Livres
506 865
Membres
515 304

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lionel Shriver

310 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-10-09T21:52:42+02:00

Biographie

Née en 1957 en Caroline du Nord, Lionel Shriver a fait ses études à New York. Diplômée de Columbia, elle a été professeur avant de partir parcourir le monde. Elle a notamment vécu en Israël, à Bangkok, à Nairobi et à Belfast.

Après six romans qui ont connu une publication confidentielle aux États-Unis, elle entreprend l’écriture d’un récit inspiré de la tuerie de Columbine. Il faut qu’on parle de Kevin a obtenu un éclatant succès de par le monde et a remporté l’Orange Prize en 2005. Lionel Shriver vit à Londres avec son mari, jazzman renommé.

Amazon.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
80 lecteurs
Or
72 lecteurs
Argent
59 lecteurs
Bronze
34 lecteurs
Lu aussi
57 lecteurs
Envies
316 lecteurs
En train de lire
11 lecteurs
Pas apprécié
24 lecteurs
PAL
183 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.9/10
Nombre d'évaluations : 101

0 Citations 77 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Lionel Shriver

Sortie France/Français : 2020-02-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Mandible : Une famille, 2029-2047

Certaines critiques reprochaient à ce roman quelques longueurs, il est vrai que je me suis parfois un peu perdue dans les notions d'économie exposées par les personnages. C'était malgré tout une lecture fabuleuse, dystopie hautement probable et si dangereusement proche!

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Dès que je vois ce livre perdu au milieu des autres dans ma bibliothèque, je suis prise d'une émotion unique qui fait que je m'arrête toujours dessus. Je suis hantée.

Ce livre est terrifiant tellement l'histoire est réelle, tellement tout est possible, tellement l'on ressent en lisant les mots. Et pourtant, tout au long de la lecture, on cherche une raison, un responsable, une explication, comme toujours quand de tel drame arrive. Une fascination morbide. On a soif de jugements, de sentences, de coupable! Qui est-il? Tout simplement, la nature humaine et ces mystères. Les liens d'un fils et de sa mère.

Vraiment terrifiant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JinJie 2018-04-18T14:19:30+02:00
Il faut qu'on parle de Kevin

J'ai décidé de lire ce livre il y a pas mal de temps (je voulais voir le film avec Ezra Miller qui est un de mes acteurs favoris, mais lire le livre avant). Il est quand même resté dans ma pal plus d'un an, parce que je redoutai toujours de me lancer.

J'ai été surprise, terrifiée, énervée, choquée, attendri, bouleversée et triste durant ma lecture. Je suis passé par pas mal d'émotions négative dû à l'histoire et aux comportements de certains personnages.

J'ai détesté Franklin une grande partie du roman. J'ai redouté Kevin et son comportement. Et j'ai eu pitié de Eva tout en la trouvant terriblement forte.

On ne ressort pas indemne d'une telle lecture, depuis que je l'ai fini j'y repense souvent.

Ce livre n'apporte pas de réponses sur comment éviter ces événements tragiques, qui sont malheureusement fréquents aux USA. Mais il m'a été utile pour comprendre ces événements et en interpréter la source, le mal-être, le chagrin, la vengeance...

Je dois dire que j'ai été déçu du film, pas assez percutant et mal "expliqué" à certains moments. Je suis donc contente d'avoir lu le livre en premier.

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Livre coup de poing qui marque autant par son propos franc, dur, direct, que par sa finale et la qualité supérieure de son écriture.

Un roman qui ne se lit pas comme une banale histoire, mais comme un cheminement intérieur, une psychanalyse terrible, une réflexion, un exorcisme.

Troublant et certainement pas pour tous, mais un incontournable de la littérature moderne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par llalande 2019-03-11T08:46:16+01:00
Big Brother

J'ai retrouvé avec plaisir le style incisif, voire corrosif de Lionel Shriver, son humour grinçant, son regard parfois tendre et parfois distant sur des sujets de société. Ici, il aborde avec habileté le rapport de l'Homme à la nourriture, les relations fraternelles, les relations familiales (couple et parents-enfants) et surtout nous renvoie à nous et notre pouvoir / capacité / volonté d'action.

La fin m'a laissé perplexe, un petit goût amer de "trop vrai" dans la bouche, ce qui confère au roman sa dimension vivante et réelle.

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

j'avais vu le film il y a maintenant quelques années et il m'avait beaucoup marqué. J'ai décidé de lire le livre et l'ai adoré, encore plus que le film auquel il manque beaucoup d’éléments pour tout comprendre.

Ce livre est terrifiant, fascinant, et fait surtout se poser beaucoup de questions

Spoiler(cliquez pour révéler) La mère est-elle objective dans ses lettres? Kevin est-il devenu un monstre ou l'est-il né? y'a t-il des dispositions à cela? aurait-on pu prédire ce qu'il irait jusqu'à commettre des meurtres? Kevin a t-il réellement quelque chose à voir dans la blessure de l'oeil de sa soeur? Quelles étaient finalement ses raisons (s'il y en avaient) pour tuer?

En fait, on en vient à se demander si avoir des enfants n'est pas une erreur vu tous les risques encourus!

bref, je recommande cette lecture même si elle peut être un peu dure moralement

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Que dire de ce livre, on passe par toutes les émotions.

Au début, perso j'ai détesté la mère, comment une mère peut-elle ainsi agir avec son enfant.

Et puis au fil des pages, on voit l'attitude du père, et de l'enfant lui même.

Alors je ne dis pas que je comprends la mère, car elle a des réactions bizarres, mais par certains moments, on peut compatir.

Et alors la fin, je ne m'attendais pas du tout à ça, j'avais qu'une envie c'était de le secouer pour lui remettre les idées en place et lui enlever son sourire narquois.

Niveau écriture, il est vrai que certains passages sont longs, voir très longs et qu'ils pouvaient être racontés moins en détails (mais bon le livre compte quand même plus de 600 pages)

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Ce livre était si bien décrit que j'ai cru à un moment donné que c'était une histoire vraie. J'ai adoré le réalisme de cette histoire même si l'aveuglement du père m'a parfois agacé .

C'est tout de même une lecture assez difficile mais que je conseille vivement

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Un livre qui m'a laissée dans un état de sidération. Qui remet en question les fondamentaux de ce qui fait une famille. Atroce et bouleversant.

Afficher en entier
Il faut qu'on parle de Kevin

Un livre extraordinaire avec des personnages d'une profondeur tout aussi incroyable

Le sujet du livre est dur, les pensées du narrateur sont parfois si dérangeantes que l'on se raccroche au côté fictionnelle de l'œuvre pour se rassurer. Quelques indices sont laissés au fur et à mesure du livre et pourrait mettre la puce a l'oreille quant au dénouement mais c'est très subtil, ce qui ajoute de la confusion, l'espoir vague de se tromper.

Afficher en entier

On parle de Lionel Shriver ici :

Dédicaces de Lionel Shriver
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 6 livres

Belfond : 6 livres

HarperCollins : 4 livres

Profile Books Ltd : 3 livres

Farrar, Straus and Giroux : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array