Livres
429 297
Membres
350 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Joyce Carol Oates

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2009-11-23T18:35:05+01:00

Biographie

Poétesse et écrivain américaine

[Poésie]

Née à Lockport, New York le 16 juin 1938

Ecrivain prolifique, Joyce Carol Oates est auteur de romans, de nouvelles et de poèmes. Issue d'un milieu rural et modeste, isolée auprès d'une soeur autiste et d'un père absent, la jeune femme trouve refuge dans la littérature et découvre très jeune les écrits de Faulkner, Dostoïevski ou encore les soeurs Brontë. Tensions sociales, pouvoir, féminité, sexualité sont autant de thèmes que l'auteur aborde et développe avec pessimisme et lucidité. Avec des romans comme 'Eux', 'La Fille du fossoyeur', ou 'Délicieuses pourritures', Oates dépeint un visage sans concession de l'Amérique, celui des années 1960 et 1970 principalement. C'est grâce à un portrait de Marilyn Monroe, 'Blonde', qu'elle connaît son plus grand succès en 2000. Au-delà de l'exploration d'un mythe américain, c'est la question de l'identité que l'écrivain cherche à percer, elle qui entrevoit dans l'icône d'Hollywood le portrait en filigrane de sa propre mère décédée très tôt, une figure également présente dans le roman 'Mère disparue'. Professeur à l'université de Princeton, auteur d'essais sur l'art de l'écriture, Joyce Carol Oates s'impose comme une grande dame de la littérature américaine contemporaine.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
152 ajouts
Or
279 ajouts
Argent
317 ajouts
Bronze
262 ajouts
Lu aussi
285 ajouts
Envies
853 ajouts
Pas apprécié
120 ajouts
PAL
544 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.86/10
Nombre d'évaluations : 264

2 Citations 232 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Joyce Carol Oates

Sortie Poche France/Français : 2018-03-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par LibraMelo 2018-04-19T10:26:17+02:00

Une tragédie sociale, brutale, dure et qui frappe fort. Un choeur de voix s'élève au travers d'une plume sans concession.

Oates fait preuve d'une maîtrise et d'une justesse rare. Impossible de ne pas être happé dès les premières lignes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emel1ne 2018-04-30T23:03:53+02:00

Je n'ai pas aimé le style d'écriture qui ne m'a pas permis de rentrer dans la tête de Q, le résumé me faisait pourtant très envie. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par monikaR 2018-05-19T17:39:52+02:00

Une écriture d'une précision chirurgicale de la grande Joyce Carol Oates au service de l'histoire qui aurait pu être un simple fait divers. La victime, les agresseurs, un avocat vedette. La réalité et son interprétation. Et une petite fille de 12 ans, une victime du viol de sa mère. Lisez ce livre. C'est un chef d'oeuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-02T15:41:52+02:00

Je suis assez partagée sur ce roman. Autant le quatrième de couverture en propose une très bonne analyse, autant je dois dire que je n'ai absolument pas accroché aux deux personnages centraux.

Entre une qui est pétrie d'orgueil et d'arrogance, tellement elle est persuadée que ce qu'on lui a inculqué depuis toujours est la vérité absolue, et l'autre qui ne comprend pas toutes les réactions de sa compagne de chambre mais n'ose rien lui demander en raison de ses complexes de fille blanche privilégiée débarquée elle aussi à la fac avec une éducation d'un autre genre d'extrémisme, j'ai constamment eu envie de les baffer toutes les deux. D'autant que Genna réussit à se persuader qu'elle est l'amie (la seule) de Minette. Est-ce vraiment ce que ressent Minette ? Cela n'a rien d'évident.

Elles se murent, face aux autres et envers chacune, dans leurs paranoïas et leurs convictions respectives, n'arrangeant en rien la situation.

Et, ce qui est plus dérangeant, j'en suis arrivée à comprendre toute l'animosité que Minette pouvait susciter.

Ce sont leurs éducation respectives qui mènent à la tragédie finale, qui aurait pu être évitée si seulement elles avaient réussi à s'en affranchir, en se mêlant davantage aux autres étudiantes, et si Genna avait plus communiqué avec Minette.

Une impression de malaise qui se prolonge après la lecture de ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sabine29200 2018-06-03T09:52:41+02:00

J'ai parfois un peu de mal avec les romans de Joyce Carol Oates,mais là le livre m'est tombé des mains à plus de 100 pages, je me forçais vraiment à tenter d'en poursuivre la lecture.

La qualité d'écriture n'est pas en cause, mais je n'ai vraiment pas accroché avec le personnage central dont la passivité m'a agacée au plus haut point.

Et je reste frustrée de cette lecture car je sens qu'il ne (me) manquait pas grand chose pour apprécier...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara-Rose 2018-06-15T14:10:49+02:00

Je n'ai pas réellement accroché et il m'est tombé des mains assez vite.................... Trop confus, pas assez de rythme, j'ai décroché rapidement....................

Je n'ai pas trouvé dans cette lecture, le roman d'amitié adolescente que le résumé m'avait laissé entrevoir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ally08 2018-07-04T23:29:48+02:00

je ne connaissais pas du tout cette auteure, c'est donc mon premier et je suis totalement surprise par le style d'écriture que je n'ai pas apprécié. Je l'ai trouvé glauque, noir avec un narrateur complètement dérangé. Assez spécial.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mimi60800 2018-07-05T19:17:08+02:00

Un livre au résumé intrigant, abordant un sujet difficile. Un récit prenant, mais j'ai malheureusement eu du mal à me faire au style de l'auteure...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CecileM 2018-08-24T18:04:05+02:00

Le titre original de cet ouvrage est "A widow's Story. A memoir."

Joyce Carol Oates fait partie de mes auteurs américains favoris. Cette écrivaine prolifique nous livre ici un récit très personnel de ce qu'elle a vécu suite à la mort de son mari alors qu'il était allé à l'hopital pour quelque chose de relativement bénin. Elle qui s'était mariée très jeune avec cet autre étudiant rencontré à l'université et qui allait devenir un éditeur très apprécié, nous raconte de façon très directe et avec une simplicité qui nous touche les étapes de son trajet de deuil. C'est donc un récit qui parle de maladie, de vieillesse et de mort, de souvenirs et de mémoire, mais où l'on reconnaît aussi parfois un humour qui l'a certainement aidé (et avec ce qu'on pourrait appeler des recettes ou conseils à l'attention des futures veuves).

A la fin du livre la romancière retrouve une certaine sérénité dans le travail dans son jardin : "Dans un jardin, il est facile d'être heureux. Ou d'oublier le malheur, ce qui revient au même."

Depuis, Joyce Carol Oates s'est remariée avec un chirurgien neurologue.

Ce récit personnel, superbement écrit, peut toucher tout lecteur car il parle simplement d'un thème universel, celui de la perte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Totopinette 2018-08-26T02:19:27+02:00

Quelle douleur ! Je peux vraiment dire l’avoir lu dans la douleur. Si bien qu’il m’a fallut presque un mois pour l’achever. Il faut l’avouer, je ne suis pas très bon public pour les nouvelles (sauf celles de Kenneth Cook qui est maître en la matière). Que dire ?
Chaque histoire m’a paru inutilement longue. Ce qui est étrange, c’est qu’elles me paraissaient longues alors qu’elles me paraissaient, également, n’être que des ébauches. Comment peut-on être les deux à la fois ? C’est répétitif … Comme si le but était de placer le plus de mots possibles … Et ce, même si ce sont les mêmes mots et expressions qui reviennent et qui nous polluent.
Pourtant, habituellement, j’adore les romans noirs traitant de sujets durs voir inhumains. Mais je me rends compte que la force d’écriture est importante malgré le sujet. Ici, on ne peut pas tout rejeter sur l’auteur puisqu’il s’agit d’un livre traduit. C’est peut-être de mauvaises interprétations. Et c’était le cas pour toute la première partie du recueil. C’était brouillon, alambiqué … Bref, « inéditable ». La seconde partie était beaucoup mieux, mais malheureusement, je n’ai pas été emportée. Et pourquoi ? Parce que ces nouvelles, à mon sens, manquent cruellement de fond et d’approfondissement. Toutes m’ont semblé survolées, inachevées. Ce qui était très désagréable, au final. J’ai fini par survoler la dernière histoire pour achever mon calvaire. Calvaire durant lequel je ne me suis attaché à aucun personnage, à aucune histoire et à aucun univers … En gros, c’est un raté ! 
J’essaierais sûrement de tenter la lecture d’un des romans de l’auteur, espérant qu’il soit plus abouti que ce recueil.

Afficher en entier

On parle de Joyce Carol Oates ici :

Dédicaces de Joyce Carol Oates
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Philippe Rey : 26 livres

Stock : 21 livres

Points : 14 livres

LGF - Le Livre de Poche : 14 livres

Seuil : 10 livres

L'Archipel : 6 livres

Wildside Press : 6 livres

Open Road Media Sci-Fi & Fantasy : 6 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode