Livres
521 233
Membres
537 493

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Maritza Jaillet

Auteur

38 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
14 lecteurs
Or
22 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
4 lecteurs
Lu aussi
1 lecteurs
Envies
51 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
5 lecteurs
PAL
19 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.9/10
Nombre d'évaluations : 39

0 Citations 31 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Maritza Jaillet

Sortie France/Français : 2020-06-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Fenkys 2020-05-07T21:41:47+02:00
Amours Surnaturelles : Anthologie

Amours Surnaturelles, volume 2 : anthologie est un recueil de nouvelles de romances fantastiques réalisées par un collectif de sept auteurs. Nous avons donc rassemblé, sept nouvelles qui s’articulent autour de deux thèmes : une histoire d’amour et un monde fantastique.

Les nouvelles

Aurélie Beutin ouvre le bal avec L’ami, qui raconte le calvaire d’une adolescente qui subissant un harcèlement de la part de ses camarades de classe. Elle va vivre une histoire d’amour avec un jeune homme qui va la protéger.

Maritza Jaillet nous offre une nouvelle vampirique avec Un cercueil sous les congélateurs. Malgré le titre digne d’un roman de Douglas Adams, l’histoire est relativement sérieuse. Le héros, travailleur dans un magasin de surgelé, découvre qu’il est le dernier descendant d’une longue lignée de vampire.

Le dit de Sigrid d’Alexis Breton met en scène Sigrid, une jeune femme qui va se lancer dans une quête pour sauver l’homme qu’elle aime, victime d’un sortilège.

Élodie Morgen, l’initiatrice de ce projet, était attendue au tournant. Avec Doux coquelicot, elle nous offre une histoire d’amour entre un chasseur de prime immortel et une belle prostituée dans un monde où l’homme est en voie de disparition au profit des créatures surnaturelles.

Le gouffre de l’oubli de Mélodie Or raconte le combat entre deux créatures surnaturelles, un archange et un ange sombre.

Floria Nodella nous conte dans La sorcière de Rouffach la lente descente vers la sorcellerie d’une jeune femme que l’on cherche à marier de force à un vieillard.

Aurélie Dousseau clôture ce recueil avec Un vœu sylvestre d’éternité. Elle nous raconte les amours entre un centaure et une sylphide.

Mon avis

Il n’est pas facile de donner son avis sur un recueil de nouvelles. Chacune d’elle mériterait une chronique à elle seule. Elodie Morgen a rassemblé sept nouvelles de sept auteurs différents, qui bien que se basant sur un même thème, sont toutes différentes par le style autant que par le genre. Le réalisme de L’ami s’oppose à la narration poétique de Un vœu sylvestre d’éternité. Au travers de ces nouvelles, nous rencontrons tout un bestiaire surnaturel : vampire, ange, sylphide, vila, centaure, sorcière, métamorphe et bien d’autres.

Par-delà le surnaturel, des thèmes bien modernes sont abordés tels que le harcèlement scolaire, la trahison ou encore la définition du bien et du mal. Des amours certes, mais pas toujours tranquilles avec des gens passionnés qui sacrifient tout pour l’atteindre ou au contraire s’en servent pour en tirer profit.

Un recueil que je recommande donc à tous ceux qui veulent voir l’amour sous un autre jour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aufildemeslectures 2020-05-20T10:46:30+02:00
Rattrape-moi

Je suis l’autrice sur Twitter, au vu de ses conseils d’écritures, je n’ai pas résisté à me procurer sa dernière romance dite à sa sauce. J’ai été très déçu. Comme quoi, l’adage dit vrai, le cordonnier est toujours le plus mal chaussé. Déjà, où est la romance ? Et cette écriture soutenue, voire prétentieuse manque vraiment de naturel. L’univers post apo était intéressant mais aurait mérité d’être plus creusé. Quel dommage ! Ça aurait sauvé les meubles.

En gros, je suis déçu. On a ici, au mieux, de l’aventure condensée dans une centaine de page. Donc les amateurs de romance, passez votre chemin. Je me pose une question : comment un éditeur a pu publier ça ?

Afficher en entier
La Magie du Destin Tome 1 l'Elue

La Magie Du Destin, ou plutôt, une lecture qui sort de l'ordinaire ! Faites attention, car dans cette histoire, tout a un lien et un sens. Il est surtout important de savoir lire entre les lignes !

En débutant LMDD, je m'attendais principalement à de nombreuses scènes sombres et malsaines qui m'auraient mises mal à l'aise, comme l'avait précisé maintes et maintes fois l'auteure, Maritza Jaillet. Les longueurs des premiers chapitres m'ont quelque peu empêchée de m'immerger immédiatement dans l'histoire, mais je n'ai pas lâché pour autant. Et comme on s'y attend, la mayonnaise prend et on plonge enfin dans le bain ! Malgré la présence de ces quelques scènes très peu joyeuses et assez rudes (qui ne m'ont posée absolument aucun souci), je me suis néanmoins laissée emporter par l'histoire et je me suis attachée aux personnages, tels que Maria et Phil... Éric (comprendront ceux qui liront...) Préparez-vous à être frustrés à certains moments ! Je dis ça, je dis rien. Mystères, révélations et mensonges sont au rendez-vous ! Je n'ai pas cessé d'être surprise au cours de ma lecture... Certaines phrases m'ont d'ailleurs particulièrement marquée et me font encore rire, rien qu'en rédigeant ces lignes...

J'ai notamment pris en compte un autre détail, comme le style "jeune" de l'auteure qui, selon moi, reste très fluide et agréable à lire, malgré les quelques répétitions ainsi que le manque d'équilibrage entre les termes trop familiers et soutenus. Les descriptions sont bien menées et ne cassent en rien le rythme du texte.

En bref, c'est un roman que je recommande, même s'il s'agit d'une réédition. Rien que pour découvrir le premier style d'écriture de Maritza Jaillet, ça vaut le coup de le lire. Désormais, j'attends avec une grande impatience le tome suivant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maritza 2020-07-07T09:58:19+02:00
Nutty Seas

C’est parti pour ce petit recueil de Nutty Sheep, romance SFF. Accrochez-vous bien aux bastingages ! Il est unique en son genre, je n’avais jamais lu un aussi beau mélange de créatures, légendes, d’humour parfois. L’amour ne finit pas toujours bien et dans ce recueil, on est surpris. Chaque nouvelle dégage un univers particulièrement prenant.

1ère nouvelle : Le diable du marais

Avec un tel titre on s’imagine tout de suite une créature inhumaine, ah si vous saviez ! On découvre des personnages, pour vous situer c’est l’embouchure de la Seudre jusqu’à Saujon autour d’un certain marais de Brandelle. Retenez bien le marais. C’est fluide, j’ai apprécié l’idée de la belle et la bête héhé sans vous spoiler, magnifique fin. Je n’ai pas accroché tout de suite c’est venu au moment de Claudine et après on ne s’arrête plus !

2ème nouvelle : De chair et d’eau

Nous partons à l’aventure avec Nix, qui m’a fait penser à Ariel au début jusqu’à son passage dans un certain centre d’étude de la faune aquatique. Oh voui que va faire Ian avec cette femme-poisson ? C’est fluide, on est tout de suite dedans, et que dire de son opération ? Ah je ne vous révèlerai rien d’autres, c’est très plaisant en tout cas !

La troisième nouvelle étant la mienne « La thérapie », je ne la chroniquerai pas mais je me permets de citer quelques mots de l’éditrice « j’aime bien les queues qui se frottent. »

4ème nouvelle : Sur les traces du Ruby Winston

Ayaaa une nouvelle qui s’inscrit dans le « passé » et pourtant un rêve, une aventure dont même au présent on aimerait vivre. Mary a perdu Terrence, nous sommes dans les années 30’s, et elle décide d’embarquer avec un équipage -et ce cher capitaine James-, pour partir à la recherche de l’Atlantide. Péripéties en mer, rebondissement et fin légèrement prévisible, mais je dois avouer que c’était le mieux pour Mary…Redécouvrez ce mythe ! À titre personnel, j’ai adoré cette nouvelle.

5ème nouvelle : Le Capitaine Ixe

Ah ! une belle revisite d’un conte, je ne vous dirai pas lequel. Dès le départ, on est dedans, l’hélurienne vous intrigue, un certain chant également. Elle est passée bien vite cette nouvelle, une bonne fluidité, un capitaine bien dans son jus. Vous comprendrez pourquoi en lisant. Je l’ai bien appréciée, surtout pour la personnalité de Ixe, ça donne le change avec les autres.

6ème nouvelle : Peau de chagrin

Une très belle plume et une selkie qui ne laisse pas de marbre. Malheureusement, Owen l’enlève et la garde, mais si vous pensez que ça se finit ainsi pas du tout ce n’est que le début. J’ai bien aimé cette nouvelle dans laquelle les mots sont choisis avec soin, on chante, on passe par beaucoup d’émotions et on a hâte que Naoska (très beau prénom par ailleurs) se sorte de là.

7ème nouvelle : Cwan

Ah ce titre cache un mystère même si on dispose d’indices dès le début. Une sirène peut charmer n’importe qui sur les côtes d’Armorique ? Peut-être pas. Nous sommes baignés dans la mythologie nordique, je suis fan à titre personnel et j’ai adoré les idées présentes dans cette nouvelle. C’est très agréable à lire même si les beaux yeux verts, héhé, on peut s’en douter.

8ème nouvelle : L’Abyssale

Hina, les kelpies, tout cela m’a intriguée de prime abord. Et puis avec la fin tout prend un sens. Je dois avouer que les pieds froids contre pieds tièdes j’ai pensé à mwa le soir sous la couette :p. Trêve de plaisanterie, surtout si vous n’avez pas envie de croiser le kraken. Une belle histoire, mais n’est-ce qu’une histoire ?

À la fin du recueil, vous retrouvez les informations sur les auteurs, biographies et où les retrouver. Ce que je trouve pas mal car pour les lecteurs ça permet de créer un lien.

La suite :

https://www.facebook.com/la.magie.du.destin/posts/3311940432196977?__tn__=K-R

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AlexandraLFC 2020-07-12T12:17:59+02:00
Nutty Seas

Nutty Seas est un recueil de huit nouvelles où vous pouvez retrouver les textes suivants : « Le diable du marais » d’Alain Marty, « De chair et d’eau » de Rachel Gali, « La thérapie » de Maritza Jaillet, « Sur les traces de Ruby Winston » de Céline Borov, « Le Capitaine Ixe » d’Alicia Alvarez, « Peau de chagrin » d’Amestyale, « Cwan » de Léa Carroué et « L’Abyssale » de F. V Syam.

Une fois de plus, j’ai été conquise par l’originalité dont font preuve les éditions Nutty Sheep. Les légendes marines, les peuples des océans, les créatures aquatiques sont autant de thèmes qui m’inspirent énormément et que j’apprécie retrouver dans mes lectures.

Chaque nouvelle étant rédigée par un auteur différent, chacune possède son propre style, une ambiance particulière. La plupart sont suffisamment longues pour poser un décor qui nous invite au voyage et au rêve. Bien sûr, certaines m’ont davantage plu mais dans l’ensemble, aucune ne m’a déçue.

« Le diable du marais » aborde le thème du triangle amoureux associé à une mythologie qui m’était inconnue. Cette nouvelle ne m’a pas laissée indifférente par le côté sordide qu’elle présente. Ce fut une sacrée mise-en-bouche !

« De chair et d’eau » pourrait correspondre à une réécriture du conte de La Petite Sirène, version originale. J’ai beaucoup apprécié cette nouvelle présentation de l’histoire. Malgré les multiples réécritures de ce conte, Rachel Gali parvient à proposer une version inédite pour moi.

« La thérapie » parle de problèmes de couple entre une sirène et son mari triton. Notre monde est revisité version sous-marine. J’adorerais découvrir un roman ou d’autres épisodes tirés de cet univers. Cette nouvelle est à la fois loufoque et divertissante.

« Sur les traces de Ruby Winston » mériterait également un roman sur cette femme qui part à la recherche de son époux disparu depuis des années. Notre héroïne est courageuse, déterminée. Elle vit une expédition compliquée aux côtés de personnages forts. L’action est au rendez-vous. Céline Borov aborde également le sujet de l’Atlantide. En bref, j’en redemande !

« Le Capitaine Ixe » est aussi une réécriture, autour de la mythologie grecque cette fois. Je me doutais petit à petit de la véritable chute du récit mais j’ai tout de même beaucoup aimé la proposition de l’auteure.

« Peau de chagrin » est un de mes coups de cœur de cette anthologie. On explore le folklore des Shetland et plus particulièrement, la légende des Selkies. Cette nouvelle est celle qui m’a fait ressentir le plus d’émotions différentes.

« Cwan » traite de l’Histoire et notamment, des vikings. J’ai complètement adhéré au texte.

« L’Abyssale » est une nouvelle assez triste. Je n’ai malheureusement pas bien compris la fin et ce que devenaient certains personnages. Toutefois, j’ai quand même apprécié cette histoire. Si l’auteure passe par là, je serais ravie d’avoir quelques petites explications.

En bref, cette anthologie m’a permis de découvrir des légendes que je ne connaissais pas. Chaque auteur a su éveiller mon intérêt, stimuler mon imagination. J’ai très envie de me pencher sur leurs bibliographies respectives. J’accorde un point bonus pour les illustrations au début de chaque nouvelle.

Merci à Nutty Sheep pour leur confiance et cette chouette lecture !

https://alexlovebooks.home.blog/2020/07/12/nutty-seas-par-collectif/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laurafontaine 2020-07-12T19:34:54+02:00
Rattrape-moi

Chroniqueuse pour le blog Au cœur d'une passion voici mon avis.

Un grand merci à Livresque éditions de leur confiance pour ce service presse épique.

J'ai un avis un peu mitigé pour cette histoire.

J'ai eu du mal à m'accrocher à l'héroïne.

On fait donc la connaissance de Morgane di Vitris qui vit à Orcgrime, capitale du royaume du Cid.

Elle est l’aînée de sa fratrie et part pour le mariage de l'une de ses sœurs.

Elle est très dévoué à sa famille et s'oublie un peu.

Elle a du caractère mais elle est très changeante.

J' ai eu du mal à la comprendre. Parfois elle est forte et d'autre elle est juste très pénible.

J'ai souvent eu envie de la secouer pour la faire réagir ou pour lui dire de se taire.

Vient ensuite Matthieu Fouquet marquis de Parisis et héritier potentiel du trône du Cid.

Il est sure de lui et cache un secret. Mais quel est-il ?

Matthieu est arrogant et fait des réflexions très limite parfois, qui m'ont profondément perturbé dans ma lecture.

Je n'ai jamais compris comment l'héroïne arrivait à le supporter.

C'est un personnage plus complexe qu'il n'y paraît.

C'est un personnage qui m'a fait grincer les dents plus d'une fois.

Le père de Morgane et lui ont... Chut je ne peux rien vous dire.

À partir de là tout s’enchaîne.

Matthieu et Morgane vont nous entraîner dans leur périple pour retrouver la famille de celle-ci.

Les personnages secondaires sont pour certains très intéressants et passionnants pour d'autres ils donnent juste envie de les baffer.

Je me suis d'ailleurs attaché plus facilement à certains d'entre eux.

J'ai adoré l'intrigue.

Elle nous plonge dans une aventure ou mystère, incompréhension, tension et peur se mélange pour notre plus grand plaisir.

La romance est très subtile dans ce livre. Il faut vraiment comprendre les sous entendus pour la voir.

La plume addictive de l'auteure nous fait voyager à travers un monde post apocalyptique que nos héros vont nous faire découvrir à travers les événements qui s’enchaînent et se succèdent.

Il n'y a aucun temps mort.

On ne s'ennuie jamais.

Bon vous l'aurez compris j'ai adoré l'intrigue.

Pour conclure je vais juste vous dire que vous devez vous lancer dans cette petite histoire qui ce lit vite pour vous faire votre propre avis. Et surtout si vous aimez découvrir un univers complexe ou les héros partent à la recherche de réponse tout en ce cherchant eux même cette histoire est faites pour vous. Alors qui va ce laisser tenter ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par coralie-fouriau 2020-07-13T10:47:21+02:00
Rattrape-moi

COUVERTURE

La couverture présente un joli paysage avec des arbres, de nuages et un premier plan qui montre les personnages principaux. Le seul bémol que je lui trouve est la présence constante du rouge qui rend le tout un peu fade. La scène est bien en raccord avec une partie de l’histoire. De plus, le train est un transport assez bien utilisé dans celle-ci.

FORME

Plusieurs niveaux de langage sont utilisés, allant du langage familier au langage soutenu selon le personnage. Le texte est fluide et la syntaxe est plutôt correcte.

Les dialogues sont très bien dosés. Les personnages ont bien des choses à se dire, les dialogues ne sont pas là pour meubler.

Les descriptions sont assez bien faites, On s’imagine bien les lieux visités par les personnages et eux-mêmes sont bien décrits.

La présence de figures de style simples permet de comprendre facilement le texte.

J’ai noté quelques fautes, mais sur 168 pages, cela ne représentent même pas 6% de l’ouvrage. Cela n’impacte pas sur la qualité de l’écriture.

L’alternance entre les phrases longue et courtes permet une lecture très fluide.

FOND

L’environnement semble bien maîtrisé ainsi que la gestion du temps. Rien ne m’a choqué d’un point de vue physique (en termes de lois), excepté le fait que Mathieu ait su se jeter sur son adversaire suite au coup de barre sous les genoux.

On apprend à connaître les personnages au fil de la lecture. Le développement se fait assez lentement. On en sait plus à chaque chapitre.

Concernant les faits réels, quelques éléments ont été utilisés pour la description des meubles, des décors, des vêtements, créant ainsi un univers plus réaliste.

Conformément au point précédent, des recherches ont bien été faites afin de donner du poids à l’histoire (ex : meuble Louis XV, tableau de Rembrandt, etc.).

CONCLUSION

Points positifs : personnages intrigants, le côté dystopique qui dynamise la romance, les descriptions bien écrites, la fluidité de lecture, la cohérence du récit.

Points négatifs : des passages qui auraient mérité d’être plus approfondis (toutefois des scènes ont été malheureusement coupées suite au travail éditorial), une fin précipitée.

Mon avis sur le livre : c’est une novella qui se lit assez vite. On suit les aventures de Morgane et l’enquête de Mathieu. À chaque chapitre, on a envie d’en savoir plus, ce qui fait qu’on enchaîne les pages rapidement sans réellement s’en rendre compte.

Déconseillé aux moins de 16 ans en raison de scènes violentes et de deux ou trois scènes osées (bien qu’elles ne soient pas étendues, ni vulgaires).

Sur ma chronique, je lui ai donné la note de 4,25/5. Aussi, le prix est raisonnable compte tenu de la qualité de l’œuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marie-nel 2020-07-15T13:41:24+02:00
Nutty Seas

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis une anthologie des éditions Nutty Sheep. C’est l’occasion pour moi de découvrir de nouveaux auteurs, de nouveaux styles et de nouvelles plumes. Ce recueil comporte huit nouvelles, ayant pour thème commun les légendes de la mer. Les huit auteurs vont revoir à leur façon des histoires que l'ont connait bien avec des sirènes, le kraken ou l'Atlantide. Des légendes que j'ai déjà lues dans d'autres romans et qui sont revisitées ici d’une façon originale.

Je ne vais pas trop revenir sur chaque histoire, car comme c’est un format de nouvelle, il faut veiller à ne pas trop en dévoiler. Je vais tout de même toutes les citer et les résumer en quelques mots.

Ça démarre très fort avec la première, Le diable du marais de Alain Marty, l'histoire deux enfants qui jouent ensemble, un garçon et Juliette, dans les marais. Arrivés à l'adolescence, la cousine Pauline s'ajoute au duo. Une jalousie va s'installer entre les deux filles. Un triangle amoureux avec ce que cela peut comporter de jalousie et de mauvaises intentions. Je ne connaissais pas la créature de la fin, une nouvelle qui s’est lue facilement, racontée à la première personne du singulier ce qui permet de s'attacher encore plus aux personnages.

De chair et d'eau de Rachel Gali, nous entraîne dans une réécriture du conte très connu de La petite Sirène, puisqu’elle raconte l’histoire d'une sirène qui veut voir la lumière et le soleil et se fait attraper par un marin qui tombe amoureux d'elle. La suite change du conte, l'auteure a su faire preuve d’originalité, j'ai beaucoup aimé cette version.

Dans La thérapie de Maritza Jaillet, un couple composé d'une sirène et d'un triton vont voir un psychologue pour couple car ça ne va plus entre eux. Une belle transposition du monde humain au monde de l'eau, une histoire sympa et divertissante.

Sur les traces du Ruby Winston de Cecile Borov est la nouvelle la plus longue du recueil, elle est divisée en chapitres et raconte l’histoire de Mary et Terence, ils sont mariés et vivent heureux. Jusqu'à ce que Terence parte en expédition sur la mer. Il ne reviendra jamais. 5 ans plus tard, Mary décide de partir à sa recherche. Elle monte sur un bateau, et le voyage ne va pas être de tout repos. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle où vont se mélanger plusieurs légendes, celle du kraken mais aussi celle de l'Atlantide. La fin est belle, pas comme on pourrait s'imaginer à la base. Une belle histoire.

Le capitaine Ixe de Alicia Alvarez, on est sur une planète autre que la Terre. Le capitaine Ixe ne cesse de se regarder dans des miroirs, de se parler à lui-même et de se trouver beau...une rencontre inattendue va révéler sa vraie nature.

Métaphore intéressante que je ne révélerai pas, mais qui est plutôt bien trouvée. Une revisite d'un conte dont je tairais le nom pour ne pas donner d'indice et vous laisser la surprise. Je connais déjà Alicia Alvarez pour avoir lu un roman publié également chez Nutty Sheep, j'ai une nouvelle fois pu apprécier son style.

Dans Peau de chagrin de Amestyale, on revisite la légende des Selkies. Un homme est amoureux d'une selkie, une créature vivant dans l'océan et pouvant se transformer en femme sur terre. Il lui vole sa peau de phoque, l'empêchant ainsi de retourner à la mer et la cloitrant sur terre. J'ai beaucoup aimé cette histoire, elle est envoûtante, comme la créature qui en est l’héroïne. La fin m'a surprise, je ne m’attendais pas à cela, un très bon moment.

Avec Cwan de Léa Carroué, je me suis retrouvée au temps des Vikings, un peuple que j’aime beaucoup suivre et qui est très à la mode dans les séries télévisées ou dans les livres. Ici, un viking a vu une sirène et en est tombé amoureux. Il part avec une guerrière pour la retrouver. L’histoire des Vikings et de leur invasion des côtes bretonnes vont se mêler au surnaturel avec des sirènes et un peuple vivant sous la mer. Je ne pensais pas en commençant cette nouvelle qu’elle allait m’amener jusque là. Une belle histoire où beaucoup de légendes se marient et se mélangent parfaitement.

La dernière, L'Abyssale de F.V. Syam, raconte l’histoire de Rozenn, fille d'une prêtresse et amoureuse du prince. Leur amour est interdit, et pour retrouver son prince, Rozenn est prête à tous les sacrifices. On retrouve le Kraken ici aussi. Je ne connaissais pas les Kelpies une belle manière de les connaitre. La fin m'a laissée circonspecte.

Comme vous pouvez le voir, toutes ces nouvelles sont très intéressantes à lire. Elles m'ont toutes beaucoup plu. Je ne peux pas dire que je n'en ai pas aimé une ou préféré, elles ont toutes leur charme, je me suis régalée avec chacune. J'ai ainsi appris des légendes que je ne connaissais pas encore, et j'ai beaucoup aimé. Et comme à chaque fois que je lis ce format, je me dis que ces nouvelles pourraient servir de base à des romans plus approfondis, il y a en tout cas matière à développer pour fournir une histoire plus complète et étayée en décors supplémentaires. Mais je les trouve toutes très complètes, il ne manque rien. Elles sont toutes très bien travaillées, que ce soit dans les décors ou les personnages.

À la fin du livre, c’est un réel plaisir de retrouver les biographies de chaque auteur, cela permet de mieux faire leur connaissance, d'avoir des renseignements sur ce qu'ils ont déjà écrit, cela permet de noter des romans à lire prochainement. J'ai remarqué que la plupart était de jeunes auteurs, avec une moyenne d’âge ne dépassant pas la trentaine pour certains d’entre eux. C’est plutôt encourageant pour nos futures lectures.

À noter également que chaque début de nouvelle est illustrée par un dessin représentatif de l'histoire, ça apporte un petit plus.

J'ai passé un très bon moment avec ce recueil, il n'est pas très long, un peu plus de cent pages sur ma liseuse, les histoires s’enchaînent sans que je m'en sois rendue compte, l’intérêt est à chaque fois renouvelée, le format de la nouvelle donne beaucoup de rythme à la lecture, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Je ne peux que vous recommander ce livre si vous avez envie de partir en voyage dans les mers avec des créatures toutes plus originales les unes que les autres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gaance 2020-07-16T14:38:41+02:00
Fairy Valentine

Fairy Valentine est le premier recueil que je lis, je pense que ce genre de livre peux aider lors des pannes de lectures !

J'ai beaucoup aimé certaines nouvelles mais j'ai aussi eu des flops.

Les nouvelles suivantes sont plutôt agréables:

•"Sang Valentino" que j'ai trouvé romantique mais un peu triste ✨

•"Le quatorzième jour", un peu cliché, sans réelle profondeur mais sympathique.

•"Rendez-vous sous les étoiles" était une lecture touchante mais je n'ai pas accroché aux personnages.

•"Améthyste, la pierre d'énergie", Malheureusement, la plume de l'auteure ne me fait pas ressentir d'émotions.

•"Félibrée", je n'ai pas compris la fin... Oups ? Je ne peux donc pas émettre d'avis dessus.

J'ai préféré "Un amour de pas beau" original, et la fin m'a bien fait rire !

Mais, une nouvelle m'a dégoûtée, je sais, c'est un mot puissant. Mais "Trinquons à la santé des bienheureux" était vraiment trop malsain pour moi.

Heureusement, dans ce recueil, j'ai découvert trois splendides histoires, tant la trame de celles-ci que la plume.

Il s'agit de "Prête à tout" de @jenndidi , on pense à une protagoniste banale, et bien... Pas du tout ! Et cela m'a beaucoup amusé de la voir partir dans ses délires !

"Chimère" de @maritzaj_autrice une histoire amusante et surprenante !

"Toutafée" de @hannah_stazya l'auteure a une imagination folle, la fin m'a frustrée mais au final, j'adore l'idée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AngesHeartHanea 2020-07-18T17:48:56+02:00
Nutty Seas

Quittons ce mouton symbole de Nutty Sheep pour rejoindre les fonds aquatiques.

Voyageons parfois dans le temps pour découvrir les différentes histoires écrites dans ce recueil.

J’avoue que mon histoire préférée, reste la première lue du recueil mais ce n’est que mon avis. Cela ne veut pas dire que les autres ne valent pas le coup.

Rassurez-vous !

Ce recueil permet de voyager et de découvrir aussi des plumes que je ne connaissais pas.

J’avoue que j’hésitais un peu avant d’accepter ce SP proposé par la M.E. mais je ne regrette pas car ça me donne envie d’en découvrir plus sur certains auteurs...

https://hearthaneasbook.wordpress.com/2020/07/09/nutty-seas/

Afficher en entier

Dédicaces de Maritza Jaillet
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Maritza : 2 livres

Auto-Edition : 1 livre

entrou'vert : 1 livre

Evidence Editions : 1 livre

Tonnerre factory éditions : 1 livre

Les Éditions Livresque : 1 livre

Nutty Sheep : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array