Livres
446 492
Membres
385 864

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Kim Fielding

263 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.81/10
Nombre d'évaluations : 92

0 Citations 74 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Kim Fielding

Sortie France/Français : 2019-02-19

Dernier livre
de Kim Fielding

Sortie France/Français : 2018-10-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Galilean 2018-06-15T21:55:39+02:00
Brute

J'ai adoré, ça m'étonne que ce livre ne fait pas plus parler de lui. J'ai bien aimé l'écriture de l'auteur et l'histoire était superbe. C'était doux et touchant. Merci beaucoup pour cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaevaCerise 2018-06-18T16:03:04+02:00
L'amour est impitoyable

J'ai moins aimé que le premier, même si l'histoire reste intéressante. J'ai beaucoup apprécié Collie xD et Legolas et Jeremy. Après je n'ai pas autant accroché que ce que j'espérais mais les personnages sont très bien, resilients également. J'aurai aimé suivre et en apprendre plus sur Colin que j'ai bien apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-08-08T12:37:41+02:00
Stupéfiant !

Second avis du blog !!

Un des premiers atouts de ce roman est certainement son humour assez vivifiant sur le monde l’écriture qu'elle soit d'auteur ou de fan ; c'est un vrai plaisir de voir aborder nos petits travers à tous avec des mots toujours bien choisis pour chaque situation.

Nous découvrons un Carter apathique qui semble se noyer dans l'ennui et l’échec mais surtout dans l'alcool qui rend les deux premiers supportables.

Son magazine, son bébé est en train de mourir à petits feux et c'est bien évidemment très douloureux pour lui d'admettre la fin d'une entreprise qui devait lui permettre de changer les choses et d’être reconnu. L'auteur nous entraîne sur l'idée de la perte de nos espoirs et de nos idéaux avec beaucoup de nostalgie en abordant le monde de l’écriture s.f, fantasy et autres styles du genre. Une écriture aux images originales, qui n'a rien d'explosive en soit,mais qui touche toujours au but en trouvant à chaque fois l'expression parfaite.

Assailli d'envoi de nouvelles, toutes plus horribles les unes que les autres, écrites par un fan de son magazine mourant, Carter décide sur un coup de tête et peut être sur un coup de désespoir, de prendre le volant pour aller à la rencontre de ce mystérieux fan. Ce voyage va permettre ,sans qu'il le sache encore, à notre homme de sortir de sa petite vie grise et d’accepter enfin la mort de ce qu'il croyait être sa part de participation au changement dans le monde . Il va tant bien que mal essayer de mettre de coté une vie consacrée au monde du fantastique et aux jeunes auteurs en devenir jusqu’à sa rencontre avec l’étrange John qui va définitivement lui prouver que les choses ne sont pas toujours telles que l'on croit.

John et Carter courent beaucoup, font beaucoup l'amour et apprennent chacun à découvrir de nouveaux horizons. Si Carter semblait croire qu'il avait beaucoup perdu, il réalise peu à peu tout ce qu'il a gagné au contact de John, en particulier ce nouveau lui qui refoule ses peurs qui donnaient à sa vie ce sentiment si fort d’échec.

Une belle histoire entre deux types un peu (beaucoup pour l'un) hors normes.

Le couple d'amis avec son comparse et ex de jeunesse et les clins d’œil à Got sont très drôles pour qui, comme moi, est fan de la série.

Un doux roman hommage à la littérature bd, sf, fanzine qui me rappelle mes jeunes années où j’étais persuadée que Huxley,Herbert et Barjavel n’étaient pas des êtres humains pour distiller un tel génie, qu'une vie sans avoir lu un Stephen King n'en était pas une.

Un récit qui surfe sur mes souvenirs de Rencontre du troisième type et de ma collection de comics qui a finit sur les étagères de mon fils pour une nouvelle vie et qui nous dit qu'on est finalement tous restés envieux de ce petit garçon qui aidait E.T. à rentrer maison.

Pour finir, je dirais que Stupéfiant touche du doigt ce que chaque auteur ou autre artiste, peut ressentir un jour face à l'analyse de son parcours qu'il soit baigné de réussite ou, bien plus souvent, resté dans les arcanes de la discrétion et de la remise en question personnelle de ses espoirs. Yop.

http://meninbooks.eklablog.com/stupefiant-de-kim-fielding-second-avis-a146843012

Afficher en entier
Bones, Tome 2 : Une Bonne Fondation

J'ai adoré retrouver la plume de Kim Fielding. Ce second tome est encore mieux que le premier.

Dylan et Chris forment un couple vraiment très amoureux malgré quelques incertitudes, d'un côté comme de l'autre. Ils vont devoir traversé de nombreuses épreuves mais ils sauront les traverser grâce à la solidité de leur couple — ce qui montre bien à quel point ils ont évolué depuis le premier tome.

En bref, pour moi, ça a été juste un immense plaisir de les retrouver et j'ai passé un très agréable moment en leur compagnie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laubel 2018-09-22T18:56:17+02:00
Bienvenue à Rattlesnake

J'ai beaucoup aimé ce livre et j'ai passé un bon moment pendant cette lectures

Afficher en entier
Commentaire ajouté par InconstanceFMR 2018-10-18T13:46:12+02:00
Les lettres oubliées

Je l'ai terminé au bout de quelques heures à peine, et je n'arrivais pas à le lâcher. Attention, on a là un sujet lourd, donc à éviter en période de déprime. Quand j'ai lu chaque lettre de Bill, j'ai pleuré. Pourtant je ne suis pas née de la dernière pluie, mais on parle là d'injustice, d’inhumanité et d'abandon. Et malgré toute cette tristesse, ce sont ces lettres qui entraînent Will sur le bon chemin, celui de la vérité sur lui-même et du courage de faire front, d'avancer et de montrer à Colby - au FABULEUX Colby - qu'il ne faut pas renoncer quand on aime.

Superbe, authentique et touchant, surtout quand on sait que toutes les tortures subies par Bill ont été subies par des milliers de personnes dans le monde pour la même (absence de) raison, et que dans certains pays, on les subit encore de nos jours. C'est un très bel hommage à toutes ces victimes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tyzane 2018-10-20T18:32:57+02:00
Les lettres oubliées

Il n’y a pas de pathos dans la plume de Kim Fielding, elle ne cherche pas à nous faire pleurer, au contraire. J’ai plus l’impression que cela arrive malgré elle. Il y a beaucoup de pudeur, de délicatesse et de justesse dans sa plume. Elle aborde tous les passages difficile de manière à ne pas les rendre plus difficile et c’est très appréciable. Je n’ai pas personnellement pleuré (j’ai un cœur de pierre ET j’étais avertie, je savais à quoi m’attendre) mais j’ai plus d’une fois eu la gorge serrée. Pas parce que l’auteur m’a prise par la main pour me dire « là c’est triste, pleure » comme j’en ai souvent l’impression, mais à cause du contraste terrible entre ce qui se passe et la pudeur et l’innocence, presque, avec laquelle ces choses sont racontées. Ni Bill ni Will ne sont naïf, mais ils ont cette innocence qui les rend attachant et intéressant et qui rend pire encore leur récif respectif.

Parce qu’au-delà de la forme, il y a le fond, évidemment. Je vais être honnête, je n’ai pas appris de choses à proprement parler, hormis peut-être le nom officiel de la procédure de Fremann Watts. Je suis assez au fait des horreurs que l’humanité est capable d’imposer à ses représentants et cela a été une chance. Parce que quand Bill écrit certains mots, j’ai serré les dents en sachant ce que j’allais lire, même s’il n’y a rien de décrit. Mais cette connaissance n’a pas suffi à me protéger de mon imagination et j’ai très eu envie de taper des gens plusieurs fois au cours de ma lecture. Je trouve brillant le parallèle entre Will et Bill. Le fait que les deux hommes aient le même prénom, une histoire si proche, avec des conséquences si différentes. J’ai souris et frémis à cause du courage de l’un, sa volonté de rester fort et fier et son désespoir quand il sent qu’il va devoir plier, peut-être. J’ai gémi et frémis en lisant ce par quoi est passé l’autre, la trahison des gens qui l’aimaient, mal, mais sincèrement, le fait qu’il ait été brisé si longtemps avant de renaître de ses cendres. Et dans les deux histoires, j’ai trouvé épouvantable le fait que les souffrances ne soient imposées que par des gens supposés protéger et chérir. Des gens censés aimer et aider. Des figures d’autorités, familiales, médicales, spirituelles, qui utilisent leur pouvoir pour faire du mal.

Ces deux histoires qui se déroulent en parallèle résonnent très fort en moi, parce que ces horreurs ne sont pas terminées. Il ne faut pas oublier que, pas si loin, des femmes lesbiennes sont condamnées à des viols punitifs. Que pas si loin, des hommes gays sont enfermés dans des camps de concentration pour y être tué, à moins d’être rendu à leur famille pour qu’elles fassent le travail elles-mêmes. Qu’au pays de la liberté, les thérapies de conversions étaient légales dans certains états il y a encore quelques semaines (elles sont interdites dans le New Hampshire depuis le 8 juin 2018. 2018 bordel !), que le vice président des Etats Unis est un partisan de ces thérapies. Qu’en France, elles ne sont toujours pas interdites, bien que l’homosexualité ne soit plus considérée comme une maladie. En FRANCE, bordel².Il ne faut pas oublier qu’au-delà des comportements individuels pas toujours honorables, il y a des pays où les institutions sont criminelles. Ce que font les gens en tant que gens est déjà très grave, mais les oppressions systémiques, qu’elles soient homophobes, racistes ou sexistes, sont impardonnables.Antha http://meninbooks.eklablog.com/les-lettres-oubliees-kim-fielding-a148919354

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fridja 2018-10-30T14:04:59+01:00
Les lettres oubliées

J'ai adoré! comme souvent les écrits de Kim Fielding. Ce roman frise le coup de cœur pour moi juste parce qu'il est un peu trop court... La fin est, selon moi, trop rapide, j'aurais voulu en savoir plus; il y avait matière, dans l’épilogue, à au moins un roman de plus! Alors voilà, le roman n'est pas un coup de coeur juste parce que j'en sors frustrée... je voulais plus de Will&Colby, je voulais plus d'histoire d'internés, je voulais plus, parce que ce que nous donne Kim Fielding, là, est vraiment excellent!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sosolsghnr 2018-11-01T06:51:43+01:00
Bienvenue à Rattlesnake

une magnifique romance avec des personnages très touchants. l'écriture est délicate, l'histoire de Jimmy est bouleversante mais il reste pudique. Celle de Shane est aussi bouleversante, leur histoire évolue avec délicatesse. une belle découverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par InconstanceFMR 2018-12-29T00:30:45+01:00
Bienvenue à Rattlesnake

Un roman très juste, très vrai et d'une grande douceur. Malgré les débuts horribles dans la vie des deux personnages, on se sent au Rattlesnake Inn - comme s'y sent Jimmy sans vouloir se l'avouer - à la maison. La romance entre Jimmy et Shane est du même acabit : franche, douce, et sans fioritures.

Ce fut une lecture très agréable.

Afficher en entier

Dédicaces de Kim Fielding
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dreamspinner Press : 20 livres

Reines-Beaux : 4 livres

MxM Bookmark : 2 livres

Sidh Press : 1 livre

Amazon Publishing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode