Livres
433 414
Membres
355 337

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Joseph Incardona

36 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2011-02-09T14:00:19+01:00

Biographie

Né à Lausanne en 1969 d'un père italien et d'une mère suisse, Joseph Incardona a vécu notamment à Paris et Bordeaux avant de s'installer à Genève. Riche de sa culture suisse et italienne, admirateur de la vitalité des écrivains de la péninsule, il puise ses références dans le roman noir - «roman social» par excellence - et la littérature américaine du XXe siècle (John Fante, Jack Kerouac, James Lee Burke, Charles Bukowsky.). Joseph Incardona aborde des thèmes empreints de gravité dans une écriture rythmée, pulsionnelle et rapide, dont la dimension divertissante est signe de pudeur.

Il a également écrit pour le théâtre, la BD et le cinéma - une adaptation du Cul entre deux chaises est en cours d'écriture avec le cinéaste Cyril Bron. Son prochain roman sort en septembre chez Fayard Noir, et sa pièce 37m2 sera mise en scène par Jef Saintmartin début 2009.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.8/10
Nombre d'évaluations : 14

0 Citations 9 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Joseph Incardona

Sortie Poche France/Français : 2018-08-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par StupidGRIN 2012-02-28T23:19:01+01:00

Joseph Incardona décrit habilement la décrépitude de notre époque, avec des personnages véreux, cyniques, égoïstes, etc… J’ai beaucoup aimée cette lecture car en plus d’avoir décrit un portrait très réaliste de la société, il le fait de manière très habile, très bien écrit. On ne peut qu’aimer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swendra 2015-05-11T11:10:20+02:00

Dès les premières pages, les personnages prennent vie, terrifiants de réalismes à tel point qu’ils pourraient facilement prendre l’apparence de nos propres voisins. Cette famille modèle, en apparence, dévoile peu à peu ses failles, nous faisant espérer, jusqu’aux dernières pages, que les épreuves rencontrées sur Nomad Island sauront réunir ces quatre malheureux personnages que les liens du sang ne parviennent pas à garder unis.

Car malheureux, les Jensen le sont. Et c’est bien là, justement, qu’ils sont vulnérables aux bonheurs illusoires que leur propose l’île aux allures de Paradis, et ses habitants mystérieux.

On regrette beaucoup l’absence d’explication plus précise, satisfaisante, à la fin du roman. Jusqu’aux dernières pages, la question se pose et se posera encore, une fois la dernière page tournée. Malheureusement, l’épilogue fait l’effet d’une fin rapide, inachevée, qui aurait méritée de s’attacher un peu plus au point de vue de chacun des personnages, comme l’auteur le fait pourtant à merveille tout au long du roman. En dépit de cela, je n’ai pas regretté le voyage (ni son prix, moi qui rechigne normalement à payer 19 euros pour 250 pages).

En résumé, voilà une excursion rapide sur un atoll où la chaleur devient rapidement étouffante, tout comme ses habitants, les fameux Résidents. J’ai pris plaisir à suivre cette famille aux membres criants de réalisme, bourrés de problèmes un poil stéréotypés, mais terriblement bien décrits, avec force d’anecdotes. Ils prennent vie au fil des pages, grâce au talent de l’auteur qui, sans nous noyer sous d’insignifiants détails, parvient à trouver les mots justes pour faire naître les images et les scènes dans nos esprits. On s’attachera davantage à cette qualité du texte et à ses personnages, qu’à la résolution des mystères de l’île…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swendra 2015-06-06T18:34:11+02:00

Que dire... Excellent ?

Oui. Excellent !

J'ai vraiment adoré ce livre, sans aucune retenue. L'écriture est vive, franche, très agréable. Très fluide. J'avais déjà adhéré au style de l'auteur, dans "Allez simple pour Nomad Island", et je n'ai pas été déçue par ce nouveau roman.

Les personnages sont peu nombreux, mais c'est un parti pris. Ils sont survolés, hormis le personnage principal, mais ce n'est pas gênant. Suspense, angoisse diffuse, tout est extrêmement bien dosé, jusqu'au final.

Gros coup de cœur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swendra 2015-07-17T14:07:03+02:00

Dès les premières pages, j'ai eu l'impression de lire une sorte d'American Psycho (le livre, pas le film) sans meurtres... Le texte est lourd au début, à cause des marques et des slogans qui foisonnent, mais on s'habitue vite au style assez hard de l'auteur.

Personnellement, j'ai préféré "Allez simple pour Nomad Island" et "220 Volts", du même auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2017-08-11T18:43:32+02:00

Ce petit roman d'une centaine de pages (également adapté en BD : éditions Sarbacane, 2014) et qui en 2011 a reçu le Grand Prix du roman noir français du Cercle Rouge à Beaune, est une pastiche des romans noirs américains.

Cet après-midi du 24 décembre, la petite ville enneigée de Durham dans le Maine s'apprête à fêter les 100 ans de Betty Holmes, ancienne institutrice...

Ça fait 41 ans que Betty traîne dans l'hospice...

Une quarantaine d'années que Betty, qui dispose encore de "toute sa tête", tourmentée par ses souvenirs dans sa solitude... ne parle plus ! Devenue mutique depuis ce drame survenu pendant l'été 1958...

Alors à la veille de Noël, devant le gâteau aux cent bougies, Betty décide de se mettre à table (il sera plus juste de dire "d'arroser la table" ^^, scène mémorable que j'ai lu plusieurs fois !)... et de faire une confession surprenante au lieutenant de police à la retraite, John Markham...

Autour ces deux protagonistes se meuvent une multitude de personnages secondaires (sympathiques ou non) qui n'ont pas grand chose à voir avec l'histoire de l'intrigue, mais qui permettent de nous immerger dans l'atmosphère de ce village plus préoccupé par les préparatifs de Noël que par le sort d'une ancienne figure locale au seuil de la mort... Et on plonge dès lors, avec le sourire aux lèvres, dans une critique sociale agrémentée de clins d'oeil, de boutades et de quelques gauloiseries...

L'auteur (Suisse) nous amène dans cette histoire, entre émouvante et déjantée, par un intrigue délibérément mince (l'objectif n'étant pas de nous "vendre" du suspense) à un hommage ! L'estime pour un écrivain américain célèbre, connu pour ses romans et nouvelles tortueux et "diaboliques" et à cause de qui le malheur est arrivé...

Pauvre Betty...en compagnie de qui, j'ai passé un excellent dimanche après-midi !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mandl 2018-07-20T09:11:53+02:00

J'ai eu du mal à rentrer dans le livre, le style avec des phrases très courtes m'a gênée mais je savais que l'histoire me plairait. Cette enquête vue par différents protagonistes sur fond de disparitions d'enfants sur l'autoroute est hyper addictive, finalement après une cinquantaine de pages, c'était bon j'étais dedans! Et je n'ai pas pu le lâcher. Un peu déçue par la fin... Mais je le conseille et partageons nos avis!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LOANDRE 2018-07-23T14:25:15+02:00

je n'ai pas du tout apprécié ce livre. Je suis allée malgré tout, jusqu'au bout, car j'étais en lecture commune. Même si l'histoire fut quelque peu intéressante, le style d'écriture m'a vite fatiguée. 80 % de phrases courtes, très courtes, la plupart du temps un ou deux mots, ont eu raison du plaisir de ma lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par julisa 2018-09-05T15:36:01+02:00

Un roman étonnant, un peu trop court mais qui nous entraîne dangereusement avec lui avec chaleur !

Afficher en entier

Dédicaces de Joseph Incardona
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 5 livres

Finitude : 3 livres

Milady : 2 livres

BSN Press : 2 livres

Parigramme : 1 livre

éditions Delphine Montalant : 1 livre

Delphine Montalant : 1 livre

Seuil : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode