Livres
482 067
Membres
468 583

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Marquis de Sade

699 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par ninanina 2009-08-22T12:05:19+02:00

Biographie

Donatien-Alphonse-François de Sade naît à Paris le 2 juin 1740. Il est le descendant d'une vieille et prestigieuse famille de l'aristocratie de Provence. A 14 ans, il entre dans une école militaire réservée aux fils de la plus ancienne noblesse et, sous-lieutenant un an plus tard, participe à la guerre de Sept ans contre la Prusse. Il y brille par son courage, mais aussi par son goût pour la débauche. Revenu, en 1763, avec le grade de capitaine, il fréquente les actrices de théâtre et les courtisanes. Son père, pour y mettre fin, cherche à le marier au plus vite.

Le 17 mai 1763, il épouse Mlle de Montreuil, de noblesse récente, mais fortunée. Il ne s'en assagit pas pour autant et fait, dans la même année, son premier séjour en prison pour « débauches outrées ». En 1768, il est à nouveau incarcéré six mois pour avoir enlevé et torturé une passante. Il donne fêtes et bals dans son domaine provençal de La Coste, voyage en Italie, notamment avec sa belle-sœur, dont il s'est épris. A Marseille, en 1772, il est accusé d'empoisonnement (il avait en fait distribué, lors d'une orgie, des dragées aphrodisiaques à quatre prostituées qui avaient rendu malade l'une d'entre elles) et doit s'enfuir en Savoie. Condamné à mort par contumace, il est arrêté, s'évade, puis cinq ans plus tard (au cours desquels il alterne voyages et scandales), il est arrêté à Paris où il était venu régler ses affaires à la suite du décès de sa mère.

Malgré les interventions de sa femme, il va passer cinq années dans le donjon de Vincennes, écrivant pièces de théâtre et romans pour tromper son ennui, avant d'être transféré à la Bastille où il commence la rédaction des Cent vingt journées de Sodome (1785) puis, deux ans plus tard, Les infortunes de la vertu et Aline et Valcour. En juillet 1789, dix jours avant la prise de la bastille, il est transféré à Charenton, dans un asile de fous. Il doit abandonner sa bibliothèque de six cents volumes et ses manuscrits.

Il recouvre la liberté, accordée à toutes les victimes de lettres de cachet, en 1790. Sa femme, lasse de ses violences, obtient la séparation. Ses deux fils émigrent. Pour survivre dans le Paris révolutionnaire - ses biens, en Provence, ont été pillés et mis sous séquestre - il cherche à faire jouer ses pièces, se lie avec une jeune actrice, Marie Constance Quesnet, qui lui restera fidèle jusqu'au bout. Justine ou les malheurs de la vertu est publié - anonymement - en 1791.

Pour faire oublier ses origines nobles, il milite dans la section révolutionnaire de son quartier. Mais son zèle n'est-il pas assez convaincant ? Fin 1793, il est arrêté et condamné à mort. Oublié dans sa geôle à la suite d'une erreur administrative, il échappe à la guillotine et est libéré en octobre 1794.

Vivant chichement - ses seuls revenus sont ses écrits - il publie en 1795 La philosophie dans le boudoir, Aline et Valcour, La nouvelle Justine et Juliette (Justine et Juliette sont deux sœurs, l'une incarnant la vertu, l'autre le vice, qui subissent des aventures où la luxure le dispute à la cruauté). La presse l'accuse d'être l'auteur de « l'infâme roman » Justine. Il s'en défend maladroitement. En 1801, la police saisit ses ouvrages chez son imprimeur. On ne lui pardonne pas sa violence érotique, son « délire du vice », sa pornographie. Sans jugement, par simple décision administrative, il est enfermé dans l'asile de fous de Charenton. Il va, qualifié de « fou » mais parfaitement lucide, malgré ses suppliques et ses protestations, y mourir le 1er décembre 1814 sans jamais retrouver la liberté. Cet esprit libre, sur ses 74 années de sa vie, en aura passé 30 en prison.

Ses descendants refuseront de porter le titre de marquis, et il faudra attendre le milieu du XXe siècle pour que son œuvre, dans laquelle il a ouvert la voie à la psychologie sexuelle moderne, soit « réhabilitée ».

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
87 lecteurs
Or
217 lecteurs
Argent
192 lecteurs
Bronze
166 lecteurs
Lu aussi
297 lecteurs
Envies
270 lecteurs
En train de lire
31 lecteurs
Pas apprécié
66 lecteurs
PAL
327 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.97/10
Nombre d'évaluations : 230

3 Citations 129 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Marquis de Sade

Sortie Poche France/Français : 2017-09-14

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-08-11T21:12:21+02:00
Les Infortunes de la vertu

Un ouvrage très incisif, spirituel, on se questionne sur la nature humaine.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2019-08-13T19:05:59+02:00
Contes licencieux

Encore un superbe texte du Marquis de Sade, c'est un régal à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cecile-156 2019-09-18T10:17:47+02:00
Les Crimes de l'amour

C'est avec beaucoup d'appréhension que j'ai commencé à lire ces nouvelles du Marquis de Sade réputé pour ses histoires perverses, immorales et parfois même pédophiles.

Et c'est avec grande surprise que je me suis délectée de ces histoires.

Ici, point de sadisme ou d'histoires dégoûtantes. S'il y a violence, elle est surtout psychologique. Pas ou peu de violence physique, pas d'érotisme ni d'allusions perverses. C'est même assez poétique.

En revanche, place à la passion et au tragique, aux complots et aux crimes passionnels. Ce qui est assez marquant c'est que dans ces nouvelles Sade met en avant la vertu, le moralisme et dénonce toute immoralité.

Assez surprenant de la part d'une personne dont la totalité des ouvrages a été censurée après l'écriture de "Justine" pour outrage. Est-ce une manière de se repentir. Les crimes de l'amour a été écrit pendant son incarcération à la Bastille.

Une belle surprise donc que ce livre, que j'ai dévoré assez rapidement. Le livre ayant été écrit un peu avant 1800, il est écrit dans un français que nous n'avons plus l'habitude de lire et il est sans nul doute que certains ne l'apprécieront pas. Mais pour tous ceux qui aiment la littérature d'époque, il pourrait aussi vous emporter.

Afficher en entier
Justine, ou les infortunes de la vertu

Je me suis attaquée a une lecture plus hardie que celles que je pratique habituellement. Elle m'a demandé un effort car le style bien que parfait est difficile d'abord. Mais j'ai été récompensée de cet effort ! Je savais que Sade était l'un des auteurs les plus sulfureux de la littérature Française. Mais, il décrivait les scènes les plus osées sans la moindre vulgarité, et avec un talent évocateur inoui. Dans "les malheurs de la vertu" les libertins énoncent de très longues tirades qui les font paraitre savants et logiques et pour de nombreux lecteurs, semble-t-il, les petites phrases de Justine-Thérèse la font paraitre ridicule mais n'est ce pas plutôt elle celle qui trouve la force de se battre pour des valeurs morale et le respect d'autres être humains? Une philosophie déroutante est dépeinte dans cet ouvrage. Qui est la vraie victime entre Justine et les libertins ? La réponse, au fil des pages, devient de moins en moins évidentes à donner. Justine est-elle vraiment l'incarnation de la vertu ou la pire des libertines ? Sade parvient par la colère et la révolte qui transparaissent de cet ouvrage à poser des questions terriblement gênantes pour le lecteur .

J'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ange999 2019-10-17T17:30:37+02:00
La Philosophie dans le boudoir

Je ne suis repenchée sur le plus sulfureux des écrivains. Sade est un vrai écrivain, avec un style, un univers, une vision du monde et une philosophie. Son immense talent est incontestable.

Se contenter d'un jugement moral ne présente pas le moindre intérêt. Certes, Sade était un dégueulasse, et sa dégueulasserie transpire de toutes les lignes de sa vie et de son oeuvre, cela ne veut pas dire qu'il faille le bâillonner, le refuser, et faire comme s'il n'avait jamais existé. Son existence, son oeuvre, sa philosophie, son amoralité érigée en véritable projet politique et même métaphysique, doivent être comprises, analysées, décortiquées. Il ne faut pas se polariser sur la partie "sexuelle" de l'ouvrage, fort développée et fort instructive, en dépit de son extravagance et (parfois) de son manque de réalisme ( nos ancêtres avaient déjà tout inventé dans ce domaine !!! ) l'essentiel est ailleurs, et ce qu'il y a d'extraordinaire avec le " Divin Marquis", c'est qu'il est aujourd'hui aussi inacceptable pour les bien-pensants (apologie de l'inceste, de la pédophilie, de la cruauté...) qu'il l'était il y a deux cents ans, mais pour d'autres raisons (athéisme enragé et revendiqué, remise en question de tous les pouvoirs, apologie de l'homosexualité à une époque ou cela pouvait vous conduire en prison, proclamation du droit des femmes à disposer librement de leur corps, et de ce fait conduire à l'avortement, voire à l'infanticide...) autrement dit ce que nos bien-pensants trouveraient exemplaire et visionnaire dans son oeuvre (athéisme, liberté sexuelle, condamnation de la peine de mort) voisine à chaque page avec des idées qu'aucun écrivain d'aujourd'hui n'oserait exprimer, et aucun éditeur publier. Il est donc aussi subversif qu'en son temps, ...à lire et à relire, car cet ouvrage est écrit dans un français admirable de clarté et d'élégance. Le "Divin Marquis" n'a, en définitive, pas laissé grand-chose de vraiment nouveau à dire pour ses successeurs !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NateRiver 2019-10-17T21:42:01+02:00
Les 120 journées de sodome

Rapidement monotone et doté d'un nombre important de personnages (cependant pas vraiment traités), le livre n'est pas trop difficile dans la forme à lire.

Afficher en entier
Justine, ou les infortunes de la vertu

Un bon livre avec une belle morale en finalité.

Même si j'ai pris du temps a lire cette histoire je suis contente de cette fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NoemieYume 2019-11-16T21:57:05+01:00
Les 120 journées de sodome

Une lecture qui ne peut forcément pas plaire à tout le monde, l'histoire y va crescendo, pour ma part - je n'ai pas pu lire les dernières pages tellement celles-ci devenaient trop hard pour moi...

Afficher en entier
Justine, ou les infortunes de la vertu

Par curiosité je suis partie lire Justine les infortunes de la vertu et rarement un livre ma autant intéressé ! Par facile d'abord Dar le style littéraire , bien que parfait , n'est pas celui d'aujourd'hui ! Cependant un bouquin qui ma fait rentrer dans la littérature du 18ème. Justine, orpheline sortie du couvent choisit les voies de la morale chrétienne comme principe d'existence. Sortie en même temps du couvent, sa soeur juliette choisit la voie opposée (celle du vice) et connaît fortune et honneurs, Justine endure mille sévices dégradantes mais garde malgré tout foi en Dieu et en l'homme, et tout le plaisir de lecture rejoint le plaisir que Sade met dans la torture infligée à l'éternelle innocente, dont le sadisme tire bien sûr toute son essence. Ce cruel récit déroule sa morale philosophique et pamphlétaire: le mal est une voie autant envisageable que le bien et d'ailleurs recommandable dans une société ou seul le vice triomphe. La pauvre Justine éprouvera cette vérité jusqu'au bout.

Afficher en entier
La Philosophie dans le boudoir

J'ai été surprise d'apprécier cette lecture loin de celles que je pratique habituellement!!! Il est toujours jouissif de temps à autre de lire un classique car le style est bien différent des livres actuels et le maniement du français bien meilleur ( même si cela demande un gros efforts) Pour ce récit, j'ai apprécié que Sade dénote l'aspect psychologique de la situation sur la violence physique. Le thème principal est celui de l'inceste. C’est du Sade, le côté sombre des lumières : un personnage qui ne laisse personne indifférent.

Afficher en entier

On parle de Marquis de Sade ici :

Présentation des nouveaux
2009-08-29T12:41:54+02:00

Dédicaces de Marquis de Sade
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 10 livres

10/18 : 5 livres

Flammarion : 4 livres

France Loisirs : 2 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

Norbert Crochet présente : 1 livre

Dominique Leroy : 1 livre

Delcourt : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array