Livres
515 427
Membres
528 912

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marie Laberge

605 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par AudacieuseErudite 2016-07-31T12:10:36+02:00

Biographie

Nationalité : Canada

Né(e) à : Québec , le 29/11/1950

Biographie :

Auteure dramatique et comédienne, Marie Laberge étudie chez les Jésuites puis suit des leçons de danse. Etudiante en journalisme à l'Université Laval; elle participe aux activités de la troupe des Treize en 1970 et délaisse alors le journalisme pour entrer au Conservatoire d'art dramatique de Québec.

Elle exerce son métier de comédienne à Québec avant d'aborder la mise en scène et l'enseignement en art dramatique. Elle consacre par la suite la majeure partie de son temps à l'écriture dramatique. Elle a écrit plus d'une vingtaine de pièces de théâtre, toutes produites sur scène. Scénariste pour divers cinéastes, elle a été l'administratrice du Théâtre du Trident (1977-1980) et du CEAD (1978-1981), dont elle a été la présidente de 1987 à 1989; elle a aussi été membre du comité organisateur des États généraux du théâtre professionnel au Québec.

Marie Laberge a obtenu, en 1981, le deuxième prix, catégorie court métrage, de la Communauté radiophonique des programmes de langue française pour Éva et Évelyne et le Prix du Gouverneur général du Canada pour C'était avant la guerre à l'Anse à Gilles. L'Homme gris, lui a valu la croix de Chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres (France) en 1989.

Cette même année, elle publiait son premier roman Juillet suivi, en 1992, de Quelques adieux qui lui a valu le Prix des lectrices de Elle-Québec. Pour son roman Annabelle, elle a obtenu le Prix des Libraires du Québec en 1996 et le Prix Ludger-Duvernay en 1997. Son roman La Cérémonie des anges a également remporté le Prix des Libraires du Québec 1999 et le Prix du public du Salon du livre de Trois-Rivières. La trilogie Le goût du bonheur est récompensée par le Prix du public du Salon du livre de Montréal en 2001. Marie Laberge est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

En 2006, elle écrit une chanson pour Céline Dion intitulée Le temps qui compte, mise en musique par Jacques Veneruso. Cette chanson parait sur l'album D'Elles, sorti le 21 mai 2007.

Depuis 2009, Marie Laberge publie un roman épistolaire - Les lettres de Martha - une correspondance qu'elle entretient personnellement 26 fois l'an avec ses lectrices et lecteurs inscrits.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
348 lecteurs
Or
476 lecteurs
Argent
237 lecteurs
Bronze
124 lecteurs
Lu aussi
177 lecteurs
Envies
371 lecteurs
En train de lire
19 lecteurs
Pas apprécié
30 lecteurs
PAL
405 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.19/10
Nombre d'évaluations : 269

1 Citations 135 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Marie Laberge

Sortie Poche France/Français : 2018-05-03

Les derniers commentaires sur ses livres

Le Goût du bonheur, Tome 2 : Adélaïde

Ce 2ème est un bijou! J'avais adoré le 1er mais petite difficulté à rentrer dans l'histoire au départ. Cette fois-ci j'ai été passionnée du début à la fin et les 940 pages sont passées en un clin d'oeil. Il me tarde de lire la suite!!!

Afficher en entier
Le Goût du bonheur, Tome 1 : Gabrielle

Pour moi ce livre a été une belle surprise. C’est le premier livre abordant ma culture, la culture québécoise, que je lis et ça m’a profondément touché. C’est une belle fresque dans laquelle on retrouve énormément d’éléments historiques en abordant surtout la politique et les mœurs de l’époque.

Je le recommande.

Afficher en entier
Le Goût du bonheur, Tome 3 : Florent

Ce 3ème tome clôture en beauté une saga que j'ai adorée! On vibre complètement pour ces personnages à la fois passionnants et attachants. Et c'est à regret qu'on tourne la dernière page, comme si on quittait des êtres chers.

Afficher en entier
Le Goût du bonheur, Tome 1 : Gabrielle

Dès les premières pages de lecture j'ai su que ce livre serait exceptionnel, j'ai vraiment aimé être plongée dans la vie de la famille Miller : suivre l'évolution de tous les personnages, des situations de l'époque, des conventions arrêtées.

J'ai aussi apprécié le questionnement de Gabrielle sur sa foi et le respect des conventions dictées en majorité par l'Eglise.

Il est rare que j'apprécie autant ce type d'ouvrage, racontant juste l'histoire d'une famille, mais il faut reconnaître que l'écrivaine a vraiment su nous plonger dans cette famille dans laquelle nous adorons certains personnages tandis que d'autres nous agacent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BrigitteDemers 2019-09-03T18:14:08+02:00
Juillet

Ma bibliothèque de quartier a un Club de Lecture, qui nous propose un livre différent par mois. En juillet, le livre à lire était Juillet, de Marie Laberge.

L’histoire se déroule le temps d’un après-midi et d’une soirée. Beaucoup de regards sont échangés sans qu’une parole soit dite. Malgré le lien qui les unit et la différence d’âge entre eux, il semble y avoir une passion qui est très palpable. À un point tel que même David, le mari de Catherine, et Charlotte, la femme de Simon, semble se questionner.

Quelle lecture que ce roman ! Marie Laberge ose parler d’un désir charnel entre une bru et son beau-père. Nous pouvons ressentir le feu qui s’embrase entre Catherine et Simon, ainsi que l’ambiance électrisante qu'il y a autour d'eux. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre de cette auteure, mais je crois que j'ai bien choisi ma lecture pour la redécouvrir ! Et je fût surprise de la façon dont se termine le roman, j'étais loin de me douter que cela finirait de cette façon!

Livre parfait pour les vacances ou tout simplement pour s'évader, il se lit vraiment très bien, mais aussi très vite ! Peut-être allez-vous regarder votre beau-père sous un oeil nouveau?

http://letempsdlire.blogspot.com/2019/09/juillet.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SELYA19 2019-09-22T11:44:41+02:00
Le Poids des ombres

Personnellement, je n'ai pas du tout accroché à l'histoire.. j'ai abandonné au bout d'une trentaine de pages.

Je trouve qu'il n'est pas facile à lire, l'écriture n'est pas très fluide. Après, c'est aussi un genre différent de ce que je lis d'habitude.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dianelangevin 2019-11-20T17:07:38+01:00
Traverser la nuit

Un très bon roman de Marie Laberge , si émouvant et si triste .

Afficher en entier
Le Goût du bonheur, Tome 1 : Gabrielle

Avis mitigé.

J’ai littéralement adoré le personnage de Gabrielle qui est riche, complexe et chaleureux.

Je n’imagine pas le travail de recherches que l’autrice a dû entreprendre pour avoir aussi bien su nous communiquer l’atmosphère du début du 20ème siècle plus précisément au Québec mais aussi un petit peu au Canada.

Elle a réussi, avec beaucoup de talent, à retranscrire le questionnement des personnages sur leurs conditions de vie sans céder à la tentation de leurs rajouter des préoccupations d’aujourd’hui.

J’ai trouvé que la plume de l’autrice était très belle, bien travaillée, fluide tout en restant accessible.

Petit bémol sur le fait qu’il y ai eu beaucoup trop de passage Nic/Adélaïde et surtout sur la fin !

Je ne lirais pas la suite parce que les autres personnages principaux des deux tomes suivants ne m’intéressent pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Benoit-47 2020-02-12T19:07:44+01:00
Traverser la nuit

Un petit roman intéressant et d'actualité qui jette un regard sur un passé trouble du Québec, celui des pensionnats pour orphelins et enfants autochtones déracinés, des abus sexuels des prêtres. Ce livre est empreint d'un humanisme profond que sait habilement rendre Marie Laberge en toute simplicité.

Afficher en entier
Le Goût du bonheur, Tome 1 : Gabrielle

Le goût du bonheur est une saga familiale québécoise aux petits oignons où l’on se sent bien et où l’on voit toutes les évolutions de la société dans cette période charnière post krach de 29.

On suit Gabrielle, toute sa petite famille et leur entourage dans leur quotidien. J’ai beaucoup aimé la gestion de toutes les contradictions et envies de Gabrielle, au sein de cette société en plein bouleversement. D’un côté, elle est catholique très pratiquante et veut un respect stricte de sa religion mais d’un autre, elle a conscience que si elle est heureuse en ménage ce n’est pas le cas de la majorité des femmes donc les choses doivent changer. Elle cherche un équilibre entre religion et bonheur pour ses filles et toutes les femmes : Comment concilier la modernité qui appelle une plus grande liberté des femmes sans abandonner sa foi, comment ne pas juger les personnes réfractaires au changement ? Tout est toujours une question d’équilibre : aider son prochain mais accepter la volonté de préserver sa fierté, divorce ou pas divorce, place de l’automobile, gérer la tuberculose…

Le quotidien est rythmé par les faillites, la tuberculose, la montée des extrêmes et les conflits entre canadiens français et anglais. Gabrielle est un personnage très attachant, très posée et réfléchie, pleine de bonnes intentions et qui veut que chacun soit heureux. C’est un livre qui fait du bien car malgré tous les problèmes qui tombent, notre héroïne parvient à préserver un cocon.

L’écriture est agréable, il y a un lexique pour les expressions québécoises mais finalement l’écriture fait qu’on n’en a pas spécialement besoin pour comprendre le récit.

Afficher en entier

On parle de Marie Laberge ici :

Dédicaces de Marie Laberge
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Québec Amérique : 14 livres

Boréal : 12 livres

Pocket : 5 livres

Stock : 2 livres

Anne Carrière : 2 livres

Québec/Amérique : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array