Livres
475 157
Membres
452 403

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Joe R. Lansdale

259 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
32 lecteurs
Or
103 lecteurs
Argent
73 lecteurs
Bronze
49 lecteurs
Lu aussi
53 lecteurs
Envies
349 lecteurs
En train de lire
17 lecteurs
Pas apprécié
13 lecteurs
PAL
273 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.37/10
Nombre d'évaluations : 103

1 Citations 57 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Joe R. Lansdale

Sortie Poche France/Français : 2018-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par venzo 2019-01-01T18:45:17+01:00
L'arbre à bouteilles

Ah, comme d'habitude avec Joe Lansdale, j'ai ri, j'ai savouré, j'ai été faussement horrifiée de leur humour scabreux. Mais c'est tellement jouissif !! Je vous le dis, vous devez suivre dans leurs aventures ces deux énergumènes, vous ne le regretterez pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par venzo 2019-01-07T19:01:06+01:00
Le mambo des deux ours

Une fois de plus j'ai passé un sacré bon moment avec Leonard et Hap. Même si le scénario est cette fois un chouïa en-dessous de l'arbre à bouteilles ou des mécanos, les aventures des deux copains sont toujours aussi savoureuses. Et puis les dialogues quoi ! Vous voulez le Texas profond, une grosse tempête, du "fracassage" de crânes, de bras et du reste, des répliques sans filtre ? Alors, lancez vous dans le mambo des deux ours (heu... quand vous saurez ce que veut dire le mambo des deux ours, vous comprendrez que je ne le vous dis pas au sens littéral....).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweethyDark 2019-02-11T07:37:49+01:00
Les marécages

Une magnifique lecture. Des personnages attachants, une relation entre un père et son fils blanc qui mènent l'enquête sur plusieurs crimes. Ce magnifique roman nous parle d’amour, de la misère, de la violence, de la haine, du racisme et de la bêtise humaine. Tout ceci ce déroule dans les années 30, en pleine période du Ku Klux Klan. Ce livre n’est pas un thriller mais un roman noir qui est très addictif.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2019-03-15T20:59:12+01:00
Les marécages

Quelle bonne lecture! Le portrait d’une Amérique rurale des années 30. Le KKK régnant en maître au delà des lois, conservateur d'une justice d'avant guerre de sécession. Une justice en faveur et au service des blancs, ignorant et méprisant la communauté noire. Ce roman a tout pour plaire. Son contexte politico-social. Son environnement. Ses personnages, tous aussi attachants les uns les autres et un tueur en série des plus dérangé. Un histoire hautement addictive.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dilvish 2019-05-30T15:57:19+02:00
Steam Man

Une histoire sympa avec de très bons points de départ : le steam man, leur ennemi, le cavalier noir, dont l'histoire est particulièrement intéressante. Un univers graphique vraiment très chouette et des esquisses d'histoires intéressantes. Dommage que les auteurs se soient davantage attardés sur les scènes de torture sanglante, qui prennent un bon quart de l'ensemble, et en aient oublié de développer le reste : les personnages sont à peine esquissés et leur motivations sont, sinon absentes pour certains, vraiment légères pour d'autres. Un ensemble qui a un goût d'inachevé lorsque l'on referme le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par faurob 2019-07-06T08:47:51+02:00
Dangerous Women, Tome 1

Je n'ai pas aimé le côté "petites histoire" .

J'aime me plonger dans un énorme livre

Afficher en entier
Dangerous Women, Tome 1

Globalement je l'ai trouver bien. Mettre plusieurs écrivains dans un même livre c'est une idée plutôt originale mais l'addiction n'y étais pas, je l'ai quand même lu jusqu'à la fin parce que mine de rien il était plutôt bien mais sans plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par triskeliga 2019-09-08T09:06:24+02:00
Dangerous Women, Tome 1

Décidément je ne suis pas une adepte des nouvelles..... j'imaginais pour le thème "Dangerous women " des femmes avec du pouvoir et de fortes personnalités, des femmes qui fallait pas chatouiller qu'à ses risques et périls.... mais que nenni ! Rien de tout cela nous attend dans ce recueil.

Si George R R Martin nous écrit une belle nouvelle sur une période où les dragons étaient maître du ciel et incendiaient les villages et où une soeur et un frère se disputent le trône de fer, la part belle n'est pas plus donnée à cette femme qu'à son frère, le thème aurait dû être fratrie dangereuse, donc hors sujet pour moi.

Abercrombie nous signe une jolie nouvelle sur une jeune femme un peu paumée qui se fait traquer et acculer dans un village abandonné par ses anciens complices, bien mais tellement courte....

Grande déception pour Sanderson car sa nouvelle se trouve déjà dans "Sixième crépuscule" donc déjà lu...

Chouette récit de Butcher sauf que. ?.. Je me suis fait spoiler la fin de la série Dresden en beauté, à m'en décrocher la mâchoire :)

Celle de Lansdale est sympa avec ce vieux catcheur qui prend sous son aile un jeune homme, mais où est cette femme dangereuse ? Ah pardon elle apparaît dans la dernière page....

La pire pour moi est celle de Block, à défaut de femme dangereuse nous en avons une de complètement stupide qui cherche à séduire en une nuit un homme costaud dans des bouges malfamés pour assassiner son mari, sauf que cette fois ci, l'homme qu'elle se dégote se fait un monologue dans son esprit sur son enfance incestueuse et des violences qu'il aime prodiguer aux femmes avec une moralité tout à lui, à vous faire redresser les poils, par contre par sûr que ce soit la bonne personne pour le thème. ?..

Les autres sont, une femme juge dans un monde post apo qui donne une sentence à mort pour un violeur dans une communauté, un groupe de jeunes filles qui volent des crayons à un camarade de classe et pour finir une histoire de femme, mari , enfant et bêtes dont je n'ai pas trop compris le but ni le fin mot, mais mon bonheur était tellement intense de pouvoir refermer ce bouquin que je n'ai pas cherché plus loin.

Pour moi beaucoup de hors sujet dans ce livre sauf Sanderson, Butcher et Abercrombie

Afficher en entier
Honky Tonk Samouraïs

L'avis d'Esméralda :

Connaissez vous ce duo improbable ? Et bien pour ma part je viens de faire leur connaissance, et évidemment je débute leur aventure par le tome 9. Sacre bleu ! Heureusement, ils peuvent se lire indépendamment, mais je trouve qu’il manque ce petit quelque chose pour apprécier cette lecture à sa juste valeur, et je me demande si c’est le fait d’avoir zapper les 8 premiers tomes. Il m’a manqué ce lien indéfectible que l’on peut vouer à des personnages et puis surtout j’ai eu cette impression de ne pas faire partie de la bande, vu que tout le monde se connaît. Je râle intérieurement et me maudit de ne pas avoir pris le temps de faire quelque recherche pour savoir ce qu’il en était. Après ce bref aparté, qui ne vous apporte pas grand chose, a part connaître la râleuse que je suis, passons aux choses sérieuses.

Hap et Leonard se connaissent depuis un bail. Deux doigts de la main inséparables qui aiment se chahuter, se taquiner et philosopher sur la vie. Duo atypique un mélange de Starsky et Hutch et des 4 personnages de L’Agence tout risque. Bon dieu qu’est-ce-que ça dépote ! Un duo kitch. Un baba cool amoureux transi et un gay Afro-Américain dans des rôles faits sur mesure. Et bien sûr il n’y a pas un pour relever l’autre. Hap et Leo c’est incongru et original. On adore leur répondant, leur divagation et leur bizarrerie. Leur manière de s’approprier une situation dangereuse et d’en ressortir indemne. On les croirait presque intelligent. Les voici donc touts les deux engagés dans une mission périlleuse : retrouver la petite fille de Lilly, ancienne prostituée mythomane. Direction un concessionnaire de voiture d’occasion chic, en vue de fouiner et d’acquérir quelques informations. La belle plante plantureuse de l’accueil leur sort tous ses atouts et voilà que cette enquête prend une tournure rocambolesque. Hap et Leo se retrouvent mêler à une affaire très louche où les poings et les balles fusent sans distinction.

La trame de ce policier est vraiment original sans être spectaculaire. Une intrigue bien ficelée qui rend chèvre au fil des chapitres. De rebondissements en rebondissements, les éléments se révèlent cocasses. Des personnages secondaires se rajoutent rendant ce périple davantage extravagant. Entre désinvolture et sérieux, il ne suffit que d’une seconde pour basculer. Une plume enjouée qui n’a pas peur du ridicule et qui m’a entraînée dans cette folie. Je ne regrette qu’une seule chose : ne pas avoir lu les 8 premiers tomes ne serait ce que pour voir l’évolution des personnages et mieux apprécier les clins d’œil qui sont présents tout au long de l’histoire.

Une très belle lecture déjantée !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-10-08T21:18:03+02:00
Dangerous Women, Tome 1

Comme dans tout recueil de nouvelles, il y a du bon et du moins bon, du long et du court, et surtout ici, on rencontre plusieurs genres, ce qui fait qu’il y en a pour tous les goûts, même si la fantasy et le fantastique prédominent.

L’ouvrage s’ouvre sur Desperada de Joe Abercrombie (Some Desperado), qui fait partie de mes préférées. Ambiance western, et une héroïne qui utilise ses méninges pour survivre, une rebelle dont la tête est mise à prix et qui m’a beaucoup plu.

Vient ensuite Cocktail explosif de Jim Butcher (Bombshells). Ici, on est en présence de fantasy urbaine. Molly, la narratrice, est une sorcière qui va s’introduire dans un bâtiment pour y sauver un vampire. L’histoire est sympa et prenante, cependant, située dans l’univers de la série de romans Les Dossiers Dresden, j’ai eu tout du long la sensation qu’il me manquait des informations, sensation qui a un peu gâché ma lecture.

Dans Catcher Jésus de Joe R. Lansdale (Wrestling Jesus), la femme, bien qu’ayant un rôle primordial dans l’intrigue, n’apparaît que comme un personnage secondaire. C’est sur son existence que repose l’histoire de ces catcheurs qui vont s’affronter toute leur vie durant, juste pour les yeux de la belle qui les a ensorcelés. J’ai beaucoup aimé ce texte qui, à sa façon, traite de relation toxique et du pouvoir de l’auto-persuasion.

Je sais comment les choisir de Lawrence Block (I Know How to Pick ’Em) est un récit policier. Femme fatale et mère abusive se croisent ici sous un regard masculin. Un texte qui fait froid dans le dos!

Des ombres pour Silence dans les forêts de l’Enfer de Brandon Sanderson (Shadows for Silence in the Forests of Hell) est un texte de Fantasy, et rejoint Desperada dans mes chouchous de cette anthologie. Des créatures surnaturelles qui hantent les bois, et qui s’attaquent à l’imprudent qui ne suit pas certaines règles élémentaires, une aubergiste qui devient chasseuse de primes la nuit pour subsister. Sous la plume de Sanderson, l’ambiance sombre, la sensation de danger permanent, sont un régal! Silence, la figure féminine de cette nouvelle, a quelques secrets que j’ai aimé découvrir au fil du texte.

Un peu de magie avec La fille du miroir de Lev Grossman (The Girl in the Mirror). Des élèves magiciens, un château avec des passages secrets, d’étranges apparitions, un peu plus et on se croirait à Poudlard avec Harry, Ron et Hermione! Un bon moment lecture, mais rien d’inoubliable.

Annoncer la sentence de Stephen Michael Stirling (Pronouncing Doom) plonge le lecteur dans un monde post-apocalyptique, où plus aucune machine ne fonctionne. Un retour à l’Amérique des pionniers, avec la mise en place de communautés et de tribunaux itinérants. La figure féminine suivie ici est la juge, qui va devoir prononcer une sentence et son exécution. Un texte légèrement au-dessus du précédent.

Nommer la bête de Sam Sykes (Name the Beast) est le récit qui m’a le moins plu de cette anthologie. J’ai dû passer à côté de quelque chose avec ce texte, parce que j’ai été très longtemps perdue, ne sachant pas si je suivais la bête ou ses victimes. Il y a des changements de point de vue que j’ai compris, mais d’autres absolument pas, ne sachant pas de qui il était question. Bref, pour moi, une déception…

Enfin… La Princesse et la Reine, ou les Noirs et les Verts de George R.R. Martin (The Princess and the Queen). Le meilleur pour la fin, comme on dit! Et bien que talonnée de très près par les textes de Joe Abercrombie et Brandon Sanderson dans mon appréciation, c’est le meilleur récit de cette anthologie. Ici, Martin reste dans l’univers de A Song of Fire and Ice, autrement connu sous Le trône de Fer, et nous présente des événements ayant eu lieu 200 ans avant sa célèbre saga, que je n’ai pas encore lue. Ne connaissant la plume de Martin que par les textes que j’ai découverts dans Wild Cards, une autre anthologie qu’il a dirigée, j’avoue que j’avais quelques appréhensions, sachant la multitude de personnages qui peuplent Westeros. Je craignais d’être perdue dans les relations que chacun entretient, de confondre les noms et de perdre le fil. Et bien non. J’ai rapidement été happée dans cette nouvelle qui oppose deux femmes: la princesse Rhaenyra et sa belle-mère, la reine Alicent. Toutes deux revendiquent leur légitimité à accéder au Trône de Fer, la première pour elle-même, la seconde pour son fils aîné. Un terrible conflit va éclater, la danse des dragons, mettant Westeros tout entier à feu et à sang. Alliances, complots, trahisons, sacrifices et actes de bravoure, on retrouve tout cela dans ce texte très vivant, au rythme haletant et où l’auteur n’hésite pas à dire les choses crûment.

Dans l’ensemble, une anthologie plutôt homogène, avec une seule véritable déception pour moi. Des textes divers pour varier les plaisirs et une vraie bonne idée de mettre les femmes en avant, de montrer qu’elles peuvent être aussi débrouillardes, intelligentes, fortes que les hommes. Et si elles semblent dangereuses à certains, c’est peut-être finalement parce qu’elles leur sont supérieures ?

Afficher en entier

Dédicaces de Joe R. Lansdale
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 21 livres

Ace Books : 5 livres

Denoël : 5 livres

J'ai lu : 4 livres

Knopf Doubleday Publishing Group : 4 livres

French Eyes : 4 livres

Fanucci : 2 livres

Editions du Rocher : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array