Livres
472 831
Membres
445 895

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Margaret Atwood

Canada Né(e) le 1939-11-18 ( 79 ans )
1 589 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Mellana 2018-08-28T14:23:40+02:00

Biographie

Née à Ottawa, Ontario, Margaret Atwood est la fille de Carl Edmund Atwood, zoologue, et de Margaret Dorothy Killiam, nutritionniste. Par le métier de son père, Margaret Atwood passe la majeure partie de son enfance entre les forêts du Nord du Québec, Sault Ste. Marie, Ottawa et Toronto.

Elle commence à écrire à l’âge de 16 ans. En 1957, elle entreprend des études au collège Victoria à l'Université de Toronto. Elle suit notamment les cours de Jay Macpherson et de Northrop Frye. Elle obtient un baccalauréat ès arts en anglais (avec des mineures en philosophie et en français) en 1961.

Après avoir reçu la médaille E. J. Pratt pour son recueil de poème Double Persephone, elle poursuit ses études à Harvard, au Radcliffe College, dans le cadre d’une bourse Woodrow Wilson. Elle est diplômée en 1962 avant de prolonger ses études à l'Université Harvard pendant quatre ans.

Elle enseigne tour à tour à l'Université de Colombie-Britannique (1965), à l'Université Concordia à Montréal (1967-1968), à Université de l'Alberta (1969-1979), à l'Université York à Toronto (1971-1972) et à l'Université de New York.

En 1968, Atwood épouse Jim Polk, mais divorce quelques années plus tard, en 1973. Elle se marie ensuite avec le romancier Graeme Gibson. Elle donne naissance à sa fille Eleanor Jess Atwood Gibson en 1976.

Le prix Arthur C. Clarke lui est décerné en 1987 pour son roman La Servante écarlate (The Handmaid's Tale).

Elle remporte le Booker Prize en 2000 pour son roman Le Tueur aveugle (The Blind Assassin), qui n'est publié qu'en 2002 en France.

Lors de l'élection fédérale canadienne de 2008, elle accorde son appui au Bloc québécois, parti prônant la souveraineté du Québec.

En janvier 2009, une polémique éclate à Toronto : son livre La Servante écarlate est accusé par un parent d'élève d'être violent, dépravé et tout à la fois anti-chrétien et anti-islamiste. Cet événement souligne la force de l'écriture d'Atwood qui parvient à perturber les rigoristes dans leurs convictions. L'affaire n'aura pas de suite.

En 2015, elle remet le manuscrit de son livre Scribbler Moon au projet de « bibliothèque du futur » de l'artiste écossaise Katie Paterson, qui sera ainsi publié en 2114. Elle est la première des cent auteurs à participer à ce projet.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
307 lecteurs
Or
498 lecteurs
Argent
365 lecteurs
Bronze
257 lecteurs
Lu aussi
241 lecteurs
Envies
1 384 lecteurs
En train de lire
119 lecteurs
Pas apprécié
80 lecteurs
PAL
792 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.54/10
Nombre d'évaluations : 575

3 Citations 317 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Margaret Atwood

Sortie France/Français : 2019-10-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Oliverabb 2019-09-23T14:35:39+02:00
La Servante écarlate

J’ai beaucoup aimé ce livre qui m’a vraiment marqué et j’attends la suite avec impatience. On découvre avec horreur la république de Gilead où l'infertilité (des femmes et des hommes) a conduit à la construction de cette société. La lecture est parfois éprouvante tant il est facile de s’identifier à Offred.

Une année après ce livre me hante encore.

La fin du livre Spoiler(cliquez pour révéler)me laisse espérer qu’elle a pu s’en sortir même si la série TV a adopté une autre issue

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole40 2019-09-28T15:05:54+02:00
Neuf contes

Un style d'écriture intéressant. Certains contes m'ont convaincue plus que d'autres

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Victoria971 2019-09-30T13:01:52+02:00
Captive

Oh mon dieu ce livre m'a fait tellement me questionner un truc de fou !! J’essayai de remettre les pièces de puzzle en place depuis le début et c'est fou comme l'auteure nous immerge dans l'histoire !! J'ai adoré Grace, elle m'a hypnotisée et je l'ai aimé dès le début. Le contexte historique a vraiment son impact sur le sujet du livre il ne faut pas l'oublier ! J'avais déjà lu la servante écarlate mais j'ai préférée ce livre ci, j'aurai aimé le relire connaissant la vérité pour voir un peu si j'arrive à mieux assembler certaines pièces du puzzle, heureusement merci N*TF**X car je vais aller regarder la série pour voir !

EDIT : la série est top et les acteurs jouent tellement bienn. J'ai eu un crush pour Jérémiah <3 j'adore cet acteur !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IFontaine 2019-10-01T20:45:51+02:00
La Servante écarlate

Mais quel bonheur ce roman. Je connaissais déjà la belle écriture de Lena et c'est avec ravissement que je viens de terminer ce fabuleux roman. Merci pour ce moment. L'auteur nous plonge dans l'horreur d'une dictature dont les femmes sont totalement privées de tous leurs droits et qui sont destinées qu'a mettre au monde des enfants.

Une grande dystopie qui pose clairement la question de la condition féminine dans les sociétés fascistes. Formidable. À lire pour mieux se comprendre.J'aurais aimé que ce livre aille plus en profondeur dans la description de plusieurs personnages.Plus on avance dans l'histoire et plus je sens que les événements passent trop vite, semblent bâclés.La fin est frustrante, même si j'ai trouvé l'épilogue bien sympathique. Sans vous spoiler, puisque c'est l'héroïne nous raconte son histoire à posteriori, on sait déjà qu'il y a un après alors pourquoi ne pas nous en dire plus. Je trouve toujours qu'il y a une forme de cruauté et d'égoïsme chez l'auteur qui nous pousse à aimer ses personnages pour ne finalement pas nous révéler ce qu'il advient d'eux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ValeriousFox 2019-10-03T15:50:10+02:00
La Servante écarlate

Un roman terrifiant qui sonne malheureusement bien trop contemporain...Il rappelle à quel point la condition de la femme peut basculer du jour au lendemain, et que les droits, même durement acquis, ne le restent pas éternellement.

Une lecture glaçante, prenante et écrite d'une main de maître.

J'ai hâte d'en découvrir la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaiwennH 2019-10-07T11:42:55+02:00
La Servante écarlate

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire car le rythme est lent... mais j'ai fini par me prendre au jeu et au final, c'est un roman d'anticipation très réussi. Il laisse à réfléchir sur les rouages une société totalitaire..Histoire passionnante et effrayante en même temps.

Sans oublier que cela reste de la science fiction, on ne peut s’empêcher d’y croire..c’est très bien écrit.On rentre peu à peu dans la pensée de la narratrice de façon déstabilisante : son passé est celui des femmes occidentales actuelles et son présent ressemble à notre passé vieux de deux siècles (ou au présent pour certains pays) pour des raisons qui sont les enjeux environnementaux et sociétaux de notre époque... Les notes historiques fictives questionnent sur la connaissance que l'on peut avoir de l'Histoire et ce qu'on peut lui faire dire. Idem pour les religions.

La conscience féminine doit être présente à tout instant dans nos esprits : nous avons encore beaucoup à gagner ou à perdre selon où nous vivons. A recommander surtout si vous avez une fibre féministe !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaiwennH 2019-10-07T12:10:43+02:00
Captive

Le titre de ce roman est absolument approprié à ce roman qui vous tient en haleine, dès les premières pages l’attention est éveillée. Du grand Margaret Atwood !!!

Livre qui traine un peux sur la longueur et qui parfois part un peux dans tout les sens. Comme au théatre on passe d'une scène à l'autre sans qu'il y ai de rapport. mais très bonne intrigue. Lecture agréable et passionnante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2019-10-13T14:17:53+02:00
Mort en lisière

Ce n'est pas mon recueil préféré de nouvelles de Margaret Atwood, peut-être parce qu'il n'y a pas d'unité entre les différents textes, à première vue en tout cas, contrairement par exemple aux Neufs contes qui s'apparentaient tous plus ou moins au gothique ou au fantastique, et dont on retrouvait des personnages ou des thèmes d'une nouvelle à l'autre.

Néanmoins, cette oeuvre permet de découvrir de façon presque sociologique et historique le Canada qui se transforme des années 40 aux années 90, de ses paysages naturels avec lacs et maisons de famille qui cachent bien des secrets - comme dans le roman Faire surface, à ses villes qui s'urbanisent et s'enrichissent, s'uniformisent aussi, et jusqu'aux portraits des Canadiennes. Car oui, on retrouve le thème principal de l'oeuvre de l'auteure : l'émancipation des femmes. Qu'elles soient femmes d'affaires, mères de famille, jeunes amoureuses, elles doivent toutes à leur manière se battre dans un monde d'hommes.

Parmi toutes, je retiens l'image de Ronette, pauvre innocente victime d'une forme de lutte des classes insidieuse, Julie fascinée par son mentor avant de comprendre qu'elle doit prendre sa liberté, et l'amie de Molly qui séduit les hommes pour venger son amie assassinée, victime de féminicide comme on dit aujourd'hui. Des petites touches qui permettent de rendre hommage aux femmes dans toute leur diversité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tolomas 2019-10-14T11:09:12+02:00
La Servante écarlate

Ce qui est le plus passionnant dans cette histoire: essayer de comprendre comment notre monde pourrait glisser vers un tel état. Et bien lentement mais sûrement.

Comme le dit l'héroïne lorsqu'elle se remémore les premiers articles faisant état de troubles homophobes ou sexistes: "Nous étions les gens dont on ne parlait pas dans les journaux. Nous vivions dans les espaces blancs et vides en marge du texte imprimé." Traduction: on n'était pas directement concerné, donc on s'en foutait.

J'ai trouvé ça tellement vrai que j'en suis resté sur le derch'.

L'auteure ne donne pas beaucoup d'autres indices sur ce "glissement" mais même après le coup d'état de Gilead, rien n'arrive rapidement. Encore une fois tout est lent et insidieux: les comptes en banque gérés par l'Etat, puis l'interdiction faites aux femmes d'acheter quoi que ce soit (oui mais l'argent de votre compte sera transféré sur celui de votre mari), indignation mais la vie reprend son cours, puis interdiction du travail des femmes, purement et simplement. Ah oui et il y a une milice paramilitaire maintenant...

Reste le regard du monde extérieur qui n'est que très peu évoqué (mais on voit des délégations étrangères par ci par là, donc on comprend qu'elles ferment les yeux et que la propagande bat son plein...). Et puis vu le désastre écologique qui semble frapper pour sa part sans discrimination le monde entier, chacun doit avoir ses propres chats à fouetter...

J'ai cru entendre que Margaret Atwood s'était décidé à reprendre la plume pour écrire une suite 35 ans après. J'espère que ce n'est pas le succès de la série TV qui l'a incité à le faire et qu'elle a vraiment des choses à raconter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yassou31 2019-10-15T00:58:04+02:00
La Servante écarlate

Lu bien avant la série. Excellent mais parfois ardu à lire

Afficher en entier

Dédicaces de Margaret Atwood
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Robert Laffont : 26 livres

10/18 : 10 livres

J'ai lu : 3 livres

Boréal : 2 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

McClelland & Stewart : 1 livre

Flammarion : 1 livre

Canongate Books Ltd : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode