Livres
606 597
Membres
697 879

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Laure Dargelos

Par Dimess47 le 23 Mai 2021 Editer
Dimess47
Au début de ma lecture, je me suis laissée porter par ma lecture, sans forcément chercher l'originalité ou le petit détail de ce roman. Bon sang mais dès les premières pages on est entourloupé ! Les personnages, leurs prénoms, leurs manient, leurs lubies, leurs façon de parler TOUS tourne autour de la littérature, des livres et l'univers de l'édition ! Ce livre est parfaitement magique, intriguant, décalé et original, fascinant et prenant. J'ai prit 6 vitesses de lecture à partir du 10ème chapitre, je n'ai rien compris à ma soudaine addiction à dévorer les pages si ce n'est que, cette histoire est sublime.
La beauté de ce livre va au-delà de "l'histoire", je n'ai pas pu m'empêcher de féliciter et de m'émerveiller en lisant le travail d'écriture de Laure Dargelos. Les éditions Rovka on su mettre ce merveilleux texte avec une touche graphique géniale, et la couverture est magnifique.
Un coup de cœur éditorial, d'écriture et d'histoire !!!!
Par Riverie le 22 Mars 2019 Editer
Riverie
La voleuse des toits, c'est l'histoire d'une jeune fille éprise de liberté, de justice et d'un monde meilleur.
Son périple est fait de rencontres et de situations périlleuses. Le temps est son allié tant que l'Art est son arme.
Le passé et le présent se mêlent et s'entremêlent, la réalité se disloque, mais le but reste immuable.
L'écrivaine use avec talent des mots pour peindre un tableau riche en couleurs. Chacune d'elle représente une forme distincte et le tout forme un monde aux multiples facettes.
Ce fut une lecture riche que j'ai fort appréciée !
Je le recommande chaleureusement.
A propos du livre :
La Voleuse des Toits
La Voleuse des Toits
Par sosoya le 10 Février 2022 Editer
sosoya
Gros coup de coeur. Ce roman est une perle. A travers une enquête il rend hommage à la langue française avec toute sa complexité.
Il met en avant également toutes les règles qui ont été mises en place. Réforme de l'orthographe "oignon ognon" le dérèglement climatique avec le dérèglement "textuel".
Tout ce qui permet d'écrire un ouvrage avec les différents caractères, ponctuation qui sont des noms de familles, noms de Village "Virgule-point, Alinéa, Esperluette, Atlas, Dictionnaire, Roman"; même les accessoires "marque tapages" ont leur utilité LOL. Le graphisme dans le format papier est un voyage pour les yeux.

Je découvre cette auteure à travers ce livre, je la suivrai volontier.

Les personnages sont très attachants notamment Heloïse la fleur Trompette à pétales, ainsi qu'Ernest qui voyage de livres en livres tels les personnages de tableaux dans Harry Potter.

Un vrai régale pour les amoureux des Mots. Cela me réconforte à garder le format papier car j'aime à penser tout ce qui peut se cacher derrière.

A recommander sans modération à tout les amoureux des mots.
Par Marina009 le 6 Mai 2021 Editer
Marina009
https://booksbookmarks.wordpress.com/2021/05/06/prosperine-virgule-point-et-la-phrase-sans-fin-laure-dargelos/

9/10

A chaque sortie de Rivka, je suis toujours au taquet car chaque campagne de précommande est assortie de goodies à la clé et je suis faible donc j’ai foncé pour ce roman-là les yeux fermés, même si je ne connaissais pas l’auteure avant. J’ai reçu avec un beau marque-page magnétique à l’effigie de l’héroïne. Oui, je suis faible.

J’avais tout de même peur de ne pas apprécier ma lecture au départ car il est rare que je me jette les yeux fermés sur un récit sans avoir un minimum d’avis dessus mais mes craintes se sont vite taries quand j’ai découvert la beauté de l’ouvrage.. Le travail éditorial est juste magistral, le roman est ponctué d’illustrations EN COULEURS (et pour un roman c’est très rare) qualitatives, c’était époustouflant. Rien que pour cela, j’avais envie d’aimer ma lecture.

J’ai tant aimé ! Je me suis vraiment crue dans un cosy mystery à la Agatha Christie sous fond de fantasy avec la légèreté et la mignonnerie des romans feel good YA de Kasie West. Si au départ, j’étais perdue par l’afflux de la quantité d’informations nouvelles sur ce monde inconnu, je me suis vite familiarisée avec le style, l’écriture toute douce et élaborée et surtout, je dois avouer que c’est le livre le plus original qu’il m’ait été donné de lire. Tout est régi par la littérature et les lettres dans ce roman, c’était vraiment fascinant !

Au niveau des personnages, je les ai énormément appréciés. J’ai adoré les joutes verbales remplies d’humour de Prospérine et Honoré. Ils m’ont fait si rire par leurs situations cocasses aux côtés de plantes qui parlent ou de la maladresse des personnages. J’ai vraiment été conquise par nos deux personnages têtus et hauts en couleurs. Ca, ils ne s’aiment pas au tout début, et on le sait ! Je me suis régalée aux côtés de nos deux têtes de mules qui vont finir par s’apprivoiser ! Je me suis aussi énormément attachée à Poppy, Ernest, Héloïse (oui la plante trompette là ahah)…

Au niveau du rythme du récit, j’avoue que parfois ça a été compliqué car il ne fallait pas que je perde le fil tant on apprenait de choses (très intéressantes en plus !) mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, les pages ont défilé à tel point que je l’ai fini en une journée. La fin m’a assez surprise et j’ai adoré la tournure qu’a pris l’auteure. Rien n’a été laissé au hasard et Laure Dargelos ne nous épargne pas souvent, c’était vraiment cool comme épopée !

En résumé, j’ai passé un excellent moment de lecture, proche du coup de cœur, que je vous conseille les yeux fermés ne serait-ce que pour le travail apporté au niveau de l’édition et du dessin, je suis conquise et j’espère que vous le serez aussi ! (vous pouvez retrouver ce roman ainsi que son marque-page directement sur le site des éditions RIVKA, le lien : https://www.editions-rivka.com/prosperine/).
Par Lord_picture_ride le 24 Avril 2020 Editer
Lord_picture_ride
Bon alors que dire de ce livre... c'est une pure merveille de l’écriture française. De part son style d’écriture, à son histoire et ses personnages. On m'a conseillé ce livre et je trouve que le conseil qui m'a été donné et un des meilleurs que j'ai reçu.
Le personnage de Plume évolue tout au long du livre. Elle passe de sa tendre naïveté d'enfance, à une femme sûre et mûre, qui combat pour la liberté. Cette maturité, elle ne l’acquière pas en deux chapitre et surtout c'est les relations avec les personnages secondaires et Élias qui la conduise à mûrir.
Parlons de Elias. Lui aussi mûri dans cette histoire mais surtout il ouvre doucement mais surement ses sentiment ainsi que sa façon de penser aux lecteurs et aux autres personnages. Il y a un peu de rêve (ou de naïveté) dans ce personnage. Comme le fait que l'amour est éternel et n'est que pour une personne.
Je n’énumérai pas tous les personnages secondaires, mais je dois dire que l'auteur a fait un vrai travail de recherche et d'approfondissements des sentiments, des actions et de leur personnalité. Ce qui rend dotant plus cette histoire passionnante et intrigante.
Je dois dire que la recherche de l'Oméga, fut un vrai plaisir même si j'ai toujours deviné qui il est.
Et que dire de c'était fin,
Spoiler(cliquez pour révéler)
qui vous brise le cœur et le reconstruit pour une belle fin et oui c'est une happy end
.

Je suis vraiment heureuse de refermer ce livre et ses personnages car ils ont vraiment réussi a me transporter. Je vous conseille vivement de le lire, d'en prendre plein les mirettes, et de le savourer (même s'il est long).
A propos du livre :
La Voleuse des Toits
La Voleuse des Toits
Par benerogue le 19 Mars 2019 Editer
benerogue
Avant toute chose je tiens à remercier Laure Dargelos d’avoir accepté de me confier son livre pour que je puisse vous en parler aujourd’hui !

Lorsque j’ai vu ce roman sur le site de Simplement, le résumé m’a tout de suite attiré, mais j’ai eu un peu peur en le voyant catégorisé en Young Adult. En effet, depuis quelques années, j’ai du mal avec ce genre, peut-être parce que j’ai vieilli, mais surtout parce que je trouve que les personnages y sont assez stéréotypés et que toutes les histoires se ressemblent. Et bien ce livre me montre que je me trompe totalement. Il s’agit d’une véritable pépite et mon premier gros coup de cœur de l’année 2019 !

Ce roman est tout simplement magnifique. Il va réunir de nombreux genres, comme la romance, l’aventure et la fantasy. On atterrit dans un monde totalitaire gouverné par une personne mystérieuse et masquée, l’Oméga. A ses côtés se trouve la Ligue Écarlate, les seigneurs les plus puissants du royaume. C’est dans cette réalité que grandit Eléanore, une jeune aristocrate. Très tôt elle veut s’affranchir des carcans de cette société restrictive et se créée pour cela un alter égo, Plume, qui parcours les toits de la ville la nuit venue. Mais tout risque de changer quand elle se retrouve contrainte à se fiancer avec Élias d’Aubrey, un des héritiers de la Ligue Écarlate, qui n’est pas sans ignorer ses activités nocturnes. Surtout que plus bas, dans les quartiers les plus miséreux, la révolte gronde …

Le roman est divisé en trois parties. La seconde, qui aborde le voyage dans le temps est celle que j’ai le moins préférée, car souffrant selon moi de quelques longueurs.

Élias est mon personnage préféré. J’aime son sens du sarcasme, qu’il utilise principalement pour se protéger. Et même si à certains moments du récit on a envie de le tuer, mais vraiment, on finit par comprendre sa vision. Eléonore/Plume est une femme forte, qui veut s’émanciper, par rapport aux autres dames de la cour. On la voit évoluer au fil du récit, selon les drames qui lui arrivent. La romance des deux personnages m’a vraiment touché, j’ai apprécié de voir leurs sentiments se développer.

Je suis vraiment tombé amoureuse de cette histoire, de ses personnages, si complexe. On se fait tout le temps surprendre. En effet, l’une des grandes forces de ce roman, ce sont les nombreux twists que propose l’auteur. On ne les voit vraiment pas venir. Lors de la plus grosse révélation du livre, je suis restée bouche bée. On découvre les choses au fur et à mesure, sans les deviner ! L’auteure est vraiment douée pour distiller les informations au fur et à mesure. La fin est à mon sens un peu rapide mais reste quand même très bonne.

En conclusion, un excellent roman, dont on ne voit pas passer les presque 700 pages. C’est très rare chez moi, mais je lui donne la note maximale !

https://lecariboulitteraire.wordpress.com/2019/03/19/laure-dargelos-la-voleuse-des-toits/
A propos du livre :
La Voleuse des Toits
La Voleuse des Toits
Par Maureen_lit_des_livres le 8 Juillet 2022 Editer
Maureen_lit_des_livres
Quand l'espoir fait vraiment vivre...

Ici nous faisons la connaissance de l'excentrique Prospérine Virgule-Point qui doit son nom au mariage de ses parents Monsieur Virgule et Madame Point. Excentrique car elle est toujours habillée haut en couleur alors que les habitants de Demi-Mot, eux sont ternes et monotones.
Mais quand elle trouve le corps de Tom W dans le jardin de sa boutique, elle n'hésite pas à vouloir résoudre ce mystère que même les inspecteurs de la Capitale ne veulent pas élucider.
C'est accompagné d'un jeune homme qui reviens dans sa village natal pour venir voir sa famille et qui à la base ne veut plus rien à voir avec ce village, qu'elle va tenter de comprendre ce qui s'est passé.
Mais tout n'est pas si simple et un petit détour à la Capitale ne leur fera pas de mal. Qui est vraiment Honoré Point-Virgule et pourquoi aide t'il vraiment Prospérine. Seule la fin écrite par l'auteure du roman Peines Perdues peut les aider.

J'ai passé un agréable moment de lecture en compagnie de ces personnages et de cette intrigue, malheureusement ce roman est beaucoup trop léger pour moi.
En effet, j'ai trouvé les personnages pas assez approfondis, trop avenants par moment. Trop simplistes et surtout trop classiques, en effet, chacun a son rôle bien défini. Personne ne sors réellement du lot pour apporter une touche de surprise.
Mais à travers ce roman, l'auteure à voulu mettre l'accent sur des sujets sensibles qui régissent notre monde de vivant. Elle y parle d'écologie, d'environnement, ainsi que du rôle qu'à la littérature dans notre vie.
Mais j'ai adoré l'intrigue qui en plus d'etre bien ficelée s'est révélée être un petit casse tête. Ce que j'ai préféré ici c'est l'imaginaire de l'auteure. En effet l'univers de ce roman est basé sur les textes, ici tout est question de typographie, d'écriture et de langage. Même les personnages portent des noms de syntaxe française, au début cela est assez perturbant mais on se prends vite au jeu.
Point positif, on ne s'ennuie pas du tout dans ce roman. Ici il est riche en action, rebondissements et révélation. C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus boosté dans ma lecture. Nos personnages ne sont pas en manque d'imagination pour résoudre le mystère qui s'est emparé de leur monde et sont prêts à tout pour que leur roman soit terminé. La fin m'a beaucoup étonnée, je dois avouer que je ne m'attendais pas à cette révélation et c'est ce qui m'a le plus plu au final.
La plume de l'auteure est plutôt belle à lire, on sens qu'elle a cherché à faire de son roman un petit bijou. Le fait d'alterner les points de vue des personnages permettent aussi une lecture plus fluide et plus agréable.
Et que dire des magnifiques illustrations intégrées au récit qui permettent la lecture et la compréhension plus facile. Le travail de la maison d'édition est incroyable et les bonus à la fin de la nouvelle édition sont juste splendides.


En bref, un bon moment de lecture mais cela reste un roman axé jeunesse et il plaira à coup sûr aux plus jeunes.
Par mamameiko le 16 Juillet 2021 Editer
mamameiko
Un livre magique ! On découvre un univers totalement nouveau dans le monde du Texte ! Avec des illustrations et des mises en scène de pages incroyable, on suit les aventures intrépide de notre chère Prospérine Virgule-Point qui découvre un cadavre dans sa boutique de plantes !
Entre des personnages attachants et un univers nouveau, on bascule avec plaisir dans le monde de ce roman ! Je conseille !
Par benerogue le 2 Mars 2021 Editer
benerogue
Attention, OVNI littéraire !
J'avais eu un véritable coup de coeur pour le roman précédent de l'auteure, La Voleuse des Toits, qui reste, encore aujourd'hui un de mes romans favoris (et un des Youngs Adults les plus aboutis que j'ai pu lire). J'attendais donc avec impatience le second roman de Laure Dargelos. Je ne peux pas dire que j'ai été déçu, mais je n'ai pas autant aimé que son premier roman.
On se retrouve à nouveau dans un Young Adult de fantasy, avec une enquête, et un brin d'humour. Pour essayer d'expliquer, c'est comme si lorsqu'un livre est écrit, un univers se crée dans le livre, avec des personnages pour entretenir les caractères (la famille « J » s'occupe de tous les J du livre …). Et bien dans ce roman, on se retrouve dans cet univers alternatif. On rentre véritablement dans le livre. le personnage principal Prospérine Virgule-Point (héritière du mariage des familles Virgule et Point) a choisi de ne pas suivre la voie familiale, en devenant fleuriste. Mais la découverte d'un cadavre dans son magasin va la mener d'aventure en aventure, à la découverte des secrets les plus profonds de l'univers des livres, avec son frère Ernest, un vrai dictionnaire ambulant et Honoré, héritier des Point-Virgule, et citadin convaincu.
J'ai passé un bon moment de lecture, très impressionné par le travail de l'auteure, et embarqué dans cette enquête très particulière. Cependant, j'ai moins été embarqué que dans La Voleuse de Toits. Mais je ne peux qu'être admirative de l'univers développé par l'auteure. C'est tout bonnement hallucinant ce qu'elle a réussit à créer, et le travail fournit. L'univers c'est vraiment fou, parce qu'au-delà de l'histoire, il y a le visuel, les jeux de mots, l'écriture. Tout est important et à relever, que ce soit les accents, les majuscules … ! Chaque personnage à sa propre identité littéraire. C'est un vrai travail littéraire. La lectrice aguerrit et la maquettiste que je suis ne peut être qu'admiratrice de cela !
En conclusion, ce livre mérite vraiment d'être découvert par le pus grand nombre ! Et je découvrirais avec plaisir les futures aventures de Laure Dargelos.
Par Ichmagbuecher le 10 Janvier 2021 Editer
Ichmagbuecher
Mon avis complet : http://ichmagbuecher.eklablog.com/la-voleuse-des-toits-a204981476

Le personnage d'Elias est imprévisible et ses desseins sont troubles. J'ai eu beau me creuser les méninges, je n'arrivais pas à cerner ce jeune homme, héritier d'un seigneur écarlate. Sa rencontre hasardeuse avec Plume devient rapidement un jeu dangereux dont il est le seul à connaître la consigne et l'enjeu. Son adversaire tente de parer les coups du mieux qu'elle peut, mais le bougre la devance d'un pion à chaque coup. Plume jongle entre les bonnes apparences publiques et ses convictions personnelles quant à la société et au gouvernement en place. Elle tente de garder la tête hors de l'eau, mais manque d'être débordée. Le comportement trop enjoué d'Elias est suspect, et pourtant parfois il semble montrer son vrai visage. Ses instants de confusion me désarçonnaient, et sa confiance en soi était effrayante.

Mais les masques finissent toujours par tomber, et la réalité m'a totalement prise au dépourvu. Ce fut pourtant également un grand moment d'émotion, ainsi que le second grand tournant de l'intrigue. Et parlons-en de cette intrigue ! Maîtrisée de A à Z, elle nous entraîne dans un tourbillon de péripéties haletantes, où planent secrets et non-dits. Alors qu'une étincelle de révolte s'allume dans les bas fonds, l'Omega fait tout pour l'éteindre avant embrasement. Dans leur périple et au fil du temps, ils croisent de nombreux personnages, annonciateurs de changements ou d'épisodes sanglants.

L'épilogue est fabuleux comme si tout rentrait dans l'ordre. Pour ma part, il était très attendu et pourtant, l'autrice a réussi à faire encore mieux que le reste si c'est possible, tant sa description est pointilleuse. Au bout du compte, après avoir lu le dernier mot, me repassant l'intégralité du récit en accéléré, j'ai été époustouflée par l'ampleur de la tâche.

Le récit est servi par une plume dynamique, qui pose les mots avec une facilité et une fluidité déconcertantes, m'entraînant dans cet univers magique et dangereux à la fois. L'écriture est très imagée et ce décor ne fait qu'embellir le récit. Elle sculpte également des personnages diversifiés, attachants ou détestés, parfois les deux simultanément.
A propos du livre :
La Voleuse des Toits
La Voleuse des Toits
Par Mo248 le 6 Janvier 2021 Editer
Mo248
Ce fut une découverte de mon abonnement littéraire : et quelle découverte !
J'ai toujours été intéressée par les dystopie fantastiques : néanmoins, il m'a toujours semblé plus facile de les voir au cinéma plutôt que de les lire. En recevant ce livre, j'étais donc mitigé : heureuse de renouer avec la dystopie, mais inquiète de savoir si j'allais parvenir à rester accrocher jusqu'au bout. Le fait est que oui !

Bon, certes, j'ai découvert la réponse de l'énigme principale assez tôt dans l'histoire (je ne sais pas si cela concerne que moi ou bien une majorité de lecteurs) mais cela n'a gâché en rien ma lecture. Au contraire : je trépignais d'impatience à l'idée que les personnages arrivent aux mêmes conclusions que moi ! Qui plus est, l'écrivain possède une plume formidable car il est parvenu à me troubler, à de nombreuses reprises, me forçant à remettre en question mes propres conclusions. J'ai tout simplement adoré.

Ajoutons à cela un duo de héros au sens de l'humour aiguisé et aux répliques acerbes, le tout saupoudré d'un zeste de sentiments et le tour est joué.

Je terminerai mon commentaire en tirant mon chapeau à l'auteur : la trame de fond de l'histoire est immensément complexe. Pour autant, elle ne laisse aucune question en suspend au cours de son récit : chaque évènement trouve une explication. C'est le plus appréciable finalement car il aurait été de jouer avec les lignes de temps en parsemant le tout de plusieurs incohérences...

Je déplore néanmoins une fin légèrement trop "niaise" à mon goût mais c'est très personnel, et cela ne terni pour autant pas l'avis que je me suis fait de ce livre !

Un très bon livre que je recommande à tous les amateurs de dystopie !!!
A propos du livre :
La Voleuse des Toits
La Voleuse des Toits
Par R-Oncedor le 29 Novembre 2020 Editer
R-Oncedor
Tout m'a plu dans ce livre. Absolument tout !

La narration très bien menée et pleine d'humour, la plume dynamique et visuelle, l'univers super original, et les personnages... Quels personnages ! Ils sont tous tellement attachants ! Notamment Honoré et Prospérine qui sont très drôles quand ils interagissent ensemble. (sans parler d'Héloïse, la Trompette à pétales)
L'autrice a merveilleusement su développer cet univers atypique, basé sur les livres, les textes et les mots.
L'histoire est trépidante et pleine de rebondissements, on ne s'ennuie jamais.
Quant à la mise en page, elle est formidable, absolument raccord avec l'histoire. J'ai adoré toutes les illustrations intégrées, les effets de texte, les petites scénettes qui accompagnent la lecture. L'objet-livre est un vrai bijou.

Bref, un roman que je recommande à tous ceux qui aiment les livres, les univers originaux et le young adult !
Par LeRaton-Lecteur le 13 Août 2022 Editer
LeRaton-Lecteur
Une très jolie histoire que je suis ravie d’avoir découverte… On m’avait vanté l’originalité de la plume, de la mise en pages et de l’histoire, et je dois dire que je n’ai pas été déçue du tout ! Prospérine Virgule-point et la phrase sans fin est un roman qui ne ressemble à aucun autre. Il est à la fois intrigant, magique, décalé, romantique, prenant et original. Tout le récit est centré sur la littérature et on sent transparaître l’amour profond de l’autrice pour les mots. Le livre regorge de détails tant au niveau du récit que de la mise en pages originale et ça rends la lecture à la fois plus complexe que ce à quoi je m’attendais et infiniment plus divertissante.

Le scénario en lui-même n’est pas fou d’originalité, c’est un Cosy Mystery tout ce qu’il y a de plus classique. Mais l’ambiance reste chaleureuse, on se laisse happé par l’histoire et on a envie de découvrir la suite. Prospérine et son acolyte sont des personnages attachants bien que parfois agaçant et j’ai pris plaisir à les suivre dans leur aventure. Seul bémol pour moi : la romance qui est clichée au possible et la révélation finale que j’ai trouvé un peu bancale et pas à la hauteur du reste du récit, dommage.

Néanmoins, je ne peux que vous conseiller ce livre qui est un petit OVNI littéraire et qui ne pourra que vous enchanter. Petit plus : j’ai rencontré Laure Dargelos et c’est une perle, elle est absolument adorable, je lirais bientôt ses deux autres romans…
Par Larepubliquedeslivres le 10 Août 2022 Editer
Larepubliquedeslivres
J’ai vu passé ce livre pas mal de fois sur les réseaux sociaux, j’ai entendu dire que c’était un OLNI (objet littéraire non identifié). Ce roman fait partie des cinq romans du PLIB 2022 pour lequel je suis jurée. Je l’ai donc lu.

Une chose est sûre, ce roman n’est pas comme les autres. L’autrice a créé son univers au cœur des livres. Pour chaque manuscrit, un village se construit et entretient ce texte même s’il reste inachevé. J’ai trouvé cette idée tout bonnement géniale, c’est un monde dans notre monde, avec ses dirigeants et ses problèmes. L’autrice nous plonge dans un univers littéraire qui en ravira plus d’un.

Au milieu de cet univers, il y a Prospérine, fleuriste, qui se retrouve malgré elle à mener une enquête. C’est une jeune femme haute en couleur que ce soit pour son comportement ou son look. Elle ne recule devant pour rétablir la vérité. C’est un personnage attachant bien que parfois un peu agaçant.

Ce roman est riche en rebondissements et en émotions. L’autrice sait mener son histoire pour que le lecteur ne lâche plus son roman. Elle m’a surprise à plusieurs reprises.

Le travail éditorial pour ce roman est impressionnant, j’ai beaucoup aimé les mises en page et illustrations faites sur certaines pages qui appuient le texte. C’est un plaisir de lire un roman de cette qualité.

Néanmoins, je trouve que le roman parfois d’explications, comme les voyages entre les écrits et la Capitale par exemple. Je me pose toujours la question d’ailleurs.

En bref, c’est un très bon roman dans un univers littéraire poussé. J’ai aimé plonger dans l’univers de l’autrice avec son enquête et ses personnages. Un roman à découvrir par tous les amateurs d’univers littéraires atypiques.
Par Lempika23 le 10 Août 2022 Editer
Lempika23
On échappe de peu au coup de cœur.

Je ne m’attendais pas à être aussi transporté par ce récit : la prise et l’écriture de l’autrice, ainsi que le sujet abordé dans le roman, y sont pour beaucoup. J’ai adoré ! J’avais l’impression de vivre avec le livre et d’avoir joué un rôle pour un possible village.

Dommage que j’ai vu venir la fin, ça a un chouïa gâché mon plaisir.

En tout cas, je recommande cette lecture aux amoureux de la literature et des mots

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode