Livres
467 121
Membres
431 965

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lisa Soto

10 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par LisaSoto 2018-02-06T15:28:43+01:00
de

Biographie

Si je devais vous dire ce que j’écris, je vous dirais que j’écris des émotions.

Si je devais vous dire où je vis, je vous dirais la beauté de mes montagnes.

Si je devais vous dire qui je suis, je vous dirais de me lire, vous en apprendrez bien plus qu’en lisant ceci.

Si je devais vous dire depuis quand j'écris, je dirais depuis toujours. Mais c'est ce que tout le monde dit non?

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
7 lecteurs
Or
6 lecteurs
Argent
2 lecteurs
Bronze
0 lecteurs
Lu aussi
0 lecteurs
Envies
6 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
4 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.43/10
Nombre d'évaluations : 6

0 Citations 10 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Lisa Soto

Sortie Poche France/Français : 2018-07-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par AlexianeTh 2018-03-15T16:25:35+01:00
Open Minded

http://marmiteauxplumes.com/t-1-open-minded/

Lisa Soto est maman de deux enfants et travaille dans le paramédical. Malgré un emploi du temps que l’on peut estimer chargé, l’autrice se consacre à l’écriture de romans pour adolescents, dont son premier roman autoédité Open Minded qui participa il y a quelques temps à un concours Young Adult sur Fyctia.

Matthew a tout pour le rendre heureux : des parents compréhensifs, à l’écoute, intéressés malgré leur absence forcée par leur travail, des amis qui partagent un minimum sa passion pour la musique, une petite-amie avec qui il se sent bien, d’excellentes notes au lycée… A dix-sept ans, Matth s’épanouit dans ce qu’il fait et dans sa vie. Lucie débarque alors et bouscule son petit monde bien construit, sa sérénité d’esprit. Puisque lorsqu’il se retrouve confronté à tant de chagrin, à une âme écorchée-vive, lui si curieux et bon, comment pourrait-il se contenter de l’ignorer ? Si Lucie préfère rester murer dans sa carapace, peut-être a-t-elle besoin d’une main qui se tende pour affronter avec elle les démons de son passé. Leur meilleure arme pourrait être ce qui compose à tous les deux un pan de leur vie : la musique.

Lisa Soto met cartes sur table dès son résumé : les thèmes abordés sont le deuil, l’amitié et l’amour ainsi que le mal-être des adolescents. Ce qui est fort appréciable, c’est que ces thèmes retirent leur puissance des personnages principaux : Lucie et Matthew. Ces sujets sont alors abordés d’une toute autre manière, uniques à l’image des héros. A l’image de chaque être humain.

Lucie est un personnage qui, de prime abord, nous déstabilise. Tout comme Matthew, nous ignorons sur quel pied danser avec elle. Très froide, agressive et repliée sur elle-même, c’est une coquille que l’on peine à percer au début. Heureusement, le parti pris d’alterner de temps à autre les points de vue des deux adolescents, permet de s’y attacher et de comprendre ce qui se dissimule derrière cette armure de glace. Lucie est meurtrie, vide ; il lui manque une partie d’elle-même, mais laquelle ? Sa vie est un abime sans fond dont elle peine à s’extirper, si tant est qu’elle le souhaite. Elle est plutôt habituée à creuser elle-même plus profondément, afin de rendre ses douleurs plus concrètes… « réelles » comme elle le dirait elle-même. Parce que les douleurs physiques sont toujours plus susceptibles de guérir, cicatriser plus vite que celles du cœur.

Matthew est un adolescent plus tempéré, chaleureux, bien qu’il soit lui-même soumis à ses propres doutes : son avenir, la musique… Lui si sûr de lui voit ses certitudes et sa vision du monde se modifier en la compagnie de Lucie Lu. Déjà atypique dans son univers – ce qu’il revendique – tout se bouscule avec Lucie.

Mais la question est : qui changera l’autre ? qui sauvera l’autre ?

Les deux ?

Open Minded aborde avant tout l’amitié, ce phare dans la nuit, ce coup de foudre platonique qui unit deux individus dans la complicité, la compréhension et la tolérance.

C’est aussi l’histoire d’un premier amour à l’épreuve de tout, même d’un impitoyable passé. C’est le récit d’une reconstruction à l’âge où l’on se cherche encore et part en quête des morceaux éparpillés de qui l’on est. C’est le passage à la vie d’adulte en laissant derrière nous le berceau de l’enfance et les voiles de l’adolescence. Open Minded est un roman qui peut parler aux adolescents comme aux adultes, puisque les parents ont aussi un certain rôle à jouer, bien que discrets.

Lucie et Matthew sont très attachants et leur relation est d’une grande crédibilité et justesse.

A travers eux, difficile de ne pas ressentir la moindre émotion : tristesse, béatitude, soulagement, tendresse… Ce sont des héros qui nous parlent, dans lesquels on peut se reconnaître. Et ce duo est d’autant plus touchant que l’histoire se dessine, tout comme eux, autour des airs de musique. Que ce soit du grand classique, du Metallica ou encore du Saez, les notes entrent en scène et décore leur vie tout comme elle accompagne notre lecture. Il n’y a pas trop d’insistance dessus qui pourrait débouter ou lasser ; c’est judicieusement utilisé, parsemé d’un passage à l’autre au point que l’on puisse chercher les morceaux, écouteurs dans les oreilles, pour se laisser bercer et mieux se plonger dans l’ambiance de ce récit.

Le point fort de ce roman est sa fin. Surprenante, inattendue, poignante… Elle peut ne pas laisser de marbre un lecteur déjà conquis. Rassurez-vous… Lisa Soto prévoit de publier une suite courant de l’année. On espère que tout se passera bien !

En tous les cas, c’est un ouvrage autoédité d’une très grande qualité et nous félicitons l’autrice et toutes ses bonnes fées pour ce travail très propre sur la mise en page, l’orthographe, ect. Un petit plus aussi pour la couverture qui inspire une certaine mélancolie mêlée à une nostalgie qui peut pointer le bout de son nez une fois la dernière page tournée.

Open Minded est un très beau roman Young Adult ; si vous êtes friands du genre, de la musique, d’une écriture poétique mais non moins fluide et pleine de justesse, il est fait pour vous. N’attendez plus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merediana 2018-04-05T08:40:33+02:00
Open Minded

Une très chouette lecture.

Les personnages sont très attachants, le thème du deuil est très bien abordé. J'ai eu quelques coups au cœur avec certaines révélations.

La musique porte l'histoire de manière très harmonieuse.

Une belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Romane_1303 2018-06-25T17:51:13+02:00
Open Minded

C'est une jolie histoire d'amour entre une fille au lourd secret et un garçon qui veut l'aider.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexianeTh 2018-07-02T16:44:45+02:00
Deep Down Inside

[Ceci n'est qu'un extrait ; si vous souhaitez lire toute la chronique, rendez-vous ici : http://marmiteauxplumes.com/t-2-deep-down-inside-de-lisa-soto/]

Huit années se sont écoulées depuis que Lucie a quitté Matth. Huit ans que le jeune homme, devenu un pianiste célèbre toujours en voyages, vit avec le souvenir de son premier véritable amour qu’il tente désespérément d’oublier en s’épuisant dans son métier de concertiste. A contrario, Lucie, elle, semble avoir obtenu ce qu’elle espérait : une certaine indépendance, la fin de sa reconstruction sans dépendre de qui que ce soit. Heureuse en ménage avec un brillant avocat, prête à passer son doctorat en psychologie, sa vie parait idyllique. Pourtant, lorsqu’elle retourne dans sa ville natale pour parfaire sa thèse, elle découvre par le biais d’intermédiaires que Matth ne l’a pas oublié. Bien que retournant à son quotidien rassurant et encadré, sous couvert de ce masque qu’elle ne quitte plus, Lucie n’en est pas moins chamboulée.

Ces deux adolescents de dix-huit ans finiront-ils par se retrouver presque dix ans plus tard ? Le temps engloutit-il la force des sentiments ? Ont-ils changé ou si peu ? Et si ce premier amour était destiné à rester ce qu’il est… le premier, l’unique, celui que l’on n’oublie pas ?

Lucie Lu et Matthew sont devenus deux adultes de vingt-six ans, nous pouvons constater que Lisa Soto a basculé sur un genre plus mâture pour respecter leur évolution, leur nouvelle image. Peut-on parler d’une romance contemporaine ? Nous notons en outre quelques scènes un peu plus poussées entre les protagonistes, sans jamais dénaturer la pureté de la plume de l’autrice. Rien n’est jamais vulgaire, toujours dans la justesse, la pertinence et la magie des mots.

Lucie et Matthew ne sont plus ces adolescents encore au lycée ; ce sont deux adultes dans la vie active encore en proie aux doutes quant à leur avenir, leurs incertitudes, leurs nombreuses remises en question.

Il faut toutefois avoir encore Open Minded bien en tête ; le début de Deep Down Iniside nous replonge dans l’ambiance du premier, évoquant de multiples noms de personnages secondaires qu’il faut rapidement se resituer au risque d’être quelque peu perdus. Le pied se remet néanmoins assez vite à l’étrier, une fois les noms et les lieux remémorés. Au final, huit ans se sont écoulés lorsque nous abordons la première page, mais c’est comme si nous les avions quittés la veille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par valerie27 2018-07-20T19:32:10+02:00
Open Minded

Du beau à chaque ligne, de la musique dans chaque page... j'ai adoré découvrir Matth et Lucie Lu. Suivre leur histoire, surtout celle de Lucie m'a bouleversée et rendu encore plus accro à la plume de l'auteure. Mais Matth a su tout autant conquérir mon cœur, qui lui était définitivement acquis après une certaine chanson...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFacesLitteraires 2018-07-25T18:19:26+02:00
Open Minded

Waouh, très belle histoire entre deux jeunes personnes. Une romance synonyme de reconstruction et de confiance. Malheureusement, je ne peux pas juger un roman que sur cette base là, il y a aussi les erreurs s’immisçant par-ci et par-là. Un point qui n’est pas revu de la part de l’auteur, puisque j’ai aperçu pas mal de faute de frappe ou d’inattention ; quel dommage ! Je regrette beaucoup ce genre de coquille, ça empêche souvent les coup de cœur et ça me fend le cœur ; étant donné que la synopsis est magnifique. J’ai ressenti une réelle émotion avec ce livre, un attachement particulier pour les personnages et une certaine proximité avec l’auteur. Elle écrit autant pour elle que pour les autres, j’ai trouvé une grande pureté dans sa plume et un talent naturel. Malgré tout, la correction manque de précision.

Matthew – Matth est un jeune garçon ayant beaucoup de talent pour la musique ; paino, guitare et chant, il a un avenir tout tracé devant lui. Originaire d’Angleterre, il déménage souvent pour le travail de ses parents. Il fait ses études dans un conservatoire, à la cité des arts. J’ai été charmé par cet héros, doux et attentionné, plein d’ambition et ne lâchant jamais rien de ce qu’il entreprend. Un vrai combattif, surprenant ; puisqu’au début de l’histoire on pense qu’il est je m’en foutiste et du genre bad-boy. Sauf que pas du tout, il est tout le contraire, séduisant, simple, avec une forte intelligence. Un gentleman dans toute sa splendeur, alors évidemment on tombe facilement amoureuse de Matth.

Lucie est une fille perdue, solitaire et brisée par la mort d’une proche. Elle semble faible en se faisant du mal, en se mutilant et pourtant c’est une héroïne forte. Elle sait ce qu’elle veut, c’est ce que j’ai aimé chez elle. Sa personnalité est difficile à cerner, mais on perçois en elle quelqu'un de bien et de sage ; malgré ses écarts. Je me suis vraiment attachée à elle, autant que je l’ai admiré. Elle a tout abandonné après le drame, dont sa plus grande passion ; elle essaye d’oublier, toutefois elle n’avance pas. Quelqu'un va prendre le temps de passer du temps avec elle et de la connaître, pour tenter de la sauver ; au début elle ne se laisse pas faire et se ferme comme une huître, jusqu’au moment où elle baisse petit à petit ses barrières.

Ce récit est d’une profonde sincérité, le dénouement m’a mis les larmes aux yeux. Une romance plutôt originale dans le sens où les protagonistes ne cèdent pas tout de suite à leur attirance respective. Le suspense est assez intéressant, surtout dans cette histoire d’amour ; le mystère est bien travaillé, il s’équilibre parfaitement au caractère des personnages. Mais le plus fascinant dans cette œuvre, ce sont les sentiments ; simple et bouleversant. J’ai pris une claque avec romance, à la fois douce et puissante. Les péripéties ne manquent pas d’intensité et de connaissance, les développements ne gâchent aucunement l’âme de ce récit.

Lisa Soto offre une histoire sublime, riche en émotion et en rebondissement. Sa plume est très belle, naturelle avec une grande fluidité. De plus les chapitres sont courts, donc elle garde entièrement le rythme de sa synopsis. Je suis presque tombée sous le charme de son écriture, malheureusement les coquilles m’ont un peu contrariés durant ma lecture. Bien évidemment ce sont plus des erreurs de négligence que des vraies fautes d’orthographe, donc je ne vais pas en faire une affaire.

« Open Minded » est un roman exceptionnel, en dehors des défauts de correction. Je suis ravie d’avoir découvert la plume de Lisa Soto et d’avoir vécu sa romance. Une histoire d’amour pas si banale que ça, elle est différente dans la manière dont c’est construit, l’auteur nous emmène à aimer les personnages. Matthew et Lucie, deux héros qui se ressemble et s’assemble ; j’ai eu un réel coup de cœur pour leur relation. Ils sont admirables et attachants. Un récit abordant plusieurs sujets ; le décès d’un proche, le suicide et ce qui s’en résulte, l’amitié, la reconstruction de soi et l’amour. Un ouvrage poignant, attendrissant et légèrement étonnant puisque les péripéties s’enchaînent. Ce n’est pas qu’une romance, c’est bien plus que ça.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2018/07/open-minded-tome-1.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFacesLitteraires 2018-09-12T17:09:31+02:00
Deep Down Inside

On retrouve dans ce deuxième tome Lucie et Matthew, mais bien des années plus tard. Ils n’ont plus de nouvelle l’un de l’autre et pourtant ils pensent l’un à l’autre sans arrêt. « Deep Down Inside » est moins touchant que le précédent, pourtant deux moments du livre ont réussi à me bouleverser, dont l’épilogue. Le passage où l’auteur parle de la phobie scolaire m’a touché en plein cœur bien plus que de raison, malgré le fait que ce soit un thème pas très développé. En effet, c’est un sujet qui n’est pas souvent abordé et inconnu du grand public. Sauf que moi j’en fais partie de ces phobiques scolaires, donc je connais ce problème et ce n’est pas simple tout les jours à vivre. Alors oui, retrouver sa propre phobie dans un livre, c’est se sentir « moins seule » et c’est un point qui est émouvant dans mon cas. En dehors de ça, la fin m’a beaucoup plu, toutefois une étincelle en plus n’aurait pas été de trop ; comme par exemple un dialogue entre ces « trois héros ».

Comme chaque année, depuis sept ans, Matth fête le premier de l’an avec ses amis et disparaît à minuit pour aller jouer quelque part. Cet endroit où il a vécu sa plus belle soirée et c’est là qu’il attend qu’elle revienne. Je n’ai pas spécialement aimé l’homme qu’il est devenu, dragueur juste pour une nuit – et quand il revoit une de ses conquêtes, il l’a jette sèchement. Sans lui accorder le bénéfice du doute, il n’essaye même pas d’être amical. Mais il est toujours amoureux de la même fille depuis plusieurs années, ce qui est en soit « magnifique ». Sa modestie, son côté simple est tout de même plaisant – il est célèbre mais ne s’en vante pas et n’aime pas spécialement ce monde dans lequel il doit évoluer. Décidant de faire autre chose de sa vie, il emménage en colocation et celle-ci va lui apporter énormément de satisfaction, tout comme sa nouvelle profession.

Lucie Lu n’a pas trop changé, elle est encore hypersensible et se cache derrière un masque qui n’est pas le sien. Son passé n’a tout de même pas servi à rien, puisqu’elle est devenue psychologue, ce qu’elle a vécu lui permet d’aider ses semblables. Une femme bien plus sûre d’elle, qui sait ce qu’elle veut. Ses hésitations ne m’ont pas gênés puisqu’elles font partie de son personnage. Une héroïne attendrissante et pleine de surprise. Elle réfléchit continuellement avant de parler, elle ne dit pas des mots à la légère. Elle n’est plus solitaire comme elle l’était avant, elle s’est reconstruite toute seule sans pour autant être elle-même. Evidemment je me suis prise d’affection pour Lucie, mais j’étais déjà fortement attachée à cette jeune fille qui s’est transformée en femme.

Cette suite est logique après le dénouement de « Open Minded ». Certes, je n’ai pas non plus eu de coup de cœur pour ce deuxième opus, cependant il y a des sujets qui m’ont touché profondément – comme le petit passage sur la phobie scolaire et l’épilogue. Et je me suis sentie plus proche des personnages, d’ailleurs on remarque facilement que Lucie sans Matthew, c’est comme le ying sans le yang. C’est presque impossible à imaginer. Ensemble ils sont plus fort, toujours à l’écoute l’un de l’autre. Lucie pense que Matthew l’a sauvé, mais ils se guérissent mutuellement. Je ne compte pas discourir sur l’originalité, elle n’est pas présente comme dans le premier volume. En contre-partie, le suspense est présent pendant une bonne moitié du roman et j’en suis ravie. À chaque fois, un fait, une action ou une pensée m’a surprise et la fin est étonnante. Pour les émotions je suis mitigée, je n’ai ressenti la même que pour le premier tome. Là, ce sont des sentiments beaucoup plus doux, moins puissants ; mais toujours autant palpitants.

Lisa Soto s’exprime avec simplicité, tout en maniant son histoire d’une façon authentique. L’auteur oscille entre Lucie et Matthew pour les points de vue et c’est fait avec dextérité. Son style est naturel, parfois un peu trop ; en effet les dialogues manquent parfois de vie. Une écriture agréable, néanmoins il y a quelques erreurs de frappes – dans les espaces principalement.

Je l’ai autant aimé que le premier tome, si ce n’est même plus. Certes, l’émotion est moins forte, bien évidemment ce n’est pas le néant dans les sentiments ; c’est juste un peu plus paisible comme histoire. Lisa Soto évoque la phobie scolaire, ce qui me touche particulièrement. Ce n’est pas qu’une romance, c’est un roman contemporain ; les personnages doivent surmonter des obstacles. Lucie est courageuse et solide, malgré ses moments de faiblesse. Et Matth est moins intéressant que dans « Open Minded », cependant il est encore transi d’amour pour la même fille depuis des années ; je trouve ça fascinant. Une écriture plutôt plaisante, l’écrivain nous emporte dans l’existence de ses héros.

https://lesfaceslitteraires.blogspot.com/2018/09/open-minded-tome-2-deep-down-inside.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loudesbois 2018-10-22T17:21:39+02:00
Deep Down Inside

Vous le saviez, la fin du tome 1 était un peu triste et m’a laissé sur ma faim. Heureusement, la suite vient de sortir et j’ai été très heureuse de replonger dans les aventures de Matth et de Lucie. Je n’ai pas envie de vous spoiler, si vous n’avez pas lu le tome 1 et que vous comptez le lire un jour, ne lisez pas la suite de cette chronique.

Bref, nous sommes des années et des années après la rupture entre Matth et Lucie. L’un comme l’autre ne se sont pas oubliés mais ils ont essayé de faire avec. Tous les ans, Matth souhaitait une bonne année à Lucie sans qu’elle réponde. Il était devenu un pianiste reconnu dans le monde et voyageait sans cesse pour donner des concerts. Enchaînant les conquêtes d’un soir, il était certain que Lucie était la seule qu’il pouvait aimer. De son côté, Lucie a entrepris des études de psychologie et fait une thèse de psychologie. Côté amour, elle sort avec un avocat qui défend les coupables.

J’avais beaucoup aimé le tome 1 mais le tome 2 est encore mieux. Le style de l’auteur se confirme au fil des pages, toujours léger et délicat, il nous transporte encore et toujours. Il y a une dimension mignonne et poétique en plus avec le vieille homme qui regardait ces deux jeunes danser et chanter dans la rue pour le réveillon et qui, année après année, revenait tenir compagnie à Matth qui était sans Lucie. Ce personnage est plus que secondaire mais il m’a touché à sa façon et il apporte une valeur ajoutée au texte.

Les amis de Matth comme ceux de Lucie sont des vraies perles aussi. Matth et Lucie reprennent tout à zéro, Matth se retrouve en coloc avec des types vraiment sympas mais dont on aimerait en savoir plus (un tome pour eux ne serait pas de refus, Lisa si tu vois ça

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oceane-181 2019-07-21T20:05:33+02:00
Open Minded

Ce livre m’a touchée... vraiment... je me sens très proche de Lucie... en tout point : son comportement, sa passion... ses bêtises.... j’ai pleuré... pas qu’une fois, même. Je ne vais pas parler plus longtemps de moi... mais je devais être à la moitié, que j’avais déjà envie de savoir s’il y avait un tome 2 et de découvrir leur histoire... Ça m’a émue, bouleversée... j’ai eu des sourires aussi, je vous rassure. Je suis très contente de l’avoir lu !!! Je me suis retrouvée dans un tourbillon de sentiments, de musiques... j’aime beaucoup la diversité musicale : Nirvana, Metallica, chopin... en lisant le texte, même maintenant, j’ai envie d’entendre les musiques de Matth...

Afficher en entier

Dédicaces de Lisa Soto
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Independently published : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode