Livres
447 177
Membres
387 344

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Lori Foster

595 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par inko 2014-05-13T11:43:19+02:00

Biographie

C’est lors d’une longue convalescence durant laquelle elle n’a pas arrêté de lire qu’elle a eu la révélation et s’est décidée à écrire. Son premier livre, paru en 1996, lui vallu un succès immédiat.

Auteur prolifique figurant invariablement outre-Altantique sur les listes de best-sellers les plus prestigieuses, Lori Foster a une approche du suspense qui n’appartient qu’à elle, un mélange détonant de genres associant des atmosphères sombres et une relation amoureuse très sexy. Des récits menés à fond de train dans lesquels elle campe, avec un rien de provocation, des héros masculins qui n’obéissent, selon l’auteur elle-même, qu’à leurs propres lois…

Lori Foster est très impliquée dans la communauté des écrivains : elle anime en particulier des manifestations pour soutenir les jeunes auteurs. Elle est également très investie dans des associations caritatives, consacrées entre autres à l’aide aux femmes battues et à la rééducation d’enfants malades.

Mariée et mère de trois enfants, elle vit dans l’Ohio.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.16/10
Nombre d'évaluations : 129

0 Citations 175 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Lori Foster

Sortie France/Français : 2019-02-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Love Undercover, Tome 1 : Le souffle de la peur

Finit, je me suis accrochée a ma curiosité sinon je pense que j'aurais abandonné, je n'ai pas été emballés par les personnages , j'avais plus envie de découvrir Reese et Alice.

Afficher en entier
Love Undercover, Tome 1 : Le souffle de la peur

ce fut une bonne lecture, après pour moi je ne lirais pas la suite de la saga car je l'ai lu par curiosité mais ce n'ai pas vraiment le genre littéraire que je lis.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manon-1-2-3-4 2018-05-23T02:58:26+02:00
Noël sous la couette

Ces 6 nouvelles sont courtes, vraiment trop courtes. Les fins sont écourtés et cela m'a déçu. Les histoires avaient quand même du potentiel d'après moi. Par contre, j'ai bien aimé la 3e et 6e histoires.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Araxela 2018-06-23T18:20:08+02:00
Les SBC Fighters, Tome 1: Ravages

Un très bon roman qui permet de passer un agréable moment. J'avoue que ce milieu (freefight) m'intriguait et je ne suis pas déçue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vitany 2018-07-17T07:48:38+02:00
Tendres provocations

Trois nouvelles plutôt sympathiques.

Le format court fait que tout est peu précipité, mais j'ai trouvé que les autrices avaient plutôt bien maîtrisé le nombre de pages restreintes imparties.

Les personnages sont attachants et j'ai bien aimé les trois couples. C'est agréable que pour une fois, ce soit les hommes qui se retrouvent "rejetés" par les femmes et doivent leur courir après.

Idéal pour un petit moment de détente, sans prise de tête.

Afficher en entier
Men Who Walk the Edge of Honor, Tome 1 : La peur à fleur de peau

Premier tome sympa qui donne envie de lire les autres.

L'histoire est intéressante et bien dosée, bien que tout se règle un petit peu trop abruptement à la fin à mon goût.

J'ai apprécié les personnages également, ils sont plutôt bien construits, humains et réalistes. Ils ont chacun leurs forces et leurs faiblesses. Chris apportait une petite dose d'humour agréable. Les deux "filles" du héros apportaient quand à elles une petite touche de tendresse, en plus de la relation du couple principal.

Un bémol cependant : Spoiler(cliquez pour révéler)je n'aimais pas quand Dare embrassait Molly par surprise ou de force, ça fait trop agression sexuelle pour moi.

Un bon moment et j'enchaîne sur le tome 2 avec plaisir.

Afficher en entier
Men Who Walk the Edge of Honor, Tome 2 : Le passé dans la peau

Deuxième tome bien, même si je l'ai trouvé en-dessous du premier.

L'histoire est plus noire puisqu'on plonge complètement dans le trafic humain qui n'était qu'effleuré dans le premier volume. C'est vraiment horrible que des monstres fassent subir ça à des gens (encore plus quand on sait que ça existe dans la réalité).

Le couple était pas mal. Je me suis moins attachée à eux qu'à Molly et Dare, sans doute parce que l'histoire se déroule sur un laps de temps assez court et donc ça paraissait moins crédible.

Priscilla était courageuse quoiqu'un peu naïve (mais ça peut se comprendre vu son enfance). J'ai apprécié qu'elle tienne tête à Trace et lui désobéisse. Après tout, c'est une adulte et Trace n'a aucun droit de tout décider pour elle.

J'ai eu plus de peine avec le héros justement parce que je le trouvais parfois trop autoritaire et borné. J'ai aussi peu goûté sa jalousie et possessivité extrêmes (y compris envers des amis gays de Priscilla). Non, ce ne sont pas des preuves d'amour, mais bien d'un manque de confiance en soi et en l'autre.

Le plus gros bémol pour moi a été Spoiler(cliquez pour révéler)le début de la relation du couple. Il y avait un peu trop de prétextes pour mettre Priscilla nue ou à devoir subir les gestes intimes de Trace (notamment la fouille au corps beaucoup trop poussée) et du coup je n'ai pas aimé la façon dont ça commençait.

Il y a aussi certaines incohérences, notamment le fait que le méchant, Murray, est complètement paranoïaque niveau sécurité mais qu'il fait de Trace son homme de confiance au bout d'à peine trois semaines qu'il est à son service...

Ça reste un volume plaisant et j'enchaîne la suite sur Alani et Jackson avec plaisir.

Afficher en entier
Men Who Walk the Edge of Honor, Tome 3: La peur sans mémoire

Je n'ai pas aimé ce troisième tome.

L'histoire est lente, pas assez étoffée et surtout très bizarre.

Je ne sais pas pourquoi l'autrice a pensé que c'était une bonne idée de commencer le récit avec Jackson en train de vomir au-dessus des toilettes et amnésique de sa première nuit avec Alani, mais ce n'était franchement pas terrible.

Ensuite, on a droit à pas moins de cinq chapitres sur Jackson essayant de soutirer des détails sur leurs prouesses sexuelles à Alani, cinq chapitres !?! De même, il faut chaque fois au moins cinquante pages pour décider de faire quelque chose tout le long du livre, le tout entrecoupé de discussions interminables (tournant en rond ou sur le sexe en général), c'était vraiment tuant.

Même les méchants étaient mauvais dans ce bouquin, uniquement de la caricature et de la bêtise, avec tout qui se règle en deux secondes à la fin.

Je n'ai pas apprécié le couple principal.

Alani est niaise, mollassonne et cruche, elle fait tout ce que lui dit Jackson (ou son frère Trace ou Dare ou n'importe qui en fait) sans broncher. On essaie de la faire passer pour une jeune femme intelligente, mais c'était raté à mes yeux. Elle passe son temps à essayer de soutirer les vers du nez du héros et, quand il se décide enfin à parler, elle ne veut plus savoir ! Pire encore, elle pose toujours mille questions quand il ne le faut pas !

Quant à Jackson, je l'ai trouvé hyper lourd et un peu con. C'est un obsédé sexuel, il ne pense, ne respire, ne parle QUE de sexe, c'est insupportable ! Sa maison est remplie de femmes nues (en photos, en peintures, en objets). Il se permet aussi de commenter le physique d'autres femmes (Molly, Priss, Arizona ou d'autres) devant Alani, sans aucun respect pour les sentiments de celle-ci.

Enfin, il y a des moments vraiment malvenus, comme quand ils ont des conversations avec détails sexuels devant le frère d'Alani (WTF ?!?). Cette même héroïne qui ne connaît pas la pilule du lendemain apparemment (personne aux USA ne connaît donc cette pilule ?!?) et, jusqu'à la fin, se demande si elle est enceinte. Il faut croire qu'elle ne connaît pas non plus ce qu'on appelle un test de grossesse.

Et on va passer sur le paternalisme et le machisme des personnages masculins sur les personnages féminins. C'est déjà le deuxième couple (après celui de Priss et Trace) où le gars à la trentaine et la fille moins de 25 ans et qu'il la traite comme une gamine qu'il a envie de sauter (tout de même) !

Au final, la seule chose que j'ai trouvé intéressante dans ce bouquin, ce sont Arizona et Spencer, même si je redoute le schéma vu qu'elle a à peine 20 ans et lui 32...

Je vais donc lire le quatrième et dernier tome, j'espère ne pas être déçue.

Afficher en entier
Men Who Walk the Edge of Honor, Tome 4: Le frisson de la peur

Ce dernier tome (sans compter les deux optionnels) n'aura pas réussi à sauver cette série à mes yeux.

L'enquête de celui-ci n'est de nouveau pas vraiment passionnante ni approfondie.

Maintenant parlons du plus gros problème du bouquin : Arizona.

Ce qu'elle a vécu est terrible, vraiment. Elle passe son temps à essayer de prouver qu'elle est adulte, mais l'autrice a raté le coche avec sa personnalité parce qu'elle ressemble plus à une ado en colère, surtout dès qu’elle ouvre la bouche. Elle n’est pas non plus toujours sympathique, ce qui fait que je ne me suis pas vraiment attachée à elle. A part son physique de bombe sexuelle (qui attire TOUS les hommes et est répété en long, en large et en travers pendant tout le bouquin), elle n'a pas grand-chose d'attirant.

Spencer est un vrai chevalier. Il veut voir Arizona comme une petite soeur et la sauver de son horrible passé mais a très envie de coucher avec elle quand même (!). Ca m’énervait qu’il passe son temps à la manager (comme les trois machos des tomes précédents d’ailleurs). Spoiler(cliquez pour révéler)Et le truc d'embrasser sa voisine devant Arizona et que cette même voisine raconte à celle-ci les détails de ses relations sexuelles avec le héros, à quel moment est-ce supposé être une bonne idée pour la future romance ?!?

Indépendamment, les deux personnages principaux avaient donc du potentiel, mais c’est là que le bât blesse : le couple ne fonctionne pas du tout à mes yeux !

Impossible d'imaginer qu'un homme de 32 ans comme Spencer, mature, intelligent, posé, avec un passé pas facile non plus (sa femme a été assassinée trois ans plus tôt) puisse être attiré par une femme comme Arizona. Pas forcément à cause de son âge, mais à cause de son immaturité.

Ajoutons encore que la façon dont sont traités les traumatismes d'Arizona pose vraiment problème.

Elle a servi d'esclave sexuelle pendant des semaines dans un réseau de traite humaine, on l'a droguée, violée, battue, torturée, on a essayé de la noyer... Et Jackson a opté pour quoi pour l’aider ? Il l'a envoyée dans une école pour jeunes filles où on lui a enseigné l'étiquette et les bonnes manières (WTF ?!?). Psy ? Thérapie ? Groupe de soutien ? Personne n'a eu l'idée apparemment. Non non, au lieu de ça, Lori Foster a décidé que c'était une super idée de l'isoler du monde réel (à travers ses autres personnages), de la mettre dans une relation sexuelle avec un homme beaucoup plus âgé et mature qu'elle (11 ans de différence). C'est vrai quoi, pourquoi s'embêter à vivre dans le monde réel et à surmonter ses traumatismes quand il suffit d'une bonne partie de jambes en l'air avec un mec qu'on connaît à peine pour s'en remettre en quelques jours (trois pour être précise) ! Surtout pour une ancienne esclave sexuelle ! Il y a vraiment quelque chose qui n'allait pas là-dedans...

On va également passer sur la finSpoiler(cliquez pour révéler) où Arizona tient le bébé d’Alani dans les bras et que Spencer lui dit que ça devrait lui donner des idées… On se calme ! Elle n’a que 21 ans et a été vendue comme esclave sexuelle par son propre père quand elle avait à peine 17 ans !?!

D'ailleurs, ça amène une des plus grosses incohérences du bouquin : pourquoi est-il dit qu'Arizona n'a jamais appris à interagir correctement avec les autres ? Elle n'a été vendue qu'à 17 ans, avant ça elle avait une vie quasiment normale (elle allait à l'école, faisait les courses, sortait, etc), donc elle côtoyait des gens tous les jours. Qu'elle se sente décalée par rapport à ce qu'elle a vécu et qu'elle ne sache plus trop comment nouer contact, ça se comprend, mais pas comme si elle n'avait jamais appris, ça n'avait aucun sens !

Pour le bilan de cette série, je dirais que si vous devez en lire un, contentez-vous du premier. C'est le seul qui était plutôt pas mal et où les deux membres du couple sont matures (la trentaine, alors que tous les autres couples sont composés de femmes ayant moins de 25 ans et d'hommes ayant plus de 30 ans. A croire que passé 30 ans, nous sommes périmées, nous les femmes).

J'ai aussi eu un gros problème avec un aspect précis des couples : les femmes sont complètement isolées ! Spoiler(cliquez pour révéler)Elles ne sortent pas des maisons au milieu des bois dans lesquelles elles vivent, ne vont pas au restaurant, boire un truc, faire du sport ou des loisirs à l’extérieur, faire les boutiques, aller chez le coiffeur (c'est Matt, un ami de Chris, qui vient leur faire des soins à domicile)… Chaque fois qu'il y a une course à faire, c'est Chris qui s'en charge ou commande sur internet. Si Molly, l'héroïne du premier tome, est pas mal à l'intérieur à cause de son boulot et que ça peut se comprendre (elle est écrivaine), cela se répète pour TOUTES les autres : Priss fait des recherches pour Trace sur son ordinateur, Alani arrête son activité de décoratrice (en plus qu’elle attend un bébé) et Arizona se retrouve à bosser avec les gars (sortir en mission, je n’appelle pas ça sortir dans le monde réel personnellement).

Afficher en entier
Les SBC Fighters, Tome 1: Ravages

Les personnages sont secondaires sont bien plus intéressants que les personnages principaux, cela reste une agréable lecture.

Afficher en entier

Dédicaces de Lori Foster
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Harlequin : 39 livres

J'ai lu : 6 livres

J'ai lu Pour Elle : 5 livres

Berkley Books : 5 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode