Livres
472 628
Membres
445 473

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

M.I.A

45 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Papachoultse 2013-10-18T19:56:35+02:00

Biographie

Le pseudo M.I.A (Missing In Action) concrétise la rencontre de deux amis passionnés de littérature, de cinéma, et d’actualité politique, pour ne citer que quelques points communs évidents.

Notre méthode de travail est particulière car près de 1500 kilomètres nous séparent : qui pourrait penser que Rémoras et La Trappe ont été intégralement pensés et rédigés à distance ?

Hélène vue par Sébastien / La mise en musique des idées, c’est elle, la solution aux défis rhétoriques et techniques, c’est encore elle !

Si Rémoras est si facile à lire, ce n’est pas parce que le sujet est simple – loin s’en faut – mais parce qu’elle a été une chef d’orchestre à la plume redoutable !

Sa passion des mots et des idées, sa capacité de travail incroyable et son souci du détail en font une alliée de rêve pour une aventure comme celle-ci.

Sébastien vu par Hélène / Vous lui devez toute l’authenticité du roman : le choix des armes, c’est lui ; les stratégies mises en place, c’est encore et toujours lui ! Et surtout, il est à l’origine du projet, de l’idée initiale qui a permis à cette histoire de se construire.

Passionné, engagé, curieux et critique : je pense que ce sont les meilleurs qualificatifs que je peux employer pour parler de lui…

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
16 lecteurs
Or
15 lecteurs
Argent
8 lecteurs
Bronze
4 lecteurs
Lu aussi
9 lecteurs
Envies
105 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
40 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.81/10
Nombre d'évaluations : 21

0 Citations 33 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de M.I.A

Sortie Poche France/Français : 2017-08-31

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Leona-1 2017-11-04T11:53:30+01:00
Transe

Un thriller psychologique doublé d'un livre-jeu. Passionnant et addictif ! A lire absolument.

https://biblideleona.wordpress.com/2017/11/04/thriller-psychologique-transe-par-m-i-a/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Root 2017-11-07T20:42:34+01:00
Transe

Vous connaissez le principe des Livres dont vous êtes le héros? A la fin de chaque chapitre, c’est à vous de décider du cours des événements. Coincé au fond d’un couloir, vous prenez la porte de gauche, celle de droite ? Et ce bruit, là, derrière vous, vous allez retourner sur vos pas ou… ? C’est double dose d’angoisse.

Le résumé plante le décor, je n’en dirai pas plus ça gâcherait le plaisir. Les amateurs de thrillers trouveront peut-être plus rapidement leurs repères, mais le double suspens reste intact, personne ne devinera à quelle fin il est destiné : il y en a 12 différentes (j’avoue que c’était tentant, mais je n’ai pas triché).

Je craignais que la version numérique ne soit pas aussi attrayante que son ancêtre de papier – tourner les pages fait partie du jeu – mais le temps que le lien vous renvoie à la suite que vous avez choisie semble parfois bien long ! Transe innove, dans un genre dont on pensait avoir fait le tour, et vous emmène dans une fiction réaliste, pas seulement destinée aux ados.

Une vraie madeleine de Proust. Avec un supplément de sang.

Merci aux éditions Hélène Jacob pour leur confiance et leur sympathie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jonasbrothers 2017-11-09T22:25:50+01:00
Transe

Ce livre appartient au genre des romans dont on est le héros, et dans celui-ci, on plonge dans une atmosphère plutôt sombre.

On commence par le réveil de notre personnage dans un bâtiment abandonné, et dès lors, ce pose plusieurs questions : que faisons-nous là, comment sommes-nous arrivés ici ? Des questions dont on obtiendra les réponses par la suite.

On est dès le début bien ancré dans notre personnage, grâce à l'écriture choisi. Ici, pas de je ou de il, mais l'utilisation de vous dans la narration. Par exemple, au lieu de retrouver "Le bruit insistant de la pluie [me/le] sort d’un cauchemar sans fin, dépourvu de sens.", on aura "Le bruit insistant de la pluie vous sort d’un cauchemar sans fin, dépourvu de sens.", permettant de plus facilement se glisser dans la peau de notre personnage.

Nous aurons l'occasion plusieurs fois de faire des choix, qui orienteront l'histoire en fonction de ce celui qu'on aura sélectionné (il faut d'ailleurs dire que la version ebook, du fait des liens directement sur les choix, permet de naviguer très facilement entre les sections sans risque de se faire spoiler par erreur). A nous alors de faire les bons pour essayer de survivre à la mésaventure dans laquelle on se trouve plongé ! Car les choix ont bels et biens des conséquences, et je dois avouer que je suis morte lors de l'un des derniers choix, et que j'avais de toute manière prises de mauvaise décision depuis un bon moment dans le livre, sans le savoir.

De ce fait, on participe à la mise en place de la personnalité de notre personnage, que l'on peut alors rendre méfiant, craintif, ou alors touche à tout par exemple, du fait des choix que l'on adopte au fur et à mesure qu'on avance dans l'histoire. Cela facilite d'autant plus l'attachement ou le lien qu'on développe avec le personnage.

Les aspects de la personnalité qui sont inscrits de manière non-modifiable et dès le début sont de même intéressants, et apporte un plus à l'histoire, car notre personnage a un handicap, que l'on peut choisir de surmonter ou non, mais qui reste toujours plus ou moins présent sans qu'on ne puisse rien y faire de plus.

L'histoire m'a entraînée tout du long, je ne voulais pas lâcher le bouquin, afin de pouvoir savoir les réponses à nos nombreuses questions. Je l'ai trouvé enrichissante et intrigante, par son rythme, les recherches associées au livre (que j'ai trouvé vraiment instructives), et elle m'a tenu en haleine à chaque page. La construction est bien menée, on nous apporte des réponses, mais au compte-goutte et de manière sibylline pour nous intriguer encore plus, et nous rendre encore plus confus.

Les éléments de l'intrigue étaient eux réussis, bien qu'il y en ait un dont je me suis douté dès le moment où il prend place dans l'histoire, et qui ne m'a donc pas surprise.

On ressent de nombreux sentiments lors de cette lecture, que ce soit de l'espoir, de la confusion, de l'horreur, du malaise, de l'oppression, tout est fait pour essayer de nous mettre le plus possible dans l'ambiance du récit.

L'atmosphère est du genre sombre, et nous immerge d'autant plus dans l'intrigue, avec la description des décors, de certaines situations, de certaines scènes, et peut plus d'une fois plonger dans une certaine angoisse sourde parfois dérangeante, mais adaptée au genre choisi.

En plus des choix que l'on peut effectuer durant le livre, on trouve aussi des énigmes, qui nous sont souvent utiles dans certaines de nos décisions. Ne comptez pas sur les auteurs pour vous donner directement la réponse, il va falloir chercher un peu. Mais pas de panique, ils donnent le début de la résolution de l'énigme, ou la manière de la résoudre, permettant à quiconque qui s'en donne le moyen de les résoudre par lui-même.

La fin, ou plutôt les différentes fins possibles, sont aussi bien menées, jusqu'au bout on espère survivre, alors qu'on a aussi des chances de mourir, si cela ne l'a pas déjà été auparavant. Des derniers choix s'offrent à nous pour conclure notre lecture et donc notre sort en fonction de nos choix, juste après qu'on a enfin les explications à notre situation et donc qu'on a enfin les clés pour comprendre l'intrigue.

On a d'ailleurs un bonus dans le bouquin, qui permet de connaître vers un navigateur web qui vous donnera les réponses aux énigmes, mais aussi des annexes (conseil en lien avec l'intrigue, vidéo, photo, ...) mais surtout vous pourrez y retrouvez la mind-map ayant permis de construire le livre, chose que j'avais d'ailleurs eu l'intention de faire, avant de découvrir qu'on nous la proposait en bonus. La mind-map correspond au plan avec les différentes situations que l'on rencontre lors du récit, avec les conséquences qu'entraînent nos choix dans l'histoire, donc en gros, indiquent les différents chemins empruntables par le lecteur. Cela permet alors de découvrir comment avoir la meilleure fin, quels sont les choix les plus judicieux, et ainsi découvrir comment nous ont mené nos décisions, et quelles sont les éventuelles erreurs que nous avons pu commettre. Je conseille vivement de consulter cette mind-map lorsque vous avez fini votre lecture du roman, c'est vraiment intéressant à voir.

En conclusion, j'ai adoré suivre notre personnage et de pouvoir choisir nos actions. De plus, le genre, le thriller, nous immerge vraiment dans le genre dont on est le héros, et la très bonne construction de l'histoire nous entraîne très rapidement dans l'intrigue qui nous tient en haleine. Cette lecture me tentait dès l'annonce officielle de sa sortie, et je ne regrette absolument pas de l'avoir découverte, c'est un livre que je recommande vraiment et que je n'hésiterai pas à offrir à ceux à qui elle pourrait plaire. L'écriture est vraiment bien dirigée, et donne envie de découvrir d'autres romans du duo d'auteurs cachés derrière le pseudonyme M.I.A., et j'ai même hâte de découvrir un autre thriller dont on est le héros de la part des auteurs que je me procurerai alors au plus vite si cela venait à se concrétiser.

Coup de cœur

Afficher en entier
Commentaire ajouté par merryfantasy 2017-12-02T12:03:46+01:00
Transe

Non, je n'ai pas réussi à atteindre la dernière porte. Il faut croire que je n'ai pris que des mauvaises décisions, et dans la vraie vie, je serai morte, et c'est trop génial ! Car je compte bien relire ce livre et découvrir les autres fins à ce roman, car je suis assez frustrée par celle-là, vu comment j'ai été éjectée de l'histoire abruptement.

Il n'y a que dans les « romans dont vous êtes le héros » que ce genre de non-fin peut arriver, et c'est ce qui fait tout le côté intéressant de ce texte : d'habitude, quand on lit un livre, on sait qu'on va connaître la fin, on sait aussi en fonction de l'avancée dans le livre qu'on est proche du dénouement, que c'est bientôt « le moment ». Là, on n'en sait rien car on passe de sections en sections, et elles sont toutes mélangées. J'étais à la fois stressée de ne pas savoir où j'en étais, et heureuse de vivre l'expérience à fond, et me dire que chaque section pouvait être la dernière.

Outre la structure, j'ai beaucoup aimé ce texte, et j'ai adoré l'atmosphère angoissante qui a été mise en place dans l'histoire : et en plus, comme il fallait que je prenne moi-même les décisions, je me disais qu'à chacune j'avais peut-être tué le héros, alors c'était un vrai casse-tête ! Mais on se lance, car quoi qu'on choisisse, les auteurs ont tout fait pour qu'on apprécie.

Je recommande ce texte à qui veut se faire peur et s'amuser... à ne pas savoir s'il va s'en sortir ou non ! De mon côté, je pense rejouer très vite, car ce texte, finalement, c'est aussi un jeu !

https://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2017/12/transe.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SerialBookineuse 2018-03-07T17:43:11+01:00
Rémoras

https://serialbookineuse.wordpress.com/2018/03/07/remoras-m-i-a/

Je remercie avant tout les éditions Hélène Jacob pour ce partenariat et je m’excuse pour avoir mis si longtemps avant de pouvoir chroniquer ce livre mais le fait est que j’ai eu beaucoup de mal à le finir. J’avais lu quelques avis élogieux sur Rémoras et j’étais curieuse de le lire d’autant plus que je suis fan de thrillers. Malheureusement, j’ai eu énormément de difficultés à rentrer dans l’histoire durant toute la première partie du roman et j’ai bien failli l’abandonner mais, après avoir étaler ma lecture sur plusieurs mois (eh oui…), j’ai réussi à me motiver suffisamment pour le terminer. Je ne savais pas trop comment réussir à vous donner un avis complet avec une lecture aussi décousue dans le temps mais je vais essayer quand même.

Pour commencer, vous vous demandez surement de quoi il en retourne dans ce thriller politique. Je fais cette précision pour que vous sachiez qu’il est avant tout questions de conspirations et de théories du complot. Pour vous résumer un peu la situation ou du moins la partie dans laquelle j’avais fini de patauger, nous sommes face, d’un côté, à trois hommes, ex agents spéciaux des services de renseignements français qui reprennent du service afin de venger l’assassinat de la famille de l’un d’entre eux et de l’autre côté, il y a le Cercle, sorte de club VIP pour les pontes de ce monde et qui tire les ficelles dans l’ombre. Tout ce beau monde va se retrouver plus ou moins lié, et c’est tout ce méli-mélo de manigances que l’on va suivre !

Autant vus le dire de suite, j’étais totalement perdue dans la première partie du roman, voire à près de la moitié. Entre les sauts dans le temps, la multitudes de personnages et d’événements survenus sans lien apparent, j’étais déconcertée et je ne savais pas du tout vers quoi je m’engageais. En perdant mes repères, j’ai perdu mon intérêt. Il est très difficile de rester concentrée quand on a l’impression que l’on se noie sous une avalanche d’informations, sans compter les longueurs et tout ce qui se rapporte à l’aspect politique, économique et gouvernemental en général, qui prend trop de place dans le récit. J’ai d’ailleurs dû sauter quelques passages qui partaient dans des explications un peu trop complexes à mon gout.

L’idée en soi du récit est intéressante mais il aura fallu arriver à la seconde partie pour qu’il y ait enfin de la cohérence et de l’action. Je me suis vraiment intéressée à ma lecture à partir de ce moment là. J’ai trouvé cette partie du livre plus dynamique et rythmée, rendant l’intrigue beaucoup plus prenante et ça m’a quelque peu réconcilié avec ce thriller. De plus, j’ai rarement lu de livres écrits à 4 mains mais je salue les auteurs pour cette performance plus que réussie. Je n’ai pas eu l’impression qu’il s’agissait de deux plumes distinctes tant leurs styles se confondaient parfaitement et de manière harmonieuse. Ce qui m’a également plu c’est la manière dont les auteurs arrivent à semer le doute dans notre esprit. On se demande alors s’il y a une part de vérité dans ce qu’ils racontent. Où s’arrête la fiction? On se questionne beaucoup à la suite de ce roman, d’autant plus que les faits exposés, aussi invraisemblables soient-ils, ne sont pas totalement dénués de sens ni de fondement.

Pour ce qui est des personnages, je n’irai pas jusqu’à dire que je m’y suis attachée mais j’ai éprouvé une certaine sympathie pour notre trio d’agents même si je ne cautionne pas leur manière d’agir. On peut sans mal constater qu’il y a un véritable travail sur les personnages, tant ils sont nuancés. On se retrouve face à des personnalités complexes et développées qui nous laissent perplexes et nous intriguent. Rien n’est totalement noir ou blanc car il est avant tout question de points de vue et de ce que l’on juge être bien ou pas.

En bref, Rémoras m’a laissé sur une impression très mitigée car, malgré un sujet qui prête à réflexion et des personnages charismatiques, j’ai eu beaucoup de mal avec l’aspect brouillon de la première partie ainsi que l’intrigue qui met du temps à se mettre en place. Un thriller politique à découvrir si on s’intéresse à ce genre !

Afficher en entier
Les Affligés, tome 1 : Isolation

Dans ce roman nous rencontrons Naryë qui fait partie de l’assemblée des sages elle doit regrouper onze porteurs de don pour sauver l’état de Dor-Thimlin de la malédiction des affligés. Nous allons découvrir au fil de notre lecture chaque personnage ainsi que leur don mais nous découvrirons également les différentes régions et guildes dans le récit de leur quête périlleuse jusqu’à la ville maudite d’Ulenus.

Naryë arrivera t-elle à trouver et regrouper les onze porteurs de don ?

Réussiront -ils leur mission?

A vous de le découvrir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2018-04-13T02:42:03+02:00
Transe

Transe est un livre concept dans le genre des livres dont vous êtes le héros.

Transe mêle le roman, le jeu de rôle et même le jeu vidéo, appelé Telltame Game, très en vogue ces dernières années.

Chaque choix que nous faisons en fin de chapitre a ses conséquences jusqu'à même précipiter la fin du roman...

Dans ce roman, nous sommes Lindsay, une psy, qui se réveille couverte de sang dans un bâtiment désaffecté. L'intrigue va nous mener à deviner le pourquoi de notre présence ici et essayer de survivre face à un ennemi invisible et de plus en plus menaçant...

Transe est une lecture expérience que j'ai eu grand plaisir d'expérimenter. La majorité de l'intrigue est guidée, les véritables choix sont assez rares mais déterminants.

Laissez vous tenter par ce roman atypique, lancez-vous dans l'aventure, serez-vous capable de connaître tous les tenants et aboutissants et surtout SURVIVREZ-VOUS à Transe?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GabrielleViszs 2018-05-18T19:26:39+02:00
Les Affligés, tome 1 : Isolation

Je remercie la maison d'éditions HJ qui m'a proposé cette nouvelle lecture par le biais du site simplement. Ayant déjà lu un livre de ces auteurs (M.I.A) je n'ai pas hésité à dire oui de nouveau. La couverture est compréhensible, une fois que l'on commence la lecture. Elle reste sobre et j'apprécie le fait qu'elle change de ce que l'on peut voir habituellement.

Dor-Thimlin est une république découpée en cinq régions. La peur dirige les faits et gestes de chacun des habitants. Chaque ville ressemble aux châteaux des temps anciens, fortifiée, mur d'enceinte hauts, très hauts, car les affligés, des "monstres" tournent autour des vivants. Naryë fait partie des sages. C'est une Observatrice. Son don lui dévoile ce qu'elle doit faire pour sauver ses affligés. Car ces derniers ne sont pas des monstres, mais des êtres humains qui ont été... enfin ils ont été des êtres humains avant de devenir ce qu'ils sont devenus. Naryë va devoir retrouver tous ceux qu'elle a vu afin de les emmener à Ulemus afin de trouver une solution.

Une quête fabuleuse. Une écriture si belle que lire devient plus qu'amusant. Des descriptions des régions qui rendent les paysages réels. Des guildes qui sont très bien décrites. Il y a les Observateurs, les Guérisseurs, les Manipulateurs, les Ensorceleurs, les Invocateurs. Chacun a un rôle différent et important. Il ne faut pas oublier les sans dons, car ils sont tout aussi important. Les personnages sont très bien décrits, les auteurs prennent leur temps pour apporter les éléments sans pour autant que cela soit trop long. Bien au contraire.

Chaque chapitre débute avec des mots d'archives. Elles sont intéressantes, car elles apportent des éléments sur une partie des régions, sur les personnages, sur la loi... Ces archives apportent un plus dans la lecture et en même temps c'est frustrant car même si elle ne ralentit pas l'histoire, elle ne nous dit pas tout. Des mots sont illisibles, des mots raturés, bref c'est comme lire un livre qui a fait son temps et qui aurait pris l'eau. Il manque des éléments. Il y a également des missives entre deux qui sont rageantes : imaginez non pas un échange de courrier, mais juste des envois dans un sens, sans savoir qui est de l'autre côté, ni même qui les envois et qui raconte ce qui se passe. Un traître ? Un homme ? Une femme ? Difficile de savoir et d'ailleurs je n'ai toujours pas deviné même si j'ai pas mal de soupçons.

Le pays est dirigé par un groupe de personnes qui est appelé "sages". Ils ont une particularité de l'une des guildes et chacune d'entre elles est représentées. Naryë a eu une vision. Une de celles qui lui montre le chemin a parcourir pour trouver un remède jusqu'à Ulemus. La possibilité de sauver les affligés est devenue palpable. Il lui faudra trouver 11 personnes, enfin juste 10, car la première qu'elle enrôle sera son fils adoptif. Elle doit avoir l’appui des sages, sera considérée comme folle dans cette quête, mais ce que je peux dire d'elle, c'est qu'elle est tenace. Une vraie forte tête. Plus fort que l'amour, que les sentiments, elle place la sérénité du peuple entier bien au-dessus.

Des choix sont faits, des avancées impressionnantes. J'ai adoré la façon de mettre en place chacun des participants. Chaque chapitre a une vue différente. Un personnage à la fois afin de montrer ses capacités, sa vision des choses, son avancée, sa vie ainsi que son environnement. Il y a des passages qui m'ont fait sourire, comme lorsque Xenophanes offre le bâton à Naryë, qui lui devient de plus en plus utile. L'éveil n'a pas que du bon dans son évolution. Les personnages m'ont fait penser à la communauté de l'anneau. Ils viennent d'horizons différents, ont des capacités que les autres n'ont pas forcément. Ils apprennent à se connaître, à s'apprécier même si certains sont encore secrets.

Il y a un apprentissage que l'on suit au fur et à mesure. Nous voyons les personnages évoluer rapidement et d'autres s'enfoncer un peu dans le mutisme. J'ai adoré les découvrir, voir leur vie et les voir accepter ou non cette quête. Un long voyage les attend. Chaque région a sa propre vie, ses propres règles. C'est découvrir un pays à chaque pas. J'allais oublier, ils ne sont pas seuls, il y a aussi ceux qui observent. Il y a beaucoup de suspense. La vision de chacun est diverse et surtout elle n'est pas obligatoirement celle de l'un des membres de l'équipe engagée : Naryë, Apis, Amior, Elaliel, Xenophanes, Hedine, Gilar, Sabrar...

En conclusion c'est un premier tome qui raconte surtout la vie et l'engagement des personnages, tout comme la découverte des lieux et problèmes qui existent. Des dons qui existent et sont bien expliqués. Ce fut une très belle lecture pour ma part et j'avoue que je suis très curieuse de savoir ce qui va se passer par la suite !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-affliges-tome-1-isolation-m-i-a-a144743344

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leona-1 2018-07-01T12:23:45+02:00
Les Affligés, tome 1 : Isolation

C’est bien simple, hormis les quelques coquilles résiduelles, pour moi ce premier tome ne souffre d’aucune faiblesse technique. Riche en rebondissements, il m’a littéralement happé et me donne envie de percer les mystères en suspens.

En un mot comme en cent : je me ferais bien le reste de la série !

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2017/10/14/fantasy-les-affliges-1-isolation-par-mia/

Afficher en entier
Les Affligés, tome 2 : Désolation

Je remercie Aurélie ainsi que la maison d'édition Hélène Jacob pour m'avoir offert ce tome 2. Le premier avait été un coup de coeur et ce second se retrouve au même point. La couverture est tout aussi mystérieuse que la première mais plus lumineuse.

Nous retrouvons Naryë et ses 11 compagnons sur la côté d'Udin. Seul hic ? Ils sont en groupe, car leur bateau a fait naufrage d'une manière radicale. Les douze sont donc séparés sans avoir compris comment cela était bien possible. La terre est hostile, les plages ne sont pas mieux et plus ils avancent au coeur de cette terre, plus l'air devient irrespirable. Entre ceux qui vont rester à deux et ceux qui vont trouver du monde pour les aider, leur vie change énormément. Sans oublier leurs poursuivants qui ne les lâchent pas. L'île recèle bien des secrets, bien des surprises et surtout de sacrés désagréments.

L'histoire est toujours aussi passionnante. Les décors changent et avec les descriptions, nous pouvons voir le décor sans bouger de chez nous. Les plages, les plaines, les volcans, l'environnement est un véritable désastre mais un bonheur pour une aventure pareille. Les douze compagnons n'ont de cesse de se battre pour survivre, pour avancer jusqu'à leur but : entrer dans la vieille ville d'Ulemus et trouver ce qui va sauver les affligés.

Avant d'entrer dans l'histoire en elle-même, les auteurs ont fait un rappel qui n'est pas négligeable. Remettre les prénoms de chacun en place est important et nous permet de revoir les dons et les aptitudes de chacun. Au début de chaque chapitre, nous avons un morceau du passé de chacun des compagnons. Il y a bien des années, chacun vivaient à sa façon, avec un don qui était déjà présent, avec des amis, des questions, des études. C'est une quête qui est rondement menée. Il n'y a pas un personnage plus important que l'autre dans l'histoire. Ils avancent, développent leur don, leur capacité, se montrent dans des situations qui sont critiques. Il y a toujours ceux qui cherchent à les arrêter. J'ai des doutes sur ces hommes et femmes qui les suivent sans savoir qui est vraiment derrière tout cela. Qui ne veut pas que les affligés soient soignés ? Qui veut absolument aller jusqu'à tuer l'un des compagnons, voire plusieurs pour qu'ils évitent d'aller au fond du gouffre d'Ulemus ?

Les aventuriers se découvrent eux-mêmes. Ils ont leur passé qui se dévoilent avec leur crainte. Je pense à Nekho qui avait une trouille affreuse lorsque son premier enfant est né. Mais aussi avec leur joie et je vois Hedine qui a été capable de sauver un oiseau alors qu'elle n'était qu'un bébé. Tous ces personnages ont des forces et des faiblesses, ce qui les rend humain. Plus ils avancent jusqu'à Ulemus, plus leurs caractères se modifient. Les émotions deviennent plus à fleur de peau. L'amitié fait place à un sentiment plus proche de l'amour. Les affinités se dessinent doucement, sans obligation. Certains points se voient depuis un moment, d'autres sont plus subtils. La jalousie commence à pointer le bout de son nez. Lorsque l'on se retrouve durant des jours avec les mêmes personnes, dans un environnement hostile sans cesser de se demander s'ils verront le prochain jour se lever, il y a forcément des tensions. La fatigue cumulée au manque de nourriture, l'air qui est quasi irrespirable, tout devient prétexte à venir se frotter contre un autre pour chercher querelle.

Il y a beaucoup plus d'actions et de révélations dans ce tome que dans le précédent. La traversée de l'ile est une sacrée épreuves pour tous. Savoir s'adapter n'est pas donné à tout le monde. Et c'est là que nous voyons certains se reposer sur d'autres. Ce qui est éprouvant. Il y a encore des secrets, des surprises à venir, je le sens bien. Surtout avec Apis qui semble ne pas toujours tout dire. La bienveillance de certains est coupé par les crises des autres. Le Don est un personnage à part entière. Il évolue, il grandit, il se montre sous un nouveau jour. Il est capable d'être malade, d'être guéri, de se partager. Et puis il y a le stress de ne pas savoir comment les autres vont, car il n'y a aucun moyen de communication, enfin presque aucun.

J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur les personnages. J'aurai du mal à déterminer lequel me plaît le plus. Ils ont tous un petit quelque chose qui les rend attachant. Il y a bien Senbi qui a un énorme potentiel et qui le montre, mais tous ont des capacités surprenantes avec ou sans don. Tous ne deviennent pas plus forts, tous n'aident pas forcément les autres. Les rencontres avec le peuple qui vit sur cette île leurs apprennent beaucoup et mutuellement. Colline est une personne sage qui a fait ce qu'elle pouvait pour ceux qui sont restés : les protecteurs. Encore une surprise de taille, surtout avec eux.

En conclusion, un second tome qui est aussi bon, sinon plus que le premier. Les personnages évoluent, les difficultés s'annoncent toujours plus fortes. J'ai hâte de découvrir le troisième et dernier tome de cette trilogie !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-affliges-tome-2-desolation-m-i-a-a148274298

Afficher en entier

Dédicaces de M.I.A
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Éditions Hélène Jacob : 9 livres

Hélène Jacob : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode