Livres
506 175
Membres
514 209

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kazuo Ishiguro

637 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Le Prix Nobel de littérature 2017 vient d'être attribué à Kazuo Ishiguro.

Selon l’Académie suédoise, cet auteur « a révélé, dans des romans d’une grande force émotionnelle, l’abîme sous l’illusion que nous avons de notre relation au monde ».

Source : éditions Folio

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
112 lecteurs
Or
146 lecteurs
Argent
164 lecteurs
Bronze
110 lecteurs
Lu aussi
127 lecteurs
Envies
382 lecteurs
En train de lire
31 lecteurs
Pas apprécié
33 lecteurs
PAL
260 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.45/10
Nombre d'évaluations : 215

1 Citations 130 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Kazuo Ishiguro

Sortie Poche France/Français : 2017-12-21

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par AdolpheNikal 2019-03-26T10:13:18+01:00
L'inconsolé

Certes, le roman est plutôt bien écrit , mais arrivé à son terme, je me suis dit : voilà un bon thème pour une nouvelle... Cela semble interminable, on s'ennuie tout au long... Parfois intéressant mais dilué dans le temps et l'espace...Malheureusement, nous sommes assez loin du rythme condensé d'une nouvelle. Du coup, ce roman de plus de 800 pages contient à mon goût trop de longueurs insoutenables.

Bof Bof Bof à éviter !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Generali 2019-04-07T17:30:35+02:00
Les Vestiges du jour

L'auteur se met tellement dans la peau de son personnage vedette que l'on a l'impression de se trouver devant une autobiographie.

C'est au lecteur de trouver les défauts et qualités des personnages sur lesquels aucun jugement de l'auteur n'est perceptible qu'il s'agisse du "récitant" ou des personnes évoquées par lui.. Le roman d’Ishiguro est une œuvre magistrale, écrite dans une langue alliant, finesse et précision. Sa lecture a été un véritable enchantement .Sur le fond, dans ce roman c’est le sens des mots et leur conséquence qui est mis en valeur et notamment le mot « dignité ». Stevens Spencer, le narrateur, est majordome, sa vocation, le sens de sa vie, dans une grande maison et il est absolument obsédé par la dignité dont doit faire preuve tout majordome d’abord et par extension tout homme dans sa vie. Un majordome d’une certaine qualité doit aux yeux du monde, habiter son rôle, pleinement, absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kkittymelo 2019-07-10T12:45:08+02:00
Auprès de moi toujours

Difficile d'appréhender un roman lorsqu'on a vu et revu son adaptation cinématographique un nombre incalculable de fois.

Cependant, j'ai tout de même été surprise de redécouvrir les personnages dans leur univers d'origine, avec les explications et le mystère qui les entoure.

D'après moi, il y a de légères différences qui m'ont perturbée au cours de ma lecture car le souvenir que j'en avais était faussé par les images du film.

Je suis néanmoins très contente d'avoir pu découvrir cette petite pépite livresque qui décrit un monde qui me met toujours mal à l'aise. Les dérives des avancées scientifiques et de la traite des êtres humains décrite par Ishiguro est effrayante. D'autant plus lorsque l'auteur pense si bien à la psychologie des ses personnages qu'on ne peut que s'y attacher intensément.

Bref, à découvrir absolument.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Generali 2019-08-20T17:14:50+02:00
L'inconsolé

L'ambiance kafkaienne, la réalité qui bascule vers le cauchemar, le désir des autres qu'on ne peut jamais satisfaire, sans parler de ses propres désirs... Mon préféré d'Ishiguro. Un peu difficile à suivre, à entrer dans l'histoire qui ne conduit nulle part...Récit qui casse tous les codes habituels de la narration. Cela surprend et agace. Je suis tout de même allée au bout du livre ( a titre de curiosité intellectuelle !!! Mais j'oublierai vite ce roman - si s'en est un ! Bien écrit mais trop étrange et trop difficile pour moi

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AdolpheNikal 2019-08-26T14:45:47+02:00
Les Vestiges du jour

Stevens est froid, non par nature mais parce que selon lui un majordome doit faire preuve de dignité. Ce qui apparemment n'est guère compatible avec la chaleur humaine. Stevens est un majordome qui joue à être un majordome. Il y a quelque chose d'inhumain dans son comportement vis-à-vis de son père ou de Mlle Kenton : il place cet idéal au dessus de tout sans vraiment se rendre compte des conséquences.Il a porté son travail de majordome à de tels extrêmes de perfection qu'il a mis sous clé ses propres émotions.

Pourtant, Miss Kenton (ancienne intendante) était bel et bien attirée par sa personnalité malgré son armature imperturbable. Vainement, elle a tenté à maintes reprises de le forcer à réagir pour finir par ne communiquer avec lui plus que par joutes ou par non-dits. Car l'extrême dévouement de Mr. Stevens a toujours eu raison de ses éventuelles émotions, étouffées au nom de la dignité de son travail, convaincu « qu'on peut s'estimer comblé que si l'on a donné son cœur à son maître. » Dans ses sacro-saintes fonctions, il s'est toujours interdit d'intervenir dans sa vie et sur son destin.

Histoire superbe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Generali 2019-11-05T16:51:33+01:00
Auprès de moi toujours

Certes il y a du suspens. Certes la narration avance les pions d'une manière subtile. Mais tout le talent de l'auteur réside dans sa science du dosage des informations qui tissent la trame de cette histoire troublante.Fascinant du début à la fin ,impossible de poser le livre. Effrayant , car cela pourrait arriver aujourd'hui. Original, d'une grande beauté, mais assez froid : difficile de s'impliquer totalement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2019-11-21T12:35:46+01:00
Nocturnes

S'il y a une chose qui m'a poussée à persévérer dans la lecture de ce court recueil de nouvelles, c'est bien mon amour inconditionnel pour la plume de son auteur. Sans ça, je ne sais pas si j'aurais vraiment pris la peine de tout lire. J'ai beaucoup aimé la première nouvelle, "Crooner", mais mon intérêt n'a fait de décroître de nouvelle en nouvelle. Au final, on a affaire à des tranches de vie mais sans que les personnages ne soient beaucoup plus avancés à la fin qu'au début de l'histoire et le tout donne un côté assez frustrant à la lecture, chose qu'on ne ressent pas dans les romans de l'auteur car le rythme est souvent très lent mais que tout a le temps d'être posé progressivement.

Une lecture à recommander éventuellement à ceux qui voudraient se faire une idée de la plume avant de plonger dans un des romans de l'auteur, et encore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luc35 2019-11-25T19:43:37+01:00
Auprès de moi toujours

Plutôt pas mal.

Se laisse lire avec tranquillité.

Passable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par iletristan 2020-01-02T09:25:00+01:00
L'inconsolé

Dans une petite ville d’Europe de l’est, on attend avec impatience l’arrivée du pianiste Monsieur Ryder pour un grand concert qui devra être l’occasion de régler tous les problèmes des citoyens.

Monsieur Ryder, à peine arrivé, se voit tiraillé par les uns et les autres pour accomplir diverses missions qui n’ont rien à voir avec le concert. On attend beaucoup de lui : un discours pour rendre hommage aux porteurs de bagages, une écoute attentive du jeu pianistique d’un jeune homme, rencontrer une jeune femme pour lui faire comprendre que son père souhaite lui reparler, assister à l’enterrement d’un chien...

Dans un espace mouvant et dans un temps extensible à volonté, Ryder prend conscience que la ville ne lui est pas étrangère, que les habitants ne lui sont pas inconnus. Des bribes de souvenir refont surface, une vie familière se dévoile avec Sophie qui pourrait être sa femme et Boris qui semblerait être son fils.

On est un peu perdu dans ce livre entre réalité et rêve : après une longue virée dans la campagne, on entre dans une maison qui s’avère être la continuité de l’endroit qu’il vient de quitter en ville ; les heures passées à discuter avec un quidam ne sont finalement que quelques minutes ; les lieux inconnus resurgissent dans des souvenirs anciens ; Ryder est capable de suivre une conversation alors qu’il n’est pas présent...

Tous les personnages pris à part sont intéressants mais interagissent de manière absurde dans un monde kafkaïen. Les relations entre parents et enfants, les tensions dans les couples, la mémoire vacillante de Ryder, tout cela est un peu énervant, un peu déconcertant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rebillard 2020-02-12T17:53:02+01:00
Auprès de moi toujours

Certes il y a du suspens. Certes la narration avance les pions d'une manière subtile. Mais tout le talent de l'auteur réside dans sa science du dosage des informations qui tissent la trame de cette histoire troublanteUne histoire plutôt inclassable, un univers parallèle, qu'on devine petit à petit... A mesure des révélations, des petits bouts d'information, on découvre l'horreur, mais aussi l'innocence... Des sentiments avec une force dévastatrice, une écriture légère et magique, une histoire triste et belle à la fois.... Une expérience de lecture particulière...

Afficher en entier

Dédicaces de Kazuo Ishiguro
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 7 livres

Faber & Faber : 2 livres

Calmann-Lévy : 2 livres

Editions des Deux Terres : 1 livre

10/18 : 1 livre

Editions des 2 terres : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array