Livres
493 170
Membres
489 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Megan Shepherd

179 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par marine811 2016-03-22T16:28:39+01:00

Biographie

Nationalité : États-Unis

Biographie :

Après avoir exercé plusieurs métiers, Megan Shepherd écrit aujourd'hui pour la jeunesse.

Elle a étudié plusieurs langues, comme le français, l'allemand ou le russe, et en parle quelques-unes.

Diplômée à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill, elle a vécu et travaillé au Costa Rica, au Sénégal, en Écosse, en Espagne.

The Madman's Daughter (2013) (L'étrange cas de Juliette M.) est son premier roman.

Lorsqu'elle n'écrit pas, elle fait de l'équitation ou de la randonnée.

Elle vit en Caroline du Nord.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
35 lecteurs
Or
66 lecteurs
Argent
53 lecteurs
Bronze
34 lecteurs
Lu aussi
14 lecteurs
Envies
463 lecteurs
En train de lire
10 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
149 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.62/10
Nombre d'évaluations : 71

1 Citations 48 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Megan Shepherd

Sortie France/Français : 2020-02-19

Sortie USA/English : 2019-08-13

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Line12 2019-11-13T12:03:42+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Univers très original.

Le récit est dynamique, les événements et rebondissements s'enchaînent très bien. Je me suis bien attachée aux personnages, particulièrement à Viggo et Hunter Black. J'ai apprécié de les voir évoluer au fil du récit.

Ce tome 1 se termine de telle sorte que je meurre d'envie de pouvoir me procurer la suite pour savoir comment tout ceci va se terminer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lulu2010 2019-11-15T13:51:47+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Si vous connaissez l'univers des frères Grimm, comme le titre le laisse penser, vous vous y retrouverez dans ce premier tome. Nous avons un cocktail de sorcières, de gobelins, de familiers, un brin d'horreur et une certaine tension tout au long de la lecture. Les contes des frères Grimm ne sont pas contes de fées, celui-ci non plus.

L'action de manque pas et le compte à rebours est enclenché. Totalement séduite. Vivement la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SilverLight 2020-01-12T16:41:52+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

L'écriture extrêmement fluide et rapide nous plonge directement dans l'ambiance et l'histoire. J'ai adoré la plume de l'auteure : simple et efficace !

J'aime beaucoup aimé l'intrigue et les personnages. Tout est bien mené, les actions se succèdent à une vitesse folle, on n'a pas le temps de décrocher du livre que la fin arrive déjà. La suite promet d'envoyer du lourd, j'ai vraiment hâte de m'y attaquer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Allyssahp 2020-01-22T16:13:51+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Je me suis lancée dans ce livre car j’ai été attiré par sa couverture qui est magnifique. On va y découvrir un monde caché rempli de magie avec une ambiance un peu glauque. C’est un univers très bien construit avec un bonne trame. C’est un roman très bien écrit avec une écriture très fluide.

On va faire la connaissance de héros qui ont été transformés en humains par la magie et qui ont chacun leur caractère. Anouk, l’héroïne principale est la plus jeune du groupe et la plus naïve au début du roman. Elle n’a jamais quitté la maison de sa maîtresse et va devoir grandir pour se débrouiller seule dans ce nouveau monde qu’elle découvre.

J’ai mis quasiment quinze jours pour lire ce roman et je ne sais pas pourquoi alors que j’ai bien aimé l’histoire. J’ai trouvé cependant qu’il y avait quelques longueurs. J’ai eu une préférence pour la partie où on rentre dans le monde des gobelins. J’ai été surprise par le déroulement et certaines péripéties et je me demande ce qui peut arriver à nos héros dans le prochain tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FollowTheReader 2020-01-25T19:05:39+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Chronique de Diana : https://followthereader2016.wordpress.com/2020/01/22/grim-lovelies-1-megan-shepherd/

J’ai relu ce roman il y a peu. Je l’avais déjà lu en VO à sa sortie et j’avais trouvé le contexte très original. Me relecture en VF n’a fait que confirmer cette impression et je pense que j’ai à présent encore plus envie de lire la suite.

Nous allons suivre Anouk et ses amis alors qu’ils tentent de survivre. En effet, Anouk n’est pas née humaine mais animale. Et dès lors que sa maitresse la sorcière Mada Vittora est tuée, elle sait que son temps est compté.

Sans vous racontez l’histoire, nous allons partir avec eux et essayer de déjouer les plans des hautes instances. C’est une course contre la montre et sachez que ce tome nous laisse encore bien des interrogations.

Ce que j’aime le plus c’est le thème de la condition d’Anouk et des siens au sein de cette société magique. Chaque personnage à un trait de caractère plus présent que les autres. Il fait référence au caractère animal, à celui qu’ils étaient avant transformations.

Il y a aussi toutes les choses que l’on a cachées à Anouk sur ses capacités et ce qu’elle peut ou doit faire. C’est un voyage initiatique et je pense que l’on est encore loin du compte au niveau pouvoir.

Il y a aussi une petite romance et une autre possible mais seule la suite nous aidera à déterminer qui remportera le cœur d’Anouk.

Le décor est très plaisant, il s’agit de Paris mais pas que et je trouve que pour une fois qu’un roman écrit par une anglophone se déroule en France, il ne faut pas hésiter à le découvrir.

Megan Shepherd écrit bien et l’on est facilement attrapé par l’intrigue. Il y a de l’action, de la magie, des révélations et encore de nombreuses aventures à vivre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2020-02-20T11:00:34+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

--- Quand je me laisse porter par mes envies ---

Avant de me voir proposer le second volet en service de presse par les éditions Castelmore, je n’avais jamais entendu parler de ce diptyque. Et quand j’ai découvert le synopsis, j’ai aussitôt été séduite. J’ai donc couru l’acheter quelques jours plus tard. Le soir même, je dévorai 150 pages, malgré une fatigue écrasante. Autant vous dire que je ne regrette pas mon choix !

--- Comme un air de conte de fée… ou presque ! ---

Megan Shepherd utilise des éléments qui nous sont familiers, comme les sorcières et les gobelins, pour créer quelque chose d’unique, de fascinant ! Son univers tient à la fois du glauque et du merveilleux, un mélange que j’adore – ce n’est pas la première fois que je vous le dis.

Chaque chapitre dévoile un nouveau pan de ce monde caché au cœur du nôtre. Les lois qui le régissent nous apparaissent floues au début mais on se les approprie au fil des pages, en même temps que les personnages. Ceux-ci cherchent, en effet, à maîtriser la magie afin de pouvoir conserver forme humaine. Et ce n’est pas une mince affaire !

--- Mais ces personnages sont-ils vraiment humains ? ---

Au départ, ils se cantonnent au rôle que leur a donné Madda Vittora, une sorcière aux grands pouvoirs. L’un est chauffeur privé, l’autre tueur à gages. Quant à Anouk, notre héroïne, elle est une servante maladroite qui se sent à l’étroit dans cette maison qu’elle ne peut quitter.

Mais ce n’est que le début. Progressivement, nos protagonistes vont se libérer de leurs chaînes, sortir de leur coquille et montrer tout leur caractère. Et quelle transformation ! Eux qui refoulaient leurs désirs, les voilà pleins d’envies, de sentiments. Alors qu’ils sont sur le point de perdre leur humanité, ils découvrent enfin les joies de l’existence.

Comme des enfants livrés à eux-mêmes, ils font des erreurs, mentent, trichent. Alors, c’est sûr, ils nous agacent parfois au plus haut point. Mais ils sont aussi capables de nous attendrir en faisant preuve de bravoure et de gentillesse. Bref, ils sont complexes. En un mot, humains !

Quant aux antagonistes, je les ai appréciés pour leurs manigances. Leur soif de pouvoir annonce de grandes choses pour la suite.

--- Quand chaque seconde compte ---

Si l’histoire débute doucement, c’est pour laisser le temps au lecteur d’assimiler toutes sortes d’informations au sujet de l’univers, des personnages et des enjeux cachés en son sein. Par la suite toutefois, les choses s’accélèrent ! L’intrigue prend des tournants osés, rebondit sur des révélations inattendues, butte sur des subterfuges.

À un moment, j’ai eu peur qu’elle se perde dans mille et une possibilités, au point que mon intérêt a légèrement faibli. Le récit flirtant constamment avec l’étrange, il a failli basculer dans l’absurdité la plus totale, mais… non ! Megan Shepherd s’est admirablement bien rattrapée et nous offre un final grandiose. Croyez-moi, vous n’êtes pas prêts de vous ennuyer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Delphine-42 2020-02-24T14:57:15+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

Tout d'abord un petit historique de cet achat de livre pour moi... petit promis ;)

Très superficiellement, la couverture m'a attirée comme une mouche... Comme je ne suis pas superficielle, je ressors les mains vides...

Je reviens deux mois après et mes yeux retombent dessus directement, je lis la 4e de couverture (oui, je ne l'avais pas fait la 1ère fois) et je me dis: bon, fonces^^

Entre deux, j'apprends que ce sera un diptyque et du coup, je le mets un peu de côté car je lis tellement de livres entre deux que je préférais que ma lecture soit fraîche et ce deuxième tome est sorti le 19 février. Le moment était donc venu...

Bon après avoir fait la tata -même pas saoule- qui vous raconte ses anecdotes au moment des repas de Noël, qui n'intéressent qu'elle et peut-être l'oncle Maurice, qui s'ennuie devant les téléréalités, je vais vous donner mon avis^^

J'ai adoré l'univers et son originalité. Dans ce roman, on côtoie sorcières, gobelins, la Haute Société et les Familiers (animaux transformés en humains par des sorcières pour les avoir en domestiques).

Anouk est un de ces Familiers, elle n'a rien connu d'autre que le Manoir de la sorcière qui l'a transformée en humaine. Sa vie d'avant, elle n'en a aucun souvenir et elle rêve du monde extérieur. Un soir, suite au meurtre de celle qu'elle a considérée comme sa mère, elle est obligée de fuir Paris, de crainte d'être accusée de meurtre. Elle fuit avec un autre Familier et ils n'ont que très peu de temps pour trouver une autre sorcière qui voudra renouveler le sortilège et leur rendre leur liberté car sinon ils perdront tout ce qu'ils avaient jusqu'à présent...

Le début fut très long à démarrer et un peu confus, puis on finit par comprendre les enjeux et le rythme s'accélère et beaucoup de personnages interviennent sans qu'on ne sache trop qui est qui, que ce soit dans la Haute ou chez les gobelins.

J'ai trouvé la bataille un peu confuse également mais bien rythmée et passionnante.

Le final m'a laissé un peu sur ma faim et je ne doute pas que le second tome me calera ce petit creux.

Un agréable roman de fantasy young-adult à l'univers intrigant et captivant qui n'est peut-être pas le meilleur du genre, mais efficace, cependant.

Afficher en entier
Grim Lovelies, Tome 2 : Midnight Beauties

Alors que je possédais le premier tome dans ma PAL depuis quelques mois, j’ai pris la décision de commencer par ce second tome afin de me mettre dans la peau du lecteur qui souhaite prendre la saga en cours de route.

Un choix que je ne regrette pas à l’entame de ce roman. Megan Shepherd, sans tomber dans le piège de passer beaucoup de temps à « résumer » ce qu’il s’est passé préalablement, parvient à proposer une intrigue indépendante du premier tome tout en permettant au lecteur de comprendre ses grandes lignes.

Les premiers chapitres mettent en avant une intrigue qui avance à grand pas où les rebondissements s’enchaînent et piègent ainsi le lecteur dans une dépendance dont il est très difficile d’en sortir. Il plane constamment un mystère, une question sans réponse qui va inciter à poursuivre la lecture encore et encore.

Et pourtant, après cette première moitié addictive, j’ai ressenti un essoufflement tant dans l’intrigue que dans l’écriture. Les détails sont de plus en plus nombreux et ralentissent un roman qui augmente son nombre de pages sans réel intérêt. Megan Shepherd a-t-elle tenté de rajouter quelques retournements afin de ne pas se retrouver avec un roman trop court ?

Même résultat concernant les différents personnages. Autant je me suis montré immergé dans leur monde à leurs côtés pendant une grande partie de ma lecture, autant j’ai été déçu par le dernier tiers où tous les éléments se recoupent pour en faire un bouquin relativement banal où l’amour triomphe au moment où le mal s’effondre sans oublier le passage d’un méchant de côté obscur de la force à la lumière !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par athena-olympia 2020-03-17T23:39:57+01:00
Grim Lovelies, Tome 1

J'ai été charmée par ce livre ! L'univers est très original ; il ressort vraiment du lot (à mon avis) comparé à d'autres romans fantasy. L'écriture est très fluide, et les personnages attachants.

De plus, j'ai adoré le fait que l'histoire se passe à Paris. Ça m'a changé des royaumes enchantés avec des noms compliqués, ou des séries d'urban fantasy où le Montana semble être une région privilégiée XD

Afficher en entier
Grim Lovelies, Tome 2 : Midnight Beauties

J'ai dévoré ce dernier tome sitôt qu'il eût paru. L'univers est merveilleux, et je ne regrette certainement pas mon achat ! Pour un final, c'est un final bien fait : je ne ressens ni langueur ni frustration. La conclusion m'a parfaitement satisfaite !

Afficher en entier

Dédicaces de Megan Shepherd
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dial Books : 3 livres

Listening Library : 2 livres

Castelmore : 2 livres

Milan Jeunesse : 1 livre

HarperCollins : 1 livre

Milan : 1 livre

Penguin Books Ltd : 1 livre

Walker Books : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array