Livres
473 037
Membres
446 433

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Laurent Guillaume

40 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2012-05-23T18:36:38+02:00

Biographie

Naissance à Mont-Saint-Martin le 11 mai 1967.

Après une scolarité où la lecture avait déjà une place de première importance, il obtient une maîtrise de Droit. Il fait son service militaire puis, libéré de ses obligations, il intègre l’École de police qu’il quitte avec le grade de lieutenant. Dès lors commence pour lui une carrière qui ne ressemble nullement au parcours tranquille d’un fonctionnaire de bureau : d'abord membre d'une Unité mobile de sécurité dans le Val-de-Marne, il part à l'étranger dans le cadre de la coopération – notamment dans le Maghreb et au Tchad – puis revient en France pour occuper un poste à Annecy. La sédentarité finit par lui peser et, lassé d'Annecy, il entre au Service de coopération technique international de police et se retrouve nommé au Mali.

Il faut croire que la bougeotte géographique n’était pas encore suffisante pour combler ses aspirations... En poste à Bamako, il commence à écrire – le lecteur fervent qu’il n’a jamais cessé d’être devient auteur, et ce passage de l’autre côté des pages s’avère d’emblée prometteur puisque son premier polar, Mako, proposé aux éditions Les Nouveaux Auteurs, est sélectionné pour le premier Grand prix VSD du polar, décerné en janvier 2009. Mako, une enquête du major Makovski, conquiert Frédéric Beigbeder, président du jury, qui lui attribue le "prix coup de poing" – lequel a pour récompense un contrat d’édition en bonne et due forme pour l’auteur, et une belle campagne de promotion pour le livre. Un an plus tard, Mako sort au Livre de Poche alors que les droits d’adaptation à l’écran ont déjà été achetés, et Les Nouveaux Auteurs publient le deuxième polar de Laurent Guillaume, Le Roi des crânes – une nouvelle affaire pour le major Makovski. Le roman paraît avec une préface d’Olivier Marchal, accompagné des louanges appuyées de Franck Thilliez et Laurent Scalese.

K-libre

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 lecteurs
Or
14 lecteurs
Argent
15 lecteurs
Bronze
7 lecteurs
Lu aussi
13 lecteurs
Envies
22 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
27 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.93/10
Nombre d'évaluations : 12

0 Citations 14 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Laurent Guillaume

Sortie France/Français : 2018-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Papillonlecteur 2015-09-27T17:09:39+02:00
La Louve de Subure

J'ai beaucoup aimé ce roman, les personnages sont intéressants. Une histoire à la fois historique et magique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Papillonlecteur 2015-12-17T11:32:28+01:00
Le roi des crânes

Je n'avais pas lu Mako, le roman précédent avec le même protagoniste. Ce qui heureusement ne m'a pas dérangé plus que ça, bien que j'aurais aimé avoir plus de précisions sur certaines allusions.

C'est un livre prenant, avec des personnages tout en gris comme j'aime. Je ne suis pas spécialement attaché à ce style de lecture mais celle-ci m'a accrochée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par roxanne31 2016-06-29T13:55:32+02:00
Delta Charlie Delta

Une suite de mako on l'on retrouve ce flic qui fais justice a sa manière, solitaire avec es manière pas très diplomate. Un bin livre dans le genre mais il faut lire le premier de cette auteur pour bien comprendre la personnalité de ce héros.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par roxanne31 2016-07-21T17:22:18+02:00
Doux comme la mort

Dans ce livre, on suit un personnage surnommée " le messager", un tueur a gage. Ce tueur froids, entrainer par l'armée est le meilleurs de sa profession et on lui demande d'exécuter un contrat mais ceux qui ont commandités ce contrat le trahisse.

Le livre est écrit par une écriture privilégiant l'action aux détails sans importance donc il n'y a pas de temps morts dans ce roman et on plongé en même temps que notre héros dans cette traque de ses commanditaire et de savoir pourquoi ils l'ont trahis.

On suit en parallèle un flic qui cherche a retrouver sa fille toxico, qui va croisé la route de ce messager ainsi qu'une bande Biker.

Un bon thriller sans temps mort.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ella-N 2016-08-10T21:47:22+02:00
Delta Charlie Delta

Comme la plupart des policier écrit par d'anciens flics l'intrigue prend toute la place avec beaucoup de termes techniques et peu d'histoires parallèles. Dommage...

Sinon, des personnages attachants et un enquête passionnante.

Un agréable moment de suspens haletant :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2016-10-13T11:39:56+02:00
Mako

Il y a beaucoup de policiers auteurs de roman noir et ils ont un truc en plus : leur expérience. En effet ils peuvent se servir de leurs vécus dans leurs histoires. Mako est un flic un vrai, un flic de terrain avec ses fêlures et ses secrets. On plonge avec lui au sein de la Bac 47 des hommes de la nuit qui protègent votre sommeil. Sombre, noir et violent, ce livre se lit d'une traite. Un auteur à suivre assurément.

Mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-07-22T21:19:20+02:00
Là où vivent les loups

Une fois de plus, je me retrouve dans un endroit qui a tout du trou du cul des Alpes !

En tout cas, les habitants sont considérés par les gens de la capitale comme des bouseux, sorte de cousins attardés se reproduisant entre eux…

Vu que le commandant de l’IGPN, Priam Monet, considère tout ce qui est hors Paname comme de la merde, on peut dire qu’il est arrivé dans ce charmant petit coin des Alpes avec des préjugés gros comme des maisons.

Priam Monet, il a la taille d’un basketteur et le poids d’un sumo (150kg) et il est une bande de personnages à lui tout seul : il déteste marcher inutilement comme un Mycroft Holmes, a le sens de la déduction d’un Sherlock Holmes (le bizarre incident du chien), le sens des question d’un Columbo, la haine du sport d’un Winston Churchill et le sens de la répartie d’un Tyrion Lannister.

Ajoutez à cela le cynisme d’un Docteur House, le regard noir d’un Lee Van Cleef, la science du tir d’un Blondin (Clint Eastwood), l’amour de l’alcool d’un capitaine Merlicht, la bienveillance d’un Poirot (si, si), le plaisir de la bouffe d’un Maigret, le crochet de Mohammed Ali et le côté sans gêne asocial d’un Sheldon Cooper car il tout droit ce qu’il pense, quitte à vous froisser.

Et je l’adore car il détonne dans le monde des romans policiers.

À propos de roman policier, le fait de découvrir assez vite le comment du pourquoi et l’identité de qui a tué le Docteur Lenoir n’a absolument pas gâché mon plaisir de lecture car le commandant Monet était une œuvre d’art à lui tout seul et les multiples rebondissements, agrémentés d’une touche d’humour, m’ont fait passer un excellent moment dans les Alpes françaises.

Rien de tarabiscoté dans l’intrigue, un scénario bien ficilé et des loups qui ne sont pas tant les Canis Lupus mais plus les Homo Sapiens Sapiens (certains à tendance Erectus) et je ne vous apprendrai rien en vous disant que l’Homme est un loup pour l’Homme (et pour le loup aussi).

Un roman policier au personnage principal atypique, hors norme, bourré de défauts et rempli de cynisme, conscient de son poids, mais s’en foutant, policier au passé trouble mais à la ténacité d’un bouledogue et au sens de la justice à géométrie variable.

Un roman policier qui met en avant le côté féodal de certaines villes où un industriel règne en seigneur et maître car il fourni le travail de toute la région, un roman qui est parsemé de touches d’humour, de petites répliques qui font mouche, de personnages typés, évoluant au fil des pages et se transformant, tel une chenille devenant papillon.

Un excellent moment de lecture, sans se prendre la tête, avec un charmant petit coin des Alpes où les pompes funèbres vont avoir du boulot suite à la venue de Priam Monet.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2018-08-05T21:44:55+02:00
Delta Charlie Delta

Une histoire glauque à souhaits... Un flic exemplaire et pourtant tellement critiquable... Une collaboration presque improbable... Un monde de la nuit noir et angoissant.... Des suspects plus louches les uns que les autres... Et des meurtres qui n'en finissent plus.

Voilà les ingrédients idéaux pour faire de ce livre un bon polar et pour transformer mon vol long courrier en une partie de plaisir.

Laurent Guillaume connaît très bien le terrain et nous transmet avec passion cet univers de la nuit, du trafic de drogue, de la criminalité si méconnu du commun des mortels. (Et c'est tant mieux !)

Il faut pourtant s'habituer à son vocabulaire haché, broyé, issu expressément de la bouche de ceux dont la rue a façonné les contours. Mais finalement on s'y fait. Et on finit par l'apprécier.

Un vrai bémol pourtant : une fin bâclée, presque trop lisse, trop propre. C'est un parti pris de l'auteur. J'aurais préféré rester sur quelques notes noires d'inachevé. En suspension...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-08-06T13:39:11+02:00
Black Cocaïne

Bamako, la capitale du Mali, me faisais toujours penser à l'horrible chanson d'Amadou et Mariam qui m'avait cassé les oreilles un été, sur une chaine française… "Le dimanche, à Bamako, c'est le jour des mariages". Une horreur.

Maintenant, lorsqu'on me parlera de Bamako, je penserai à Souleymane Camara, dit Solo, ancien flic de la brigade des Stups française, en exil dans ce pays qui ne pratique pas l'extradition de ses ressortissants.

Ce qu'il a fait à Lyon et qui a nécessité une fuite aussi loin, nous le saurons dès le prologue, ensuite, il nous faudra juste additionner un plus un pour comprendre la débauche de violence du début.

Solo, ça rigole pas comme mec, surtout quand on lui prend ce qu'il a de plus cher au monde. Là, il devient un vrai fauve.

Malien de par son père, français de par sa mère, métis donc, il a toujours l'impression d'être assis le cul entre deux chaises : en France, il était le Black de service, au Mali, il est le Blanc. Cherchez pas docteur…

Solo a fait son trou au Mali, est devenu détective privé, comme Sherlock Holmes… À la différence que le Consulting Detective anglais ne prenait une solution à 7% de cocaïne uniquement lorsque son cerveau n'avait pas d'énigmes à se mettre sous les petites cellules grises !

Notre détective franco-malien, lui, il carbure à l'alcool, aux rails de coke et autres pilules magiques telles les Benzodiazépines.

Vu ainsi, le personnage aurait pu être abject, l'auteur aurait pu en faire trop, mais il a su doser le cocktail de la personnalité de Solo pour en faire un personnage attachant, drôle, qui ne lâche rien dès que l'on touche aux siens.

L'affaire dont une cliente l'avait chargé semble banale, à priori : payer un magistrat pour faire sortir une mule à la demande de sa soeur (la cliente).

Mais cette affaire banale est comme un peu comme un chèche, on a le commencement, mais on ne sait pas à quel moment on atteindra le bout, après avoir déroulé des mètres de tissus.

L'écriture passe toute seule, elle coule comme l'eau dans votre gorge assoiffée d'aventures et l'histoire prendra une tournure inattendue, le tout devenant vite périlleux.

La plume est sans gants, plongeant dans des mots crus, pimentant le tout avec quelques scènes de sexe et diluant l'encre dans du sang.

Dans un pays où tout est à vendre et où tout s'achète (suffit d'y mettre le prix), il n'est pas facile de remonter le flux de l'affaire afin d'arriver au commanditaire.

Drôle, mais sans concession, la verve de l'auteur vous plongera la gueule la première dans un pays gangrénés par les trafics et la corruption.

Le portrait du Mali est cash, brut de décoffrage, violent, mais on sent que là-dessous, l'auteur connait le pays et l'aime bien, malgré ses lourds défauts.

L'histoire ne perdra pas de temps en salamalecs inutiles, on rentre direct dedans, on fonce dans le tas, on prend des coups, on les rend, on enquête, on fouille, on défouraille et on en sortira groggy, secoué, éprouvé après cette putain de bonne lecture !

♫ Cette semaine, à Bamako, c'était les journées vendetta ♪

Un roman lu en une journée…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mayumi 2018-09-05T09:00:09+02:00
Là où vivent les loups

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/la-ou-vivent-les-loups-de-laurent-guillaume/

Une enquête pleine de rebondissements…

Dans ce roman, nous suivons l’unique Priam Monet qui s’aventure au fin fond de la Savoie pour inspecter un petit poste de police. Lors de son séjour, on découvre le cadavre d’un migrant au pied d’une falaise. Priam Monet se retrouve alors en charge de cette enquête et il n’est pas au bout de ses surprises !

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman ! Priam Monet est misanthrope, irrespectueux et singulier. J’ai vraiment adoré ce personnage détestable qui m’a très souvent fait sourire, parfois rire et souvent choqué par ses manières plus que discutables !

Côté intrigue, l’enquête se révèle vraiment prenante et pleine de surprises. Le suspense est au rendez-vous et je n’ai pas pu lâcher ce roman avant de connaître le fin mot de l’histoire.

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur. Il y a assez de descriptions pour que l’on ait l’impression de suivre un film policier à la télévision sans que cela n’occasionne trop de longueurs. Je visualisais parfaitement les scènes et c’est quelque chose qui m’a beaucoup plu.

De plus, j’ai adoré découvrir les travers de ce petit village en apparence tranquille, mais qui cache bien des secrets et des manigances !

Enfin, je dirais que l’on voit que l’auteur connaît son sujet. En effet, on ressent vraiment le fait qu’il ait de l’expérience dans ce domaine et qu’il ne s’est pas contenté de quelques recherches de loin. C’est quelque chose que j’ai vraiment apprécié car on se retrouve vraiment immergé dans ce domaine aux côtés de Priam.

Là où vivent les loups est un roman policier au personnage principal original que l’on adore détester. L’intrigue est pleine de rebondissements et contient une sacrée dose de suspense. J’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman que je vous recommande donc chaudement !

Afficher en entier

Dédicaces de Laurent Guillaume
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Les Nouveaux Auteurs : 4 livres

Denoël : 3 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Gallimard : 1 livre

French Pulp Éditions : 1 livre

La Manufacture de livres : 1 livre

Pocket : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode