Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Commentaires sur ses livres

Lawren Schneider

Afficher les commentaires les plus récents
Afficher les commentaires les plus populaires (défaut)
Par Armony22 le 9 Octobre 2018 Editer
Armony22
Ce roman est un thriller avec un côté historique et un soupçon de fantastique. Différentes périodes, différentes histoires. Le mélange peut paraître curieux mais le tout est tellement bien construit et ficelé que ce n'est pas du tout gênant, bien au contraire.

L'histoire commence avec Chris chez un psy. Il raconte son don, sa vie, particulièrement l'année 1986 où il trainait avec une bande de copains. Quatre ados qui un jour décident de dévoiler chacun un secret. Ces confidences vont avoir de lourdes conséquences.
En même temps, on va suivre Louis, le grand-père de Chris et un"malgré-nous", qui nous raconte son histoire pendant la deuxième guerre mondiale.

J'ai aimé les deux récits.
Celui de Chris est plus thriller. Une belle histoire d'amitié, des secrets bien glauques. C'est dur, sordide et ça m'a tenu en haleine du début à la fin.

L'histoire de Louis m'a aussi de suite embarquée. D'une autre manière, ce récit m'a scotchée. Un pan de l'histoire de France que je ne connaissais pas. C'est bien documenté, instructif et super intéressant. On atteint là aussi des sommets d'horreur et d'atrocités. Ca m'a pris aux tripes et j'ai lu tout l'histoire comme en apnée, peinant à reprendre mon souffle. C'est dur, violent et bouleversant à la fois.

J'ai aimé comment l'auteur à relié les deux. Ce lien est bien amené, tout s'imbrique à la perfection pour conclure par une fin surprenante et bien trouvée.

Une très belle découverte cet auteur. Une belle plume qui nous captive d'entrée et nous fait voir les évènements comme si nous y étions. On ne lit pas une histoire, on est dans l'histoire.

Ce livre est un thriller dur, émouvant, original de par sa construction. Tous les ingrédients pour passer un excellent moment de lecture. Pour moi c'est un coup de coeur et je vous le recommande vivement.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par The_books_of_ludi le 31 Août 2018 Editer
The_books_of_ludi
Un auteur et un roman que je ne connaissais pas. Le titre et la couverture m'ont tout de suite séduit. Dès les premiers pages de ce roman, j'ai été littéralement captivé !!!! Lawren nous fait ressentir l'horreur qu'ont pu vivre les prisonniers, les obligations atroces des lorrains et alsaciens. L'auteur mêle histoire de guerre, fantastique et thriller. Le tout mélangé donne un roman à couper le souffle.
Bravo à Lawren Schneider pour cette petite pépite d'or
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par DamienGruson le 12 Avril 2018 Editer
DamienGruson
Prologue : Gabriel MEYER est psychanalyste sur Strasbourg depuis tellement d’années qu’il envisage sérieusement de tirer sa révérence. Le temps que son rendez-vous de 17h se mette à l’aise sur le canapé, Gabriel reste posté devant sa fenêtre un mug de café à la main. Il regarde la place Kleber s’animer à l’approche des fêtes de Noël, une période qu’il affectionne particulièrement. A ce moment précis, il est loin de se douter que son patient va changer son existence.

L’histoire commence aux côtés d’une bande de jeunes adolescents, dans les années 80, qui aiment profiter de la vie et qui se retrouvent régulièrement pour griller des clopes, boire des bières, le tout sur un blockhaus qui leur sert de repaire, un peu à l’écart de la ville. Une période que nous avons tous connue étant gamin : l’envie de ne pas trop traîner à la maison et de pouvoir profiter de ses potes en jouant les « grands ».
Rapidement on comprend que l’un d’entre eux, Christophe est capable de voir des choses que les autres ne voient pas… Il est d’abord perturbé et peine à y croire, mais finit par en parler à ses amis. Sa révélation va en amener d’autres de la part de ses potes et nous voilà embarqués avec ces mômes dans une aventure périlleuse.

Autre époque, autre aventure, autres gamins. Lawren nous embarque dans les années 40, seconde guerre mondiale, où Louis, qui n’est autre que le grand-père de Christophe, va être embarqué de force sur le front. On va apprendre et comprendre que Louis à les mêmes visions que son petit-fils. Et nous allons découvrir en quoi ses visions vont l’accompagner.

Le lecteur lui, va passer de 1986 avec cette bande d’adolescents en quête de vérités, à Tambov, en 1943 où la guerre imprime dans le cœur et l’esprit des combattants les pires cruautés. Lawren s’est très bien documenté pour ce livre, aucun doute là-dessus. Il en profite pour témoigner de sa connaissance de l’histoire des « Malgré-nous » en gardant l’angle d’un roman permettant à chacun de nous de découvrir le quotidien de ces hommes envoyés au front sur un fond d’histoire souvent méconnu.

Je n’ai jamais vraiment été attiré par l’Histoire, préférant de loin notre époque, même si je dois bien reconnaître que notre société est de moins en moins un exemple, et pourtant, ce genre de livre (comme beaucoup d’autres que je n’ai pas encore lus), nous apporte un éclairage précis du quotidien de ces soldats partis défendre notre pays, et on prend toute la mesure des difficultés de l’époque.

J’ai aimé suivre les destins croisés de ces personnages avec 40 ans d’écart, vivant des expériences traumatisantes. On se rend compte que la souffrance dépasse le temps et l’espace. Et surtout, que l’Homme reste un animal, un prédateur, l’acteur principal d’une société dans laquelle on vit, dans laquelle on évolue. La cruauté par l’exemple, la sagesse par l’exemple.

J’aime beaucoup l’écriture de Lawren qui utilise des mots simples sur des situations parfois dures pour les personnages, la double intrigue (je dirais même la triple intrigue) est bien menée et le mélange 1943-1986 opère à merveille. Il y a un côté très visuel dans le style, je n’ai eu aucune difficulté à m’immerger dans chaque scène, prenant place aux côtés des différents personnages même si certains passages vous glacent le sang.

L’auteur partage avec nous une partie de sa propre histoire. Il a écrit ce livre avec les souvenirs riches en émotions de sa famille et plus particulièrement de sa maman (partie trop tôt, au moment de la finalisation du livre) qui lui aura permis d’écrire un roman de qualité et d’alimenter sa curiosité sans fin sur son passé familial.

Est-ce que je vous recommande de lire ce livre ? Bien sûr ! Vous passerez un bon moment de lecture avec des personnages attachants, d’autres qu’on aurait envie de détester plus que tout. Certains passages peuvent se révéler « durs » à lire, on remue une partie de l’Histoire avec un angle intimiste, mais on tourne les pages encore et encore pour connaitre le destin de Chris, Louis et les autres…

Bonne lecture
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par annick69 le 30 Mars 2018 Editer
annick69
Coup de cœur, et encore un !! Je suis partie très loin dans ce récit. Une histoire en trois temps, d'ailleurs à un moment donné, tellement prise dans la lecture, je me suis perdue à ne plus savoir le début. Tambov 1943, Gambstett 1986 et aujourd'hui. La région dans laquelle l'auteur nous emmène je ne la connais pas du tout, donc une découverte de ce côté ci, ainsi que sur ces temps de guerre, où à cet endroit, les personnes ont été malmenées de tous les côtés. Un drame familial se joue ici, des déchirements en crève cœur, des non dits terribles. J'ai été très touchée et chamboulée par ces écrits. Un roman qui se lit facilement, une très belle écriture et une pointe de fantaisie. On est pris aux tripes par un champs d'émotions. Le dénouement est enchanteur. Merci à ma choupinette pour ce cadeau et à Lawren pour la dédicace. Pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu n'hésitez pas, un fort roman noir.
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par juliesuitsonfil le 12 Février 2018 Editer
juliesuitsonfil
J’ai découvert l’auteur avec son premier opus « l’héritage de Lizzie » qui ne m’avait pas complètement convaincu…

Pourtant, avec ce titre, cette couverture et ce quatrième de couv, j’ai été intriguée. La couverture simple, avec cette faux ensanglantée, ne pouvait qu’attiser ma curiosité et le titre « bizarre » selon mon fils est typiquement le genre qui me titille…

J’ai donc embarqué à bord des « larmes des Cigognes » et le voyage a été un grand plaisir. L’auteur s’éloigne du style « polar » ou « thriller » classique pour présenter au lecteur un livre qui mélange les genres et retrace avec maitrise tout un pan de l’histoire alsacienne, pour livrer une intrigue de qualité, avec un zest de paranormal…

Lawren Schneider fait le lien avec deux périodes, 1986 à Gambstett (Alsace) avec ces 4 ados dont la vie va basculer et Tambov (Russie) 1943, Louis, son passé qu’il traîne comme un fardeau et ces alsaciens déportés de force dans l’armée allemande…

J’ai été embarquée dans le récit, aussi bien par l’intrigue en elle-même, que par la trame historique, qui se révèle chargée d’informations et surtout lève le voile sur un pan de notre histoire, pour beaucoup (en tout cas pour moi) méconnue… On sent que l’auteur a fait des recherches pour que sa trame historique tienne la route, sans jamais tomber dans le la mièvrerie malgré l’horreur.

La part de paranormal glissée dans l’intrigue, trouve sa place dans ce thriller-historique, sans jamais le rendre illogique, j’ai trouvé que cela rendait l’histoire plus humaine… Du moins, elle n’entache en rien le souhait de l’auteur, qui est de rendre hommage à ces hommes, déchirés et enrôlés malgré eux.

Un livre diablement bien construit, des personnages incroyables, maîtrisés, qu’on lit avec avidité, avec une pointe de déception lorsque l’on voit la fin arrivée… J’aurai souhaitée lire quelques chapitres supplémentaires… Pour en savoir plus… Pour comprendre…

Un livre qui rend hommage à l’Alsace, à ces hommes confrontés à l’horreur, un devoir de mémoire…

La plume de l’auteur a mûrie depuis son premier opus et je trouve que ce type d’intrigue et de récit est beaucoup plus réussit et travaillé.
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par blandinnathalie le 8 Janvier 2018 Editer
blandinnathalie
Un roman très émouvant, troublant, haletant. Le style de l'auteur est formidable, il y a une recherche historique très présente. Les personnages sont très attachants. Quand on l'ouvre on n'arrive plus à s'en défère !
Très belle et dure histoire sur la vie à Tambov !
A propos du livre :
Les Larmes des cigognes
Les Larmes des cigognes
Par annick69 le 9 Novembre 2017 Editer
annick69
Un thriller comme je les aime, l'auteur s'est un peu plus lâché dans ce deuxième opus qui fait suite à "L'héritage de Lizie" que j'avais lu fin 2016. Deux personnages : Sam et Lizie auxquels je me suis attachée. L'histoire se déroule dans l'ouest américain et Barcelone sur deux époques différentes qui vont se percuter. On part dans une histoire dure et sans fioriture, ou la violence fait rage. Beaucoup d'action et pas de temps morts. Une fin en apothéose qui m'a chamboulée. Je le recommande vivement avec ou sans avoir lu le premier. Maintenant j'attend le petit dernier de l'auteur qui est prévu le 19 novembre prochain.
Petit bémol dans la version kindle que j'ai, quelques mots se retrouvent collés ensemble.
A propos du livre :
Le prix à payer
Le prix à payer
Par LeMondeDeMarie le 2 Août 2017 Editer
LeMondeDeMarie
Dès les premières pages, le décor est planté, le ton du récit est donné. Le côté mafieux de Barcelone s'ouvre à nous pour nous montrer toute la cruauté dont sont capables ses membres. Des hommes, qui, pour être commettre de pareilles horreurs naviguent au bord de la folie. Un univers où le meurtre et la torture sont monnaie courante. Des êtres sadiques qui en retirent un grand plaisir. Il est difficile de rester impassible lorsqu'on lit de tels passages.

Lizie Bronson est au coeur même du récit. Une histoire avec deux intrigues principales. Tout d'abord le fait que sa tête soit mise à prix, que les mafieux veulent à tout prix récupérer l'argent légué par son frère (voir T1). Et puis, le retour de Sam et son enquête sur un tueur en série qui va les emmener jusqu'aux Etats-Unis. J'ai aimé qu'il y ait des passages où on revit les meurtres commis par ce tueur. Deux intrigues qui se suivent en parallèle, le tout très bien orchestré par l'auteur. On s'immerge totalement dans le récit, on voit certaines choses venir et d'autres pas du tout. Je me suis totalement laissé surprendre par le rebondissement final. Il était là, sous nos yeux, mais je n'ai rien vu.

Je regrette néanmoins un manque de crédibilité sur certains points. Notamment le fait que Lizie puisse si facilement participer à l'enquête de Sam ou qu'un enquêteur tel que lui n'est pas penser à se débarrasser de certains objets. Ça m'a un peu chiffonné.

Cet ouvrage est le second volet des aventures de Lizie. Je n'ai personnellement pas lu le premier et cela ne m'a pas posé de soucis. L'auteur fait les rappels nécessaires aux moments opportuns.

J'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans cette histoire entrainante et palpitante. Un récit qui ne laisse pas de répit.
A propos du livre :
Le prix à payer
Le prix à payer
Par jarnetmelanie le 23 Juillet 2017 Editer
jarnetmelanie
Famille et drogue ne font pas forcément bon ménage.

Lizie est une jeune femme menant une vie plutôt tranquille.
Elle est journaliste au Monde et vit à Paris .
Elle prend souvent des nouvelles de ses parents qui vivent à Reims mais elle en a assez peu de son frère, Matthieu, qui lui vit aux États-Unis.

Un jour qu'elle rend visite à ses parents, elle rencontre Sam, un inspecteur d'Interpol qui a d'importantes révélations à lui faire.
Il lui apprend que Matthieu est impliqué dans un trafic de drogue et que cela risque de la mettre en danger.
Ces révélations vont être le début d'une aventure étonnante.

J'ai passé un très bon moment en lisant ce roman.
Dès les premières pages je me suis attachée à Lizie. Faut dire que c'est une héroïne comme je les aime.
Elle est drôle et a un fort caractère.
Et je sens qu'elle en a beaucoup sous la pédale cette petite demoiselle .

Et il faut avoir un sacré caractère pour affronter ce qu'elle va devoir affronter.
Les révélations vont se succéder remettant en cause certains de ses certitudes.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la relation qu'elle va nouer avec Sam.
Même si l'évolution de leur relation est plutôt prévisible leur duo fonctionne bien et est très prometteur pour la suite.

Sam à tout du héros par excellence , il est fort, courageux et mystérieux , de quoi en faire craquer plus d'une ;) .
Mais l'on n'en sait assez peu sur lui.
J'aimerais d'ailleurs en apprendre plus sur lui, je suis sûre qu'il a quelques failles bien cachées qui pourraient nous étonner.

Venons-en à Matthieu maintenant.
Il est la clé de tout ce récit, celui sans qui rien ne se serait passé.
À lui seul,il déclenche une succession d'événements aux conséquences parfois dramatiques.
Son plan, qui l'a conduit à se devoiler, va bouleverser tout ce qu'il a mis des années à construire.
Et tout au long du roman l'on se demande d'ailleurs jusqu'où il va aller et si tout cela peut avoir une conclusion sans effusion de sang.

Tout au long du roman l'intensité augmente pour nous conduire au final . Final qui est prévisible certes mais qui est la meilleure conclusion possible pour cette histoire.
Personnellement c'est celle que je trouve la plus appropriée au vu des évènements passée.

En terminant ce livre j'ai comme un goût de trop peu.
J'aurai aimé continuer l'aventure avec ces personnages , que ce soit nos héros principaux ou les personnages secondaires ( dont je ne vous ai pas parlé pour ne pas trop en dévoiler de l'intrigue ) qui sont tous intéressants et qui pour certains mériteraient d'être un peu plus mis en lumière.

Avec ce thriller je ne me suis pas ennuyée , j'ai découvert des personnages que je prendrais plaisir à suivre à nouveau dans leurs prochaines aventures .

Une saga à suivre.
A propos du livre :
L'heritage de Lizie
L'heritage de Lizie
Par MiAngeMiDemon le 10 Juillet 2017 Editer
MiAngeMiDemon
Je remercie l’auteur pour l’envoi de ce service presse dédicacé.

Avec l’âge, je lis de moins en moins de policier mais le résumé de celui-ci, m’a intriguée.

On y fait la connaissance de Matt dés son plus jeune âge quand il était dans un foyer, sur l’événement qui a probablement « conditionné » le reste de sa vie. C’est quelqu’un de solitaire mais fidèle en amour et en amitié pour le peu d’amis qu’il a.

Son seul ami, en dehors du père du foyer qui fait plus office de figure paternelle, est Agustin, son bras droit.

Puis vint Lizie, sa sœur, jeune journaliste relativement « simple ». Elle a peu, voir pas d’amis, elle est très famille comme Matt et très connectée. Toujours sur son téléphone.

En personnage principal, on peut rajouter Sam, on va dire que c’est le principal des secondaires parce qu’il est là souvent mais n’est pas vraiment un inconnu non plus puisqu’il va coller aux basques de Lizie durant tout le seconde partie du livre avec plus ou moins son consentement.

Matt à un plan élaboré avec l’amour de sa vie, mais comme tout le monde le sait, les plans, ça ne marche jamais comme on veut et le sien n’échappera pas à la règle.

Que cela soit dans son camp, sa sœur, Sam le policier, ses ennemis ou la police en général, pleins de grains de sables vont se mettre en travers de sa route.

Le scénario est très additif, et la course poursuite à travers les continents nous tient en haleine et tout au long on se demande pourquoi ? Pourquoi Lizie ? Quel est donc le plan de Matt ? Et quel est le rôle de Lizzie dans tout ça ?

En tout cas, je ne m’attendais pas du tout à la fin, il y a un sacré retournement de situation, plusieurs en fait même, mais en même temps, vu que l’auteur avait l’art et la manière de brouiller les pistes depuis le début, j’aurais du m’y attendre(.

Bien que la fin n’appelle pas de suite et se finisse sans questionnement de ma part, le résumé du deux est tout aussi intriguant et attirant que le premier et on y retrouvera Lizie et Sam.

https://labibliothequedemiangemidemon.blogspot.com/2017/07/lheritage-de-lizie-de-lawren-schneider.html
A propos du livre :
L'heritage de Lizie
L'heritage de Lizie
Par annick69 le 14 Décembre 2016 Editer
annick69
J'ai beaucoup aimé suivre Lizie dans cette aventure plus que tumultueuse, un bon rythme, des personnages attachants et une fin… étonnante et détonante… Lawren fait partie de ces auteurs indépendants qui méritent d'être reconnu. Je suis bien heureuse de l'avoir rencontré par les réseaux sociaux.
Son second roman "Le prix à payer" est dans ma PAL donc à suivre….

A propos du livre :
L'heritage de Lizie
L'heritage de Lizie
Par agathe68 le 16 Juin 2016 Editer
agathe68
Cette histoire est prenante et surprenante. Le livre se lit d'une traite, excellent pour se détendre sur la plage. Les personnages sont attachants et l'histoire mouvementée. A lire absolument
A propos du livre :
L'heritage de Lizie
L'heritage de Lizie
Par juliesuitsonfil le 5 Mai 2016 Editer
juliesuitsonfil
Voilà, un livre lu rapidement, sur les chapeaux de roues, comme le rythme effréné dans lequel l’auteur nous entraîne.

J’ai encore une fois découvert la plume d’un auteur grâce au livre voyageur d’Anne-Ju, que je remercie au passage, non seulement pour cette idée hyper sympa mais aussi pour l’organisation en coulisse, car il n’est jamais simple de suivre un bouquin lorsqu’il devient virtuel et se retrouve entre d’autres mains, tout se joue sur la confiance et Anne-Ju nous fait confiance et je trouve ça rare donc à souligner.

Bref revenons à nos moutons, oups à ce livre.

La couverture tout d’abord, sobre comme je peux les apprécier, ce verre de champagne en dit déjà pas mal… et la nana en fond à peine visible que l’on pense effacée….

On est vite plongé dans le vif du sujet, pas de chichis, on ne tourne pas autour du pot.

On commence d’abord par ce qui nous semble horrible et beau à la fois (je ne vous dis rien si non je dévoile une partie de l’intrigue). Lizie a une vie bien rangée lisse elle a réussi et débute une carrière qui semble prometteuse. On la sent confiante, un peu trop à mon goût… Tout tourne autour d’elle et de son frère, dont elle va découvrir le secret. Plusieurs personnages se croisent et chacun apporte sa pierre à l’édifice.

Bon on voyage beaucoup, un tour en Europe, un tour aux states, ok c’est sympa mais un peu fatiguant, à un moment j’ai décroché, je sais que l’avion a encore été pris mais je ne sais plus pour aller où …

Même si Lizie est malmenée par certaines révélations, je l’ai trouvé capricieuse et trop confiante. Même sa tristesse et sa peur pour ses proches sonnent faux, je n’ai pas réussi à m’attacher à elle. Par contre ce frère dont elle découvre les secrets, m’a beaucoup touché, sa fragilité, son amour et les changements que cela a produit en lui m’ont vraiment émus. J’ai trouvé le personnage du frère beaucoup plus travaillé et profond.

On sent bien mon agacement envers Lizie…

J’ai été très gênée par la familiarité entre elle et Sam…. vu son rôle dans l’histoire tout ça est trop rapide…. sûrement pour faire un parallèle entre cette course effrénée à travers le globe…

Globalement j’ai apprécié cette lecture, ce rythme rapide, même si j’ai parfois perdu le fil. Le style est agréable, une écriture simple et fluide sans chichis et ça c’est super.

C’est un bon thriller qui au départ peut sembler simple mais se révèle plus complexe au fil de l’histoire.

Certains diront qu’au vu de la fin ils attendent une suite aux aventures de Lizie, perso je trouve la fin parfaite, même si on se doute du final, cette aventure se termine comme on s’en doutait…

Notre imagination fait le reste et laisse à chaque lecteur la possibilité d’entrevoir sa suite….
A propos du livre :
L'heritage de Lizie
L'heritage de Lizie