Livres
458 492
Membres
411 908

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Michel Onfray

302 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par Lilou 2010-04-15T18:22:44+02:00

Biographie

Philosophe et écrivain français

[Philosophie]

Né à Argentan le 01 janvier 1959

Docteur en philosophie, Michel Onfray démissionne de l'Education nationale en 2002 pour créer l'université populaire de Caen, où il enseigne une 'contre-histoire de la philosophie'. Auteur d'une trentaine d'ouvrages, il a comme projet la formulation d'une théorie de l'hédonisme à la fois éthique, comme en témoigne 'La Sculpture de soi', esthétique, avec 'L' Archéologie du présent', politique, dans la 'Politique du rebelle', et épistémologique, avec les 'Féeries anatomiques'. Le penseur se propose ainsi de réconcilier l'homme et son corps, lui qui envisage la philosophie comme un art de vivre, permettant à l'homme de se débarrasser de ses illusions. Ce lecteur de Freud prône une philosophie liée à la psychanalyse et se définit comme un 'freudo-marxiste'. Admirateur de Nietzsche, Michel Onfray est surtout connu pour sa révolte contre le conformisme et le dogmatisme religieux, lui qui soutient, dans son 'Traité d'athéologie', que le christianisme est indéfendable.

Evene.fr

Afficher en entier

Livres de Michel Onfray

Classement dans les bibliothèques

Diamant
75 lecteurs
Or
143 lecteurs
Argent
80 lecteurs
Bronze
59 lecteurs
Lu aussi
86 lecteurs
Envies
241 lecteurs
En train de lire
35 lecteurs
Pas apprécié
20 lecteurs
PAL
182 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.38/10
Nombre d'évaluations : 64

3 Citations 63 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Michel Onfray

Sortie Poche France/Français : 2018-09-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Ellia 2018-02-01T17:33:50+01:00
L'Étoile polaire

admiratrice de la chanteuse, je me suis fait offrir ce livre pour Noël. J'avoue, j'étais plutôt intéressée par les illustrations que par l'histoire.

Côté illustrations, le style est fidèle à l'auteure, et illustrent bien l'histoire. C'est une édition brochée en couverture solide qui est un assez bel objet.

Côté histoire, j'avoue n'avoir pas trop apprécié, le côté philosophique n'a jamais été ma tasse de thé :(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-02-03T13:42:10+01:00
Décadence

Le nouveau livre de Michel Onfray est copieux. Heureusement que les 675 pages sont en partie allégées par le fait qu'une centaine d'entre elles sont consacrées aux annexes (dont je conseille néanmoins la lecture). Il y a beaucoup de passages passionnants et beaucoup de pages pénibles à parcourir. La dissertation philosophique pure et dure, remplie de subtilités qui échapperont sans doute à la plupart des lecteurs (dont moi) rend certaines pages indigestes. de plus, le foisonnement des énumérations, citations, adjectifs, exemples, contre-exemples... souvent avec des répétitions, des redites, quelques fautes d'orthographe peut agacer même s'il contribue à soutenir les thèses de l'auteur. Il faut une culture philosophique considérable pour ne pas décrocher à plusieurs reprises et un dictionnaire bien épais pour comprendre tous les termes employés.

En gros et si j'ai bien compris, Onfray explique que toutes les idéologies qui ont prétendu faire le bonheur des hommes sont devenues des tyrannies épouvantables dès qu'elles sont parvenues à s'imposer. Elles oublient alors toutes leurs bonnes intentions pour se livrer au génocide de ceux qui n'y adhèrent pas. Tout y passe à commencer par le Christianisme. C'est une doctrine de l'amour du prochain et de la paix, prônée par une minorité opprimée et pacifiste tant qu'il n'existe qu'à l'état de secte. Une fois passée par les mains d'individus mal dans leur peau (Paul de Tarse) ou illuminés (Origène, Saint Augustin, etc.) qui la mettent au service d'un pouvoir politique corrompu (à commencer par celui du premier empereur romain chrétien, Constantin), cette religion cautionne les pires exactions. Il y a un échange de bons procédés. D'une part, le Christianisme tient les foules dans l'ignorance, la superstition et la soumission aux forts auxquels elle donne sa bénédiction. D'autre part, les dictateurs, tyrans, massacreurs offrent des privilèges exorbitants à l'Église. Les deux s'allient pour exterminer tous ceux qui ne marchent pas droit.

L'Islam suit un chemin un peu différent puisque les pouvoirs spirituel et temporel s'y confondent. le résultat est cependant le même.

Le Judaïsme a sans doute suivi la même voie lors de la conquête de la Terre Promise.

Les philosophes des Lumières (Rousseau en tête), en privilégiant les idées sur les faits, ont en quelque sorte donné un permis de massacrer aux Révolutionnaires de 1789 puisqu'ils agissaient au nom d'un idéal.

Les Marxistes, avec leur dictature du prolétariat, ont permis l'horreur stalinienne.

Tout cela a conduit aux fascismes italiens et allemands qui ont mangé à tous les râteliers philosophiques pour perpétrer les actes les plus immondes.

Plus récemment, le politiquement correct et l'ingérence des pays qui estiment que leur modèle de société DOIT s'imposer partout ont favorisé le triomphe de l'intégrisme islamique.

C'est un condensé à l'extrême, mais il est difficile de tout évoquer. Soulignons seulement que le Christianisme, De Saint-Paul à Pie XII, est particulièrement mis en accusation pour ses contradictions constantes, son antisémitisme fondateur et son obscurantisme militant.

Pour Onfray, il me semble que la meilleure forme de société serait une espèce d'Épicurisme : faisons-nous du bien, essayons de ne pas faire de mal autour de nous et restons-en là. Selon le principe du rasoir d'Occam : « Ne multiplions pas les entités (Dieu par exemple) sans nécessité. »

Au passage tous les « grands personnages » de l'Histoire ou presque nous sont présentés comme des fripouilles et leur belle image n'est que le produit d'une hagiographie bien conduite.

La conclusion serait que la société judéo-chrétienne est maintenant en phase terminale et que le modèle de société islamique, dans lequel la vie terrestre compte moins que le paradis promis post-mortem, lui succédera.

On en sort un peu convaincu, certainement plus savant, mais parfois incrédule. En effet, on y découvre des « scoops » renversants que l'on n'a pas le courage de vérifier dans l'abondante bibliographie. Deux exemples qui m'ont fait douter (parmi quelques dizaines d'autres) : l'allusion à Jésus dans Flavius Josèphe est un rajout des moines copistes du texte original (!), le Judaïsme orthodoxe (actuel) encourage la polygamie pour des raisons démographiques (!!).

Bref, lisez ce livre en prenant des notes (ce que je n'ai pas fait) afin d'en tirer la substantifique moelle et d'en vérifier à l'occasion les bouleversantes révélations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-03-24T19:00:41+01:00
Le Miroir aux alouettes

Onfray compile ici toutes les thèses qui sont les siennes et qu’il distille sur les différents plateaux télés depuis quelques années, de son réquisitoire anti-Mitterrandien à sa vision de l’islam, à la fois dichotomique et unitaire, en passant par ses réflexions sur ce qui rend possible le FN.

Entouré de Palante et Proudhon, il ne philosophe pas au marteau mais au morgenstern à deux mains, pulvérisant certains prêt-à-penser contemporains de ses analyses perforantes et de son intelligence contondante.

Son éloge du général de Gaulle fait plaisir à lire, la reconnaissance du grand homme qu’il fût et des institutions qu’il imposa, taillées à sa dimension et non proportionnées aux nains qui lui succéderont.

Mitterrand en prend pour son grade. Sa biographie la moins reluisante, mais bien réelle, nous est assénée ainsi que la critique virulente de ses deux péchés originaux : le tournant libéral de 1983 et l’atlantisme de la guerre du golfe, qui constituent toujours les deux boussoles du pouvoir actuel sensiblement du même bord.

Onfray nous met également en garde contre le catéchisme anarchiste et nous invite à faire preuve d’esprit anarchisant même vis-à-vis des chapelles de l’anarchie ; bref être un athée social global et ne faire confiance, une fois débarrassé de ses névroses et ses passions, qu’à son propre intellect, débarrassé de toute idéologie, de tout dogme, ce qui implique forcément de pratiquer le transcourant et le hors piste.

Pour conclure, un bon livre d’Onfray qui résume une pensée développée depuis quelques années et qui est présentée de façon cohérente, les chapitres développant un thème amenant logiquement sur le suivant et qui constitue un trait d’union avec le travail qu’il fournira par la suite.

Sa critique des médias, n’allant pas jusqu’à dire qu’elle est pertinente, et tout du moins intéressante, ces agents du libéralisme transmutant le peuple en populace.

Afficher en entier
Contre-histoire de la philosophie, tome 8: Les freudiens hérétiques

Un peu différent des autres ouvrages de la série, Onfray, ici démonte Freud et le freudisme. D'accord, il présente 3 "philosophe" (plutôt des psychanalystes) mais cela semble plus un prétexte que le centre de l'ouvrage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AnnaBleuen 2018-12-24T15:17:09+01:00
la force du sexe faible

Je n'aime pas vraiment le personnage de Michel Onfray mais ce livre fut mon cadeau l'année dernière après l'obtention de mon baccalauréat de la part d'une ancienne professeure de français de collège qui a à cœur la cause féminine.

Mais loin de ne défendre que la place des grandes femmes dans l'Histoire qui fait le trie en fonction du genre, ce livre plutôt qualitatif met l'accent sur l'importance de la raison et de l'influence de la modération dans toutes nos actions. Le fond historique révolutionnaire qui occupe le portrait de ces femmes d'exception met d'autant plus en exergue la modernité de leurs positions toujours d'actualité :

.«Dans cet esprit d'une révolution qui s'adresse à d'intelligence, à l'enterrement et à la raison des gens et non à leurs passions tristes, l'envie, la jalousie, la haine, la vengeance. Manon Roland souhaite 'un bureau de formation de l'esprit public' afin d'éclairer les opinions publics»

.Olympe de Gouges : «Ainsi, elle propose une réforme de la justice afin que le peuple soit jugé par les siens et non par des gens d'une autre classe. Sur le terrain de la Bastille rasée, elle souhaite voir ce qui ressemble à nos assises contemporaines : un tribunal populaire, une défense organisée par le justifiable, une condamnation à la majorité des voix, la possibilité d'un renvoi en appel après un premier jugement et l'indexation du tout sur la pédagogie - il s'agit pour l'accusé de comprendre ce qu'est la loi»

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Phil_33 2019-01-22T17:00:46+01:00
Décadence

Michel Onfray a dû s'entourer de tout une équipe pour venir à bout d'un tel ouvrage !

L’ancêtre que je suis lit tous ses livres, depuis six ans, sur liseuse électronique. Heureusement !

Un pavé ! Une masse ENORME de travail ! Des références souvent vérifiables (Bible) et à la fin plusieurs chapitres qui sont des tables permettant de s’y retrouver (classées par noms, par thèmes, par chronologie, par œuvres…), très pratiques - surtout avec l’informatique de la liseuse - compte tenu de la densité de l’ouvrage. Un livre de référence en la matière. Le livre d’un philosophe athée qui force à la réflexion : de la nécessité des religions, de la vie et de l'évolution de notre civilisation...

.

Le premier livre pour lequel j’ai éprouvé le besoin de rédiger des NOTES (en utilisant toute l'informatique de ma liseuse) en extrayant quelques passages qui me semblent importants, pour en retenir l'essentiel. Il serait serait dommage de rendre trop vite éphémère une telle somme de travail.

OK, je suis athée, de culture chrétienne et "architolérant" (je crois), aussi son livre ne me choque pas, au contraire, il m'éclaire. Je dois dire que j'ai appris une multitude de choses, dans ce livre, je pourrais les lister ici... mais je crains que ce ne soit trop long !

En voyant le graphique des notations je me rends compte combien les avis sont partagés, d'un extrême à l'autre. Ceci explique cela !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CeciBonDeLire 2019-02-16T10:10:35+01:00
Le canari du nazi

Le canari du Nazi de Michel Onfray

Mes Très Chers Vous,

Je n’ai peut-être pas l’air comme ça avec mes calembours et mes bandes dessinées pour adultes, mais je m’intéresse à la philosophie, tout comme à la poésie, mais c’est une autre histoire.

Et dans les philosophes modernes, j’aime beaucoup les écrits d’Onfray. Certes souvent ses théories sont tirées à l’extrême afin de vous titiller le glandulaire, mais il y a une grande part de véracité qui vous pousse à réfléchir, et n’est-ce point-là le principe de la philosophie ?

Et puis ce titre : Le canari du nazi… en voilà une drôle d’idée, et pourquoi donc me demanderez-vous ?

Et quand bien même vous ne me le demanderiez pas, j’aime tellement ramener ma science que je vais vous le dire : Lors de la seconde guerre mondiale, un dénommé Adolf Eichmann fut nommé « administrateur du transport », il était chargé de tous les trains qui transportaient les Juifs vers les camps de la mort en Pologne. Eichmann assumait son rôle avec zèle et déclarait qu'il rirait

«en sautant dans la tombe, car j'ai le sentiment d'avoir tué cinq millions de Juifs. Voilà qui me donne beaucoup de satisfaction et de plaisir. »

Mais ce brave garçon sous ses airs de salopard possédait un petit cœur tout mou. Il avait une véritable passion pour son canari, alors, quand il rentrait tard chez lui, après une longue journée de travail à préparer la solution finale, il ôtait ses chaussures pour ne pas réveiller son piaf endormi… c’est-y pas mignon ?

Une belle ordure, Mes Très Chers Vous, et l’image de ce monstre hante l’esprit fécond de Michel Onfray, d’où ce titre…

Dans ce livre nous allons trouver 13 essais sur la monstruosité de l’homme.

Des essais parfois extrêmement intéressants (à mon humble regard de néophyte), Lilith par Alexandra DESTAIS, Lilith, incarnation du féminisme ou du moins de la liberté pour les uns et diabolisée par la Bible. Les femmes criminelles par Séverine AUFFRET, avec comme ligne de fond, l’affaire COURJAULT, en reprenant le mythe de Médée. Mais dans cet essai on retrouve aussi l’Ogresse de la Goutte d’Or et quelques autres faits divers célèbres[1]Sur un prétendu divin marquis par Michel ONFRAY, qui est en fait un prémices au magnifique Éloge de la méchanceté dont je vous ai déjà causé ICI, d’autres sont un peu moins passionnants et je dois avouer que certains ne m’ont pas touché du tout. Mais c’est le principe de ce genre d’ouvrage, éveiller ou non la curiosité, ouvrir la quête de vérité, de compréhension, et selon notre culture, nos attraits, nous n’aurons pas tous le même ressenti.

Par contre, que l’essai soit captivant ou non, ils sont tous fouillés, extrêmement complet, faisant preuve de la grande culture et connaissance du sujet des intervenants.

Une lecture pour les gens curieux qui veulent comprendre comment certains franchissent des limites qui les rendent pire que des animaux…

Stanislas Petrosky http://cecibondelire.canalblog.com/archives/2018/06/30/36526612.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par scriabine18 2019-03-13T18:58:41+01:00
Cosmos

Un livre qui donne envie de (re)découvrir le monde et -surtout- le cosmos, ses étoiles, ses constellations, son silence, sa présence absente ou son absente présence, un livre à lire d'une traite ou à picorer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sara-Rose 2019-03-22T13:45:42+01:00
Manifeste hédoniste

Une véritable pépite !

Un livre sur des relations d'amitiés tellement belles qu'elles donnent envie !

Des interviews intéressants, dynamiques et constructifs !

Un vrai régal.

Un livre qui redonne foi en l'être humain et en l'humanité.

Génial !

Afficher en entier
Contre-histoire de la philosophie, tome 9: Les consciences réfractaires

Après avoir fait la peau de Freud dans le précédent opus, c'est Sartre qui fait les frais de celui-ci au détriment des philosophes présentés. C'est dommage mais on ne refera pas Michel Onfray et ses accumulations à rallonge (sa figure de style préférée !). J'hésite à le conseiller...

Afficher en entier

Dédicaces de Michel Onfray
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 31 livres

Grasset : 21 livres

J'ai lu : 8 livres

Autrement : 8 livres

Galilée : 8 livres

Flammarion : 5 livres

Robert Laffont : 3 livres

Editions Galilée : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode