Livres
475 940
Membres
454 525

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Miyuki Abe

223 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Abe Miyuki est une mangaka spécialisée dans le shonen-ai. Elle commence ses débuts en 1996 avec pas moins de cinq mangas dont deux séries.

Très bonne auteur, elle fait souvent de longues séries et parfois de genres fantastiques, surnaturel, mystère, ... ce qui explique pourquoi elle n'a plus sortie de nouveaux mangas avant 2005.

En 2010, elle sort une nouvelle série nommée Super Lovers et qui a beaucoup de succès au Japon. Classement ainsi chacun de ses volumes dans le top des ventes Shojo.

Cette même année, la mangaka reprend ses toutes premières séries pour les rééditer avec son style graphique actuel.

Jusqu'à ce jour, on lui compte tout juste neuf mangas :

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
372 lecteurs
Or
455 lecteurs
Argent
140 lecteurs
Bronze
79 lecteurs
Lu aussi
292 lecteurs
Envies
264 lecteurs
En train de lire
3 lecteurs
Pas apprécié
3 lecteurs
PAL
92 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.29/10
Nombre d'évaluations : 251

0 Citations 81 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Miyuki Abe

Sortie France/Français : 2019-06-27

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par viola 2018-06-18T17:14:10+02:00
Super Lovers, Tome 11

Bonjour, est -ce - que quelqu'un connait la date de sortie ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-06-18T23:43:06+02:00
Super Lovers, tome 8

Plein de tensions dans la vie de Ren aussi bien au lycée où il se confronte sans cesse avec l'intriguant Akira mais aussi à la maison où il a du mal à refouler son désir grandissant pour Haru. J'ai beaucoup rigolé au détriment de ce pauvre infirmier qui se retrouve dans cette famille bien spéciale et dans une situation gênante avec Natsu. Les personnages secondaires sont bien travaillés et donnent plus de consistance à l'histoire, ils sont bien loin de faire tapisserie. On voit un morceau de vie de chacun ce qui permet de ne pas tourner en rond avec le couple Haru-Ren.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-06-20T21:34:31+02:00
Super Lovers, tome 9

La relation entre Natsu et l'infirmier, unit par un drame passé, est ce qu'il y a de plus intéressant dans ce tome-ci. Elle est intrigante car chacun reste pudique vis à vis de l'autre. Sinon rien de bien palpitant, le quotidien continue dans la famille Kaido avec ses hauts et ses bas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DarkTales 2018-06-20T23:20:54+02:00
Super Lovers, Tome 10

Alors que Ren a des flash-back de son enfance et que sa relation avec Haru est au beau fixe, voilà qu'un événement va détruire toute l’harmonie de la famille Kaido.

Excepté la fin, le plan de l'histoire reste le même, pas vraiment d’originalité. Sinon, c'est agréable de voir que Ren change physiquement et que loin d'être détaché, il se pose des questions qui touche à tous les ados de son âge. Curieuse de savoir qu'elle surprise nous réserve la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliet45 2018-11-18T10:18:09+01:00
Super Lovers, Tome 11

une sortie en France serait prévue pour mars 2019

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sokingu 2019-04-12T13:51:18+02:00
Super Lovers, tome 1

C'est une série que je trouve super, j'avais du mal à commencer, pas franchement enthousiaste à l'idée d'une romance avec un enfant de 8 ans, mais Ren grandi vite et on en devient complètement accro ! J'ai beaucoup aimé que l'histoire emmène les personnages à réfléchir sur eux, sur ce qui est moral ou non. La romance est très mignonne et les personnages sont authentiques, avec des caractères bien définis !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ilfioredelmale 2019-06-29T02:16:40+02:00
Super Lovers, Tome 11

L’essentiel du tome se base après l’incident des escaliers : une amnésie de Haru. Encore. C’est la deuxième fois qu’il en a une, l’auteure ne l’a pas oublié et semble vouloir faire passer un message derrière ceci.

Cependant, le message que j’ai perçu reste le même que celui inscrit dans les autres tomes : Haru s’en veut à s’en faire du mal mentalement de la mort de ses parents. Et inconsciemment, il semble se livrer une bataille émotionnelle : dire des choses horribles à Ren pour voir s’il resterait envers et contre tout avec lui, s’il l’aime assez pour supporter tous ses côtés, même ceux les plus tordus.

Et c’est là que ça se casse. Les dix derniers tomes, la psychologie de Haru était claire à mes yeux. Mais pas celle où il a un âge mental de 17 ans suite à son accident, je ne comprends pas pourquoi il s’est ainsi comporté avec Ren…Au delà du fait qu’il ait perdu la mémoire, ce « dégoût » qu’il disait ressentir à son égard et envers lui-même (son lui de 25 ans), m’échappe. A moins que ça ne soit pour montrer en miroir comment un personne « normale » aurait réagi dans un tel contexte, je ne vois pas l’intérêt.

Par ailleurs, l’auteure a remis en avant un personnage féminin qui me répugne sérieusement : Asakura. Elle peint le portrait parfait de l’harceleuse obsessionnelle. Sur ce point, il ne fait aucun doute que cette femme est complètement atteinte et mythomane. Même s’il faut avouer que cela « dynamise » le récit, son retour n’était pas nécessaire, tout comme cette phase d’amnésie. Parce que j’ai beau chercher, je n’ai pas cerné l’intérêt de ces deux éléments scénaristiques, à part pour faire un étalage mental (qui n’a servi qu’à m’embrouiller).

Du coup, j’ai la désagréable sensation d’un tome faisant du surplace….Ce qui est décevant sachant qu’il s’agit du onzième…et que Ren est au lycée, que Kodaka semble être plus qu’il n’y parait parce qu’il s’intéresse trop à la vie des Kaido, qu’on a pas plus d’informations sur le passé de Ren ou sur ses parents biologiques (est-ce que l’auteure compte y venir même ?), et que les vies de Natsuo et des frères jumeaux auraient pu être creusées, ou encore le fait que Haru n’a toujours pas pris une décision une bonne fois pour toute sur son dilemme personnel concernant son amour envers Ren.

Il aurait fallu une avancée, ne serait-ce que de lui faire prendre conscience à quel point il est détraqué et que ça n’a rien de fraternel. Qu’il se ment à lui-même. Le médecin à parler des réalités créées par les gens qui s’auto-conditionnent, ce qu’est Haru, eh bien il aurait fallu creuser ça ou les autres pistes de sa psyché parsemées dans les tomes précédents. C’est dommage.

A voir ce que réserve la suite, en espérant que l’auteure permette à l’histoire de progresser car il y a divers éléments qui méritent d’être mis en avant.

Sur le blog : https://letempodeslivres.wordpress.com/2019/06/29/super-lovers-tome-11/#more-3944

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-07-28T08:45:23+02:00
Super Lovers, tome 8

Encore un fois, se replonger dans l'histoire de Haru et Rien est un véritable bonheur. Leur histoire avance pas à pas mais c'est toujours agréable de voir que l'auteur prend le temps de tisser son intrigue autour des quatre frères et pas uniquement de leur histoire d'amour.

ce tome en est un bon exemple puisque le vandalisme du café permet de nouveau de faire éclore de nouveaux mystère et de nouvelles interrogations. Bref, c'est une véritable tranche de vie et j'aime beaucoup.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-07-28T08:48:06+02:00
Super Lovers, tome 9

Neuf tomes et on pourrait s'en lasser, d'autant que l'histoire d'amour avance à pas de fourmis. mais ce n'est pas le cas. déjà parce que je trouve que les interrogations d'Haru sont assez légitimes, tout comme l'empressement de Ren du reste. mais surtout, c'est parce que les histoires parallèles sont tellement intéressantes et permettent d'approfondir les personnages secondaires qu'on ne s'ennuie pas dans cette série.

J'aime vraiment le fait que chacun des personnages ait un caractère bien à lui et l'auteur exploite à fond leurs facettes. Bref, j'adore toujours autant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2019-07-28T08:50:28+02:00
Super Lovers, Tome 10

Encore une fois, l'histoire avance a pas de fourmis mais on pressent quand même qu'on va arriver au coeur du problème. Toujours pareil, l'auteur exploite à fond les caractères des personnages pour créer des situations drôles ou émouvantes... je trouve que tout est très réaliste et j'aime beaucoup.

Natsuo prend de plus en plus de place, ainsi que le docteur mais ce sont des personnages que j'apprécie donc ça ne me dérange pas. J'ai même hâte d'en savoir un peu plus sur leur passé commun que l'auteur esquisse.

Bref, 10 tomes mais je ne m'en lasse toujours pas.

Afficher en entier

Les gens aiment aussi

Dédicaces de Miyuki Abe
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Taifu Comics : 10 livres

Kadokawa : 7 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array