Livres
504 919
Membres
512 341

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Metin Arditi

187 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2009-09-15T19:01:30+02:00

Biographie

Ecrivain suisse

[Littérature étrangère]

Né à Ankara en 1945

Ecrivain, homme d'affaires et mécène passionné de musique, Metin Arditi arrive en Suisse alors qu'il est encore enfant. Après des études de génie atomique à l'Ecole polytechnique de Lausanne, il apprend le métier des affaires à l'Université de Stanford aux Etats-Unis. C'est lors de son retour à Genève, où il s'installe, qu'il fonde une société d'investissements immobiliers, avant de créer la Fondation Arditi et de présider l'Orchestre de la Suisse Romande. Il publie alors son premier roman 'Mon cher Jean... de la cigale à la fracture sociale' en 1998, qui sera suivi de plusieurs oeuvres récompensées telles 'La Pension Marguerite', Prix Lipp Suisse 2006, ou encore 'L' Imprévisible', publié la même année, et 'La Fille des Louganis' (2007). La rentrée littéraire 2009 est l'occasion de découvrir 'Loin des bras', aux éditions Actes Sud, qui évoque les années passées par Metin Arditi au pensionnat.

Evene.fr

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
26 lecteurs
Or
67 lecteurs
Argent
54 lecteurs
Bronze
43 lecteurs
Lu aussi
43 lecteurs
Envies
64 lecteurs
En train de lire
5 lecteurs
Pas apprécié
11 lecteurs
PAL
66 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.4/10
Nombre d'évaluations : 62

0 Citations 40 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Metin Arditi

Sortie France/Français : 2018-08-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par richard83 2017-02-05T10:08:53+01:00
L'enfant qui mesurait le monde

Sur fond de crise économique, un homme retrouve ses racines et poursuit le projet de sa fille décédée. Il s'attache à cet enfant différent qui finalement s'avère être plus humain que nous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thogan 2017-10-05T16:52:49+02:00
L'enfant qui mesurait le monde

J'ai beaucoup apprécié ce livre :)

L'histoire est belle, et apporte une réflexion intéressante.

Elle aborde de nombreux thèmes intéressant tels que la corruption, l'honneur, la crise économique, le deuil, l'autisme, ...

J'ai trouvé l'immersion excellente et j'arrivais très bien à imaginer les différents paysages des îles grecque.

Les chapitres sont très court, chacun d'entre eux fait moins de 10 pages et certains n'en font même qu'une seule. Cela rend le rythme très intéressant et assez original par rapport à ce que j'ai pu lire avant, ce que j'ai trouvé assez appréciable ^^

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louvasanga 2018-04-05T10:40:07+02:00
Le Turquetto

J'avais peur de ne pas réussir à rentrer dedans, à cause d'umun côté trop historique ou je ne sais quoi. Mais ça se lit très facilement. Il n'est pas transcendant mais il a le mérite d'occuper.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mimosette26 2018-08-02T14:48:28+02:00
Carnaval noir

Le sujet est très actuel puisqu'on parle de migrants, de racisme, de religion, de terrorisme, d'inceste, un peu d'homosexualité, bref toutes les questions un peu sensible, et pourtant l'auteur n'en fait pas trop, il ne place pas ces sujets là pour faire du buzz, ça suit sont cours dans l'histoire très justement et naturellement. Il n'y a pas de morale non plus, l'auteur laisse vraiment la liberté au lecteur d'interpréter les sujets comme il l'entend.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ytara 2018-08-05T09:28:38+02:00
Le Turquetto

Ce livre m'a beaucoup plus mais malheureusement et bizarrement après autant de temps je n'en garde plus beaucoup de souvenir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DesLivresEtMoi7 2018-08-21T00:39:23+02:00
Carnaval noir

De Venise à Genève en passant par Rome, l'auteur se fait le brillant et captivant conteur d'une intrigue particulièrement riche et bien construite, dense et rondement menée, foncièrement bien documentée et fascinante d'emblée. Conjuguant judicieusement le passé au présent, l'auteur allie son histoire à l'Histoire pour aborder des thèmes particulièrement sensibles et tout à fait d'actualité sans pour autant faire la morale ni apporter le moindre jugement, laissant toute liberté au lecteur de forger sa propre opinion et apporter les réponses aux questions qu'il pourrait bien se poser.

Si l'on regrette peut-être le manque de charisme de notre personnage principal, il n'en demeure pas moins particulièrement intéressant, à l'instar de l'ensemble des protagonistes fort bien campés et étoffés, qu'on se plaît à suivre d'un bout à l'autre de ce récit regorgeant de suspense au gré des rebondissements.

Servi par une plume particulièrement fluide et élégante, un style aussi soigné qu'envoûtant, le roman n'en est que plus prenant, plus captivant, plus haletant en plus d'être érudit, si bien qu'on ne peut finalement pas lâcher ce roman une fois qu'on s'est plongé dedans.

Chronique complète : http://deslivresetmoi7.blogspot.com/2018/08/chroniques-2018-carnaval-noir-de-metin.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Faithblack 2018-09-14T23:00:54+02:00
Carnaval noir

Après un début un peu long mais plein de suspens et nécessaire à la présentation, ce roman a su me plonger avec délice dans l’Histoire de Venise. Histoire réelle ou imaginée? Là est la question.. Malgré quelques recherches pour me documenter davantage sur le carnaval noir de Venise, je n’ai absolument rien trouvé qui m’ait prouvé l’authenticité de ce récit et portant, il y a tant de noms historiques, de dates, c’est tellement fluide qu’on ne peut que croire en la véracité historique des faits de cette période. L’auteur parvient avec justesse et un réel talent de conteur, a lier passé et présent, pour nous rappeler que les erreurs du passé doivent nous servir de leçons et que l’extrémisme n’est pas forcement là où on le pense le plus. Le personnage principal peut paraître un peu fade et pourtant je trouve que c’est ce qui le rend encore plus réaliste.C’était le premier roman de cet auteur que je lisais et ce fut une réelle découverte!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par heleniah 2018-09-21T11:49:44+02:00
Carnaval noir

En 2016, Benedict Hugues, professeur de latin à l’université de Genève, découvre une étrange lettre dissimulée dans un très vieux livre qu’il a acheté par curiosité aux enchères. Mais la découverte de cette lettre a des conséquences inattendues, replongeant la ville de Venise 500 ans en arrière, lors du Carnaval Noir qui avait vu de nombreux meurtres assombrir les fêtes.

J’ai découvert Metin Arditi avec L’Enfant qui mesurait le monde que j’avais adoré Je n’ai pas forcément retrouvé son style dans ce roman, même si son talent de conteur est bien là.

Le Carnaval noir est un livre assez court mais très dense puisqu’il aborde de nombreux sujets. On a un côté historique (ou faussement historique puisque le Carnaval noir n’a jamais eu lieu), le côté ésotérique avec la prophétie du Christ aux douze doigts, artistiques grâce à la peinture, linguistique avec le latin, religieuse ; mais également d’autres aspects plus humains comme la relation parents-enfants, l’amour, l’homosexualité, etc.

Un attentat se prépare donc contre le pape, ce qui est en miroir des événements du XVIe siècle et c’est un prof de latin qui va mener l’enquête. On retrouve un petit côté Da Vinci Code qui ne déplaira pas aux amateurs du genre !

Mon seul gros reproche à ce roman, c’est qu’il est trop court et par là, un peu expéditif. Certes on ne s’ennuie pas, on jongle entre les personnages et les situations, mais ça va parfois trop vite, on n’a pas le temps de s’attacher à un perosnnage et à une situation qu’on passe déjà à la suivante. Ça donne un effet un peu morcelé, avec des peintures assez vives de certaines situations qu’on retient bien même le livre posé, mais qui ne s’emboîtent pas toujours entre elles, donnant l’impression d’une juxtaposition, d’une multitude de sujets que l’auteur voulait inclure dans le roman, à défaut parfois de la trame narrative principale.

J’ai donc passé un bon moment avec ce roman qui nous dépayse, et même s’il y a quelques bémols qui m’ont empêché de l’aimer autant que l’Enfant qui mesurait le monde, j’ai bien apprécié ce roman !

Vous l’avez lu ? Vous pensez le faire ? Qu’en avez-vous pensé ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan80 2019-09-04T14:14:57+02:00
Le Turquetto

Un roman assez court, très bien écrit.

On y parle passion du dessin et de la peinture. On y parle religions et intolérance. On y parle aussi sensualité. La trame est belle. Le Turquetto voyage de Constantinople à Venise pour revenir à la fin à Constantinople. Il se retrouve à la croisée des 3 religions monothéistes en ayant une attitude exemplaire de tolérance et de respect dans une société où les Juifs sont rejetés et mis à l'écart.

C'était un beau moment de lecture que je recommande.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcd30 2019-09-23T11:37:14+02:00
L'enfant qui mesurait le monde

Un énorme coup de cœur pour cette histoire. Un livre simple et lumineux comme la Grèce et les grecs. Une croisée des chemins où des êtres en souffrance se rencontrent, s'aident, se réconfortent. Une écriture sobre et pudique.

Il y a d'abord cet enfant, Yannis, un autiste qui veille sur l'ordre du monde.

Et Maraki, cette maman frustrée de son enfant, obligée de lui voler quelques gestes d'affections.

Ensuite vient Eliot,qui va poursuivre les travaux de sa fille, morte accidentellement et s'occuper de Yannis qu'il comprend mieux que personne,car cet enfant est un génie des mathématiques.

Sans oublier le père Kosmas, pope de l'île, qui passe d'une personne à l'autre, donnant des conseils, des idées, proposant des alternatives.

Puis une histoire banale se produit, un promoteur veut construire un complexe hôtelier, les insulaires vont devoir choisir.

Chaque personnage a son importance et son rôle à jouer, tous sont unis par la bienveillance qu'ils portent à Yannis. Après une période de crise, l'île et ses habitants vont retrouver leur sérénité : l'ordre du monde sera rétabli.

J'ai beaucoup aimé ce livre pour son approche de l'autisme qui nous oblige à changer ou à repenser notre vision de ces personnes. Il y a aussi cette histoire de nombre d'or et d'architecture sacrée qui m'a vivement intéressée bien que je n'ai pas le génie de Yannis (je me suis un petit peu perdue). C'est tout en justesse et en finesse sans pathos, avec la Grèce que j'adore pour toile de fond et en plus, j'y ai retrouvé cette impression de calme et de sérénité que j'éprouvais en lisant les romans de Michel Déon.

Afficher en entier

On parle de Metin Arditi ici :

Dédicaces de Metin Arditi
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Grasset : 5 livres

Actes Sud : 3 livres

Points : 2 livres

Editions Leméac : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array