Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

John Grisham

Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (défaut)
Par Lucie97400 le 6 Juin 2020 Editer
Lucie97400
J'ai lu ce livre sur le conseil d'un collègue et je n'ai pas regretté. Le suspence y est et l'intrigue intéressante. On ne peut pas le commencer sans finir. L'adaptation cinématographique (avec notamment Ton Cruise)manque un peu de charisme par rapport au livre.
A propos du livre :
La Firme
La Firme
Par Chevalerie le 6 Juin 2020 Editer
Chevalerie
J'ai retrouvé l'auteur que j'ai tant lu, avec ce style et cette écriture, dans un autre domaine que la justice et les avocats.
et.....ça lui va bien.
Très bon roman, sur le milieu des livres rares et des auteurs, je recommande fortement!!
A propos du livre :
Le Cas Fitzgerald
Le Cas Fitzgerald
Par Vernon le 2 Juin 2020 Editer
Vernon
Un bon livre. Un suspense haletant. Une intrigue bien ficelée. Une écriture agréable et efficace.
A propos du livre :
L'Affaire Pélican
L'Affaire Pélican
Par adrien1994 le 16 Mai 2020 Editer
adrien1994
Bon, j'en rajoute une couche par rapport aux commentaires précédents. Ne connaissant pas du tout l'oeuvre de John Grisham, j'ai commencé hier avec ce livre.
J'ai aussitôt plongé dans l'intrigue (je ne suis pas très difficile) et le commencement est assez bien mené. Cependant il est vrai que pour la suite je m'attendait à plus et à mieux.
Et principalement concernant la réalité du système judiciaire américain. Ce n'est tout simplement assez "sombre" pour moi. On s'imagine être dans un monde où lucy stalz (l’héroïne principale) est chargée de faire le bien ... Il aurait tellement été simple d'intégrer plus de doutes dans le personnage, des interrogations sur sa fonction. Bref, je rejoint les autres en disant que l'on reste sur notre faim. Même si l'ensemble est potable .
A propos du livre :
L'Informateur
L'Informateur
Par Vernon le 4 Mai 2020 Editer
Vernon
la plume de John Grisham est sobre et sans fioriture. l intrigue est éfficace. Une histoire haletante et sans temps mort. une bonne lecture
A propos du livre :
La Firme
La Firme
Par benerogue le 30 Avril 2020 Editer
benerogue
Un personnage à l'opposé de ce que l'on peut voir habituellement, mais à qui on s'attache rapidement ...
Un livre addictif avec des histoires bien menées ...
Une très bonne lecture !
A propos du livre :
L'insoumis
L'insoumis
Par MayDodd le 29 Avril 2020 Editer
MayDodd
Superbe histoire . Le suspens est au rendez-vous , une fois que l'on commence , on ne peut plu s'arrêter.
A propos du livre :
Le Client
Le Client
Par Serafima le 28 Avril 2020 Editer
Serafima
J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire car toute la première partie traite du vol en lui même, mais ensuite c'est excellent, très bien écrit et on ne peut arrêter de tourner les pages.
A propos du livre :
Le Cas Fitzgerald
Le Cas Fitzgerald
Par claire-obscure le 26 Avril 2020 Editer
claire-obscure
Le Masque et la Plume (France Inter) est unanime : excellent roman. Ces critiques m'ont donné envie de le lire.
A propos du livre :
La Sentence
La Sentence
Par Kmydaukho le 26 Avril 2020 Editer
Kmydaukho
J’ai beaucoup aimé ce bouquin !
Je trouve que le sujet de la pauvreté n’est pas souvent mis en lumière dans les romans à part dans des témoignages.... Pourtant, c’est un sujet qui m’intéresse depuis toujours. Sans vouloir trop parler de ma personne, j’ai toujours été très préoccupée par les SDF et par la pauvreté en général... J’ai ce besoin d’aider les autres et ce sont des valeurs qu’on m’a inculqué depuis toujours. BREFF

Pour parler du livre, j’ai trouvé le récit bien construit et intelligent. L’enquête était pertinente, je me suis ennuyé à aucun moment ! En dehors de la pauvreté, l’auteur dénonce des inégalités, il aborde des vrais problèmes de société.
Je pense que ce bouquin peut faire réfléchir certaines personnes car il soulève certains points tres intéressants et surtout, réalistes.

Pour ma part, j’ai vraiment été touchée par Michael et à certains moments je me suis reconnue en lui.

J’ai échappée de peu à un coup de coeur... en tout cas, c’est une lecture que je n’oublierai pas de si tôt !
A propos du livre :
La Loi du plus faible
La Loi du plus faible
Par MayDodd le 17 Avril 2020 Editer
MayDodd
j'ai adoré l'histoire très prenante .
A propos du livre :
La Firme
La Firme
Par MayDodd le 17 Avril 2020 Editer
MayDodd
J'ai beaucoup aimé l'histoire mais parfois certains passages étaient difficiles à comprendre et peut-être un peu longs .
A propos du livre :
L'Affaire Pélican
L'Affaire Pélican
Par Aurore-155 le 15 Avril 2020 Editer
Aurore-155
Tout d’abord, je tiens à remercier Netgalley ainsi que les Editions J.C Lattès pour ce service presse. John Grisham est connu notamment pour l’Affaire Pélican, L’associé, des best-sellers vendus à des millions d’exemplaires. Forcément, quand un de ses romans sort, on est impatient… Ancien avocat, il est spécialisé dans les thrillers judiciaires et ils sont de grandes qualités. Pour ce nouveau roman, il reste fidèle à son style.

Peter Banning, fermier respecté de Clanton, petite ville du Mississipi, héros de la Seconde guerre mondiale, est accusé de meurtre après avoir assassiné le révérend de l’église méthodiste qu’il fréquente. Il refuse de donner une quelconque explication. Pourquoi a-t-il tué le révérend ? Y aurait-il un lien avec son épouse internée quelques mois auparavant ? Quelle va être la sentence ?

Avec La sentence, John Grisham nous emmène dans l’Amérique d’après-guerre, dans un état où règne encore la ségrégation. Le roman est riche en événements, ne se borne pas au procès de Pete Banning. En effet, on sait dès le départ qui est le meurtrier, il n’y a donc pas de surprises. C’est un roman plus profond qui traite de nombreux sujets : de la société de l’époque, de la justice, de la Seconde guerre mondiale, mais également de ce que peuvent engendrer les non-dits et les mensonges.

Ce livre se compose de 3 parties. La première reprend le meurtre du révérend, l’arrestation de Pete Banning, l’enquête, le procès, la sentence. Pete Banning se mure dans le silence, ses avocats ont bien du mal à trouver une ligne de défense, il refuse que ses enfants soient présents, refuse de parler avec sa sœur également. C’est un homme fier, sûr de lui. Pour autant, le suspense reste très présent car on ne comprend toujours pas la raison de ce meurtre, on se pose mille questions. La seconde partie aborde la rencontre entre Pete Banning et son épouse, puis son départ pour la guerre. On découvre l’horreur vécue par ces soldats lors de la bataille des Philippines, les marches forcées vers les camps de prisonnier. Pete Banning a été porté disparu un long moment durant cette guerre, a connu de grandes souffrances, est rentré en héros. On découvre tout un pan de l’histoire de la Seconde guerre mondiale, les conditions de vie des soldats, des prisonniers de guerre. Certaines scènes sont très difficiles à supporter. Cette partie est un peu longue, il faut aimer l’histoire pour l’apprécier dans son intégralité. On se sent quelque peu frustré, puisqu’on s’attend alors à savoir pourquoi Pete tue le révérend, mais l’auteur décide de nous faire encore languir. La troisième partie; enfin; traite de la vie après le procès, pour la famille de Pete, pour celle du révérend aussi. Là encore, la justice va devoir intervenir, mais ce sont les enfants de Pete Banning qui vont faire les frais des erreurs de leur père.

Comme dans tous ses romans, John Grisham est très précis dans toutes ses descriptions. Il nous dresse le portrait d’une société ségrégationniste. Bien que l’esclavagisme soit aboli depuis 1865, on est loin d’avoir une égalité entre noirs et blancs : on ne trouve pas de noirs dans le jury par exemple, les toilettes sont séparés, dans la salle du tribunal les noirs doivent rester au balcon pour y assister… Il parle également de la culture du coton, de la place de la femme dans la société de l’époque. Il dresse également un tableau assez effrayant de la justice. Ce roman est très prenant, dur également. On assiste au procès d’un coupable, mais on souffre aussi pour ses enfants qui ne comprennent pas le geste de leur père.

L’écriture de l’auteur est agréable, rythmée, il nous tient en haleine jusqu’au bout avant de nous révéler enfin les raisons qui ont poussé l’homme à ce geste et autant dire que la fin est juste bluffante !

Un roman fort, superbement écrit, que je vous recommande vivement si vous aimez les thrillers judiciaires.
A propos du livre :
La Sentence
La Sentence
Par Bouchi le 28 Mars 2020 Editer
Bouchi
J'ai bien aimé lire ce livre. L'histoire est assez originale et j'ai rapidement accroché. Mais j'ai trouvé que les personnages ne sont pas assez développés et ça manque un peu de détails. Sinon je le conseille, c'est une belle histoire, à lire !
A propos du livre :
Pas de Noël cette année
Pas de Noël cette année
Par Aline-100 le 3 Mars 2020 Editer
Aline-100
Mitchell McDeere est troisième de sa promotion en droit à Harvard. Une telle prouesse ne peut qu'intéresser les plus prestigieux cabinets d'avocats des Etats-Unis. Et, en effet, Mitch reçoit des propositions plus alléchantes les unes que les autres pour ce jeune homme pauvre et son épouse, Abby.
Mais, au lieu de choisir l'un des grands cabinets de Wall Street qui sont prêts à l'accueillir à bras ouverts, Mitch choisit une firme confidentielle de Memphis, le cabinet Bendini, Lambert & Locke. Dans cette firme, les juristes gagnent énormément d'argent, plus que dans les autres cabinets du pays. Cela intéresse tout particulièrement Mitch, qui a soif de réussite sociale.
Au bout de quelques mois de travail acharné, Mitch est accosté par un agent du FBI. Au cours de leurs rencontres successives, Tarrance, l'agent fédéral, explique à Mitch que la firme n'est pas aussi honnête qu'il y paraît. En fait, le cabinet est contrôlé par la puissante famille des Morolto, qui appartiennent à la mafia de Chicago... le FBI demande l'aide de Mitch pour inculper ses collègues. Mais Mitch hésite: la mafia n'oublie jamais...
La firme est le premier roman de John Grisham que j'ai lu et c'est aussi mon préféré.
C'est probablement le plus "juridique" de tous les thrillers légal de cet auteur, celui qui contient le plus de références à la réalité des écoles de droit et de la pratique du métier d'avocat aux Etats-Unis. le fait que Mitch travaille d'arrache-pied n'est pas non plus sans rappeler le bon côté du rêve américain, celui qui soutient que l'on peut tout réussir tant qu'on s'en donne la peine.
J'ai aussi une grande admiration pour les différents personnages de ce roman. Abby qui, la première, se méfie de la firme et de la façon dont elle se mêle de la vie privée de ses avocats est solide et parvient à conserver tout son sang-frois, même dans les situations les plus critiques. Mitch utilise son intelligence et sa capacité de réflexion dans les moments les plus extrêmes ce qui, plus d'une fois, lui sauve la mise.
Autre point positif: l'excellent suspense. le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la dernière minute, en particulier au moment de la chasse à l'homme organisée à la fois par le FBI et par les Morolto.
Un petit bijou parmi les polars américains !
A propos du livre :
La Firme
La Firme