Livres
472 792
Membres
445 815

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Luca D'Andrea

20 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par lelette1610 2017-10-02T15:43:44+02:00

Biographie

Luca D'Andrea est né en 1979 à Bolzano en Italie, où il vit toujours actuellement.

Il a été enseignant pendant dix ans.

Son premier roman, L'Essence du Mal (Denoël, 2017), un thriller original et puissant entre Jo Nesbø et Stephen King, a créé l'évènement lors de la London Book Fair 2016, durant laquelle ses droits ont été vendus en un temps record dans plus de 30 pays avant même sa première publication en Italie.

Luca D'Andrea est considéré comme le petit génie du polar en Italie.

http://www.lucadandrea.it/ hhttps://www.fantasticfiction.com/d/luca-dandrea/ source : polars pourpres

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
3 lecteurs
Argent
5 lecteurs
Bronze
5 lecteurs
Lu aussi
3 lecteurs
Envies
29 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
19 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.08/10
Nombre d'évaluations : 11

0 Citations 11 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Luca D'Andrea

Sortie France/Français : 2018-10-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par emeralda 2017-12-19T17:13:24+01:00
L'Essence du mal

Les raisons qui me poussent à ouvrir un livre sont le plus souvent très basiques : la curiosité, l’envie d’en savoir plus, l’attirance pour une belle couverture… Bref, je ne suis pas très originale et même pire encore, je suis faible car je me laisse très facilement tenter.

Par chance ou grâce à une bonne étoile de la lecture, je suis rarement déçue, enfin vraiment très très déçue de mes choix. Il y a toujours quelque chose de bon à retenir d’une lecture même si elle est imparfaite.

Dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui disons que le premier plus est que nous avons droit à deux histoires en une. On est partagé entre le passé (une trentaine d’années en arrière) et le présent. Forcément, ce duo possède un point commun… Un homme.

C’est son obcession, sa quête entre autre qui va nous contaminé et faire que l’on ne lâchera pas le livre. Il y a aussi l’écriture habile de l’auteur. Cela se lit facilement et on est vite emporté en dehors de notre petit quotidien, même quand certains passages introductifs peuvent paraître un tantinet longuets, il y a forcément une excellente raison à cela. Faîtes confiance à l’auteur…

La seconde qualité de cet ouvrage est qu’il est addictif.

La troisième est qu’on en aurait voulu presque un peu plus…

La quatrième… Lisez-le, vous la trouverez.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-12-19T22:22:07+01:00
L'Essence du mal

Si ce roman n'avait pas fait partie de la sélection du Grand Prix des Lectrices de Elle, je ne sais pas si j'aurais lu le livre. Le titre, au premier abord, ne m'attirait pas. Je m'imaginais un roman noir, un thriller épouvantable et je n'aime pas ce genre. En fait, même s'il y a un massacre épouvantable qui hante les pages de ce roman, l'intrigue reste classique dans la mesure où l'enquête est faite par un homme que rien ne prédispose au départ à s'embarquer dans la résolution de la mort de trois jeunes gens. Jeremiah Salinger devient vite obsédé par ce drame mais quand il croit trouver la solution, celle-ci se désagrège aussi vite. L'intrigue ne m'a pas emballée, l'intérêt principal se porte sur la montagne, véritable personnage de ce roman. Une montagne belle mais dangereuse qui peut tuer à tout moment, qui cache des vérités bien amères pour celui que ne la connaît pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SweethyDark 2018-03-04T07:19:10+01:00
L'Essence du mal

Roman avec un décor magnifique des montagnes du Tyrol, nous sommes vraiment dans le froid brrrrrr.

Longueur excessive de certains chapitres. (Exemple : les 50 premières pages, sans intérêts)

L'intrigue au début bien, mais hélas pour moi la dernière révélation, est celle de trop......

A lire pour le décor sauvage et hostile du Tyrol....

6 Lettres Mitigé....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armony22 2018-04-04T17:33:23+02:00
L'Essence du mal

"Je plongeai dans les ténèbres qui dévorent les mondes. Je me retrouvai à la dérive dans l'espace profond. Une unique, immense nuit sans fin, d'une blancheur spectrale.

Cinq lettres :" noire". Cinq lettres :"gelée""

Ce thriller a pour toile de fond les Dolomites. La montagne, fascinante et dangereuse où un massacre s'est produit 30 auparavant. Salinger, un réalisateur américain de documentaires, éprouve une grande curiosité pour ce crime non résolu. Son intérêt va vite tourner à l'obsession et il va mener son enquête envers et contre tout.

L'intrigue peine à démarrer. L'auteur prend son temps pour installer le décor, les personnages, l'ambiance. Une ambiance glaciale sublimée par des paysages magnifiques, mais ça traîne en longueur.

Au fil des pages et de l'enquête menée par Salinger, on fait la connaissance des autres personnages. Dans ce petit village montagnard, ils sont mystérieux et taiseux, ils font front autour d'un secret. Il y a aussi les proches du réalisateur, eux sont plus attachants. Sa femme et surtout sa fille de 5 ans, Clara, qui apporte la petite touche de tendresse et adoucit l'atmosphère pesante du livre.

Et puis la montagne, un personnage à part entière, à la fois envoûtante et effrayante.

J'ai adoré les histoires sur les traditions et légendes de la région, les Krampus, la vie des montagnards. Les descriptions aussi sont superbes. La belle plume de l'auteur nous fait découvrir cette belle région du sud-Tyrol et cette ambiance glaçante et glacée.

Salinger va avoir bien du mal dans ses investigations. Les villageois lui tournent le dos, le menacent, lui l'étranger, mais il persiste. Son obsession va mettre en péril son couple, sa famille, sa vie.

Ce livre est une histoire de secrets, de non-dits, de curiosité. Salinger va-t-il réussir à lever le voile sur tous ces mystères et découvrir le fin mot de l'histoire ?

Le style de l'auteur est percutant et efficace. Une fois l'intrigue démarrée ça monte en puissance. Peut-être trop. J'ai trouvé le final un peu excessif, trop dans la surenchère.

En fin de compte une lecture plaisante qui ne m'a pas totalement emballée mais qui ne ma pas déçue non plus.

Retrouvez toutes mes lectures sur https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-10-31T12:06:23+01:00
Au coeur de la folie

Tyrol du Sud, Hiver 1974 dans les Alpes italiennes. Marlene a épousé Wegener, un homme dangereux, sans cœur mais riche et c’est ce qu’elle voulait. Jusqu’au jour où elle apprend qu’elle attend un enfant, elle décide de le quitter mais pas les mains vides. A cause de cette trahison Wegener ne pardonnera pas et lancera à ses trousses ses hommes et l’organisation criminelle qu’il était sur le point d’intégrer déléguera un terrible Homme de confiance pour tenter de résoudre le problème. Dans sa fuite Marlene prendra une mauvaise direction, aura un accident et sera secouru par Simon Keller un Bau’r qui la sauvera en la recueillant dans sa ferme loin du monde. Un autre danger l’attend pourtant… car elle a faim.

Bien que l’histoire se déroule dans le nord de l’Italie, les habitants sont germanophones et c’est les légendes et les coutumes bavaroises que l’auteur nous fait découvrir. Tout d’abord il arrive à donner une densité à ses personnages en nous parlant de leur passé, de leur croyances et cela aide à mieux les cerner afin de les comprendre.

Wegener a toujours pensé que son père avait agit en idiot et que c’était pour cela qu’il était mort ; lui ne ferait jamais cela, il s’assure d’être toujours celui qui a le pouvoir, le plus fort et surtout les pieds bien au chaud.

Marlene vient d’un milieu pauvre et fera tout ce qui est en son pouvoir pour ne jamais avoir faim ni froid.

De son père, Simon Keller a hérité la ferme familiale et les bibles de toutes les générations qui l’ont précédé. Grâce à lui les herbes qui soignent n’ont plus de secrets, il est devenu éleveur, agriculteur, botaniste, chasseur et homme de foi il est parfaitement adapté à son mode vie tel un ermite perdu dans la haute montagne. Et il va prendre soin de Marlene tout comme il sait prendre soin de Lissy. C’est l’un des points forts du récit. A côté de cet ermite haut en couleur les autres font pâles figures. Il ne reste plus qu’à attendre le développement de ce personnage qui est à la fois excitant et dramatique.

Luca D'Andrea écrit dans un style très fluide et nous donne à voir plusieurs angles et de multiples perspectives. Dès que l’action se met en marche, on va suivre le fil narratif qui forme la clé de voûte de ce thriller. J’ai eu tout au long de ma lecture le sentiment de me retrouver comme dans le Labyrinthe de pan de Guillermo del Toro, dans une sorte de fantasmagorie liée à des thèmes de dévoration, de croyance irrationnelle, de destin et de culpabilité. Je suis restée captivée par ce thriller sanglant jusqu’à la dernière ligne. Le thème sort de l’ordinaire, on sent les recherches et les documentations qu’il a nécessité tout cela pour une mis en scène fascinante. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elynias 2018-11-21T22:47:13+01:00
L'Essence du mal

Je viens de refermer la dernière page de ce roman et j’en suis encore toute chamboulée. Ce livre ne se lit pas, il se vit.

Habituellement, je ne suis pas friande des histoires qui ont comme décor la montagne, l’hiver et le froid mais celui-ci m’a entraîné complètement dans le Siebenhoch et ses montagnes et forêts majestueuses.

Le résumé me tentait beaucoup et quand j’ai appris que j’avais été sélectionnée pour critiquer ce roman dans le cadre de la masse critique, j’ai été plus que ravie. J’ai été surprise par l’introduction du roman, je m’attendais à entrer directement dans le vif du sujet mais l’auteur prend son temps pour poser les bases de l’histoire et finalement, tous ces détails ont leur importance.

L’histoire se concentre sur Jeremiah Salinger, cinéaste qui s’est reconverti dans le documentaire. Il s’installe avec sa famille dans un petit village des dolomites d’où sa femme est originaire et qui a été le lieu d’un drame plusieurs années auparavant. Que s’est-il réellement passé durant cette nuit de 1985? Salinger va en faire son obsession et la nôtre par la même occasion.

Je dois dire que pour un premier roman, l’auteur a mis la barre très haute. Sa plume est très agréable. L’ambiance du roman est prenante, pesante et hostile. Pas un instant on ne se doute du dénouement final. Et ça, c’est plutôt rare.

Laissez-vous surprendre par ce petit bijou et par la même occasion, découvrir un auteur talentueux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2018-11-25T23:01:33+01:00
Au coeur de la folie

La folie, c'est bien le mot qui convient à l'ambiance de ce thriller.

Pour ma première expérience avec l'écriture de Luca D'Andrea, je peux dire que je valide à 100% le style et la manière utilisés pour construire cette histoire.

Oscillant entre chasse à l'homme et huis clos, le lecteur se retrouve embarqué dans un tourbillon machiavélique aux multiples rebondissements, sans jamais se douter de quand arrivera un retournement de situation, je pense que c'est principalement là que "Au cœur de la folie" marque des points.

Les personnages, bien qu'étant assez classiques n'en sont pas moins efficaces, la jeune femme en fuite, le vieux montagnard mystérieux, le tueur à gage et le mafieux sont les piliers de cette histoire, mais attention, chacun cache bien son jeu et nous ne pouvons nous fier aux apparences.

Visuellement, le décor est planté dans les hautes montagnes allemandes, à la lisière de la Suisse et de l'Italie, froid extrême, accès difficile, petits villages isolés.

Ce thriller sera apprécié par la majeure partie des amateurs de thrillers, et si le début est un peu long, une fois la folie installée près du lecteur, on ne quitte plus des yeux les pages en voulant savoir "qui", en voulant savoir "comment" et en voulant savoir "pourquoi", mais attention, vous risquez vraiment d'être surpris par la tournure des événements.

Voir sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2018/11/au-cur-de-la-folie-luca-d.html

Afficher en entier
Au coeur de la folie

Le jour où Marlène décide de quitter son truand de mari, elle sait parfaitement qu’elle met sa vie en jeu.

Aussi puissant que cruel, Robert Wergner fera tout pour la rattraper et l’éliminer.

Et lorsqu’elle tente de mettre un maximum de distance entre eux le plus vite possible, c’est l’accident.

Secourue par Simon, véritable homme des montagnes vivant quasiment en autarcie, elle peut espérer souffler un peu.

À moins que...

Le plus grand des dangers vient-il de l’Homme de Confiance de son mari, tueur sans pitié lancé à ses trousses ?

Ou des hallucinations de Simon, homme plus complexe que prévu et aux multiples ?

Ou bien de sa propre imagination ?

Entre légendes inquiétantes, huit clos angoissant, et traque meurtrière, tous les ingrédients sont réunis pour faire de ce thriller un parfait page-turner.

L’action est bien présente, aidée par un style qui ne s’embarrasse ni de lourdes descriptions des personnages, ni de circonvolutions inutiles dans les dialogues.

La seule exception est pour les paysages et décors des vallées du Tyrol. On ressent, à leurs descriptions, toute l’affection que l’auteur doit leur porter, et cela apporte une réelle plus-value au roman.

L’écriture de Luca d’Andrea est aussi glaçante que les décors enneigés qu’il nous décrit.

Incisive et sans fioritures, elle permet une accroche rapide et surtout durable.

Les courts chapitres s’enchaînent parfaitement, et s’ils laissent peu de place à une exploration très profonde des personnages, ils nous maintiennent dans un rythme de lecture extrêmement enlevé.

Si la psychologie des protagonistes n’est pas le point le plus fort de ce thriller, la folie en elle-même a, elle, une place forte et particulièrement prégnante.

Les traumatismes d’enfance, les actes manqués et l’immense capacité des hommes à nuire aux autres sont les pierres angulaires de ce roman. Non pas en tant qu’excuses éventuelles, mais en qualité de faits simplement exposés.

Et ce n’en est que plus angoissant encore.

Vous aimez avoir peur ? Vous aimez avoir froid ? Alors vous allez beaucoup aimer Au cœur de la folie...

https://annesophiebooks.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-12-15T18:04:59+01:00
L'Essence du mal

Le premier thriller de Luca d’Andrea n’est rien d’autre que brillant. Son action se situe dans les Dolomites italiennes, les montagnes du Tyrol y sont fabuleusement bien décrites et le décor est planté. Jeremiah Salinger New-Yorkais d’origine et son partenaire Mike, décident de réaliser un documentaire ayant pour thème les secours italiens en haute montagne. Jérémie s’est installé depuis peu dans le Haut-Adige avec son épouse originaire de la région et leur fille Clara. Mais tout va tourner à la catastrophe qui laissera Jeremiah dans la position peut enviable de survivant. Il va vouloir faire des recherches sur un autre drame ayant eu lieu trente ans plus tôt et cela va déclencher de fortes réactions de rejet de la part de certains habitants, déjà qu’il a l’étiquette d’étranger qui lui colle à la peau, maintenant il semble vraiment déranger et agacer, les réactions ne se feront pas attendre.

J’ai beaucoup aimé le côté contes et légendes, traditions et mythes que recèle la forêt de Bletterbach qui a vu la mort de trois jeunes gens en 1985 lors d’une terrible tempête, dont la police n’a pas su déterminer si l’attaque était humaine ou animal tant les corps étaient dans un sal état. Le passé lointain recèle tant de superstitions qui viennent nourrir les peurs et Jeremiah n’arrive pas à rejeter cette quête obsessionnelle de la vérité qui devient dangereuse car le mystère s’épaissit et pourrait bien prendre pied dans le présent. L’auteur nous emporte dans les errements de Jeremiah, on se fourvoie à ses côtés, tout cela écrit avec un rythme soutenu, de nombreux rebondissements.

Cette histoire est passionnante et elle m’a captivée du début à la fin sans que je puisse poser trop longtemps mon livre. Une lente descente aux enfers sans rédemption. Le lieu géographique est au premier plan avec ses montagnes interdites, la glace, la neige, le froid et les tempêtes. La part faite au folklore local vient enrichir l’intrigue et la communauté locale repliée sur elle-même, inhospitalière donne une forte image d’authenticité. Un personnage principal qui porte le livre, complexe et parfois irritant mais avec de réelles qualités. Une lecture que je ne peux que recommander car elle est pour moi un véritable coup de cœur. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par litteralementvotreblog 2018-12-27T23:40:26+01:00
L'Essence du mal

Comme vous avez pu le remarquer en story, j'ai eu un peu de mal avec ce livre, alors qu'il est très bien, mais je ne sais pas, ça ne passait pas. J'ai donc décidé de faire une pause et le fait d'avoir fait une pause m'as beaucoup aidé car la suite de l'histoire m'as beaucoup plu, j'ai beaucoup aimé le côté mythe et légende qu'apporte ce livre. La scène de découverte des corps comme le résumé l'indique est un peu gore, mais étant une âme sensible je ne me suis pas sentit heurter, au final je vous remercie de m'avoir suggéré une pause car sans ça je l'aurais abandonner et ça aurait été dommage.

Afficher en entier

Dédicaces de Luca D'Andrea
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Denoël : 2 livres

Folio : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode