Livres
528 293
Membres
548 306

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jules Verne

Auteur

France Né(e) le 1828-02-08
France 1905-03-24 ( 77 ans )
6 668 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Miss Naboo 2009-08-18T17:14:39+02:00
de

Biographie

De tous les écrivains français, Jules Verne est le plus connu et le plus reconnu à l'étranger tout en étant le plus méconnu dans son propre pays. Pour certains, c'est le père de la science-fiction; et pour d'autres, c'est un simple auteur d'ouvrages pour la jeunesse. Ces deux façons de penser ont beau être répandues, elles n'en sont pas moins fausses.

Jules Verne naît en 1828 à Nantes, d'un père avocat. Enfant, il se passionne pour les voyages et observe souvent les bateaux en partance. Il raconte même, dans ses souvenirs d'enfance, comment, naufragé sur l'île Feydeau située au milieu de la Loire, il s'est pris pour un Robinson pendant quelques heures. Étudiant, il se lance dans la littérature et quitte le droit au désespoir de son père. Après quelques pièces de théâtre, dont une (Les Pailles rompues, 1850) qui connaît un certain succès, il s'essaie au roman et, en 1862, rencontre Hetzel, le célèbre éditeur auquel il propose le manuscrit de Cinq Semaines en ballon; celui-ci lui donne quelques conseils et quelques semaines pour retravailler ce premier jet. Quelques temps après, Jules Verne le lui ramène et Hetzel le publie: c'est le succès. Suivront de nombreux romans qui feront de lui l'auteur le plus imaginatif de son siècle : Voyage au centre de la Terre (1864), De la Terre à la Lune (1865), Autour de la Lune (1869), Vingt Mille Lieues sous les mers (1869-1870), Le Tour du monde en 80 jours (1872)...

Pendant des dizaines d'années, il lit les différentes revues de voyages et de sciences afin d'être toujours au courant des dernières découvertes. Même lorsqu'il sera installé à Amiens avec sa femme, il continuera de se tenir informé en dévorant tous les journaux et magazines de la bibliothèque municipale. Il remplit de ces informations des centaines de fiches dont il se sert par la suite pour écrire ses romans.

C'est pourquoi ses livres ne sont pas seulement le fruit d'une imagination débordante mais également celui d'un savoir réel. Heureusement, son amour pour les sciences et pour les voyages - et, par conséquent, pour la géographie - est tel qu'il sait transmettre l'intérêt qu'il y trouve dans ses ouvrages sans les rendre pour autant ennuyeux et pénibles à lire.

Il n'a pas connu la même gloire au cours de sa vie, mais il a gardé de vrais admirateurs qui le lisent inlassablement. Son style, souvent décrié à cause des longues descriptions, est pourtant défendu par les plus grands : Georges Perec souligne la poésie de ces longues listes, Raymond Roussel le reconnaît comme son père spirituel...

Il est mort il y a un peu plus de 100 ans, en 1905, d'une crise aiguë de diabète.

Afficher en entier

Livres de Jules Verne

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 308 lecteurs
Or
3 363 lecteurs
Argent
2 964 lecteurs
Bronze
2 613 lecteurs
Lu aussi
4 483 lecteurs
Envies
2 805 lecteurs
En train de lire
235 lecteurs
Pas apprécié
393 lecteurs
PAL
4 892 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.52/10
Nombre d'évaluations : 3 139

10 Citations 1 620 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jules Verne

Sortie France/Français : 2019-10-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par mado62 2020-10-10T08:33:17+02:00
Voyage au centre de la Terre

Un classique ! J'ai adoré toute la fantaisie de ce roman, et puis l'écriture de Jules Verne est exceptionnel !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par polacrit 2020-10-14T13:00:39+02:00
Le Château des Carpathes

Le Château des Carpathes, seul roman gothique de l'auteur nantais, achevé en 1889, a dans un premier temps été publié en feuilletons du 1er janvier au 15 décembre 1892 dans la revue Le Magasin d'éducation et de récréation, puis sous forme de volume par l'éditeur Hetzel, la même année. Sa publication intervient 42 ans après celle du roman de Karl Adolf von Wachsmann l'Etranger des Carpathes oublié en 1844, et 5 ans avant celle du Dracula de Bram Stoker paru en 1897, œuvres littéraires reprenant les thèmes similaires d'un personnage maudit effrayant les habitants d'un village reculé dans des lieux inquiétants, thèmes très en vogue à l'époque. Bien que Le Château des Carpathes puisse être qualifié à raison de roman gothique, la science et la technologie y jouent un rôle non négligeable.

Frick, berger de Werst, essaie la lunette qu'il a achetée à un colporteur en observant le paysage. C'est alors qu'il aperçoit une chose insolite: une brume insolite qui s'échappe du donjon du vieux burg, abandonné depuis des lustres. Mais alors, s'il est à nouveau habité, ce ne peut être que par des êtres surnaturels ?!? "Mais à quel propos des esprits auraient-ils fait du feu dans un des appartements du donjon?" (Page 29). =>Voilà un mystère insondable!!

Les villageois sont tous unanimes: si le vieux burg est habité par des inconnus, voire même par des esprits, dès lors le village de Werst se trouvait dans une position fâcheuse Car que deviendrait-il si les touristes, déjà peu nombreux, désertaient la région? Ce serait la ruine assurée et les jeunes le quitteraient assurément pour trouver fortune ailleurs.

La seule solution est d'organiser une expédition jusqu'au château afin de se rendre compte sur place de ce qui s'y passe. Mais qui au village serait assez fou pour tenter l'aventure? Finalement, le jeune et intrépide Nick se porte volontaire, mais la tentative se solde par un cuisant échec, dissuadant les autres villageois de recommencer: "Interdiction formelle de chercher à s'introduire dans le château des Carpathes, voilà ce qu'il fallait conclure de cette déplorable tentative...Il suit de là que l'épouvante fut plus complète que jamais à Werst, même à Vulkan, et aussi dans toute la vallée des deux Sils. On ne parlait rien moins que d'abandonner le pays." (Page 116).C'est à ce moment qu'arrive au village le jeune comte Franz de Télek, qui, apprenant la situation du château, est frappé par le nom de son propriétaire.

Le narrateur revient quelques années en arrière afin de raconter l'histoire d'une cantatrice italienne, la Stilla dont le comte était très épris. Mais, à chacune de ses  représentations, la jeune femme sent peser sur elle le regard terrifiant du baron Rodolphe de Gortz, également follement épris d'elle. Or, le jour où elle doit se marier avec le jeune comte, elle meurt en scène, comme transpercée par ce regard. Les deux rivaux en conçoivent une haine réciproque, chacun tenant l'autre pour responsable du décès de la cantatrice, Rodolphe de Gortz allant jusqu'à écrire au comte pour le maudire. Depuis, Franz de Télek voyage pour oublier sa douleur, ce qui l'a amené au village de Werst, où se trouve le château de son ennemi maudit.

Transylvanie: fidèle à son style didactique légèrement ampoulé, très répandu à l'époque, Jules Verne présente la Transylvanie à la manière d'une encyclopédie savante, avec pour résultat des passages qui deviennent vite ennuyeux à nos yeux de lecteurs modernes. Mais au moins, ressortons-nous de cette lecture plus instruits: "Tel est cet ancien pays des Daces, conquis par Trajan au premier siècle de l'ère chrétienne. L'indépendance dont il jouissait sous Jean Zapoly et ses successeurs jusqu'en 1699, prit fin avec Léopold Ier, qui l'annexa à l'Autriche." (Page 4)

Le village de Werst: nombreuses précisions géographiques, notamment que le village est situé dans le comitat de Klausenburg et qu'il est tellement insignifiant qu'il ne figure même pas sur les cartes. =>D'emblée, Jules Verne situe le paysage social en localisant son histoire dans un lieu si reculé que l'on peut admettre l'éclosion des superstitions les plus délirantes, base de son intrigue:"Puisque Elisée Reclus a pu dire de Vulkan "qu'il est le dernier poste de la civilisation dans la vallée de la Sil valaque", on ne s'étonnera pas que Werst fût l'un des plus arriérés villages du comitat de Kolosvar. Comment en pourrait-il être autrement dans ces endroits où chacun naît, grandit, meurt, sans les avoir jamais quittés!" (Page 37).

Le château: bénéficie lui aussi d'une description très circonstanciée, ne négligeant aucun détails propres à permettre au lecteur de se configurer les lieux avec rigueur et exactitude: "...à gauche, quelques pans de murs étayés de contreforts ajourés, supportant le campanile d'une chapelle, dont la cloche fêlée se met en branle par les fortes bourrasques au grand effroi des gens de la contrée; au milieu, enfin, couronné de sa plate-forme à créneaux, un lourd donjon, à trois rangs de fenêtres maillées de plomb, et dont le premier étage est entouré d'une terrasse circulaire...Sa situation, à la crête du plateau d'Orgall, est exceptionnellement belle. De la plate-forme supérieure du donjon, la vue s'étend jusqu'à l'extrême limite des montagnes. En arrière ondule la haute chaîne, si capricieusement ramifiée, qui marque la frontière de la Valachie." (Page 21).

Ambiance:

Cette propension aux descriptions quasi scientifiques n'empêchent pas l'auteur d'utiliser son talent pour créer une atmosphère mystérieuse, inquiétante, le roman flirtant entre rationalisme et croyances issues du folklore: "Devant ses yeux se développait une enceinte crénelée, défendue par un fossé profond, et dont l'unique pont-levis était redressé contre une poterne, qu'encadrait un cordon de pierres. Autour de l'enceinte, à la surface du plateau d'Orgall, tout était abandon et silence. Un reste de jour permettait d'embrasser l'ensemble du burg qui s'estompait confusément au milieu des ombres du soir." (Page 81).

Suite à l'échec de l'expédition de Nick et du docteur, un sentiment de malaise mêlé de peur irraisonnée se répand dans la vallée: "Ainsi, le village était terrorisé. Le travail des champs était entièrement délaissé...Et la fumée, est-ce qu'elle reparaissait encore à la pointe de la cheminée du donjon?...Oui, plusieurs fois la lunette permit de l'apercevoir, au milieu des vapeurs qui traînaient à la surface du plateau d'Orgall. Et les nuages, la nuit venue, est-ce qu'ils ne prenaient pas un teinte rougeâtre, semblable à quelque reflet d'incendie?...Oui, et on eût dit que des volutes enflammées tourbillonnaient au-dessus du château. Et ces mugissements, qui avaient tant effrayé le docteur Patak, se propageaient-ils à travers les massifs du Plesa, à la grande épouvante des habitants de Werst?...Oui, ou du moins, malgré la distance, les vents du sud-ouest apportaient de terribles grondements que répercutaient les échos du col." (Page 118).

Comment évoquer un classique tel que Le Château des Carpathes, lu et chroniqué des centaines de fois avant moi, sans trembler un peu d'appréhension? Que dire de nouveau, sinon que ce roman se lit avant tout pour l'esprit avant-gardiste de son auteur, même si le style présente une certaine lourdeur? En tout cas, c'est sous cet angle que je tiens à conclure mon article: lisez Le Château des Carpathes pour la modernité des thèmes développés mais également pour son côté insolite de la production pantagruélique de Jules Verne.

Afficher en entier
Le Tour du monde en 80 jours

Un classique de la littérature à découvrir ! L'histoire est simple et fluide. Les péripéties s'enchainent très bien et ne trainent pas en longueur ce qui rend la lecture agréable. Les personnages sont à la fois mystérieux et attachants, on voyage à travers les descriptions des lieux traversés. Du peu que j'ai lu de J.Verne, c'est l'histoire que je préfère car elle ne s'étend pas dans de longues descriptions. Je conseille vivement ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Whale 2020-10-18T12:53:03+02:00
Cinq semaines en ballon

Après avoir lu "Le Tour du monde en 80 jours", j'ai lu à la suite celui-ci. Contrairement au premier, je l'ai moins bien apprécié.

En vérité, bien qu'il y ait de l'action, des péripéties et pas mal de rebondissements, je me suis quelque peu ennuyé. Ce n'est pas les personnages qui m'ont déplu, mais plutôt le récit en lui-même qui ne m'a pas séduite. Je l'ai trouvé monotone.

De plus, il fait lire cette aventure avec pas mal de recul. On trouve certains clichés et pensées caricaturales et racistes sur l'Afrique et les Africains de l'époque.

Pour ce qui est des personnages, j'ai trouvé une certaine ressemblance avec ceux du tour du monde en 80 jours. Surtout entre Joe et Passe-partout. Mais à part cela, je les ai bien aimé.

"Cinq semaines en ballon" est une lecture dont j'ai eu du mal à entrer dedans et que j'ai trouvé longue (contrairement au tour du monde en 80 jours).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily67 2020-10-23T00:17:33+02:00
Voyage au centre de la Terre

L'un de mes Vernes favori. L'histoire et les descriptions sont vraiment excellente. Une très bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily67 2020-10-23T00:20:56+02:00
Le Château des Carpathes

Comme j'ai eu du mal à lire celui-là ! Impossible de rentrer dans l'histoire et ce dès le début. J'ai du relire la première page au moins quatre fois pour que ce qui se passe s'imprime vraiment dans ma tête tellement j'étais déconnecter. Finalement je me suis accroché et même si je ne le regrette pas, c'est clairement un livre que je ne relirais pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginie-229 2020-10-30T11:52:24+01:00
Le Tour du monde en 80 jours

Mais quel ennuie !!! Je sais que c'est normalement un bon livre qu'il faut avoir lu, mais pour ma part, je n'ai pas du tout, mais pas du tout accroché. Je n'en dirai pas plus par respect pour ce grand auteur et pour ne pas dégoûter les autres...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Filipe84 2020-10-30T22:55:30+01:00
L'Île mystérieuse, Tome 2

Dans ce deuxième tome, Jules Verne oublie un peu la science et met plus franchement le cap sur l'aventure : attaque corsaire, volcan en éruption, vieux capitaine mourant et son testament, ... C'est toujours plaisant pour qui n'est pas rebuté par le style XIXe - paternalisme, bons sentiments, professoral voire doctoral, ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lily67 2020-11-02T13:58:55+01:00
Le Tour du monde en 80 jours

Si le roman était vraiment très agréable à lire, l'écriture fluide et l'enchainement d'action très bon, je lui préfère néanmoins toujours le film.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2020-11-21T19:58:28+01:00
Le Château des Carpathes

Un très bon Jules Verne qui n'est pourtant pas énormément connu. En tout cas je ne le connaissais pas avant de l'avoir en ma possession.

L'histoire est vraiment très originale et le dénouement inattendue !

Afficher en entier

Dédicaces de Jules Verne
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 39 livres

Hachette : 35 livres

Independently published : 28 livres

Hetzel : 19 livres

Gallimard : 14 livres

Hachette Jeunesse : 13 livres

Gallimard Jeunesse : 12 livres

France Loisirs : 8 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array