Livres
447 144
Membres
387 206

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Junya Inoué

375 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Clio 2011-12-09T20:20:00+01:00

Biographie

INOUE Jun’ya est un dessinateur japonais né le 18 octobre 1971. Il participe à plusieurs jeux vidéo célèbres, notamment Batsugun, une référence en matière de shoot’em up, ou encore Dodonpachi. C’est en 2001 qu’il entame une nouvelle carrière dans le manga avec Otogi Matsuri, un titre très remarqué. Il collabore également au long-métrage Yôkai daisensô ("La guerre des monstres"), le grand film de divertissement de l’été 2005 au Japon (sortie prévue en Europe), en réalisant le design des créatures.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.72/10
Nombre d'évaluations : 68

0 Citations 101 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Junya Inoué

Sortie France/Français : 2019-02-20

Dernier livre
de Junya Inoué

Sortie Poche France/Français : 2018-07-04

Sortie Japon/日本語 : 2017-09-08

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Cassy33 2017-08-16T18:38:17+02:00
Btooom! tome 17

Je crois qu'il est inutile de le préciser une fois de plus, mais ce dix-septième tome a encore réussi à me rendre complètement addict, au point de me pousser à lire un chapitre supplémentaire même lorsque j'étais censée me coucher.

Retrouver Ryôta en compagnie de Himiko m'a fait énormément plaisir et puisque l'on assiste à leurs retrouvailles dès le début du tome, je crois que c'est l'élément qui m'a le plus incité à poursuivre ma lecture encore et encore. Même si Sakamoto n'est plus exactement le même depuis la mort accidentelle de Soga, il reste tout de même très fidèle à Himiko et continue à vouloir la protéger, ce qui rend son changement d'attitude un peu plus supportable. Je suis bien évidemment déçue qu'il se soit aussi soudainement déconnecté de la réalité, mais dans un sens, s'il était resté conscient de la réalité, je crois qu'il n'aurait plus été capable de se battre et serait du coup devenu une proie très facile pour Togo et Kosuke. Même si c'est triste de l'avouer, je suis en quelque sorte rassurée qu'il se croit dans un jeu et qu'il veuille continuer à survivre, car dans le cas contraire il n'aurait probablement pas fait long feu. Et puis tant qu'il se souvient d'Himiko, la défend et prend soin d'elle, je peux au moins me réjouir de les voir enfin réunis de nouveau.

Après ces retrouvailles, nous avons droit à un nouveau combat opposant Togo et Kosuke à Ryôta. Il s'agit une fois de plus d'une bataille stressante et bourrée d'actions, qui aurait pu tuer Kosuke si Togo ne l'avait pas protégé avec sa dernière bombe protectrice. Spoiler(cliquez pour révéler)Pendant un instant, j'ai d'ailleurs cru que Togo s'était sacrifié pour le jeune garçon et j'ai donc été rassurée de voir qu'au lieu de se faire exploser à sa place, il avait contenu l'explosion dans la barrière créée par la bim triangulaire. Car, finalement, même si je détestais Togo au début, le trouvant froid, cruel et égoïste de vouloir tuer tous les autres participants pour que son petit groupe puisse s'en tirer, je comprends désormais sa position et son point de vue. Même s'il préfère jouer au jeu plutôt que d'aider Ryôta à combattre le système, ses intentions ne sont pas si cruelles et il n'a vraiment pas mauvais fond. Il protège vraiment ses coéquipiers même après l'annonce de Takanohashi, ne les abandonne pas, n'agit pas avec égoïsme et va même jusqu'à frôler la mort pour sauver Kosuke qu'il ne connaît pas depuis tant de temps que ça. On voit également qu'il est très attaché à Yoko et que la soudaine trahison de Uesugi l'a affectée. En fait, il s'était attachée à ses équipiers malgré le masque imperturbable qu'il arbore généralement, et quand on en apprend davantage sur son passé en tant que policier et sur ses erreurs qui ont ruiné sa vie et qui l'ont conduit sur cette île, on ne peut qu'éprouver de la compassion à son égard. Même s'il a la mort de quelques uns de ses collègues sur la conscience à cause de l'échec d'une opération contre un terroriste, il n'est pas complètement fautif car sa décision partait d'une bonne intention ; il voulait laisser ses subordonnés mener l'opération comme ils le lui avaient demandé afin qu'ils aient davantage d'expérience, et il ne s'attendait pas du tout à ce que leur plan tourne aussi mal. Et pourtant, ce simple choix a tué certains de ses hommes, a ruiné sa carrière et même sa vie familiale. Et malgré tout, il ne se venge pas sur les participants de BTOOOM!, n'est pas assoiffé de sang, et laisse même Kosuke prendre quelques décisions. D'ailleurs, le moment où il le sauve et fuit avec lui était très touchant. Surtout quand il lui dit qu'il est rassuré qu'il s'en soit sorti, et que l'on voit l'air à la fois surpris et enfantin de Kosuke qui prouve que ce garçon, malgré les crimes qu'il a commis à cause de son père et son désir de combattre Ryôta, est encore jeune et n'a pas l'habitude que quelqu'un prenne soin de lui. C'est d'ailleurs pour cette raison que j'apprécie autant Kosuke ; il a beau parfois être fou et sanguinaire, il peut aussi se montrer loyal et reconnaissant envers ses partenaires, et parfois même faible et vulnérable comme lorsqu'il avait pleuré après toutes les émotions et le stress qu'il avait ressenti lors de son échec contre Ryôta qui avait menacé la vie de son propre groupe.

Enfin, le premier chapitre se termine sur un événement qui m'a à la fois surprise et intriguée, car alors que Togo et Kosuke s'éloignent, ils tombent sur la petite Kaguya, et je me suis alors demandée avec autant de curiosité que de crainte ce qu'ils allaient faire d'elle ; vont-ils s'allier avec elle ou la tuer pour récupérer une puce supplémentaire ? Quelque part, j'avais peur de la réaction que pourrait adopter Kosuke face à une fille de son âge, mais il a très bien réagi, ne s'est pas du tout montré menaçant ni quoi que ce soit dans ce genre-là, ce qui m'a agréablement surprise. On dirait qu'être aux côtés de Togo lui permet de changer doucement, et c'est quelque chose qui me fait vraiment plaisir car cela prouve qu'il n'est pas encore perdu, qu'il peut redevenir un garçon à peu près normal. En plus, grâce aux aptitudes de Kaguya qu'elle dévoile rapidement à Togo, en proie à de mauvais souvenirs, elle peut prouver sa valeur et on peut ainsi deviner que ni Togo ni Kosuke ne se débarrasseront d'elle par la suite. En fait, ce qui m'inquiète le plus, c'est ce que pourrait faire Oda d'elle car je doute qu'il se sente mal de tuer une fillette de son âge vu la froideur avec laquelle il agit toujours sur cette île.

Enfin, j'ai été étonnée que Himiko et Ryôta retournent auprès de Uesugi et même s'il avait bien descendu dans mon estime à cause de sa tentative d'agression contre la lycéenne, je dois avouer que je suis rassurée qu'il ne se soit pas fait tuer, car je pense que c'est un personnage qui peut encore bien être exploité, et je dois avouer qu'il continue à me faire sourire parfois, surtout quand il persiste à jouer l'innocent alors que ses deux interlocuteurs savent pertinemment qu'il ment. Et puis, je dois aussi admettre que le fait qu'Himiko propose de se servir de lui comme d'un esclave m'a fait rire puisque ça faisait écho à la première scène du deuxième chapitre, quand on voit que Uesugi avait du mal à rentrer dans la peau d'un esclave lorsqu'il était encore un acteur non reconnu. Je suis impatiente de voir ce qu'ils vont faire de lui, s'il va vraiment les servir sans tenter quoi que ce soit contre eux (mais ça m'étonnerait franchement qu'il se rebelle contre Ryôta alors qu'il sait parfaitement qu'il ne fait pas le poids face à lui), et combien de temps il va rester dans leur équipe.

Enfin, les deux derniers chapitres sont consacrés au passé d'Oda. Au début, j'avoue que j'étais déçue de voir que l'histoire principale ne reprendrait qu'au dix-huitième tome, surtout vu le moment crucial sur lequel elle s'arrêtait dans le deuxième chapitre, mais finalement, j'ai trouvé ces révélations très intéressantes. Elles m'ont permis de comprendre un peu le personnage si mystérieux d'Oda qu'on a pour le moment uniquement vu à travers les yeux de Ryôta. Je connaissais donc déjà son passé au lycée quand il était camarade de classe et ami avec Sakamoto, mais j'ignorais complètement qu'il avait ensuite fait parti d'un gang, causant de nombreux soucis à sa mère qui, à cause du stress, a fini par développer une maladie qui l'a rendu aveugle. J'ai d'ailleurs été très étonnée de savoir qu'Oda commençait lui aussi à développer cette maladie, et qu'il avait ainsi du mal à voir de nuit. Jusqu'à maintenant, je n'avais jamais remarqué cette gêne chez lui, mais je suppose qu'il fait tout pour dissimuler ses faiblesses, ce qui ne m'étonnerait pas du tout de lui. En tout cas, malgré ses erreurs de jeunesse avec Ryôta et son gang, je l'ai tout de même trouvé attendrissant avec sa mère. Car finalement, derrière le masque froid, dur et assez calculateur qu'il revêt constamment sur l'île, Oda tient énormément à sa mère, se sent responsable de sa maladie et veut tout faire pour se faire pardonner et pour compenser son absence et son mauvais comportement quand il était jeune. Ainsi, on peut également comprendre pourquoi il a pris certaines décisions cruelles et égoïstes, puisqu'il veut à tout prix rentrer chez lui et retourner auprès de sa mère qui n'a personne d'autre que lui.

Quant à son arrivée sur l'île, je l'ai également trouvée très intéressante car je n'imaginais pas une seule seconde qu'il avait fait équipe avec l'étrangère qu'il a piégé dès le deuxième tome (il me semble). On avait assisté à cet événement du point de vue de Ryôta, et j'ai trouvé que le revoir en disposant désormais de davantage d'informations était vraiment bien pensé. J'aime décidément beaucoup le fait que Junya Inoue veuille toujours développer le passé de tous ses personnages, y compris les secondaires, en expliquant à la fois ce qu'ils ont vécu avant d'atterrir sur l'île et comment les plus importants ont survécu les premiers jours du jeu avant de rencontrer Ryôta. Je trouve que ça rend chaque protagoniste plus profond, vivant et réaliste, et l'histoire semble ainsi parfaitement bien réfléchie, ficelée et crédible. Finalement, suivre Oda durant ses premiers jours sur l'île était donc enrichissant, même si je me doutais de la façon dont son alliance avec son nouveau groupe se terminerait.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bluenn 2017-08-24T07:24:03+02:00
La Vie en doll, Tome 1

Ce manga a indéniablement des qualités (le chara-design plutôt joli, un scénario assez sombre et surprenant) mais j'ignore pourquoi la sauce n'a pas pris. Je n'ai pas réussi à accrocher :/ Dommage !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassy33 2017-11-11T18:24:07+01:00
Btooom! tome 18

Si j'ai mis autant de temps à finir ce dix-huitième tome, ce n'est pas parce qu'il était moins intéressant que les autres, bien au contraire, mais simplement parce que les scans en anglais s'arrêtaient à l'avant-dernier chapitre, ce qui m'a obligé à acheter ce tome et les suivants. Alors forcément, en devant les payer, je ne peux plus progresser aussi rapidement dans ma lecture que cet été, d'autant plus que la traduction française s'arrête pour le moment au tome 22, mais il est clair que je ne regrette pas mon achat, car BTOOOM! est une série qui, jusqu'à présent, ne s'est pas essoufflée à un seul instant, et qui continue à me surprend, même à l'approche du vingtième tome.

En effet, nous avons encore droit à beaucoup d'action ici, aussi bien dans l'île que du côté du beau-père de Ryôta.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé retrouver Kosuke, Kaguya et Togo, qui se lient au fur et à mesure, et qui forment un trio très touchant et attachant. Au fil du temps, Kosuke change grâce à la présence de Togo qui pourrait un peu représenter le père qu'il n'a jamais eu (puisque M. Kira ne s'est jamais comporté comme tel avec son fils), et il est même difficile d'imaginer à quel point ce garçon était dérangé et dangereux au début du jeu. Bien sûr, s'il croise Ryôta, qu'il veut à tout prix battre, je me doute bien que son ancienne personnalité reprendra immédiatement le dessus, mais on peut tout de même dénoter un véritable changement qui s'opère peu à peu chez lui, et qui l'aidera peut-être à redevenir un adolescent normal. D'ailleurs, j'espère vraiment que, malgré ses problèmes pulmonaires dû à l'excès de fumée qu'il a inhalé en voulant protéger Kosuke, Togo survivra et pourra encore veiller longtemps sur Kosuke, car je n'ose même pas imaginer à quel point le garçon serait dévasté et se sentirait coupable s'il le perdait...

À vrai dire, plus l'histoire avance et plus je m'attache aux personnages, ce qui fait que, désormais, j'aimerais que tous ceux qui restent sur l'île (mis à part les deux restants dont on ne connaît pas encore l'identité) survivent, même si je sais bien que c'est impossible dans un tel jeu. Du coup, puisque Togo comme Himiko ont besoin des médicaments que contient le drone téléguidé par Xaviera, je ne sais pas trop pour qui je tiens... D'un côté, je pense que Togo en aurait davantage besoin puisqu'il risque de mourir asphyxié dans peu de temps sans anti-inflammatoire, mais d'un autre côté, je me dis que la fièvre de Himiko pourrait empirer et s'avérer très dangereuse si Ryôta ne lui ramène pas de médicaments et ne peut pas lui faire de bandage plus adapté à sa blessure au bras... Si seulement les différents groupes pouvaient s'entendre et se partager le contenu de la boîte, tout serait tellement plus simple...

Heureusement, quelques passages allègent un peu cette tension, notamment ceux où Uesugi est traité comme un esclave par Ryôta et Himiko. Je dois avouer que le voir réduit à devoir obéir aux ordres du duo sans pouvoir protester (bien qu'il le fasse tout de même) me fait bien rire.

Spoiler(cliquez pour révéler)Enfin, pour ce qui est du beau-père de Ryôta, j'ai été très surprise que son frère se fasse tuer aussi rapidement et brusquement par l'une des sbires de Takanohashi. Ce n'est pas un personnage que j'appréciais spécialement, puisqu'on ne le connaît que depuis peu, et parce qu'il était peu mis en avant jusqu'à maintenant, mais je trouve tout de même horrible le fait que Tyrannos Japan soit prête à tuer autant d'innocents pour parvenir à ses fins. En tout cas, je me demande comment le beau-père de Ryôta va parvenir à mener la Résistance seul, sans le soutien de son frère qui prenait tout en main. Même s'il dispose déjà d'alliés russes et de l'aide d'un hacker américain très doué, je n'aimerais pas me retrouver à sa place, car, alors qu'il menait une vie tout à fait banale et tranquille avant que Ryôta ne soit envoyé sur l'île, il s'expose désormais à de grands dangers et risque sa vie dans le seul et unique but de sauver son beau-fils et donc sa famille par extension. J'espère d'ailleurs que Ryôta, qui le détestait avant le jeu, se rendra compte de tous les efforts qu'il a fait pour lui, car il mérite vraiment sa reconnaissance.

En tout cas, il me tarde vraiment de lire la suite et d'assister au combat promis dans la preview du prochain tome. Si j'ai bien compris, Kosuke va s'allier à Xaviera pour battre Ryôta ? Mais pourquoi une alliée de Takanohashi prendrait-elle le parti d'un des joueurs ? N'est-elle pas censée être l'ennemi de chacun des participants ? Et comment Ryôta va-t-il s'en sortir si Kosuke dispose d'une aide aussi importante ? Bref, cette simple annonce a réussi à susciter un bon nombre d'interrogations dans mon esprit, et à m'inciter, une fois de plus, à lire rapidement la suite afin de savoir quelle tournure prendra ce combat que j'attends avec impatience !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2017-11-17T16:45:33+01:00
Otogi Matsuri, tome 1

Le seul manga du CDI de mon collège à l'époque! Je ne m'en souvenais quasiment pas. Une histoire assez classique mais qui permet de voir des monstres originaux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Swein 2017-11-17T16:49:48+01:00
Otogi Matsuri, tome 2

Un scénario qui gagne en originalité et qui s'étoffe avec plus de personnages même si 95% des élèves de leur classe restent anonyme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shihiro 2018-03-28T14:17:18+02:00
La Vie en doll, Tome 1

Déçue. Je ne connaissais pas encore de mangas à la qualité aussi moindre que celui-ci. Je n'ai pas du tout apprécié les dessins: les visages des personnages sont assez inexpressifs et les mouvements trop limités. L'intrigue n'est guère originale, vue et revue avec la quête des "méchants" qui poursuivent l'héroïne afin de lui dérober des objets magiques. Celle-ci ne m'a pas paru attachante, comme les autres personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassy33 2018-04-22T16:23:52+02:00
Btooom! tome 19

Ce dix-neuvième tome était aussi passionnant et angoissant que les précédents, et je regrette d'ailleurs de ne pas l'avoir lu plus tôt.

Même si les premières pages au sujet de Xaviera ne sont pas particulièrement intéressantes, puisque l'on ne peut que détester ce personnage en sachant qu'elle travaille pour la société de Takanohashi, ce passage n'est vraiment pas long et nous permet tout de même d'en savoir un peu plus sur elle et sur sa façon de se battre. Le fait qu'elle participe à ce genre de missions, que ce soit dans des pays en guerre ou sur l'île où se déroule BTOOOM!, en tuant des gens avec satisfaction comme s'il s'agissait d'un jeu (c'est d'ailleurs ce qu'elle semble croire si on en juge ses réactions et son attitude) prouve que cette fille n'a presque plus aucune humanité et ne ressentira jamais de la pitié envers les cibles qu'on lui dit d'abattre. Elle se contente d'obéir aux ordres avec froideur et détachement, et j'espère qu'elle ne prendra pas trop d'importance dans les prochains tomes - même si j'en doute vu la fin de ce volume - car ce n'est clairement pas un personnage que je porte dans mon cœur. D'ailleurs, je ne pensais pas du tout qu'il s'agissait de la première joueuse dans le classement mondial de BTOOOM! et quelque part, je dois avouer que ça m'agace de savoir qu'elle est mieux placée que Ryôta car, à mon avis, les tactiques de Sakamoto sont bien plus élaborées et réfléchies que celles de Xaviera.

En tout cas, je ne peux quand même pas nier le fait que l'affrontement opposant à la fois Ryôta, Kôsuke et Xaviera était spectaculaire. C'est la première fois que Ryôta se retrouve en si mauvaise posture, lui qui a d'habitude le contrôle de la situation, même quand elle semble ne pas être à son avantage. S'il s'était confronté à Kôsuke ou à Xaviera dans un combat en un contre un, je pense qu'il aurait assez vite dominé son adversaire, même s'ils sont tous les deux très vifs, malins et puissants aussi. Toutefois, face à deux ennemis aussi habitués au système de BTOOOM!, Ryôta a eu énormément de mal à s'en sortir et même si je me doutais qu'il n'allait pas mourir puisque la série n'est pas encore terminée, je crois qu'il ne s'en serait pas sorti indemne si un événement surprenant n'était pas advenu à la fin du tome.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je parle bien évidemment de l'alliance provisoire entre Ryôta et Kôsuke qui m'a énormément plu (et encore, le mot est faible), étant donné que je souhaitais depuis longtemps les voir combattre ensemble. À quelques reprises, Ryôta a accepté d'unir ses forces à celles de Kôsuke, mais généralement, c'était ensuite pour se faire trahir par le garçon. Si je me souviens bien, ils ne se sont jamais complètement alliés et c'est bien la première fois que Kôsuke tient ses engagements jusqu'au bout. Comme quoi, il suffisait juste qu'un adulte responsable lui témoigne un peu d'affection et le protège pour qu'il redevienne un adolescent à peu près ordinaire. À son contact, il change de plus en plus et devient vraiment beaucoup plus humain qu'au début du jeu, et cela me fait évidemment très plaisir. En plus, je me souviens avoir pensé, à la fin du tome précédent, qu'il serait beaucoup plus simple pour Ryôta et Kôsuke de s'allier et de se partager les médicaments dont ils avaient besoin plutôt que d'essayer de s'entre-tuer afin de se les accaparer pour eux seuls. Mais en connaissant le caractère des deux garçons, je me doutais que ce serait impossible, et je dois donc avouer avoir été très surprise de constater qu'ils se les ont finalement partagés. Ainsi, Togo et Himiko auront une chance d'être tous les deux sauvés... Enfin, sauf si Seishiro les tue avant... Je me doutais que son arrivée poserait beaucoup de problèmes aux derniers survivants et en particulier à Himiko, mais je ne pensais pas du tout qu'il avait collaboré avec Togo au tout début du jeu (sans lui révéler bien sûr qu'il avait été envoyé sur cette île après avoir violé les amies de Himiko) et qu'il essaierait même de les tuer, lui et Kaguya. J'espère vraiment qu'ils survivront tous les deux car je les apprécie désormais beaucoup et j'aimerais énormément que Togo continue à veiller sur Kôsuke et l'aide à évoluer, et je souhaiterais également voir Himiko et Kaguya devenir amies. En tout cas, je plains la pauvre Himiko, qui doit à nouveau faire face à cet épisode traumatisant qui a détruit la vie de ses amies à tout jamais. J'espère que Ryôta et Kôsuke arriveront vite pour secourir Himiko, Kaguya et Togo et pour cela, ils pourraient s'allier une nouvelle fois, non ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amnesia-x 2018-08-08T16:45:51+02:00
Btooom! tome 1

J'ai d'abord vu l'animé et je dois dire qu'il est très fidèle au manga. On rentre dans la saga exactement de la même façon et on y rencontre dans le même ordre les protagonistes. J'aime beaucoup cette atmosphère de survie où il faut s'allier aux bonnes personnes, où l'entraide est efficace si elle est partagée et loyale et où il faut s'adapter aux diverses situations et bien savoir gérer son self-contrôle. Le plan B doit toujours être à porté de mains ainsi qu'une bonne maîtrise du terrain et ici des « Bim » qui sont des bombes à différents effets. On débarque dans l'aventure en compagnie de Ryota Sakamoto, un Geek en puissance, sans emploi attendant d'être embauché dans une firme de jeux vidéo, vivant avec sa mère sans l'aider et n'est pas très amical avec elle, s'emportant violemment dès qu'elle lui parle de chercher un job. Ce personnage se retrouve sans savoir pourquoi au cœur d'une île avec pour seul équipement un sac qui contient des Bim dont il ne connait pas les effets. Il se rend vite compte qu'il n'est pas seul mais qu'il faut se méfier des autres personnes qui vivent sur l'île avec lui. Ryota est un personnage qui va évoluer au fil du temps et c'est ce genre de changement qui est intéressant à suivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amnesia-x 2018-10-08T18:59:41+02:00
Btooom! tome 2

L'animé reste toujours aussi fidèle au manga, toutes les séquences restent intactes. On découvre le personnage torturé de Kosuké, un gamin qui endure des maltraitances par son paternel ce qui l'a rendu complètement cinglé. Ryota Sakamoto n'a pas été tendre avec sa famille et ce qu'il vit sur l'île lui rappelle son passé peu glorieux. J'aime beaucoup l'évolution des personnages dans cette saga.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cassy33 2018-10-15T16:50:03+02:00
Btooom! tome 20

BTOOOM! fait partie de mes manga favoris et pourtant, ce vingtième tome m'a énormément déçu et j'aurais préféré ne jamais le lire. Si j'avais su ce qui se produirait à la fin, il est clair que je ne l'aurais jamais acheté et que je me serais contentée de lire le résumé pour avoir une brève idée de ce qui allait se produire dans ce volume.

En vérité, si on exclut les deux derniers chapitres, ce tome aurait pu être intéressant. Malgré la mort de deux personnages que j'avais fini par apprécier et que j'aurais aimé voir encore longtemps, l'intrigue était toujours aussi captivante qu'à l'accoutumée. L'affrontement opposant Togo et Kaguya à cette ordure de Seishiro, ce qu'il advient ensuite de Kôsuke et de Kaguya, ainsi que la tentative de sauvetage de Himiko menée par Ryôta (et Uesugi) auraient pu me plaire si l'auteur n'avait pas décidé de tout gâcher en incluant un passage franchement dérangeant et dégradant pour deux de ses protagonistes.

Jusqu'à maintenant, Junya Inoue ne m'avait jamais déçu et m'avait au contraire toujours impressionné par son imagination, son dessin et ses tomes tous plus addictifs les uns que les autres. Et pourtant, il a réussi à tout détruire en l'espace de seulement deux chapitres. Franchement, je n'arrive pas à comprendre ce qui lui est passé par la tête. Pourquoi a-t-il décidé d'intégrer un tel passage à sa série et pourquoi a-t-il choisi de faire subir une telle humiliation à l'un de ses personnages ? N'avait-elle pas assez subi par le passé ? Et surtout, après avoir passé autant d'années à travailler sur cette série, aux côtés de ces personnages, comment a-t-il pu détruire tout ce qu'il avait créé jusqu'à maintenant en incluant une scène pareille, qui en plus d'être horrible, ne sert strictement à rien et n'apporte rien d'intéressant à l'intrigue ?

Spoiler(cliquez pour révéler)En lisant les deux derniers chapitres de ce tome, j'ai clairement eu l'impression de lire un hentai, et pourtant, même si cette série a toujours comporté un peu d'ecchi (plus ou moins présent selon les tomes), je ne vois pas comment ce tome a pu être publié sans que cela ne choque qui que ce soit. D'ailleurs, je pense que les éditeurs auraient dû ajouter un message avertissant le lecteur que ce tome contiendrait des scènes explicites, car n'importe qui pourrait tomber dessus car même si l'icône "pour public averti" est présente sur la couverture, elle y est sur tous les tomes et ne laisse donc absolument pas présager que ce tome est destiné à un public plus mature que d'habitude. Dans tous les cas, je n'arrive toujours pas à accepter ce qui s'est passé à la fin de ce tome. Depuis que j'ai lu ce passage, j'essaye de l'effacer de ma mémoire, d'oublier le visage fou de Ryôta et sa trahison envers Himiko, mais c'est dur de faire abstraction de ces images. Depuis le début de la série, j'aimais tellement la relation amoureuse qui évoluait doucement entre Ryôta et Himiko et j'attendais toujours que l'un d'entre eux effectue un petit rapprochement vers l'autre, et même si le tome 21 se rattrape et les fait redevenir aussi mignons qu'avant, je suis dégoûtée que l'auteur ait fait souffrir ses personnages à ce point. Evidemment, depuis l'arrivée de Seishiro, je me doutais qu'un danger encore plus grand menacerait Himiko, mais Junya Inoue n'aurait-il pas pu faire en sorte que Ryôta la protège jusqu'au bout, sans jamais succomber à la tentation ? Alors, je veux bien comprendre qu'à ce moment-là, Ryôta n'était plus vraiment lui-même et croyait être dans un jeu, et c'est d'ailleurs à cela que je me raccroche afin de me convaincre que le véritable Ryôta n'aurait jamais fait une chose pareille à Himiko, mais j'aurais tout de même préféré ne jamais assister à une scène pareille entre ces deux protagonistes que j'adore. De plus, cela signifie qu'une partie de Ryôta, notamment lorsqu'il était accro aux jeux, est tout de même mauvaise, et c'est quelque chose qui me déplaît énormément, car même si au début de la série, on l'avait parfois vu être violent avec sa mère, notamment quand elle l'empêchait de jouer, il n'était jamais devenu fou comme il l'a été à la fin de ce tome. Pour terminer, je suis vraiment déçue que Uesugi s'avère être un traître qui collabore depuis le début avec Seishiro. Moi qui commençait à l'apprécier un peu, étant donné qu'il me faisait rire depuis qu'il était devenu l'esclave de Ryôta et de Himiko, je ne peux plus du tout lui faire confiance désormais. Le fait qu'il n'ait pas levé le petit doigt pour aider Himiko ou Ryôta et qu'il ait même trahi ce dernier me dégoûte également et puisque c'est en partie à cause de lui que Himiko a subi cette humiliation, je ne peux que le détester. Pour ce qui est de Togo et de Yoko, je regrette énormément qu'ils soient morts tous les deux aussi rapidement. Même s'ils ne se sont jamais alliés à Ryôta, étant donné qu'un groupe composé d'un trop grand nombre de membres n'a aucune chance de pouvoir récupérer assez de puces pour s'échapper de l'île, j'ai appris à les connaître, et contrairement à ce que je pensais lorsqu'ils sont apparus pour la première fois, Togo et Yoko avaient tous les deux un très bon fond et méritaient de vivre. Ils avaient leur propre façon de jouer à BTOOOM! et souhaitaient respecter les règles pour avoir une chance de s'en sortir, contrairement à Ryôta, qui veut détruire ce système, mais ils étaient loyaux envers leurs coéquipiers, avaient tous les deux un passé difficile et ont pris soin de Kaguya et de Kôsuke, les deux enfants envoyés sur cette île. Togo a même joué le rôle d'un père pour Kôsuke, et j'aurais adoré les voir s'en sortir tous les deux, afin que Kôsuke puisse mener une vie d'adolescent ordinaire aux côtés de Togo. Mais au lieu de cela, j'ai l'impression que tous les efforts de Togo, ainsi que son affection, sa patience et son soutien paternel envers Kôsuke ont été complètement détruits à sa mort, puisque ce dernier est désormais revenu à la case départ et ne pense plus qu'à tuer ses adversaires avant de se donner probablement la mort... Apparemment, Kôsuke et Ryôta ne pourront jamais complètement s'allier, et il faut également croire que Kôsuke est voué à terminer sa vie sur l'île un jour ou l'autre ou, dans le cas contraire, à rester un assassin qui n'aura jamais droit à une vie normale et paisible... Tout cela se vérifiera évidemment dans les prochains tomes, mais comme il ne reste plus que 6 tomes, j'avoue commencer à avoir peur des événements que Junya Inoue compte intégrer à ces prochains chapitres... Maintenant qu'il ne reste plus que 6 personnages, dont deux bien décidés à éliminer leurs rivaux afin de s'en sortir indemnes, j'ai peur que les protagonistes que j'aime finissent par mourir à leur tour...

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Junya Inoué
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Glénat : 27 livres

Shinchosha : 15 livres

Doki-Doki : 12 livres

Shûeisha : 2 livres

Coamix : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode