Livres
454 573
Membres
402 883

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Maud Tabachnik

211 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-11-06T16:37:50+01:00

Biographie

Bonjour, voici ma bio !

Née un 12 novembre, ce qui pour quelqu'un d'aussi peu pacifique commence mal. Et c'est à la maternité Beaudelocque dans le 14e arrdt à Paris que ça se passe.

Mon père, né aussi à Paris, comme ma mère, fonce me déclarer pendant que celle-ci se remet de ses émotions.

Je poursuis et réussis à rattraper deux séries d'études secondaires, générales et commerciales, et finis par me décider pour un diplôme de kinésithérapeute, spécialité osthéopathe.

Pendant mes études médicales je suis nommée surveillante au Lycée Hector Berlioz à Vincennes où mon caractère fait merveille dans la discipline de ces 2500 chenapans de sexe mâle, et au bout de huit jours je suis bombardée Surveillante générale avec un bureau personnel... et la même fiche de paye.

j'exerce deux ans dans une clinique du Havre et me rapatrie vite fait à Paris supportant mal l'air iodé du large et l'air...coincé de la bourgeoisie havraise.

J'ouvre un cabinet où j'exerce avec succès durant dix-sept années, mais estime au bout de ce temps avoir suffisamment redressé de dos et aligné d'articulations pour m'arrêter.

Je me fais remplacer et achète une jolie petite propriété en Touraine où entre deux plants de poireaux et deux sulfatages d'arbres fruitiers, je commence d'écrire.

Je n'arrêterai plus.

Je reviens à Paris et me voilà.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.61/10
Nombre d'évaluations : 54

0 Citations 54 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Maud Tabachnik

Sortie France/Français : 2018-04-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par sagweste 2018-06-27T10:01:52+02:00
scène de crime

http://saginlibrio.over-blog.com/2018/06/scene-de-crime-de-maud-tabachnik.html

Je remercie les Editions De Borée avec lesquels j'ai remporté ce livre lors d'un concours qu'ils avaient organisé sur leur page FB.

Je suis très heureuse d'avoir découvert cette auteure par ce biais. Et oui, elle écrit des thrillers et autres romans depuis plus de 20 ans et pourtant je ne m'étais jamais penchée sur ses écrits. Et bien ce recueil de nouvelles m'a mis l'eau à la bouche et je compte bien dévorer un de ses livres prochainement.

Ici 17 nouvelles ayant pour fil rouge, la mort, le crime, la tension extrême qui entoure l'acte en lui même, qu'il soit légitimé ou non avec des circonstances atténuantes ou pires encore, Maud Tabachnik explore les sensations qui peuvent nous traverser, l'empathie naturelle qui émerge ou encore l'horreur absolue d'une situation qui ne peut que finir en drame.

Les scènes sont claires dès le début, on se sent parfaitement intégré dans l'histoire, on sait à qui on a affaire, souvent, même si la finalité est surprenante, toujours. Tout se joue sur la psychologie des personnages, différentes à chaque nouvelle, homme, femme, enfant. Tous y passent, tous réagissent de par leurs propres ressentis particuliers pour se dire, en tant que lecteur, que dans une même situation, qu'elle aurait bien pu être notre réaction à nous.

Ce recueil se lit sans lâcher une page, il est flippant, mordant et ces nouvelles étaient un régal pour moi qui adore ce thème angoissant. La dernière nouvelle est une apothéose de l'auteure sur elle-même, je suis restée soufflée par cette analyse!

J'en profite également pour souligner la magnifique couverture de ce livre, ce cœur rouge ficelé de barbelés: accrocheur et très expressif du contenu des nouvelles contées ici.

Enjoy!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2018-07-22T14:01:56+02:00
scène de crime

https://egideofbooks.blogspot.com/2018/07/76-scene-de-crime.html

Merci aux éditions De Borée pour leur confiance.

Ce roman est un recueil de nouvelles à ma grande déception et je dois dire que je ne l’ai pas sous les yeux et j’ai oublié de marquer le titre des nouvelles d’ailleurs pour vous les raconté une par une, donc ce sera un résumé du livre entier. (Peut-être même que je vais faire comme ça maintenant pour les recueils de nouvelles tient !)

Comme vous vous en doutez, les nouvelles c’est trop court ! Et celle-là n’échappe pas à la règle. Cela m’a un peu laissé sur ma faim mais ce fut quand même assez entraînant comme histoires. Leur fil conducteur reste la vengeance et l’auteur a bien su la transmettre à travers toutes ses nouvelles. Ce que j’ai aimé surtout dans ce roman est l’évolution des ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par unpeudelecture 2018-10-01T10:14:29+02:00
scène de crime

Je tiens tout d’abord à remercier les Éditions « de Borée » pour m’avoir fait découvrir ce livre et pour leur confiance. J’ai détesté ce livre autant que je l’ai aimé. 17 nouvelles sont réunies dans ce livre, voilà ce qui m’a fait le détester, les nouvelles sont si addictives qu’on en veut plus. Chaque fois, j’ai cette impression de trop peu. Le thème de toutes ces nouvelles : la vengeance. Chaque histoire gravite autour de ces sentiments de haine, de mort, mais surtout tout l’atrocité et les réflexions qui entourent l’acte. Découvrez comment des personnes comme vous et moi peuvent devenir des êtres dépourvus de compassion, capable des pires crimes. L’auteur a une plume riche et enivrante, elle nous permet d’imaginer la scène à la perfection, de vivre l’instant, mais aussi les émotions des protagonistes. Cependant, bien que tout soit clair dès le début de chaque nouvelle, chaque fin est surprenante. L’angoisse vous tient aux tripes. Page après page, vous vous identifiez aux personnages peu importe le sexe et l'âge. La question principale reste : « Et vous, qu'auriez-vous fait ? » En tout cas, je me suis régalée de peur dans ce livre intense que je vous recommande.

#Ilena

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Realmofdreams 2018-10-09T14:08:27+02:00
L'ordre et le chaos

Un road-trip sanglant plutôt original. Difficile de lâcher ce livre une fois commencé, tant on veut savoir ce qu'il va advenir des personnages.

Spoiler(cliquez pour révéler)J'ai trouvé que la soudaine folie/schizophrénie de Meryl arrive un peu comme un cheveu sur la soupe, même si au final c'est peut-être la solution la plus logique (quoiqu'un peu trop facile à mon goût) J'ai beaucoup aimé me retrouver face à la descente aux enfers de Meryl, qui n'avait pourtant rien d'une meurtrière au premier abord, et c'est peut-être la première fois de ma vie que j'ai réussi à "m'attacher" à un personnage criminel. Le policier, Russel, ainsi que son lieutenant Larsen, sont tous les deux assez sympathiques et j'ai aimé les suivre tout au long de la résolution de cette affaire.

La fin est choquante et totalement inattendue, de celles qui vous laissent un goût amer et qui pourtant ne pourrait pas mieux conclure une pareille histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2018-10-21T17:04:11+02:00
Ne vous retournez pas

Je n'ai pas réussi à aller au bout de ce livre.

Trop caricatural le flic qui a perdu sa famille car victime d'un tueur en série. Trop cliché j'en ai marre de ce type de roman mais ce n'est que mon avis...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-01-09T20:05:18+01:00
Gémeaux

Première lecture d’un Maud Tabachnik et même si je n’ai pas été totalement convaincue par Gémeaux je dois dire que tous les éléments y étaient. De vrais vilains, un méchant, un simplet et même un corse pas sympathique pour deux sous. Face à eux un duo flic/journaliste sur lesquels j’aurai aimé en savoir un peu plus. Comme ce sont des personnages récurrents, cela devrait être possible de retrouver le premier livre de la série où ils apparaissent. Ces deux là, sont du genre à traîner de sacrées valises derrière eux, oui mais les quelles ? On retrouve donc le personnage de Sam Goodman, flic ayant une mère juive envahissante, c’est un pléonasme et Sarah journaliste au repos après une dernière enquête fort traumatisante. Pourtant la vie va faire qu’ils vont se retrouver pour travailler ensemble à résoudre une terrible chasse à l’homme qui tourne plutôt mal. Beaucoup de clichés certes mais une belle énergie de desperados avec une scène superbement écrite. Les dialogues sont taillés à la serpe avec des pointes d’humour, et même une histoire yiddish en bonus. L’auteur n’hésite pas à partir dans une direction sensible, moi dès que l’on touche aux enfants ça me bouleverse toujours. Alors, elle n’y va pas avec le dos de la cuillère et j’ai souffert à leur côté. Je n’en resterai pas là car je suis bien décidée à lire d’autres polars de cette auteure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sylviek 2019-01-10T23:27:41+01:00
Douze Heures pour Mourir

Le 24 décembre, il fait froid Noël se prépare, au commissariat central dans la 36ème rue du Queens, l’équipe de nuit espère une nuit calme. Un appel fait tout basculer. L’Armée de libération d’Al-Qods exige la libération de 30 prisonniers contre des otages, mais pas n’importe lesquels. Des prisonniers dont certains ont participés au 11 Septembre contre des enfants et des professeurs juifs retenus dans leur école.

Commence alors une très longue nuit pour Charlie Rozen flic juif de permanence qui va se retrouver à œuvrer auprès du maire de New-York et des hautes autorités tout en découvrant l’amour d’une femme.

Victimes, terroristes, Maire, Président, policiers, l’action ou l’inaction résident dans le suspens et le point de vue de chacun des protagonistes. Du jeune terroriste qui hésite à tuer des enfants mais qui conditionné depuis l’enfance nourri une haine contre les juifs, de celui qui veut mourir en martyr, de celui qui veut rentrer au pays en héros, de l’anonyme prêt à mourir, de celui qui ne veut pas céder, de celui qui se retrouve confronté à des choix quitte à prendre la place des otages, des parents désespérés, des professeurs qui vont se révéler, de Tel Aviv à New York.

12 heures pendant lesquelles l’humain et la politique vont se côtoyer jusqu’au dénouement final.

Un final d’ailleurs ô combien surprenant !

J’ai apprécié que gravite autour du personnage de Charlie Rozen -le narrateur- plusieurs personnages dont l’auteure nous livre description. On est ainsi pris dans le chaos de ces personnes qui se retrouvent toutes mêlées de près ou de loin à cette course contre la montre. Elle aborde aussi le côté publique et politique de par les officiels.

Un bon suspens lu d’une traite, mon premier roman de Maud Tabachnik qui me donne envie d’aller plus en avant dans la découverte de ses écrits.

Afficher en entier
L'impossible définition du mal

J’adore les livres tirés d’un personnage ayant existé et quand il s’agit de tueur en série, c’est encore mieux. Fabio Mitchelli et Maud Tabachnik le font très bien. On va suivre ici les investigations menées par la police russe, le commissaire Viktor Braunstein vient d’être muté ou devrait-on dire rétrogradé dans le petit village de Rostov sur le Don. A peine arrivé, le voici face à une première victime la jeune Hélène Koskas de 16 ans, retrouvée assassinée et mutilée au milieu de la forêt. Très vite on soupçonne un tueur cannibale qui sévit dans tout le pays depuis douze ans.

L’ambiance froide et sombre de la Russie telle qu’on se l’imagine est parfaitement rendue par l’auteure qui sait parfaitement nous expliquer, les conflits, l’histoire et le mythe soviétique en nous donnant une image actuelle de ce qu’est la Russie engluée dans des guerres comme celle de Tchétchénie, stigmatisée par son passé communiste et gangrenée par la corruption. Une trame de fond correspondant parfaitement aux crimes exécutés par celui qu’on surnommera « l’ogre de Rostov ». On aurait pu ne jamais le coincé tant sa vie est bien rangé d’abord professeur, puis ingénieur des chemins de fer, mari aimant, père et grand-père affectueux, un homme au sang-froid imbattable. Les chapitres où il est le narrateur font froid dans le dos et explique à la fois tout ce qu’il y a comprendre chez cet homme et c’est véritablement passionnant. En revanche lorsque la narration est du côté de l’enquêteur, cela m’a laissé un peu sur ma faim l’enquête aurait pu nous donner plus de suspense et d’interrogation alors que j’ai eu le sentiment de suivre une piste relativement simple au final. Mais qu’importe parce que malgré cela je suis resté scotchée à mon livre tant cette Russie se relevant en passant par des dirigeants comme Gorbatchev, Eltsine puis Poutine résistante aux attentats, aux différents trafics humains, à l’alcoolisme, à la corruption, à l’antisémitisme nous donne une image nauséabonde qui a su attiser ma curiosité de bout en bout. Et puis la cerise sur le gâteau c’est quand même le choix du tueur en série et le thème de l’anthropophagie qui donne à ce livre toute la noirceur et le côté folie humaine qui me passionne tant. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2019-02-16T15:27:06+01:00
scène de crime

Pour qui aime les histoires courtes , ce recueil de 17 nouvelles ayant toutes pour thème la vengeance est parfait. De quoi lire sans s’en rendre compte des histoires plus stupéfiantes les unes que les autres. On est dans le grand bain dès la première nouvelle intitulée « la maison au fond des bois » j’ai adoré le rythme court, soutenu et haletant. Je suis certaine que parmi tous ces scénarios vous allez en aimer certains plus que d’autre, ça a été le cas pour moi. Si vous aimez avoir peur, vivre un suspense intense, rencontrer de vrais méchants et goûter au sentiment de vengeance, ce livre rempli parfaitement le contrat. C’est l’occasion pour ceux qui ne connaissent pas encore Maud Tabachnik de découvrir son talent d’auteure de thrillers, de romans noirs allant parfois aux extrêmes limites de la folie humaine personnellement j’adore sa capacité à nous parler de colère noire, de rédemption, de vengeance tout ces thèmes qui font parfois dévier les comportements normaux des gens dits normaux. Je ne m’attarderai pas sur le contenu des nouvelles unes par une mais juste vous dire ici que certaines sont touchantes, émouvantes ou encore révoltantes. Toutes ont de l’originalité et la diversité des thèmes est très agréable à découvrir au fil des pages et le plus c’est de découvrir ce qui les relie. La dernière nouvelle « Fin de parcours » est renversante et vient clôturer à la manière d’un feu d’artifice final. La couverture du livre est magnifique, un très bon moment de lecture à picorer selon les envies. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2019/02/16/37040054.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par azilishr 2019-03-10T21:04:43+01:00
Une femme ordinaire

Sympa pour occuper une petite heure. C'est rapide, il ne se passe pas grand chose. C'est surtout une nouvelle pour faire passer un message et non vraiment pour écrire.

Bonne Lecture !

Afficher en entier

On parle de Maud Tabachnik ici :

Quais du polar 2012 à Lyon
2012-03-29T21:51:15+02:00

Dédicaces de Maud Tabachnik
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 12 livres

Albin Michel : 11 livres

LGF - Le Livre de Poche : 9 livres

Flammarion : 5 livres

Viviane Hamy : 4 livres

Éditions du Masque : 3 livres

L'Archipel : 1 livre

Le soir : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode