Livres
486 068
Membres
475 857

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Léa Northmann

4 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
0 lecteurs
Or
2 lecteurs
Argent
3 lecteurs
Bronze
1 lecteurs
Lu aussi
0 lecteurs
Envies
1 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
7 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 9/10
Nombre d'évaluations : 4

0 Citations 5 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par DarkQueen62840 2019-01-29T00:10:36+01:00
Le Maistre Ecuyer Royal

Que dire de ce livre ? J'ai eu la chance de pouvoir le lire en exclusivité en temps que SP et j'en suis vraiment heureuse. J'ai toujours été très attirée par le monde des chevaliers, ça m'a toujours fascinée. Dans ce livre, Léa Northmann nous fait entrer dans un monde du Moyen-Age absolument génial. On est tellement pris dans l'histoire et dans les aventures de Éléa, qu'on ne voit pas le temps passer dans la lecture. On voit tout le mécanisme de ce monde, même les parties peu reluisantes que peuvent nous cacher certains autre romans de chevalerie. Ce qui est original, c'est d'ailleurs que l'auteure ne se concentre pas sur les chevaliers, mais plus sur les écuyers, ce qui est rare car ça n'attire en général pas les lecteurs et c'est bien dommage !

On s'attache très rapidement à chaque personnage qu'on rencontre, surtout à Éléa qui est une jeune femme forte et intelligente. J'ai adoré voir comment elle s'en sortait face à la difficulté et surtout face à ce monde qui est souvent vu comme un monde d'hommes. On oublie très vite le jeune âge d'Éléa, c'était très courant à l'époque de quitter la famille et de travailler très jeune car l'espérance de vie était moindre. Et à chaque fois, on prend une claque quand l'auteure nous le rappelle parce qu'elle est tellement forte et mâture, c'est fou...

Un point très positif également, c'est que j'ai vu beaucoup de personnes ne pas aimer ce genre de livres car il y a une multitude de tomes très épais : ce n'est pas le cas ici (même si je prie tous les dieux pour que Léa Northmann écrive une suite sur les aventures de Éléa) !

En conclusion, lisez ce livre si vous aimez le monde moyenâgeux et si vous voulez une lecture pleine d'aventures !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malicie 2019-02-10T11:39:50+01:00
Le Maistre Ecuyer Royal

Je tiens en tout premier à remercier l'auteur pour sa confiance. En effet, l'érotisme n'est pas un genre que j'apprécie particulièrement, mais le résumé, très tentant, m'a donné envie de me lancer dans cette lecture. Et je ne regrette pas !

Eléa est une héroïne à la fois douce et forte, qui dès son plus âge, doit quitter ses parents pour suivre sa formation de Maistre Ecuyer. La plume de l'auteur nous emmène dans un monde riche et intrigant, où l'on suit Eléa et ses entraînements. En effet, on apprend peu de choses sur les Terres que parcourt la jeune femme, cependant, l'époque du Moyen Age est très bien décrite, tant par les dialogues que les coutumes. Léa Northmann se concentre également sur la formation de son héroïne, et j'ai trouvé ça vraiment passionnant. Je ne connaissais pas grand chose aux écuyers, et je n'imaginais pas tout ce qu'il était nécessaire d'apprendre avant pour en devenir un. Surtout quand on est une femme : Eléa doit faire ses preuves et montrer à tous qu'elle peut en faire autant, ou même beaucoup plus qu'un homme.

On sent que des recherches ont été faites, et j'ai vraiment pris plaisir à découvrir la passion qu'éprouve Eléa envers les chevaux et son futur métier. Les techniques de dressage, de combats et son intérêt pour le comportement animal sont tout aussi bien décrits sans être lourds, ce qui fait que les pages défilent vite. Eléa est une héroïne qu'on ne peut qu'apprécier, bien que parfois un peu naïve.

Sa relation avec les hommes est tout aussi passionnée, et à chaque nouveau partenaire, je m'inquiétais pour l'avenir de la jeune femme. Je craignais que cela ne la détourne de son principal objectif... Mais je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler ! Bien que j'ai trouvé certaines réactions un peu prévisibles, l'auteur aborde les scènes de sexe avec beaucoup de sensualité, ce qui est agréable à lire (un point positif pour moi, car je n'aime pas le vulgaire).

J'ai aussi apprécié que l'auteur choisisse la troisième personne pour raconter son histoire, cela nous permet d'avoir plusieurs point de vue en même temps sans devoir attendre un nouveau chapitre pour découvrir ce qu'éprouve les autres personnages. En bref, Le Maistre Ecuyer Royal fut une belle découverte pour moi, et je vous la recommande vivement si vous aimez vous aussi la romance, la fantasy et les chevaux.

Afficher en entier
Le Maistre Ecuyer Royal

L'avis d'Esméralda :

Allier la fantasy et la romance érotique, il fallait oser et le résultat est sympa et très réussi.

Eléa est née le jour même où la guerre a été déclarée fini. Ses parents prennent soin de cette petite fille espiègle. Elle aime l’aventure et les chevaux. Dès son plus jeune âge, elle est prise sous l’aile de l’intrigante Maï-Lo, une femme caractérielle qui mène son monde à la baguette. Son entrainement façonne cette nouvelle apprentie pleine de volonté et d’endurance. Chaque épreuve la rapproche peu à peu de son rêve le plus fou, devenir elle aussi un jour maistre écuyer. Ces heures de durs labours à souffrir, à encaisser lui forgent son caractère et son avenir. Elea en grandissant devient une belle jeune femme. Sa première rencontre masculine éveille en elle des sensations étranges et toutes aussi chaleureuses. C’est lorsqu’elle rejoint le château ducal pour terminer sa formation, que la rencontre avec le séduisant chevalier Tuhr, qu’elle explore le désir. Découverte, leur liaison va soudainement s’arrêter et mettre en péril l’obtention du titre tant convoité par Eléa. Une fuite orchestrée plus tard et un adoubement avec le prince héritier Calh, la vie d’Elea semble sereine, entre l’amour des chevaux et la folle passion, il n’y a plus qu’un pas.

Lea Northmann m’ouvre les portes de son univers totalement incroyable. Un monde intrigant et intéressant. Un monde anéanti par la guerre et qui a réussi à se reconstruire à l’aide d’alliances entres les différents royaumes. J’ai beaucoup apprécié l’illustration le représentant au début du roman. Ce premier roman pose des bases essentielles pour que le lecteur ne se sente pas déstabiliser par les noms, etc. Elea est une héroïne très attachante d’abord par son innocence et puis par cette passion qu’elle a pour le monde équestre. L’autrice n’hésite pas à utiliser le jargon adéquat à cet univers qui m’est totalement inconnu. J’aurai apprécié avoir un lexique pour le comprendre davantage et mieux me familiariser. Tout au long de cet apprentissage Eléa rencontre de belles personnes où l’amitié sera le point central de leur relation. Le vieux maistre écuyer qui se rapproche le plus d’une père. La jeune palefrenière qui l’aide sans jugement dans tout ce qu’entreprend Eléa. Une belle relation fraternelle les lie. Et le vieux bibliothécaire (qui n’est pas si vieux que ça) qui l’aide à se sortir de sa mauvaise situation. Beaucoup d’hommes tombent sous le charme de la belle écuyère. Elle n’en joue pas du tout, heureusement. Car complot et jalousie ne sont loin guère d’elle. Eléa est curieuse de tout et plein de bonne volonté. Hargneuse et têtue, elle ne recule devant aucune difficulté. Le vieux roi Calh admire cette force qui émane de la jeune maistre écuyer et il croit fortement en son destin.

Eléa semble prédestiner à une vie magnifique et royale. J’espère que le seconde tome lui sera entièrement dédié pour en découvrir davantage.

Ce premier roman de l’autrice laisse présager de nouvelles aventures aussi aventureuses que érotiques. Effectivement, elle sème par ci par là des scènes à croquer qui font chauffer les joues ! La plume de Léa Northmann est addictive et envoutante. Elle manque cependant de maturité mais je suis persuadée que les prochains romans seront sensationnels.

Ce premier tome est un voyage épique où Eléa, jeune héroïne, est passionné par les chevaux et découvre l’amour.

Afficher en entier
J'aime pas embrasser le Père Noël

Quelle belle surprise cette lecture ! Lea Northmann a su mettre en évidence tout un panel d’émotions. J’ai pu ressentir l’effet « magie de noël » au cœur d’une histoire bouleversante. Une histoire où la réalité des situations et des personnages transperce l’âme. Une histoire où la banalité n’a pas sa place. Une histoire où le passé et son malheur sont percutants et où ce souffle de bonheur dans l’insignifiant prend tout son sens.

Éloïse, Benjamin, et Kevin se sont rencontrés dans des circonstances que tout enfant (petit, adolescent et grand) ne devrait jamais connaître. Le rejet et l’emprise toxique ont mis ces trois jeunes sur le bord de la route. Recueillis par la famille Eterlen, ils vont apprendre à s’accepter, à se découvrir et à s’ouvrir aux autres. Un combat difficile mené avec appréhension et douleur, un combat qui prend sens et délivre de bien des maux. Les années défilent et bien que les blessures soient pansées, certaines n’ont jamais guéri.

Au travers d’Eloïse, j’ai découvert sa triste vie et sa manière de la repousser. J’ai découvert la vie de Kevin et son combat. J’ai découvert Benjamin et sa passion naissante. Et puis cette famille d’accueil étonnante où amour, confiance et bienveillance acculent et poussent dans les retranchements. Une famille qui fait du bien, une famille merveilleuse. Les souvenirs sont dépeints au travers des errances d’Eloïse dans son passé. Un passé qui empiète un peu sur son présent et lui permet de prendre conscience de ses agissements. Et puis un jour au moment inattendu le Père Noël fait son apparition sur son beau cheval et Eloïse craque, pourtant elle n’a jamais embrassé le Père Noël !

Lea Northmann signe une romance de noël où subtilité et sentiments se joignent. Une belle histoire emportée par une jolie écriture qui magnifie la différence et le mal être. Lea Northmann ne déroge pas à la règle et m’a encore fait découvrir le monde équin. Les paysages sont à couper le souffle (une fois encore) et l’ambiance festive de Noël est omniprésente. Une histoire très touchante où l’humilité prend tout son sens.

Afficher en entier

Dédicaces de Léa Northmann
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Publishroom : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array