Livres
472 224
Membres
443 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Livres - Bibliographie

Jimmy Guieu


Ajouter un livre manquant

Tous les livres de Jimmy Guieu

1 lecteurs

Mise en dessin noir et blanc du roman d'anticipation de Jimmy Guieu

5 lecteurs

Le cri perçant d'un cormoran retentit lugubrement dans la nuit. En cette veillée de Toussaint, la presqu'île de Crozon, giflée par des rafales d'une pluie glacée que le vent exaspère, semble livrée aux forces des Ténèbres. Debout sur une charrette tirée par une vieille rosse décharnée, un personnage squelettique, armé d'une grande faux, parcourt la lande. C'est l'Ankou, le faucheur d'âme. Gare à celui sur qui se posent ses yeux vides : il est irrémédiablement entraîné vers l'Au-delà !

C'est sur ces terres âpres et sauvages, où règnent les créatures maléfiques qui peuplent la légende bretonne, que les Chevaliers de Lumière devront affronter le Spectre de la Mort, un combat titanesque au cours duquel Régine Véran disparaît, enlevée par les monstres qui détiennent les clés d'Ys, la cité engloutie. Gilles Novak parviendra-t-il à arracher sa compagne des griffes de l'Ankou ?

6 lecteurs

♦ Volume 38 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ L'œil rivé sur son rétroviseur, Gérard Simon poussa un juron et accéléra légèrement. De nuit, à près de 80 km/h sur cette route de montagne verglacée, impossible de rouler plus vite. Pourtant le double faisceau des phares de ses poursuivants ne le lâchait toujours pas. Ses poursuivants... Gérard ne put retenir un sanglot étouffé : comment aurait-il pu imaginer qu'un jour, après douze ans d'apostolat au sein de l'ordre de la lumière Dorée, ses anciens compagnons se transformeraient en une meute de tueurs lancés à ses trousses, acharnés à le liquider comme ils avaient liquidé les autres adeptes réunis au chalet pour une cérémonie rituelle ? Pourquoi avait-il une fois de plus cédé à cette convocation ? Comment avait-il pu se laisser abuser par la perspective de fumeuses révélations concernant les Arcana Arcanorum auxquelles lui et ses frères devaient soi — disant avoir enfin accès ? Gérard ricana intérieurement. Douze ans ! Douze ans d'anesthésie ! Perdu dans ses pensées, Gérard ne vit qu'au dernier moment la congère qui se dressait devant lui. Il donna un brusque coup de volant, les pneus arrière de son break chassèrent et la voiture partit en tête-à-queue dans un ballet de cristaux glacés.

4 lecteurs

♦ Volume 35 du cycle de Blade et Baker.

♦ Un arc électrique d'une luminosité insoutenable traversa la soute. Il y eut un bruit sourd, évoquant celui d'une explosion lointaine, et de la fumée apparut, accompagnée d'une gerbe d'étincelles violines.

Le téléporteur explosa, projetant dans toutes les directions une pluie de débris qui crépita sur la vitre blindée de la cabine de contrôle. Lorsqu'elle cessa, au bout de quelques secondes, un épais nuage noir emplissait celle-ci de ses volutes menaçantes.

— Que... Que s'est-il passé, professeur ? interrogea Tex.

— Nous n'avons plus de téléporteur. Tout simplement.

— Vous voulez dire que M. Blake et ses amis sont bloqués à l'intérieur de Kenndor ?

Krasbaueur acquiesça, sinistre.

3 notes
18 lecteurs

N° 8 - Au-delà de l'Infini

Au volant de sa Ford, Nicky Morton vit une immense lueur illuminer la route.

Le moteur cala, les phares s'éteignirent.

Du ciel descendit un étrange appareil discoïdal.

Totalement paralysée, la jeune femme aperçut alors deux êtres de cauchemar ; des robots à l'oeil cyclopéen qui se dirigeaient vers sa voiture...

3 lecteurs

Black-out sur les Soucoupes Volantes, paru pour la première fois en 1956, est indissociable du premier dossier, Les Soucoupes Volantes viennent d'un autre monde, publié quatre ans plus tôt. En effet, devant le tollé de protestation, d'allégation de mauvaises foi et d'autres distorsions de la vérité, qu'a suscité la publication du premier tome, l'auteur n'a pas eu d'autre choix que de reprendre sa plume pour répondre, point par point, à ces attaques. Mais, heureusement, Jimmy Guieu n'était ni seul ni isolé, tant s'en faut. A preuve, ce texte, polémique et militant, a trouvé un prestigieux défenseur en la personne de Jean Cocteau qui, dans sa préface, conclut par ces mots : « Vous n'êtes pas un »précurseur« , mon cher Jimmy Guieu. Vous êtes à la page, et un jour, des sages astronautes prouveront que votre montre était à l'heure et que ce sont les autres montres qui retardent. Bonne chance à votre courage. »

9 lecteurs

Ywen n'avait jamais accompli de mission aussi facile. Une seule salve thermique avait suffi pour intimider le pilote du Svorlieffet le contraindre à se poser. Ne restait plus maintenant qu'à abattre un des deux occupants terriens du vaisseau.

Blade ou Baker.

4 lecteurs

♦ Volume 41 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Guillaume, je t'en prie... Attends.

L'homme fit mine de ne rien entendre et poursuivit sa route. Dans une vague pénombre, il aperçut devant lui les grilles de l'entrée d'Union Park se découpant sur un fond de lueur du village. Des lueurs sur la gauche attirèrent son regard... Le cimetière ! Le vieux cimetière de la Digue avec ses tombes ancestrales et ses atmosphères indicibles, pour ne pas dire oppressantes. Des luminescences verdâtres — probablement dues aux reflets de mousse sur les pierres — irisaient tout le sanctuaire. Il y avait même des feux follets, mais Mengot n'entendait pas s'attarder dans la contemplation de ce phénomène.

Quand il vit une silhouette glaçante figée au milieu des stèles et qui regardait dans sa direction sous le repli de son grand chapeau. Vieil homme ou vieille femme ? Il n'en avait cure. La grille se rapprochait. Mengot entendit la fille hurler :

— Guillaume !

Alors il sentit une ombre fondre sur lui et des griffes lui lacérer la joue.

3 notes
17 lecteurs

N° 100 - Cité Noé n°2

A deux siècles de là, la race humaine avait péri à la suite d'un cataclysme atomique.

Neuf mille survivants reclus dans la cité Noé n° 2, en plein cœur du désert australien, découvrent un vaccin d'immunisation.

Quelques-uns parmi eux peuvent alors traverser les cités en ruines et tenter de construire un nouvel abri, plus vaste.

Mais, dans l'obscurité de cette nuit atomique, une faune terrifiante guette : des mutants, des êtres hideux, rongés par la maladie, se nourrissant de sang humain...

4 lecteurs

♦ Volume 55 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Si vous faites un pas de plus, hurla la femelle, je fais sauter le crâne de votre copine !

Une langue démesurément longue jaillit de la bouche de l'humanoïde et, faisant office de lasso, elle s'enroula autour du cou de Samantha Montgomery, dont le visage devint aussitôt cramoisi. Andy Sherwood se figea. Le thermique qu'il pointait en direction de la dénommée Jusdrhahh se mit à trembler. Le baroudeur savait que cet être hermaphrodite allait toujours jusqu'au bout de ses missions. Il était manifeste que, dans cette situation, elle n'hésiterait pas à mettre sa menace à exécution. La vie de l'astrophysicienne dépendait donc de la réaction de Sherwood.

Le baroudeur poussa un soupir excédé en abaissant son arme. Quelle idée il avait eue d'accepter finalement d'accompagner Blade et Baker sur Zandharr ? Cette planète artificielle organisait une course dans l'espace depuis maintenant trois ans. Une navette de la B & B avait été engagée dans l'épreuve. Il s'agissait d'un vaisseau ultra perfectionné, œuvre du célébrissime professeur Krasbaueur que pilotait Andy Sherwood et qui avait de bonnes chances de gagner la compétition. Eventualité qui dérangeait au plus haut point Jusdrhahh, une ennemie implacable qui avait décidé d'empêcher l'épreuve de se dérouler normalement.

Et à présent, l'humanoïde détenait en otage Samantha Montgomery, pendant que Blade, Baker et Xhyvor dérivaient dans l'espace, coincés dans l'engin que le voleur avait saboté. Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'affaire se présentait mal...

6 lecteurs

♦ Volume 39 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Tu veux dire qu'il était... mort ?

Ronny Blade acquiesca, le visage grave.

— Oui. D'après le médecin légiste, il a été mordu par un n'gunsha ; c'est un des serpents les plus venimeux de Joklun-N'Ghar, mais qu'on ne trouve que dans la zone équatoriale de la planète. Pour des raisons de métabolisme, le climat tempéré de la capitale ne lui permet pas de survivre. A l'évidence, il s'agit donc...

— D'un assassinat, conclut William Baker. Et la cible que les meurtriers viennent de frapper, en la personne d'un membre du gouvernement provisoire, indique clairement que le processus d'indépendance de Joklun-N'Ghar est loin de satisfaire certains intérêts privés. Une véritable conjuration semble même...

Il fut interrompu par une déflagration d'une violence inouïe qui fit trembler le sol et les murs de la villa. Dans le silence de mort qui suivit le souffle de l'esplosion, chacun songeait au funeste destin qui semblait peser sur Joklun-N'Ghar. Jokun-N'Ghar la maudite...

1 notes
9 lecteurs

Cergy-Pontoise, lundi 26 novembre 1979, 4 h 30 du matin: une sphère de lumière enveloppe la voiture de Franck Fontaine et il disparaît sous les yeux de ses amis Jean-Pierre Prévost et Salomon N'Diaye. Lundi 3 décembre1979, même heure: il reparaît au même endroit, dans une sphère de lumière! Franck Fontaine est donc devenu un "contacté". Mais une minutieuse enquête de l'Institut Mondiale des Sciences Avancées (I.M.S.A.), conduite par Jimmy Guieu, et les séances d'hypnose, pratiqué par daniel Huguet, permirent d'étonnantes découvertes:

- Existence d'une base-relai "extra-terrestre" dans le Jura.

- Téléportation de J.-P. Prévost (Manosque-Marseille: 80 km).

- Menace des sinistres "Hommes en noir" et d'autres "individus" plus inquiétants encore.

- Ces "contactés" et le groupe de chercheurs enquêtant sur cette affaire sont programmés depuis leur naissance.

-Une terrible menace pèse sur notre planète.

- Enfin, l'annonce d'un contact avec les intelligences du Dehors, qui pourrait avoir lieu à Cergy-Pontoise le 15 août 1980 ou le 15 août 1983!

CELA, A CONDITION QUE NOUS LE VOULIONS!

Et "Haurrio" - l'entité, humanoïde venu d'Ailleurs - nous donne la marche à suivre.

Chacun est libre de croire ou de ne pas croire mais, d'ores et déjà, un processus est engagé, marqué par deux étapes: 15 août 1980 ou 15 août 1983, cette dernière constituant uncap IRREVERSIBLE.

2 lecteurs
5 lecteurs

Ces best sellers, totalement épuisés, sont enfin réédités, agrémentés d'annexes et d'une abondante iconographie. Dans ces premiers tomes consacrés aux E.B.E. (Entités Biologiques Extraterrestres), l'auteur nous entraîne au plus profond des installations souterraines qui, à travers le monde, servent de repaires aux Dzoris -les Gris — ces petits êtres malfaisants.

L'Humanité va-t-elle subir ce plan d'occupation systématique, prélude à son propre anéantissement ? Ou bien, des foyers de résistance sont-ils déjà à l'œuvre en maints pays pour combattre ces occupants et leurs complices ?

Dans les nouvelles annexes, vous découvrirez que les négations officielles s'effritent. Nos pires ennemis anti ufologues reviennent sur leurs mensonges. Que cache ce singulier revirement ? À l'instar des héros de ces romans-vérité, des Terriens préparent-ils leur libération ?

1 notes
2 lecteurs

Après EBE Alerte Rouge, Jimmy Guieu persiste et signe avec L'Entité Noire d'Andamooka.

Dans ce deuxième tome consacré aux entité biologiques extraterrestres, l'auteur nous fait pénétrer au plus profond des installations souterraines qui, à travers le monde, aux Etats-Unis, mais aussi en Europe et, pourquoi pas en France, servent de repaire aux Dzorls — les Gris — , ces petits êtres malfaisants, dépourvus de sentiments, qui colonisent la Terre...

L'humanité va-t-elle assister impuissante à ce plan d'occupation systématique qui à terme, risque de déboucher sur son propre anéantissement ? Ou bien, ainsi que l'auteur le laisse entendre, des foyers de résistance sont-ils déjà à l'œuvre en maints pays pour combattre ces occupants et leurs complices fédérés au sein d'une organisation mondiale, toute-puissante et ultra secrète qui a des ramifications dans les plus hautes sphères des milieux politiques, financiers, scientifiques, médiatiques ?

Il semble bien pourtant que le mur du silence s'effrite. Mais les tanières sont légion, mystérieuses et inquiétantes. Inexpugnables ? Voire...

Au gré de fantastiques rebondissement et coups de théâtre, les héros de EBE Alerte Rouge, Teddy Cowen, Ariellah Greenstein et leurs amis résistants, dont certains fort inattendus, vont découvrir une réalité ahurissante : L'Entité Noire d'Andamooka, l'arbre que cachait la forêt...

4 lecteurs

Un roman ? Certes, mais fondé sur une trame d'événements dramatiques, recensés par un réseau d'informateurs basés principalement aux Etats-Unis. Une intrigue convaincante a force d'être incroyable et, pourtant, jalonnée de faits véridiques. Une aventure aux rebondissements en chaîne qui, graduellement, nous feront découvrir ce que sont les E B E (prononcer I-Bi) et l'horrible vérité attachée à ces Entités Biologiques Extraterrestres.

Soigneusement étouffée par une conspiration du silence à l'échelle planétaire, cette vérité existe bel et bien et nul, ici-bas, ne peut prétendre ne pas être concerné.

Dans ce fascinant roman de Jimmy GUIEU, où s'arrête la fiction et jusqu'où va la réalité ?

Se pourrait-il que cette réalité occultée soit plus terrifiante encoreque nous ne puissions l'imagimer ?

Sommes-nous sous la férule d'une organisation criminelle ultra-secrète chargée de museler ou d'éliminer ceux qui en savent trop sur les OVNI et les E B E, une super mafia puissante au point d'assujettir les nations avec l'appui d'un implacable ennemi venu de l'espace ?

Autant de questions qui se posent à la lecture de cet ouvrage troublant. Une chose est sûre cependant : après en avoir lu le dernier mot, on ne regarde plus le monde de la même manière.

4 lecteurs

♦ Volume 39 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Jabatom est mort ! Notre Tsidak a été assassiné ! Le pilier de rectitude n'est plus. La plainte gonflait comme un vent sec rasant le sable de l'erg. Elle montait, comme propulsée par les vents ascendants s'engouffrant dans les failles des falaises. Elle se répercutait contre les collines déchiquetées pour repartir raser la plaine desséchée et se perdre au-dessus de l'immense étendue d'eau morte plantée au milieu des montagnes. Lointaine d'abord, comme un appel de l'inconscient, elle grandissait de minutes en minutes, comme un mirage que l'on se refuserait de croire vrai. La terrifiante rumeur enflait proportionnellement à la chute des ombres inquiétantes sur la petite communauté de Dahmas, plantée au sommet de son plateau et surplombant l'immense plaine et son lac éteint se perdant à perte de vue. La confrontation approchait. Il le sentait. La mort de Jabatom apparaissait comme une provocation, comme une déclaration de guerre. Mais les Nasriods n'étaient pas prêts à la guerre. Ils savaient tous.

1 notes
10 lecteurs

Soudain, alors que le couple approchait de la limite du quartier Rouge, trois hommes armés surgirent de l'ombre. Sans réfléchir, Andy Sherwood repoussa Gloria, la projetant vers l'entrée d'une ruelle où, elle pourrait trouver un abri. Il se maudit intérieurement de n'avoir pas emporté ne serait-ce qu'un paralysateur.

A ce moment, le premier rayon thermique déchira la nuit tiède et le terrassa.

Leur ami disparu, Blade et Baker étaient prêts à tout pour voler sa victoire à la mort !

1 notes
10 lecteurs

Au terme d'un long périple, Teeter Able Back 1, la nouvelle navette spatiale américaine, vient de larguer son dernier satellite, accomplissant ainsi un premier parcours sans faute. Soudain, sous les yeux hébétés des radariste, l'engin change de cap et, après une trajectoire ahurissante, sort du champ détecteur avant de disparaître corps et biens, quelque part au-dessus de la jungle brésilienne. Quarante-huit heures plus tard, dans l'enfer de la forêt amazonienne, allait s'engager une étrange partie de chasse. Mais c'est tout une autre découverte qui attendait l'équipe de scientifiques partie à la recherche de la navette perdue. Une découverte terrifiante pour le monde entier...

5 lecteurs

♦ Volume 33 du cycle de Blade et Baker.

♦ Les Frotegs ! Ute Fischer sentit un frisson d'effroi lui parcourir l'échine : plantées au milieu du restaurant, trois hautes silhouettes, enveloppées d'une gabardine de skai noir et coiffées d'un Borsalino, la menaçaient de leur bâton électrocuteur. Le premier d'entre eux s'apprêtait à tirer quand une soupière surgie de nulle part lui heurta le crâne. Hurlant de douleur, le tueur lâcha son arme qui se déchargea en tombant sur le sol, l'enveloppant d'une aura de lumière éblouissante.

Froudroyé net, le géant s'effondra tandis qu'une pluie de projectiles faisait refluer ses deux comparses.

Alors, dans le silence retrouvé de la salle, retentit une exclamation de surprise :

— Hé, mais il n'y a personne là-dessous !

Agenouillé près du cadavre du Froteg, un client tenait par la main la lourde gabardine sous laquelle il n'y avait... . rien ! Hormis, peut-être, quelques pincées de poussière blanche.

3 lecteurs

♦ Volume 24 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Réunis pour un colloque à Daoulas, les Chevaliers de Lumière vont à nouveau plonger au coeur de la légende bretonne, entraînés cette fois dans les soubresauts d'une guerre fraticide que se livrent les descendants de la communauté d'Ys depuis le cataclysme qui, vers l'an 450 de notre ère, a englouti la ville et ses trésors, quelque part au large de la baie de Douarnenez. Autour du roi Gradlon, garant des principes d'harmonie et d'équité qui prévalaient du temps de sa splendeur, les uns veulent restaurer la cité dans sa majestueuse beauté, tandis que leurs opposants, partisans d'un dieu violent, pétri de haine et vindicatif, leur mènent une chasse sans pitié, avec pour seul objectif : détruire la ville et tout ce quelle représente. Or, lorsque Gilles Novak et ses compagnons se lancent dans la bataille, une mystérieuse croix de cornaline a disparu, une pierre dont dépend sans doute l'avenir de la cité...

3 notes
25 lecteurs

Bien que révolutionnaire, le Flash cooling était un appareil cryogénique pouvant équiper n'importe quelle industrie utilisant le froid. Il n'était pas secret. Or, l'un d'eux venait d'être volé à son inventeur, ami de Gilles Novak. Un vol banal mais entouré d'évènements « bizarres » : cambriolage nocturne d'une librairie par des silhouettes floues dérobant... un guide touristique ; vol d'une fourgonnette signalée roulant... sans chauffeur ; blocage de l'autoroute nord de Marseille par d'innombrables véhicules aux accumulateurs subitement... vidés ! Simples péripéties d'une aventure tournant à la tragédie lorsque Gilles découvrira l'effrayante raison de son côté burlesque...

Anticipation, n° 496

3 lecteurs

♦ Volume 30 du cycle de Blade et Baker.

♦ Les Batoogshans sont sur le point de lancer une offensive sur toute la frange orientale de la Confédération. Cette attaque doit se produire cet après-midi, aux environs de dix-sept heures. Il nous reste donc à peine treize heures pour réagir, conclut Ronny Blade. Un silence de mort s'installa dans le poste de pilotage du Maraudeur où s'était rassemblé l'équipage du lourd astronef de la B and B Co. Treize heures... Mais que pouvait faire un unique vaisseau contre tout un peuple dont la seule préoccupation, depuis des millénaires, était de détruire quiconque s'opposait à leur « Grand Projet de Conquête de l'Univers » ?

2 notes
19 lecteurs

Une nuit de réveillon, faite de rires et d'embrassades, un engin mystérieux cinglait vers la Terre. Un engin pacifique qui annonçait pourtant la plus terrifiante des agressions... Jerry Barclay raillerait-il à temps un peuple ami... à plus de deux millions d'années lumière ?

3 notes
17 lecteurs

Hantise sur le monde, victime d'un agresseur invisible. D'innombrables cadavres, dont certains se mettaient à flotter dans l'air avant de se transformer en squelettes ! La base sous-marine des Galápagos détruite en plein ciel, des jets télescopant des obstacles invisibles. Lorsque Jerry Barclay rallia l'escadre galactique de Bètlyor, la Terre n'avait plus que huit jours à vivre...

4 notes
18 lecteurs

Des galaxies en collision; des milliards de mondes volatilisés; un chaos à l'échelle cosmique progressant inexorablement vers notre Voie Lactée ... .., et l'escadre spatiale de ferry Barclay lancée vers l'infini de l'espace pour tenter de juguler ces cataclysmes. Alors, peu à peu, se dévoile le fantastique secret de l'univers.

4 notes
21 lecteurs

Jean Kariven et ses compagnons ont trouvé, au coeur du Tibet, la cité perdue, Bakrahna : ville fabuleuse où règnent sept vieillards sanguinaires, gardiens d'un secret terrible, le Cercle Vertical Extra-Dimensionnel.

Pour le Français, le choix est douloureux : sauver sa peau en franchissant le cercle « magique » et disparaître à jamais dans la Dimension X ou affronter les sept sages avec leur puissante armée de Yétis qui s'apprêtent à asservir les nations ?

3 notes
18 lecteurs

Venue des profondeurs de l'espace, Yahoum, la comète à noyau solide, fonce sur Nergal dont elle va ravager la surface avant de s'abattre sur la planète Isthar, vouée elle aussi à la désolation. Seule la planète Geona a une chance d'être épargnée par l'astre d'épouvante. Les habitants des deux mondes n'ont qu'un refuge, Geona. Réussiront-ils à l'atteindre avant le cataclysme ? Ces émigrés de l'espace, poussées par le désespoir, vont-ils enfin trouver un havre pour leur race ?

4 notes
18 lecteurs

Une formidable augmentation du volume des glaces au Pôle Sud menace de faire basculer la terre sur son axe. A la tête d'une expédition de reconnaissance, Jean Kariven met au point le dispositif destructeur de la banquise afin de sauver la terre. Dans cet enfer blanc, il échoue dans un havre de paix : la Vallée Heureuse. Monde clos, peuplé par les descendants directs des Atlantes, voué lui aussi à l'anéantissement. Le compte à rebours est commencé... Parviendront-ils à échapper au cataclysme ?

2 notes
17 lecteurs

Un bal masqué : des danseurs déguisés en Extra Terrestres... et des Extra-Terrestres déguisés en danseurs ? Difficile à croire malgré les dires de cet homme étrange rencontré sur une route déserte de Californie. La Terre, menacée par un conflit interstellaire ? Jean Kariven hésitait à l'admettre mais il changea avis lorsque l'inconnu mystérieux près de lui se concentra : peu après trois danseurs s'écroulaient, foudroyés par ses terrifiants pouvoirs psi...

2 notes
18 lecteurs

La mission spatiale US-Europe débarque sur la Lune, lance des missiles pour l'étude des ondes sismiques et endommage par mégarde un Soyouz, aluni en secret ! Conflit ? Non, car une menace autrement épouvantable pèse sur les deux camps.

Des milliers de créatures métallophages affamées avancent inexorablement vers les astronefs des Terriens. Elle y ont pris goût !

Seul un miracle peut sauver les cosmonautes engagés dans cette lutte à mort...

2 notes
18 lecteurs

Les soucoupes volantes sillonnent notre ciel. Les « rencontres du troisième type » et les messages de paix se multiplient pendant que les Terriens ricanent... Et si ces contacts étaient des signaux de détresse pour repousser l'invasion d'un implacable ennemi venu d'une autre galaxie ?

Les Denebiens, ces monstres hideux menés par un empereur fou, pour combien de temps encore seront-ils tenus en échec par les Commandos de l'Espace en quête désespérée d'un allié ?

3 notes
16 lecteurs

A Los Angeles, le professeur Harrington vit ses lunettes exploser sur le bureau. Ce pouvait être un accident. Sur les Champs-Elysées, une pâle lueur bleuâtre fit voler en éclats des centaines de pare-brise. Mais quand les vitrines, les éclairages publics, les bouteilles, les flaconnages pharmaceutiques explosèrent à leur tour, le caractère « accidentel » de ces dégâts fut abandonné. Il fallait bien se rendre à l'évidence : l'agonie du verre commençait. Le monde allait entrer dans une ère terrifiante...

4 notes
16 lecteurs

En pleine forêt californienne, un homme vêtu d'un uniforme étrange, brandissant un pistolet d'un modèle totalement inconnu, surgit comme sorti du néant...

Au même endroit, Jean Kariven et ses amis contournent un rocher à 13 heures, et se retrouvent au coeur de New York à minuit !

Phénomène incompréhensible. Une brèche dans le temps ? Dans l'espace ? Un autre univers ? Peut-être...

3 notes
16 lecteurs

A la veille des accords entre les Polariens et les habitants de la Terre, Jean Kariven est jeté en prison. L'alliance n'aura pas lieu. Et pour cause : tous les chefs d'Etat sont sous l'emprise des appareils psychotroniques des Denebiens, des êtres abominables, assoiffés de puissance et de sang.

Du fond de sa cellule, Kariven parviendra-t-il à éviter la catastrophe ?

2 notes
21 lecteurs

Jïmmy Guieu est l'un des maîtres de la Science-Fiction européenne. Pionnier de l'Ufologie (étude des OVNI), parapsychologue, spécialiste de l'ésotérisme et des sociétés secrètes, il a déjà écrit près de 80 livres traduits en de nombreux pays. Devenus introuvables, ces romans sont enfin réédités dans la collection « SF Jimmy Guieu ».

Cela avait commencé par une scène tragicomique : des chats épouvantés poursuivis par un rat. Un rat beaucoup plus gros qu'un Saint-Bernard ! Puis, ce fut une adorable fille nue qui dansait dans la rue... pour s'évaporer à l'approche des policemen. Vinrent ensuite les Monstres. La terreur s'installa à Miami...

3 notes
16 lecteurs

L'atmosphère s'assombrit et soudain, un souffle d'apocalypse balaya Nagasaki. Un énorme champignon atomique s'éleva dans le ciel. Exactement comme en 1945... Victimes d'un repli de l'Espace-Temps, Kariven et ses amis assistaient à l'horrible spectacle. Mais ils ne savaient pas que la force qui les avait projetés trente-sept ans en arrière allait les enfermer plus loin encore, en plein cœur du passé...

1 notes
14 lecteurs

Les Terriens ont enfin réalisé ce vieux rêve des Etats-Unis du Monde. Hélas, c'est trop tard ! Les effets cumulatifs de la radioactivité ambiante ont déjà condamné l'espèce humaine. Un petit groupe d'hommes et de femmes va tenter d'échapper à la mort. Il faut à tout prix qu'ils gagnent une zone provisoirement épargnée. Mais ce sera peut-être un abri illusoire, qui sera à son tour contaminé...

Les fuyards, qui luttent avec acharnement pour survivre, auront-ils raison de croire à un miracle ?

3 notes
18 lecteurs

FN Anticipation N°91

La radioactivité menace notre planète ! Pour sauver l'humanité, les savants décident de créer la cité Noé. Une cité fermée du monde qui perpétuera la civilisation.

Deux savants, un américain et un russe, violent ce secret pour sauver la vie de leurs enfants. Leur communiquant un plan, ils leur donnent la mission de s'y faire accepter. Mais d'autres sont sur leurs traces.

2 notes
15 lecteurs

Attentif à leurs paroles,à leurs gestes et à leur attitude, le psychanalyste s'abtint de toute interruption. Pendant un long moment il demeura silencieux, semblant, les yeux baissés, attacher un grand intérêt à la chevalière en or qu'il faisait tourner autour de son doigt. Puis, levant subitement la tête, il lança à brûle-pourpoint ce terme baroque à la jeune fille : AONGPAONAHUK Danger ! Répondit-elle dans un sursaut en fixant le praticien avec de yeux dépourvus d'expression.

3 notes
18 lecteurs

L'astronome Daniel Burke aurait voulu se tromper, mais cette "brume" qui altérait l'observation téléscopique l'inquiétait. Quand l'atmosphère devint rougeâtre et le soleil violacé, il comprit le terrible danger qui menaçait la Terre : un nuage de poussière cosmique délétère allait envelopper la planète et déclencher d'effroyables catastrophes...

6 notes
23 lecteurs

Fouiller le sol à la recherche des dinosaures fossiles et découvrir l'un d'eux tué par balle, 75 millions d'années plus tôt, cela peut entraîner de paisibles paléontologues fort loin de leur musée... et les plonger subitement au coeur d'une lutte sans merci à travers le Temps !

1 notes
14 lecteurs

FN Anticipation N°118

Roland Maurel, jeune inventeur indépendant tente sans succès de proposer son invention (anti-gravitation) aux firmes commerciales ou à l'armée. Refus catégorique de ceux-ci sans étudier de prêt ses notes, ce qui est impensable. Sa jeune voisine Nancy le réconforte. Mais le voilà pris dans une sorte de complot, on cherche à lui arracher son invention.

2 notes
16 lecteurs

Durant la plongée hyperspatiale du Fulgurant, premier vaisseau interstellaire européen, plusieurs délégués scientifiques avaient observé d'étranges lueurs mobiles. Hallucinations ? Phénomène physique inconnu ? Le doute fit place à l'inquiétude. Une entité fantômale, phosphorescente dans l'obscurité, se mit à hanter les coursives. Mais quand les cristaux mystérieux se matérialisèrent pour s'élancer vers les passagers, la panique s'installa à bord...

2 notes
18 lecteurs

Les membres de la seconde expédition sur Capella IV se réveillent un matin avec de mystérieux cristaux luminescents fixés a un centimètre de leur front. Ils partent explorer l'étrange planète pour tenter de trouver une explication. Peu à peu ils sont isolés dans les villes moites, dévorées par la jungle. Et ils découvrent sur le sol, les traces fraîches de pieds gigantesques et griffus, semblables à ceux d'une espèce de monstres terrifiants, dont la présence diffuse commence peu à peu à se faire sentir...

3 notes
17 lecteurs

Un constructeur d'avions se suicide dans Centra ! Park pour échapper aux sinistres « hommes en noir ». Un clochard défenestré, un troisième traqué sans pitié... Les chasseurs d'hommes répandent la terreur chez tous ceux qui en savent trop sur les OVNI.

1 notes
15 lecteurs

FN Anticipation N°156

Les hommes font des essais nucléaires dans le Pacifique, provoquant diverses catastrophes. Un peu plus loin, dans l'île de Pâques (Rapa-Nui) des êtres mystérieux protégés par les pascuans s'agitent ! Sur place une expédition scientifique s'interroge sur ces mystérieux hommes-oiseaux (Tangata-manu).

2 notes
14 lecteurs

La « lèpre cotonneuse », ce terrible virus qui décimait l'humanité, ne laissait aucun répit aux savants.

La police, quant à elle, se perdait en hypothèses sur les raisons qui poussaient de mystérieux individus à prélever le cerveau des accidentés de la route...

De son côté, le biologiste Serge Mareuil s'interrogeait sur l'étrange incombustibilité tissulaire de sa laborantine, qui elle-même traîtreusement, cherchait à l'attirer dans un piège terrifiant...

L'Ere des Biocybs avait commencé !

2 notes
16 lecteurs

La capsule éjectable n'assurait que quinze jours de survie à Larry Burns. Cinq mois plus tard, il revenait pourtant sur la Terre en affirmant avoir séjourné sur Venus, peuplée d'humanoïdes évolués, planète parfaitement inhabitable.

Des sornettes ? Peut-être pas...

A Cap Kennedy, d'inquiétants phénomènes accompagnèrent bientôt le retour du naufragé de l'Expérimental X-35. Le « miraculé » de l'espace allait vivre une incroyable aventure..

2 notes
16 lecteurs

L'antarctique et ses bases polaires, mornes étendues de glace balayées par le blizzard, solitude inhumaine ravagée soudain par deux cataclysmes inexplicables laissant dans le pack glaciaire deux orifice de 1000 km de diamètre sur 2500 m de profondeur. Où sont passés les milliards de mètres cubes d'eau de fusion de ces « puits » entièrement vides, maintenant ? Et que sont devenus les explorateurs polaires français, américains et russes, intrigués par ces mystérieuses lueurs qui puisaient au fond des gouffres ?...

11 lecteurs

— En conclusion, si nous réussissons cette expérience, nous aurons accompli un premier pas sur la voie de la conquête du temps !

L'Homme qui venait de parler, le professeur Garoczy, abaissa une manette sur le pupitre de commande tandis que les opérateurs enclenchaient une série de disjoncteurs.

C'est alors que jaillit un rayon de lumière verte qui se condensa en une sphère d'émeraude autour de la silhouette du physicien. Puis la bulle devint éblouissante de clarté et, sous les yeux horrifiés de ses collègues, Garoczy disparut, littéralement dilué dans cette étrange lueur.

4 notes
20 lecteurs

Katherine marchait dans la forêt de Shenandoah. Peu à peu le soir descendait et un sentiment de malaise envahissait la jeune Américaine. Elle retint son souffle. Soudain les brindilles craquèrent tout près... crapauds et chouettes s'étaient tus. Puis une horreur glaciale la saisit : près d'un énorme dôme de métal qui scintillait sous la lune, des êtres de cauchemar sortaient de la forêt.

Des araignées monstrueuses, venues d'une planète lointaine, envahissaient la Terre.

2 notes
15 lecteurs

Teddy regardait les passagers de l'avion, des Américains comme lui, heureux de rentrer chez eux. Tout était normal, quand soudain, le petit garçon vit tous les visages se figer et un profond silence succéder au brouhaha. Il se précipita dans le cockpit. Une terreur viscérale l'envahit alors : le-chef-pilote, aux commandes d'un jet de plus de quatre cents personnes, conduisait les yeux fermés, ce qui était devenu un immense cercueil volant.

3 notes
15 lecteurs

Au 24ème siècle, l'Empire Interstellaire Confédéré a encore des planètes à explorer. Cette fois-ci, les Terriens partent en mission sur K215, planète du système Béta-Centaure.

Ils y découvrent les Tshengz, un peuple primitif et pacifique... Apparence trompeuse. Ce n'est qu'un piège tendu par leur chef, Tkahan-Gohar, fou cruel et avide de pouvoir.

Une terrible menace pour la paix de l'Empire...

3 notes
16 lecteurs

Espérer capter des émissions en provenance du cosmos, tel est le projet Ozma. Ned Gowland, chroniqueur scientifique à la télévision aura la preuve que c'est possible.

Mais tout n'est-il pas possible dans l'immense Univers, peuplé d'une infinité d'espèces pensantes, certaines pacifiques et sages, d'autres vouées aux forces du Mal ? La question se pose lorsque de nombreuses villes sont soudainement ravagées par des armes terrifiantes... simple prélude à des événements plus horribles encore, qui allaient précipiter Ned Gowland et avec lui les Terriens dans un abominable cauchemar !

3 notes
16 lecteurs

Les Xluongs, race bestiale d'Extra-Terrestres, font régner !a terreur en de nombreux systèmes solaires. Des camps de concentration se dressent un peu partout Des terriens et humanoïdes d'autres mondes pactisent avec l'occupant, oppriment leurs frères sans pitié. Collaborateurs serviles, les miliciens plastronnent... Jusqu'au jour où un mystérieux symbole lumineux apparaît dans le ciel, préludant à une série de catastrophes inexplicables pour les Xluongs. Malgré leurs astronefs de combat, leurs armes fantastiques, les barbares envahisseurs sentent alors l'angoisse les gagner...

2 notes
15 lecteurs

Daniel Keller, ingénieur-électronicien, travaille à un satellite artificiel. La ravissante Péruvienne, Juana Murcia, très attirée par les savants les plus éminents, vient « l'assister » dans sa tâche. Leur rencontre provoque un chasse-croisé d'événements étranges. Daniel Keller se trouve à Tlahuanaco, dont les ruines cachent un fantastique secret venu des étoiles...

3 notes
18 lecteurs

La planète de Kendalhoa subit une grève générale.

Incompréhensible au XXIVe siècle. L'astroport de Larenko est immobilisé et les vaisseaux restent en orbite d'attente... Chargé de plutonium, un astronef force l'atterrissage et se désintègre dans une explosion cataclysmique. Blade, Baker et Red Owen essayent de détourner les vaisseaux sur la plaine. Mais leurs instruments s'enrayent et les trois hommes évitent de justesse la catastrophe. C'est alors qu'ils découvrent que les grévistes ne sont que des marionnettes hébétées aux mains d'une organisation criminelle : les Forbans de l'Espace.

14 lecteurs

A onze heures, après s'être soumis à l'inévitable examen medico-bio-physiologique, Dave Sheridan était déclaré en excellente condition physique — ce qu'il espérait bien ! — et recevait du médecin-chef de la Vandenberg Air Force Base la permission de rentrer dans ses foyers. En l'occurrence, trois jours de détente avant le grand départ pour la planète Mars. La plus fantastique aventure jamais tentée par l'homme.

4 notes
17 lecteurs

A bord du Maraudeur, le commandant Red Owens et ses hommes assistent furieux à la réquisition de leur cosmonef par les militaires. Quelle sera leur destination finale ? Quel danger menace les citoyens de l'Empire ? Seule le lieutenant June Palmer, une femme aux pouvoirs étranges, « sait » qu'un ennemi implacable va précipiter la Galaxie dans un désastre effroyable. Quelle arme opposera-t-elle à ces Destructeurs ?

2 notes
16 lecteurs

Le regard sans éclat, Régine vint s'accouder à la portière. Son visage aux traits tirés, l'intonation traînante de sa voix — inhabituelle — inquiétèrent un peu Gilles Novak lorsqu'elle prononça, après un coup d'oeil indifférent à la gitane :

— J'ai un message à te remettre, Gilles...

De son sac, elle retira vivement une sorte de pistolet au canon bulbeux qu'elle braqua sur le couple. Stoïka poussa un hurlement et voulut fuir en reconnaissant là un paralysateur, mais Régine, obéissant à une irrésistible suggestion post-hypnotique, projeta sur eux le flux faiblement lumineux de l'arme tétanisante...

3 notes
15 lecteurs

UNE AVENTURE DE BLADE ET BAKER

Cette première journée avait été marquée par une série d'incidents dramatiques ; le hasard seul ne pouvait l'expliquer. Or, la découverte de ce « Flagellant » aux dards venimeux, maintenant, dénotait indiscutablement une manœuvre criminelle... Xundag les avait d'ailleurs mis en garde : « C'est au pied des Montagnes Bleues que périt la première mission terrienne d'exploration. »

Joklun-N'Ghar la Maudite ! Une étrange malédiction semblait s'acharner sur les téméraires attirés par cette planète récemment découverte, aux confins de l'Empire Interstellaire. Quelle obscure menace dissimulaient ces maléfices ?

2 notes
19 lecteurs

Gilles trouva la jeune femme haletante, le dos appuyé contre une porte. Elle ne criait plus mais ses yeux agrandis par l'épouvante, fixaient un point du mur opposé.

— « Il » est là, vraiment ?

Elle porta ses doigts tremblants à son bras blessé :

— Là, devant moi, contre le mur ! Il est hideux et sa bouche est pleine de mon sang !

Effaré, Gilles suivit son regard mais ne vit qu'une surface ripolinée, sans mystère. Et pourtant...

4 notes
21 lecteurs

Laissant ses compagnons dans la Chrysler inexplicablement immobilisée sur la route en lacets, Raymond Dorval prit les devants au pas de course. En contrebas, au flanc de la montagne, il distinguait la voiture du professeur Hammerstein et l'engin mystérieux qui projetait sur elle cette bizarre lueur verte. Dans sa course, Dorval perdit un instant de vue la scène et lorsqu'il atteignit le virage, il resta interdit : abandonnant sa voiture, le professeur marchait, comme un automate, vers le plan incliné de l'astronef ! Inconscient, sourd à ses appels, le savant gravit le plan incliné, franchit une ouverture sombre et l'écoutille se referma sur lui.

2 notes
18 lecteurs

Rod le Fort, du clan des Hommes de la Rivière, vêtu d'un simple pagne de peau, arracha du flanc du sanglier le javelot lancé avec adresse. Une étrange vibration troubla soudain le silence de la forêt. Il tressaillit : cela venait de la mer. Un sentier l'amena au rivage et Rod le Fort resta stupéfait : un mystérieux triangle de lumière, au loin, émergeait de l'île Nouvelle ou île de la Peur, domaine des Esprits ! Il fut effrayé par cette chose dominant la ligne blanchâtre de cette île qui n'existait pas du temps des Anciens ; plus effrayé encore que par ces histoires terrifiantes que les vieux racontaient sur les gigantesques cités en ruine, dévorées par la jungle, dans les territoires maudits.

Cette « chose » inquiétante, Rod le Fort ne pouvait s'en douter, allait entraîner les primitifs vers un destin fabuleux...

3 notes
22 lecteurs

A l'auberge de la Commanderie, à Ventabren, charmant petit village de Provence, Gilles Novak observait avec incrédulité son voisin de table dont les mains devenaient transparentes... Plus tard, alors qu'il participait à la « Croisière de l'Etrange » à bord du paquebot « Renaissance », il devait se souvenir de cette scène inexplicable et de ses prolongements dramatiques. Inexplicable aussi l'apparition de cette île inconnue, surgie au milieu de l'Atlantique, cependant que le ciel et la mer prenaient une étrange coloration jaune. Inexplicables, enfin, le comportement de ces dauphins et l'approche de cette sphère écarlate venue tourbillonner autour du navire, dont toutes les communications radio furent alors interrompues...

2 notes
17 lecteurs

Sur ce plateau désertique de la région varoise écrasée de soleil, des vibrations modulées, de sourdes explosions avaient fait sursauter le fermier-archéologue et son hôte, Gilles Novak. Rien ne pouvait expliquer ce phénomène, non plus que ces ombres mouvantes qui s'étiraient sur le sol rocailleux. Des ombres que rien ni personne pourtant ne pouvait projeter ! Ces moutons égorgés posaient eux aussi une énigme. Et à quel mystérieux travail pouvaient bien se livrer ces topographes, inquiets eux aussi de ces multiples phénomènes ? Isolé avec ses amis sur le plateau de Canjuers, Gilles Novak allait bientôt découvrir l'existence du terrifiant « Plan catapulte »...

3 notes
20 lecteurs

Le Maraudeur n'était point conçu pour franchir ce gouffre de 10000 années-lumière qui le séparait de la Terre. Néanmoins, Blade et Baker annonçaient leur retour ! Cette prouesse les rendait automatiquement suspects. Les autorités avaient donc décidé d'entourer leur arrivée d'une certaine discrétion. Malgré ce, le soir même, un astronef inconnu venait déposer un singulier « cadeau », en leur nom, sur la plage privée de la villa de Linda Sanders. Dès lors, inexplicablement, les difficultés s'aplanirent et, contre toute attente, ils purent repartir vers Orlano IV, cette planète inhabitée. Le voyage ne fut point de tout repos, mais c'est seulement lorsqu'ils abordèrent ce monde que les véritables ennuis comencèrent... avec les Maîtres de la Galaxie !

Volume 10 du Cycle : Blade et Baker

4 notes
20 lecteurs

Des milliers de touristes originaires de divers systèmes de la Confédération Interstellaire ; une délégation officielle du Gouvernement Central venue tout exprès de la Terre, voilà qui animait les artères de « Sherwood Town » , la capitale (et provisoirement l'unique ville) d'Orlano IV, planète récemment ouverte à la colonisation. Les touristes étaient impatients de contempler les vastes chantiers de fouilles montrant les vestiges d'une civilisation prestigieuse, mystérieusement disparue. Sur la place centrale grouillante de monde, la délégation officielle était à la tribune d'honneur. Les festivités inaugurales allaient commencer par des discours... lorsqu'un énorme astronef d'origine inconnue se matérialisa au-dessus de la foule !

Volume 11 du Cycle : Blade et Baker

14 lecteurs

La brune Laouna-N'Shtago avait vu le jour sur la planète Koranka. Elle et ses compatriotes étaient devenus les amis de Gilles Novak, de Régine et de Floutard. Or, cette humanoïde jetait soudain le masque : reniant les siens, elle pactisait avec les Rold-Nhours, leur livrant sans regret Gilles Novak et ses compagnons ! Bafoués, le secret de leurs bases sous-marines trahi par la transfuge, les Veilleurs de Poséidon allaient-ils pouvoir échapper à l'anéantissement et sauver en même temps la Terre de l'esclavage ? Parallèlement, la ruse de Gilles Novak réussirait-elle pour tromper les inquiétants Rold-Nhours dont lui et ses amis étaient les prisonniers ?

1 notes
15 lecteurs

♦ FNA n°630.

♦ Volume 34 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ L'Opel de Gilles Novak s'engagea dans la rampe du garage et se glissa dans son box. A proximité, un homme travaillait, la tête enfouie sous le capot de sa voiture. Gilles et Régine s'apprêtaient à remonter lorsque l'inconnu, le visage et les bras maculés de cambouis, un chiffon gras à la main, les aborda :

— Vous êtes bien M. Novak ?

Sur la réponse affirmative, il laissa tomber le chiffon qui dissimulait une arme étrange. Gilles et Régine n'eurent pas le temps de réagir : un cône fulgurant venait de les frapper.

4 notes
20 lecteurs

L'installation du camp de base sur cette planète aux confins de l'Empire Terrien s'était effectuée sous les meilleurs auspices. Seule ombre au tableau, l'inexplicable interruption des communications avec la Terre. Les premières nouvelles qu'allaient recevoir Blade & Baker devaient les plonger dans l'inquiétude : en divers secteurs de l'immense Confédération Interstellaire, des cosmonefs géants venaient de déclencher une guerre-éclair, semant la confusion et l'épouvante. Et voici qu'un engin spatial inconnu se dirigeait maintenant vers ce monde vierge dont Blade & Baker, à bord du Maraudeur, venaient de prendre possession...

2 notes
18 lecteurs

Une mouche morte qui s'envole sans remuer les ailes... Une chenille géante qui s'évanouit comme par enchantement... Une bille de métal qui perfore un volet puis une vitre et disparaît tandis qu'une autre fore un trou dans la plaque protectrice d'un écran de télévision... Un général qui a de sérieux ennuis avec « sa » bombe atomique et un Boeing miraculeusement sauvé en vol après la destruction de ses réacteurs par un mystérieux rayon violet... Une ravissante nudiste inattendue dans la forêt de Saint-Germain... Un carambolage sanglant...

Quelle terrible menace peuvent bien dissimuler ces énigmes auxquelles Gilles Novak et ses amis vont être confrontés ?

5 notes
16 lecteurs

Shingu, planète franche où les autorités ne regardent pas de très près ce que les astronefs de la Confédération ramènent parfois des systèmes solaires encore inexplorés. Kalinsky, antiquaire et receleur à l'occasion, n'avait rien demandé quant à la provenance de ce splendide bouclier et de cette flèche.

Fasciné par ces pièces uniques, Ronny Blade s'en rendit acquéreur... Et la plus incroyable des aventures commença pour lui et ses amis partis à bord du Maraudeur à destination d'une planète inconnue... Un fabuleux destin attendait là-bas une humble passagère de leur vaisseau...

2 notes
16 lecteurs

La première cité-champignons s'édifiat peu à peu sur Eileena, planète située aux confins de l'Empire Interstellaire. Ronny Blade, Baker, Owens et Sherwood, à bord du Marauder, venaient d'y débarquer du matériel lorsque l'apporche d'un astronef inconnu fut signalée. Un appareil de faible tonnage, d'un modèle désuet, à la course désordonnée et portant une large déchirure due à l'impact d'une torpille spatiale. Son pilote, un Terrien enchaîné, était mort à ses commandes. Un peu partout, à bord, gisaient des humanoïdes à la peau bleu cobalt, vêtus de tuniques sales, déchirées, usées. Dans cette hécatombe, une seule survivante, qui allait devenir folle en apercevant des sauveteurs...

3 notes
18 lecteurs

A Marseille, alors qu'il s'entretenait au téléphone avec Régine Véran, le portraitiste Charles Floutard éprouva soudain sur tout le corps un curieux picotement ; au même instant, la fenêtre volait en éclats et son chevalet s'enflammait spontanément ! A Nice, le rédacteur en chef des Cahiers de l'Etrange, à Paris, le géomancien Alain Le Kern, de même que Gilles Novak, à peu d'intervalle, subirent la même « agression ». Peu après, de nouveau à Marseille, le directeur de l'agence de voyages Médit'Air s'entendait affirmer qu'il avait le don d'ubiquité ! Des circonstances étranges allaient réunir d'autres personnes autour de Gilles Novak pour les entraîner dans une fantastique aventure au-delà de l'espace et du temps...

3 notes
19 lecteurs

Sur Eileena, lointaine planète au-delà de la Confédération Interstellaire du XXIVe siècle, la ville-champignon d'Owens Town s'édifiait peu à peu. Les Bn'angahoons, humanoïdes bleus de cette planète vierge, vivaient en harmonie avec les pionniers jusqu'au jour où, inexplicablement, ils manifestèrent des signes d'inquiétude. Se pouvait-il qu'il existât, sur ce monde, d'autres humanoïdes déployant de mystérieuses activités relevant d'une haute technologie ? Des êtres en mesure de pénétrer à bord du Maraudeur au cours d'un vol orbital ? Capables aussi (à la stupeur de Blade, Baker Owens et Sherwood) de dérober les bandes-mémoires du trajectographe et de bloquer dès lors le cosmonef au sol !...

2 notes
16 lecteurs

Pourquoi J. de Belisle, bouleversé, invitait-il Gilles Novak à le rejoindre à Malmont, colline du Var où d'étranges phénomènes se produisaient ? A quelle inquiétante créature appartenaient ces énormes yeux rouges, que d'aucuns avaient vu hanter les ténèbres ? Qui avait bien pu « téléguider » vers ces lieux Pierre Delval, directeur d'Ouranos et Raymond Audemard, ufologue lui aussi ? Et comment la « Biwa », l'étonnante mini-voiture d'Audemard (ne dépassant jamais le 45 km/h !) pouvait-elle accomplir soudain des performances incroyables ? Les fantastiques événements auxquels Gilles Novak allait être mêlé dépassaient, de fort loin, tout ce qu'il aurait pu imaginer...

1 notes
20 lecteurs

Quand le téléphone sonna, le Géomancien Alain Le Kern resta stupéfait... puisqu'il ne possédait pas encore le téléphone ! Quand Gilles Novak et Régine, roulant vers Fontainebleau, se retrouvèrent en pleine montagne, leur surprise fut également de taille ; d'autant plus qu'une « Biwa », la mini-voiture de leur ami Audemard, se matérialisait à leurs côtés ! Enfin, quand au plus proche village, l'aubergiste les accueillit avec soulagement, craignant qu'ils ne fussent partis sans payer, ils comprirent évidemment que ces anomalies annonçaient bien d'autres ennuis. Piètre euphémisme pour qualifier la drame épouvantable dont la Terre entière allait subir les effets...

2 notes
15 lecteurs

Pour sauver Sylvie, Thierry n'hésita pas à tirer.

Le chat miaula de douleur... atteint dans son postérieur par la flèche à bout caoutchouté de l'Euréka. Thierry avait cinq ans et Sylvie un de plus. Jeux d'enfants, certes, mais Sylvie était-elle une enfant... ou une ? Une sorte de « passe-muraille » qui n'existait point pour les « grands », pour les parents. Une copine-fantôme du petit Thierry... qui, pourtant, avait reçu d'elle en cadeau une « boîte magique » illustrée de Mandalas. Cette « boîte magique » ne pouvait venir que du Pays des Fée, dont Thierry et sa camarade parlaient d'ailleurs la langue. Un conte de fées qui, pour Gilles Novak, allait préluder à la plus étrange aventure... en passe de mettre en péril notre civilisation !

4 notes
17 lecteurs

Une jeune fille et un gamin traqué par des tueurs ; un mystérieux manuscrit du XXe siècle trouvé chez un bouquiniste... qui n'existe pas ; d'étranges sphères lumineuses « parlantes » qui interfèrent dans cette fantastique aventure vécue par un petit groupe de l'I.M.S.A. (Institut Mondial des Sciences Avancés). Directeur de la revue L.E.M. Gilles Novak, Régine Véran, le géomancien Alain Le Kern, le guérisseur Gérard Ehret et leur nouvel ami Jean-Jacques Minck vont être confrontés à une organisation redoutable. Celle-ci a pour mission de les abattre pour avoir découvert un fabuleux secret lié au prestigieux passé d'une dynastie anéantie par un ennemi implacable... et toujours présent au fil des siècles !...

6 lecteurs

Jimmy Guieu est l'un des maîtres de la Science-Fiction européenne. Pionnier de l'Ufologie (études des OVNI), parapsychologue, spécialiste de l'ésotérisme et des sociétés secrètes, il a déjà écrit près de 140 livres traduits en de nombreux pays.

Impressionné, Ronny Blade contemplait l'énorme engin spatial qui venait d'apparaître sur l'écran du moniteur de la Chronolyse III quand, soudain, des milliers de bouches à feu s'illuminèrent en même temps sur la carrosserie du mastodonte.

— Transfert temporel immédiat ! hurla-t-il quasi instinctivement.

La nef colossale s'effaça aussitôt de l'écran, cédant la place à un paisible champ d'étoiles.

Blade poussa un soupir de soulagement jusqu'au moment où il réalisa que les constellations qui se dessinaient devant lui n'étaient pas tout à fait conformes à ce qu'elles auraient dû être...

Naufragé dans le temps, l'équipage de la Chronolyse allait pourtant rencontrer de bien étranges alliés. Car enquêtant sur de mystérieuses apparitions d'OVNI dans le ciel de France, Gilles Novak et Régine Véran s'étaient eux aussi retrouvés prisonniers d'une époque qui n'était pas le leur !

5 lecteurs

♦ Volume 54 du cycle de Blade et Baker.

♦ — La situation n'est pas désespérée, mais elle est très déplaisante, fit Ronny Blade, sourcils froncés. En dépit de tous nos efforts, nous n'avons toujours aucune explication concernant les raisons des dysfonctionnements qui perturbent le bon fonctionnement de notre vaisseau. Et ce, malgré la batterie de tests faits avec l'aide du « génial » professeur Krasbaueur, glissa William Baker d'une voix amère. C'est incompréhensible.

— Bah, il y a quand même un motif de se réjouir, tempéra Andy Sherwood. Les problèmes que connaît l'Ecumeur ne sont pas de nature à l'empêcher de naviguer. En effet, l'hypergénérateur n'a été l'objet d'aucune autre panne depuis plusieurs heures. Avec un peu de chance, nous pourrons atteindre la planète Zodiann pour procéder aux réparations nécessaires.

— Touchons du bois, grogna Baker, d'une voix lugubre. Pour ma part, j'ai un mauvais pressentiment.

Le pessimisme proverbial du businessman devait se révéler exact. Car non seulement les incidents techniques allaient se poursuivre, mais ils étaient sur le point d'être aggravés par la soudaine attaque de l'Athanor-Général de Zodiann. Un dictateur au petit pied qui, profitant des incidents dont était victime le vaisseau de la B & B, s'était mis en tête de le capturer, à l'aide d'une flotte importante. Et, pour couronner le tout, les nouvelles provenant de l'infirmerie où avait été admis en urgence le jeune Xhyvor étaient de plus en plus pessimistes. Le virus la « Ronciale » qui l'avait plongé dans le coma semblait sur le point de le tuer. Décidément, les vacances de Ronny Blade et de ses amis débutaient on ne peut plus mal.

5 lecteurs

♦ Volume 9 du cycle des Chevaliers de Lumière.

♦ De Rio de Janeiro à Dolancourt, petit village de l'Aube, s'amorçait un périple déroutant à travers d'autres continuums spatio-temporels. D'étranges événements emportaient Gilles Novak et son Commando Alpha, privés de libre arbitre, vers un destin inouï. Une mission semée d'embûches, de traquenards machiavéliques, méthodiquement conçus pour les précipiter, de façon irrémédiable, dans l'Empire des Ténèbres. Avec, au bout, le verdict inéluctable et cruel prononcé par infâme Kraolhountgo, le maître de Gorounka, cité peuplée d'horreurs sans nom...

5 lecteurs

Tapi à l'intérieur de son vaisseau qu'il contrôle par la simple puissance de sa pensée, il sent une intense jubilation l'envahir. Aujourd'hui Brade et Baker ont perdu la partie : surgissant du subespace, leur Maraudeur, et les cinq autres navires de guerre qui l'escortent s'apprêtent à se jeter dans la gueule du loup. Pris en tenaille sous le double feu de la flotte des Fédérés et celle de la farce de frappe qu'Il va lâcher sur eux, ces Terriens insolents seront enfin, réduits au silence. Plus rien alors ne pourra se dresser sur « sa » route dans la conquête de la Galaxie.

Trente secondes plus tard secoué par un gros rire qui résonne dans tout son vaisseau octogonal, « il » lance, l'offensive. Au même instant, un rugissement retentit dans le poste de pilotage du Maraudeur : Des Octogones ! Galaxie noire ! Nous sommes tombés dons un piège ! Le combat cette fois, semblait perdu d'avance...

3 notes
20 lecteurs

Blade, Baker, le commandant Red Owens et le « vieux » Andy Sherwood avaient débarqué sur Xantar quelques jours plus tôt. Une planète agréable, aux humanoïdes accueillants qui vivaient à une époque médiévale, en proie aux tourments du clergé, à ses crimes et exactions. Mais quel était ce Dieu Vivant auquel le grand prêtre se référait et qui ressemblait singulièrement au Christ ? Pour quelle raison le clergé maintenait-il une part importante de fa population en esclavage dans les mines ? Pourquoi le prince exilé de ce monde ne se montrait-il jamais avec ses partisans en lutte contre les forfaitures du grand prêtre ? Autant d'énigmes assorties de danger que devraient affronter Blade et Baker pour sortir ce peuple de l'obscurantisme...

Anticipation 618

6 lecteurs

♦ Volume 7 du cycle des Chevaliers de Lumière.

♦ Volume 23 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Réveillés en pleine nuit par un bruit de corne de brume, pour le moins inattendu à 1150 mètres d'altitude au cœur de l'Ardèche, Gilles Novak et ses compagnons du Commando Alpha assistaient, bouche bée, à un spectacle effarant. A travers une épaisse purée de pois agitée par un vent furieux, un long transatlantique voguait sur une mer invisible en faisant mugir sa sirène. Cette apparition, point d'orgue d'une singulière série de phénomènes stupéfiants, allait entraîner les Chevaliers de Lumière vers le fabuleux royaume du « Vieux Pays », aux confins de l'histoire de l'humanité.

5 lecteurs

♦ Volume 36 du cycle de Blade et Baker.

♦ Les Frotegs étaient partout, grouillant comme des mouches sur un morceau de viande abandonné au soleil. Ils bondissaient de toit en toit, sillonnaient les ruelles, investissaient toutes les issues tandis que les éclairs violacés de leurs électrocuteurs meurtriers zébraient la nuit tiède.

— Cette fois, c'est la grande offensive, soupira Blade profitant d'un court répit. Et tous nos efforts ne parviendront qu'à retarder l'inéluctable de quelques heures...

De fait, pour un assaillant éliminé, il en surgissait dix, vingt, cinquante, comme s'il y avait quelque part une réserve inépuisable de ces humanoïdes blafards programmés pour un gigantesque génocide.

?

5 lecteurs

L'incroyable créature qui ressemblait à une outre gigantesque portée par une trentaine de pattes d'insecte était surmontée d'une dizaine de « têtes » dépourvues de visages, où étincelaient des grappes d'yeux de toutes les nuances.

Aux prises avec une flotte pirate de la Main Rouge, Blade, Baker et leurs amis n'étaient pas au bout de leurs émotions.

Le dieu Mazwoks, en personne, venait d'apparaître !

1 notes
17 lecteurs

Une aventure de Gilles Novak !

Dans la crypte sinistre de la Commanderie Templière, des vibrations étranges emplissaient l'air d'un bourdonnement pénible.

Surgi des ténèbres, un caisson de métal vint, en lévitant, se poser sur le corps de l'Asiatique...

Prix du roman ésotérique (1969).

1 notes
17 lecteurs

♦ FNA n°480.

♦ Volume 8 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Plaqué au mur dans l'obscurité, Gilles épiait les deux hommes, environnés par cette bizarre lueur bleutée. II apercevait une pièce misérable avec, sur la table mal équarrie, une écuelle, un pain de campagne, un gobelet de terre. Par la fenêtre, au-delà de la place ensoleillée, s'élevait un édifice rébarbatif, avec une monumentale porte en ogive flanquée de deux tours percées de meurtrières. Gilles Novak n'en croyait pas ses yeux : vers minuit, il avait suivi les inconnus jusque dans la cave de ce vieil immeuble. Or, dans celle-ci et à travers ce cadre bleuté, il distinguait une masure... dont la fenêtre s'ouvrait sur une place inondée de soleil !

6 lecteurs

Ronny Blade escalada l’échelle de corde et se hissa sur la coque bâbord du catamaran. Puis, encore tout engourdis des heures qu'il venait de passer dans une eau glaciale il retira son masque et son respirateur

8 lecteurs

Gilles Novak et ses amis ont photographié et filmé d'étranges vaisseaux lumineux sur le plateau d'Albion abritant ses missiles à ogives nucléaire. Ce qui ne plaît guère aux autorités ! Ils devront aller se « réfugier » à Montréal, traqués par la « Force Noire ». Charles Floutard et Voarino, eux, se dématérialiseront sous les yeux de deux agents de la B.S.T. ! Au Canada, ce sera au tour de Gilles de « s'évaporer » devant les caméras de T.V. ! Qui détient cet étrange pouvoir ? D'où vient cette technologie ? Qui sont ces Chevaliers de Lumière qui vont s'attaquer aux Forces du Mal ? Pour Gilles et son équipe commence alors la plus extraordinaire des aventures... Où tout ne sera pas que fiction !...

5 lecteurs

♦ Volume 44 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Que se passe-t-il, Francisco ? interrogea Ronny Blade, alerté par l'expression douloureuse qu'il lisait sur les traits de son interlocuteur. C'est la santé de Yeux-d'Or qui vous préoccupe ? L'Espagnol hocha la tête et son visage parut se creuser davantage.

— Il y a deux nuits, commença-t-il d'une voix nouée par l'émotion, j'ai été réveillé par un cri. C'était elle qui l'avait poussé. J'ai voulu allumer la lumière mais elle m'a supplié de ne pas le faire. A la clarté lunaire, j'ai quand même pu distinguer ce qui se passait et j'avoue qu'un frisson d'horreur m'a traversé : Yeux-d'Or avait en partie disparu, je ne la voyais plus que par plaques. Seuls des morceaux de son visage et ses memùbres restaient visibles, le reste avait été... comment dire ? absorbé, comme avalé par le néant et... je voyais à travers ! Au petit matin, j'ai fait venir les meilleurs médecins de Kratara ; leur diagnostic a été unanime...

— Francisco, mon Dieu, s'écria Blade, boulebersé à son tour. Vous voulez dire qu'elle est...

— Morte ? Non, balbutia l'Espagnol, c'est pire. Elle a totalement disparu à présent.

5 lecteurs

♦ Volume 46 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Pourquoi vous avoir fait venir ? La raison en est simple, amis terriens : j'ai besoin de vous et de toute la puissance de la B&B Corporation pour écraser mes concurrents de la Guilde des Vagues. Vous n'êtes pas sans savoir que l'abjecte D'Malana qui la dirige prétend s'assurer le contrôle du marché de l'éth-lynn. Une épice remarquable, entre nous soit dit, et dont les propriétés sont étonnantes dans bien des domaines... Certes, pourquoi m'accorderiez-vous votre appui, allez-vous sûrement me demander ?

Assis en face de lui, de plus en plus mal à l'aise par l'arrogance de leur hôte, Blade et Baker reposèrent leur verre devant eux en hochant machinalement la tête.

— La réponse est encore plus simple, reprit le commodore de la Guilde des Brasses : parce que je suis le seul à détenir la formule de l'antidote du poison mortel que vous venez d'ingurgiter, mélangé à cette excellente liqueur. Un poison qui vous laisse environ quinze jours de répit. D'autres questions ?

5 lecteurs

♦ Volume 53 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Qu'est-ce qui se passe ? demanda Andy Sherwood en voyant le visage de Ronny Blade s'allonger.

— C'était Red Owens, lâcha ce dernier d'une voix blanche. Il me dit que le Maraudeur vient d'être attaqué par une bande de cinglés, monté sur des skurfs. Ils auraient utilisé des lasers et des électrocuteurs... Paraîtrait qu'il y a de sacrés dégâts ainsi que quelques blessés parmi l'équipage. Il faut y aller !

— On t'accompagne ! assura le baroudeur.

— Pas question. Je préfère que Will vienne seul avec moi. Vous trois, commanda Ronny en s'adressant à Sherwood, Samantha Montgomery et le jeune Xhyvor, vous vous rendez à l'amphithéâtre Wagner, comme si rien n'était. N'oubliez pas que la vente aux enchères qui s'y déroule doit nous permettre d'acquérir un artefact que le peuple des Allawines prétend dater de la période de Jürans. Intérieurement, le businessman se dit que la vente commençait mal. L'attaque brutale contre leur astrocargo fétiche lui semblait de très mauvais augure. Quelque chose lui disait que ce cône, trouvé sur la planète Pa'Kang, allait leur donner beaucoup de fil à retordre.

Mais les danger encourus en valaient sûrement la peine s'ils permettaient d'élucider une fois pour toute le secret de cet étrange créateur des mystérieux Veilleurs.

2 notes
16 lecteurs

A 17 h 30, une mystérieuse explosion avait détruit un immeuble de la rue Saint-Bon, à Paris. Une demi-heure plus tard, une jeune femme, angoissée, tentait de joindre Gilles Novak. Las, celui-ci assistait, à Aix-en-Provence, à l'inauguration de « La Table du Graal », le restaurant de son ami Maistre Maurice... dont le téléphone était en dérangement. Comment prévenir Gilles du terrible danger qui le menaçait ? Parmi les nombreux invités, l'un d'eux, peut-être, préparait sa perte ? En fait, l'adversaire n'était pas dans la place mais à l'extérieur, équipé d'étranges « gadgets » pour épier Gilles Novak, qui allait déjouer sa ruse pour tomber finalement aux mains d'un autre implacable ennemi...

Anticipation, n° 547

5 lecteurs

♦ Volume 29 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Un silence de plomb régnait à l'intérieur du vaisseau-amiral de l'Ordre cosmique.

Touché de plein fouet par une mystérieuse colonne de lumière blanche, le Nerkal venait en effet de subir une attaque d'une violence inouïe qui avait gravement endommagé toute son infrastructure électromagnétique.

Certes, grâce au sang-froid des techniciens et de l'équipage, les dégâts matériels avaient pu être rapidement circonscrits. Mais, dans l'immensité galactique, le cosmonef planait à présent comme une sorte de grand cercueil futuriste, car une menace d'une tout autre ampleur subsistait. Une menace qui mettant en péril l'avenir de l'Ordre lui-même et la rumeur de cette catastrophe s'était répandue comme une traînée de poudre dans toute la communauté des Chevaliers de Lumière.

Michel Merkavim, le Grand-Maître, l'homme qui, depuis plusieurs décennies, avait su conduire l'Ordre cosmique vers ses plus hautes destinées, était entre la vie et la mort.

5 lecteurs

♦ Volume 47 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Je vous présente mes respects, Général 1ern beugla Drank-Holmn, avant de se tourner vers le fond de la pièce où se trouvait Andy Shervvood encadré par Blade et Baker. Voici les prisionniers dont nous vous avons annoncé la capture. A peine Ronny Blade eut-il fait trois pas en avant qu'il sursauta. Parmi les personnages présents dans la salle, il y avait une silhouette que, bien qu'elle leur tournât le dos, il aurait reconnue entre mille. Xhyvor ! Le jeune N'Gharien était assis sur un mauvais tabouret face au bureau derrière lequel se tenait le chef militaire entouré de deux membres de son état-major.

— Eh bien, mousaillonn te v'là enfin ! s'écria Andy Sherwood, toujours prompt à réagir. Dire qu'on se faisait un sang d'encre à ton sujet et qu'on te retrouve là, tranquille, à discuter le bout de gras, et avec les huiles encore... Sans mot dire, Xhyvor pivota lentement vers ses amis. Alors, à la lueur chiche des torches qui éclairaient la salle, les prisonniers aperçurent avec effroi le visage tuméfié du jeune homme.

5 lecteurs

♦ Volume 38 du cycle de Blade et Baker.

♦ Brusquement le ciel s'obscurcit et un cri atroce déchira l'air. Levant les yeux au ciel, William Baker découvrit une immense créature ailée qui fondait sur lui et ses compagnons. D'apparence reptilienne, le front hérissé d'une corne torsadée, l'animal volant correspondait trait pour trait aux terribles ptéranodons qui hantaient la planète sans nom.

Sherwood braqua son fusil thermique vers le monstre aux ailes de cuir. Un rayon rouge frappa celui-ci en pleine poitrine mais il continua de piquer vers le sol.

— Bon sang ! rugit l'aventurier, cette saleté de bestiole a l'air insensible à mes « arguments » !

— Et elle n'est pas la seule, s'écria Baker d'une voix étranglée. Regardez !

Une demi-douzaine de créatures analogues venaient en effet de surgir au-dessus des Terriens, faisant claquer leur bec garni de dents acérées.

4 notes
23 lecteurs

Le Chrononef emportait Jean Kariven et ses amis le long de la Spirale du Temps, à la recherche de nos origines. Ils allaient devoir affronter les terrifiants cyclopes de Lémurie, combattre le tyran Siomak aux côtés des géants bimkomiens, vivre d'extraordinaires aventures cependant que Jean Kariven succombant (sans effort !) aux charmes de l'adorable Leyla, se verrait contraint de la tuer... afin de la sauver !

Jimmy Guieu est l'un des maîtres la Science-Fiction européenne. Pionnier de l'Ufologie (études des OVNI), psychologue, spécialiste de l'ésotérisme et des sociétés secrètes, il a déjà écrit près de 140 livres traduits en de nombreux pays.

1 notes
16 lecteurs

♦ FNA n°718.

♦ 1989. Depuis 45 ans, depuis la victoire d'Hitler sur les troupes alliées, la Grande Allemagne règne sur le monde. Elle a même établi des bases permanentes dans l'espace. A Paris, Gilles Novak dirige le magazine proallemand Millenium ! A Marseille, Charles Floutard est devenu le peintre attitré de l'intelligensia nazie ! Et si tout ça n'était le fruit que d'une manipulation criminelle, une fiction insensée créée par des agents d'une très lointaine civilisation de l'Avenir ? Et si Hitler avait perdu la Seconde Guerre Mondiale ?

10 lecteurs

♦ Volume 3 du cycle Les Chevaliers de lumière.

♦ Volume 21 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak

♦ A Marseille, cinq garçons fort sympathiques sont soudains les victimes de phénomènes hallucinants qui bouleversent leur vie. L'aîné, Jean-Claude Maurel, semble être la cible particulière de ces agressions de l'Invisible. Mais que sont les Vahouns, les Korogz, ces hommes et ces femmes mystérieux qui gravitent autour de ces jeunes gens ? En toile de fond et dans l'ombre, depuis des décennies, qui manipule qui et pourquoi ? Les chevaliers de Lumière proposeront à Gilles Novak et à Régine de résoudre cette énigme ; une mission périlleuse, une épreuve initiatique pour accéder à un nouvel Ordre Cosmique. L'ayant acceptée, ils vont devoir affronter, à leur tour, cette terreur venue du néant...

2 notes
18 lecteurs

Le sommeil de l'électronicien Paul Chartier ressemblait singulièrement au coma ! Des notes, des schémas d'une incroyable complexité s'éparpillaient autour de lui, annotés en français et dans une langue totalement inconnue. Le visage crispé par l'angoisse, il divaguait : « Ils n'ont pas compris ! C'était trop dangereux pour moi... J'étais ta seule planche de salut ; moi seul pouvais te sauver, mais je n'ai pas pu achever la mise au point du »Niveau 7« ... »

Gilles et ses amis contemplaient avec anxiété Paul Chartier aux prises avec ses étranges phantasmes. Qui voulait-il sauver ? Que devait-il achever ? Ces schémas électroniques mystérieux ? Mais à quelle machine pouvaient-ils bien se rapporter ?

5 notes
24 lecteurs

Inexplicable, un flux énergétique venait de frapper le « Maraudeur » au sein du subespace ! Les fermetures magnétiques des combinaisons, brusquement démagnétisées, s'étaient ouvertes ; le calendrier mural à plot magnétique était tombé de la paroi de métal ; dans divers secteurs de l'astronef, les haut-parleurs restaient muets. Sur le tableau de bord, les aiguilles de plusieurs cadrans venaient de s'immobiliser. Aux côtés du commandant Red Owens, Blade et Baker devenaient inquiets, angoissés : la bande mémoire du programmateur de trajectoire avait été elle aussi démagnétisée ! Les coordonnées de route effacées, le « Maraudeur » se dirigeait désormais en aveugle dans l'hyperespace !

Volume 9 du Cycle : Blade et Baker.

5 lecteurs

♦ Volume 37 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak .

♦ — Un jeu... Pour moi ce n'était rien d'autre. Un jeu qui avait mal tourné, certes, puisque, lors d'un exercice précédent, il y avait déjà eu mort d'hommes mais, à la vérité, quand je me suis lancé dans cette enquête sur le paintball — ce nouveau « sport » qui nous vient d'outre-Atlantique et où deux équipes doivent s'affronter, armées de fusils qui tirent des billes de peinture pour éliminer l'adversaire — , rien ne laissait présager autre chose qu'un simple fait divers. Or, très vite, après notre intervention, nous nous sommes trouvés face à une agression dont je ne crains pas de dire qu'elle est d'une ampleur considérable et très probablement d'origine... extraterrestre !

La conclusion de Gilles Novak fit l'effet d'un coup de tonnerre dans la salle du Conseil suprême où se tenait cette cellule de crise. Si le chef du commando Alpha disait vrai, c'est toute la Confédération galactique qui était menacée d'anéantissement et, derrière elle, l'Ordre cosmique des Chevaliers de Lumière...

3 lecteurs

Avec « Le Livre du Paranormal », fruit de longes année de recherche, revu et largement augmenté pour la présente édition, Jimmy Guieu nous propose une fulgurante plongée au cœur d'un maelström de mystère :

Phénomène de hantise,

Dématérialisation et téléportation d'objets,

Prémonitions, voyance,

Envoûtement, protection occultes,

Dédouble ment,

Réminiscences de vies antérieures,

Morts étranges, malédictions millénaires,

Et, aussi l'irritante énigme de Rennes-le-Château qui pourrait bien avoir un rapport avec certains « petits êtres » venus d'ailleurs...

Romancier, ésotériste, ufologue, Jimmy Guieu a toujours mis son érudition au service de la vérité, qu'elle vienne de la bouche de témoins anonymes trop souvent négligés par la science officielle ou de la plume de chercheurs en avance sur leur temps.

En cette fin de siècle, où l'humanité réfléchit sur son destin, Jimmy Guieu est un homme qu'il faut écouter.

5 lecteurs

Zlanilla a disparu. Elle a été kidnappée en plein subespace. Pour la retrouver, Blade, Baker et leurs compagnons vont devoir affronter le maître de la Main Rouge au cœur même de son repaire.

Mais, face à cette organisation criminelle aux dimensions d'un empire stellaire, ils ne sont pas seuls...

Cette aventure exceptionnelle leur permettra, en effet, de retrouver quelques personnages déjà rencontrés au cours de leurs nombreuses aventures.

Un numéro spécial, enrichi d'une interview de Jimmy Guieu et d'un historique de la rencontre et des aventures de Blade et Baker.

6 lecteurs

Dans ce monde de violence où les forces visibles et invisibles s'affrontent, où l'Est s'oppose à l'Ouest par terrorisme et fanatisme interposés, une bouffée d'espérance accompagne l'entrée en scène des Chevaliers de Lumière. Membres de cet Ordre Cosmique de justiciers impitoyables, Gilles Novak et ses amis, oeuvrant pour un avenir meilleur, vont engager une lutte farouche contre les fossoyeurs de la société humaine ; contre ces barbares qui, visant à faire de la Terre un immense goulag, n'ont pas hésité à signer le pacte de Kannlor...

6 lecteurs

Plissant les yeux sous l'éclat de la lumière, Gilles Novak et ses compagnons s'approchèrent de l'endroit d'où rayoonait cette étrange lueur verte. Ils ne tardèrent pas à découvrir un orifice étroit qui ouvrait sur une cavité naturelle.

A peine la petite troupe avait-elle pénétré dans la grotte que le sol se déroba sous leurs pieds, les précipitant au fond d'un gouffre où s'éteignirent peu à peu leurs cris d'effroi.

A une vingtaine de mètres à peine, tapi jusque-là derrière un épais buisson, un couple sortit de sa cachette, arborant un sourire triomphant.

— Cette fois, ils n'en réchapperont pas, ricana la jeune femme, une belle et mystérieuse Eurasienne. Le piège du Val Maudit aura bien mérité son nom !tion

6 notes
26 lecteurs

4ième de couverture édition "Vaugirad" 1991 :

Machinalement, Pierre mit la main dans la poche de son veston. Surpris d'y rencontrer un contact proche métallique, il fronça les sourcils et sortit l'objet de sa poche. II découvrit un cercle chromé, un anneau de clé sans doute, duquel paraissait jaillir, comme si elle en avait crevé la surface, une aiguille de métal blanc platine, d'environ deux centimètres. Perplexe, Pierre déposa l'anneau dans un minuscule coffret de bois qu'il rangea dans son bureau et oublia l'incident.

Pourtant, huit jours plus tard, lorsqu'il s'aperçut que le couvercle de la boîte s'était soulevé, il ne put retenir une exclamation : la tige de métal avait grandi d'au moins trois centimètres !

2 lecteurs

Romans publiés tête-bêche : "Le pionnier de l'atome" de Jimmy Guieu et "L'aile de l'abîme" de D.H. Keller.

6 lecteurs

Blade et Baker ne devaient faire qu'une simple escale technique sur Thogar'Min, petite planète apparemment morne et sans histoire. Pourtant, à peine les deux hommes ont-ils posé le pied sur ce sol triste et pauvre, qu'ils plongent dans l'horreur.

Baker est foudroyé par le poison que sécrète la Ronce, tentaculaire organisme végétal dont l'existence avait curieusement été dissimulée. Son ami n'a d'autre recours, pour le sauver, que de pénétrer au coeur de l'enfer vénéneux.

Blade découvrira alors que sur Thogar'Min, ce n'est pas seulement le monde végétal qui est mortel...

2 notes
12 lecteurs

FN Anticipation N°103

Les hawaïens sont des victimes du Bang Utot, cauchemar qui fait vivre à ses victimes leur propre mort. Beaucoup d'entre eux y succombent. Au début, ils sont les seuls affectés, mais le mal semble progresser. Fait naturel ou attaque ?

Qui sont donc les Ménéhumes que la tradition présente comme étant les premiers colons d'Hawaï ?

5 lecteurs

♦ Volume 36 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Y a quelqu'un... J'en suis sûre.

Marjorie avait presque crié. Eric s'écarta de la jeune fille qui s'était blottie dans ses bras et scruta la forêt. Le clair de lune dispensait sur les lieux une lumière spectrale, animant les fourrés d'ombres étranges. Lui aussi, il avait entendu un bruit, un frôlement tout proche et, malgré l'assurance de ses dix-huit ans, il se prit à regretter cette escapade nocturne où il avait entraîné Marjorie, sous prétexte d'aller écouter le brame des cerfs...

Soudain, une forme fantômatique traversa leur champ de vision. Une forme qui semblait flotter au-dessus du sol et dont la tête était couronnée de grand bois de cerfs. Au même instant, les premières notes d'une mélodie s'élevèrent, sinistres, glaçantes.

— Allons-nous-en, je t'en prie ! s'étrangla Marjorie.

— Arrête, c'est ridicule, voyons ! tenta de la raisonner Eric.

Mais Marjorie lui échappa et s'enfuit à toutes jambes. La brume l'engloutit aussitôt et le bruit feutré de sa course s'éteignit rapidement, avalé par la triste litanie dont les ondes s'effilochaient dans le sous-bois comme autant de lambeaux sonores.

Eric ne devait jamais la revoir vivante.

5 lecteurs

♦ Volume 52 du cycle de Blade et Baker.

♦ Lorsque, à petites foulées, Zeb-Vhol déboula sur le terrain de skurf, un tonnerre d'applaudissements l'accueillit. Le champion s'immobilisa au milieu du stade, enivré par le sentiment de puissance absolue que lui procurait l'ovation de ces centaines de supporters en délire. Quelque part dans la foule pourtant, trois individus étaient loin de partager l'euphorie générale. Savourant enfin le goût d'une vengeance longtemps remâchée, l'un d'eux connecta son écran tactile, vérifia une dernière fois les différentes zones où avaient été placés les détonateurs, puis, d'un geste rageur, il lance le compte à rebours. Dans moins d'une minute maintenant, les milliards de spectateurs rivés à leur télévisionneur pourraient suivre en direct la série d'explosions qui allaient secouer la cérémonie d'ouverture des premiers Jeux Olympiques du Renouveau. Un échec retentissant pour les sponsors de l'événement, parmi lesquels la Mode & Baker Corporation... Et, derrière cet échec, le spectre d'un krach à l'échelle de toute la Galaxie.

8 lecteurs

Tout avait bien changé depuis le dernier passage de Blade et Baker sur Joklun-N'Ghar. Certes la planète s'était développée mais des troubles, fomentés par une mystérieuse secte d'adoration du Grand Serpent du Temps, menaçaient la survie même de la colonie terrienne. A la recherche de nouvelles concessions commerciales sur le continent oublié de Yegg-Sh'Tra, Blade et Baker vont découvrir la source de ce complot. Les dieux sont parfois plus vivants qu'on ne le pense.

7 lecteurs

♦ Volume 42 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Le gros Airbus A 320 reliant Lyon-Satolas à Strasbourg-Entzheim était bondé. À quatre jours de Noël, nombreux, parmi les passagers, étaient ceux qui allaient passer les fêtes en famille et la carlingue résonnait de piaillements et de cris d'enfants surexcités.

— Regarde, maman, on dirait des chevaliers dans le ciel !

Amusé par la réflexion du gamin assis contre le hublot Gérard David sourit et regarda sa montre. Il était 19 h 25. La fin du voyage approchait. Homme d'affaires, lui, il n'était pas fâché de quitter bientôt cette ambiance de cour de récréation. A trois mille pieds au-dessus du ballon d'Alsace, l'appareil devait survoler le mont Sainte-Odile à présent. Machinalement, il jeta un coup d'œil par-dessus les cheveux de l'enfant et sursauta : une troupe de cavaliers, créatures fantomatiques et presque diaphanes, galopaient dans les airs à quelques mètres du fuselage. À leur tête caracolait une silhouette spectrale auréolée d'une luminescence blanchâtre : un chapeau à larges bords lui couvrait le chef et, sur ses épaules, un long manteau flottait dans l'azur de la nuit...

6 lecteurs

— Un leurre ! rugit Andy Sherwood, les yeux hors de la tête. C'est un leurre ! Ces ordures nous ont tendu un piège.

Le gigantesque vaisseau de la B & B Co, échappant à tout contrôle, glissait inexorablement vers le fond de la singularité gravitationnelle, entraîné toujours plus vite par l'irrésistible maelström du trou noir.

Dans que ! univers inconnu l'implacable machination allait-elle expédier Blade, Baker, Sherwood, Owens et tout l'équipage du Maraudeur ?

7 lecteurs

♦ Volume 49 du cycle de Blade et Baker.

♦ - Amanda Delback, je suppose ? fit Ronny Blade en serrant la main de la journaliste, une toute jeune fille au visage rond auréolé d'une tignasse rousse ébouriffée. Nous sommes très heureux mes associés et moi-même de pouvoir vous accorder cet interview ; j'ai également convié Xhyvor, notre plus jeune collaborateur à y participer. Vous verrez, ce garçon a un tas de qualités et notamment des pouvoirs télépathiques très surprenants.

Tout en parlant, le businessman avait entraîné son invitée jusqu'à la terrasse de la villa où il l'invita à s'asseoir sur l'un des transats disposés autour d'une table. Alors, tandis que, s'apprêtant à s'installer, la journaliste passait devant lui, Xhyvor fut soudain saisi par une sensation aussi brutale que terrifiante.

- Non, mademoiselle Amanda, s'écria-t-il d'une voix blanche. Ne faites pas ça !

La jeune femme réagit en un quart de seconde : portant la main à sa ceinture où était suspendu l'étui de sa caméra numérique, un modèle high-tech miniaturisé, elle se redressa et, les doigts crispés sur la crosse de la pseudo vidéo, se mit à tournoyer en lâchant autour d'elle une série de salves meurtrières.

6 lecteurs

♦ Volume 32 du cycle de Blade et Baker.

♦ Andy Sherwood voulut se lever, mais ses jambes se dérobèrent sous lui. Il tomba en avant sur la table basse ; son crâne heurta durement le bois marbré. Des étoiles naquirent devant ses yeux. Il lui semblait que ses muscles ne répondaient plus aux injonctions que leur envoyait son cerveau. Il bascula sur le côté, aussi mou qu'une poupée de chiffons.

Le pillage en règle de Joklun-N'Ghar allait pouvoir commencer, songea-t-il avant de perdre connaissance. Et seuls Blade et Baker pouvaient encore faire quelque chose pour l'empêcher.

Peut-être...

6 lecteurs

♦ Volume 25 du cycle des Les Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Un château familier où toute chose se retrouve brusquement inversée, de mystérieux pleurs de bébé déchirant le silence glacé de la nuit, un brouillard d'une densité peu commune, une vieille femme fripée errant seule dans la neige... Autant d'éléments qui vont précipiter Gilles Novak et ses compagnons dans une de leurs plus folles aventures aux frontières du temps, de l'espace et de la raison.

Emportés dans un triangle de forces cosmo-telluriques dans les Pyrénées ariégeoises, nos preux Chevaliers modernes nous entraînent dans un fascinant voyage au cœur de l'Histoire, des légendes... et de l'Effroi.

3 lecteurs

En 1964, après Jean KARIVEN et avant Gilles NOVAK, Jimmy Gieu (sous le pseudonyme de Claude Vauzière) inventait pour l'éditeur Marabout les aventures d'une équipe d'intrépides enquêteurs du paranormal.

De L'HERITAGE DES TEMPLIERS, roman jamais réédité à ce jour, à LA CHASSE A L'ANTIGRAVITATION, demeuré totalement inédit, découvrez enfin LES DOSSIERS DU GLAIVE...

3 notes
16 lecteurs

FN Anticipation N°80

Les deux journalistes du Morning star, Ted Erikson et Laura Wandell, enquêtent sur des événements insolites...

5 lecteurs

♦ Volume 40 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ L'eau se perdait sous les roseaux noirs et denses. Des arbres faméliques s'arrachaient à une onde opaque. Des arbres morts pour une mer guère plus vaillante. Jamais l'abbaye de Mortemer, le lieu de fronce réputé le plus hanté, n'était apparue à l'enseignante sous un jour aussi sinistre. Tous les sons paraissaient étouffés, comme si la brume ouatée asphyxiait les sens. Même le moteur du tracteur et les babillages des enfants paraissaient étrangement lointains et irréels. Pas un bruit d'oiseaux. Pas un son. Les moines avaient bien choisi leur coin pour être tranquilles. Un hurlement terrifiant l'arracha soudain à ses pensées. La prof sursauta et bondit à terre. A une vingtaine de mètres, trois garçons et une fillette fixaient un bras d'eau. Là, entre les roseaux vairs, flottait le cadavre blanchâtre d'une femme nue, mutilée. Les moines rouges, murmura le guide. Taisez-vous, lui ordonna la maîtresse.

2 notes
17 lecteurs

Au nombre des admirateurs qui entouraient Kerlam lors du vernissage de ses œuvres figuraient ses amis Gilles Novak et Régine Véran. Soirée mondaine qu'allait troubler l'irruption d'un miséreux tenant des propos étranges et alarmants. S'agissait-il d'un clochard illuminé ou d'un pauvre hère réellement doué de facultés supra-normales ? Quel était donc cet « oiseau noir », quelle était donc cette « pieuvre géante » aux tentacules innombrables dont il prédisait l'effroyable menace, entre autres « prophéties » inquiétantes ? Divagation ? Voire ! Gilles et ses Compagnons allaient bientôt changer d'avis lorsque, roulant la nuit, un terrifiant cercle de flammes enveloppa brusquement la voiture...

Anticipation, n° 578

6 lecteurs

♦ Volume 32 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Ainsi donc noble étranger, tu es un Chevalier de Lumière du peuple d'« en-haut »... murmura la souveraine. Sache l'ami que je me nomme Mélishand, la reine serpent, celle que, dans ta dimension terrienne, on doit encore appeler la fée Mélusine ! Une malédiction nous a rejetés ici, dans cet univers que nous partageons avec les Burgondes. Ils sont le peuple du Cerf comme nous sommes celui du Serpent. Longtemps nous avons vécu dans une sorte de neutralité intelligente : nous possédions l'Œuf du Serpent ; ils détiennent la Toison d'Or, deux objets de pouvoir de sagesse, mais qui sont aussi deux armes redoutables... ajouta-t-elle en soupirant. Mais cet équilibre s'est brutalement rompu lorsque les Bendans ont débarqué chez nous. Ils avaient la peau écailleuse du serpent, ils chevauchaient des reptiles, ils maîtrisaient de redoutables dragons et nous les avons accueillis comme les frères qu'ils prétendaient être. Pourtant, peu à peu, ils nous ont soumis à leur pouvoir et n'ont eu de cesse que de nous amener à déclarer la guerre au peuple-cerf car ils veulent s'approprier la Toison d'Or. Alors... Un bruit de galopade retentit derrière la porte qui s'ouvrit. — Fuyez, ma reine ! haleta un garde. Les Bendans, ils attaquent !

5 lecteurs

♦ Volume 31 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Il faut passer en force ! cria Gilles Novak en plongeant dans la masse compacte des gardes qui barrait le passage.

Il allait crier victoire en se redressant derrière les lignes ennemies quand quatre hommes surgirent en combinaison ignifugée. Le journaliste identifia immédiatement les engins de mort qu'ils braquaient devant eux : des lances-flammes.

Avant qu'il ait pu réagir, les bouches noires crachèrent leurs langues de feu. A travers les lunettes à infrarouge de son casque, Gilles eut le temps de voir les silhouettes de ses Chevaliers de Lumière qui commençaient à se tordre malgré leur champ protecteur censé les isoler, puis tout s'effaça autour de lui. Trente secondes plus tard, rematérialisé dans la soute de l'aviso du commando Alpha, il entendit la voix nouée de Shorung-N'Taal :

— Les autres se sont fait piéger, articulait-il. Je n'ai pas eu le temps de les translater à bord.

Les autres ? Le coeur de Gilles fit un bond clans sa poitrine. Se pouvait-il que trois de ses vieux compagnons et Régine, la femme qui partageait sa vie depuis tant d'années, aient trouvé la mort au cours de cette simple mission d'observation au pays du Père Noël ?

1 notes
7 lecteurs

Blade, Baker et leurs compagnons n'en croyaient pas leurs yeux. Le vaisseau qui venait de se matérialiser dans le système solaire des Magiciens ne ressemblait à rien de connu.

— Galaxie, rugit Red Owens, mais cet objet mesure au moins cent kilomètres de long ! La masse composite semblait être née de la fusion d'un astéroïde et d'un cimetière d'astronefs de toutes origines et il s'en dégageait une impression de puissance et de malfaisance ultime.

Après avoir brisé le blocus imposé à la planète Durango par une mystérieuse flotte spatiale et découvert les étonnants pouvoirs des Magiciens, il leur fallait maintenant affronter la menace de ce mastodonte de l'espace. Décidément la traque du Dragon Rouge et de son équipage de pirates se révélait pleine de surprises. Mauvaises...

1 notes
4 lecteurs

L'Opel de Gilles Novak s'engagea dans la rampe du garage et se glissa dans son box. A proximité, un homme travaillait, la tête enfouie sous le capot de sa voiture. Gilles et Régine s'apprêtaient à remonter lorsque l'inconnu, le visage et les bras maculés de cambouis, un chiffon gras à la main, les aborda : — Vous êtes bien M. Novak ? Sur la réponse affirmative, il laissa tomber le chiffon qui dissimulait une arme étrange. Gilles et Régine n'eurent pas le temps de réagir : un cône fulgurant venait de les frapper.

5 lecteurs

♦ Volume 51 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Par les Mânes du Franc lourd !

Xavier Petit-Ferrone, financier, homme de confiance chargé par Blade et Baker de surveiller les intérêts de la B & B Co., faillit tomber de sa chaise, foudroyé par la nouvelle qui venait de s'inscrire sur l'écran de son unité centrale : « On apprend, de source sûre, qu'un coup d'état vient d'avoir lieu sur Kündest. Les maîtres de la junte ont fait savoir qu'ils gelaient les avoirs des sociétés implantées sur leur territoire et, plus grave, qu'ils fermaient les puits d'extraction des mines de diamants-alpha, dont chacun sait que la quasi-totalité provient des gisements de cette neuvième planète du système Thêta. Il semblerait... »

Mais Petit-Ferrone n'écoutait plus. La tête dans les mains, il mesurait déjà les implications d'une telle catastrophe : au-delà de la ruine de la B & B Co. dont les investissements sur place étaient considérables, c'est toute l'économie de l'Hyperconfédération qui allait s'effondrer : le diamant-alpha était l'un des composants nécessaire à la propulsion supraluminique des énormes astrocargos assurant l'intégralité des échanges intergalactique...

5 lecteurs

♦ Volume 50 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Amanda Delblak, je suppose ? fit Ronny Blade en serrant la main de la journaliste, une toute jeune fille au visage rond auréolé d'une tignasse rousse ébouriffée. Nous sommes très heureux mes associés et moi-même de pouvoir vous accorder cet interview ; j'ai également convié Xhyvor, notre plus jeune collaborateur à y participer. Vous verrez, ce garçon a un tas de qualités et notamment des pouvoirs télépathiques très surprenants.

Tout en parlant, le businessman avait entraîné son invitée jusqu'à la terrasse de leur villa où il l'invita à s'asseoir sur l'un des transats disposés autour d'une table. Alors, tandis que, s'apprêtant à s'installer, la journaliste passait devant lui, Xhyvor fut soudain saisi par une sensation aussi brutale que terrifiante.

— Non, Mademoiselle Amanda, s'écria-t-il d'une voix blanche. Ne faites pas ça ! La jeune femme réagit en un quart de seconde : portant la main à sa ceinture où était suspendu l'étui de sa caméra numérique, un modèle high-tech miniaturisé, elle se redressa et. les doigts crispés sur la crosse de la pseudo vidéo, se mit à tournover en lâchant autour d'elle une série de salves meurtrières.

7 lecteurs

UNE AVENTURE DE BLADE ET BAKER n°91

Combattre à mort dans des arènes pour assouvir les instincts les plus bas d'une foule déchaînée d'humains semi-robotisés, voilà un rebondissement auquel Blade, Baker et leurs amis Sherwood, Owens et Nilson ne s'attendaient guère!

Toute cette histoire avait commencé sur Terre, quand William Blade avait fait connaissance, dans d'étonnement circonstances, d'un nouveau client représenté par une "innocente" jeune fille qui allait se révéler dotée de terrifiants pouvoirs.

5 lecteurs

— Mes seigneurs, commença l'émissaire de la couronne, d'intolérables rumeurs d'insubordination sont parvenues aux oreilles de leurs Majestés, la reine Ishtraï et son fils, le jeune roi Zharrall, dont vous êtes tous les vassaux et fidèles sujets...

Une onde d'hostilité parcourut l'assemblée des notables de la Nouvelles Terre réunis dans le palais du gouverneur.

— C'est pourquoi, poursuivit le messager, Leurs Majestés ont décidé l'envoi de plusieurs escouades en direction de la Nouvelle Terre afin...

Il ne put terminer sa phrase. Comme une lame de fond, la foule se rua sur lui. Mais, impuissants à forcer le barrage des soldats qui le protégeaient, les insurgés cherchèrent un exutoire où déverser leur trop plein de hargne. Avisant Blade et Baker qui se tenaient un peu à l'écart, un des assaillants se mit à les invectiver :

— C'est votre faute, étrangers ! hurla-t-il. Vous êtes des traîtres à la solde de cette ordure : vous allez payer pour lui !

Désarmés, seuls face à cette marée furieuse, les deux businessmen s'apprêtèrent à vendre chèrement leur peau. Car l'issue du combat ne faisait malheureusement aucun doute...

1 notes
7 lecteurs

Le petit vaisseau d'exploration n'était plus qu'une boule de gaz incandescent. Naufragés, sans défense sur un monde inconnu, Ronny Blade, Andy Sherwood et Samantha Montgomery, la belle astrophysicienne, sont pourtant reçus comme des envoyés des Dieux par un peuple réduit en esclavage.

Les trois Terriens vont engager à son côté une lutte sans merci contre un adversaire impitoyable.

3 notes
18 lecteurs

Nantis d'un contrat d'exploitation d'une planète vierge, aux confins de l'Empire Interstellaire, Blade et Baker s'interrogeaient sur l'origine de ce gaz délétère détecté sur une zone restreinte de ce monde inhabité. Hors-la-loi malgré eux, traqués, allaient-ils regretter d'avoir recueilli cet homme et cette femme, privés de leur vieil astronef mis sous séquestre par les autorités révolutionnaires ? Blade avait-il eu raison d'acquérir pour une somme fabuleuse cette statuette mystérieuse douée de propriètés fantastiques ? Ballottés au gré des tragiques événements qui secouaient l'Empire, leur tête mise à prix, les occupants du « Maraudeur » parviendraient-ils à échapper à l'adversaire en affrontant le piège des Orgues de Satan ?

5 notes
16 lecteurs

Avec prudence, les hommes du Maraudeur progressaient dans les installations souterraines de la cité morte. Pourquoi le générateur d'énergie fonctionnait-il encore ? Quels étaient ces squelettes étranges allongés en grand nombre sur ces tables basses ? Les vastes salles désertes provoquaient un indéfinissable malaise chez Blade, Baker et leurs compagnons ; un malaise angoissant, préludant à une panique indicible qui allait bientôt les faire se ruer au-dehors, inexplicablement. II leur faudrait pourtant affronter l'épouvante pour percer le secret de Koondra...

3 notes
22 lecteurs

La Terre est entrée dans une ère glacière. La Toscane et l'Islande, grâce à leurs centres géothermiques, entretiennent des îlots de survie.

Guidé par de mystérieux messages, Fred Vasseur, géophysicien, découvre des cavernes apparemment sans issue... qui ouvrent pourtant sur un monde vert et paradisiaque. L'Ultima Thulé. Porte de salut ou piège irréversible ?

5 lecteurs

La salle de conférence du Convention Center de Philadelphie était archicomble. Il y régnait pourtant un silence religieux tandis que le professeur Krasbaueur poursuivait son exposé :

—... ce traitement capable de désintoxiquer la quasi-totalité des presque dix millions de victimes du tlankex, cette drogue dont je vous rappelle qu'une seule prise suffisait à rendre tout individu définitivement dépendant, ce traitement, disais-je donc...

A cet instant une puissante voix métallique relayée par un réseau de haut-parleurs retentit dans l'amphithéâtre.

— Ceci est un communiqué d'Urgence Rouge : Philadelphie se trouve actuellement sous la menace imminente d'une attaque extraterrestre d'une violence inouïe. Toutes les personnes qui entendent cet appel doivent immédiatement se rendre à l'abri souterrain le plus proche. Je répète...

5 lecteurs

♦ Volume 45 du cycle de Blade et Baker.

♦ La vieille femme se pencha vers Andy Sherwood et le contempla avec un petit sourire sardonique. Brusquement elle lança ses deux mains en avant et serra le cou de son prisonnier. Ce dernier se tortilla en tous sens pour tenter d'échapper à l'étreinte des doigts crochus qui lui bloquaient la gorge mais, saucissonné comme il l'était, sa marge de manœuvre était plus que limitée.

— Tout doux, mon garçon, tout doux ! ricana la sorcière en lâchant soudainement prise. Tu crois donc que, bravant les autorités de Ktan, j'aurais pris le risque de te kidnapper pour le simple plaisir de te faire passer de vie à trépas ? Tu me crois donc assez sotte pour tuer la poule aux œufs d'or ? Car, tu es mon otage, Andy Sherwood... Un otage qui va me rapporter des centaines de milliers d'oro-crédits...

— Galaxie noire ! rugit l'aventurier. Qui vous paie pour ce contrat ?

En guise de réponse, sa geôlière ramassa ses jupes et, se redressant, elle lança moqueuse :

— Les explications, monsieur l'aventurier, ce sera pour plus tard... Mais peut-être qu'alors pour toi, ce sera aussi... trop tard !

7 lecteurs

Des trafiquants au sein de la Blade & Baker C° !

A bord du Maraudeur, Blade et Baker vont affronter les terribles perturbations gravitationnelles de la queue de Gorbai pour découvrir qui est l'instigateur de ce trafic.

En perdition sur N'harangho, une planète inconnue, ils vont braver les pièges des forêts de la Mort et éprouver une des plus grandes surprises de leur vie !

5 lecteurs

♦ Volume 27 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Une langue de brouillard fluide nimbe le loch Ness dont les contreforts nébuleux s'effilochent dans un ciel menaçant. Surgissent de la brume, la silhouette d'un lourd manoir de style gothique semble défier le temps. C'est là, quelque part en Ecosse, sur les rives de ce lac mythique, — mais dans quelle dimension, dans quelle fracture spatio-temporelle ? — que Gilles Novok et ses compagnons vont devoir affronter les forces obscures de l'Aube dorée, une secte sataniste acharnée à détruire leurs idéaux de paix, de justice et de fraternité. Pour y parvenir, les créatures d'outre-tombe qu'elle manipule disposent d'une arme terrifiante : le secret d'un passage oublié entre la Terre et... l'Ailleurs. Cette fois, c'est le cœur même de l'organisation des Chevaliers de Lumière qui est menacé : Sophiapolis, la capitale de l'Ordre cosmique !

5 lecteurs

♦ Volume 8 du cycle des Chevaliers de lumière.

♦ C'est dans le Var, à Montfort-sur-Argens, que les premiers appels au secours parvinrent aux Chevaliers de Lumière, les entraînant dans l'Aube, au cœur d'une des régions les plus mystérieuses d'Europe, la forêt d'Orient. Là, Gilles Novak et ses compagnons devront s'aventurer sur les sentiers invisibles, au-delà des frontières de l'espace et du temps, pour parvenir jusqu'au « Petit Peuple » des fées, menacé d'extinction.

Une histoire à dormir debout ? Peut-être...

Mais, dans ce cas, pourquoi les grandes puissances terriennes auraient-elles mobilisé leurs services secrets sur le chemin de ces univers parallèles ? Et pour quels fabuleux pouvoirs s'affrontent-elles ?

3 notes
16 lecteurs

D’étranges percussions résonnaient dans le cerveau de Gilles Novak. Enfin réunis, les Sept Sceaux du Cosmos luisaient d’une lueur irréelle, aveuglante ; leur graphisme, tous les symboles et signes mystérieux s’ordonnaient, se décomposaient en série d’éléments qui s’imbriquaient aussi parfaitement qu’un puzzle pour former la solution du rébus ; cet irritant rébus qu’ils recellaient depuis des siècles, des millénaires, peut-être.

Une exaltation grandissante s’emparait du journaliste : les hiéroglyphes et les idéogrammes hermétiques des triangles d’or vert allaient étaler en symbole de feu leur fabuleuse énigme...

Mais aurait-il le temps d’exploiter cette découverte avant l’intervention des individus en scaphandre, dont il sentait la présence toute proche ? ...

4 lecteurs

LOGIQUE, mais STUPEFIANTE, la vérité apparaît enfin...

Ce livre qui n'est pas un roman « bien qu'il en ait tous les attraits » et qui représente sept années d'études sur le problême combien passionnant des « SOUCOUPES VOLANTES » dont le mystère intrigue et trouble l'humanité entière, est destiné à ouvrir les yeux du public sur la plus grande énigme de tous les temps.

Les engins que nous appelons improprement « soucoupes volantes » existent depuis la plus haute antiquité ; leur origine est tout simplement ahurissante. Par recoupements, après enquête auprès des autorités, des services météorologiques, des bases aériennes, etc..., l'auteur a pu se prononcer formellement dans la majorité des cas ; les « objets volants » aperçus par des centaines de milliers de personnes ne sont pas une hallucination collective, ni des phénomènes atmosphériques, ni des ballons-sondes, ni des prototypes d'engins téléguidés, ni des armes secrètes américaines ou russes, ni quoi que ce soit de connu.

5 lecteurs

♦ Volume 41 du cycle de Blade et Baker.

♦ — Will ! Où es-tu ? hurlait Blade. William ! réponds-moi !

II s'égosillait en vain. Baker avait disparu, englouti par le shinoum, cette terrible tempête de sable qui, en quelques secondes, s'était abattu sur la caravane comme un prédateur affamé. Si Ronny Blade et la plupart des hommes avaient réussi à se réfugier de la furie de l'ouragan à l'abri d'un étroit goulot, Baker manquait à l'appel. Baker, son plus viel ami et complice de toujours, l'alter ego avec qui, pierre par pierre, il avait construit la B & B Corporation. Baker...

Fou d'angoisse, les poumons en feu, aveuglé par les rafales de sable qui lui brûlaient les yeux, le businessman s'avança à l'entrée du défilé. Il s'apprêtait à replonger dans cet enfer pour tenter d'en arracher son associé quand la silhouette de Laïma'Dha s'interposa devant lui.

— Tu es fou, étranger ! s'écria-t'elle. Ton ami est perdu ! Le shinoum ne pardonne pas... Au mieux, dans quelques jours, des bédouins retrouveront son cadave à demi enseveli... C'est ainsi et tu n'y peux rien.

6 lecteurs

♦ Volume 26 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ — Mes frères, ce que j'ai à vous dire est d'une extrême gravité : tout me porte à croire que le Pacte de Kennlor est réactivé...

Un cataclysme nucléaire survenant à cet instant précis dans l'immense salle de conférence, où s'étaient entassés plus de deux cents dignitaires de l'Ordre cosmique des Chevaliers de Lumière, n'eût pas suscité plus vive réaction d'effroi. Chacun savait que cette alliance des plus noires forces extraterrestres n'avait d'autres ambitions que d'asservire la Terre en s'appuyant sur ses pires organisations narco-terroristes et mafieuses.

— Cette fois, si nous échouons à leur barrer la route,

c'est toute la planète qui tombera dans leur filet car, d'après les informateurs, l'envahisseur aurait déjà largement infiltré la hiérarchie de l'un de ses plus puissants réseaux...

Il se tut quelques secondes avant d'ajouter :

— L'Eglise catholique !

4 lecteurs

♦ Volume 31 du cycle de Blade et Baker.

♦ Jaïlana se mordit les lèvres. Les occupants de la capsule spatiale n'avaient plus le moindre contrôle sur le troisième étage. Or, tant que celui-ci n'aurait pas été largué, il était impossible de se servir des fusées d'appoint, dont la mise à feu ne pourrait se solder que par l'explosion de l'astronef tout entier.

— Trajectoire hyperbolique, souffla Zual. Vitesse de libération atteinte.

Cette annonce fit naître des larmes d'impuissance dans les yeux violets de Jaïlana. La capsule s'éloignant inéluctablement de la planète, seul un miracle pouvait sauver ses occupants.

Un miracle accompli par le dieu vivant Gridban... ou par Blade et Baker.

5 lecteurs

♦ Volume 48 du cycle de Blade et Baker.

♦ Ainsi donc, mes amis, conclut Zébulon Krasbaueur, grâce à ce « mémovibreur », j'ai non seulement réussi à me connecter à la zone mémorielle du cerveau de Xhyvor, mais, comme vous avez pu le constater sur cet écran, il n'y a aucune distorsion entre le souvenir du sujet et la réalité. Autrement dit, Xhyvor n'est que le support neutre de ces événements que sa mémoire a enregistré comme une photographie. Vous imaginez, j'en suis sûr, les applications inouïes d'un tel dispositif : la constitution d'une mémothèque où serait consignée toute l'Histoire de l'humanité ! A cet instant, une succession d'images se mit à défiler à une allure folle sur l'écran tandis que Xhyvor était pris de convulsions. Ça alors ! s'exclame Krasbaueur : Vous avez vu, Blade ? On dirait... Mais, oui, c'est comme si un programme résiduel venait de se déclencher, une sorte d'anti-virus... Je... Il n'eut pas le temps d'achever : dans un ultime flash lumineux l'écran explosa, projetant alentour une pluie de débris qui hachaient l'air de leur arêtes tranchantes avant de converger vers le malheureux Xhyvor comme autant de dards venimeux. Professeur, faites quelque chose ! hurla Baker. Vite ! Un silence de mort lui répondit.

7 lecteurs

Au coeur de la jungle brésilienne, dans un sanctuaire souterrain aux murs latescents et couverts d'inscription ésotériques, un homme, assis sur un tabouret, fixe de ses yeux fiévreux un écran de télévision où défilent les images d'une rue parisienne. Tout à coup, l'homme effleure les touches d'un clavier ovale. L'image se fige sur le plan fixe d'une porte cochère, puis se rapproche. Apparaît alors, à droite de l'entrée, une plaque de cuivre sur laquelle on peut nettement lire : Revue LEM. A des milliers de kilomètres de là, Gilles Novak, directeur de LEM, travaille à son bureau...

2 notes
15 lecteurs

♦ FNA n°647.

♦ Volume 14 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Remontant une file de voitures bloquées derrière un camion de livraison, la moto arrivait en trombe. Soudain, débouchant devant le poids lourd, surgit un landau qui, tout frein desserré, traversait en cahotant la chaussée. Le choc parraissait inévitable, l'enfant allait être broyé par la machine vrombissante.

C'est alors que, sous les yeux écarquillés de Régine Véran, se produisit cette chose démente : le landau s'envola littéralement au-dessus de la chaussée et se reposa en douceur sur le trottoir d'en face ...

5 lecteurs

♦ Volume 4 du cycle des Chevaliers de lumière.

♦ Volume 19 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Gilles Novak, Régine Véran et quelques-uns de leurs amis, en mission dans un univers parallèle, vont y affronter les terribles signataires du Pacte qui lie les maléfiques Kannloriens à l'URSS et à certains Etats terroristes du Moyen-Orient.

Porteurs d'un message d'espoir, de liberté et d'épanouissement, les Chevaliers de Lumière vont se dresser contre la dictature des maîtres du goulag et le sinistre KGB dont les brigades de télépathes sont en passe d'abolir la dernière des libertés, celle de penser !

2 lecteurs

Jimmy Guieu nous l'affirme, entre autres révélations inquiétantes : Ils sont là, parmi nous, tapis dans leurs tanières, de gigantesques nases souterraines, dissimulées à plus de mille mètres de profondeur.

Ils nous guettent, nous agressent, enlèvent parfois certains des nôtres : ils sont les maîtres de l'univers...

« Ils », ce sont ces petits êtres venus de mondes lointains, ces « Gris » qui, grâce à la complicité des grands de ce monde — Truman et Staline hier, qui aujourd'hui ? — , menacent de coloniser, d'asservir, voir d'éliminer l'espèce humaine.

Spécialiste des OVNI — et plus généralement des manifestations extraterrestres — depuis près d'un demi-siècle, Jimmy Guieu avait tiré la sonnette d'alarme en publiant Le monde étrange des contactés il y a plus de cinq ans.

Depuis, la menace n'a fait que se préciser, et bien des faits nouveaux — et révélateurs, pour qui a pris conscience du péril — sont intervenus, qui viennent étayer sa thèse. Il les livre aujourd'hui au public, qu'il met en garde : la conspiration du silence doit être brisée, et la résistance contre les « Gris » s'organiser. Dès aujourd'hui, il y va tout simplement de la survie de l'humanité.

5 lecteurs

♦ Volume 30 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ D'après nos investigations, trois internautes se sont volatilisés en jouant sur la version internet du jeu des Chevaliers de Lumière. Oui, volatilisés, répéta le commissaire Lebret devant les yeux effarés de son vieil ami, le journaliste Gilles Novak. Pire : pendant une partie interactive, quatre autres ont agressé et tué des personnes de leur entourage avant de se donner la mort.

— Mais quel lien avec le jeu ? s'écria le journaliste abasourdi.

— Je pense que tu devrais te connecter sur le site. Tu vas comprendre tout de suite ce qui se passe.

Dix minutes plus tard, Gilles Novak horrifié déchiffrait le parchemin énonçant la mission de la partie interactive du jour : « Vous êtes tombé amoureux d'une jeune sataniste. Pour la séduire, vous devez à sa demande blesser, torturer et tuer un maximum d'ennemis... » Les paramètres de gain qui suivaient étaient à l'avenant : « meurtre : 10 points ; scalp : 3 points... »

Cette fois, nul doute n'était plus possible, à travers cette vision parodique des Chevaliers de Lumière que proposait le jeu, c'était bien l'Ordre lui-même qui était visé.

8 lecteurs

La nappe de brume blanchâtre ondula graduellement autour du couple dont les silhouettes, déjà imprécises, perdaient encore de leur consistance.

Par transparence au travers de leur forme, tel un fondu cinématographique, apparut la vaste salle au milieu de laquelle flottait le grand cylindre horizontal, ouvert à ses deux bouts...

2 notes
16 lecteurs

Drôle de vacances pour Gilles Novak et Régine, venus se reposer à l'abri d'une petite crique méditerranéenne avec leur amie Gisèle. Des vacances qui s'annoncent mouvementées : un mystérieux submersible lumineux abords la barque de Charles Floutard, avant de disparaître entre deus eaux, étrange tâche phosphorescente qui file doucement vers le large sans tracer de sillage. Et puis, il y eut cette violente explosion sous-marine, une explosion qui souleva d'énormes vagues tourbillonnantes d'où jaillit un formidable geyser d'écume et de jets de vapeur brûlante. Oui, vraiment de drôle de vacances...

5 lecteurs

— Galaxie noire ! jura Andy Sherwood en reposant sur la table la carafe d'eau qu'il venait de renifler. Je reconnaîtrais cette odeur entre mille. Ca pue le tlankex à plein nez !

Le tlankex ? Une expression d'horreur absolue se peignit sur tous les visages.

— Or cette flotte vient du robinet, poursuivit l'aventurier. C'est donc le réseau de distribution en eau potable de la planète qui a été contaminé par cette saloperie de drogue.

— Ce qui signifie, conclut Ronny Blade d'une voix blanche, que si nous n'intervenons pas immédiatement, toute la population de Wondlak risque d'être intoxiquée par ce fléau qui, je vous le rappelle, crée une dépendance irréversible dès la première prise...

Des milliers d'innocents allaient-ils plonger dans l'enfer de la drogue ? Cette fois, songea William Baker, pas de droit à l'erreur.

5 notes
22 lecteurs

Au XXIVe siècle, une croisière spatiale est devenue chose banale.

Des stars de la Space o'vision, des hommes d'affaires, des célébrités font route vers Canopus à bord d'un luxueux vaisseau interstellaire, le « Bourlingueur ». Soudain, un formidable champ magnétique fait voltiger tous les objets de la cabine et des monstres épouvantables font irruption parmi les passagers. Ils comprennent alors que leur merveilleux voyage va se poursuivre dans la terreur...

5 lecteurs

♦ Volume 5 du cycle des Chevaliers de lumière.

♦ « — Nous ne promettons ni la richesse ni les honneurs, mais nous souhaitons du fond du coeur que les hommes libres prennent leur destin en main. A ces hommes libres, sans distinction de race, de couleur, de conditions, nous proposons un monde vierge pour y bâtir une société plus juste, plus humaine... »

C'est ainsi que, répondant a l'appel des Chevaliers de Lumière, par dizaines de Milliers, des hommes, des femmes et des enfants décident d'émigrer vers la Planète H.

Mais tapis dans l'ombre, les génies du mal de la Force Noire vont mettre tout en œuvre pour faire échec à ce formidable défi lancé à la misère, au crime organisé, à la tyrannie.

2 notes
11 lecteurs

PSIBOY, c'est l'histoire de Jérémy, un enfant pas comme les autres qui, à l'aube de sa 10ème année, se découvre de fabuleux pouvoirs psychiques qu'il va employer spectaculairement à des fins positives et bénéfiques. Il est entouré d'une savoureuse galerie de personnages, dont le plus haut en couleur est sans conteste son grand-père, fermier et inventeur farfelu dont les créations — selon lui — rafleraient tous les prix au Concours Lépine.

Parallèlement, d'étranges phénomènes se déroulent dans la région où vit Jérémi : objets lumineux dans le ciel, traces d'atterrissage d'engins volants de nature inconnue... Y aurait-il un rapport entre ces manifestations et les fantastiques pouvoirs dont l'enfant est investi ?

Sans renoncer aux sujets qui ont fait son succès, Jimmy Guieu effectue ici un impressionnant changement de style. Avec tendresse et truculence, humour et efficacité, il met en scène des gens de tous les jours, qui se trouvent confrontés à l'Inexplicable. Livre attachant, destiné à tous les publics, PSIBOY — tout comme E.B.E., précédent best-seller de l'auteur — est aussi une dénonciation virulente du blanck-out qui recouvre les informations concernant les OVNI.

3 lecteurs

♦ Le professeur Deschamp a inventé une drogue qui augmente l'intelligence des animaux, mais un jeune dévoyé s'empare de celle-ci et s'en sert pour accroître l'intelligence de chiens, de rats et même d'un gorille meurtier, plongeant ainsi Paris dans l'horreur de la PSYCHO-ÉVOLUTION RH...

♦ Sommaire :

1 - La Fin des hommes

2 - Vacances spatiales

3 - L'Effroyable poisson d'avril

3 notes
20 lecteurs

Du fond de la crevasse lunaire, une pâle lueur s'élevait, provenant d'une sorte de globe en mouvement, guère plus gros qu'un ballon de football. La « chose » d'apparence immatérielle, s'immobilisa au niveau des deux cosmonautes stupéfaits. Premiers êtres humains à fouler le sol de la Lune, les Terriens ne pouvaient se défaire d'une sourde inquiétude à l'approche de cette étrange « manifestation », impensable, contraire à la raison sur cet astre mort, toride le jour et glacial la nuit. Non, ils ne pouvaient admettre une présence vivante sur la Lune. Et pourtant...

Anticipation, n° 367

5 lecteurs

♦ Volume 6 du des Chevaliers de lumière.

♦ Volume 22 du cycle des Chevaliers de lumière - Gilles Novak.

♦ Le col de Mézilhac (Ardèche), avec son hôtel Au bon Saint-Bernard enveloppé de brume. Hôtelier-herboriste, Jean Juvé considérait, perplexe, Gilles Novak et ses compagnons semblant surgis du néant. Mais quand Monique Augeix Flotta en état d'apesanteur, il comprit que ces visiteurs inattendus n'étaient sûrement pas là pour faire du ski de fond ! A son étonnement se mêla bientôt celui de Gilles Novak, confronté aux étranges Shahins, ces êtres de petite taille au comportement singulier. Amis ou ennemis des Chevaliers de Lumière ? Alliés secrets des Kannloriens et de la Narkoum ou bien simples explorateurs venus des étoiles ?

5 lecteurs

♦ Volume 42 du cycle de Blade et Baker.

♦ Dans la nuit du 5 septembre, quelques jours seulement après l'attaque qui avait failli détruire Sophiapolis, la capitale de l'Ordre cosmique des Chevaliers de Lumière, se produisit le premier événement qui devait, à nouveau, entraîner Gilles Novak et ses compagnons aux frontières de la mort. Il eut lieu à une dizaine de kilomètres au sud d'Edimbourg, dans la petite chapelle de Rosslyn, un sanctuaire construit sur une mystérieuse crypte où, dit-on, les Templiers auraient entreposé leurs plus précieuses reliques mais dont l'accès restait introuvable.

Cette nuit-là donc, alors qu'un violent orage enténébrait les alentours du site, deux hommes disparurent. Abandonnant derrière eux un livre ouvert à la page d'un plan de l'édifice. un plan sur lequel était superposé un sceau de Salomon...

8 lecteurs

Dans l'étroite cabine de Spoutnik VII, le premier satellite soviétique doté d'un équipage, les quatre occupants contemplent avec effarement l'étrange machine qui file droit sur eux. Rassemblés devant le grand hublot polarisant, le regard angoissé, ils comptent les minutes.

Car l'ultimatum lancé par les pilotes de cet engin inconnu ne laisse aucun doute : Spoutnik VII doit se rendre avec toute sa cargaison. Sinon...

5 lecteurs

♦ Volume 43 dy cycle de Blade et Baker.

♦ — Les Turlidons ! Aux armes ! Les Turlidons !

A cet instant, sous les yeux effarés de Ronny Blade, tous les arbres situés dans les environs se mirent en branle pour se ruer vers lui et ses compagnons. C'était une vision terrifiante que ces troncs lancés en avant fouettent furieusement l'air de leurs branches aux « doigts » crochus qui s'enlaçaient à leur proie dans une étreinte mortelle.

Brusquement, un voile gris brouille les yeux du business-man en même temps qu'une ramure se refermait sur sa gorge, cherchant à l'étrangler. Désespérément, Blade tenta de se dégager mais chacun de ses mouvements ne faisait que resserrer l'étau qui lui broyait la poitrine. Toute résistance était inutile. Cette fois, c'était la fin.

7 lecteurs

Venant d'Antarès IV, le « Stars Rider », astro-cargo mixte aux soutes bourrées de marchandises, fonce dans l'espace à destination de la Terre. Comme à l'ordinaire, le trajet Antarès IV — Terre s'annonce monotone. Les passagers, au bar, font connaissance et bavardent pour tuer le temps.

Mais dans la cabine-radio, un étrange message retentit : « Police Spatiale à Stars Rider : stoppez immédiatement Dangereux trafiquants à votre bord ! »

Au grand affolement des passagers, l'astro-cargo amorce une décélération rapide et s'immobilise. La terreur se lit sur tous les visages, mais déjà quelques voyageurs signalent un patrouilleur de la police qui vient de stopper à leur niveau. Des hommes armés, revêtus de vidoscaphes et munis de réacteurs dorsaux encerclent l'astro-cargo et s'élancent vers le sas d'entrée...

Pour quel mystérieux motif le « Stars Rider » vient-il d'être arraisonné ?

2 notes
20 lecteurs

Tapis dans la pénombre, les Terriens épiaient avec inquiétude cet être de cauchemar qu'ils venaient de surprendre, arpentant silencieusement les couloirs du palais. Sa peau était verdâtre, pustuleuse comme celle de certains batraciens, et sa tête, aplatie, s'ornait de deux crêtes osseuses. Un large ceinturon enserrait sa taille et, sur sa cuisse musculeuse, pendait l'étui d'une arme bizarre. Quelle était donc cette étrange créature, jamais vue jusqu'ici par les Terriens sur Kenndor ? Et pourquoi le monarque leur avait-il caché sa présence ? ...

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode