Livres
472 718
Membres
445 657

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Michèle Barrière

125 lecteurs

Activité et points forts

Biographie

Michèle Barrière est déjà l’auteur de sept romans « historico-gastronomiques » ; les six volumes de la saga des Savoisy l’ont largement fait connaître du grand public, mais avec les aventures de Quentin du Mesnil, qui penchent doucement vers le roman noir, elle conquiert un lectorat de plus en plus large.

Editions JC Lattès

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
25 lecteurs
Or
37 lecteurs
Argent
39 lecteurs
Bronze
23 lecteurs
Lu aussi
39 lecteurs
Envies
75 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
5 lecteurs
PAL
100 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.23/10
Nombre d'évaluations : 45

0 Citations 42 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Michèle Barrière

Sortie Poche France/Français : 2018-06-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Les aventures du cuisinier savoisy

Concernant l'écriture, ce fut une lecture plaisante mais sans plus, avec quelques maladresses. L'intrigue de base est de facture assez classique même s'il faut bien reconnaître qu'il y a eu beaucoup de recherche.

Cette série d'histoires vaut surtout pour la formidable reconstitution historique et culinaire (normal, l'auteure est historienne de la gastronomie) des époques et des lieux évoqués.

Les personnages sont vite attachants, on suit leurs pérégrinations avec plaisir et intérêt.

A recommander pour les gourmands de l'Histoire et les gourmets tout court, ce recueil reprenant en fin d'ouvrage quelques unes des recettes évoquées dans chaque histoire.

Merci à l'auteure pour toutes les précisions historiques, à l'époque j'ai terminé ce livre juste avant de partir en vacances visiter les châteaux de la Loire et lors de l'animation dans les cuisines de l'un d'eux, j'ai ainsi pu répondre à certaines "colles" posées par l'animatrice ! (commentaire purement égocentrique)

Mention spéciale au mini-exposé sur la tomate, qui m'a ravie autant que surprise !

Afficher en entier
Souper mortel aux étuves : roman noir et gastronomique à Paris au Moyen Âge

Un super livre avec des personnages amusants, une héroïne attachante et des personnages originaux!

J'ai VRAIMENT aimé ce livre!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2018-07-29T22:07:57+02:00
Le sang de l'hermine

Une rapide lecture de vacances distrayante mais dont il ne reste pas grand-chose une fois le livre refermé...

Comme un best-of de la Renaissance avec ses inventions, des machines volantes de Léonard de Vinci en passant par la fourchette, ses personnages avec le roi galant et guerrier, le génie universel, les femmes italiennes séductrices. Les passages les plus intéressants sont ceux sur la cuisine, dont l'auteure est une spécialiste, mais l'intrigue autour n'est guère palpitante, avec des personnages dont on ne comprend pas forcément les motivations.

Afficher en entier
Meurtres au potager du roy

Un polar historique qui se lit très facilement. Si l'enquête en elle-même n'est pas des plus originale et le personnage principal très insipide et exaspérant, le roman nous donne à découvrir Versailles au temps de Louis XIV, ses intrigues, sa vie de cour et surtout sa gastronomie ! C'est bien documenté et en bonus on a même les recettes à la fin du roman...

Afficher en entier
Souper mortel aux étuves : roman noir et gastronomique à Paris au Moyen Âge

Roman noir et gastronomique ? Pas vraiment. Il s’agit plutôt d’un polar du Moyen-âge, agrémenté de quelques recettes culinaires de l’époque. L’aspect historique est intéressant, en revanche le suspense est bien mince et les invraisemblances ne manquent pas.

Afficher en entier
Meurtre au café de l'Arbre Sec

Un livre sympa à lire mais qui reste toutefois assez long et ennuyeux par moment. Je me suis lancée dans cette lecture en ne sachant pas où je mettais les pieds, les livres de Michèle Barrière étant nouveau pour moi.

Alors déjà, je ne vois pas pourquoi ce livre est classé comme policier. Ça porte en effet à confusion, car je m'attendais à une véritable enquête de police mêlée à l'art culinaire. Seulement, à part assister à ces fameux meurtres mais sans les résoudre tel un professionnel, cet aspect du livre passe largement au second plan. Des meurtres, oui, mais nous ne sommes pas confrontés à un véritable enquêteur.

Globalement, c'est une lecture que j'ai trouvé lourde à lire. L'écriture est assez grossière, avec trop de descriptions et trop d'allusions à la cuisine. J'ai dû par moments revenir dans ma lecture pour en comprendre réellement le sens avant de continuer mon périple. L'allusion à la cuisine est vraiment très lourde à lire, on en bouffe à chaque page, même si c'est intéressant, ça devient vraiment rebutant. Les personnages ne parlent que de ça. Globalement, c'est assez flou de ce côté. J'ai l'impression que l'autrice voulait faire un roman policier avec ce côté historique culinaire, mais je trouve ce mélange assez raté. Au pire, je prends ce livre comme une aventure au sein de la cuisine, et non un policier.

Le suspens est peu présent, comme l'action. J'ai tout de suite deviné la suite des événements. Les personnages sont banals, peu intéressants,voire ne sont pas plus sympathiques que cela, je ne me suis pas forcément attachée à eux. Et pourtant, il y avait de l'idée. Pareil que précédemment, je les ait trouvé lourds, vides, et à part parler à tout va de cuisine, on n'a pas de personnages réellement bâtis, avec de vraies quêtes...

Rajouter des personnages connus n'a pas forcément arrangé les choses. L'autrice a balancé ces personnages dans le but (peut-être ?) de rendre son histoire plus intéressante, plus vivante. Ça n'apporte rien à la lecture (si ce n'est des longueurs...)

Par contre, j'ai quand même été surprise par l'originalité du livre en entier, surtout avec cet aspect des personnages qui peuvent parcourir les siècles rien qu'en sautant et en se promenant de livres en livres. En fait, c'est l'histoire globale qui entoure tous les personnages qui est assez originale. On a des personnages qui sont dits ''de romans'' qui se permettent d'échapper à leur auteur (leur créateur) en sautant par dessus les livres, en se posant sur les couvertures des livres etc...

Mais bon, je trouve que l'autrice n'est pas allée au bout des choses, car on a l'impression que tous les personnages, quels qu'ils soient, peuvent faire ce qu'ils veuillent du moment qu'ils n'attirent pas l'oeil de leur auteur. Ainsi, on passe trop facilement d'un siècle à l'autre (même si nos personnages rencontrent une fois un petit souci de passage).

D'un point de vue pédagogique, on retrace assez bien l'évolution de la cuisine à travers les siècles. On sait comment les personnes mangeaient à l'époque, comment ils préparaient leurs plats... L'évolution est là, même un peu de trop. On a des tonnes et des tonnes de recettes anciennes qui donnent envie.

La quête du manuscrit (l'objet principal du livre) est assez bien faite, même s'il manque un petit quelque chose qui aurait pu la rendre encore plus haletante, plus diabolique. J'ai eu quand même l'impression que cette quête traînait vachement en longueur, car il faut savoir que l'on commence le livre au XIVè et non au XVIIIè siècle comme le laisse présager le résumé. Du coup, on se retrouve avec l'histoire du résumé à plus de la moitié du livre. Et encore, ça ne m'a finalement pas plus dérangée que cela car on peut mieux comprendre l'acheminement du manuscrit à travers les siècles et la guerre Savoisy-Delatraz (même si encore une fois cette querelle familiale passe largement au second point de l'aventure).

En bref, une découverte dans l'univers de M.Barrière, mais je me tâte à lire son deuxième tome, de peur de retomber dans les longueurs et dans l'ennui. A voir, mais les romans de l'autrice restent assez originaux malgré tout, même si l'histoire manque profondeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parthenia 2019-05-17T18:07:12+02:00
Meurtres au potager du roy

Autant le dire tout de suite : je ressors assez mitigée de ma lecture même si dans l'ensemble je l'ai plutôt appréciée. J'ai beaucoup aimé la description des jardins du roi, du conflit larvé entre jardiniers du Potager et ceux du château, les détails historiques et gastronomiques, mais j'avoue que j'ai parfois - surtout vers la fin - sauté plusieurs paragraphes qui ressemblaient trop à un inventaire des mets et des fêtes royaux (je fais par exemple allusion aux discours sans fin de Rolland et Audiger sur la boustifaille et leurs souvenirs des fêtes royales ou princières qui finissaient par devenir très indigestes...).

Par ailleurs, certains procédés pour nous donner des informations historiques ne semblent pas naturels car ils passent par des dialogues extrêmement longs. En outre, on devine très vite l'identité du comploteur principal, et l'intrigue est desservie par quelques rebondissements auxquels on ne croit pas une seconde. Et que dire du personnage principal, Benjamin Savoisy ? Il m'a vraiment paru antipathique à force d'être naïf et borné.

Pour conclure, j'ai aimé l'approche originale de l'auteur de nous parler de la Cour du roi à travers l'envers du décor, on apprend plein de choses sur la gastronomie de l'époque et des pays voisins, sur la manière d'achalander la table royale. Le livre n'est pas non plus dénué d'humour et j'ai beaucoup ri aux anglicismes de Lord Chasclith. Par contre, l'intrigue policière n'est qu'un prétexte et ne m'a guère convaincue. A la fin du livre nous sont données quelques recettes de l'époque...

Afficher en entier
Souper mortel aux étuves : roman noir et gastronomique à Paris au Moyen Âge

Bien que n'étant pas trop tourné vers le roman policier, j'ai pris grand plaisir à suivre cette intrigue dans un cadre historique extrêmement bien dépeint (l'hiver 1393 avec comme point de repère son tristement célèbre Bal des Ardents), sur fond de gastronomie médiévale.Mais certains passages restent assez prévisibles car l'enquête passe en second plan derrière une abondance de recettes.

Afficher en entier
Les aventures du cuisinier Savoisy : Meurtres au Potager du Roy - Les Soupers assassins du Régent

Roman au scénario simpliste, je n'ai pu, pour ma part, absolument pas le lâcher la première page commencée. Immédiatement entrainé dans le Paris de Louis XIV et de la Régence, on peut découvrir tour à tour la cuisine, l'histoire, les personnages historiques et la politique internationale de différents points de vue.

Je regrette que les personnages ne soient pas plus développés. J'aurais aimé m'attacher plus à eux. J'ai parfois eu l'impression que tout allait trop vite. Côté intrigue, simpliste mais rondement bien mené avec rythme et une belle plume avec écriture vive et plaisante à lire sans lourdeur ni égarement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hathor13 2019-07-03T17:59:15+02:00
Innocent breuvage

Petit roman policier au temps du roi François Ier où on mange et on boit presque plus que l'on enquête d'autant plus qu'il est difficile de prouver qu'un empoisonnement n'en est pas un et que les personnages ne font pas beaucoup d’effort dans ce sens. Le roman surtout sert surtout à parler de nourriture (souvent sous forme d'énumération) et d'une rencontre avec Rabelais, personnage formidablement bien campé à travers les pages ( de façon réaliste ou pas tel est la question mais au final cela n'a que peu d'importance)

Afficher en entier

Dédicaces de Michèle Barrière
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

LGF - Le Livre de Poche : 10 livres

Agnès Vienot : 4 livres

Jean-Claude Lattès : 4 livres

France Loisirs : 1 livre

Le Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode