Livres
462 101
Membres
419 006

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lois McMaster Bujold

306 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Julii 2012-07-09T18:01:25+02:00

Biographie

C’est en 1986 que Lois McMaster Bujold débarque sur la scène de l’imaginaire avec la série des Miles Vorkosigan, l’un des plus populaires space opera de notre temps. Et avec Bujold, populaire rime avec qualité puisqu’elle collectionne aussi les prix littéraires (Hugo et Nébula). Le Cycle de Chalion (nouveau doublé Hugo et Nébula) l’a imposée au premier rang de la Fantasy où la splendeur de ses images, l’intelligence de son propos et la sensibilité de ses personnages font merveille.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
348 lecteurs
Or
585 lecteurs
Argent
250 lecteurs
Bronze
119 lecteurs
Lu aussi
96 lecteurs
Envies
357 lecteurs
En train de lire
33 lecteurs
Pas apprécié
21 lecteurs
PAL
411 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.63/10
Nombre d'évaluations : 82

0 Citations 120 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Lois McMaster Bujold

Sortie France/Français : 2017-09-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Le Couteau du Partage, tome 1 : Ensorcellement

Je m'excuse pour ceux qui l'on aimé, mais moi je n'ai vraiment pas aimé.... je n'ai absolument pas accroché au niveau des personnages ni de l'histoire. Je sais qu'il y a une suite et je ne me risquerait pas à le lire...par contre je suis pour essayer un autre roman de cet écrivain...

Afficher en entier
Chalion, Tome 1 : Le Fléau de Chalion

Alors que raconter sur ce livre qui traîne depuis plus d’un an dans ma PAL ? Je dois dire que j’ai été surpris par l’écriture de l’auteure, elle arrive à nous plonger dans son univers dans les premières pages du bouquin, ce qui n’est pas le cas de tous !

On découvre l’histoire de Cazaril, un ancien commandant d’une forteresse abandonnée aux mains des Roknaris (ennemis du pays de Chalion). Pendant quelques années, notre héros a été mis en esclavage puis libéré grâce à des soldats d’Ibra. C’est peu après ce moment que nous commençons à le connaître.

Malgré des résolutions de scénario un peu trop simplistes à mon goût (surtout lors des moments critiques du livre). Cependant, l’histoire reste cohérente du début à la fin sans partir dans d’énormes stéréotypes.

Parfois, j’avais l’impression que l’auteur allait se perdre dans son univers (la relation entre les dieux et les hommes n’est pas forcément très simple à comprendre de premier abord) mais ce n’est pas le cas. La vie de secrétaire d’Iselle, royesse de Chalion est somme toute classique : sa « destinée » à la base est d’être mariée pour forger des alliances avec X ou Y seigneur de Chalion ou d’un autre pays. Dès son arrivée, Cazaril va devoir affronter le chancelier Dy Jironal : une ancienne connaissance … Ici, pas de magie de dingue, pas de boules de feu.

Dans cet univers (et dans le 1er tome), ça ressemble plus à du chamanisme (vision, rite d’incantation etc.). L’auteur parle beaucoup de ses dieux mais ne montre que de rares moments surnaturels.

Au final, nous avons un premier tome avec beaucoup d’évènements politique, nous ne savons que vers la moitié du livre ce qu’est ce fameux « Fléau de Chalion» et c’est plutôt bien trouvé. Malheureusement et forcément, des personnages sont stéréotypés mais l’impact « négatif » est limité. En bref, ce tome se lit bien et donne envie de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2018-07-05T11:50:42+02:00
L'Alliance

Un tome hors-série fun et agréable ! On trouvera l'humour bien présent dans cette série, de l'aventure, un peu de romance et plein de tendresse pour tout les autres personnages que l'on retrouve brièvement dans cette histoire.

Ivan Vorpatril est un personnage récurant dans la saga Vorkosigan, mais c'est la premier tome où on voit enfin son propre point de vue et pas celui de Miles le concernant ("Cretin !"). Ce tome est un one-shot et peut très bien être lu sans avoir connaissance des autres mais je ne le recommande pas vraiment parce qu'une bonne partie de ce qui le rend intéressant sont les références aux autres personnages de la saga.

Ivan reçoit la visite de By Vorrutyer, un de ses cousins qui travaille comme espion sous couverture pour la Imp. Sec. (sécurité impériale). Celui ci a besoin de lui pour séduire une jeune femme, Tej, qu'il trouve suspecte et obtenir des informations d'elle. Ivan fini par accepter mais alors qu'il commence à se rapprocher de Tej, il se retrouve assommé par la compagne de celle ci, Rish, et se réveille ligoté à une chaise. A ce moment la deux intrus s'introduisent par la fenêtre de la pièce ou il est enfermé et Ivan comprend qu'ils ont pour mission d'enlever les deux femmes. Évidemment qu'il va tout faire pour empêcher la catastrophe d'arriver, même si il est lui même dans une position inconfortable ....

Plein de questions commencent à se poser, qui sont les jeunes femmes? Pourquoi sont-elles en danger? Qui souhaite les enlever? Quel rôle joue By dans cette affaire?

J'avoue que rien que pour découvrir enfin Ivan j'avais envie de lire ce tome. Celui ci était toujours plus ou moins en background des autres tomes, le cousin incapable de Miles, celui qui gâchait toujours ses talents et son intelligence par sa fainéantise assumée. Du coup ça fait vraiment du bien d'enfin le suivre comme personnage principal, histoire de voir si Miles avait raison à son sujet ou pas.

Et bien ... un peu en fait. En fait Ivan est du genre à se laisser aller. A 35 ans il n'a pas encore fait grand chose de sa vie si ce n'est être pris dans les intrigues de Miles. Si on ne lui force pas la main il reste dans sa routine et n'est pas du genre à aller au devant de l'aventure. Mais ça n’empêche pas qu'il a une grande intelligence sociale. Il nage confortablement dans les hautes sphères du pouvoir barrayaran, connait la politique comme sa poche et est très à l'aise au milieu de tout ce monde.

J'ai franchement bien apprécié ce personnage, il est intelligent et finalement quand on le pousse un peu il commence à mettre enfin en œuvre sa petite cervelle. C'est un home astucieux et très loyal. Il a toujours un air je-m'en-foutiste mais c'est juste parce qu'il a envie qu'on le laisse tranquille.

J'ai aussi bien apprécié Taj et Rish, leur éducations Jacksoniène leur donne en fait une vision totalement différente de la situation général dans tout le tome. Ivan a beau leur expliquer les choses telle qu'il les voit, et c'est d'ailleurs ce qu'il fait de mieux, analyser la politique barrayaran, elles pensent toujours qu'il y a des sous-entendus ce qui les amène à compliquer tout. C'est un point qui entrainera d'ailleurs pas mal de quiproquos bien marrant sans parler du fait qu'elles voient les personnages qu'on connait bien sous un tout autre angle ce qui rajoute à l'humour déjà présent.

Ce tome est définitivement une petite friandise destinée aux fans de la saga. C'est avec un grand plaisir qu'on retrouve Miles, Ekaterin, Gregor, Simon Illyan ou Lady Alys, avec même quelques apparitions de Cordelia et Aral Vorkosigan. L'humour est définitivement présent, les situations absurdes se mêlant à une intrigue du genre habituel de la saga, centré sur la famille et la politique de Barrayar. Le gros changement est bien sur le coté plus cérébral et passif d'Ivan comparé à la boule d'énergie qu'était Miles.

Bon avec un peu de recul ce tome avait quand même quelques lenteurs vers le milieu, la situation restant bloquée pendant pas mal de temps. Mais l'humour est toujours présent et les relations entre les personnages évoluent pas mal durant ces moments la donc ce n'est jamais du temps perdu.

Au final Ivan n'atteint pas tout à fait le niveau de Miles mais il s'en sort tout de même avec les honneurs et toujours en finesse.

16.5/20

http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/07/la-saga-vorkosigan-tome-16-lalliance-de.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2018-07-26T11:32:10+02:00
The Flowers of Vashnoi

Haaa, quel plaisir anticipé quand l'annonce d'un nouveau texte dans la Saga Vorkosigan arrive. Celui ci est une novella assez courte et n'a malheureusement pas la profondeur ni l'humour des autres romans de la série mais ça reste un texte agréable à lire et distrayant.

Ekaterin se rend dans l'ancienne capitale Vorkosigane. La district de Vashnoi a été victime d'une bombe lors de la guerre contre l'occupation Cetagandane il y a maintenant plus d'un demi siècle et est toujours très radioactif.

Le laboratoire d'Ekaterin a créé des insectes modifiés qui sont capable de retenir toute la radioactivité de ce qu'ils mangent tout en rejetant de l'engrais non contaminé à la place. Le but étant bien sur d'accélérer la décontamination de la zone en récupérant les insectes très contaminés ensuite.

Mais une fois sur place ils s'aperçoivent que plus de la moitié des insectes manquent et que la zone n'est pas forcement aussi inhabitée qu'ils le pensaient ...

Vous l'aurez compris, cette novella a pour protagoniste principal Ekaterin. J'ai l'impression que l'autrice veut donner leur voix à tous les personnages importants une dernière fois avant de dire adieu à la série. Ça m'a rendu une nouvelle fois très nostalgique. Bien sur il est difficile de penser à Ekaterin sans Miles, mais il est absent ici, on le voit juste apparaitre un moment vers la fin. Et c'est tant mieux car Miles à tendance à éclipser les autres personnages dés qu'il met les pieds dans une pièce, du coup voir Ekaterin sans lui était un peu un moment privilégié.

Le thème de cette novella est un thème cher à la série : l'acceptation des personnes nées avec des malformations. Ce thème particulier avait déjà été au cœur d'une autre histoire courte dans la série : Les Montagnes du Deuil (présente dans Les frontières de l'infini). Je suis sur de pouvoir dire que ce sujet tien à cœur toutes les lecteurs qui adorent cette série. Miles c'est battu dans ce sens depuis toujours et sa présence à su démontrer que les personnes malformées n'étaient pas forcement des poids pour la société.

Bien sur émotionnellement c'est très fort et on ne peux qu'être touché par la vie de ses personnes, rejetées par tout le monde est obligé de vivre dans des lieux inhospitaliers et irradiés. Mais en même temps l'autrice arrive à faire en sorte que le ton reste léger et que ça ne tourne pas au drame complet. En plus la présence d'Ekaterin assure que cette histoire aura une fin positive.

Ce que je regrette dans cette histoire c'est qu'au final en dehors de la découverte initiale il ne se passe pas grand chose, c'est limite déjà fini au moment ou ça commence. Il n'y a aucune surprise et le scénario est trop léger. C'est un peu dommage et même si le thème en lui même fait tenir le tout, ce texte n'atteint pas le niveau du reste de la série pour moi.

Pareil pour l'humour, il y a des (trop) petites touches mais qui m'ont plus frustré qu'autre chose parce qu'elle m'ont fait me rappeler ce que j'appréciais dans la série mais sans me donner la dose nécessaire pour arriver à satiété.

Au final je dirais que cette novella traite d'un sujet fort et touchant mais qu'il lui manquait cependant un peu de développement et d'humour pour arriver au niveau du reste de la série.

15.5/20

http://delivreenlivres.blogspot.com/2018/07/la-saga-vorkosigan-flowers-of-vashnoi.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyChagnon 2018-08-30T23:40:57+02:00
Chalion - L'Intégrale

Bien avant Chalion, j’avais découvert Loïs McMaster Bujold via la série le Couteau du partage. La première réflexion que je m’étais faite en lisant cette série, et c’est aussi la première chose qui me vient en tête quand je pense à elle, c’est que le titre était très mal choisi. Il ne correspondait pas à l’histoire et créait des attentes. Ce n’était qu’après l’avoir mis de côté que j’avais pu apprécier un récit que j’avais, somme toute, bien aimé. J’avais songé à cela avant d’aborder Chalion. Et au premier abord, j’ai été agréablement surprise. L’auteure aurait-elle réussi à bien présenter ses livres?! Et bien… pas vraiment. Il y a trois tomes, mais ce n’est pas une trilogie. Le second est une suite qui pourrait être facilement lue indépendamment et le troisième n’a absolument rien à voir avec les deux premiers, il ne se déroule même pas à Chalion. Oki… Pour les titres, ce n’est pas encore ça… Cela étant, puisque j’avais bien retenu ma leçon, je ne me suis pas laissé arrêter par ces détails. Ce sont trois histoires intéressantes et divertissantes. La plume de l’auteure sait faire pardonner les petits inconvénients déjà cités. Le récit est entraînant et agréable à lire, sans être d’un suspense intenable. On y explore, tour à tour, la force de la loyauté et du dévouement, le besoin de liberté et le pouvoir de l’amour, sous toutes ses formes. C’est une série à lire pour passer un bon moment sans se prendre la tête. Les intrigues sont très loin d’être assez complexes pour nous donner la migraine, mais juste assez pour retenir notre attention. En conclusion, je n’irais pas dire que c’était ma meilleure lecture, loin de là. Néanmoins, je l’avoue sans honte, le séjour à Chalion a été plaisant et je vous recommande le voyage.

Afficher en entier
La Saga Vorkosigan, Intégrale 1

J'avoue avoir été plus attiré par le format "Integrale" et le mot prometteur de "saga" que par une quelconque connaissance de l'univers de Lois McMaster Bujold. Comme quoi le marketing de la collection Nouveaux Millénaires a bien fait sont travail :-)

Et tant mieux pour moi car je me suis régalé.

La Saga Vorkosigan, c'est en fait l'histoire de Miles Vorkosigan, espion galactique difforme au service d'une planète, Barrayar, au passé relativement belliqueux. Ce premier tome se concentre toutefois sur les parents de Miles, Cordelia et Aral, leur rencontre (mouvementée) et la naissance de Miles (difficile...). Ceci nous est conté dans "L'Honneur de Cordelia" et sa suite directe "Barrayar". Ces 2 romans forment un tout (la genèse de Miles en somme) et sont addictifs, tant par leurs personnages au charisme très fort que par les intrigues politico-SF qui s'y entremêlent.

Le roman d'ouverture (Operation Cay) n'a en revanche pas de lien directe avec le reste (bon vous verrez un petit lien au milieu de l’intégrale 3), même s'il reste un très bon roman SF. Ce serait donc dommage de s'en passer, sauf si vous voulez sauter directement dans le grand bain de la famille Vorkosigan.

Afficher en entier
La Saga Vorkosigan, Intégrale 2

Avec cette deuxième intégrale, on rentre de plain pied dans le coeur de la Saga Vorkosigan à proprement parler.

En effet, Cordelia et Aral, les parents de Miles, héros de la première intégrale, passent ici au second plan, laissant le devant de la scène à leurs fils Miles.

1er constat, c'est dommage, tant ils étaient charismatiques.

2eme constat Miles va bien vite reprendre le flambeau, car il est comme nul autre. Difforme dans une société où les "mutants" sont très mal perçus, on peut dire qu'il a développé pour compenser des facultés de raisonnement assez incroyables.

Suivre sa première aventure ("L'apprenti Guerrier") m'a laissé bouche bée devant la façon qu'a Miles de gérer le déferlement de situations dans lequel il se jette.

"Les Montagnes du Deuil" le voit revenir sur Barrayar après son escapade spatiale pour une aventure plus terre à terre dans les campagnes reculées de sa planète, aventure qui va lui renvoyer toute sa difformité physique au visage.

"La Stratégie Vor" va terminer de démontrer, à nous lecteurs mais aussi à son père et à sa hiérarchie, ben que Miles c'est le patron quoi!

Je n'ai pas lâché ce tome une fois entamé, c'était vraiment excellent.

Afficher en entier
l'esprit de l'anneau profane

Un livre fort agréable, sur une période dont on parle peu (contrairement à l'époque victorienne par exemple, trop usitée dans les romans). L'intrigue n'est pas excessivement complexe mais l'histoire se suit avec plaisir et possède quelques rebondissements intéressants. Les personnages sont attachants.

Afficher en entier
La Saga Vorkosigan, Intégrale 3

Suite des aventures de Miles Vorkosigan. C'est la première intégrale qui s'écarte de l'ordre de publication pour respecter la chronologie. L'auteur a bien fait son travail, car je n'ai relevé aucune incohérence.

"Cetaganda" nous plonge dans la capitale de l'empire du même nom. Leur société est radicalement différente de ce qu'on a pu voir jusqu'ici (les femmes cachées dans des bulles volantes m'ont particulièrement marquées) et les enjeux de l'enquête de Miles sont assez importants (menace sur Barrayar) pour m'avoir tenu en haleine.

"Ethan d'Athos" quitte Miles pour suivre Elli Quinn (défigurée dans la 1ère intégrale et intégrée à la flotte de mercenaires de Miles) et cet Ethan, originaire d'Athos, à la culture là aussi particulière (il n'y a que des hommes sur Athos...). Espionnage et agents secrets dans une station spatiale, ça passe bien, même si le charismatique Miles manque à l'affaire.

"Le Labyrinthe" où il est question de clonage (ce sera important par la suite) et où Miles découvre l'amour, ou plutôt la passion avec... un monstre génétiquement modifié. Toujours aussi surprenant et ébouriffant!

"Les frontières de l'infini": Miles est prisonnier dans une prison d'où personne ne s'échappe (un dôme sur une planète inhospitalière). C'est bien mal connaître Miles qui a pour mission d'exfiltrer quelqu'un. J'ai cru que ça allait bien se passer (on commence à avoir l'habitude avec Miles), mais ça se termine par un pseudo fiasco...

"Frères d'armes" suit directement le roman précédent mais j'avoue avoir commencé a saturer. Finalement qu'est ce qui peut présenter une menace pour Miles dont l'intellect le sort indifféremment de toute situation? Lui-même peut-être? L'auteur a eu l'idée de lui créer un clone avec de noirs desseins, mais enrobé d'une histoire confuse et poussive (qui a je trouve pour seul mérite d'officialiser la relation entre Miles et Elli).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Millina 2019-04-27T08:29:33+02:00
Ethan d'Athos

Une bonne parenthese dans cette saga bien que je dois dire que je prefere Miles. L'histoire est assez original, il y a des rebondissements et de l'action, pas le temps de s'ennuyer. J'ai malheureusement eu un peu de mal a comprendre le rebondissement final. J'avais l'impression qu'il me manquait des élements et puis je m'attendais à un retour de situation plus franc.

La plume de l'auteure est toujours aussi plaisante, fluide avec des remarques bien senti. Un plaisir...

Afficher en entier

Dédicaces de Lois McMaster Bujold
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 48 livres

Bragelonne : 14 livres

Baen : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode