Livres
466 976
Membres
431 676

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marie-Claire Blais

55 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2010-11-09T21:44:56+01:00

Biographie

Depuis la publication de La Belle Bête en 1959, Marie-Claire Blais décrit la tragédie humaine avec lucidité et fulgurance dans un style exigeant, sans compromis. Comme les Virginia Woolf et William Faulkner avant elle, l’auteure pousse à leurs extrêmes limites les innovations qui avaient fait éclater la forme romanesque au siècle dernier. Reconnue mondialement et récompensée de prix conséquents, l’œuvre de Marie-Claire Blais, s’échelonnant sur plus de cinquante ans, compte une vingtaine de romans, cinq pièces de théâtre, quatre recueils de poésie et des carnets autobiographiques. Son dernier opus, Mai au bal des prédateurs (Boréal, 2010), vient enrichir un cycle amorcé avec Soifs (Boréal) en 1995, une série de cinq romans, ponctuée de deux Prix du Gouverneur général du Canada. On y retrouve les personnages de cette suite bouleversante, leur existence ballottée entre l’ombre et la lumière.

Texte complet >>

Née à Québec en 1939, Marie-Claire Blais n’a que vingt ans lorsque paraît La Belle Bête (Institut littéraire du Québec), un premier roman qui analyse les ressorts psychologiques d’une relation violente. Cette violence, exprimée avec un lyrisme très personnel, traversera toutes ses œuvres. Le milieu littéraire embrasse d’emblée la jeune auteure et La Belle Bête est aussitôt publié en anglais, en espagnol et en italien. L’année suivante, Marie-Claire Blais récidive avec Tête blanche et part ensuite pour Paris, où elle écrit Le jour est noir (1962). Ces nouveaux romans confirment l’extraordinaire talent de l’écrivaine et attirent l’attention de la prestigieuse fondation Guggenheim, qui lui accordera deux bourses (1963, 1965). Celles-ci permettent à Marie-Claire Blais de se consacrer à l’écriture de ce qui deviendra son œuvre phare : Une saison dans la vie d’Emmanuel. Couronné du prix Médicis en 1966, Une saison… sera traduit en plusieurs langues et réédité à de nombreuses reprises. Le livre a aussi fait couler beaucoup d’encre; quelque 2 000 ouvrages – thèses, critiques et entrevues – lui ont été consacrés.

Dans tous ses écrits, l’écrivaine donne une voix à ceux qui en sont privés. « Marie-Claire Blais dénonce les injustices qui font lever le cœur à ceux qui en ont un. Tout est politique, y compris l’idéologie de ceux qui disent ne pas en avoir. […] Cette vision de la condition humaine, inconsolable, s’exprime dans une prose aux accents poétiques puissants, au fil d’une sorte de délire à plusieurs voix qui adopte le ton de l’incantation, de la prière peut-être, et qui atteint, sans redescendre jamais, une densité dramatique hallucinante. » (Réginald Martel, La Presse)

La bibliographie de Marie-Claire Blais compte de nombreux titres tels L’Insoumise (1966); Pays voilés et Existences (poésie, 1967); Manuscrits de Pauline Archange (1968); Une liaison parisienne (1975); La Nef des sorcières (théâtre, 1977); Visions d’Anna (1982); Pierre (1986); Un jardin dans la tempête (1990); Soifs (1995); Dans la foudre et la lumière (2001) et Naissance de Rebecca à l'ère des tourments (2008). Son œuvre a été couronnée d’innombrables prix, tels le Prix France-Québec (1966), le Prix Canada-Belgique (1976); le Prix Nessim Habif de l’Académie royale de la langue et de la littérature françaises de Belgique (1990); le Prix international de l’Union latine des littératures romanes (1999); quatre Prix du Gouverneur général (1968, 1979, 1996 et 2008); le Grand Prix littéraire international Metropolis Bleu (2000); le Prix Gilles-Corbeil – décerné par la Fondation Émile-Nelligan – (2005) et le Prix Matt Cohen du Writers’ Trust of Canada (2007).

En 1986, Marie-Claire Blais était élue à la Société royale du Canada (Académie des lettres et des sciences humaines) et, en 1992, à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, devenant ainsi la première écrivaine québécoise membre d’une académie littéraire européenne. L’écrivaine a rejoint l'Académie des lettres du Québec en 1994 et a par la suite reçu les insignes de Chevalier des arts et des lettres (France, 1999), l’Ordre du Canada (1975), la Médaille commémorative du 125e anniversaire de la Confédération du Canada (1992) et l’Ordre national du Québec (1995).

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
11 lecteurs
Argent
6 lecteurs
Bronze
10 lecteurs
Lu aussi
17 lecteurs
Envies
8 lecteurs
En train de lire
2 lecteurs
Pas apprécié
12 lecteurs
PAL
4 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.07/10
Nombre d'évaluations : 14

0 Citations 7 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Marie-Claire Blais

Sortie France/Français : 2017-04-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Une saison dans la vie d'Emmanuel

Je n'ai pas appréciée. Ici, ce n'est pas un roman qui suit une intrigue ou une trame d'action. Mais, simplement le portrait d'une famille du Québec et des vices qu'ont justement certains membres de cette famille. Ce n'est pas palpitant du tout et j'ai failli m'endormir pendant la lecture ... bref, je le déconseille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par julie1985 2012-09-05T03:05:51+02:00
La belle bête

Un excellent roman québécois qui fait réfléchir sur les valeurs de notre société!

Afficher en entier
Les nuits de l'Underground

Je vais reprendre les paroles d'un journaliste à l'époque de la parution de ce livre: «c'est une étude du milieu comme il s'en fait peu dans notre littérature. Dans ce genre de roman, où la réflexion accompagne sans cesse l'événement, les nuits de l'underground est un des meilleurs ouvrages de Marie-Claire Blais»

Cela fait longtemps que j'ai lu ce livre, c'était en 1990, mais je garde le souvenir d'une excellente lecture, très documentée sur le milieu des femmes gaies de l'époque de la fin des années 70.

Afficher en entier
Une saison dans la vie d'Emmanuel

Vraiment pas mon genre de livre, une histoire sans but avec une narration et des changements de points de vue sans queue ni tête..La lecture du terroir c'est non pour moi!

Afficher en entier
Une saison dans la vie d'Emmanuel

Pour apprécier le livre, il faut le remettre dans le contexte de son époque où la littérature est assez éclatée et qu'on commence à décrier la pauvreté dans les campagnes. C'est assez choquant par moment, pourtant j'ai été accrochée par cette prose ironique et certes étrange. Peut-être pas une lecture pour le plaisir, mais c'est selon moi un excellent roman à analyser ou à lire en cours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Audreyleli 2018-05-04T00:40:03+02:00
La belle bête

C'est une belle découverte de cette auteure québécoise. L'histoire était bonne et intrigante.

Afficher en entier

On parle de Marie-Claire Blais ici :

Dédicaces de Marie-Claire Blais
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Seuil : 8 livres

Boréal : 3 livres

Du Boreal : 1 livre

Editions du Rocher : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode