Livres
475 231
Membres
452 593

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Luca Di Fulvio

289 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par kymmy38 2017-08-27T16:25:46+02:00
de

Biographie

Luca Di Fulvio, né le 13 mai 1957 à Rome, est un homme de théâtre et un écrivain italien, auteur de roman policier, de fantastique et de littérature d'enfance et de jeunesse.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
138 lecteurs
Or
112 lecteurs
Argent
55 lecteurs
Bronze
18 lecteurs
Lu aussi
21 lecteurs
Envies
322 lecteurs
En train de lire
18 lecteurs
Pas apprécié
6 lecteurs
PAL
204 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.54/10
Nombre d'évaluations : 172

0 Citations 108 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Luca Di Fulvio

Sortie France/Français : 2019-09-12

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Armony22 2019-09-11T19:29:21+02:00
Le Gang des rêves

Effrayée par le nombre de pages, j'avais décidé de lire ce livre un petit peu chaque jour comme je le fais parfois avec certains pavés. Je l'ai commencé un matin avec mon café et cent pages plus loin j'ai réalisé qu'il me serait impossible de m'arrêter. Quand je le posais, les personnages me manquaient et je n'avais qu'une hâte, y retourner.

"Hissez le torchon ! Bonsoir, New York !"

Ce livre est une épopée familiale romanesque avec des personnages forts, puissants, inoubliables.

Nous allons suivre Cetta, une jeune italienne qui fuit son pays avec son fils pour vivre à New York le rêve américain.

Il y a Christmas, son fils, qui grandit dans la rue au milieu des gangs bien décidé à se faire sa place. Graine de caîd, débrouillard et beau parleur, il se sortira de bien plus d'une situation grâce à son arme favorite, son imagination.

Et puis il y a Ruth, une jeune fille riche dont Christmas va tomber amoureux.

Autour d'eux vont graviter tout un panel de personnages, forts, bons ou mauvais, fascinants, dangereux ou tendres et quelques uns qui vous seront familiers.

Ce livre c'est le New York des années 20, un New York d'ombres et de lumières. Le début du cinéma parlant, de la radio et un côté plus sombre et moins glamour, la prohibition, la pauvreté, la violence, la prostitution, le racisme, les gangsters, la maffia.

Il y a tout dans ce roman, de la violence, de la tendresse, de l'amitié, de l'amour, de l'humour, des larmes, beaucoup de rêves et toute une panoplie d'émotions. C'est une magnifique fresque, dense, captivante, fascinante.

Une plume très cinématographique, un talent de conteur incontestable, ce livre ne se lit pas, il se vit !

Christmas Luminita va rejoindre le cercle de mes personnages inoubliables et Luca Di Fulvio celui des auteurs que j'ai hâte de lire à nouveau.

Une lecture qui fut un pur bonheur, un gros coup de coeur.

https://www.facebook.com/lecturesnoirespournuitsblanches/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks 2019-09-12T09:41:16+02:00
Les Prisonniers de la liberté

Que dire quand chaque livre de l’auteur nous met une claque ?

"Le gang des rêves" une merveille qui marque au fer rouge. "Les enfants de Venise" une histoire romanesque qui marque au fer rouge. "Le soleil des rebelles" une grande aventure qui marque au fer rouge. "Les prisonniers de la liberté" Une histoire qui crève le coeur et qui marque encore une fois au fer rouge !

Chaque nouvelle sortie d’un roman de Monsieur Luca Di Fulvio me met en émois car je sais que ce sera une grande et belle fresque, que nous allons retrouver des personnages forts et abimés, c’est encore le cas ici, mais le renouveau est toujours de mise, ne vous attendez pas à une copie du "Gang des rêves" car même si le côté social y est, on est plongé ici dans une Amérique du sud en l’occurence en Argentine à Buenos Aires en 1912, une période où cette ville est corrompue par la prostitution, la mafia et la misère des barrios, les bidonvilles crasseux et fourmillant de petites frappes, où la crasse colle au pieds dans les abattoirs de la ville, où le port est contrôlé par les mafieux, où les macs sèment la terreur.

On débute le livre avec le voyage, celui de Raechel dans les soutes d’un navire voué à envoyer de la chair fraiche pour les maisons closes de Buenos Aires (un aspect du roman qui est très important et qui brûle littéralement l’âme du lecteur), celui de la belle Rosetta qui n’a plus confiance en personne, surtout pas en les hommes au vu de son passé semé de violence (malgré son jeune âge) et sur le même navire, le voyage de Rocco, jeune mafieux qui ne veut pas l’être mais pour lequel le passé à également laissé des marques. Ces personnages sont juste sublimes, ils emportent le lecteur dans un périple vers un monde soit disant meilleur, mais qui s’avère aussi dur que l’Europe, voir pire.

Luca Di Fulvio est maître en la matière, il crée des âmes, il crée des vies, car ces personnages là feront partie entière de vôtre vie une fois le roman refermé.

L’histoire est touchante, violente, criante de vérité, pleine de rage et d’amour, nous lecteurs, restons là à retenir notre souffle à chaque page, car il se passe toujours quelque chose, et si violent soit le livre, envers les femmes, envers les jeunes, si violent soit il avec le lecteur, c’est aussi une grande histoire d’amour, mais l’amour de l’âme soeur, l’amour de l’autre, l’amour pour la vie, on le voit avec la bienveillance de Rocco, la passion et la force de Rosetta, la résistance et l’âme de la jeune Raechel.

Il y a tant de choses encore à dire sur ce chef-d'œuvre, divers sujet que j'aurai souhaité abordé, notamment du coté historique, mais je vous laisse le lire avec toutes les surprenantes choses que vous y découvrirez.

Vous l’aurez compris, je suis admiratif de cette histoire, tout autant que pour les autres Di Fulvio, je vois en lui un parallèle au "Gang des rêves", une réponse sud américaine, que je ne voulais pas voir se terminer tant j’aime cette écriture, tant j’aime ces personnages, tant j’aime ce livre.

https://unbouquinsinonrien.blogspot.com/2019/09/les-prisonniers-de-la-liberte-luca-di.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rose70 2019-09-14T12:21:11+02:00
Le Soleil des rebelles

Un peu mitigé! mais à la réflexion plutôt positif ! Même si certain(e)s diront que ce dernier récit sent bon le réchauffé ou ont le sentiment de « déjà lu », on ne peut nier que l’auteur est passé Maitre dans l’exercice du récit d’aventures historique. Quel bonheur de retrouver la plume de Di Fulvio pour une fresque en plein Moyen-Age , dans laquelle on retrouve les ingrédients savoureux dont lui seul sait les assembler pour en faire un plat délicieux! Des gamins de rue qui doivent surmonter leurs conditions pour vivre leurs rêves, quelques personnages bienveillants et des méchants, vraiment méchants, voir sanguinaires…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rose70 2019-09-14T12:26:09+02:00
Les Enfants de Venise

Un récit d’un romanesque échevelé dans une Venise du début du XVIe siècle parfaitement restituée, une intrigue qui tient en haleine jusqu’au bout, des personnages attachants, très bien campés : un magnifique roman.je suis un peu dérangée par le manque d'originalité de l'intrigue, ses clichés, ses rebondissements attendus et son manque de crédibilité par moment.

Ceci dit, l'écriture est comme dans le 1er roman, fluide et extrêmement agréable. La description détaillée et bien imagée de la vie à Venise au 16ème siècle est très instructive. Les nombreux personnages sont attachants, avec leurs différents tourments psychologiques, même si Giuditta m'a semblé un peu mièvre à l'image de certains dialogues amoureux.

Quelques longueurs dans les moments d'action viennent un peu briser le rythme.

Mais cela reste un excellent roman avec de vrais moments de surprise et ce style très reconnaissable maintenant de l'auteur.

Afficher en entier
Les Prisonniers de la liberté

Autant vous le dire tout de suite Les prisonniers de la liberté, c’est du bon voir du très bon comme toujours avec Luca Di Fulvio et celui-ci ne fait pas exception. Alors on change de pays et de personnages mais au final on reconnait la patte de l’auteur. La destinée de trois jeunes personnes Rosetta, Rocco, Raquel dans l’Argentine du début du siècle. Les méchants sont de vrais méchants et on sait tout de suite qui seront les gentils. La quête de la liberté sera leur point commun, un seul but quitter le Vieux Monde, laissant derrière eux leurs problèmes. Rosetta fuit le déshonneur, Rocco la mafia de Palerme et Raquel juive polonaise et instruite cumule les handicaps. On ne sait pas s’ils sont héroïques ou bien simplement désespérés mais le fait est qu’ils rêvent et placent leurs espoirs dans ce nouveau pays d’Amérique latine. Je ne vous raconte pas leur désillusion, leur déboire et le prix qu’il faudra payer avant de pouvoir vivre libre. Ce roman est poignant, éprouvant et difficile, il vient toucher en nous une corde sensible qui nous parle de la migration en 1912 mais qui vient résonner avec notre actualité plus de cent ans plus tard. Tout laisser derrière soi, ses racines, sa culture, sa famille et se retrouver face à la réalité qui veut que l’herbe ne soit jamais plus verte dans le champ du voisin. Une leçon de vie telle que j’aime en recevoir me souvenir que je suis chanceuse d’être née à cette époque en France. Alors même si c’est un pavé de plus de 650 pages, ma lecture a été rapide car on vit fortement avec les personnages, on endure et on souffre avec eux, c’est là tout le talent de l’auteur. Arrivé à Buenos Aires on comprend que la lutte n’est pas terminée, bien au contraire, entre espoir et désespoir vers toujours plus de dignité, plus de liberté. Un merveilleux récit aux personnages inoubliables. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/09/03/37609568.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tyka 2019-09-22T10:42:18+02:00
Les Prisonniers de la liberté

Je n’avais jamais lu de livre de l’auteur mais j’avais eu pas mal d’écho favorable de ses écrits. Je me suis donc lancée avec les Prisonniers de la Liberté.

Et je ressors de ma lecture en ayant la sensation d’avoir pris une véritable claque littéraire

Dès les premières pages il m’a transporté dans son récit jusqu'à la dernière page de ce roman.

Il nous narre l’histoire des 3R, qui ne se connaissent pas au départ mais qui ne cherchent qu’à fuir l’Italie et trouver le bonheur. Chacun des personnages a ces raisons de vouloir partir et de s’installer à Buenos Aires. Heureux d’être libre, ils vont vite déchanter et découvrir que L’Argentine n’est pas la terre promise.

On s’attache à ces trois personnes Raechel, Rosetta et Rocco qui vont croiser la misère, la cruauté et la perversion des rues de Buenos Aires. Les conditions de ces habitants qui ne connaissent que la violence, la drogue, la prostitution. Ils vont devoir se battre, se découvrir et devenir plus fort pour ne pas sombrer et se retrouver.

Certains passages sont très dur, dans leur narration ou dans l’action que l’auteur nous dépeint.

Rien n’est rose ou idyllique et pourtant Luca Di Fulvio avec la fluidité de sa plume à réussi à me maintenir captivé jusqu’au bout.

Un très grand moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2019-10-01T17:18:01+02:00
Les Enfants de Venise

Encore une fois Luca Di Fulvio nous éblouit avec ce récit dense et passionnant. Son style d'écriture quasi cinématographique nous permet d'imaginer sans problème la Venise du XVIème siècle, son faste et sa crasse, sa grandeur et sa décadence, on s'y croirait presque, heureusement sans les odeurs... Les personnages sont complexes, ni blanc , ni noir, avec évidemment un petit coup de cœur pour Mercurio...qui porte bien son nom, lui le dieu des voleurs!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mamargot 2019-10-19T08:54:41+02:00
Le Gang des rêves

Magnifique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loba21 2019-10-20T13:50:47+02:00
Le Gang des rêves

Une plongée dans les quartiers pauvres de New-York dans les années 1920. Le parcours de Chrismas, fils d'une immigrée italienne, réduite à la prostitution, dès son arrivée d'Italie, tente de se faire une place dans son quartier. A la tête d'un gang de gamins, son destin oscille, au gré des rencontres, entre survie, criminalité et espoir de s'en sortir. Son grand rêve, faire de la radio. Son credo, retrouver Ruth, une jeune fille à qui il a porté assistance alors qu'elle venait d'être violée.

Un monde violent ou se croisent prédateurs et malheureux broyés par la misère.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mamargot 2019-10-25T08:25:02+02:00
Le Gang des rêves

900 pages qui se lisent d'une traite, magnifique :)

Afficher en entier

On parle de Luca Di Fulvio ici :

Dédicaces de Luca Di Fulvio
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Slatkine & Cie : 4 livres

Albin Michel : 2 livres

Pocket : 2 livres

Slatkine : 1 livre

France Loisirs : 1 livre

Gallimard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array