Livres
541 596
Membres
573 028

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

KeoT

Auteur

8 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par autofic 2018-02-21T17:01:16+01:00
de

Biographie

Tout petit déjà, c’est à travers deux fenêtres que KeoT observait le monde : les ordinateurs, et l’imaginaire. Ce sont les deux axes qui l’ont toujours suivi, et qui continuent de structurer jusqu’à ses thèmes d’écriture.

De fait, il aime quand les deux se mélangent, la fantasy qui s’hybride de cyber-choses, la chair avec le métal, le silicium qui voisine avec des entités innommables, tentaculaires, ineffables (ajoutez les adjectifs lovecraftiens à la suite). Et bien sûr, l’anticipation pure et simple, nourrie à grands renforts de conférences et de papiers de recherche en informatique, intelligence artificielle et sociologie web (il salue les TED « Talkers » et en particulier Mikko Hyppönen, inépuisable inspiration à base de réseaux de smart-grille-pains contaminés).

Pour ses influences, références, et grands maîtres littéraires, citons dans un ordre assez chronologique : R.L. Stine, K.A. Applegate, H.P. Lovecraft, Aloysius Bertrand, William Gibson, et l’entité bicéphale L.L. Kloetzer.

Mentionnons aussi les doutes et expérimentations du Nouveau roman, avec un Claude Simon en tête.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
0 lecteurs
Or
1 lecteurs
Argent
2 lecteurs
Bronze
1 lecteurs
Lu aussi
4 lecteurs
Envies
4 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
2 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.25/10
Nombre d'évaluations : 4

0 Citations 9 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par la-bouquineuse74 2019-07-20T17:00:53+02:00
Urbex de KeoT
Urbex

https://labouquinerieimaginaire.wordpress.com/2019/07/20/urbex-de-keot/

.

.

Résumé :

Le Maine. Brad, jeune adolescent de douze ans, part explorer une usine désaffectée avec sa cousine, Ashleigh, adepte de l’urbex. Une sacrée idée pour un soir d’Halloween, non ?

Un thème original :

L’urbex c’est le raccourci de urban exploration soit l’exploration urbaine. Plus précisément, c’est une activité (clandestine) qui consiste à visiter des lieux abandonnés comme d’anciens bâtiments, usines, souterrains, châteaux, lignes de métro etc… En conséquence, des mouvements artistiques se sont liés à cette activité comme la photographie, la peinture, les sculptures, le « land art », les graffitis et bien d’autres. Cet art n’est pas encore très connu donc lire une nouvelle sur le sujet c’est super intéressant !

Mon avis :

Je suis un peu mitigée concernant cette nouvelle.

Le point fort de cette lecture c’est son originalité mais aussi l’aspect partir à l’aventure des jeunes, l’urbex, briser les interdits et « être décalé ». L’intrigue se passe un soir d’Halloween, le côté étrange et les petits frissons lors de la lecture sont appréciables. Il semble y avoir une petite critique sociale bien plaisante et…la fin m’a surprise !

En revanche, j’ai trouvé qu’Urbex comporte quelques faiblesses au niveau de l’additivité ou du vocabulaire. L’addiction a du mal à monter dans cette vingtaine de pages. L’ambiance est parfaite, les décors sont bien décrits (avec la grille, l’herbe grouillante, l’usine…) mais le choix du vocabulaire m’a un peu freiné. Ce n’est rien de bien grave juste un petit truc qui revient souvent avec les livres lus sur la plateforme SimPlement : un langage « hétérogène » avec des mots plutôt jeunesse et d’autres plus « élaborés ». Les écrits sont ainsi souvent bloqués entre un langage jeunesse/YA et un « plus adulte » (si on considère qu’il y a un âge pour ça). Personnellement, à partir du moment où je comprends et que le texte est fluide j’ai tendance à m’en moquer, mais ici il y a un décalage avec les pensées de Brad (gamin de 12 ans) « J’attrape mon téléphone sur le monticule de mangas entre le sommier et le mur, compose un SMS. » /// « J’ai eu le dernier Resident Evil, mais… Il fait quand même vachement peur et je n’ai pas trop osé y jouer… » Ce n’est pas vraiment cohérent et je trouve vraiment dommage, c’est que sans ces petits détails dans le langage et le vocabulaire ce genre de livre pourrait être lu par un plus grand public.

Je n’aime pas être négative pour un livre, au fond c’est juste un « petit truc ». Dans l’ensemble cette lecture m’a donné des petits frissons comme à l’époque où je lisais dévorais les Chair de Poule ! Cette lecture collait aussi parfaitement avec une exposition d’Urbex à Honfleur en Normandie que j’ai découvert le même jour que cette lecture. (Comme quoi parfois les choses sont bien faites ?) Finalement, c’est un livre que je conseillerai plutôt aux nostalgiques des Chair de Poule ou aux plus jeunes lecteurs !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aurelie-359 2019-11-28T22:42:59+01:00
Urbex de KeoT
Urbex

Connaissez vous l’urbex ou exploration urbaine ? Cette pratique clandestine qui consiste à aller visiter des lieux abandonnés, délabrés et souvent interdits. C’est dans cet univers que nous entraine Ashleigh, qui a décidé d’y initier son jeune cousin. Le jour d’Halloween, ils partent à la découverte de la vieille tannerie désaffectée du village, et vont découvrir une bonne raison de trembler …

C’est une nouvelle courte d’une trentaine de pages, qui m’a attiré avec sa couverture inquiétante et son thème original. L’écriture est simple et les descriptions sont précises et nous plongent dans une ambiance un peu sombre et inquiétante, parfaite pour les envies de frissons des jeunes lecteurs.

Une joie découverte qui donne envie de découvrir les autres romans de l’auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DiAnna 2019-12-09T22:47:57+01:00
Éclats de silicium

L'auteur a une écriture fluide d'où la facilité de lire ces nouvelles sauf l'une d'entre elle. La première où j'ai eu plus de mal car beaucoup de vocabulaire informatique et je ne comprends pas grand chose à ce niveau là? après cela m'a permis d'apprendre de nouveaux mots. Les autres nouvelles se lisent très facilement et nous montrent que la technologie peut être bien au début mais, par la suite, a énormément d inconvenients. ?‍??‍??‍?

Je vous le conseille +++ et surtout si vous êtes comme moi un peu nul en informatique ne vous arrêtez pas à la première nouvelle bien au contraire lisez tout le livre??

Afficher en entier
Commentaire ajouté par La_melodie_des_mots 2020-03-03T13:47:32+01:00
Éclats de silicium

Éclat de silicium est un livre de sciences fiction. Il comporte plusieurs nouvelles (7 précisément ?). Ce n'est pas le genre de livre que je lis très souvent, mais j'avais envie de changement et de diversifier mes lectures. J'ai apprécié toutes les nouvelles mais il y en a une qui sort du lot et que j'ai adorée : • Là, on va passer à une toute autre échelle•

Éclats de silicium est un livre qui se lit rapidement. Il contient beaucoup de vocabulaire "informatique" mais cela ne m'a pas dérangé dans ma lecture. Au contraire, cela m'a permis d'apprendre de nouveaux mots ! L'auteur a une écriture fluide et nous fait comprendre que la technologie a ses qualités, comme ses inconvénients...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexandraLFC 2020-03-13T09:17:15+01:00
Éclats de silicium

Dans ce recueil de nouvelles futuristes, chaque histoire aborde un thème différent dans un univers propre. La forme évolue également puisque toutes les nouvelles ne font pas la même taille, ne sont pas racontées de la même manière etc.

Le vocabulaire est parfois complexe et difficile à assimiler. Malgré les explications données par certains personnages, j’ai eu un peu de mal à discerner tous les enjeux du premier récit en particulier. Je pense tout de même avoir compris l’essentiel et saisi ce que l’auteur souhaitait véhiculer. Si cette première immersion peut en refroidir plus d’un, surtout lorsque l’on est novice, les autres histoires méritent tout de même d’être lues et sont bien plus abordables.

Je dois avouer qu’il y a deux nouvelles qui se sont démarquées selon moi.

Celle qui est intitulée « Là, on va passer à une toute autre échelle » est l’une d’entre elles. L’auteur pose un décor plus élaboré. Le vocabulaire reste simple. La plume de KeoT est fluide. On ressent davantage d’émotions vis-à-vis du personnage principal que l’on suit sur plusieurs scènes. J’ai eu de l’empathie pour cette jeune femme qui se retrouve dans une situation des plus délicates. Même quand je lis une histoire courte, j’aime avoir un certain nombre d’informations pour m’imaginer au mieux ce que je lis. Ici, le côté science-fiction est en second plan finalement puisqu’il y a une part de policier ou d’enquête. J’ai vécu ma lecture comme un véritable divertissement et non une mise en garde, c’est peut être ce dernier point qui a su faire la différence.

L’autre récit que j’ai grandement apprécié se nomme « Coordination des souffles ». Bien que ce texte soit très court, il est le seul qui montre réellement un aspect positif des évolutions technologiques. En tant qu’infirmière, je suis d’autant plus touchée par l’idée du récit qui serait une belle prouesse si elle pouvait arriver un jour.

Pour les autres nouvelles, mon avis est plus mitigé. Certaines m’ont perdue pour leur vocabulaire. Les autres ne m’ont pas attrapée par leur thématique. Je n’ai malheureusement par réussi à entrer dans chaque histoire.

Ce recueil permet donc de montrer le côté positif mais surtout celui négatif voire dangereux des avancées technologiques. Certaines nouvelles nous poussent à réfléchir sur notre consommation des objets connectés qui devient de plus en plus importante. Il y a quelque chose d’effrayant dans ce livre. Ce qui est raconté n’est pas forcément aberrant mais pourrait bien réellement finir par se produire.

En bref, comme dans tout recueil, chaque lecteur pourra trouver certaines histoires qui lui plairont, lui parleront, d’autres moins. Même si le vocabulaire est parfois très technique, ce livre reste accessible et répond à ses promesses. Le seul moyen pour se faire son propre avis est encore de le lire !

Merci à KeoT pour ce service-presse !

https://alexlovebooks.home.blog/2020/03/13/eclats-de-silicium-de-keot/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maritza 2020-05-19T18:02:21+02:00
Éclats de silicium

Ah ce recueil me donnait envie depuis un certain temps. Il est court, il se lit vite et bien. 7 nouvelles qui ont pour thème la technologie, l’informatique, le hacking, également des projets d’avenirs.

Peu importe que le sexe du protagoniste, on s’attache assez vite aux persos, ils sont entiers, peu développés, ça reste un recueil de nouvelles, mais ils sont corrects. Les idées sont bien maîtrisées, on ne se perd pas dans tous les sens et le fil conducteur pour toutes les nouvelles est bien présent ! Silicium numéro 14 dans mon tableau préféré, et vous ne le savez peut-être pas mais cet élément est à la base d’un objet dans votre ordinateur…*toussote très fort*la loi de moore ça vous parle non ? Bon ok.

Comme tout recueil de nouvelle je parle sans spoil de chaque nouvelle et il y a un petit passage préféré pour chacune d'entre elles. Ça a été parfois difficile de choisir et parfois...je me suis dit allez on va jouer sur l'humour !

La première nouvelle on est plongé la tête première dans le langage informatique, pour mon grand bonheur, en revanche j’ai regretté l’absence d’explications disons détaillées voire vulgarisées. La crypto-monnaie, pas certaine qu’un lecteur lambda sache exactement de quoi on parle. J’ai bien aimé, cependant j’ai tiqué sur le rythme parfois trop haché, à voix haute j’avais envie d’accélérer dans les moments d’action et ces fichus points me frustraient. Tout comme les répétitions. La chute est bien, l’idée du virus biologique – j’en dis pas plus –, les personnages… c’est bien développé.

La deuxième nouvelle sur le « souffle », vous comprendrez pourquoi en lisant, est très courte et aurait pu être développé encore plus ça m’aurait pas dérangée ! Bonne idée, bon thème ! Une de mes préférées.

La troisième nouvelle c’est cipher arrête de cipher ! Disons que la citation pour cette nouvelle serait le partage devient un devoir. Projet Void, espace-temps, beaucoup de réflexions, ça change des autres nouvelles qui se concentraient sur l’action et les dialogues. C'est vraiment pas mal.

La quatrième nouvelle au début m’a fait peur avec le titre anges gardiens. Je me suis demandée où on allait mettre les pieds !

La cinquième nouvelle « Là, on va passer à une toute autre échelle », j’ai le droit d’adorer le titre ? Direct on est dans un environnement disons, que j’affectionne. Celle-là fait partie de mes préférées. Le vocabulaire, l’équilibre, l’action, l’intrigue qui prend aux tripes, vraiment elle est bien celle-ci et à mon sens c’est la plus développée, je ne parle pas en fonction des pages mais au niveau des informations dans la narration, on est dedans. Limite, l’auteur pourrait en faire un roman y a aucun souci. On reste dans la domotique, comprendra qui lira, la technologie et une pointe de suspense.

La sixième nouvelle est pour ma part un peu en dessous des autres. C’est plus policier on va dire l’ambiance, y a de bonnes idées, la fin ça va mais elle ne m’a rien laissé d’incroyable.

La septième et dernière nouvelle est un peu plus disons mystique dans le sens câblage. J’ai bien aimé le parallèle – volontaire ou pas ? – avec les hôtes de service, bon c’est sûr les néophytes ne savent pas, mais j’ai trouvé ça marrant. Courte, mais avec une belle chute.

Pour lire la souuuuiiite :

https://www.facebook.com/la.magie.du.destin/posts/3180159135375108?__tn__=K-R

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zoehababou 2020-06-06T23:33:56+02:00
Éclats de silicium

Dans ce recueil de nouvelles, l'auteur nous montre la voie vers des futurs possibles de l'humanité, si celle-ci avait peu à peu laissé l'informatique et la robotique prendre de plus en plus de place dans sa vie, jusqu'à finir par être totalement liée à elles. Mais, loin d'être juste un ensemble de petites histoires futuristes, alarmistes ou au contraire pleine d'espoir envers les avancées technologiques, l'auteur semble vouloir nous emmener vers quelque chose d'autre, comme si sa réflexion se situait à un autre niveau du problème.

Il y a quelque chose d'effrayant, ou du moins, de perturbant, de dérangeant, dans le cœur de ces nouvelles...

En dehors des personnages humains dont on rattrape l'histoire en cours de route, un autre personnage est là, silencieux, imperceptible, mais qui pour autant ne perds aucun de nos gestes et aucunes de nos paroles, tel un esprit désincarné, omniscient. Comme si l'Informatique avait une existence à part entière... Quelque chose qui, d'une certaine manière, pense, réfléchit. Une entité invisible dotée de volonté, de pouvoir...

Éclats de Silicium va, me semble t-il, bien au-delà des histoires de virus informatique ou de hacker pris à son propre piège. Bien qu'il soit difficile de mettre des mots sur cette étrange impression qu'on éprouve à la lecture, on sent que la vision de l'auteur recèle une réelle profondeur, qu'elle possède un écho, une signification qui nécessiterait certainement une relecture pour être pleinement embrassée.

Bien que KeoT n'hésite pas à user d'un langage technique qui dépassera la majorité d'entre nous, bizarrement, cela n'enlève rien au plaisir qu'on prend à la lecture, sans doute encore une fois à cause de ce quelque chose qui surpasse la simple nouvelle divertissante pour projeter son intention au-delà, et donc notre attention au-delà aussi.

Les fan de SF retrouveront avec plaisir certaines notes caractéristiques de leurs auteurs de prédilections, mais KeoT a réussi à absorber les influences des grands maitres jusqu'à les intégrer dans un style propre, personnel, à la fois sans chichis mais plein de caractère.

Bref, une parfaite réussite ! Ne passez pas à coté !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Louveceltique 2020-08-27T19:05:26+02:00
Éclats de silicium

Vous connaissez maintenant mon goût pour les découvertes de nouveaux auteurs.

Ainsi que mon envie de sortir de ma zone de confort, d’aller vers des lectures de genre qui me sont peu ou pas connus.

Et bien me voilà aux anges car avec " Éclats de silicium", j’ai comme qui dirait tiré le gros lot.

Écrit par un auteur que j’ai découvert dans un recueil en service-presse, je m’attaque ici à quelque chose de totalement nouveau pour moi: la SF et le format nouvelles.

Avec celui-ci je suis à mon 3ème recueil de nouvelles, je ne suis donc pas familiarisée avec de si courtes histoires.

Quand à la SF, ce n’est pas du tout ma "tasse de thé".

J’ai fais quelques tentatives infructueuses auparavant mais qui m’ont laissé un goût plutôt amer.

Pourtant je confirme qu'il ne faut jamais rester sur ses à priori, car ici ça s’est très bien passé.

Pourtant croyez-moi, avec mon niveau informatique etc... je me suis dit qu’on allait très vite me perdre dans ce dédale de technologies.

Il faut le reconnaître j’ai beaucoup ramé au début pour m’immerger, mais je me suis très vite prise au jeu.

J’ai fais beaucoup de recherches également, car le moindre terme était pour moi du charabia.

Pourtant cela m’a terriblement plut.

Je suis une curieuse de nature, j’aime apprendre.

Dans toutes nouvelles nous avons une petite préférence, pour ce qui est de la mienne il s’agit de " Là on va passer à une toute autre échelle ".

J’ajoute également que tout est très bien écrit, l’auteur est habité par ses histoires on a le sentiment qu'il les vis, que tout ceci est bien réel.

Bref en conclusion, le format nouvelles est un bon compromis pour découvrir la SF en ce qui me concerne.

Et je conseil ce recueil à tous, profanes ou coutumiers, car j’ai passé un très bon moment en compagnie de toutes ces nouvelles technologies

Afficher en entier

Dédicaces de KeoT
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 2 livres

Realities Inc. : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array