Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 999
Membres
1 069 165

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Tous les livres de Louise Portal

Jeanne Mercure, éditrice renommée au mitan de sa vie, est obligée, à cause de circonstances inattendues, d'amorcer une quête qui, de mystère en mystère, de dévoilement en dévoilement, la mènera à la découverte du plus étrange des destins.

Depuis la rivière de son enfance jusqu'aux paysages de Provence, de l'enfance imprégnée de ses racines amérindiennes aux tourments de la femme moderne, une destinée hantée par l'image énigmatique de << l'Enchantée >>, cette tante depuis longtemps disparue mais d'une consternante omniprésence.

Attention : la lignée des femmes n'a ici d'égale que l'amour des hommes. Et ce n'est pas peu dire!

Dans un petit village de la Haute-Gaspésie, une maison abandonnée suscite récits et légendes. On parle d'une histoire d'amour qui a mal tourné. Jocelyn le mécanicien abusait de la bouteille et aimait beaucoup trop sa fille Mélodie qui, elle, n'a pu se résoudre au départ de Michel, l'artiste du Moulin. On chuchote aussi que Murielle, la mère, avait la fugue dans l'âme.Est-ce ainsi que naissent les fantômes? Une chronique villageaoise à la fois intense et délicate.

Célèbre comédienne à la scène comme à l'écran, chanteuse, Louise Portal est aussi une écrivaine accomplie dont la voix très personnelle et audacieuse lui a gagné, de livre en livre, un public fidèle. La littérature est une affaire de famille: fille de l'écrivain Marcel Portal, elle a d'ailleurs retissé dans Les mots de mon père (2005) quinze ans d'une correspondance émouvante.Depuis quelques années, l'auteure de Jeanne Janvier (1981) se consacre de plus en plus à l'écriture.En 2007 paraît L'angélus de mon voisin sonne l'heure de l'amour.

Elles se prénomment Marie-Fièvre et Marée-Douce. Enfin, c’est ainsi que Murielle, la promeneuse du Cap, nomme ces jeunes naufragées de la vie lorsqu’elle et son amoureux font leur découverte parmi les roseaux et les joncs de L’Anse-Pleureuse.

Soeurs d’itinérance, sauvageonnes déjà malmenées par d’existentielles tempêtes, les filles rappellent à Murielle ce qu’elle a déjà été, une fugitive de la vie, et le trésor qu’elle a déjà eu, deux enfants tragiquement perdus. C’est ainsi que la mystérieuse promeneuse les prendra sous son aile au gîte de Cap-au-Renard où elle s’est installée, tentant à travers elles de faire la paix avec les fantômes de son passé. Or le danger rôde. Il prend la forme d’un prophète de la fin des temps régnant sur son harem dans les hauteurs du village. Il aura tôt fait de repérer ces âmes nouvellement débarquées sur son territoire, fragiles et vulnérables…

Un roman méditatif au style résolument féminin, délicat et sensible. Une vibrante histoire ancrée dans le paysage maritime de la Haute-Gaspésie, paysage que la romancière nous fait tendrement aimer comme un personnage en soi, doté d’une vie qui lui est propre.

Ce récit débordant de vie relate le destin d’une actrice qui écrit. À travers les trois parties de ce roman – Le scénario de Jeanne Janvier, la vie de Jeanne D’Arcy et la vieillesse de l’actrice qui devient écrivaine –, Louise Portal, alias Jeanne D’Arcy, joue sa vie et entremêle le réel et l’imaginaire, qu’elle laisse aller jusqu’au fantasme. Que ce soit au Québec, au Mexique, en France ou en Belgique, Jeanne écrit son scénario et se fait du cinéma. L’histoire laisse place à un véritable ciné-roman où le personnage, accompagné de la vraie Jeanne Janvier et de la fictive Jeanne Moreau, cherche sans cesse l’amour, la vérité et le père, encore et toujours, dans l’image ou dans le mot. Cette œuvre émouvante, tant par les confidences que par les réflexions sur la vie d’une grande artiste, raconte l’histoire qui se cachait derrière les autres.

Après Les mots de mon père (2005), l’auteure et comédienne revient au style romanesque de Cap-au-Renard et nous offre un ouvrage rempli d’émotions et d’intensité sur les thèmes de la vie, de la mort, du deuil et de la solitude, mais aussi de la beauté, de l’art, de l’amour et de l’amitié, éléments transcendants de l’existence.

Jeanne Dorval, une écrivaine quinquagénaire ayant récemment perdu son compagnon, revient d’une tournée littéraire. Un nouveau venu vient de s’installer dans la maison voisine. L’été qui s’annonce sera la saison d’une nouvelle amitié, alors qu’elle apprivoisera cet artiste peintre aux douloureux secrets, ce voisin sidéen au seuil de la mort. Tout se corse lorsque Jeanne s'amourache du jeune fils du voisin alors que ledit voisin, lui, connaîtra le coup de foudre pour Marielle, la grande amie de Jeanne. Ces amours croisées de la dernière chance nous feront vivre une magnifique saison.

Dans un style fluide et admirablement maîtrisé où les descriptions et les images, toujours évocatrices, dynamisent le récit, Louise Portal nous invite à partager sa quête toujours renouvelée de l’essence de l’être et de l’existence. Un roman rempli d’émotions, de maturité et de simplicité, qui enveloppe d’une agréable envie d’aimer et de vivre. À tout prix.

Une petite fille est punie. Dans sa chambre, elle libère sa colère dans une chanson, puis elle ouvre un livre d’images. Mais voilà que le dessin s’anime ! Un petit garçon bouge, s’adresse à elle, puis s’enfuit. Où va-t-il ? Juliette lui demande de s’arrêter, mais il a déjà disparu. La curiosité l’emporte et à son tour, elle entre dans le livre. Juliette découvre un pays inconnu aux paysages colorés et fera d’étonnantes rencontres : Shakespeare le goéland qui parle, des chats qui chantent, une femme voilée… et Roméo, l’ami retrouvé ! La petite fille avance toujours plus loin dans ce pays de cactus et de sable, jusqu’au moment où la voix de sa maman se fait entendre. C’est qu’un petit garçon vient de frapper à sa porte ! Et si c’était son Roméo ?

Un conte à lire, à écouter et à chanter.

L’auteure et comédienne nous offre ici un livre tout spécial, né d’une lecture préparée pour l’événement des correspondances d’Eastman durant l’été 2004. Ayant soigneusement choisi les lettres les plus marquantes que lui a rédigées son père à différentes époques de sa vie, entre 1965 et 1980, elle se livre au jeu d’un nouvel échange en y répondant à nouveau aujourd’hui, en 2005, avec toute la sensibilité et l’émotion d’une femme qui parle à un guide tendrement aimé. Joies et malheurs partagés entre un père et sa fille, conversation qui brave le temps et la mort entre deux artistes passionnés… Un très bel hommage au père.

C’est à Sainte-Anne-des-Monts, puis sur toute la côte qui va jusqu’à Percé, que l’on retrouve la mystérieuse Murielle, entourée des amis du premier livre Cap-au-Renard. Revenant d’un long voyage, la voici avec sa tête rasée, méconnaissable, qui fait le point sur la tragédie vécue cinq ans auparavant : le suicide de sa fille Mélodie, l’incendie de la maison et tout ce qui s’est ensuivi. C’est au Château Lamontagne, où a vécu Blanche la célèbre poétesse, qu’elle fera la paix avec son passé tumultueux de fille de bar et retrouvera l’artiste en elle. Et c’est l’amour que la promeneuse rencontrera au bout de sa quête intérieure. La Promeneuse du Cap raconte une histoire prenante à travers de magnifiques évocations du paysage de la Haute-Gaspésie.

Dans Souvenirs d’amour, Louise Portal revient à ses premiers écrits intimes où pendant une dizaine d’années elle a raconté sa quête amoureuse. En revoyant le livre qu’elle en avait tiré en 1981, sous le titre de Jeanne Janvier, elle a voulu le préciser, le corriger, sans toutefois lui enlever sa couleur et ses impudeurs, la vérité originelle des confidences qui firent de Robert Lalonde et François Truffaut des lecteurs profondément émus. L’écrivain québécois y reconnut la plume d’une consœur, le cinéaste français fut emporté, bouleversé par la liberté du propos.

L’auteure de L’Actrice a voulu partager avec les jeunes femmes d’aujourd’hui les difficultés et les joies des premières amours, tous ses désirs de changement et de transformation intérieure.

Souvenirs d’amour est sans doute le livre le plus émouvant de Louise Portal.

C’est l’histoire d’un petit garçon nommé Ulysse qui rêvait de voyager sur les mers et qui, à la suite de la découverte d’une bouteille renfermant une lettre d’une petite fille appelée Pénélope, apprendra à écrire, voyagera et rencontrera un jour la Pénélope de la lettre.

Une histoire d’amour et d’amitié.

Il y a cinq ans de cela, la sœur jumelle de Louise Portal, la comédienne bien connue Pauline Lapointe, est décédée. Sans fard, l’auteure raconte la maladie, la mort, la vie dans ce qu’elle a de lumineux, mais aussi de souffrant. Car si les jumelles ont partagé une complicité réjouissante, leur relation aura également été marquée par les déchirements, les ruptures et les réconciliations.

Pauline Lapointe, la femme et l’artiste, nous est révélée ici dans toute sa beauté, sa force, sa fragilité et sa démesure grâce à la plume fine et puissante de sa sœur Louise. Vérité, respect et spiritualité imprègnent chacune des pages.

Récit émouvant d’une grande épreuve vécue et surmontée, « Pauline et moi » est une invitation à croire en l’amour au-delà des limites humaines.

Inspirée par des femmes qu’elle a connues et aimées, Louise Portal brosse quinze portraits de celles ayant appris à vivre seules. Qu’elles soient d’éternelles amoureuses ou qu’elles aient renoncé à l’amour, qu’elles soient artistes, gestionnaires, soignantes ou retraitées, toutes continuent d’avancer, belles, vulnérables et fortes. À leur manière. Ces femmes libres, issues de générations variées, forment un kaléidoscope chatoyant de personnes singulières et touchantes. Avec plus ou moins de facilité, elles ont apprivoisé la solitude, aspirant à vivre pleinement et à vieillir sereinement.

Des locaux aux caractéristiques inattendues, un couloir secret, des zombies, des fées… Vous croyez que l’école est un milieu tranquille où les élèves apprennent sagement ce que leurs professeurs enseignent? C’est vrai. Mais pas toujours! Parfois, il s’y trouve des mystères qui ne s’élucident que grâce à la plume de créateurs à l’imagination débordante de 13 autrices et auteurs du Québec!

L'histoire réelle de deux enfants atteintes de cancer: Kamylle, trois ans, et Mélanie, douze ans. Elles se sont liées d'amitié et ensemble ont partagé plusieurs moments jusqu'à ce que la mort les emporte à six mois d'intervalle. -- Un récit touchant raconté par la journaliste et romancière Sonia Sarfati, à la demande de Louise Portal, marraine du "Jardin de Kamyle et Mélanie", une maison qui sert aux familles dont un enfant est atteint de cancer.