Livres
475 964
Membres
454 556

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Laurent Genefort

289 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
38 lecteurs
Or
186 lecteurs
Argent
123 lecteurs
Bronze
82 lecteurs
Lu aussi
101 lecteurs
Envies
254 lecteurs
En train de lire
21 lecteurs
Pas apprécié
18 lecteurs
PAL
181 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.03/10
Nombre d'évaluations : 152

0 Citations 76 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Laurent Genefort

Sortie France/Français : 2019-08-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Mataii 2019-01-13T20:42:52+01:00
Lum'en

Ça change des œuvres de Laurent Genefort que j'ai pu lire jusqu'à présent. Le lecteur suit les péripéties des colons d'une planète nommée Garance, et ce à travers plusieurs centaines voire milliers d'années. Ainsi, les différents récits narrent les premiers instants sur cette terre étrangère, puis l'établissement de la colonie, en passant par les crises, jusqu'à la disparition de l'espèce humaine sur la planète. Le livre se divise en plusieurs parties mettant en avant des personnages qui n'ont aucun rapport entre eux. On pourrait voir ça comme des nouvelles, mais avec Garance comme lieu commun. On découvre aussi la faune et la flore de la planète, leurs caractéristiques, comment l'être humain tente de s'adapter...

Les histoires racontées ne sont pas toute du même niveau. Les intrigues se suivent mais ne se ressemblent pas. Je ne me suis pas attachée à tous les personnages et le fait qu'on ne les retrouve pas dans les chapitres qui suivent est assez perturbant. Mais c'est suffisamment bien narré et assez complexe pour passer un bon moment de SF, même s'il manque à mon goût un peu de matière (l'histoire aurait pu être tellement plus vaste...).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eurylia 2019-01-18T14:20:55+01:00
Hordes, Intégrale

J'ai enfin terminé mon périple et je ne regrette absolument pas le temps que j'ai consacré à ce petit pavé de près de 900 pages. Je me suis lancée un peu par hasard dans cette lecture, profitant que ma moitié l'avait commencée pour en faire une lecture commune. Et pourtant, Hordes avait tout pour me plaire : une bande de mercenaires soudée, un capitaine charismatique attaché à ses principes, une romance légère entre deux handicapés des sentiments, des méchants vraiment méchants et des méchants torturés, un univers original et cohérent, des batailles, de l'action, des trahisons... bref, tout !

J'ai beaucoup aimé la fin, que j'ai trouvée très émouvante, même si je conçois qu'elle puisse décevoir. Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais mais c'est très cohérent avec les hypothèses que je m'étais faites sur l'univers en cours de lecture donc ça ne m'a pas gênée personnellement.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pour moi, la fin est plutôt douce-amère plutôt qu'un véritable happy end. Cependant, j'admets que d'un point de vue dark fantasy, c'est plutôt joyeux comme fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sarek 2019-01-21T11:33:51+01:00
Hordes, Intégrale

Une excellente trilogie d'aventure dans un univers Dark Fantasy bien conçu, c'est sale, les batailles sont sanglantes et ne font pas de cadeaux (et les affrontements sont très bien détaillés et imaginés).

Les différentes intrigues jusqu'au dénouement final sont suffisamment travaillées pour accrocher le lecteur.

Les personnages ont tous leur caractère et leurs motivations propres, les rendant tangibles selon leurs souhaits et leurs doutes.

Il ne figurera pas dans ma liste Diamant néanmoins car j'ai trouvé que le dernier tome contenait quelques longueurs inutiles tout en en ne développant pas assez certains personnages secondaires et la fin m'a semblé globalement un peu trop expéditive même si elle se tiens totalement.

Cela restera malgré tout un très bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ukko-Ukko 2019-01-29T12:53:09+01:00
Lum'en

Un bon petit livre plein de qualité, mais qui emprunte un chemin difficile... On est quelque part entre le recueil de nouvelles et le roman, et le personnage qui fait le lien entre les différentes parties n'est à mon sens pas très réussi, ni très indispensable. Il n'influe pas sur les intrigues, qui n'ont de toute façon pas besoin de son soutien.

Après, on a l'éternel défaut des recueils de nouvelles, avec des parties plus intéressantes que d'autres (les trois dernières, pour moi.) Le truc, c'est qu'on s'attend à un roman et à s'attacher aux personnages. Or, dès qu'on s'y attache, on passe aux suivants.

Après, l'idée de brosser l'histoire d'une colonie est assez intéressante, et Genefort soulève des aspects originaux et inattendus. Un peu dubitatif au début, j'ai fini par bien me laisser entraîner.

Afficher en entier
Les Chasseurs de sève

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/ !

--- Un roman, vous êtes sûr ? Plutôt une encyclopédie ! ---

Ce fut le plus gros point noir de cette lecture : les détails sur l'univers. Celui-ci est incroyablement riche, extraordinairement dense grâce aux efforts répétés de l'auteur. Pour moi, la priorité de ce dernier était d'en décrire chaque particularité (les espèces végétales et animales, les différentes essences de sève et leurs propriétés, les us et coutumes des clans…).

En consultant la liste des ouvrages écrits par Laurent Genefort, je me suis aperçue qu'il se considérait avant tout comme un auteur de science-fiction. Or, pour moi, Les chasseurs de sève s'apparente davantage à de la fantasy. Cependant, les inclinaisons de l'écrivain sont clairement visibles ; il a développé son univers avec une méticulosité qui confine à l'obsession. Il a notamment inventé quantité de mots pour décrire les diverses sortes de sève et autres éléments naturels. Malheureusement, ce flot d'informations, pour le moins indigeste, m'a perdue. Pire, il m'a ennuyée !

Pourtant, ç'aurait pu être passionnant de suivre Piérig dans sa mission de sauvetage. Non, plus exactement, ça l'était à certains moments, mais ces moments étaient bien trop rares.

Je me rends compte que ce constat est assez ironique ; d'habitude, je déplore le manque d'approfondissement de l'univers dans mes lectures. Or, ici, c'est l'exact contraire…

--- La différence au coeur du récit ---

Même si je n'ai pas apprécié cette lecture, je lui reconnais un message profond sur l'acceptation de la différence. En effet, vivent dans l'Arbre-Monde de nombreux clans qui, tous, ont leurs propres croyances, leur propre interprétation du monde.

Lorsque Piérig échange avec ses ravisseurs, il constate qu'il est en désaccord sur des préceptes qui constituent le fondement même de son existence. Toutefois, il est suffisamment intelligent pour se poser les bonnes questions et comprendre ce qui les réunit : leur humanité. Son évolution fut ainsi spectaculaire, et j'ai trouvé cet aspect de l'histoire totalement fascinant.

En outre, Laurent Genefort a un talent certain pour creuser ses personnages en très peu de pages. Il faut dire que ceux-ci n'étaient pas nombreux. Malheureusement, mon intérêt ayant progressivement diminué, je ne me suis attachée à aucun d'eux, pas même à Piérig qui tente, malgré tout, de sauver sa vie et celle de l'Arbre-Monde.

--- Une fin intéressante ? ---

À ma plus grande surprise, j'ai lu les derniers chapitres avec avidité. Alors que le rythme était lent suite aux précisions interminables de l'auteur, voilà que l'intrigue se met en branle, que Piérig affronte l'inconnu en dépit de ses peurs.

Pour autant, ce dénouement captivant n'a pas suffi à me faire changer d'avis. Même si je reconnais les qualités de ce one-shot, je n'ai pas su l'apprécier à sa juste valeur pour toutes les raisons évoquées ci-dessus. J'espère néanmoins que d'autres lecteurs y parviendront !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaah 2019-04-22T23:20:15+02:00
Les Chasseurs de sève

Laurent Genefort est un auteur de SF français que j'apprécie énormément, pour ces nombreux oneshots, dans des univers foisonnants d'imagination, tant au niveau de la flore que de la faune. Ces scénarios tiennent la route, ses personnages sont complexes, mais...

Mais pas les chasseurs de sève. Une exception à la règle?

En tout cas, niveau flore, Les chasseurs de Sève est aussi complet qu'une encyclopédie, mais c'est trop. Parce que le récit n'offre qu'une suite de description, parfois complexes à suivre, entrecoupées par les actions des personnages. L'écriture n'est pas mauvaise mais elle n'est pas concentrée sur le scénario. De plus, j'ai eu du mal à me situer dans le livre, par rapport aux descriptions. Par moment je n'avais aucune idée d'où se trouvaient les personnages, sur quels endroits de l'arbre, ... J'avais l'impression qu'ils passaient d'un plan horizontal à un plan vertical et inversement. Bref, les descriptions m'ont perdue de nombreuses fois.

Le scénario lui-même est poussif au début, ce n'est que dans les toutes dernières pages que celui-ci prend le lecteur à revers, mais malheureusement, c'est beaucoup trop tard pour récupérer l'histoire dans l'ensemble. Les personnages ne sont pas vraiment complexes et le personnage principal m'a clairement fait "sortir" du livre.Spoiler(cliquez pour révéler) En effet, je n'arrive pas à comprendre pourquoi, après avoir vu son famil être détruit par les flammes, la tête coupée de son meilleur ami, s'être fait "torturé", avoir vu une femme et son bébé brûlé il accepte son destin, à la limite du haussement d'épaule, l'air de rien. Certes il se rebelle plus loin, mais je n'ai pas réussi à accrocher, malheureusement.

Je pense qu'il ne s'agit pas du meilleur livre de cet auteur, qui reste un auteur majeur de la SF française, avec une grande variété d'histoires, dont certains univers se recoupent! Cependant, l'imaginaire de la flore est intéressant en lui-même, ainsi que le principe-même des arbres dans son livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Acharat 2019-04-29T20:00:11+02:00
Omale, Tome 2

Dans ce deuxième volet, on est toujours dans la sphère qu'est Omale. Mais qu'est ce que Omale ? Voilà en fait la quête des nouveaux spationautes après 1600 ans d'"obscurantisme" où la paix et l'ingénierie est de retour pour répondre à ses questions.

J'ai rarement autant de plaisir à lire ces différentes histoires à travers les époques de l'arrivée sur Omale. Je souhaite une chose, continuer dans cette univers afin de découvrir encore plus de chose sur la création d'Omale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BulledEleyna 2019-05-01T17:42:03+02:00
Lum'en

Lum’en est un ouvrage atypique, entre le roman et le recueil de nouvelles, qui conte les étapes de la vie coloniale sur la planète de Garance. Tous au long des différentes tranches de vie, vous serez interpellés sur le but de la colonisation, les dogmes religieux et sociétaux, le fondement de la nature humaine, l’importance de l’art dans le bon fonctionnement d’une société pérenne, la nécessité de savoir regarder au-delà de ses propres certitudes… Autant de leçons de vie qui vous accompagneront jusqu’à la fin inéluctable… et le début d’une nouvelle aventure.

Chronique complète : https://bulledeleyna.wordpress.com/2019/05/01/chronique-litteraire-lumen-laurent-genefort/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hathor13 2019-07-03T18:01:03+02:00
Lum'en

C'est un excellent récit retraçant la colonisation d'une planète à travers les générations qui se succèdent avec chacune une courte histoire à transmettre au lecteur alors qu’au cœur de ce nouveau monde pour les humains une créature bien plus vieille que l'humanité se réveille, reprenant conscience et cherchant à prendre contact. L'histoire retrace de cette planète des premiers aux derniers hommes qui vont l'habiter, l'auteur souligne à travers son récit le peu d'importance à l'échelle de la vie de cette planète et de l'univers de la présence de l'homme

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mataii 2019-09-09T22:22:48+02:00
Les Peaux-épaisses

Pas mal du tout ce roman de Laurent Genefort. On suit deux personnages opposés mais contraints de s'affronter. L'un étant le chasseur, l'autre la proie. L'auteur ne cherche pas à nous mettre dans un camp. Nous suivons les deux combattants et le plus étonnant, c'est que nous arrivons à nous attacher aux deux. Dommage toutefois que la fin soit prévisible, je m'attendais à un dénouement moins manichéen.

Afficher en entier

Dédicaces de Laurent Genefort
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Fleuve Noir : 26 livres

DEGLIAME : 9 livres

Le Bélial' : 9 livres

Bragelonne : 8 livres

J'ai lu : 7 livres

Gallimard : 7 livres

Critic : 5 livres

Denoël : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array