Livres
429 415
Membres
351 157

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marc-Antoine Boidin

Activité et points forts

ajouté par ekna 2013-03-17T14:30:20+01:00

Biographie

Nationalité : France

Né(e) à : Arras, Pas-de-Calais , le 25/07/1974

Biographie :

Marc-Antoine Boidin est un scénariste, dessinateur et coloriste de bande dessinée français.

Il est diplômé de l'école des Beaux-arts d’Angoulême, option atelier bande dessinée.

Parmi ses réalisations, Kérioth (dessinateur, 2000), Les Dents de la mère (scénariste, 2003), Funky cops (dessinateur, 2004), Les Contes de Brocéliande (dessinateur, 2004), Chéri-Bibi (dessinateur et coloriste, 2006) basé sur le personnage de Gaston Leroux, et Endurance (dessinateur et coloriste, 2009) basé sur l'expédition Endurance.

Ces derniers travaux sont conjointement travaillés avec le scénariste Pascal Bertho. Il travaillera aussi sur la série animée Code Lyoko.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
59 ajouts
Or
112 ajouts
Argent
106 ajouts
Bronze
56 ajouts
Lu aussi
57 ajouts
Envies
159 ajouts
PAL
17 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.08/10
Nombre d'évaluations : 45

0 Citations 52 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Marc-Antoine Boidin

Sortie France/Français : 2018-01-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par vampirette78 2017-12-26T23:20:24+01:00

Une suite que j'ai beaucoup aimé. Le personnage de Maxime évolue. Derrière des airs d'enfant de cœur se cache un côté cruel qui tend vers celui de son défunt beau père. Constance est plus présente dans ce tome que celui d'avant mais je ne vois toujours pas le rapprochement entre les deux personnages. Ce que j'aime beaucoup dans cette série de BD c'est que le contexte historique est lié à l'histoire et dans ce tome c'est la Révolution Française qui arrive

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vampirette78 2017-12-27T13:27:15+01:00

La fin de cette trilogie nous apporte enfin des réponses à savoir d'où cette malédiction a commencé, avec qui etc. J'ai trouvé des planches très dures graphiquement parlant cette série de BD n'est définitivement pas pour des enfants ni jeunes adolescents. Je conseille cette lecture à partir de 16 ans dépendant de la maturité de la personne.

Spoiler(cliquez pour révéler)La mort de Werner m'a beaucoup touché, j'aurais aimé qu'il puisse être réuni avec Charlotte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shanen 2018-01-27T17:57:33+01:00

La voilà enfin, la fin de cette saga tant attendue, le « chaînon sanglant » de la lignée des Sambre. C’est l’un des tomes les plus tragiques de la saga, et malgré tout, je reste plutôt déçue.

L’ambiance historique est bien retracée, la période de la Terreur est dépeinte dans toute son horreur, et les dessins dans les teintes rouges et noires qui ont marqué la saga sont magnifiques. La narration était certes un peu lourde, mais nécessaire pour comprendre et suivre le récit. On est prit de pitié pour Louise et ses deux enfants ; choqué par la cruauté de Constance ; outré par l’égoïsme et la lâcheté de Maxime, qui contrastent tellement avec la noblesse et la candeur de son fils François. Le personnage de Constance se révèle enfin : cynique, vicieuse, manipulatrice, elle est prête à tous les coups pour parvenir à ses fins. Elle a emmagasiné tellement de haine et de rancoeur que la vengeance s’annonçait effroyable. Et incroyable mais vrai, elle surpasse Maxime en cruauté. Il faut reconnaître que ce personnage machiavélique est l'un des grands points forts du récit.

Mais voilà, on semble oublier le thème principal : la guerre des yeux.

On connaissait depuis les précédents volumes le destin tragique des De Sambre et la façon dont Maxime en avait réchappé, en abandonnant sa famille. Mais quel lien avec la malédiction ? Aurais-je manqué quelque chose ?

Dans le cycle précédent, il avait été établi (si je ne m'abuse) que l’origine de la malédiction qui pèse sur les Sambre était liée à la consanguinité. Là, pour le coup, il n’est question que de la façon dont Maxime trahit les siens pour survivre. Certes, il est aussi question de ses retrouvailles avec Josepha, devenue Larouge, mais ça s’arrête là. Je veux dire, tout s’est passé comme s’ils ne s’étaient jamais revus, ça n’a rien changé au récit. Elle était le personnage aux yeux rouges de cette trilogie, et elle n’a pas eu le même impact sur le récit qu’ont eu Julie, Werner ou Iris. Là, il est davantage question de la guerre entre les yeux noirs et les yeux bleus.

Serait-ce cela, le lien avec la malédiction familiale ? Les méfaits des ancêtres seraient à l'origine de la fatalité qui pèse sur les descendants ? La malédiction des Sambre est-elle de provoquer eux-même leur malheur ?

J’ai l’impression de ne pas avoir compris la fin. Maxime a-t-il compris qui était sa mère ? Et qu’est-ce que Maxime avait voulu dire à Hugo sur son lit de mort, à la fin ?? Voulait-il confesser son ignoble trahison ?

Moi qui m’attendais à enfin trouver les réponses qui me manquaient, je ressors de ce tome avec une quantité astronomique d’interrogations, et c’est assez frustrant. Il faut croire que le but de cet album était de boucler cette saga. Ou alors je n’ai absolument rien compris.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-10T16:16:26+01:00

Je ne savais pas si je devais commencé par la série "Sambre" mais ayant peur d'être perdue, j'ai préféré débuté par les origines de la malédiction. L'histoire me plait énormément entre l'époque, l'amour interdit, les mystères d'un passé vieux de plusieurs siècles et puis surtout cette atmosphère sombre, oppressante. J'adore les dessins, les couleurs qui alternent entre rouge, gris, noir qui nous enveloppe dans une ambiance glauque. J'étais déjà mal à l'aise alors que rien ne s'était encore passé ^^ Hâte de lire la suite après cette mise en suspense !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-11T15:48:57+01:00

Ce tome est vraiment machiavélique, le regard de Jeanne-Sophie nous rend mal à l'aise du début à la fin. Elle a vraiment l'esprit tordu et je sens que ça va très mal finir pour Werner et Charlotte. Quant au père, il est bien mystérieux et je me demande quel secret il cache. Seul cette histoire de médaillon pourra nous en révéler le secret.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-11T16:11:01+01:00

La fin est encore plus malsaine que je le pensais, Jeanne-Sophie plus perverse que jamais va se hisser au summum de la cruauté. Je suis d'accord avec quelques lecteurs malgré les révélations Spoiler(cliquez pour révéler)bonjour, la consanguinité dans la famille :( je reste frustrée sur certains points qui sont encore à éclaircir. Il reste encore bien des secrets dans la famille de Sambre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-11T22:18:41+01:00

Une atmosphère encore plus lourde que la trilogie précédente. Ici, on fait la connaissance de Maxime qui ne sera pas épargné par le destin. Ce faisant, sa personnalité même est ambigüe entre innocence et manipulation, une sorte de double personnalité. Une histoire passionnante mais insoutenable à lire dans certains passages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-11T22:29:23+01:00

L'enfant qu'on a laissé au dernier tome laisse peu à peu la place à un être malsain. L'histoire laisse la personnalité de Maxime se développer, nous montrant un caractère semblable à sa mère et à son beau-père. La pauvre Louise-Marguerite en a pour ses frais. A part quelques scènes qui nous laisse présager du tempérament tempétueux de la jeune fille, l'histoire ne laisse que peu de place à Constance. J'espère qu'elle aura une plus grande place dans le dernier tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-02-28T15:25:17+01:00

Sentiments violents et ambigües dans une époque tout aussi trouble. La révolution puis la Terreur étouffent les personnages qui sont pris dans un engrenage que rien ne peut arrêter. Seuls les plus pourris s'en sortiront, écœurant Maxime ne recule devant rien pour échapper à sa cruelle destinée. Constance qu'on avait peu vu jusqu'alors déploie ses fils vengeurs sur toute la famille de Sambre et surpasse Maxime en perversité. Seul les plus courageux et les plus nobles termineront leur vie dans le sang, regret et amertume est vraiment au cœur de de la famille Sambre. Un final sordide pour cette trilogie qui m'a laissé un goût amer. Un tome plus long que les précédents mais qui décèle encore plus de questionnements sur certains points obscurs de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aeliria 2018-05-10T23:22:38+02:00

Je suis tellement frustrée !!! Le dernier tome de ce cycle ne répond toujours pas aux multiples questions que je me pose et j'en ai plus encore maintenant.

En tout cas, pour moi, ce cycle de Werner et Charlotte met surtout en avant la cruauté et la malice de Jeanne-Sophie. Ce personnage est détestable. Elle m'a plusieurs fois donné envie de lancer la BD à travers la pièce.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je suis triste que Charlotte et Werner n'est pas eu une fin plus heureuse car je m'étais un peu attachée à eux.

Afficher en entier

Dédicaces de Marc-Antoine Boidin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Glénat : 5 livres

Soleil Productions : 2 livres

Delcourt : 2 livres

Futuropolis : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode