Livres
429 297
Membres
350 922

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mireille Pluchard

Activité et points forts

ajouté par Stephanie47 2013-05-01T13:58:05+02:00

Biographie

Mireille Pluchard vit à Saint-Christol, village près d'Alès, capitale du Piémont cévenol. Après avoir passé de longues années à fouiller archives, mairies et minutes notariales pour des recherches généalogiques, elle est tombée dans l'écriture tout naturellement, comme une suite logique à ses patientes recherches. Est née alors une trilogie La Saga des Teissier, narrant la vie de sept générations de ses ancêtres. Passionnée d'Histoire et d'histoires, celles des gens dont elle s'applique à brosser les portraits, la Cévenole qu'elle est aime entraîner le lecteur à travers les paysages austères et envoûtants qui ont trempé le caractère des hommes et des femmes de ce terroir.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
5 ajouts
Or
19 ajouts
Argent
11 ajouts
Bronze
2 ajouts
Lu aussi
4 ajouts
Envies
34 ajouts
En train de lire
2 ajouts
PAL
32 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.38/10
Nombre d'évaluations : 11

0 Citations 9 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Mireille Pluchard

Sortie Poche France/Français : 2018-09-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par virvir16 2014-06-07T21:21:10+02:00

C'est un très bon roman qui décrit à la fois les joies, les peines et les conditions de vie des paysans juste avant et après la Révolutions française. En effet, on lit beaucoup plus de livres sur les nobles ou encore les gens des villes mais presque aucun sur la façon dont la Révolution française a été vécue par une bonne majorité de la population éloignée des événements qui avaient lieu à Paris. La joie de vivre, la force et le courage de ces personnages ne peuvent susciter que l'admiration et on s'attache énormément à cette famille qui relève la t^te malgré les malheurs.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ZouzouZouzou 2015-03-27T17:59:12+01:00

J'ai eu un peu de mal, je l'avoue, à m'attacher à ce roman au départ. Mais peu à peu on entre dans la vie de ces familles cévenoles et en particulier de la famille Teissier. Une grande famille de part son labeur quotidien mais aussi de part l'amour qui émane de tous ces protagonistes.

Des vies et des amours époustouflantes.

Un roman bouleversant qui m'a ému aux larmes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bebi 2015-12-11T08:34:36+01:00

J’ai savouré, de la première à la dernière ligne…

Amélie, diplôme en main, prend sa classe dans son village natal. Elle est amoureuse, décidée et énergique. Son parcours dans la vie sera parsemé de joies et de malheurs : des enfants, des décès, des naissances, deux guerres, des petites et grandes victoires,…

Tout ce qui fait une vie bien complète finalement.

Une saga familiale allant en s’élargissant au fur et à mesure des mariages et des naissances.

J’ai adoré le voyage. Amélie est un peu en avance sur son temps, a le cœur sur la main, a des projets plein la tête et fait tout pour les réaliser.

Les personnages ont tous des caractères et des personnalités différents. Ils sont complémentaires, finalement. Le piquant de l’un rencontre la douceur de l’autre, la bonne santé des uns soutient la maladie des autres. Bref, c’est un ensemble de destins qui se croisent, qui se lient ou qui se détachent.

L’auteur a une façon bien à elle de retracer quarante années de vie. Elle survole les années calmes pour se concentrer sur les moments plus importants. On pourrait se sentir lésés de passer tous ces petits moments tranquilles à l’oubliette. Mais finalement, il y a tellement de choses à raconter déjà, que l’histoire est bien complète et qu’elle est plaisante comme ça.

Le style d’écriture est agréable, vif et simple. Un style qui se laisse lire par tout lecteur.

J’ai découvert qu’en réalité, il s’agit d’un second tome. Le premier s’appelle Les sentes buissonnières. (clic clic sur le titre pour en lire le quatrième de couverture).

Il n’empêche que, même sans avoir lu ce premier opus, celui-ci reste très agréable à vivre. Bien qu’on sente qu’il nous manque des éléments de l’enfance d’Amélie, on comprend très bien les raisons qui poussent Amélie à certaines actions.

J’ai passé un très, très bon moment de lecture. Ce n’était pas loin d’un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bebi 2017-04-10T15:06:37+02:00

Diane de Chateaublanc est toute jeune encore, lorsqu'elle est confiée à son grand-père. Désireux de lui assurer un bon avenir dans la haute société française, il l'envoie étudier au couvent, et la marie à l'âge de 13 ans à un marquis ayant une bonne situation.

Si la toute jeune fille a du caractère, il n'empêche qu'elle se doit de se plier aux mesures de bienséance et d'obéissance qui lui ont été enseignés.

Emmenée dans un mariage qui lui semble dénué de tout intérêt, et privée de soutien parental, elle n'a de cesse de se trouver une figure emblèmatique dont elle pourrait suivre l'exemple. Elle la trouvera en la personne de Mme de Sévigné, personnage si connu dans la bonne société parisienne. Motivée par un esprit de franche amitié, cette dame tentera de faire grandir Diane autant en sagesse, qu'en savoir-faire et lui permettre d'avoir de nombreux atouts bien intéressants.

Diane n'aura pas une vie facile, loin de là. Elle devra se battre, toute sa vie durant, pour garder l'héritage destiné à ses enfants.

Je ne connaissais pas ce personnage historique. Pourtant, son histoire a fait grand bruit, à l'époque. Mireille Pluchard s'est attachée à retracer la biographie de cette femme, belle et dotée d'un courage à toute épreuve.

J'ai été happée par le récit dès le premier chapitre. Utilisant un vocabulaire tout à fait adapté à l'époque traitée, je me suis très vite retrouvée dans un salon parisien en vue. J'ai suivi Diane dans ses voyages, dans ses malheurs, et vu son amour pour ses enfants.

J'ai enragé de la voir coincée dans certaines situations, et heureuse de voir sa détermination.

En gros, j'ai complètement vécu le roman. Je l'ai lu en deux jours, y revenant dès que j'avais un moment libre. Et quand je ne le lisais pas, j'y pensais, me demandant comment tout ça allait se terminer.

J'aime énormément les romans historiques. Et là, j'ai eu un roman superbement réalisé. J'avais déjà lu un autre roman du même auteur, qui m'avait également plu. Je suis désormais convaincu que Mireille Pluchard a une plume extraordinaire, faite pour les succès.

Voilà un livre de ce début d'année 2017 que je ne suis pas près d'oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alkiyan 2017-08-10T13:20:14+02:00

L'évolution des modes de vie en France au XIXème siècle est un théme que je croyais ne correspondre ni à ma culture, ni à mon histoire personnelle, je craignais donc de lire une histoire qui ne me concernait pas.

A l'encontre de mes préjugés, je découvre un roman excellent, écrit "à l'ancienne" (le style rappelant celui des auteurs du XIXème), avec beaucoup d'élégance une admirable maîtrise de la langue, ce qui en soi est déjà source de plaisir.

J'y découvre aussi des personnages attachants, qui ne sont pas loin de me rappeler mes propres aïeux, eux aussi, à l'époque des événements décrits dans le roman, passés de la paysannerie au Chemin de Fer et à l'industrie.

Je complète mon commentaire après avoir terminé ma lecture: jusqu'au bout, je suis resté captivé par ce roman. Surtout par l'élégance un peu désuète de l'écriture, qui donne l'impression que l'histoire a été écrite à l'époque où se situe l'intrigue - ce que je considère comme une prouesse littéraire - et par le côté attachant des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EgideOfBooks 2018-07-26T16:48:33+02:00

https://egideofbooks.blogspot.com/2018/07/79-letoffe-des-jours.html

Merci aux éditions De Borée pour leur confiance.

Je ne vais pas résumé car la quatrième de couverture le fait très bien.

J'ai accepté de prendre ce SP car le personnage principale s'appelait comme moi, je n'ai pas été déçue de voir qu'une Amandine est courageuse, ambitieuse et têtue (je me lance pas de fleurs non non.). L'auteur a su nous montrer la première guerre mondiale à travers ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdEsmeralda 2018-08-07T10:31:03+02:00

L'avis d'Esméralda :

Ce roman est une véritable pépite. Il ouvre une fenêtre très intéressante et témoigne sur le passé, une période douloureuse : la première guerre mondiale.

Fort généreuse de sa plume Mireille Pluchard décrit la vie des petits gens, des aristocrates et des artisans avant, pendant et après la guerre. Les nombreuses descriptions sont très précieuses et plongent le lecteur, finalement, dans une époque oubliée et dont on ne comprend plus forcément les us et coutumes.

L’auteur m’a immergée dans le quotidien de la ville d’Alais, connu actuellement sous le nom d’Alès (nom réattribué en 1926 suite aux nombreuses contestations). Non loin de Montpellier et de Marseille, ce village des Cévennes est à l’image de la diversité des mondes : riches commerçants et artisans, bourgeoisies, petits gens aux mains d’or et monde paysan se côtoient en toute simplicité sans vraiment interagir socialement. Il faut dire qu’à l’époque, les « castes » ne se mélangent guère. Les mariages de raisons sont de rigueur. La bru (belle fille) doit avoir une jolie dot et savoir gérer un foyer de bout en bout. D’ailleurs le baccalauréat que passaient les jeunes filles issues de familles aisées se portaient sur la gestion domestique et travaux d’aiguilles et autres. La place de la femme de bon rang est à la maison à élever les enfants. Bref, tout ce qui a plus de révoltant à l’heure actuel !

Amandine est issue d’une grande famille de vignerons. Amandine est la petite dernière d’une famille de trois très grands garçons. Ses parents long eu sur le tard, elle a apporté cette fraîcheur de vivre, cette insouciance, la gaîté qui manquaient aux Granges-Brunes. Amandine, en grandissant devient une jeune femme exemplaire. Ses idées bien arrêtées, elle va peu à peu imposer ses choix. Tout d’abord son mari, un mariage d’amour avec Paul-Marie, fils d’un vendeur de tissu. Ils ne sont pas du même monde, mais malgré cela, les parents accepteront leur mariage. Amandine est une jeune femme innovatrice et impose sa présence dans le magasin de son beau père. Elle insuffle une nouvelle dynamique au commerce qui connaît un nouveau souffle. Amandine a l’art et la manière de s’imposer sans aucune force. Elle argumente, elle dirige, elle expérimente, elle de nombreuses idées dans la tête. Une femme moderne à l’époque où elles ne sont pas écoutées. Son expérience s’enrichit de mois en mois et le magasin devient incontournable dans la grande ville d’Alais. Paul-Marie et Amandine sont un couple exemplaire qui s’aiment d’un amour pur et véritable.

La guerre va les séparer et de nombreuses familles tombent dans le néant. Les femmes prennent la place de leurs hommes aux champs, dans les ateliers et dans les commerces. Leurs poilus sur le front, la société se transforme.

J’aime beaucoup ce genre de lecture qui s’inscrit dans le partage des mémoires, des souvenirs. Les éléments relatés sont nombreux : la vie de l’époque, les us, les coutumes, sans oublier la vie au front, Les Poilus, les Gueules Cassées, le travail des femmes et leur place. Une époque où le féminisme se fait doucement attendre, où les mœurs évoluent, et où les femmes osent montrer leurs chevilles, où les femmes osent s’imposer. Ce roman est poignant et touchant : la vie de ses familles endeuillées est bouleversante et terrifiante. Les femmes seules ou avec enfants doivent se battre pou survivre, mettant tout leurs espoirs dans cette nouvelle génération qui relèvera de nouveaux défis, conduiront des automobiles, moderniseront les champs et leurs commerces. La passation des savoirs et des souvenirs est omniprésente aux seins de ces familles unies et c’est en cela que le roman tire sa force. Ce roman se lit avec délice. Malgré son volume non négligeable, j’ai de suite adhéré au style de l’auteure et à l’histoire qu’elle narre avec talent et brio. Les personnages sont attachants et leurs aventure émouvantes. Elle a su toucher une corde sensible. J’ai adoré cette forme de respect et ces mots courtois qui sont de nos jours mises aux oubliettes. J’ai apprécie toutes les informations délivrées au fil des chapitres qui confèrent au roman une dimension « documentaire » très intéressante. Une fiction où se mêle un brin de réalité, donne à la lecture une dimension passionnante.

Si comme moi, tu apprécies la littérature régionale relatant des histoires touchantes et vibrantes, alors L’ETOFFE DES JOURS te charmera certainement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cricri-Bulle 2018-08-29T18:05:56+02:00

Un très beau roman comme je les aime, une histoire de famille, l'amour de sa terre. J'ai beaucoup aimé.

Afficher en entier

Dédicaces de Mireille Pluchard
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions de Borée : 10 livres

Presses de la Cité : 4 livres

France Loisirs : 3 livres

À vue d'œil : 1 livre

Editions l'Ecriteau : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode