Livres
477 750
Membres
458 714

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Maryse Dubuc

3 962 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par sylvain 2013-03-08T10:44:12+01:00

Biographie

Maryse Dubuc, dite Dubuc (née le 21 octobre 1977 à Sherbrooke), est une scénariste de bande dessinée québécoise.

Maryse Dubuc voulait devenir infirmière, mais elle a fait des études en lettres françaises tout en travaillant comme coloriste pour le mensuel de BD Pignouf. Elle a ensuite colorié quelques albums des deux côtés de l'Atlantique, aux éditions Les 400 Coups et Vents d'Ouest, mais s'est surtout consacrée à l'écriture de romans pour la jeunesse. Elle est à l'origine avec son compagnon Delaf de la série Les Nombrils, publiée d'abord dans le magazine Safarir et ensuite dans Spirou HeBDo et en albums.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Maryse_Dubuc

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 435 lecteurs
Or
3 905 lecteurs
Argent
3 348 lecteurs
Bronze
3 003 lecteurs
Lu aussi
5 234 lecteurs
Envies
811 lecteurs
En train de lire
54 lecteurs
Pas apprécié
54 lecteurs
PAL
277 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.87/10
Nombre d'évaluations : 3 279

0 Citations 2 016 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Maryse Dubuc

Sortie France/Français : 2018-11-09

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Nombrils, Tome 7 : Un bonheur presque parfait

Plus l'on avance dans l'histoire et plus l'on voit que parfois certaines attitudes peuvent en cacher d'autre et aussi Spoiler(cliquez pour révéler)peuvent cacher une profonde souffrance. Top comme d'habitude !

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 8 : Ex, drague et rock'n'roll !

Toujours aussi bien, toujours aussi drôle, toujours aussi addictif ! j'ai adoré comme d'habitude !

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 1 : Pour qui tu te prends ?

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 2 : Sale temps pour les moches

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 3 : Les Liens de l'amitié

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2019-11-25T03:07:48+01:00
Les Nombrils, Tome 4 : Duel de belles

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 5 : Un couple d'enfer

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 6 : Un été trop mortel

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 7 : Un bonheur presque parfait

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier
Les Nombrils, Tome 8 : Ex, drague et rock'n'roll !

Comme la plupart des Bd, je ferai un commentaire global pour toutes.

"Les Nombrils", ce n,est pas juste des bagues au dépend des "losers", des ados caricaturés et des bitcheries variées, c,est beaucoup plus. Derrière l'humour tantôt drôle tantôt cynique, il y a aussi tout un univers social largement illustré. J'ignore si les auteurs avaient en tête de critiquer quoi que ce soit, mais le fait est que dans ces BD, il y a des éléments dénoncés: élites hypocrites, laissés pour compte sociétaires, homophobes, modèles esthétiques extrêmes, et j'en passe. Cette dénonciation n'est pas directe, bien sure, mais les réactions des personnages parlent d'eux même.

J'apprécie les personnages, qui ne restent pas statiques, mais qui au contraire, sont appelés à évoluer, parfois en bien, parfois en pire. C,est le propre d'un personnage comme d'un humain de changer après tout, mais ce n'est pas garanti dans toutes les histoires. Ils sont les dignes acteurs d'une trame haute en péripéties et le rendu général est réaliste, plausible psychologiquement parlant. De plus, ils sont tous relativement complexes et différentiés les un des autres, autant psychologiquement que physiquement.

J'apprécie également le nombre de thèmes abordés, nombreux, variés, entremêlés. On jouit d'une action sur plusieurs plans, pas seulement sur la trame des trois filles, ce qui peut accentuer certaines scènes importantes en ayant le point de vue des autres acteurs en présence.

Finalement, je souligne le coup de crayon, tout en courbes et en expressions faciales hilarantes, qui s'améliore de Bd en BD. J'adore les petits détails aussi qui ponctue l'action, plus ou moins évidents. Parfois, ce sont des personnages arrière plan qui font telle ou telle action, et parfois il s'agit des objets qui placés dans un contexte, sont très drôle.

Bref, c'est une Bd riche, intelligente et qui peut vous faire balader d'un extrême à l'autre sur le spectre des émotions. À découvrir absolument.

* Compte tenu de la teneur des sujets et l'humour indirecte et sarcastique largement rependu, je recommande ces BD davantage au publique adolescent-adulte.

Afficher en entier

Dédicaces de Maryse Dubuc
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dupuis : 12 livres

Vents d’Ouest : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array