Livres
514 719
Membres
527 683

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Martin Michaud

146 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Né en 1970, établi à Montréal depuis plus de vingt ans, Martin Michaud a longuement pratiqué le métier d'avocat d'affaires avant de se consacrer pleinement à l'écriture.

Reconnu par la critique comme l'un des meilleurs écrivains de romans policiers québécois, il a obtenu un succès fulgurant avec ses quatre premiers thrillers Il ne faut pas parler dans l'ascenseur, La chorale du diable, Je me souviens et Sous la surface, qui lui ont valu la reconnaissance du public et de nombreux prix littéraires. Outre ses activités de romancier, il travaille à la scénarisation de ses œuvres et de projets originaux pour la télévision et le cinéma.

Ses œuvres seront prochainement édités en Europe par Kennes Éditons.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
70 lecteurs
Or
116 lecteurs
Argent
68 lecteurs
Bronze
33 lecteurs
Lu aussi
37 lecteurs
Envies
90 lecteurs
En train de lire
13 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
196 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.09/10
Nombre d'évaluations : 93

0 Citations 58 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Martin Michaud

Sortie Poche France/Français : 2018-03-07

Sortie Canada/Français : 2015-11-05

Les derniers commentaires sur ses livres

Victor Lessard, Tome 1 : Il ne Faut pas Parler dans l'Ascenseur

Je ne connaissais pas du tout cet auteur, dont ce fut une véritable découverte.

J'ai adoré ce livre, je l'ai dévoré, c'est un vrai page-turner.

Il vous captive de la première à la dernière page.

Le sergent détective Lessard est un héros un peu cabossé par la vie, et c'est ce qui le rend si attachant.

Si vous cherchez un nouvel auteur à découvrir, ne cherchez plus, vous l'avez trouvé.

Je n'ai qu'une hâte, c'est de lire la suite des aventures du sergent-détective Victor Lessard.

Afficher en entier
Victor Lessard, Tome 2 : La Chorale du Diable

Le 2ème opus des enquêtes de Victor Lessard, est une vrai pépite.

Tout y est, suspense autour de ce drame odieux, puis en fouillant on en apprend bcp plus, jusqu'à un réseau de pédophilie, puis des prêtres, et du paranormal, le tout distillé au milieu du passé, horrible, de Lessard, qui le mène au plus profond de l'horreur humaine.

Afficher en entier
Victor Lessard, Tome 3 : Je me Souviens

Y a pas à dire, chaque livres des enquêtes de Victor Lessard sont une véritable pépite !

Dans ce 3ème Tome, il nous embarque dans les méandres d'un complot ou la mort de JFK viens troubler encore plus les méninges de Lessard, déjà bien agités par ses problèmes avec son fils...

Je ne vous en dirais pas plus, je vous propose de vous plongez dans les 636 pages du livre, qui ce lisent très vite, car il est impossible de le lâcher.

Moi je m'en vais lire le 4ème Tome ?

Bonne lecture

Afficher en entier
Victor Lessard, Tome 4 : Violence à l'Origine

C'était le 4ème Tome de la saga Lessard.

D'ailleurs je viens d'apprendre qu'un 5ème Tome allait sortir prochainement au Québec, (ils ont de la chance).

Ce livre parle de l'enlèvement d'un petit garçon de 6 ans, Maxime en 1981.

Mais il faut que je vous préviennent, ne soyez pas troublé en commençant par le chapitre 1 qui est suivi du chapitre 49.

C'est normal et c'est très bien ficelé ?

Revenons à nos moutons...

On va voir ce que va devenir Maxime après son enlèvement.

Lessard lui est tjr aussi cool, ou barré, ou sérieux. Tout ça à la fois on va dire. Lol

Bref, Martin Michaud, sait comment nous entraîner dans les bas fonds de la société et nous faire réfléchir à comment on aurait réagis, nous.

On se creuse la tête pour savoir qui a fait quoi, comment, pourquoi.

On devient fou, comme Lessard.

Mais au final on en redemande encore, car on aime triturer nos méninges avec Lessard.

Je peux vous dire que vous ne savez pas ce que vous loupez en passant à côté de cet écrivain et de cette saga qui est juste Génial.

Afficher en entier
Victor Lessard, tome 5 : Ghetto X

Martin Michaud s'est vraiment surpassé. C'est mon préféré jusqu'à maintenant. Mais peut-être pourra-t-il encore nous surprendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceaime2B 2019-10-08T14:30:43+02:00
Sous la surface

Un thriller "épais".

l'intrigue est bien menée; La trame est solide, tissée serrée; presque trop.

J'ai pris plaisir à cheminer dans cette ambiance des primaires américaines en découvrant, sans surprise, les compromis, les trahisons et les crimes qui jalonnent les parcours politiques.

La fiction ici n'est certainement pas très loin de la réalité.

Ces propos n'engagent que moi bien évidemment.

Au demeurant j'ai bien aimé ce roman qui m'a tenu en haleine un bon moment.

Le final est surprenant qui fusionne très subtilement l'auteur avec un des principaux personnages; une femme en l’occurrence!

Afficher en entier
Victor Lessard, tome 5 : Ghetto X

Un très bon polar, avec beaucoup d’actions et de suspenses.

Afficher en entier
Victor Lessard, tome 5 : Ghetto X

Câlice de chien sale ! Je garderai un chien de ma chienne à NetGalley pour l’envoi de ce titre en PDF (et pas noté dans la fiche que c’était du PDF) !

Crisse de câlice d’ostie de tabarnak ! Je ne vous raconte même pas la lecture horrible que cela donne sur une liseuse puisque c’était écrit en tout petit caractères et qu’avec un PDF, on perd l’option d’agrandissement.

Un truc à te flinguer les yeux !

N’étant pas une artiste du transformisme d’un PDF en fichier Epub, j’ai fait plus simple : je suis allée à la librairie pour l’acheter en format papier !

Un comble, quand on y pense bien. On a fait des révoltes pour moins que ça et je n’apposerai pas le logo de chez NetGalley puisque cette lecture se fait à mes frais et sur papier ! Criss de tarla, va.

Ceci dit, j’étais vénère mais j’ai attaqué le roman d’un bon pied puisque l’auteur n’était pas responsable et le livre encore moins.

Premier constat : je n’ai pas révisé mon « Petit Québécois Sans Peine » et j’ai donc ramé avec leurs expressions fleuries. Les jurons, ça va, je maîtrise quand ils se mettent à sacrer, mais le reste de leur parler qui mélange des anglicismes et d’autres expressions bien à eux, là, je cale…

Le rythme de ma lecture a donc pris un coup dans l’aile. Mon char n’avançait plus.

Deuxième constat : autant où j’ai adoré le côté haut en couleur de Jacinthe, l’ancienne partner de Lessard chez les poulets, autant où je n’ai pas accroché avec Victor Lessard au départ.

Là, niveau flic portant un lourd passé, on est dans les médaillés des championnats du monde des personnages littéraires maltraités dans leur enfance par leur créateur littéraire.

Anybref, je vous le dis, la première moitié du roman fut assez laborieuse, je ramais, je ne prenais pas mon pied littéraire et j’en étais à penser à ma liste des courses à faire, ce qui est un signe qui ne trompe pas sur mon peu d’intérêt dans une lecture.

Puis, passé la moitié (à peu près), ma tête s’est redressée et mon esprit à balancé la liste des courses et j’ai ensuite eu du mal à quitter ma lecture puisque les 300 dernières pages ont été lues d’une traite.

Si jamais, "Se payer la traite", c’est synonyme de "se payer du bon temps" ou "s’offrir des folies". Ben oui, j’ai dû réviser un peu mon québécois pour comprendre ce que les personnages disaient, bande d’ostie d’mongol, va !

La seconde moitié était bien mieux, plus rythmée, plus chouette, j’ai commencé à apprécier Lessard, j’ai apprécié les petites phrases bien vraies de l’auteur.

Dommage que mon départ avec le récit fut si chaotique, que je n’aie pas accroché plus que ça à l’enquête et qu’il m’ait fallu passer la moitié pour commencer à me plaire dans ce roman. Si je n’avais pas eu l’obligation de rendre une chronique, je pense que je l’aurais abandonné sans aucun remords.

Presque 300 pages lues laborieusement avant que je ne me ressente le plaisir de lecture, sérieux, je m’en câlisse pas du tout, moi car le pitch me plaisait et j’aurais préféré passer du bon temps avec Victor Lessard un peu plus rapidement.

Anybref, tout n’est pas à jeter, j’ai fini par me plaire dans ce roman policier aux senteurs exotiques du parler québécois et tout compte fait, l’enquête était chouette dans sa seconde partie.

Mais le fichier en PDF, ça c’était un maudit criss’ de fond de capote recyclé !

Afficher en entier
Victor Lessard, tome 5 : Ghetto X

C'est la première fois que je vais lire un livre d'un écrivain Québécois j'espère ne pas être déçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivie10 2020-01-16T15:39:36+01:00
Sous la surface

Comme d'habitude, j'ai devoré ce livre en 4 jrs (et en prenant tout mon temps).

Pour moi Martin Michaud est un auteur de thriller, qui mérite d'être beaucoup plus connu en France.

Ses livres sont digne des grands auteurs Français comme Giebel.

Si vous voulez découvrir un nouvel auteur nordique, laissez - vous tentez par ses livres, vous ne serez pas déçu.

Je vous conseil de commencez part ses 3 premiers livres, on trouve son héros, Victor Lessard. ?

Afficher en entier

Dédicaces de Martin Michaud
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kennes Editions : 5 livres

Goélette : 4 livres

les éditions goélette : 2 livres

Générales First : 1 livre

VLB éditeur : 1 livre

Libre expression : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array