Livres
472 813
Membres
445 942

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Michael Moorcock

Né(e) le 1939-12-18 ( 79 ans )
660 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par panda 2009-11-21T17:16:40+01:00

Biographie

Michael John Moorcock est un écrivain britannique, auteur de nombreux romans fantastiques et de science-fiction ; il est né le 18 décembre 1939 à Mitcham, près de Londres.

Michael Moorcock est un grand amateur de Edgar Rice Burroughs, ce qui le conduit en 1957 à devenir rédacteur en chef de la revue Tarzan Adventures ; il n'a que dix-huit ans. Il y publie ses premières nouvelles en 1957-1958, autour du héros Sojan, puis une série de romans pastichant Burroughs, le Cycle du Guerrier de Mars, au début des années 1960. Vers la même période, il crée son héros le plus fameux, Elric de Melniboné (le premier recueil de nouvelles d'Elric, The Stealer of Souls, paraît en 1963), sur lequel il ne cessera de revenir au cours de sa carrière. En 1962, il épouse Hilary Bailey. Ils ont deux filles, Katherine (1963) et Sophie (1964), puis en 1971, un fils, Max.

Moorcock devient directeur de la revue New Worlds en mai 1964 et le restera jusqu'en avril 1968. Il sera alors rejoint a la direction par James Sallis, puis en février 1969 par Charles Platt. Un mois plus tard, James Sallis quitte la direction, et en avril c'est au tour de Moorcock de quitter la revue. Il reviendra en directeur unique pour les mois de septembre et octobre 1969. Durant son passage à la tête de New Worlds, la revue publie de nombreux jeunes auteurs (Roger Zelazny, Norman Spinrad, Gene Wolfe, John Brunner) dont les innovations sont mal vues par les lecteurs de science-fiction. New Worlds accumule de lourdes dettes qui obligent Michael Moorcock à écrire de nombreux romans alimentaires.

L'auteur a également, à diverses reprises, collaboré avec le groupe Hawkwind.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
388 lecteurs
Or
941 lecteurs
Argent
721 lecteurs
Bronze
478 lecteurs
Lu aussi
380 lecteurs
Envies
667 lecteurs
En train de lire
35 lecteurs
Pas apprécié
92 lecteurs
PAL
998 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.31/10
Nombre d'évaluations : 145

0 Citations 177 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Michael Moorcock

Sortie Poche France/Français : 2016-03-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Le Cycle d'Elric, Tome 8 : Stormbringer

La saga d’Elric de Melniboné va s’achever, comment ? Moorcock réserve encore quelques rebondissements dans le combat entre le Chaos et la Loi, dans lequel Elric se trouve intimement mêlé. Le maître de l’heroic fantasy nous entraîne dans cet ultime chapitre au cœur de son univers baroque et décadent, vers la fin des temps héroïques.

Croyant enfin avoir trouvé un peu de repos, le prince albinos est rattrapé par les prophéties. Stormbringer, son épée damnée a encore soif d’âmes, pourtant c’est elle qui va encore et toujours lui donner la vitalité nécessaire pour retrouver son épouse kidnappée. Mais cet acte malveillant n’est que le signe annonciateur d’un vaste plan du Chaos pour régner sur l’ensemble du monde connu.

Elric, semblable à un héros grec, a son chemin tracé par le destin. Malgré la perte de sa première femme, de ses amis, de son peuple et de son royaume il ne peut se soustraire à sa destinée. Et celle-ci le conduira, avec son épée maudite vers d’autres malheurs. Moorcock, réécrit, avec un talent extraordinaire, une tragédie qui rappelle l’Iliade ou l’Odyssée. Une funeste épopée dans laquelle les dieux déplacent les pièces sur l’échiquier, font preuve de puissance et à l’instar des divinités grecques finiront aussi dans l’oubli.

Afficher en entier
Le cycle d'Elric, tome 1 : Elric des Dragons

Une lecture très mitigée !

J'ai beaucoup aimé l'univers. Ce n'est pas souvent que je lis de la dark fantasy

Mais alors, l'histoire ! Tout est beaucoup trop linéaire, cela manque vraiment de scènes d'action comme on les aime.

Les personnages sont horriblement antipathiques. Je suis passionnée par les nécromanciens tout ça tout ça mais alors Elric, quelle plaie ! Je n'en pouvais plus.

L'écriture de l'auteur (ou peut-être la traduction) est trop fade, pas assez centrée sur les sentiments.

Je ne pense pas lire la suite !

Afficher en entier
La Légende de Hawkmoon, tome 1 : Le Joyau noir

Un roman assez intéressant, il parle de sujets importants mais ne s'attarde pas assez dessus je trouve. Le personnage d'Ocean me plait bien en revanche pas vraiment accrochée à Mina

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-07-29T15:58:09+02:00
Elric - Intégrale, tome 1

Les éditions Pocket ont publié les textes narrant les aventures d’Elric de Melniboné en privilégiant la chronologie de l’histoire du héros, plutôt que l’ordre de publication original. C’est malin, dans le sens où cela permet peut-être au lecteur de mieux appréhender cet univers assez complexe. Pourtant, cela n’était peut-être pas nécessaire. En effet, Elric évolue dans un univers qui explore différents plans, le Multivers, passant d’un monde à un autre, et le lecteur fait même la connaissance d’Erekosë, de Hawkmoon et de Corum, trois autres héros ayant chacun son cycle dans l’oeuvre de Michael Moorcock.

Mais revenons-en à Elric. Il a tout du anti-héros. Maladif, il se démarque aussi des autres représentants de son peuple par son albinisme qui le rend aisément reconnaissable et identifiable, mais il apparaît différent également par son caractère, sa manière de régner sur Melniboné. Pas assez dur, pas assez méchant pour son cousin Yyrkoon qui espère lui ravir le trône. Pourtant, grâce, ou peut-être à cause, de son épée Stormbringer, Elric n’hésite pas à pourfendre ses ennemis. Personnage torturé, il se montre cynique, froid, distant, arrogant, mais il est aussi capable d’amour, de compassion. Invoquant Arioch, un des seigneurs du Chaos (qui s’oppose à la Loi), il est pourtant capable de faire le bien en venant en aide à des demoiselles en détresse, se mettant à leur service, ou servant tout simplement une cause, incarnant ainsi le champion médiéval.

C’est un univers riche que propose Moorcock, avec ces différents mondes qui communiquent entre eux. La magie, la sorcellerie, est aussi importante que l’art de la guerre, et les combats se font aussi bien l’épée à la main qu’à coup de ruses de sorciers, voire les deux à la fois, bien souvent. Elric est un personnage atypique dans le monde de la Fantasy, tant par son apparence physique, ses problèmes de dépendance que pour ses choix de vie alors qu’il est Empereur, pour ses choix tout court, d’ailleurs. Et ce n’est pas pour me déplaire! Cela dépoussière un peu le genre, et ça fait du bien! J’avoue, j’ai eu un peu de mal avec La Forteresse de la Perle , que j’ai trouvé longuet par moment, mais dans l’ensemble, c’est un cycle qui s’annonce intéressant, et j’aime beaucoup Elric et son caractère bien particulier. Donc attendez-vous à ce que je vous parle de la suite prochainement

Afficher en entier
Le cycle d'Elric, tome 1 : Elric des Dragons

Une lecture assez mitigée .... j’ai beaucoup aimé l’univers de Moorcock et tous les mystères de celui ci cependant j’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. J’aime bien le personnage d’Elric mais je ne comprends pas toujours ses ´motivations’. De plus , certains passages sont très ‘plats’ et on a hâte de les terminer. Cependant j’ai envie d’en savoir plus et je vais tout de même continuer ma lecture avec la forteresse de la perle.

Afficher en entier
Le cycle d'Elric, tome 2 : La forteresse de la perle

Après une lecture mitigée du premier tome j'ai apprécié la lecture du second tome. On apprend un peu mieux à connaître Elric et le monde des voleurs de songes et plutôt intéressant. Je vais donc poursuivre ma lecture.

Afficher en entier
Le cycle d'Elric, Tome 3 : Le navigateur sur les mers du destin

J'ai apprécié ce troisième tome d'Éric. Le personnage vit plusieurs aventures dans ce livre et j'ai trouvé l'action plus présente que dans les tomes précédents. C'est un univers qui reste assez difficile à comprendre mais au bout du troisième livre on commence à s'habituer.

Afficher en entier
Les livres de Corum, tome 1 : Le Chevalier des épées

Une belle évasion dans un univers à 15 dimensions ! Nous suivons l'histoire tragique de Corum et de son désir de vengeance dans un monde qui sombre dans le chaos avec tortures, viols, divinités abjectes et j'en passe... Moorcock nous régale de son style en nous offrant une lecture fluide et efficace du début à la fin. C'est un livre pas très long mais qui fait le travail !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par laorus 2019-08-22T13:37:06+02:00
Le navire des glaces

un bon roman post-apocalyptique où la glace recouvre la planète entière.

La civilisation humaine s'est adapté et s'est reconstruite dans cette univers glacé très bien décrit. On l'a découvre à travers les yeux d'un capitaine-baleinier.

En fait c'est un roman sur l'univers de la marine à voile sur laquelle repose entièrement cette nouvelle civilisation.

On est facilement embarqué dans cette univers. Il y a une nette tendance à la dramatisation mais cela ajoute du charme à l'ouvrage. Les personnages sont assez intrigants, bien que peu attachant d'après moi.

La fin est abrupte mais elle est crédible. Je ne m'attendais à rien de moins du personnage principal.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Virginy 2019-09-25T16:24:12+02:00
Elric - Intégrale, tome 2

Elric n’a plus rien désormais. Son empire et sa bien-aimée ne sont plus, détruits par Elric lui-même. Quel est donc son Destin, maintenant qu’il n’a plus de trône, plus de réelle raison de vivre? Quel est donc le sens de son existence? C’est ce que l’albinos va tenter de découvrir au fil de ses aventures qui le mènent dans divers royaumes, dans divers endroits du multivers, aux côtés de personnages dont Elric va apprécier la compagnie et l’amitié, lui qui paraît pourtant rechercher la solitude, comme pour expier quelques fautes.

J’admets avoir craint de me lasser. En effet, bien que le personnage plutôt original d’Elric soit intéressant, que sa psychologie complexe s’avère passionnante, un certain schéma dans les intrigues se répétait de manière bien trop flagrante et j’ai eu peur de ne plus être surprise. Ok, Elric de Melniboné est l’incarnation du Champion, je crois que j’avais compris, mais la façon de le présenter devenait toujours la même: une femme à laquelle Elric vient en aide. J’ai persévéré et j’ai bien fait, car La revanche de la Rose a su réveiller à nouveau mon intérêt pour ce cycle. Car quelque chose à changer pour Elric, il a pris conscience de certaines choses, et son obscur Destin semble s’éclaircir.

» Car c’était là un autre détail qu’avait appris Elric: se compromettre avec la Tyrannie entraînait la destruction. Le choix le plus sain et le plus logique se situait toujours dans la résistance. Ceci donnait à Elric sa force… sa colère profonde envers l’injustice et l’inégalité… la certitude, maintenant qu’il avait vécu à Tanelorn, qu’il était possible de vivre en harmonie avec des mortels de toutes extractions, de demeurer vif et impliqué dans ce monde. »(p. 466)

L’univers complexe créé ici par Michael Moorcock reste donc attractif, et cette complexité est probablement ce qui fait son charme. Et il faut dire qu’Elric est, à l’image de l’univers dans lequel il évolue, un personnage complexe et charismatique. De quel côté de la Balance va-t-il pencher? Il ne me reste plus qu’à découvrir l’intégrale 3 pour en avoir une idée! ^^

Afficher en entier

Dédicaces de Michael Moorcock
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 115 livres

L'Atalante : 34 livres

Denoël : 16 livres

Opta : 11 livres

Jean-Claude Lattès : 10 livres

Gallimard : 9 livres

TEMPS FUTURS : 6 livres

Omnibus : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode