Livres
475 346
Membres
453 003

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Léon Tolstoï

Russie Né(e) le 1828-09-09
Russie 1910-11-20 ( 82 ans )
2 053 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-12-12T17:12:34+01:00

Biographie

Ecrivain et penseur russe

[Littérature classique]

Né à Iasnaïa Poliana le 28 août 1828

Décédé à Astapovo le 07 octobre 1910

Lev Nikolaévitch, dit Léon Tolstoï, passe son enfance avec ses frères et soeurs en pleine campagne russe. A l'âge de 15 ans, il lit Voltaire et Rousseau dont les idées le marquent définitivement, mais il arrête ses études pour s'engager dans l'armée. Des combats qu'il a vécus, il tira des récits, comme 'Les Cosaques' qui analyse la guerre à travers le prisme de la morale et de la population. Ses premiers écrits publiés relèvent de l'autoanalyse et dévoilent l'obsession de Tolstoï pour le bien et la responsabilité de chacun. Tourmenté, il préfère mener une vie de paysan austère que de jouir des mondanités que son succès lui offre. A 82 ans, en proie à une crise terrible, il s'enfuit et tombe malade dans le train, meurt dans la gare d'Astapovo. On lui doit deux chefs-d' oeuvre de la littérature russe, 'Anna Karénine' et 'Guerre et paix'.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
457 lecteurs
Or
627 lecteurs
Argent
475 lecteurs
Bronze
340 lecteurs
Lu aussi
530 lecteurs
Envies
1 645 lecteurs
En train de lire
170 lecteurs
Pas apprécié
61 lecteurs
PAL
1 256 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.68/10
Nombre d'évaluations : 533

4 Citations 257 Commentaires sur ses livres

Alias et noms de plume

  • Lev Nikolaevic Tolstoj

Dernier livre
de Léon Tolstoï

Sortie Poche France/Français : 2017-10-19

Sortie France/Français : 2019-05-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Wyvern 2019-08-24T01:09:06+02:00
Anna Karénine

Plongée saisissante dans la haute noblesse russe du XIXe, Anna Karénine est l'un de ces livres contemplatifs, qui prend son temps pour placer et définir chacun de ses personnages en profondeur. De ce fait, l'histoire présente des longueurs. En lisant le livre en anglais, il était notamment difficile de ne pas être rebuté par moments par les nombreux passages descriptifs, pointus, et le fond politique omniprésent. Heureusement, des "moments forts", procurant de réels chocs émotionnels, ponctuent la lecture. En outre, certaines des longueurs sont bienvenues, notamment les louanges des vertus des travaux agricoles par le biais du personnage de Lévine, jouant le rôle de porte-parole des pensées de l'auteur.

Ce sont probablement les cent dernières pages, avec la lente évolution de la relation amoureuse d'Anna, si criante de réalisme comme le sont toutes les intrigues sentimentales écrites par Tolstoï, qui ont achevé de me convaincre des bienfaits de cette longue lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Idril57 2019-09-10T17:36:53+02:00
Anna Karénine

Une histoire magnifique, à l'écriture encore plus époustouflante. Les personnages secondaires sont tout aussi intéressants que les principaux, la beauté de l'intrigue n'en relève que la triste de fond.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-27T11:48:41+02:00
Les récits de Sébastopol

Lors de la guerre de Crimée, Léon Tolstoï était militaire, il fut envoyé à Sébastopol, ville assiégée.

C'est avant tout un témoignage sur la vie des civils, des militaires et les combats.

À son arrivée, tout semble normal, les gens vaquent à leurs occupations, si ce n'est le flot incessant des militaires tout semble normal. Ensuite, avant d'aller au front l'auteur s'arrête à l'hôpital où l'horreur de la guerre nous tombe dessus : soldats agonisants, soldats mutilés, civils touchés. Comment a-t-il pu trouver le courage d'aller se battre après toutes ces descriptions.

Dans "Les récits de Sébastopol", Tolstoï nous montre le peu de valeur que certains hauts gradés portent à la vie de leurs hommes, on y ressent la peur de ces soldats partis pour vaincre et qui se retrouvent face à leur mort prochaine. de plus ce ne sont plus des combats au corps à corps, l'armement a beaucoup changé , ils doivent faire face à des tirs de canons incessants. C'est presque une répétition pour les prochaines guerres à venir, l'industrialisation permet la fabrication massive des armes.

Ayant lu, il y a peu un essai de Tolstoï sur la non-violence, ce récit m'intéressait. Après sa lecture je comprends mieux pourquoi Tolstoï a quitté l'armée et a échangé sur la non-violence avec le tsar Nicolas II pendant quelques temps,puis avec Gandhi et bien d'autres... Et pour finir, la dernière phrase qui montre bien l'absurdité de la guerre,mais ce n'est que mon avis.

"Arrivé au bout du pont, chaque soldat, à peu d'exceptions près, ôtait son bonnet et se signait ; mais en dehors de ce sentiment, il en éprouvait un autre, plus cuisant, plus profond, un sentiment voisin du repentir, de la honte, de la haine, car c'est avec une inexprimable amertume au cœur que chacun d'eux soupirait, proférait des menaces contre l'ennemi et jetait, en atteignant le côté nord, un dernier regard sur Sébastopol abandonné."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-27T12:03:48+02:00
Contes et fables

À lire si vous ne l'avez déjà fait.

Pourquoi ? Parce que Tolstoï écrivait bien, ensuite parce que tous ces petits textes sont amusants, surprenants, contiennent parfois une leçon mais ne sont jamais ennuyeux.

Afficher en entier
Sur la non-violence et le patriotisme

Ces carnets contiennent des textes inédits entre Léon Tolstoï et Gandhi. C'est une belle page d'histoire que je découvre.

Il y a plus de mille huit cents ans, le patriotisme,(qui vient du latin pater : le père) a été crée pour unir les peuples mais de nos jours, il s'est transformé en nationalisme. Tolstoï nous explique que le patriotisme et la paix sont incompatibles, il faut choisir.

Entre 1909 et 1910, une correspondance s'est échangée entre Tolstoï et Gandhi car ce dernier l'admirait et cherchait son appui pour faire connaître son combat au Transvaal (Afrique du Sud) à travers la non-violence ou Ahimsa. Son idéologie fera du chemin puisqu'il finira par obtenir l'indépendance de l'Inde.On y découvre deux hommes bienveillants et tolérants qui s'intéressent par-dessus tout au bien-être des hommes.

A la fin des carnets, Tolstoï évoque ses idées en répondant à deux autres lettres. Pour lui, c'est au peuple de choisir sa destinée mais pour ce faire il a besoin de bases que ce soit à travers la religion, même si elle doit être modifiée, la morale ou la loi. Et il mentionne une loi universelle : L'homme ne doit pas faire à autrui ce qu'il ne voudrait pas qu'on lui fasse.

Au début du vingtième siècle, deux hommes de bonne volonté se sont consultés afin d'obtenir la paix et de changer de vielles idées obsolètes. Nous sommes au vingt-et-unième siècle et après deux guerres mondiales, nous cherchons toujours des solutions aux mêmes problèmes. Un livre comme celui-ci devrait être lu par tous et plus particulièrement les jeunes car le passé nous montre les erreurs à éviter. Et je finis en laissant la parole à un autre grand homme : Albert Einstein On ne peut pas résoudre un problème avec le même état de conscience qui l'a créé. Il faut apprendre à regarder le monde avec des yeux neufs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-28T17:15:07+02:00
Ce qu'il faut de terre à l'homme

Un court récit mais excellent, qui traite de l'homme et de son éternelle insatisfaction à se contenter de ce qu'il a.

Une histoire que tout le monde devrait lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chalotte88 2019-10-15T12:03:13+02:00
Le Diable

Je dois confesser que je découvre Tolstoï ...Cette nouvelle m'a tentée et finalement m'a séduite. Belle écriture ( belle traduction, du moins !) Sujet évidemment universel ! Amoureux (mariés ou non nous sommes tous cet Eugene ! intemporel et efficace , un coup de poing au ventre et à l'âme ..Très bien rédigé, la tension monte dans l'ouvrage jusqu'à l'explosion finale qui est inattendue. Personne ne ferait cela aujourd'hui d'ailleurs.

Je suis contente de ma lecture...je voulais lire du Tolstoï, j'ai tente de lire Guerre et Paix mais ce livre m'a rebutée. celle nouvelle est abordable !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-10-20T19:18:43+02:00
Maître et serviteur

Toute la maestria de Tolstoï en cent pages.

Nous voici partis en traîneau, pris dans une violente tempête, la nuit tombe, le chemin est recouvert par la neige, le vent souffle en bourrasque, nous avons froid nous inquiétons mais par chance nous arrivons dans un village.

Seulement, dans cet attelage, Vassili Andréitch n'a qu'une obsession conclure une affaire le plus rapidement possible. Il ne pense qu'à ses futurs profits.Les villageois lui conseillent d'attendre mais rien à faire, les voilà repartis dans la tourmente. Soumis son domestique Nikita l'accompagne et le sert de son mieux grâce à sa connaissance de la nature.

Dans ce récit, Tolstoï nous montre à quel point, l'homme est impuissant face à la nature, Vassili Andréitch l'apprendra à ses dépens et réalisera trop tard qu'il ne maîtrise que peu de choses. C'est aussi une belle leçon de lâcher-prise car Nikita, son serviteur, sait qu'il n'a pas grand-chose à perdre et accepte l'idée de sa mort tout en plaignant son maître, qui lui, à tant à perdre.

Toute la finesse de Tolstoï dans ces deux portraits où finalement le maître finit par réaliser qu'il a une vie à charge.

Une réflexion sur l'importance de la vie, la sienne et celle des autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lafeelivresque 2019-10-27T16:13:04+01:00
Anna Karénine

Anna Karénine est un personnage attachant à sa manière et, comme son auteur, un grand monsieur. Malgré quelques longueurs et passages inutiles, l’histoire a su me happer, le style de l’auteur me toucher et l’univers tsariste me plaire énormément. Ce premier classique russe est donc une agréable surprise et une belle découverte.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon avis, voici le lien de ma chronique : https://lafeelivresque.home.blog/2019/07/29/anna-karenine/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JuSE 2019-11-11T11:26:06+01:00
Anna Karénine

J'avais beaucoup apprécié guerre et paix de Tosltoi une grosse brique également, cependant Anna Karenine m'a un peu déçu. Agréable à lire mais des gros passages sont tres lent et laborieux.

Afficher en entier

Dédicaces de Léon Tolstoï
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 21 livres

LGF - Le Livre de Poche : 5 livres

L'Archipel : 2 livres

Macha Publishing : 2 livres

J'ai lu : 2 livres

Librairie Gedalge : 2 livres

Mille et une nuits : 2 livres

Glénat : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array