Livres
540 136
Membres
570 292

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Livres - Bibliographie

Jules Verne


Ajouter un livre manquant

Toutes les séries de Jules Verne

2 livres
729 lecteurs

A la fin de la guerre fédérale des états-Unis, les fanatiques artilleurs du Gun-Club (Club-Canon) de Baltimore sont bien désoeuvrés. Un beau jour, le président, Impey Barbicane, leur fait une proposition qui, le premier moment de stupeur passé, est accueillie avec un enthousiasme délirant. Il s'agit de se mettre en communication avec la Lune en lui envoyant un boulet, un énorme projectile qui serait lancé par un gigantesque canon ! Tandis que ce projet inouï est en voie d'exécution, un Parisien, Michel Ardan, un de ces originaux que le Créateur invente dans un moment de fantaisie, et dont il brise aussitôt le moule, télégraphie à Barbicane : « Remplacez obus sphérique par projectile cylindroconique. Partirai dedans »... Avec ses personnages parfaitement campés, son humour toujours présent, De la Terre à la Lune est une des grandes oeuvres de Jules Verne, une de ses plus audacieuses anticipations.

____________________________________________________

Lorsque, aux Etats-Unis, le président Barbicane annonce son intention d'envoyer un projectile sur la Lune, le monde entier s'emballe. Et lorsque le Français Michel Ardan émet l'idée que le projectile pourrait être habité, l'enthousiasme se transforme en délire. Et c'est ainsi qu'après avoir résolu de délicats problèmes techniques, trois hommes s'embarquent à bord d'un énorme obus. Destination : Lune !

2 livres
228 lecteurs

Nouvelle Description1866. L'apparition d'une bête monstrueuse aux quatre coins des mers défraie la chronique. L'animal rapide, fusiforme et phosphorescent est responsable de plusieurs naufrages, brisant le bois des navires avec une force colossale. Le scientifique français Pierre Aronnax du Muséum d'histoire naturelle de Paris, en voyage d'affaire à New York, émet l'hypothèse d'un Narval géant. Les compagnies d'assurances maritimes demandent à ce que le monstre soit éliminé sous la menace de devoir augmenter leurs tarifs.

Une grande chasse est alors organisée à bord de l’Abraham-Lincoln. Aronnax reçoit une lettre du Secrétaire de la Marine américaine lui demandant de rejoindre l’expédition pour représenter la France. Le scientifique embarque avec son fidèle domestique flamand, Conseil. A bord, ils font la connaissance de Ned Land, harponneur canadien renommé, engagé pour capturer l'animal. Après des semaines de navigation, la confrontation avec le monstre a enfin lieu, et l’Abraham-Lincoln est endommagé. À l'issue d'un choc entre le monstre et la frégate, Aronnax, Conseil et Ned sont projetés par dessus bord. Ils échouent finalement sur le dos du monstre, qui n'est autre que le Nautilus, un sous-marin commandé par le capitaine Nemo qui fuit le monde de la surface.

Vingt mille lieues sous les mers comporte plusieurs épisodes qui témoignent de l'imagination de son auteur : le Nautilus passe sous le canal de Suez avant sa percée officielle, et sous l'Antarctique, avant d'aborder le continent du pôle Sud.

2 livres
87 lecteurs

Au cours de la guerre de Sécession, cinq Nordistes : l'ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en ballon. Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique.

Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons, pourtant privés de tout, ne tardent pas à s'organiser, à vivre presque normalement. D'ailleurs l'île, qu'ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à fait inattendues. Mais une série de faits inexplicables, des coïncidences troublantes les obligent à croire à 1a présence d'une puissance mystérieuse qui les épie sans cesse et conduit leur destinée, leur imposant sa volonté par des voies détournées, intervenant pour les sauver aux moments critiques...

3 livres
88 lecteurs

Au cours de la guerre de Sécession, cinq Nordistes : l'ingénieur Cyrus Smith et son chien Top, le reporter Gédéon Spilett, le Noir Nab, le marin Pencroff et le jeune Harbert, prisonniers des troupes séparatistes, se sont enfuis en ballon. Pris dans la tempête, ils échouent sur une île déserte, en plein océan Pacifique.

Ingénieux, persévérants, les cinq compagnons, pourtant privés de tout, ne tardent pas à s'organiser, à vivre presque normalement. D'ailleurs l'île, qu'ils baptisent du nom de Lincoln, offre des ressources admirables et tout à fait inattendues. Mais une série de faits inexplicables, des coïncidences troublantes les obligent à croire à 1a présence d'une puissance mystérieuse qui les épie sans cesse et conduit leur destinée, leur imposant sa volonté par des voies détournées, intervenant pour les sauver aux moments critiques...

47 livres
175 lecteurs

Faire le tour du globe en 1920 heures ou 15200 minutes, c'est le pari fou que le gentleman anglais Phileas Fogg relève en 1872, contre les membres du Reform Club de Londres! Il entraîne Passepartout, son valet, dans une course effrénée... Il est poursuivi, de steamboat en railroad, par les polices anglaises qui voient en lui le cambrioleur qui vient de dévaliser la banque d'Angleterre! Une grande aventure où se croise une belle indienne à sauver du bûcher, où les ponts s'effondrent, les navires flambent... et où un gentleman dépense et se dépense pour atteindre son but à l'heure exacte!

2 livres
10 lecteurs

Résumé

Après l'édition en trois volumes des lettres échangées entre Jules Verne et Pierre-Jules Hetzel, la correspondance se poursuit entre l'écrivain et le nouvel éditeur Louis-Jules Hetzel, fils du précédent. A la mort de Jules Verne, elle continue entre ce même éditeur et le fils du romancier, Michel Verne. Cette correspondance apporte des renseignements sur la création des oeuvres de Jules Verne.

Quatrième de couverture

CORRESPONDANCE INÉDITE de JULES ET MICHEL VERNE avec l'éditeur LOUIS-JULES HETZEL (1886-1914) Établie par Olivier Dumas, Volker Dehs et Piero Gondolo della Riva La correspondance inédite de Jules Verne avec ses éditeurs apporte de précieux renseignements sur la création de ses oeuvres. Après l'édition en trois volumes des lettres échangées, de 1863 à 1886, entre Jules Verne et Pierre-Jules Hetzel, la correspondance se poursuit entre l'écrivain et le nouvel éditeur, Louis-Jules Hetzel, fils du précédent. Elle permet d'apprécier leurs rapports et fournit des révélations ignorées. Savamment annoté, l'ouvrage donne des informations méconnues sur les nombreux personnages cités par les correspondants, en cette fin du XIXe siècle. Après la mort de Jules Verne en 1905, 1a correspondance continue entre Michel Verne, le fils de l'écrivain, et Louis-Jules Hetzel, à propos des romans posthumes de Jules Verne dont les aléas de parution sont enfin dévoilés. Les lettres inédites de Jules et Michel Verne sont conservées à la Bibliothèque nationale de France, sauf celles provenant de la collection Gondolo della Riva, confiées par la Bibliothèque municipale d'Amiens. En raison de son importance, cette nouvelle correspondance paraît en deux tomes, le premier de 1886 à 1896, le second de 1897 à 1914, date de la vente de la librairie Hetzel à la maison Hachette.

3 livres
43 lecteurs

Lors d'une excursion en mer, Lord et Lady Glenarvan trouvent dans le corps d'un requin une bouteille renfermant un message de détresse, envoyé par le capitaine Grant avant son naufrage. Ils décident de partir à la recherche des survivants, accompagnés par Mary et Robert, les enfants du capitaine disparu, et par Paganel, un savant farfelu. Commence alors un périple mouvementé aux confins du monde...

4 livres
29 lecteurs

Hambourg, 1863.

La vie d’Axel va changer du tout au tout lorsque son oncle, le professeur Lidenbrock, imminent géologue, trouve un étrange parchemin codé dans un vieux livre islandais. Le mystérieux message contient des indications pour se rendre au centre de la Terre ! Il n’en faut pas plus à l’impétueux professeur pour monter une expédition au grand désespoir de son neveu.

Découvrez l’adaptation fidèle du chef-d’œuvre de Jules Verne en manga !

2 livres
13 lecteurs

Le Village aérien est un roman d'aventures dans la jungle africaine, écrit par Jules Verne entre le 29 janvier et le 30 avril 1896 (paru sous forme de feuilleton du 1er janvier au 15 juin 1901 sous le titre La Grande forêt dans le Magasin d'éducation et de récréation). Ces deux titres, du feuilleton puis du tiré à part en grand format, correspondent à deux des chapitres du livre.

De manière ludique, le roman est l'occasion de s'interroger sur le fameux « chaînon manquant » entre le grand singe et l'être humain, le débat étant à l'époque brulant depuis la parution des travaux de Darwin. Au premier degré, il s'agit d'un roman très agréable à lire, joyeux et égrenant pas mal de morceaux de bravoure, tels des attaques d'éléphants, de rhinocéros et de phacochères.

Pour un lecteur du XXIe siècle, Le village aérien fait inévitablement penser au succès cinématographique mondial des films La Planète des singes dont il fait figure de précurseur.

2 livres
15 lecteurs

La brûlante Afrique, la troublante Asie, la mystérieuse Océanie, l'étrange Amérique ! Et cette Europe, si proche et si lointaine, trop connue, mal connue. L'univers de Jules Verne étend sa toile, tout au long d'une petite centaine de récits, romans et nouvelles mêlés, sur les cinq continents. Cette édition en deux volumes a choisi de faire découvrir au lecteur cinq romans, chacun emblématique d'un continent. Pour l'Europe, tiraillée par la naissance des nationalismes et les luttes pour l'indépendance de ses peuples, c'est Mathias Sandorf. Verne a avoué explicitement qu'il avait voulu refaire Le Comte de Monte-Cristo dont il admirait tant l'auteur, Alexandre Dumas. L'Afrique, où s'affrontent les puissances occidentales, est représentée par Le Village aérien, où Verne se révèle avec quelques années d'avance l'égal d'Edgar Rice Burroughs, le créateur de Tarzan. Qu'on en juge : des êtres mi-singes mi-hommes qui vivent dans les branches, des explorateurs, un savant fou. Les lecteurs de Verne, contrairement aux Anglais, connaissaient mal l'Asie : il leur manquait un Kipling. Le romancier les entraîne avec La Maison à vapeur dans une étonnante odyssée, à travers l'immense étendue des Indes, dans un véhicule dont la locomotive a la forme d'un éléphant et les wagons celle d'une pagode. Quant à l'Océanie, on en fait le tour avec Mistress Branican, épouse énergique et vaillante, qui affronte mille dangers à la recherche de son mari. Reste cette étrange Amérique qui fascinait tant Verne. Le Testament d'un excentrique nous la fait découvrir au travers d'un gigantesque jeu de l'Oie où s'affrontent sept concurrents pour gagner une colossale fortune. Une édition en deux volumes présentée et commentée par Claude Aziza. Dans ce volume, plus de 200 illustrations et 4 pages hors texte en couleurs.

2 livres
4 lecteurs

Dans le Pacifique, un yacht, le Sloughi, est en perdition. A bord, quinze enfants de huit à quatorze ans.

Pas un adulte avec eux; le bateau a rompu mystérieusement ses amarres dans un port de la Nouvelle Zélande alors que les enfants s'apprêtaient à entreprendre une croisière, et que tout l'équipage se trouvait à terre. La tempête précipite le Sloughi sur des écueils et les enfants, non sans peine, arrivent sur une île déserte. Les longues "vacances" commencent... Pour subsister, les enfants n'ont rien, que leur courage : ils chassent, pêchent, inventent des pièges, dressent des animaux, cultivent. Hélas ! des rivalités divisent la petite colonie, les caractères se heurtent, la scission est accomplie quand de redoutables bandits abordent le rivage. Une lutte implacable s'engage : enfants contre hommes sans foi ni loi...

2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs

Mathias Sandorf, trahi alors qu'il luttait pour libérer la Hongrie de la domination autrichienne, s'échappe de prison. Il réapparait sous le nom de docteur Antékirtt, possédant des navires électriques lui permettant de traverser la Méditerranée très rapidement, pour accomplir sa vengeance...

2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs

Oui ! en n’importe quelles circonstances, si graves qu’elles pussent être, Dolly, devenue Mrs. Branican, saurait faire son devoir. Ayant regardé franchement l’existence, et non à travers un prisme trompeur, elle possédait une âme haute, une volonté forte. L’amour que lui inspirait son mari la rendrait plus résolue à l’accomplissement de sa tâche. Le cas échéant, — ce n’est point une phrase banale quand on l’applique à Mrs. Branican, — elle donnerait sa vie pour John, comme John donnerait sa vie pour elle, comme tous deux la donneraient pour cet enfant. Ils adoraient ce bébé, qui venait de balbutier le mot de « papa », à l’instant où le jeune capitaine allait se séparer de sa mère et de lui. La ressemblance du petit Wat avec son père était déjà frappante, — par les traits du moins, car il avait la chaude coloration du teint de Dolly. Vigoureusement constitué, il n’avait rien à craindre des maladies de l’enfance.

2 livres
1 lecteurs

La famille Zermatt composée de deux parents et trois enfants est victime d’un naufrage au large de l’Indonésie. Ils échouent sur une île déserte, plutôt paradisiaque et vont s’y installer avec courage et détermination, pour atteindre un réel confort sur cette grande île où ils ne manquent de rien, car animaux, fruits et plantes abondent. La famille Zermatt vit aujourd’hui des jours heureux sur son île la Nouvelle-Suisse, bien qu’espérant toujours qu’un navire les récupère. Ce navire arrive enfin : il s’agit de la Licorne, vaisseau de guerre britannique.

2 livres
1 lecteurs

Dick SAND, 15 ans, n'a qu'un désir : devenir marin. Mousse à bord du baleinier Pilgrim, il est obligé de prendre le commandement du navire. Seul, il doit affronter de dangereux pirates... Ce livre écrit par Jules Verne en 1877, offre une véritable dénonciation de l'esclavagisme. Ce roman s'appuie sur une inspiration largement autobiographique.

Lorsque Jules Verne écrit Un Capitaine de 15 ans, en 1877, il habite de nouveau la ville de Nantes pour des raisons qui vont se confondre avec l’idée même du livre en nous offrant notamment une véritable dénonciation de l’esclavagisme.

2 livres
1 lecteurs

La charrette de Thornpipe est établie d’une façon très rudimentaire : un brancard auquel le farouche épagneul est attelé ; une caisse quadrangulaire, placée sur deux roues — ce qui rendait le tirage plus facile au long des chemins cahoteux du comté ; deux poignées en arrière permettant de la pousser comme les baladeuses des marchands ambulants ; au-dessus de la caisse, un tendelet de toile, disposé sur quatre tiges de fer, et qui l’abrite sinon contre le soleil peu ardent d’ordinaire, du moins contre les pluies interminables de la haute Irlande. Cela ressemble à l’un de ces appareils roulants qui portent des orgues de Barbarie à travers les villes et les campagnes, et dont les stridentes flûtes se mêlent à l’éclat des trompettes ; mais ce n’est point un orgue que Thornpipe promène d’une bourgade à l’autre, ou plutôt, en cette machine plus compliquée, l’orgue est réduit à l’état de simple serinette, ainsi qu’on en pourra juger tout à l’heure.

2 livres
1 lecteurs

Pendant la guerre de Sécession James Burbank, propriétaire d'une plantation en Floride, est un homme de quarante-cinq ans originaire du Nord dans un État du sud de l'Union. Le colon emploie des noirs sur sa plantation, en appliquant des principes d'humanité et d'égalité des races, en affrontant Texar et les esclavagistes.

2 livres
1 lecteurs

Sur la foi d'un message trouvé dans une bouteille et à demi rongé par l'eau de mer, le magnifique yacht anglais, le Duncan, part à la recherche du capitaine Grant naufragé. A son bord se trouvent les deux enfants du disparu, Mary et Robert. L'un des meilleurs géographes de France, Jacques Paganel, personnage singulier et sympathique, fait aussi partie du voyage. Les lacunes du message et, plus encore, les hasards de la navigation et la traîtrise de certains faux amis, vont entraîner les membres de l'expédition dans des aventures tragiques ou comiques, sur terre et sur mer, de l'Amérique à l'Australie, comme seul Jules Verne sait les imaginer, dans leur captivante variété. Les merveilles de la nature jouent un grand rôle dans ce passionnant roman où les personnages sont particulièrement bien campés ; Les Enfants du capitaine Grant est un des fleurons des "Voyages extraordinaires" de Jules Verne.

2 livres
1 lecteurs

À cette date du 9 septembre, qui précède d’une quinzaine de jours l’équinoxe, son disque allait disparaître à quelques degrés de l’ouest, c’est-à-dire sur un point de l’horizon qui venait d’attirer l’attention du capitaine. Existait-il en cette direction quelque haut promontoire, rattaché au littoral d’un continent ou d’une île ? Hypothèse inadmissible, puisque la carte n’indiquait aucune terre dans un rayon de quinze à vingt milles sur ces parages très fréquentés des navires de commerce et par conséquent très connus des navigateurs. Était-ce donc un rocher isolé, un écueil dominant de quelques toises la surface des flots, et qui eût fourni l’emplacement vainement cherché jusqu’alors par Son Excellence pour y enterrer ses richesses ?… On ne voyait rien de semblable sur les relèvements hydrographiques, très précis, de cette portion de mer. Un îlot, avec les brisants dont il devait être entouré, avec sa ceinture désordonnée d’embruns et de ressacs, n’aurait pu échapper aux investigations des marins. Les cartes en auraient porté le gisement vrai.

2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs

Ce capitaine, nommé Yarhud, commandait la tartane Guïdare, et faisait habituellement les voyages de la mer Noire. À son commerce de contrebande il joignait un autre commerce encore moins avouable d’esclaves noirs venus du Soudan, de l’Éthiopie ou de l’Égypte, et de Circassiennes ou de Géorgiennes, dont le marché se tient précisément dans ce quartier de Top-Hané, — marché sur lequel le gouvernement ferme trop volontiers les yeux.Cependant, Scarpante attendait, et Yarhud n’arrivait pas. Bien que l’intendant restât impassible, que rien au dehors ne trahît ses pensées, une sorte de colère intérieure lui faisait bouillir le sang.

2 livres
1 lecteurs

Hector Servadac doit affronter en duel son rival, le comte Timascheff. Cependant, une nuit, les deux hommes et quelques autres Terriens, dont le professeur Palmyrin Rosette, se retrouvent sur une comète qui vient d'effleurer la Terre, cueillant au passage quelques habitants, un peu d'atmosphère et de l'eau.

2 livres
1 lecteurs

Un soir, au théâtre de Barnum dans le Broadway, où il se trouvait en qualité de spectateur, César Cascabel fut émerveillé du charme, de la souplesse, de la force que déployait une jeune acrobate française dans l’exercice de la barre fixe, Cornélia Vadarasse. Associer ses talents à ceux de cette gracieuse personne, n’en faire qu’une de ces deux existences, entrevoir pour l’avenir une famille de petits Cascabel dignes de leurs père et mère, cela parut tout indiqué à l’honnête saltimbanque. S’élancer sur la scène pendant un entr’acte, se faire connaître de Cornélia Vadarasse, lui faire les propositions les plus convenables en vue d’un mariage entre Français et Française, aviser un honorable clergyman qui était dans la salle, l’entraîner au foyer, et lui demander de consacrer une union si bien assortie, c’est ce qui fut fait dans cet heureux pays des États-Unis d’Amérique.

2 livres
2 lecteurs

À son arrivée, lord Dalhousie semblait s’être décidé pour une politique de concession. Sans doute, grâce à lui, l’évêque romain de Québec fut reconnu officiellement, et Montréal, Rose, Régiopolis, devinrent les sièges de trois nouveaux évêchés. Mais, en fait, le cabinet britannique refusait au Canada le droit de se gouverner par lui-même. Les membres du conseil législatif, nommés à vie par la Couronne, étaient tous Anglais de naissance et annihilaient complètement la Chambre d’assemblée élue par le peuple. Sur une population de six cent mille habitants, qui comptait alors cinq cent vingt-cinq mille Franco-Canadiens, les emplois appartenaient pour les trois quarts à des fonctionnaires d’origine saxonne. Enfin, il était de nouveau question de proscrire l’usage légal de la langue française dans toute la colonie.

2 livres
1 lecteurs

Il y a lieu de craindre également de certaines rencontres fâcheuses qui rendent assez problématique la sécurité des voyageurs sur ces chemins de la Basse-Californie. Le quatuor n’a pour toute arme que les archets de trois violons et d’un violoncelle, et cela peut paraître insuffisant en un pays où furent inventés les revolvers Colt, extraordinairement perfectionnés à cette époque. Si Sébastien Zorn et ses camarades eussent été Américains, ils se fussent munis d’un de ces engins de poche engainé dans un gousset spécial du pantalon. Rien que pour aller en rail-road de San-Francisco à San-Diégo, un véritable Yankee ne se serait pas mis en voyage sans emporter ce viatique à six coups. Mais des Français ne l’avaient point jugé nécessaire. Ajoutons même qu’ils n’y ont pas songé, et peut-être auront-ils à s’en repentir.

2 livres
1 lecteurs

Un rayon de soleil, se glissant entre les branches, vint frapper l’étui, dont le métal poli s’alluma comme un miroir. Le singe, avec cette frivolité particulière à son espèce, fut immédiatement distrait. Ses idées, — si tant est qu’un animal puisse avoir des idées, — prirent aussitôt un autre cours. Il se baissa, ramassa l’étui, recula de quelques pas, et, l’élevant à la hauteur de ses yeux, il le regarda, non sans surprise, en le faisant miroiter. Peut-être fut-il encore plus étonné lorsqu’il entendit résonner les pièces d’or que cet étui contenait. Cette musique l’enchanta. Ce fut comme un hochet aux mains d’un enfant. Puis il le porta à sa bouche, et ses dents grincèrent sur le métal, mais ne cherchèrent point à l’entamer.

2 livres
1 lecteurs

Des collégiens viennent de se voir attribuer une importante somme d’argent. Ils visitent à bord du navire Alert les Antilles. Toutefois, ils ne se doutent pas que l’équipage encadré par le capitaine Harry Markel, est constitué de meurtriers en fuite. Ces derniers n’ont qu’une idée en tête : se débarrasser de ces jeunes gens et leur voler leur bourse de voyage

2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs

Le capitaine Len Guy, de Liverpool, était, pour les trois cinquièmes, propriétaire de l’Halbrane qu’il commandait depuis six années environ. Il trafiquait dans les mers méridionales de l’Afrique et de l’Amérique, allant d’îles en îles et d’un continent à l’autre. Si sa goélette ne possédait qu’une douzaine d’hommes, c’est qu’elle se consacrait uniquement au commerce. Pour la chasse des amphibies, phoques et veaux marins, il eût fallu un équipage plus nombreux avec les engins, harpons, foënes, lignes, exigés pour ces rudes opérations. J’ajoute qu’au milieu de ces parages peu sûrs, fréquentés à cette époque par des pirates, et aux approches des îles qui doivent être tenues en défiance, une agression n’eût pas pris l’Halbrane au dépourvu : quatre pierriers, une suffisante quantité de boulets et de paquets de mitraille, une soute aux poudres convenablement garnie, des fusils, des pistolets, des carabines accrochés aux râteliers, enfin des filets de bastingage, cela garantissait sa sécurité.

2 livres
1 lecteurs
2 livres
1 lecteurs

En 1859, des officiers de la Compagnie de la Baie d'Hudson, dirigés par Jasper Hobson, sont chargés d'aller fonder un fort au nord du 70e parallèle, au-delà du cercle polaire, dans le grand nord canadien où la compagnie veut exploiter la riche faune locale pour ses fourrures. Le fort est établi au cap Bathurst, qui semble être le lieu parfait pour la traite avec les indigènes (Inuits) et en même temps pour l'observation d'un éclipse solaire en 1860 par un astronome qui s'était joint à l'expédition.

2 livres
2 lecteurs

John Hatteras veut atteindre le pôle nord. Malgré la perte de son navire et de presque tout son équipage, accompagné par le Dr Clawbonny et deux marins...

Tous les livres de Jules Verne

1 notes
4 lecteurs

Un homme invisible, un autre qui passe à travers les murailles, des mondes mystérieux sous la terre et au fond des océans, des arbres jaillissant sur la planète Mars, des inventions extraordinaires, la menace du Spoq (mais qui est le Spoq ?)... La science-fiction n'a pas fini de nous émerveiller. Elle n'est pas seulement le fruit de notre imagination fertile, mais aussi le reflet des peurs, des rêves et des espoirs de chacun d'entre nous. Quinze histoires différentes, écrites par les plus grands auteurs d'un genre de roman dont le succès ne cesse de s'amplifier.

(Source : Gautier-Languereau)

Sommaire :

1 - Edmond ABOUT, Un colonel ressuscité, pages 9 à 28, Extrait de roman

2 - Jules VERNE, Une fantaisie du Docteur Ox, pages 29 à 43, Extrait de roman

3 - Herbert George WELLS, L'Homme invisible, pages 45 à 65, Extrait de roman

4 - Bertrand SOLET, Faites-le vous-même, pages 67 à 78

5 - Karel CAPEK, Des lézards et des hommes, pages 79 à 97, Extrait de roman

6 - Jules VERNE, Prisonnier de l'«Épouvante», pages 99 à 116, Extrait de roman

7 - Jules VERNE, Le Canon monstrueux, pages 117 à 129, Extrait de roman

8 - Bertrand SOLET, Une banale histoire, pages 131 à 144

9 - Ray BRADBURY, Le Matin vert (The Green Morning), pages 145 à 154

10 - Christian GRENIER, II faut tuer le Spoq, pages 155 à 179

11 - Christian GRENIER, La Caverne du bout du monde, pages 181 à 192

12 - Jules VERNE, Une évasion peu ordinaire, pages 193 à 206, Extrait de roman

13 - Marcel AYMÉ, Le Passe-muraille, pages 207 à 222

14 - Christian GRENIER, Sous l'Océan, un univers..., pages 223 à 237

15 - Bertrand SOLET, La Mouche, pages 239 à 254

9 notes
54 lecteurs

Et si nous faisions le tour du monde? Dans les airs, sous l'eau et dans l'espace, dans des temps réels ou imaginaires, vers des contrées lointaines et exotiques ! Quinze voyages dans l'univers extraordinaire de Jules Verne nous emmènent sur les traces de ses héros, au rythme de leurs aventures, des multiples dangers qu'ils encourent et de leurs incroyables découvertes. "Quand ce nuage se fut dissipé, le calmar avait disparu, et avec lui mon infortuné compatriote ! Quelle rage nous poussa alors contre ces monstres ! On ne se possédait plus.

Dix ou douze poulpes avaient envahi la plate-forme et les flancs du Nautilus".

2 notes
14 lecteurs

Dans l'esprit des gravures des editions Hetzel Gary Gianni, auteur de Corpus Monstrum, donne libre cours à sa plume virtuose pour nous plonger dans un monde sous-marin baroque.

(Source : Mosquito)

2 notes
13 lecteurs

Oeuvres majeures qui permettent de s'interroger sur l'idée de progrès scientifique et posent la question des rapports entre les sciences et la littérature, ces textes incontournables, présentés par Bernard Werber, mettent en valeur les singularités des récits de science-fiction et d'anticipation, et en proposent une représentation claire et vivante.

1 notes
3 lecteurs

Trois savants russes et trois savants anglais ont pour mission de mesurer un arc de méridien. Si une amitié profonde unit William Emery et Michel Zorn, une grande rivalité oppose Mathieu Strux et le colonel Everest, codirigeants de la mission anglo-russe. Une mauvaise nouvelle vient encore creuser le fossé qui les sépare : le déclenchement de la guerre de Crimée, opposant notamment la France et l'Angleterre à la Russie.

* * *

Trois savants russes et trois savants anglais ont pour mission de mesurer un arc de méridien en Afrique, mission qui se retrouve soudainement compromise par le déclenchement de la guerre de Crimée, opposant la France et l'Angleterre à la Russie.

1 notes
20 lecteurs

Antilian School est un collège londonien réputé, qui accueille exclusivement les jeunes gens natifs des Antilles. Neuf de ses pensionnaires viennent de se voir attribuer des bourses de voyage, offertes par une riche propriétaire de la Barbade.

Harry Markel, - ex-capitaine au long cours devenu pirate, - vient d'être capturé et transféré en Angleterre; il s'évade avec ses complices et s'empare de l' Alert, un trois-mâts en partance, après avoir massacré le capitaine et l'équipage. Or, c'est précisément sur ce navire que viennent s'embarquer les lauréats, accompagnés de leur mentor Horatio Patterson, l'économe de l'école.

La longue traversée de l'Atlantique commence et Markel, qui a pris l'identité de l'officier assassiné, se prépare à égorger ses passagers. Mais il apprend que ceux-ci doivent recevoir une importante somme d'argent des mains de leur bienfaitrice, à leur arrivée à la Barbade. Par cupidité, il se résigne à épargner provisoirement les collégiens.

D'escales en escales, ceux-ci vont visiter les îles où ils sont nés, recevant un accueil chaleureux de leurs parents et de leurs amis. Le voyage dans l'archipel est un enchantement, mais il risque de se terminer tragiquement. En effet, lorsque Markel acquiert la certitude que les jeunes gens sont en possession de la récompense offerte par mistress Seymour, il s'apprête à commettre son forfait.

Un marin nommé Will Mitz, qui a pris place à bord de l' Alert sur recommandation de mistress Seymour, surprend le projet criminel du faux capitaine. Profitant de la nuit, il tente une évasion avec les collégiens, mais échoue; il prend alors le commandement du navire après avoir enfermé les pirates. Ces derniers connaîtront une fin horrible, ayant involontairement provoqué un incendie qui fera sombrer le bâtiment.

Mitz et ses protégés parviendront à s'échapper dans le canot du bord et vivront des moments difficiles avant d'être recueillis par un steamer et rapatriés en Grande-Bretagne. Les pensionnaires retrouveront alors leur école pour une nouvelle année studieuse, après ce voyage aussi passionnant que mouvementé.

3 notes
14 lecteurs

Jules Verne définissait ainsi, en 1890, César Cascabel : " ... un voyage que l'on peut compter comme l'un des plus surprenants de la collection des "Voyages extraordinaires". " Surprenant, inattendu, déroutant. Donc boudé par des lecteurs ahuris de subir pendant 12 000 kilomètres l'odyssée brinquebalante d'une roulotte de saltimbanques au lieu des élégantes et éducatives caravanes de naturalistes, géomètres, physiciens, explorateurs, aéronautes, marins, journalistes, ou clubmen. Au lieu du pari d'un Phileas Fogg, la débrouillardise d'un acrobate contournant un océan sans les ressources du têtu Kéraban..., mais avec autant d'incidents. Sur ce roman de mœurs amical et revigorant se greffent tour à tour un roman d'aventures et un roman policier. Sans oublier - grâce à la représentation des Brigands de la Forêt Noire par la famille Cascabel - une parodie réussie du théâtre de boulevard. Théâtre où Jules Verne ne trouva jamais le succès et dont il se vengea... en devenant romancier.

4 lecteurs

Très jeune, Christophe Colomb (1451 ou 1452-1506) désirait, " connaître les secrets du monde ". Devenu cartographe et marin il voue son existence à la recherche d'une voie maritime qui permettrait de gagner les Indes par l'ouest. Il obtient les faveurs de la couronne espagnole et entreprend, le 3 août 1492, une première expédition. Il accoste sur l'île de Guanahani, dans l'archipel des Bahamas, puis découvre Cuba et Saint-Domingue. Premier des conquistadors, Colomb meurt en 1506 sans connaîtrel'importance fondamentale de ses découvertes. Lorsque Jules Verne entreprend de raconter les voyages de Colomb, la critique historique de la découverte du Nouveau-Monde vient juste de commencer, grâce à la publication, en 1875, de l'Historia de Las Casas, restée inédite depuis le XVIe siècle.

(Source : Magellan & cie)

106 notes
571 lecteurs

Tenter de traverser l'Afrique d'est en ouest par la voie des airs, c'était, au temps de Jules Verne, une entreprise d'une audace incroyable.

Comme on petit s'y attendre, les cinq semaines qu'il faudra au docteur Fergusson et à ses deux compagnons pour y parvenir seront pleines d'imprévu et de péripéties.

Ce livre passionnera tous ceux qui s'intéressent aux débuts de l'aéronautique.

Source : Bibliothèque verte, Hachette résumé du livre : Cinq semaines en ballon de Jules Verne

1 notes
13 lecteurs

Claudius Bombarnac, journaliste, est envoyé en Chine ; pour ce faire, il va traverser une bonne partie de la Russie. S'il espère que quelque événement soudain va surgir, qui lui permette d'écrire un bon article, celui-ci surviendra, mais pas de la manière attendue...

2 notes
16 lecteurs

Clovis Dardentor est un roman de Jules Verne paru en 1896, d'abord en feuilleton du 1er juillet au 15 décembre dans le Magasin d'Éducation et de Récréation, puis en volume dès le 23 novembre. Marcel Lornans et son cousin Jean Taconnat s'embarquent pour l' Algérie avec l'intention de s'engager dans les chasseurs d'Afrique. Sur le même paquebot, les époux Désirandelle, petits bourgeois bornés, et leur fils Agathocle rejoignent sa future fiancée, Louise Elissane à Oran. Ils sont accompagnés par Clovis Dardentor, ancien industriel de Perpignan, au caractère exubérant, et possesseur d'une fortune confortable. Des liens amicaux se tissent entre ce dernier et les deux jeunes gens. A l'arrivée, Dardentor présente Marcel et Jean à la famille Elissane.

6 lecteurs
1 notes
13 lecteurs

Nouvelle DescAprès la fin de la Guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore, club d'artilleurs, végète par manque d'activité. Son président, Impey Barbicane, propose très sérieusement d'envoyer un boulet de canon sur la Lune. Après plusieurs réunions, le Gun Club s'organise et lance une collecte de fonds en direction de toute la planète. Après avoir récolté l’argent nécessaire, le projet prend forme sous la forme d'un gigantesque canon d'une conception inspirée des Columbiad américains.

La volonté du club est de mener l’expérience sur le territoire des États-Unis. Après s'être renseigné auprès de l'observatoire de Cambridge pour connaitre les contraintes physiques (vitesse, date, lieu) favorisant leur projet, les membres du club déterminent les caractéristiques du canon, du projectile et de l'explosif. Ils choisissent également un site près de Tampa en Floride pour y préparer le tir. Un télescope est enfin construit dans les Rocheuses afin de pouvoir observer au mieux le projectile durant son vol.

Le Gun Club reçoit un télégramme du Français Michel Ardan, qui propose de fabriquer un projectile creux (au lieu du boulet plein prévu) dans lequel il pourrait prendre place afin d'aller sur la Lune. Après avoir vérifié l’existence de ce Français, Barbicane suspend la fabrication du projectile. Arrivé aux États-Unis, Ardan convainc l'opinion publique de la possibilité de son idée. Seul Nicholl, adversaire et rival de Barbicane, s’oppose à ce projet, de la même façon qu'il s'était opposé au projet initial de Barbicane. Ardan résout le conflit en persuadant les deux hommes d'entreprendre avec lui ce voyage vers la Lune.

Le tir est un succès. Sur Terre, après l’enthousiasme arrive l’inquiétude, car il est impossible de suivre le projectile à cause des nuages. Au bout de quelques jours, celui-ci est finalement découvert en orbite autour de la Lune.ription

84 notes
397 lecteurs

Dans le Pacifique, un yacht, le Sloughi, est en perdition. A bord, quinze enfants de huit à quatorze ans. Pas un adulte avec eux ; le bateau a rompu mystérieusement ses amarres dans un port de la Nouvelle-Zélande alors que les enfants s'apprêtaient à entreprendre une croisière, et que tout l'équipage se trouvait à terre. La tempête précipite le Sloughi sur des écueils et les enfants, non sans peine, arrivent sur une île déserte. Les longues " vacances " commencent... Pour subsister, les enfants n'ont rien, que leur courage : ils chassent, pêchent, inventent des pièges, dressent des animaux, cultivent. Hélas ! des rivalités divisent la petite colonie, les caractères se heurtent, la scission est accomplie quand de redoutables bandits abordent le rivage. Une lutte implacable s'engage : enfants contre hommes sans foi ni loi... De multiples aventures, l'intelligence et la force de caractère des jeunes héros font de Deux ans de vacances un beau roman, très attachant.

2 notes
8 lecteurs

Lorsque les élèves du pensionnat Chairman embarquent à bord du navire Sloughi pour faire le tour de la Nouvelle-Zélande, ils n’imaginent pas un instant se réveiller seuls, perdus au milieu de l’océan Pacifique. Ce qui ne devait être que de simples vacances se transforme alors en naufrage et en une incroyable aventure durant laquelle nos amis ne peuvent compter que sur leur courage et leur ingéniosité pour survivre. Mais malgré leur enthousiasme et tous leurs efforts, les jeunes garçons arriveront-ils un jour à rentrer chez eux ?

1 notes
3 lecteurs

Existe-t-il une occupation plus littéraire que la chasse ? N'est-ce pas grâce aux chasseurs, à leur faconde, qu'une promenade à travers champs est aussitôt transformée en exploit, en farce, en épopée ? Ce que suggère Jules Verne dans ce récit autobiographique. Et c'est dans ce passage de l'insignifiant, de la « boutade », à une histoire organisée, que se dévoile un art de dire, un art d'écrire.

2 notes
12 lecteurs

La Magellanie, un territoire situé en Terre de Feu, à l'extrême sud du continent américain. Un dédale d'îlots et de récifs balayés par les vents. C'est le domaine de Kaw-djer, un être énigmatique qui a fui la compagnie des hommes par amour de la liberté. La Magellanie, c'est aussi la terre des naufrages. Une nuit de 1881, un quatre-mâts où ont pris place un millier d'immigrants menace de se briser sur les récifs. Le Kaw-djer décide de leur venir en aide. Il ignore qu'il va devoir affronter, pire que les éléments déchaînés, la violence, la jalousie et l'ingratitude humaine... Ce roman «réécrit» par Michel, le fils de Jules Verne, paraît en 1909 sous le titre Les Naufragés du «Jonathan». Les archives de l'éditeur Hetzel permettent de découvrir aujourd'hui, dans sa version initiale, l'un des ultimes chefs-d'œuvre du grand écrivain, tout à la fois roman d'aventures et parabole philosophique et politique.

1 notes
1 lecteurs

Découverte d'un explosif par un francais; mais en échange de la transmission de son savoir, le jeune homme demande plusieurs milliards de dollards. Alors autant dire que le refus de plusieurs Etats se font dire. Emprisonné dans une maison de fous, il se fait enlever avec son gardien par des pirates qui le forcent à se servir de son arme... Que va-t-il se passer?

14 lecteurs

Le coup d'éclat du "Vive le Québec libre" du général de Gaulle en 1967 avait eu un précurseur en 1889 grâce à... Jules Verne! L'obus lancé vers la lune, le voyage au centre de la terre ont fait oublier que leur inventeur fut dans ses livres l'ardent défenseur de toutes les minorités opprimées. Conçu comme un roman d'aventures mystérieuses, dans le cadre de l' insurrection franco-canadienne de 1837, "Famille-Sans-Nom" est un vigoureux pamphlet lyrique en faveur du Québec libre. Fidèle à l'ombre intransigeante du capitaine Nemo, le jeune et farouche Jean-Sans-Nom compense. la défaite par une mort wagnérienne: il s'engloutit avec son bateau incendié par les Anglais, dans les chutes du Niagara. Fin sublime et roman admirable, boudés par les familles de 1889. Jules Verne visionnaire scientifique: oui, visionnaire politique: non! Ce livre choquant, plein d'appels à la révolte contre l'ordre, au nom de la justice, est aujourd'hui d' une brûlante actualité.

1 notes
6 lecteurs

Dans la petite ville imaginaire de Luktrop, officie le docteur Trifulgas, qui ne s'intéresse qu'à l'argent de ses patients. Un soir de pluie et de vent, on frappe à sa porte. C'est la fille du craquelinier Vort Kartif qui vient réclamer ses bons offices pour son père. Mais Vort Kartif est pauvre et le médecin la renvoie. C'est au tour de la femme du craquelinier de tenter une démarche, tout aussi inutile. Enfin, la mère vient offrir cent vingt fretzers à Trifulgas. Ce dernier, de son plein gré, se décide à rendre visite à Vort Kartif.

Par une nuit de tempête sur la lande, suivi de son chien Hurzof et de la vieille, il se dirige vers la demeure du pauvre homme. Mais, en chemin, la vieille femme disparaît. Arrivé à l'adresse indiquée, Trifulgas reconnaît sa propre maison. Il pénètre dans la chambre... c'est sa chambre. Il s'approche du lit... c'est son lit. Et, dans ce lit, c'est lui-même, proche du trépas. Il tente le tout pour le tout afin de se soigner. Mais il est trop tard. Son sosie se redresse et pousse un râle. Et, malgré toute sa science, le docteur Trifulgas se meurt entre ses mains.

1 lecteurs
7 lecteurs

Après une chronologie sur Jules Verne (vie et oeuvre), présente l'univers de l'auteur à travers quelques thèmes : de l'inégalité des races ; les aristos à la lanterne magique ; les loyaux serviteurs ; les fils de Cham ; la science et des grands-prêtres ; l'or et l'argent ; l'éternel féminin... « Copyright Electre »

2 notes
21 lecteurs

Trois chefs d'oeuvre de la littérature classique illustrés et réunis dans un livre magnifique. Retrouvez les aventures de Phileas Fogg, du Capitaine Nemo et d'Axel Lidenbrock.- Le Tour du monde en 80 jours - 20 000 lieues sous les mers - Voyage au centre de la Terre.

3 notes
28 lecteurs

Tandis qu'ils sont tous les deux en poste à Mostaganem, le capitaine Servadac et son ordonnance, Ben-Zouf, se retrouvent pris au coeur d'un événement des plus singuliers. Une comète, effleurant la Terre, a emporté dans sa course quelques parcelles de la planète, incluant celle où logent les deux militaires, et avec elles toute une petite communauté d'origines disparates. Russes, français, Italiens, Espagnols vont devoir organiser la vie à bord, pour un voyage de deux ans à travers le monde solaire.

7 lecteurs

Ce recueil traduit beaucoup moins d'optimisme que les autres romans de Jules Verne.

3 notes
22 lecteurs

(éditions méli mélo)

Quand Jules Verne imagine le monde au XXIXème siècle, c’est à travers un journaliste américain du nom de Francis Benett, directeur du « Earth Herald », journal parlé aux quatre-vingt-cinq millions d’abonnés.

Entre voyages en aéro-car et conversations en téléphote, cette nouvelle rare et peu connue de l’auteur de Vingt mille lieues sous les mers anticipe brillamment le monde de demain.

Une modernité mise en lumière grâce aux illustrations inédites d’Antoine Alvès, architecte diplômé de l’ENSA.

Récit d’anticipation initialement paru en 1889, les Éditions Méli Mélo publient cette nouvelle pour la première fois de façon indépendante.

Jules Verne – Voyages extraordinaires

Doté d’une formidable curiosité pour les technologies nouvelles et d’une imagination sans limites, Jules Verne est encouragé par l’éditeur Jules Hetzel, à produire une série de « romans-voyages » illustrant « toutes les connaissances géographiques, géologiques, physiques, astronomiques amassées par la science moderne ».

Six des plus emblématiques Voyages extraordinaires sont regroupés dans ce volume qui reproduit les gravures originales de l’édition Hetzel:

•Voyage au centre de la Terre

•De la Terre à la Lune

•Autour de la Lune

•Le Tour du Monde en 80 jours

•Vingt mille lieues sous les mers

•L’île mystérieuse

1 lecteurs

Writing in France in the nineteenth century, Jules Verne was fascinated by adventure and exploration. Collecting Five Weeks in a Balloon, Around the World in Eighty Days, A Journey to the Center of the Earth, From the Earth to the Moon, Round the Moon, Twenty-Thousand Leagues Under the Sea and The Mysterious Island, this omnibus offers a unique compilation of seven of Vernes Voyages, stories in which he extrapolated developing technology and invention into marvellous fiction. This volume offers readers a generous introduction to Jules Verne, whose books are as alive today as they were for readers new to the ideas expressed in them during his time. This edition of the text is exquisitely bound in bonded-leather, with distinctive gilt edging and an attractive silk-ribbon bookmark. Decorative, durable, and collectable, these books offer hours of pleasure to readers young and old and are an indispensable cornerstone for any home library.

1 notes
19 lecteurs

Payer une taxe pour traverser le détroit de Constantinople à Scutari! On n'a jamais vu ça! Ces messieurs du nouveau gouvernement sont allés trop loin! " s'écrie le riche marchand turc Kéraban, grand défenseur des traditions.

Or, précisément, Kéraban doit se rendre de Constantinople à Scutari, et donc traverser le Bosphore.

" J'irai et je ne paierai pas ! clame Kéraban-le-Têtu.

- Vous paierez ou vous n'irez pas ! " rétorque le fonctionnaire chargé de collecter la taxe.

Qu'à cela ne tienne! Kéraban n'ira pas à Scutari par le détroit, mais par la terre ferme.

C'est-à-dire en faisant le tour de la mer Noire ! Et, par Allah ! on verra qui aura le dernier mot.

Et voici que commence, pour Kéraban et son ami hollandais Van Mitten, une ahurissante aventure...

1 notes
7 lecteurs

En réalité, ce roman a entièrement été écrit par Michel Verne, sous la direction de son père Jules.

3 notes
20 lecteurs

" JAMAIS, Nicolas Starkos, tu ne remet le pied dans la maison du père !...

Jamais ! "

Qui ose s'adresser, en ces termes, au plus sanguinaire pirate de la Méditerranée, Nicolas Starkos, qui sème la terreur et la mort sur toutes les côtes du continent et des îles de la Grèce ?

C'est sa propre mère, Andronika, qui lutte farouchement contre les Turcs pour libérer le sol grec.

Nicolas Starkos, protégé des occupants, grand pourvoyeur des marchés d'esclaves d'Orient et d'Afrique, recule et fuit devant la colère d'une femme.

Dans l'archipel ravagé par la guerre et le brigandage, cette malédiction poursuivra le pirate jusqu'au combat final...

2 lecteurs
3 lecteurs

Un Jules Verne peut toujours en cacher un autre ! Qui sait aujourd'hui que l'auteur de Cinq semaines en ballon et du Voyage au centre de la terre était fasciné par la littérature fantastique ? Et qu'il vouait à Edgar Poe une admiration inconditionnelle ? Veut-on s'en convaincre, il suffit de se laisser envoûter par ces six nouvelles, écrites à différents moments de sa vie, réunies ici pour la première fois. Tenez, commencez donc par Maître Zacharius ou l'horloger qui avait perdu son âme et poursuivez par Une fantaisie du docteur Ox. Pas l'ombre d'un doute. A l'instar de Maupassant, Nerval et Gautier, Jules Verne, aussi hallucinant qu'halluciné, est bien un " arpenteur de l'étrange ".

1 lecteurs

Jules Verne géographe ? Oui, bien sûr l’était-il également, ce voyageur extraordinaire qui s'était donné pour tâche de peindre la Terre entière comme un roman. Il était naturel qu’un ouvrage rendît hommage à cette géographie universelle et vivante. Parcourir les mondes connus et inconnus sur les pas et dans les pages de Jules Verne procure toujours la même sensation d’aventure et d’insolite.

Jean-Yves Paumier nous invite ainsi à parcourir le monde vu par Jules Verne, ses continents et ses pays, ses pôles mythiques et même ses lieux imaginaires. Tel un manuel de géographie ou un guide de voyage, l’œuvre de Jules Verne est aussi exemplaire dans ces domaines. C’est à la fois une référence, qui a édifié bien des générations, et l’anticipation d’un nouveau genre littéraire.

Textes et images des éditions Hetzel, documents et objets familiers de Jules Verne, cartes des itinéraires de ses héros, photographies de ses contemporains, voyageurs et explorateurs, provenant des fonds de la Société de géographie... Autant d’approches de cette vision d’un grand écrivain que la géographie transforma en citoyen du monde.

27 notes
103 lecteurs

Les îles de Jules Verne ne se ressemblent pas, mais elles se complètent. A elles toutes, elles forment un vaste jeu de rôle dont les pions sont des hommes devenus surhommes face à la violence d'une nature hostile, et dont l'enjeu est la survie. Les îles de Jules Verne sont inquiétantes, délirantes, mais aussi initiatiques et nourricières. Inquiétantes comme l'île Lincoln (L'Ile mystérieuse), où d'étranges événements persuadent les voyageurs échoués qu'une puissance occulte conduit leur destinée. Initiatiques comme l'île Phina (L'Ecole des Robinsons), où le jeune et tendre Godfrey doit oublier son éducation dorée pour devenir le nouvel Adam d'un monde vierge. Nourricières comme la Nouvelle-Suisse (Seconde Patrie), où deux familles naufragées changent à force d'ingéniosité leur île déserte en une terre promise. Délirantes comme Standard Island (L'Ile à hélice), où des milliardaires pensent se protéger de toute laideur et de toute pauvreté en se retranchant du monde... en vain.

3 notes
14 lecteurs

Erik Hersebom est un jeune norvégien doté d'une remarquable intelligence. Il y a cependant quelque chose qui cloche en lui : il n'a pas du tout les traits physiques caractéristiques des peuples slaves. Il a toute l'apparence d'un celte. Le docteur Schwaryencrona le prend sous son aile et finit par découvrir qu'Erik a été adopté par une famille de pêcheurs norvégiens, après avoir été sauvé du naufrage du Cynthia alors qu'il n'avait que quelques mois. Une fois grand, avec l'aide du Docteur, Erik va chercher à élucider le mystère du naufrage du Cynthia pour retrouver une trace de ses origines. Cette quête le mènera à travers les glaces polaires jusqu'en Sibérie...

5 lecteurs

Cette nouvelle, posthume, parue en 1910, tranche dans l'oeuvre de Jules Verne que l'on connaît plutôt optimiste, et où les progrès des sciences et des inventions sont l'avenir de l'humanité. L'on est ici dans un tout autre registre, bien plus pessimiste : le monde des hommes est confronté à sa brutale et inexorable disparition. Et l'humanité sauvée, in extremis, ne l'est que pour retomber dans ses pires travers de guerre, d'extermination... Un texte très moderne, très dans l'actualité contemporaine, qui, à un siècle de distance, semble écrit pour ce début de XXIe siècle... Jules Verne, né en 1828 à Nantes, mort à Amiens, en 1905, est le vulgarisateur par excellence du récit qui deviendra ultérieurement un genre à part entière : la science-fiction.

6 notes
44 lecteurs

Géologue sans fortune personnelle, Cyprien Méré n’a aucun espoir d’épouser Alice Watkins, fille du propriétaire de la plus riche mine de diamants d’Afrique du Sud.

En dépit de l’hostilité des mineurs de la région, ce jeune scientifique crée un diamant artificiel, aussitôt dérobé.

Le père d’Alice promet la main de sa fille à quiconque retrouvera le voleur et le diamant. Pour Cyprien, une course contre la montre face à des rivaux dangereux s’engage à travers le Transvaal.

2 lecteurs

Assurément, l'audacieux cambriolage qui a tant occupé la presse sous le nom de l'affaire de la Central Bank et qui a eu, quinze jours durant, l'honneur de ses manchettes, n'est pas effacé de toutes les mémoires, malgré les années écoulées. Peu de crimes, en effet, ont excité la curiosité publique autant que celui-ci, car il en est peu qui aient réuni au même degré l'attrait du mystère et l'ampleur du forfait, et dont l'accomplissement ait exigé une aussi incroyable audace, une aussi farouche énergie.

4 notes
33 lecteurs

Le roman raconte l'histoire d'un quatuor de musiciens français dans une île flottante, Standard-Island, propulsée, comme l'indique le titre, par des hélices. Cette île flottante contient principalement une ville, Milliard City, habitée uniquement par des gens riches et bénéficiant de tout ce que l'électricité peut procurer. Jules Verne décrit le voyage de cette île dans l'océan Pacifique.

1 notes
1 lecteurs
250 notes
1 091 lecteurs

L'Île mystérieuse est un roman de Jules Verne paru en 1874. Il constitue une suite de Vingt mille lieues sous les mers, avec notamment la réapparition du capitaine Nemo, ainsi que des Enfants du capitaine Grant, avec celle d'Ayrton ou Ben Joyce. L'œuvre fut d'abord publiée en feuilleton dans le Magasin d'Éducation et de Récréation du 1er janvier 1874 au 15 décembre 1875, puis sortit en volume dès le 22 novembre 1875.

L'Île mystérieuse raconte l'histoire de cinq personnages : l'ingénieur Cyrus Smith, son domestique Nab, le journaliste Gédéon Spilett, le marin Pencroff et l'adolescent Harbert. Pour échapper au siège de Richmond pendant la guerre de Sécession, ils décident de fuir à l'aide d'un ballon en plein ouragan, mais échouent sur une île déserte qu'ils baptiseront l'île Lincoln. Après avoir mené une exploration de l'île, ils s'y installent en colons mais quelque chose semble veiller sur eux : qui ? quoi ? comment ? et pourquoi ? Comment vont-ils survivre entre la vie sauvage et les personnes qui les entourent.

16 lecteurs

Avec L'Invasion de la mer (1905), Jules Verne annonce une immense transformation topographique et économique de l'Afrique... et n'en décrit que le prélude, conscient des spoliations déjà provoquées et des bouleversements écologiques à craindre. Dernier roman paru avant sa mort, ce texte, dont le héros est un jeune Targui opposé aux «bienfaits de la colonisation française», rappelle Martin Paz, une des premières oeuvres de Verne (1852) où déjà un Indien du Pérou s'élevait contre la domination espagnole.

8 notes
45 lecteurs

Demeuré inédit jusqu'en 1991, ce roman fut écrit par Jules Verne pour concurrencer le succès du "Robinson suisse" de Wyss, paru en 1816. Certains éléments furent repris au début de "L'Ile mystérieuse". En 1861,un voilier fait route vers les Etats-Unis avec une famille à son bord. L'équipage se mutine et laisse ses passagers dans un canot qui échouera sur une île déserte, en plein Pacifique. Jules Verne imagine comment ces héros involontaires vont organiser leurs existence dans un milieu inconnu et hostile, aidés par l'oncle Robinson, un brave matelot qui leur est demeuré fidèle. Ce manuscrit se trouvait dans les archives achetées en 1981 par la ville de Nantes aux descendants de l'écrivain.

Afficher plus

Réduire

1 notes
23 lecteurs

L'apparition dans le ciel d'un météore nouveau ne peut guère, pensez-vous, intéresser que les astronomes ?

Or, Jules Verne nous prouve, dans La Chasse au Météore, que par la seule vertu d'un aérolithe inoffensif, la discorde peut pénétrer dans des familles, des difficultés surgir entre lés Etats, le monde de la finance entrer en ébullition, de grandes masses d'individus quitter leur domicile pour gagner les régions polaires.

Source : Bibliothèque verte, Hachette

1 lecteurs

La Destinée de Jean Morénas est une nouvelle de Jules Verne, publiée dans le recueil Hier et demain en 1910.

En fait, ce récit a été totalement réécrit par Michel Verne, à partir d'une autre nouvelle de jeunesse de son père, Pierre-Jean, que ce dernier conçut vers 1852.

Si le point de départ des deux textes reste le même (l'évasion d'un condamné au bagne de Toulon, grâce à une aide extérieure), les conclusions en sont complètement différentes.

Si le fils imagine un sombre roman dramatique, Jules Verne fait de sa nouvelle un hymne à la liberté.

6 notes
31 lecteurs

Joam Garral a dû quitter le Brésil pour le Pérou afin d'échapper à la peine de mort.

Un étrange cryptogramme pourrait l'innocenter mais le précieux document a été intercepté par Torrès, un affreux personnage. Le message secret sera-t-il déchiffré et justice faite ? Nous le saurons au terme d'incroyables péripéties qui fourmillent d'exotisme et de descriptions fabuleuses de la faune, de la flore, d'Indiens primitifs et d'esclaves noirs en fuite dans la luxuriante forêt amazonienne. La Jangada est l'un des romans les moins connus des fameux " Voyages extraordinaires " de Jules Verne

3 notes
28 lecteurs

L'histoire se passe en Inde, peu de temps après la Révolte des Cipayes dont le souvenir est à l'origine de l'intrigue.

Le colonel en retraite Edward Munro vit à Calcutta dans le souvenir du bonheur perdu, sa jeune épouse Laurence ayant disparu lors des massacres perpétrés à Cawnpore par les troupes d'un chef indigène, implacable ennemi des Britanniques, Nana Sahib. Depuis cet épisode, on a perdu la trace de Nana Sahib, réfugié au Népal et dont la rumeur de la mort a circulé.

L'ami de Munro, l'ingénieur en chemins de fer Banks, lui propose de faire un voyage d'agrément dans l'Inde du nord dans un véhicule extraordinaire qu'il a conçu et construit pour le Maharadjah de Bhoutan.

Munro donne son accord et ils partent, accompagnés en particulier de leurs amis, un invité français, Maucler, et le capitaine Hod, grand chasseur de tigres. En y incluant le personnel nécessaire, ce sont dix personnes qui font route vers les contreforts himalayens.

Après une première partie de voyage sans histoires, Munro, venu visiter les lieux de l'ancienne tragédie, apprend que Nana Sahib est recherché par les autorités. Cependant, ce dernier a été averti dès leur passage à Vârânasî du voyage entrepris par Munro et ses compagnons.

Il voue à celui-ci une haine féroce depuis que son amante, la Rani de Bhopal, a été tuée de la propre main de l'officier britannique. Il veut donc s'en venger.

1 notes
4 lecteurs

Jean-François Galaup, comte de La Pérouse (1741-1788), fut chargé par Louis XVI d’un voyage de découverte en 1785. Il partit avec deux frégates, la Boussole et l’Astrolabe et fit naufrage. On reste sans nouvelles de l’expédition pendant deux ans avant d’envoyer le chevalier D’Entrecasteaux à la recherche d’un personnage de légende.

Ce récit met en valeur les aventures tragiques et les dangers innombrables qui sont le lot des explorateurs. Deuxième édition.

1 notes
9 lecteurs

Présentation de l'éditeur

Préface et notes d’Olivier Dumas. Sigmaringen, dans les années 1860. À la surprise générale, c’est un inconnu d’une cinquantaine d’années, Ilia Krusch, qui, avec un brochet de dix-sept livres, remporte le concours organisé par la prestigieuse " Ligne danubienne ". Grisé par son succès, Krusch n’entend pas s’en tenir là. Déjà, à Vienne, la presse annonce que ce " Hongrois étonnant s’attaque à un nouveau record : descendre le Danube, la ligne à la main, depuis sa source jusqu’à son embouchure sur la mer Noire " - un parcours de quelque 2400 kilomètres. En compagnie d’un mystérieux admirateur, qu’il a accepté d’embarquer dans son aventure, Krutsch entreprend son périple. Or, au fil des jours, il sent peser sur lui des soupçons de plus en plus insistants. Serait-il liés aux contrebandiers qui pullulent au fil du fleuve ?

1 notes
4 lecteurs

Cette anthologie inédite explore un élément fondamental de l'oeuvre de Jules Verne en rassemblant les principaux extraits consacrés aux animaux. Que ces animaux soient réels ou fantastiques, du pôle Nord ou d'Afrique, ils permettent au romancier d'évoquer les croyances animistes ou les considérations éthologiques. Voyageur infatigable, érudit et visionnaire, Jules Verne porte à la fois un regard poétique sur la nature et un regard perspicace sur son époque. Dans son entreprise de vulgarisation, il adopte une démarche scientifique de description et de classement des espèces. Il partage aussi les préoccupations écologistes naissantes au siècle et pointe du doigt les comportements qui menacent la biodiversité. Les qualités esthétiques des décors choisis par l'éditeur Pierre-Jules Hetzel ont largement contribué au succès immédiat des Voyages extraordinaires. Les illustrations authentiques ici reproduites rendent compte de l'époque de l'écrivain, du goût et des représentations de son premier public. Réalisé en collaboration avec la Maison Jules Verne et le Centre international Jules Verne d'Amiens, ce bestiaire extraordinaire permet de mettre en lumière une véritable poétique de la faune.

13 notes
55 lecteurs

Faisant voile de Charleston en Caroline du Sud à Liverpool avec vingt-huit personnes à bord et une cargaison de coton américain, le Chancellor suit une direction qui inquiète ses passagers et suscite des doutes sur la santé mentale du capitaine. Un incendie se déclare dans la cargaison et fait rage pendant plusieurs jours avant de s'éteindre à la faveur d'une tempête. Mais le navire s'échoue sur un îlot basaltique et le second, Robert Kurtis, qui a pris le commandement, procède à des réparations en espérant remettre le navire à flot et atteindre la Guyane. Malheureusement, le Chancellor fait eau de toutes parts et la chaloupe a été détruite lors d'une tempête précédente. L'ex-capitaine, un passager et trois matelots s'enfuient alors à bord d'une baleinière, abandonnant leurs compagnons qui construisent un radeau. Ils ne sont plus que dix-huit lorsqu'ils abandonnent le navire. Les vivres et l'eau sont sévèrement rationnés, une tempête fait de nouvelles victimes. Trois mois après le départ de Charleston, les passagers du radeau à la dérive ignorent tout de leur position et les vivres commencent à manquer. Un des survivants prend quelques poissons avec les seuls appâts dont ils disposent : des lambeaux de chair humaine, mais l'expérience s'arrête là et, lorsqu'un des survivants se suicide, une partie de l'équipage se livre au cannibalisme. Plusieurs naufragés sombrent dans la folie et, en désespoir de cause, les autres doivent se résigner à tirer au sort celui d'entre eux qui sera mangé.

111 notes
402 lecteurs

Près du village de Werst, en Transylvanie, se dresse le château des Carpathes qui depuis le départ du dernier représentant de ses seigneurs, Rodolphe de Gortz, est complètement abandonné et fui par tous tant les rumeurs alarmantes et de folles légendes circulent à son sujet.

Un jour, une fumée est aperçue au faîte du donjon. Malgré leur peur, le jeune forestier Nic Deck et le docteur Patak partent en reconnaissance et sont victimes de phénomènes surprenants. Peu après ces événements, le comte Franz de Telek qui voyage pour oublier la mort de sa fiancée, la cantatrice Stilla, arrive à Werst. Apprenant que le château des Carpathes appartenait à celui qui l'avait maudit au moment du décès de la Stilla, il décide de s'y rendre...

Dans ce roman envoûtant, Jules Verne s'affirme comme un maître de la littérature fantastique.

4 lecteurs

L'histoire se passe en 1792. Pendant que Natalis Delpierre, un soldat de l'armée française, est en Prusse pour visiter sa sœur, la guerre éclate entre la France et la Prusse ; Delpierre et ses amis doivent alors trouver le moyen de rentrer en France. Comme dans Les 500 millions de la Bégum, Jules Verne déverse tout son fiel contre les Allemands, qu'il décrit presque tous comme des gueux.

1 notes
2 lecteurs

«  Alors autant le confesser d’emblée : mon intérêt pour cet ouvrage, parmi les moins célèbres de Jules Verne, est loin d’être innocent. C’est parce qu’il rend hommage au Finistère, page après page, presque ligne après ligne, que ce roman très singulier revêt pour moi une importance autre que littéraire… »

Ainsi s’exprime Michel Canévet, sénateur du Finistère, dans la préface de ce roman inattendu de Jules Verne. L’intrigue se situe en France, ne parle pas d’exploration lointaine ni de machineries complexes. Il s’agit d’un roman historique, abordant les guerres de Vendée et les heures sombres de la Première République pendant la Révolution française.

Résumé

Nous suivons les aventures du Comte de Chanteleine, du côté des vaincus, des forces monarchistes. Pourchassé par les « bleus », il perd sa femme, son château, et part à la recherche de sa fille disparue. Celle-ci, malgré les heures sombres de l’Histoire en train de s’écrire, finira par rencontrer l’amour. Mais tout l’intérêt du livre est de ne justement pas cantonner la Bretagne au rôle d’une terre de résistance conservatrice. Les pages dédiées à la description du Finistère sont d’une précision et d’une beauté réelles. Le lecteur, adolescent ou adulte, a l’impression d’escorter les personnages dans leurs expéditions haletantes. Le livre traduit non seulement l’attachement de l’auteur à sa Bretagne d’origine, mais aussi le potentiel épique d’une région maritime choisie pour son décor où se déchaînent les éléments.

(Éditions Magellan & Cie)

1 notes
6 lecteurs

Sommaire (1968)

- Charles-Noël MARTIN, Préface, pages VII à XVI, Préface

- Le Docteur Ox, pages 1 à 109, Roman

- Maître Zacharius, pages 110 à 177

- Un drame dans les airs, pages 179 à 217, Roman

- Un hivernage dans les glaces, pages 219 à 334, Roman

- Les Forceurs de blocus, pages 335 à 436, Roman

2 lecteurs

Vouée à de continuelles métamorphoses, la science-fiction hésite à se donner des ancêtres. Jules Verne (1828-1905) en fut-il un ? On le crut longtemps pré­curseur d'une science-fiction technologique et con­quérante. Une connaissance plus approfondie de son œuvre multiforme (plus de 80 récits, dont quelques nouvelles) le révèle plutôt aujourd'hui comme un luci­de observateur de l'aliénation de notre civilisation : monstruosité du pouvoir, guerres endémiques, sac­cage de notre planète, génocides. L'exploration de l'espace et du temps, la fascination des confins, le recours au fantastique recouvrent chez lui la même tentative pour exorciser des démons, qui sont aussi les nôtres. Violence et jeu, angoisse et dérision, sub­version des valeurs et de la langue caractérisent son écriture, singulièrement accordée à certains des traits les plus marquants de notre modernité.

2 notes
21 lecteurs

En 1859, des officiers de la Compagnie de la Baie d'Hudson sont chargés d'aller fonder un fort au nord du 70e parallèle, au-delà du cercle polaire, dans le grand nord canadien. Le fort est établi sur le Cap Bathurst, qui semble être le lieu parfait. Malheureusement, ce cap n'est pas fait de terre, mais de glace, et lors d'une éruption volcanique, le cap se détache du continent et part à la dérive, emportant tous ses occupants avec lui. Cela se gâte encore plus quand arrive le printemps et que le glaçon commence à fondre...

12 notes
50 lecteurs

Un phare se dresse sur l'une des îles désolées qui prolongent, au large du cap Horn, l'extrême pointe de l'Amérique du Sud. Dans ce phare, deux gardiens. Pour les deux hommes, les plus mortels ennemis ne sont ni l'ouragan ni les brouillards, pourtant redoutables sur cette terre hostile, mais bien de sinistres pirates qui ont choisi l'île pour y cacher leur butin…

14 lecteurs

Sigmaringen, 1876. Fort de sa victoire dans le concours de pêche organisé par la ligue danubienne, Ilia Brusch, maître pêcheur magyar, se lance dans un pari insensé : 3000 kilomètres le long du Danube, sans vivre d'autres ressources que celles de sa pêche! Mais lorsque les escales se mettent à coïncider étrangement avec une vague de méfaits, meurtres et cambriolages qui jalonnent le cœur de l'Europe, c'est Karl Dragoch, chef de la police danubienne, qui va tenter de percer le mystère de cette embarcation, de ses occupants - et surtout de ce bien singulier et impassible capitaine Brusch...

32 notes
179 lecteurs

La jeune aristocrate écossaise, Miss Helena Campbell, a été promise par ses oncles à un scientifique ennuyeux, mais elle refuse de se marier avant d'avoir vu le rayon vert, qui permet, dit-on, de ne plus avoir aucun doute dans le domaine des sentiments, du mensonge et des illusions...

Partant à sa recherche d'île en île, Helena va rencontrer bien plus que cela... Réédition d'un chef d'oeuvre de Jules Verne, ce roman féministe et anti-scientifique va à l'encontre des idées reçues concernant l'auteur.

2 notes
11 lecteurs

Ce volume, le dix-huitième de la collection "Le grand Jules Verne illustré", publiée par les éditions LIDIS, sous la direction de Noël Schumann, a été achevé d'imprimer le 30 août 1967 sur les presses de l'imprimerie des petits-fils de Léonard Danel, à Loos (nord)

1 lecteurs

Les phares fascinent. Surtout ceux qui se dressent à la pointe de Bretagne, jaillis du creux des vagues, comme bâtis sur la houle. Les phares... mais surtout les hommes qui les ont conçus et ceux qui y ont vécu en ermites : les gardiens du feu.

Dès leur construction à la fin du XIXe siècle, les premiers phares en mer ont suscité une littérature extrêmement variée, inspirant des écrivains aux sensibilités aussi différentes que celles d'Alphonse Daudet et de Rachilde, d'Anatole Le Braz et de Jules Verne.

A cette première vague littéraire succédèrent, aux XXe siècle, non seulement des romans, mais aussi des récits, des témoignages, des reportages... C'est la somme de ces écrits si divers qui se trouve réunie dans ce volume.

7 notes
31 lecteurs

Quelques jours avant sa mort, Jules Verne remit à son éditeur Jules Hetzel le manuscrit de ce roman. L'éditeur trouve que cette oeuvre ne correspond pas à l'image "éducation et récréation" à laquelle il a cantonné Jules Verne. Il impose à Michel Verne de modifier l'ouvrage de son père. Le résultat est une oeuvre dénaturée, amputée de la fantastique inspiration de Jules Verne.

C'est un chercheur qui découvre en 1977 dans les archives de Hetzel une copie du manuscrit original. Le Secret de Wilhelm Storitz relate l'histoire d'un savant prussien qui a percé des secrets scientifiques. Il s'en servira pour venger l'affront que lui a fait subir une famille de notables hongrois en lui refusant la main de leur fille. On retrouve avec un immense plaisir la manière fascinante de Jules Verne de créer une atmosphère, son style direct.

3 notes
32 lecteurs

Le Serpent de mer existe-t-il? Jean-Marie Cabidoulin, embarqué comme tonnelier à bord du baleinier Saint-Enoch, en est, pour son compte, persuadé. Au cours de la campagne du bâtiment dans le Pacifique, il ne manque pas de raconter sur ce sujet les histoires les plus effarantes. Et voilà que des incidents se produisent, si inquiétants que les membres de l'équipage sont amenés à les attribuer à l'intervention du terrible monstre…

12 notes
62 lecteurs

Jeorling attend avec impatience la goélette l'Halbrane dont on lui a vanté les qualités et surtout celles du capitaine, Len Guy. Il a en effet décidé de rentrer chez lui, au Connecticut, après des mois passés aux îles de la Désolation. L'Halbrane arrive enfin... mais le capitaine Len Guy commence par refuser tout net de le prendre comme passager, puis, brusquement, la veille du départ, il change d'avis !

A bord, Len Guy finit par dévoiler à Jeorling les raisons de son revirement : c'est parce qu'il est américain, du Connecticut, et qu'ainsi il est possible qu'il ait connu la famille d'Arthur Gordon Pym... Arthur Gordon Pym ! le héros dont Edgar Poe a raconté les surprenantes aventures à travers la mer Antarctique ! Jeorling croit rêver... Le roman d'Edgar Poe pourrait-il être autre chose qu'une fiction, une oeuvre d'imagination du plus prodigieux des écrivains américains ?

Les événements qui surviennent alors vont démontrer à Jeorling que le capitaine Len Guy a bien tout son bon sens, et l'entraîner dans les plus merveilleuses et terribles aventures...

Le Sphinx des glaces, suite inattendue des Aventures d'Arthur Gordon Pym, est l'un des derniers grands romans de Jules Verne.

* * *

L'action débute dans l'archipel des Kerguelen, le voyage se poursuit vers le continent antarctique.

21 lecteurs

Deux expéditions s'organisent pour remonter le cours du fleuve Orénoque, l'une pour découvrir les sources mystérieuses, l'autre pour retrouver le père du jeune Kermor, disparu dix ans auparavant au Venezuela. Le Superbe Orénoque fait partie de la série des cinquante-quatre " Voyages extraordinaires " de Jules Verne.

15 lecteurs

Il relate une gigantesque partie du jeu de l'oie à l'échelle des États-Unis (appelée l'Union à l'époque), dans laquelle chaque case correspond à un État des États-Unis. Ce livre fut écrit en 1897. Il raconte comment un richissime excentrique décide de léguer sa fortune à l'un des habitants de Chicago. Ainsi, à sa mort, un tirage au sort est organisé, et six "chanceux" sont désignés. Mais, afin de déterminer qui entrera en possession de la fortune convoitée, ils doivent disputer une partie de jeu de l'oie, à l'échelle des États-Unis.

639 notes
2 951 lecteurs

Phileas Fogg, gentleman anglais, parie avec les membres de son club qu'il fera le tour de la terre en 80 jours. Et, aussitôt, le voilà parti accompagné de son domestique Jean, un Parisien, dit Passepartout. Il devra être revenu à Londres, pour gagner, le samedi 21 décembre 1872 à 20 heurs 45 minutes!

Soupçonné d'être l'audacieux voleur de la Banque d'Angleterre, Phileas Fogg va être filé tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne peut cependant pas l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard...

Les pays traversés, les multiples aventures, les stratagèmes employés pour contourner les nombreux obstacles, l'activité débordante de Phileas Fogg pour lutter contre le temps en ne se départant jamais de son flegme tout britannique, les personnalités de Passepartout et de l'obstiné Fix font du "Tour du monde en 80 jours" un merveilleux roman, l'un des meilleurs de Jules Verne, dont le succès considérable ne s'est jamais démenti depuis sa parution en 1873.

3 notes
12 lecteurs

Cette magnifique incursion dans le monde fantastique de l'un des plus grands visionnaires de tous les temps enchantera les enfants ainsi que leurs parents jusqu'à la toute dernière ligne.

Ce best-seller de la littérature classique, magistralement adapté au jeune public, est merveilleusement servi par des illustrations couleur originales du célèbre studio Van Gool qui contribuent à rattacher à la lecture un sentiment de plaisir inoubliable.

9 lecteurs
2 notes
6 lecteurs

Gentleman de la haute société anglaise, Phileas Fogg a fait un pari qui semble impossible à tenir : faire le tour du monde en quatre-vingts jours ... à une époque où les avions n'existaient pas encore ! Avec son fidèle Passepartout, il va braver tous les danger et vivre de nombreuses aventures, pour tenter à tous prix de gagner son pari ...

2 notes
17 lecteurs

Ben et Summy apprennent qu'ils sont légataires d'une parcelle de terrain au Klondike.

Afin de savoir si celle-ci renferme de l'or, ils décident de se rendre sur place. Le volcan d'or est mieux qu'un roman d'aventures : il offre une description saisissante de la vie quotidienne des chercheurs d'or, des cités champignons qu'ils érigent, des fléaux qu'ils devront vaincre avant de se mesurer à l'ennemi le plus redoutable : la nature toute-puissante. En octobre 1899, Jules Verne achève ce roman que lui inspire l'auri sacra fames, cette " maudite soif de l'or " qui fait alors des ravages.

En dépit de tous ses efforts, l'écrivain ne verra pas Le volcan d'or publié de son vivant. Après sa mort, son fils Michel entreprend de récrire le livre, mais grâce à Piero Gondolo della Riva, célèbre collectionneur et vice-président de la société Jules Verne, est présentée ici la version originale du Volcan d'or. La seule authentique.

6 notes
36 lecteurs

Le richissime Chinois Kin-Fo vient de se trouver soudainement ruiné. La vie, qui lui paraissait jusqu’alors insipide, lui devient insupportable. Il contracte une assurance-vie de 200 000 dollars en faveur de sa fiancée, Lé-ou, et du philosophe Wang, son mentor et ami, à qui il demande de le tuer dans un délai de deux mois, tout en lui remettant une lettre qui l’innocentera de ce meurtre.

Avant le délai imparti, Kin-Fo recouvre sa fortune, doublée. Il n’est plus question pour lui de renoncer à la vie. Mais Wang a disparu avec la lettre et il n’est pas homme à rompre une promesse ! Voilà donc Kin-Fo condamné à mort, par ses propres soins !

Une seule ressource : retrouver Wang. Et Kin-Fo de se lancer dans le plus haletant des périples au pays du Céleste Empire.

1 lecteurs

Ratin aime Ratine et Ratine aime Ratin... Tout est donc pour le mieux dans la ville de Ratopolis ? Eh bien non, pas du tout !

Car, le prince Kissador (un sacré prétentieux celui-là) est lui aussi amoureux de le jolie Ratine. Aidé pas l'abominable enchanteur Gardafour, Kissador va tout essayer pour conquérir Ratine. Ses machinations vont plonger la famille Raton dans une série d'aventures terribles et palpitantes !

Heureusement la bonne fée Firmenta veille...

3 notes
17 lecteurs

Février 1854 William Emery, jeune astronome attaché à l'observatoire du Cap, accueille sur la rive du fleuve Orange, cinq de ses plus éminents confrères, deux Anglais et trois Russes. Les six savants devront conduire une expédition de la plus grande utilité : mesurer un arc de méridien en Afrique australe. Ils progressent en toute ingénuité dans le redoutable univers africain, peuplé de crocodiles, de fauves et de pillards. En outre, la guerre éclate entre la Russie et l'Angle-terre...

Quel voyage !

20 notes
107 lecteurs

Le Dr Sarrasin, paisible savant français, se trouve soudain à la tête d'un fabuleux héritage : les cinq cents millions de la Bégum Gokool. Mais le Pr Schultze revendique vigoureusement sa part. Les deux hommes finissent par s'entendre et partagent cette mirifique fortune. Tandis que le Français emploie son argent à l'édification d'une cité modèle, France-Ville, l'Allemand, lui, élève la Cité de l'Acier. Herr Schultze a tenu des propos alarmants sur France-Ville : " J'espère, a-t-il dit, que l'expérience que nous ferons sur elle servira d'exemple au monde. " Un jeune ami alsacien du Dr Sarrasin décide alors d'espionner les œuvres de Schultze et, se faisant passer pour un citoyen suisse, pénètre dans la Cité de l'Acier, forteresse jalousement gardée... Les Cinq Cents Millions de la Bégum : un des romans de Jules Verne où le poids de l'histoire récente se fait sentir.

41 notes
236 lecteurs

Sur la foi d'un message trouvé dans une bouteille et à demi rongé par l'eau de mer, le magnifique yacht anglais, le Duncan, part à la recherche du capitaine Grant naufragé. A son bord se trouvent les deux enfants du disparu, Mary et Robert. L'un des meilleurs géographes de France, Jacques Paganel, personnage singulier et sympathique, fait aussi partie du voyage. Les lacunes du message et, plus encore, les hasards de la navigation et la traîtrise de certains faux amis, vont entraîner les membres de l'expédition dans des aventures tragiques ou comiques, sur terre et sur mer, de l'Amérique à l'Australie, comme seul Jules Verne sait les imaginer, dans leur captivante variété. Les merveilles de la nature jouent un grand rôle dans ce passionnant roman où les personnages sont particulièrement bien campés ; Les Enfants du capitaine Grant est un des fleurons des "Voyages extraordinaires" de Jules Verne.

3 notes
19 lecteurs

Lors d'une excursion en mer, Lord et Lady Glenarvan trouvent dans le corps d'un requin une bouteille renfermant un message de détresse, envoyé par le capitaine Grant avant son naufrage. Ils décident de partir à la recherche des survivants, accompagnés par les enfants du capitaine disparu et par un savant farfelu et fantasque. C'est le début d'un périple mouvementé aux confins du monde.

3 lecteurs

Ce livre est tout simplement un regroupement et un résumé des enfants du capitaine Grant de Jules Verne.

5 notes
27 lecteurs

Le capitaine James Playfair n'en démord pas sa fortune est bientôt faite ! Son plan ? Traverser l'Atlantique et forcer le blocus du port de Charleston. Une opération à hauts risques...Car les Sud des États-Unis est à feu et à sang. La guerre de Sécession fait rage. Mais les affaires sont les affaires...Coûte que coûte, il devra donc troquer sa cargaison d'armes aux sudistes contre le coton nécessaires aux filatures anglaises.

Pour tenir tête à la flotte fédérale, Playfair possède un sérieux atout : Son "Delphin", un fabuleux navire à vapeur, muni de deux gigantesques hélices, capables de fendre les flots à des vitesses prodigieuses.

"Le Delphin" largue ses amarres. Une épaisse fumée noire s'échappe de ses cheminées...Soudain, une mystérieuse jeune fille paraît à bord, déguisée en matelot !Qui est-elle ? Que cherche-t-elle ? Cette séduisante passagère risque bien d'entraîner le capitaine Playfair dans une aventure imprévue, plus périlleuse que tout ce qu'il avait imaginé...

1 notes
9 lecteurs

"Les frères Kip" est un roman de Jules Verne datant de 1902 paru dans le journal "le magasine d'éducation et de récréation" du 1er janvier au 15 décembre 1902.

L'histoire

Le capitaine d'un bateau est assassiné à terre. Le meurtrier s'arrange pour que toutes les preuves convergent vers les frères Kip. Ils seront jugés, condamnés et s'évaderont avec l'aide d'une personne qui arrive d'une façon impromptue ! Le vrai meurtrier sera alors découvert.

Au début du roman, le génie de Jules Verne ne se retrouve pas, par contre, la suite du roman est captivante. Le lecteur voit l'étau se ressérer sur les deux frères, puis l'évasion du pénitencier de Port-Arthur (en Tasmanie) très riche en rebondissements !

2 lecteurs

Le Saint-Enoch est un baleinier commandé par le capitaine Bourcart et dont l'équipage est composé d'une trentaine de personnes. Le navire quitte le Havre à destination de l'océan Pacifique.Parmi l'équipage, un vieux matelot, très pessimiste de nature, qui prévoit toujours le pire et qui ne cesse de raconter à ses compagnons les histoires les plus épouvantables sur l'océan et ses monstres La pêche à la baleine est tantôt remplie de succès, tantôt lamentable. Surviennent des évènements mystérieux, de plus en plus fréquents, s'agit il de phénomènes naturels ? s'agit il d'un monstre marin ?

35 notes
164 lecteurs

DES incidents étranges se multiplient dans la mine abandonnée d'Aberfoyle, en Ecosse, à partir du jour où l'on y découvre un nouveau gisement de charbon.

C'est à croire qu'un démon invisible hante les galeries ténébreuses et cherche à rester seul maître de ce monde souterrain.

Curieux et hardi, le jeune Harry Ford ne croit pas aux esprits, lui. Pourtant, ne ressemble-t-elle pas à une fée de la nuit, cette jeune fille de seize ans, la délicate Nell, qu'il découvre évanouie au fond d'un puits, cette Nell qui n'a jamais vu la lumière du soleil, et qui n'ose confier à Harry le secret qui la torture ?...

C'est dans le romantique décor des montagnes d'Ecosse, ou dans l'ombre inquiétante des Indes noires (ainsi les Britanniques appelaient-ils leurs houillères), que se déroule ce roman envoûtant, dominé par la mystérieuse figure de Nell.

3 lecteurs
3 notes
13 lecteurs

Ce roman a été largement remanié et augmenté par Michel Verne, le fils de Jules Verne.

Un groupe de naufragés d'un millier de personnes se retrouve sur l'île Hoste, près du Cap Horn. L'homme qui les a sauvés, le Kaw-Djer, devient (ou redevient) leur dirigeant à chaque crise que subit cette population, bien qu'il soit anarchiste, «obligé d'aller à l'encontre de ses idées».

Ce roman est ressenti de manière très diverse selon les lecteurs. Certains retiennent avant tout le caractère autocratique du Kaw-Djer. D'autres, à l'image de Francis Lacassin voient en Jules Verne un «défenseur de toutes les minorités opprimées en quête de leur indépendance» et résument l'opinion de Jules Verne par la devise «De chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins».

Jules Verne est connu pour ses nombreux romans, mais cet auteur a également écrit une vingtaine de nouvelles. Dans cette œuvre nous trouvons huit de ces nouvelles dessinées par huit jeunes artistes et un scénariste.

Chaque nouvelle est accompagnée d’un texte biographique qui nous éclairent sur la vie de ce visionnaire.

Les huit nouvelles sont :

– Frritt-Flacc

– La journée d’un journaliste américain en 2890.

– Le mariage de M.Anselme des Tilleuls.

– San Carlos.

– Une ville idéale.

– Pierre-Jean.

– Gil Braltar.

– Maître Zacharius ou l’horloger qui avait perdu son âme.

1 lecteurs
1 notes
1 lecteurs

Jules Verne et son époque : le ciel à conquérir, le monde à découvrir, l'eau à apprivoiser, l'énergie à dompter. Jules Verne et sa mythologie : les volcans qui donnent la vie et la lune qui donne le rêve. Jules Verne et ses obsessions : le Pôle, l'abîme marin, le centre de la terre. Jules Verne, c'est tout cela mais c'est peut-être avant tout le peintre visionnaire des quatre éléments : l'Eau, l'Air, la Terre, le Feu. C'est par l'EAU, la mer immense, que tout commence et c'est par elle que tout finit. Au fond des gouffres où rôde le Nautilus (Vingt mille lieues sous les mers), par-delà les banquises où se cachent les Pôles (Voyages et aventures du capitaine Hatteras ; Le Sphinx des glaces), sur les flots déchaînés (Le Chancellor). Lorsque le rêve veut prendre son essor, c'est en l'AIR, dans l'infini du cosmos qu'il s'élance. Vers cet astre lunaire tant chanté (De la Terre à la Lune ; Autour de la Lune) ou vers l'empire du soleil (Hector Servadac). Et s'il redescend dans notre ciel, c'est pour mieux le dompter (Robur-le-Conquérant). Tout comme cette TERRE que sillonnent des voyageurs soucieux de gagner un pari (Le Tour du monde en quatre-vingts jours) ou un but - des steppes russes (Michel Strogoff) aux déserts chinois (Les Tribulations d'un Chinois en Chine), en passant par les glaces de l'Alaska (César Cascabel). Et comme le FEU, celui qui gronde dans les entrailles du monde (Les Indes noires), celui qui foudroie du haut du ciel (Maître du monde), celui que les hommes ont apprivoisé (Le Château des Carpathes), celui, enfin, qui plonge jusqu'au royaume des morts (Voyage au centre de la Terre).

1 notes
2 lecteurs

Jules Verne et son époque : le ciel à conquérir, le monde à découvrir , l'eau à apprivoiser, l'énergie à dompter. Jules Verne et sa mythologie : les volcans qui donnent la vie et la lune qui donne le rêve. Jules Verne et ses obsessions : le Pôle, l'abîme marin, le centre de la terre. Jules Verne, c'est tout cela mais c'est peut-être avant tout le peintre visionnaire des quatre éléments : l'Eau, l'Air, la Terre, le Feu.

C'est par l'eau, la mer immense, que tout commence et c'est par elle que tout finit. Au fond des gouffres où le rôde du Nautilus (Vingt mille lieues sous les mers), par-delà les banquises où se cachent les Pôles (Voyages et aventures du capitaine Hatteras ; Le Sphinx des glaces), sur les flots déchaînés (Le Chancellor).

Lorsque le rêve veut prendre son essor, c'est en l'air, dans l'infini du cosmos qu'il s'élance. Vers cet astre lunaire tant chanté (De la Terre à la Lune ; Autour de la Lune) ou vers l'empire du soleil (Hector Servadac). Et s'il redescend dans notre ciel, c'est pour mieux le dompter (Robur-le-Conquérant).

Tout comme cette TERRE que sillonnent des voyageurs soucieux de gagner un pari (Le Tour du monde en quatre-vinghts jours) ou un but ? des steppes russes (Michel Strogoff) aux déserts chinois (Les Tribulations d'un Chinois en Chine), en passant par les glaces de l'Alaska (César Cascabel).

Et comme le FEU, celui qui gronde dans les entrailles du monde (Les Indes noires), celui qui foudroie du haut du ciel (Maître du monde), celui que les hommes ont apprivoisé (Le Château des Carpathes), celui, enfin, qui plonge jusqu'au royaume des morts (Voyage au centre de la Terre).

33 notes
136 lecteurs

Décembre 1787 : la Bounty, navire de la marine royale britannique, fait voile avec ses quarante-six membres d'équipage vers l'archipel de Tahiti. Elle doit y charger des arbres à pain et les convoyer jusqu'aux Antilles. Mais le capitaine Bligh, autoritaire et brutal, provoque la colère de ses hommes. Une mutinerie, menée par le capitaine en second, éclate soudain à bord...

36 notes
182 lecteurs

Kin-Fo est un jeune chinois riche, qui est indifférent à tout et ne connaît pas le bonheur. Un jour, il se retrouve ruiné. Ne voulant pas imposer à sa future épouse une vie misérable, il préfère mourir. Au moment de se donner la mort, il se rend compte qu'il ne ressent rien, et décide qu'il ne peut mourir sans connaître d'émotions au moins une fois dans sa vie. Il demande donc à son maître et ami, le philosophe Wang, de le tuer dans un délai imparti, ce qui, il l'espère, le fera redouter la mort et éprouver quelques émotions. Wang accepte, puis disparaît. Plus tard, Kin-Fo apprend qu'il n'est pas ruiné. Il veut alors vivre et épouser Lé-Ou. Cependant, Wang reste introuvable et Kin-Fo le pourchassera dans toute la Chine pour lui dire qu'il ne veut plus mourir. Kin-Fo comprend la valeur de la vie en étant sous la menace constante d'être assassiné par Wang. Morale de l'histoire: il faut avoir connu le malheur, la peur, les soucis pour pouvoir connaître et apprécier le bonheur.

1 lecteurs

Joseph Muller, actuel maître de poste à Kalfermatt, se souvient de son enfance. Alors âgé de dix ans, il fait partie de la trentaine d'enfants qui suit les cours à l'école du village. Cette bourgade se trouve « d'après ma Géographie, page 47, dans un des cantons catholiques de la Suisse, pas loin du lac de Constance, au pied des montagnes de l'Appenzel »3. L'école est dirigée par M. Valrügis, obsédé par l'histoire de Guillaume Tell, avec l'aide de sa sœur, une vieille fille acariâtre. Si ces derniers dédaignent l'art de la musique, les enfants, tous doués d'une belle voix, se rattrapent grâce à l'organiste Eglisak, qui leur enseigne la valeur des notes, la composition de la gamme, etc... Eglisak est en train de composer une fugue, non encore achevée, mais la surdité le guette. Dès lors, l'orgue de l'église est privée de son musicien. Le curé du village décide de faire venir un autre organiste. Un jour, deux personnages curieux arrivent au village. Maître Effarane, musicien de génie, aux allures diaboliques, ainsi que son assistant...

6 notes
36 lecteurs

Le grand Eyry se réveille: Le grand Eyry est un volcan éteint depuis des milliers d'années, et le voici qui se met à cracher des flammes...

Aux circonstances étranges qui ont entouré cette éruption s'en ajoutent d'autres. Quel est l'oiseau géant qui bat des ailes au sommet de la montagne? Quel est l'inventeur de bolide qui vient de gagner la course automobile du Wisconsin? D'où vient l'engin inconnu que des observateurs ont vu courir sur la mer?

Chez Jules Verne la fiction rejoint la réalité avec un bon demi-siècle d'avance. Et on ne se lasse pas de s'émerveiller devant "les découvertes" de ce visionnaire génial.

(La bibliothèque verte)

5 notes
22 lecteurs

Maître Zacharius est un vieil horloger de Genève. Ouvrier minutieux, il a consacré sa vie à faire des montres et à perfectionner leur mécanisme. Or voilà que toutes celles qu'il a fabriquées se dérèglent et s'arrêtent. Il a beau les démonter, examiner les rouages, les remonter, les aiguilles restent mystérieusement immobiles. Celui dont la " vie se confond avec celle de ses horloges " se sent menacé de mort. Avec Maître Zacharius ou l'Horloger qui avait perdu son âme, œuvre de jeunesse, Jules Verne (1828-1905) compose un conte fantastique très sombre qui annonce, par la place centrale qu'il accorde déjà à la science et à la figure du savant, les grands romans à venir. Il raconte ici le rendez-vous tragique de l'homme avec lui-même.

Deux brefs récits qui offrent une vision originale de l'imaginaire de Jules Verne. L'écrivain s'exprime ici d'une écriture ludique et joyeuse, créatrice d'un merveilleux moderne qui plonge ses racines dans l'enfance retrouvée à travers les mots.

Maître Zacharius est l'occasion renouvelée pour le romancier d'anticipation de traiter des rappports entre science et morale, de l'amour et de notre rapport au temps, de la démesure et de l'orgueil de l'homme.

Les Aventures de la famille Raton est un véritable conte de fées et offre une variation occidentale des Mille et Une Nuits, à travers les tribulations d'une famille peu ordinaire. Cette écriture enfantine ne va pas sans une critique moderne des mœurs.

4 notes
52 lecteurs

Mathias Sandorf, trahi alors qu'il luttait pour libérer la Hongrie de la domination autrichienne, s'échappe de prison. Il réapparait sous le nom de docteur Antékirtt, possédant des navires électriques lui permettant de traverser la Méditerranée très rapidement, pour accomplir sa vengeance...

157 notes
726 lecteurs

Dans la Russie du XIXe siècle, au fond de l'immense Sibérie, la révolte gronde. Le fil du télégraphe vient d'être coupé, rompant la communication entre le souverain et son frère, qui se trouve à Irkoutsk. Seul moyen de l'avertir du danger : lui envoyer un messager. Mais quel homme sera capable de mener à bien cette mission à hauts risques ? Un nom s'impose : Michel Strogoff. Ce capitaine des courriers du tsar connaît bien la steppe. Il a un "corps de fer", un "coeur d'or", un courage à toute épreuve. En temps normal, les courriers du tsar corps d'élite réussissent à couvrir la distance entre Moscou et Irkoutsk en dix-huit jours. L'agent secret Michel Strogoff, lui, n'arrivera qu'au bout de trois mois, mais on lui pardonne ce retard dû à des obstacles qui lui auront valu un détour par l'enfer !

* * *

Revivez le formidable périple de Michel Strogoff, courrier du Tsar de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie. Sa mission est d'avertir le frère du Tsar, resté sans nouvelles de Moscou, de l'arrivée imminente des hordes tartares menées par le traître Ivan Ogareff pour envahir la Sibérie. Sur cette route pleine d'obstacles, il trouvera la belle Nadia, ainsi que les journalistes européens Harry Blount et Alcide Jolivet. En général, cinq semaines sont nécessaires pour aller de Moscou à Irkoutsk. Les courriers du tsar (corps d'élite) mettent à peine dix-huit jours pour parcourir cette distance. Michel Strogoff met trois mois, à cause de toutes les épreuves qu'il doit surmonter.

1 lecteurs

Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5 523 kilomètres de Moscou, et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet... Dans ce très grand roman, les extraordinaires péripéties, souvent dramatiques, que va connaître Michel Strogoff, un des plus merveilleux héros de Jules Verne, au cours de son voyage à travers les immenses régions sibériennes, tiennent en haleine les lecteurs jusqu'à la dernière page.

1 lecteurs

Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5 523 kilomètres de Moscou, et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet... Dans ce très grand roman, les extraordinaires péripéties, souvent dramatiques, que va connaître Michel Strogoff, un des plus merveilleux héros de Jules Verne, au cours de son voyage à travers les immenses régions sibériennes, tiennent en haleine les lecteurs jusqu'à la dernière page.

4 lecteurs
3 lecteurs

Cette pièce raconte le périple de Michel Strogoff, courrier du tsar de Russie de Moscou à Irkoutsk, capitale de la Sibérie orientale. Sa mission est d’avertir le frère du tsar, resté sans nouvelles de Moscou, de l’arrivée des hordes tatars menées par le traître Ivan Ogareff pour envahir la Sibérie. Sur cette route pleine d’obstacles, il croise la belle Nadia, ainsi que les journalistes européens Harry Blount et Alcide Jolivet. Il n’a que cinq semaines pour aller de Moscou à Irkoutsk. Les courriers du tsar mettent à peine dix-huit jours pour parcourir cette distance. Michel Strogoff met trois mois, à cause de toutes les épreuves qu’il doit surmonter. Par exemple, il se fait brûler les yeux et devient aveugle... Nadia, sa fidèle amie, le suivra tout au long de son aventure. Ils se font passer pour frère et sœur.

5 lecteurs

[...] Alors maître Antifer fut pris d'une de ces joies délirantes, dont il n'avait eu que de rares accès dans sa vie.

Mais, en vérité, s'il n'eût pas été joyeux, ce jour-là, quand aurait-il jamais trouvé l'occasion de l'être ? Il la tenait, sa fameuse longitude si impatiemment attendue ! Il allait pouvoir changer en réalité ce qui jusque-là n'avait été pour lui qu'un rêve ! La possession de cette invraisemblable fortune ne dépendrait plus que de l'empressement qu'il mettrait à l'aller chercher sur l'îlot où elle l'attendait ! " Cent millions...

cent millions ! " répétait-il. [...] (extrait) Avec ce roman rarement réédité, probablement le plus drôle de toute son œuvre, Jules Verne embarque son lecteur dans d'incroyables tribulations sur toutes les mers du globe, d'île mythique en îlot désertique... Une extraordinaire chasse au trésor !

2 notes
13 lecteurs

L'œuvre est d'abord parue en feuilleton, au Magasin d'éducation et de récréation de l'éditeur Hetzel, du 1er janvier au 15 décembre, puis en édition grand format cartonné la même année.

L'histoire du roman commence aux États-Unis pour emmener le lecteur jusqu'en Australie profonde, celle des bushs désertiques, à travers les deux parties du livre.

Mistress Branican est la jeune épouse du Capitaine John, un marin au long cours malgré ses 29 ans au début de l'intrigue, qui lui dit au revoir avant de partir en campagne lorsqu'il quitte le port de San Diego. Le couple a un jeune fils, Watt, qui malheureusement décède en passant par dessus bord, alors que Mistress Branican veut aller rendre visite au capitaine d'un vaisseau ayant croisé celui du Capitaine John Branican alors que celui-ci était déjà parti depuis trois mois en haute mer. Mistresse Branican perd la raison à la suite de la noyade de Watt, ce qui donne l'occasion au mari de sa cousine, Len Burker, de la séquestrer chez lui en attendant le décès de l'oncle de l'héroïne, un riche éleveur de bétail du Wyoming qui doit lui léguer entièrement son immense fortune. Mais Len Burker est rattrapé par le scandale de toutes les affaires louches dans lesquelles il s'est fourvoyé, de sorte que celui-ci est obligé de quitter les États-Unis. Len Burker emmène avec lui sa femme, très douce et qui lui est entièrement soumise, alors que les soins de celle-ci rendait chaque jour la santé de Mistress Branican un peu meilleure, tant elle ne lui ménageait ni son affection ni son dévouement. Par un véritable miracle, Mistress Branican retrouve la raison et s'aperçoit petit à petit que trois ans ont passé depuis le départ de son mari et que non seulement elle a perdu son petit garçon mort par noyade, mais encore son mari n'a plus donné de nouvelles si bien qu'il est perdu pour tout le monde. Mistress Branican a entretemps hérité de son oncle richissime, si bien qu'elle n'aura dès lors de cesse à la fois de combler le manque irréparable de son petit garçon, en s'occupant des orphelins dans l'institution "Watt House" qu'elle crée à San Diego, et d'affréter un bateau, le "Dolly-Hope", commandé par le Capitaine Ellis (le dernier à avoir croisé John en haute mer), pour sillonner les mers du globe et retrouver trace du capitaine John, de son navire et de son équipage. cette quête l'emmènera jusqu'aux confins de l'Australie, à la tête d'une expédition à dos de chameaux qui devra affronter les mille et une péripéties du désert australien, entre les dangers de la soif, des animaux sauvages, des tribus cannibales et les solidarités humaines qu'elle saura susciter pour parvenir au but de toute sa vie. Le titre original devait être "LADY FRANKLIN", tant Jules Verne a voulu écrire un hommage à toutes les femmes en général et à la femme de sir John Franklin en particulier, qui consacrera sa vie à retrouver son mari disparu sur le chemin de la conquête du Pôle Nord et y consacrera toute sa fortune, malheureusement en vain.

Source : Wikipédia

Léonard de Vinci peint la ravissante Monna Lisa, épouse de Joconde un élégant seigneur de Florence. De tendres sentiments inavoués germent entre le peintre et son modèle. Mais à l'instant de déclarer sa flamme, Léonard est distrait par un modèle en qui il voit son futur " Judas ". il s'élance aussitôt derrière lui, abandonnant Monna Lisa... comédie inédite et jamais jouée, Monna Lisa fut commencée en 1851 lorsque Jules Verne avait 23 ans. Il l'acheva des années plus tard et la lut pour la première fois en 1874 devant l'académie d'Amiens. les souvenirs d'enfance et de Jeunesse qui suivent sont peu connus et demeurent un texte capital pour les amateurs de Jules Verne. Il y confirme son amour pour la mer et définit la tâche du romancier géographique.

13 notes
38 lecteurs

Dans le sud des Etats-Unis, en pleine Guerre de Sécession.

James Burbank possède une vaste plantation en Floride et de nombreux noirs y travaillent librement, Burbank les ayant affranchis de leur condition d'esclaves. Les voisins de Burbank, dont le méchant Texar, ne l'entendent pas ainsi et le soupçonnent de sympathie pour l'armée nordiste. Burbank a donc fort à faire pour défendre sa plantation, sa famille et lui-même contre Texar, en attendant que les " fédéraux, nordistes, anti-esclavagistes, unionistes " ne viennent prendre le contrôle de la Floride.

Dans ce roman, Verne se montre résolument anti-esclavagiste et laisse également voir toute l'admiration qu'il a pour le peuple américain. Publié en 1887 en deux parties, un an après la mort de son éditeur Hetzel, Nord contre sud fait partie des soixante- deux Voyages Extraordinaires.

1 notes
4 lecteurs
1 notes
16 lecteurs

Edition 3 : novembre 2015

Nouvelle édition illustrée par près de 5000 gravures figurant dans les éditions originales et enrichie de centaines de notes explicatives, d'introductions et d'annexes. L'ouvrage le plus complet à ce jour des oeuvres de Jules Verne.

Il contient 149 titres.

CONTENU DÉTAILLÉ:

LES 68 ROMANS des VOYAGES EXTRAORDINAIRES:

Cinq semaines en ballon • Voyage au centre de la Terre • De la Terre à la Lune • Voyages et aventures du capitaine Hatteras • Les enfants du capitaine Grant • Autour de la lune • Vingt-mille lieues sous les mers • Une ville flottante • Les forceurs de blocus • Aventures de trois russes et de trois anglais • Le pays des fourrures • Le tour du monde en quatre-vingts jours • L’île mystérieuse • Le chancellor • Martin Paz • Michel Strogoff • Hector Servadac • Les Indes noires • Un capitaine de quinze ans • Les cinq cents millions de la Bégum • Les révoltés de la Bounty • Les tribulations d’un Chinois en Chine • La maison à vapeur • La Jangada • L’école des Robinsons • Le rayon vert • Dix heures en chasse • Kéraban le têtu • L’Etoile du Sud • L’archipel en feu • Mathias Sandorf • Robur le conquérant • Un billet de loterie • Frritt Flacc • Nord contre Sud • Le chemin de France • Gil Braltar • Deux ans de vacances • Famille sans nom • Sans dessus dessous • César Cascabel • Mistress Branican • Le château des Carpathes • Claudius Bombarnac • P’tit bonhomme • Mirifiques aventures de Maître Antifer • L’île à hélice • Face au drapeau • Clovis Dardentor • Le sphinx des glaces • Le superbe Orénoque • Le testament d’un excentrique • Seconde Patrie • Le village aérien • Les histoires de Jean-Marie Cabidoulin • Les frères Kip • Bourses de voyage • Un drame en Livonie • Maître du monde • L’invasion de la mer • Le phare du bout du monde • Le volcan d’or • L’agence Thomson and Co • La chasse au météore • Le pilote du Danube • Les naufragés du Jonathan • Le secret de Wilhelm Storitz • L’étonnante aventure de la mission Barsac

ROMAN ne faisant pas partie des Voyages extraordinaires:

L’épave du Cynthia

LES 14 TITRES des CONTES ET NOUVELLES:

Une fantaisie du docteur Ox • Maître Zacharius • Un drame dans les airs • Un hivernage dans les glaces • Quarantième ascension française au mont Blanc • Aventure de la famille Raton • M.Ré Dièze et Mlle Mi Bémol • La destinée de Jean Morénas • Le Humbug – Moeurs américaines • Au 29ème siècle ou la journée d’un journaliste américain • L'éternel Adam • Un drame au Mexique • Un hivernage dans les glaces • Le Comte de Chanteleine

LES 2 PIECES DE THÉÂTRE:

Onze jours de siège • Michel Strogoff

40 POÈMES

13 CHANSONS

LES 8 Titres ESSAIS et OUVRAGES HISTORIQUES:

A propos du géant • Edgar Poe et ses oeuvres • Salon de 1857 • Découverte de la terre • Les grands navigateurs du XVIIIe siècle • Les voyageurs du XIXe siècle • Vingt quatre minutes en ballon • Souvenirs d'enfance et de jeunesse

LES 3 DISCOURS:

Une ville idéale • Discours d'inauguration du cirque municipal d'Amiens • Les méridiens et le calendrier

ANNEXES:

1 biographie détaillée: Jules Verne par Jules Claretie

A PROPOS DE L'ÉDITEUR:

Les éditions Arvensa, leaders de la littérature classique numérique, ont l'objectif de vous faire connaître les oeuvres des grands auteurs de la littérature classique à un prix abordable, tout en vous fournissant la meilleure expérience de lecture sur votre liseuse. Tous les titres sont produits avec le plus grand soin et bénéficient d'un système de navigation optimale.

Le service qualité s’engage à vous répondre dans les 48h

Retrouvez tous les titres et l'actualité des éditions Arvensa sur leur site.

1 notes
6 lecteurs

P'tit-Bonhomme est un roman de Jules Verne écrit en 1891. Il commença à être publié dans le Magasin d'Éducation et de Récréation à partir du 1er janvier 1893 jusqu'au 15 décembre de cette même année. Puis il sortit en volume, comprenant deux parties (Premiers pas et Dernières étapes), le 23 novembre1.

L'action du roman se déroule en Irlande. P'tit-Bonhomme est un orphelin de condition misérable. Cette œuvre semble avoir été inspirée par les œuvres de Dickens.

17 notes
88 lecteurs

Ecrit en 1863, ce roman inédit de Jules Verne se situe à Paris au début des années 1960. Foncièrement pessimiste, ce livre relate la lente déchéance d'un jeune lettré, inadapté à la société de son temps où règnent la science, la finance et la rentabilité.

3 lecteurs

Un voyage sur la trace des grands aventuriers romanesques, c’est ce que propose cette surprenante anthologie mêlant des monuments de la littérature à des textes moins connus mais passionnants. Une sélection originale de douze textes emblématiques du roman d’aventure parmi les œuvres d’Arthur Conan Doyle, Joseph Conrad, Daniel Defoe, Henry Rider Haggard, Homère, Victor Hugo, Rudyard Kipling, Gaston Leroux, Herman Melville, Edgar Allan Poe, Mark Twain et Jules Verne.

2 lecteurs

Du trésor de l’abbé Farria qui fit d’Edmond Dantès le Comte de Monte-Cristo, à l’obsédant scarabée d’or né de l’imagination fertile de Poe, en passant par le trésor de Joe l’Indien qui faillit coûter la vie à Tom Sawyer, ou encore par l’incroyable histoire du cryptogramme du pirate La Buse... plongez au cœur des plus beaux romans d’aventure et découvrez les histoires qui transformèrent les trésors en légendes ! Véritable invitation au voyage et au rêve, cette surprenante anthologie entremêle des monuments de la littérature et des textes méconnus, choisis parmi les œuvres d’Alexandre Dumas, Théophile Gautier, Maurice Leblanc, Jack London, Edgar Allan Poe, Charles de La Roncière, Robert-Louis Stevenson, Mark Twain, Robert Vergnes et Jules Verne.

1 notes
3 lecteurs

Quatre pas dans le monde étrange de l'avenir imaginaire.

Les trois premiers, en compagnie de J.H Rosny aîné, de Rudyard Kipling et de Jules verne, sont une courte promenade dans une sorte de futur passé. Mais le dernier, avec Karel Capek, mène vers un futur qui reste à venir.

En dehors de leur qualité littéraire, leur valeur philosophique, leur puissance d'évocation témoignent de ce « sens de l'émerveillement » qui a toujours fait l'attrait de ces incursions dans l'Etrange.

2 lecteurs

Pour les auteurs de SF, les robots sont toujours source de chaos : désintégration dans telle nouvelle de Conan Doyle, menace d’un désastre final dans telle autre de Marcel Schwob ou d’Abraham Merritt, dangereuses créatures non organiques chez Rosny Aîné… Pourtant, pour rien au monde les humains n’y renonceraient…

17 notes
92 lecteurs

Quel émoi dans Philadelphie ! Dès les premières heures, on savait ce qui s'était passé la veille à la séance du Weldon Institute : l'apparition d'un mystérieux personnage, un certain ingénieur nommé Robur - Robur-le-Conquérant ! -, la lutte qu'il semblait vouloir engager contre les ballonistes, puis sa disparition inexplicable. Mais ce fut une autre affaire lorsque toute la ville apprit que le président et le secrétaire du club, eux aussi, avaient disparu ! C'est à bord de L'Albatros, une prodigieuse machine volante, que nous retrouverons Uncle Prudent et Phil Evans. Enlevés par Robur, ils vont, bien malgré eux, survoler le monde et vivre des aventures inouïes... Mais nos deux farouches ennemis des appareils " plus lourds que l'air " ne s'avouent pas vaincus et feront tout pour s'échapper... Robur-le-Conquérant est un roman prémonitoire où Jules Verne envisage avec une précision et une intelligence remarquables toutes les possibilités futures de l'aviation.

2 notes
9 lecteurs

Pas de description éditeur

"Robur le conquérant" et un inventeur qui créa l'albatros , un navire volant plus lourd que l'air. tenu en altitude à l'aide de nombreuse hélices porteuses. a la fin il emporte son invention avec un messages de paix

L'épouvante et un engin d'un autre genre roule à grande vitesse , navigue dans les courant les plus violent et vole (grâce à deux ailes qui sont le premier pas de la géométrie variable) son inventeur: Robur mais revenu fou .

l'imaginaire de Jules Verne et le récit en font deux classique qui se suivent et qui malgré le temps passé mérite la lecture

1 lecteurs

BD recueil de plusieurs récits écrit par Jules Verne.

Dont San Carlos

Résumé : San Carlos et sa bande passent en contrebande des cigares. François Dubois, chef des douaniers, se mêle à la troupe. Malgré tout, les contrebandiers rejoignent la frontière. Surpris par la douane, ils arrivent à passer leur marchandise, grâce à leur bateau truqué.

Et Voyages d'études dont Jules Verne n'a écrit que les cinq premiers chapitres de l'ouvrage avant sa mort en 1905.

1 notes
8 lecteurs

Dans cette histoire fantastique où nous retrouvons les héros de 'De la terre à la lune' et de 'Autour de la lune', une association américaine fait savoir à l'ensemble de la planète qu'elle a décidé d'acheter le pôle nord. Mais que cache cet énorme investissement financier dans une partie du globe que personne n'a jamais réussi à atteindre ? Qui commandite cette opération 'immobilière' incongrue ? Pourquoi vouloir acheter ce qui pourrait n'être qu'un ensemble de lacs gelés et de glaciers stériles ?

3 lecteurs

La famille Zermatt composée de deux parents et trois enfants est victime d’un naufrage au large de l’Indonésie. Ils échouent sur une île déserte, plutôt paradisiaque et vont s’y installer avec courage et détermination, pour atteindre un réel confort sur cette grande île où ils ne manquent de rien, car animaux, fruits et plantes abondent. La famille Zermatt vit aujourd’hui des jours heureux sur son île la Nouvelle-Suisse, bien qu’espérant toujours qu’un navire les récupère. Ce navire arrive enfin : il s’agit de la Licorne, vaisseau de guerre britannique.

4 notes
20 lecteurs

L'action se passe en Norvège, dans le comté de Telemark. Le fiancé de Hulda Hansen est porté disparu, il était à bord d'un bateau de pêche naufragé au large de Terre-Neuve ; la seule trace qui reste de lui est un billet de loterie qu'il avait laissé dans une bouteille jetée à l'eau au moment du naufrage. La loterie ne sera tirée que quelques mois plus tard. Hulda et son frère sauvent le député Sylvius Hog d'une noyade dans la rivière Rjukan (chapitre VIII). La mère de Hulda a d'énormes dettes auprès du très antipathique Sandgoïst. Le billet de loterie prend une énorme valeur financière car l'histoire rocambolesque qui lui est associée a fait la une des journaux et des collectionneurs fortunés veulent l'acquérir. La fiancée est partagée entre le désir de garder la dernière trace de son bien-aimé et le désir d'aider sa mère. Déchirée, elle est obligée de vendre le billet de loterie.

25 notes
130 lecteurs

Dick SAND, 15 ans, n'a qu'un désir : devenir marin. Mousse à bord du baleinier Pilgrim, il est obligé de prendre le commandement du navire. Seul, il doit affronter de dangereux pirates... Ce livre écrit par Jules Verne en 1877, offre une véritable dénonciation de l'esclavagisme. Ce roman s'appuie sur une inspiration largement autobiographique.

Lorsque Jules Verne écrit Un Capitaine de 15 ans, en 1877, il habite de nouveau la ville de Nantes pour des raisons qui vont se confondre avec l’idée même du livre en nous offrant notamment une véritable dénonciation de l’esclavagisme.

4 notes
14 lecteurs

Cette petite nouvelle fait partie des essais de l'auteur antérieurs à la publication de "Cinq Semaines en Ballon".

1 lecteurs

Au moment de partir pour une courte balade en ballon, un inconnu se précipite dans la nacelle du personnage et l'oblige à lâcher du lest pour s'élever plus haut et plus loin que ce qu'il escomptait. L'intrus profite du voyage pour narrer longuement l'histoire des incidents reliés à l'épopée des plus légers que l'air.

Ce court texte préfigure déjà le roman plus substantiel que sera Cinq semaines en ballon.

1 notes
3 lecteurs

Des sommets d'un volcan italien à ceux du périlleux mont Blanc, des dangers d'une tempête en mer aux vertiges de la stratosphère, l'aventure guette à chaque instant le voyageur en quête de sensations. Dramatiques, haletantes ou ironiques, les nouvelles de ce recueil explorent de multiples facettes du récit d'aventures et redonnent à celui-ci un souffle mythique.

Cette anthologie rassemble "Un drame dans les airs" de Jules Verne, "Une aventure dans les airs" et "Construire un feu" de Jack London, "L'Excursion aux Îles Lipari" d'Antoine de La Sale, "Le Cratère" de James Fenimore Cooper, "Quarantième ascension française du mont Blanc" de Paul Verne et "Voyages et aventures de M. Biff" d'Albert Robida.

2 notes
13 lecteurs

Dans la nuit du 13 au 14 mai 1876, aux alentours de Riga, l'auberge de la Croix-Rompue devient le décor d'un meurtre aussi épouvantable qu'inexplicable. Poch, un employé de banque en possession d'une forte somme d'argent, est obligé de faire une étape imprévue à l'auberge; il y est retrouvé assassiné au petit matin, dépouillé de ses 15000 roubles, dans sa chambre verrouillée... de l'intérieur. Seuls étaient présents sur les lieux l'aubergiste allemand Kroff, ainsi que le professeur Nicolef que tout accuse. Les rivalités historiques entre Slaves et Allemands, dont cette région baltique est l'objet, ne font qu'accroître les enjeux de sa culpabilité évidente... L'honneur du professeur, à défaut de sa vie, pourra-t-il être sauf ?

40 notes
146 lecteurs

Un hivernage dans les glaces a été écrit sept ans avant la rencontre déterminante de Jules Verne avec l'éditeur Jules Hetzel.

Pourtant, Jules Verne jugera ce petit roman digne de rentrer sans modification dans Les Voyages extraordinaires aux côtés de Cinq semaines en ballon, de Vingt mille lieues sous les mers ou de L'Ile mystérieuse. Ce n'est pas étonnant. Un hivernage dans les glaces, malgré sa brièveté, présente tout ce qui, dans les grands romans d'aventures, nous ouvre la porte du rêve : voyage maritime, quête difficile, survie improbable dans un milieu hostile, mutinerie, courage et amour...

2 lecteurs

Le 12 mars 1839, un terrible accident se produit dans l'église Saint-Nicolas. La cloche s'effondre et, dans sa chute, provoque un carnage parmi les fidèles. Le sonneur Joseph se trouve écrasé sous l'effondrement.

Il était l'ami de Jules Deguay, un jeune avocat, fils de rentier nantais, qui, dans la catastrophe, sauve Anna Deltour, la fille de grotesques bourgeois.

Avec son ami, Michel Randeau, Jules, soupçonnant un crime, s'attache à suivre l'enquête. Il découvre alors d'étranges personnages: Abraxa, une horrible sorcière, et son âme damnée Mordhomme, qui ont pris sous leur coupe un prêtre défroqué, Pierre Hervé, qui sort d'une famille de pauvres paysans...

8 lecteurs

Trois textes oubliés de Jules Verne illustrés par Sarah Debove.

Trois textes pour regarder la ville et la vie d'en haut, d'un autre œil, plus vif et plus fantaisiste.

12 notes
61 lecteurs

Il ne se pusse jamais rien ci Quiquendone, petit vinage des Flandres, jusqu'à l'arrivée d'un étrange savant, le docteur Ox ! Celui-ci propose d'éclairer la ville grâce à une méthode révolutionnaire. Mais ce n'est qu'un prétexte pour tester son gaz oxy-hydrique qui a le pouvoir de transformer le caractère et le tempérament des gens. La folie s'empare peu à peu des esprits.

14 notes
68 lecteurs

«Plus qu'un vaisseau, c'est une ville flottante.

Si le Great Eastern n'est pas seulement une machine

Nautique, si c'est un microcosme, un observateur

Ne s'étonnera pas d'y rencontrer tous les instincts,

Tous les ridicules, toutes les passions des hommes.»

Les rumeurs vont bon train quand on franchit le pont

Du Great Eastern : des cabines jusqu'aux cales,

Il est question d'inquiétantes disparitions... Un des

Capitaines aurait péri noyé, un passager se serait

... Lire la suite

Egaré dans les profondeurs du navire, un mécanicien

Aurait même été soudé dans la boîte à vapeur !

Hypnotisé par la démesure du bâtiment, le narrateur

Embarque à son bord pour une traversée qui réserve

Bien des surprises.

2 lecteurs

Amiens en l’an 2000 – Discours prononcé par Jules Verne à l’Académie des sciences, belles-lettres et arts d’Amiens, le 12 décembre 1875.

1 notes
1 lecteurs

Pierre Aronnax è un docente universitario di storia naturale a Parigi , famoso per la sua opera sulla vita sottomarina.

Prende parte insieme al suo servo e al fiociniere Ned Land a una spedizione per liberare definitivamente i mari da un misterioso mostro marino che affonda le navi.

I tre si imbattono nella creatura nel mezzo del mar del Giappone e durante lo scontro vengono scaraventati in acqua riuscendo a salvarsi rifugiandosi su quella che ,sembrava un’isola galleggiante, ma in realtà scoprono essere il famigerato mostro.

Scopriranno che di mostro non si tratta, ma del sottomarino Nautilus, mezzo sconosciuto in quel tempo, nel quale saranno per così dire ospiti del capitano del vascello , Nemo.

Nonostante i continui tentativi di fuga da parte del protagonista , i personaggi visiteranno Atlantide, combatteranno contro calamari giganti, navigheranno sotto il canale di Suez e verranno a conoscenza delle meraviglie del mondo sottomarino imparando a conoscere la strana indole di Nemo, chiuso in sé stesso e astioso verso il mondo terreno.

455 notes
2 145 lecteurs

Tout commence en 1866: la peur règne sur les océans. Plusieurs navires prétendent avoir rencontré un monstre effrayant. Et quand certains rentrent gravement avariés après avoir heurté la créature, la rumeur devient certitude. L'Abraham Lincoln, frégate américaine, se met en chasse pour débarrasser les mers de ce terrible danger. Elle emporte notamment le professeur Aronnax, fameux ichthyologue du Muséum de Paris, son domestique, le dévoué Conseil, et le Canadien Ned Land, «roi des harponneurs». Après six mois de recherches infructueuses, le 5 novembre 1867, on repère ce que l'on croit être un «narwal gigantesque». Mais sa vitesse rend le monstre insaisissable et lorsqu'enfin on réussit à l'approcher pour le harponner, il aborde violemment le vaisseau et le laisse désemparé. Aronnax, Conseil et Ned Land trouvent refuge sur le dos du narwal. Ils s'aperçoivent alors qu'il s'agit d'un navire sous-marin..

5 notes
11 lecteurs

Jules Verne, paraît enfin de nos jours dans tout l'état de son génie, désigné par un nombre de plus en plus grand d'exégètes comme le précurseur d'une modernité littéraire indéniable.

Jules Verne se voulait conteur voué aux émois adolescents de l'âme humaine, à cette par de l'être qui aspire à "l'éternelle jeunesse".

Démiurges l'un et l'autre, le jeune lecteur et Jules Verne s'engagent délibérément sur la voie royale d'une aventure sans pareille: à l'horizon, le soleil de la rêverie magnifique darde ses rayons comme pour conjurer à tout jamais l'horreur d'un insupportable réveil, celui de la maturité.

Son oeuvre, figée dans son absence d'âge; irréductible à tout autre phénomène littéraire, ne quitte plus l'esprit de ceux qui s'y plongent comme dans un océan de jouvence.

3 lecteurs

Une aventure passionnante dans les entrailles de la Terre.

564 notes
2 347 lecteurs

Le professeur Lidenbrock, un scientifique excentrique, découvre un manuscrit crypté révélant l'existence, en Islande, d'un passage menant au centre de la terre. Accompagné de son neveu Axel, le narrateur, et d'un guide islandais, Hans, il organise une expédition dans les entrailles terrestres, qui se révèle être une plongée dans le passé. Après de nombreuses péripéties, les trois hommes découvrent un monde perdu : une caverne contenant plantes, poissons et animaux préhistoriques, dont certains restent bien vivants.

Dans ce livre plus qu'ailleurs, Verne laisse libre cours à son imagination. Voyage au centre de la terre (publié en 1864 et 1867) anticipe de manière jubilatoire le moment fatidique où la terre sera entièrement cartographiée, y compris dans ses profondeurs. L'auteur y exprime son désir d'exploration mais aussi son rêve d'un ailleurs inexploré.

3 notes
17 lecteurs

Nouvelle DescriptionLe narrateur est Axel Lidenbrock, neveu d’un éminent géologue et naturaliste allemand, le professeur deminéralogie Otto Lidenbrock. L’histoire commence le 24 mai 1863 à Hambourg et plus exactement dans la rue Königstrasse, où est située la maison du Pr Lidenbrock. Le professeur, amateur de vieux livres, a acheté le manuscrit original d'une saga islandaise, Heimskringla, écrite par Snorri Sturluson au XIIe siècle. Il y découvre un parchemin codé, rédigé en caractères runiques islandais. Lidenbrock se passionne aussitôt pour cecryptogramme et tyrannise toute la maison tant qu'il lui résiste. Axel, d'abord peu enthousiaste, se prend peu à peu au jeu et finit par découvrir la clé du message par un coup de chance. Le parchemin se révèle être un message d'un certain Arne Saknussemm, un alchimiste islandais du XVIe siècle, rédigé en latin mais écrit enrunes. Celui-ci affirme avoir découvert un passage qui l'aurait mené jusqu'au centre de la Terre, via l'un des cratères d'un volcan éteint d'Islande, le Sneffels (l'actuelSnæfellsjökull).

Le professeur Otto Lidenbrock est un homme enthousiaste et impétueux. Il décide de partir dès le lendemain pour l’Islande, emmenant avec lui son neveu Axel, beaucoup plus réticent. L'oncle et le neveu sont en désaccord sur la possibilité pratique d'un tel voyage, qui va à l'encontre de la théorie la plus répandue sur la composition de l'intérieur de la planète, la théorie de la chaleur centrale, soutenue notamment par Siméon Denis Poisson : Axel s'en fait le défenseur, tandis que Lidenbrock, plus influencé par les théories de Humphry Davy selon qui les températures profondes sont moins élevées, est déterminé à mettre l'hypothèse de la chaleur centrale à l'épreuve des faits. Par ailleurs, Axel est retenu à Hambourg par les sentiments qui le lient à la pupille de Lidenbrock, Graüben, une Virlandaise avec qui il s'est fiancé à l'insu du professeur ; mais celle-ci l'encourage au contraire à accomplir ce voyage, espérant qu'ils se marieront à son retour. Deux jours à peine après le déchiffrement du message, Lidenbrock et Axel se mettent donc en route, non sans de fiévreux préparatifs de la part du professeur, qui se pourvoit d'un matériel abondant correspondant au dernier cri technologique de l'époque (notamment les appareils deRuhmkorff fournissant un moyen d'éclairage sûr, et le fulmicoton, un puissant explosif). Lidenbrock se hâte, car les indications fournies par Saknussemm sur l'emplacement exact du cratère à emprunter se fondent sur l'ombre projetée par un pic rocheux à la fin du mois de juin, et le trajet jusqu'en Islande leur prendra du temps.

Le voyage d'Axel et de Lidenbrock les mène d'Altona, banlieue de Hambourg, à Kiel en chemin de fer ; de là, ils embarquent sur un navire à vapeur en partance pour le Danemark, qui les mène à Korsør, d'où ils gagnent en train Copenhague. Lidenbrock entre en contact avec M. Thompson, directeur du Musée des Antiquités du Nord de Copenhague, qui lui procure de précieuses indications pour son voyage et son séjour en Islande. Pendant les cinq jours d'attente avant le départ du navire qui les emmènera dans l'île, Lidenbrock oblige son neveu à prendre des leçons d'abîme en haut d'un clocher afin de leur permettre de surmonter leur vertige en prévision des gouffres qu'ils devront descendre. Le 2 juin, Lidenbrock et Axel embarquent sur une goélette qui longe Elseneur, remonte jusqu'au Skagerrak, longe la Norvège puis traverse la mer du Nord et passe au large des îles Féroé avant de rejoindre enfin le port de Reykjavik, au sud-ouest de l'Islande. Les deux voyageurs, armés de lettres de recommandation, y sont accueillis par le maire Finsen et le coadjuteur Pictursson, et surtout hébergés par un professeur de sciences naturelles, M. Fridriksson, qui les renseigne mieux sur Saknussemm. Lidenbrock et Axel gardent le secret sur le but réel de leur voyage.

Sur les conseils de Fridriksson, Lidenbrock et son neveu engagent un chasseur d’eider nommé Hans Bjelke, remarquablement fiable et impassible, qui sera leur guide et est prêt à suivre Lidenbrock où il voudra : l'expédition est au complet. Après quelques derniers préparatifs, Lidenbrock, Axel et Hans se mettent en route pour le Sneffels, situé plus au nord-ouest. Ils font étape à Gardär puis à Stapi, rencontrent quelques infortunes dues à l'impatience du professeur ou à l'hospitalité douteuse d'un de leurs hôtes, et arrivent quelques jours plus tard au pied du volcan Sneffels. Ils engagent quelques porteurs temporaires pour l'ascension des bagages, et se retrouvent ensuite seuls tous les trois près des cratères du volcan éteint. Lidenbrock trouve là une inscription runique au nom de Saknussemm : aucun doute n'est plus possible sur la véracité du parchemin. Le cratère éteint renferme trois cheminées. L’une d’elles doit être effleurée par l’ombre d’un haut pic, le Scartaris, à midi, « avant les calendes de juillet », c’est-à-dire dans les derniers jours de juin. D’après la note de Saknussemm, là se trouve le passage vers le centre de la Terre. Le 28 juin, lorsque le temps se dégage, l'ombre se projette sur le cratère central et la descente peut commencer.

Après avoir descendu la cheminée principale du cratère à l'aide de cordes, l'expédition s'engage dans les profondeurs de la terre, tandis que Lidenbrock tient un journal scientifique pour consigner précisément l'itinéraire parcouru. Une difficulté se présente lorsque l'expédition parvient à un croisement entre deux galeries. Lidenbrock s'engage dans ce qui se révèle peu à peu être la mauvaise direction, car elle les mène vers des terrains trop récents pour correspondre aux couches les plus profondes. Ce retard manque coûter la vie aux membres de l'expédition, qui se trouvent rapidement à court d'eau et souffrent terriblement de la soif. Revenus avec peine au croisement, ils se fient aux indications de Hans, qui finit par découvrir une nappe souterraine d'eau ferrugineuse en perçant une paroi. La descente peut alors se poursuivre, toujours plus bas et en se déportant toujours vers le sud-est, c'est-à-dire sous l'Islande puis sous la croûte supportant l'océan Atlantique. Axel doit s'avouer vaincu car la température ambiante augmente bien moins que ce que prévoyait la théorie de la chaleur centrale. Quelques jours après, trompé par un embranchement dans la galerie, Axel se retrouve perdu, seul et sans lumière. Ayant repris contact avec Lidenbrock grâce à un phénomène acoustique propice, il se fait guider jusqu'à ses compagnons, mais son trajet se termine par une mauvaise chute.

Soigné et guéri par Hans et Lidenbrock, Axel se rend compte que l'expédition est arrivée au bord d'une étendue d'eau souterraine qui ressemble à une véritable mer, enfermée dans une caverne aux proportions gigantesques et éclairée par des phénomènes électriques. La côte est constellée d'ossements fossiles et abrite une forêt de champignons fossiles géants. Le 13 août, embarqués sur un radeau construit par Hans en surtarbrandur, du bois à demi fossilisé trouvé sur place (voyez à Bois pétrifié), les trois voyageurs naviguent sur la mer que le professeur a baptisée « mer Lidenbrock ». Ils croisent des algues géantes, puis pêchent un poisson appartenant à une espèce disparue et redoutent de croiser des monstres préhistoriques. De fait, ils manquent être coulés lorsqu'un ichthyosaure et un plésiosaure surgissent des eaux et s'affrontent près du radeau. Après une dizaine de jours de navigation, ils sont pris dans un orage qui dévaste leur embarcation et manque leur coûter la vie, mais sont finalement rejetés sur une côte. Par malheur, d'après les indications de la boussole, la tempête leur a fait rebrousser chemin vers la même côte. Lidenbrock et Axel l'explorent à nouveau, et tombent sur un ossuaire où se trouvent des restes d'animaux des ères quaternaire et tertiaire, dont un homme fossilisé plus ancien que tout ce qui avait été découvert jusqu'à lors. Plus loin, ils s'aventurent dans une forêt de végétaux appartenant à des espèces anciennes, dont le kauri, et y entrevoient un troupeau de mastodontes, menés par ce qui ressemble à un humanoïde géant : ils finissent par battre prudemment en retraite. Revenant vers la côte, ils trouvent un poignard rouillé du XVIe siècle près d'une nouvelle inscription aux initiales d'Arne Saknussemm : ils sont sur la bonne voie.

Mais la grotte qui s'ouvre non loin de là les mène à un cul de sac : une éruption plus récente a bouché la galerie. Déterminé, Lidenbrock décide d'employer lefulmicoton pour faire sauter l'obstacle. Remontés sur le radeau afin de se tenir à une distance sûre, les trois voyageurs font sauter le mur rocheux le 27 août, mais sont entraînés vers la galerie lorsque l'explosion provoque un petit raz-de-marée : la mer s'engouffre dans la grotte. Prisonnier de son embarcation, le petit groupe poursuit sa descente sur une eau devenue bouillante. Axel se rend compte que presque tout l'équipement et surtout les provisions ont basculé hors du radeau au moment de l'explosion : l'expédition risque de mourir de faim rapidement… Les voyageurs n'ont plus le contrôle de leur direction et ne peuvent s'échapper de la galerie rocheuse. Après être descendu, le couloir et l'eau remontent dans une atmosphère de plus en plus étouffante. Axel comprend avec horreur que le radeau progresse désormais sur une masse de roche fondue qui monte dans une cheminée volcanique sur le point d'entrer en éruption, mais Lidenbrock refuse de se laisser aller au désespoir : c'est une chance de revenir à la surface de la terre. Finalement, brûlés et très affaiblis, les trois voyageurs sont rejetés par un cratère et échouent sur le flanc d'un volcan. Après s'être mis à l'abri, ils se rendent compte qu'ils sont en Italie, sur les flancs du Stromboli. De retour à Hambourg, l'expédition se couvre de gloire, Lidenbrock devient célèbre et Axel peut épouser sa fiancée. Hans retourne en Islande, où l'oncle et le neveu espèrent aller le revoir un jour.

2 notes
5 lecteurs

Cette magnifique incursion dans le monde fantastique de l'un des plus grands visionnaires de tous les temps enchantera les enfants ainsi que leurs parents jusqu'à la toute dernière ligne.

Ce best-seller de la littérature classique, magistralement adapté au jeune public, est merveilleusement servi par des illustrations couleur originales du célèbres studio Van Gool qui contribuent à rattacher à la lecture un sentiment de plaisir inoubliable.

2 notes
9 lecteurs

Le livre n'a pas de résumé sur sa quatrième de couverture, mais voici les résumés officiels des deux récits.

Voyage au centre de la terre :

Dans la petite maison du vieux quartier de Hambourg où Axel, jeune homme assez timoré, travaille avec son oncle, l’irascible professeur Lidenbrock, géologue et minéralogiste, dont il aime la pupille, la charmante Graüben, l’ordre des choses est soudain bouleversé.

Dans un vieux manuscrit, Lidenbrock trouve un cryptogramme. Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du xvie siècle, y révèle que par la cheminée du cratère du Sneffels, volcan éteint d’Islande, il a pénétré jusqu’au centre de la Terre !

Lidenbrock s’enflamme aussitôt et part avec Axel pour l’Islande où, accompagnés du guide Hans, aussi flegmatique que son maître est bouillant, ils s’engouffrent dans les mystérieuses profondeurs du volcan…

Les indes noires :

Dans les houillères épuisées d'Aberfoyle en Ecosse, ne vivent plus que le vieux contremaître Simon Ford, sa femme et son fils. L' ancien directeur, l'ingénieur James Starr, reçoit chez lui à Edimbourg, dix ans après la fermeture des mines, un message de Ford : « Si M. Starr veut se rendre demain aux houillères, fosse Dochart, il lui sera fait une communication de nature à l'intéresser... » Quelques heures plus tard, arrive une seconde lettre, non signée : « Inutile à l'ingénieur de se déranger, la lettre de Ford étant maintenant sans objet. » Follement intrigué, James Starr part aussitôt pour Aberfoyle. Au cours de la visite des anciennes galeries, des tentatives de meurtre et des phénomènes étranges se produisent. Cependant, Simon Ford a bel et bien découvert un fabuleux filon ! Mais impossible de revenir ! On a rebouché l'entaille par où Starr, Ford, sa femme et son fils s'étaient glissés ; ils sont enfermés dans la mine !

1 lecteurs
2 lecteurs

Le texte raconte l'histoire d'une commission parlementaire française envoyée au Congo afin de décider si la colonie doit être représentée au Parlement par un sénateur et un député. André Deltour commande l'expédition, à laquelle, outre les deux élus français Isidore Papeleu et Joseph Denizart, se joignent un géographe réputé, Louis Merly, et le Russe Nicolas Vanof, qui vient se rendre compte sur place de l'expansion de la nouvelle langue universelle (l'espéranto) créée par le docteur Lejzer Ludwik Zamenhof, dans la ténébreuse Afrique...

Jules Verne n'a écrit que les cinq premiers chapitres de l'ouvrage avant sa mort en 1905.

8 notes
51 lecteurs

Avril 1860. L’équipage du Forward embarque pour une expédition secrète à destination d’une région inconnue. Mené par le mystérieux et taciturne capitaine Hatteras, ce voyage haletant les mènera jusque dans les terres hostiles et reculées du Grand Nord, à la rencontre d’Esquimaux et d’ours sauvages. Mais la quête éperdue du capitaine vers le pôle sera semée d’embûches et de dangers et, bientôt, leur survie deviendra un combat de chaque instant.

3 lecteurs

Il se rêvait poète et auteur dramatique. Les hasards de la vie l'auront conduit à s'imposer comme le père des récits d'aventures et d'anticipation.

Doté d'un formidable curiosité pour les technologies nouvelles et d'une imagination sans limite, il cherche encore sa voie lorsque l'éditeur Jules Hetzel, suite au succès des Cinq semaines en ballon, l'encourage à poursuivre une série de "roman-voyage" illustrant "toutes les connaissances géographiques, géologiques, physiques, astronomiques amassées par la science moderne". Mais, contrairement à une idée reçue, Jules Verne n'invente rien. Il se content de concevoir jusqu'où la logique pourrait conduire l'innovation, et mêle ses récits de péripéties à peine croyables.

Voyage au centre de la Terre s'appuie ainsi que la cryptologie, dont Edgar Poe avait tiré parti, mais aussi sur la paléontologie et la géologie. De la Terre à la Lune et Autour de la Lune, avec plus d'un siècle d'avance, annoncent la et périlleuse équipée spatiale de l'humanité, celle du Gun-Club de Baltimore. Le Tour du monde en 80 jours témoigne du développement des moyens de transport, notamment du train et des bateaux à vapeur. Quand à Vingt milles lieues sous les mers, le plus original et le plus populaire, il trouvera une suite inattendu dans l'Île mystérieuse, en partie du Robinson Crusoé de Daniel Defoe.

Six Voyages extraordinaires, parmi les plus emblématiques, sont regroupés dans ce volume qui reproduit les gravure originales de l'édition Hetzel.

1 notes
2 lecteurs

Cinq semaines en ballon :

Tenter de traverser l'Afrique d'est en ouest par la voie des airs, prétendre survoler dans sa plus grande largeur le dangereux continent noir à bord d'une fragile nacelle livrée à tous les caprices des vents, c'était, au temps de Jules Verne, une entreprise d'une audace incroyable. Comme on peut s'y attendre, les cinq semaines qu'il faudra au docteur Fergusson et à ses deux compagnons pour y parvenir seront pleines d'imprévu et de péripéties.

Ce roman passionnera ceux qui s'intéressent aux débuts de l'aéronautique et, en général, tous ceux qui aiment l'humour et la verve des "Voyages extraordinaires" dont Cinq Semaines en ballon ouvrait la série. Paru en décembre 1862, il eut un succès foudroyant, en France, d'abord, puis dans le monde.

2 notes
3 lecteurs

Les tribulations d'un Chinois en Chine :

Le richissime Chinois Kin-Fo vient de se trouver soudainement ruiné.

La vie, qui lui paraissait jusqu'alors insipide, lui devient insupportable. Il contracte une assurance-vie de 200.000 dollars en faveur de sa fiancée Lé-ou et du philosophe Wang, son mentor et ami à qui il demande de le tuer dans un délai de deux mois, tout en lui remettant une lettre qui l'innocentera de ce meurtre.

Avant le délai imparti, Kin-Fo recouvre sa fortune, doublée. Il n'est plus question pour lui de renoncer à la vie.

Mais Wang a disparu avec la lettre et il n'est pas homme à rompre une promesse !

Voilà donc Kin-Fo condamné à mort, par ses propres soins ! Une seule ressource : retrouver Wang. Et Kin-Fo de se lancer dans le plus haletant des périples au pays du Céleste Empire. Récit alerte à l'intrigue parfaitement bien menée, Les tribulations d'un Chinois en Chine sont un des joyaux des "Voyages extraordinaires" du grand Jules Verne.

Les cinq cents millions de la Bégum :

Cinq cents millions de francs ! Le trésor de la Bégum Gokool ! Le docteur Sarrasin n'en croit pas ses yeux ! Son rêve peut enfin devenir réalité : une cité idéale où régneraient l'harmonie et la paix entre les hommes.

D'une lande déserte, il fera surgir France-Ville, quelque part dans l'Oregon, aux États-Unis. Mais voilà que le professeur Schultze réclame sa part de l'héritage. Et ses projets sont d'une toute autre nature...Il érige, à côté de France-Ville, une forteresse militaire férocement gardée : La Cité de l'Acier. Quel terrible secret se cache derrière cette usine ? Et ces monstrueux canons de cinq cents tonnes ? Contre qui sont-ils dirigés ? Un jeune Alsacien veut le découvrir.

Il lui faut agir vite ! Affronter de graves périls ! Déjouer des pièges démoniaques ! La vie de milliers d'innocents n'est elle pas en jeu ? Marcel Bruckmann est prêt à tout pour les sauver. Mais le courage ne suffit pas pour vaincre le dangereux professeur Schultze...

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode