Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Dédicaces de Morgane Bicail et autres évènements

Ajouter une dédicace ou un évènement pour Morgane Bicail
Auteurs aux thèmes similaires
Evaluations moyenne de ses livres
Critère Note Visuel
Globale 7.2
Scénario 6.9
Ecriture 6.7
Suspense 6.8
Originalité 7.2
Addictivité 7.1
Pédagogie 4.4
Créativité 6.5
Personnages 6.8
Humour 5.6

Morgane Bicail

Nom de naissance

Prix et distinctions

Naissance

  • Date : ( ans)
  • Lieu : Non disponible

Décès

  • Date : (à ans)
  • Lieu : Non disponible

Editeurs

Michel Lafon : 2 livres

Les chiffres

Présent dans : 2 966 biblio
Note moyenne : 7.2 / 10
Nombre d'évaluations : 465
Position top auteur : 525

Dans les biblio des Booknautes

Liste

Dans le top auteur

Position
[["7 nov","525"],["14 nov","525"],["21 nov","525"]]

Ajouts par semaine

Ajout
[["Sem 36",21],["Sem 37",22],["Sem 38",19],["Sem 39",9],["Sem 40",22],["Sem 41",18],["Sem 42",24],["Sem 43",20],["Sem 44",34],["Sem 45",45],["Sem 46",42]]

Evaluation moyenne

Note
[["jan",7.143],["f\u00e9v",6.688],["mar",7.111],["avr",7.214],["mai",7.389],["jui",6.765],["jui",6.267],["ao\u00fb",6.692],["sep",7.091],["oct",6.625],["nov",6]]

Biographie de Morgane Bicail

Ajouté par DarkShootingStars le 28 Décembre 2015
Âgée d'à peine 14 ans, Morgane Bicail, élève de seconde passionnée de littérature, s'est fait connaître sur Wattpad, plateforme littéraire pour jeunes plumes, en publiant plusieurs histoires à succès. PhonePlay est la plus lue sur ce nouveau réseau, particulièrement apprécié des adolescents.
Voir les biographies de Morgane Bicail

Interviews de Morgane Bicail


Citations de Morgane Bicail

Ajouté par Elenna30 le 15 Janvier 2016
Certaines personnes disent que les écrivains sont des êtres torturés, souffrants et blessés. Si j'avais entendu quelqu'un dire ça il y a quelques mois, j'aurais contesté, je me serais révoltée, je lui aurais prouvé que non. Mais aujourd'hui, je ne suis plus sûre de pouvoir contredire ces hommes. Et c'est ce qui me fait le plus peur, parce que merde, ils ont raison. ✒️
Ajouté par Elenna30 le 15 Janvier 2016
Si notre amitié est forte, c'est très certainement parce que nous nous complétons merveilleusement dans notre tristesse hilare.
Ajouté par Elenna30 le 15 Janvier 2016
Les plus belles œuvres découlent très souvent de la tristesse, du désespoir ou du mal être de la personne qui les conçoit. Ces mots, je les ai lu et entendu un millier de fois. Et c'est sûrement parce que c'est un fait : La douleur est une source d'inspiration inépuisable. La douleur est quelque chose qui plait. C'est pourquoi ça donne des choses qui marchent, qui attirent. Mais alors, pourquoi ça ne fonctionne pas avec moi ? Moi, qui ai tellement mal. Pourquoi ça ne marche pas ? Pourquoi les mots restent bloqués dans ma gorge, refusant de sortir ? Pourquoi mes pensées refusent de s'éclaircir ? Pourquoi mes doigts tremblent en se posant sur le clavier de mon ordinateur ? Pourquoi les larmes me brouillent la vue ? La douleur est là, mais rien ne veut sortir. Que se passe-t-il ? Y a t'il quelque chose qui cloche avec moi ? Ou ai-je simplement tout perdu avec cette douleur ? L'envie, l'once de créativité qu'on m'avait octroyée ? J'ai l'impression qu'on m'a tout arraché. Pourquoi les mots s'entrechoquent à la bordure de mes lèvres sans pour autant les franchir ? Je n'aime pas ça. Être dans l'incapacité de m'exprimer. Je déteste ça, même. Mon crâne va éclater, rien ne veut sortir, tout reste stocké, tout se bouscule, s'accumule, s'entasse. Il n'y a plus de place. J'ai l'impression de devenir folle de temps à autre. Il faut que ça sorte, que je cris un bon coup. Que je me libère de cette cage de mots qui m'étreint le coeur. Ça m'oppresse, j'ai l'impression de suffoquer. Je dois crier, hurler, gueuler jusqu'à ce que j'en ai mal à la gorge et les poumons écorchés. J'ai besoin de ça mais rien ne sort. Ma gorge refuse de se desserrer, et tout reste coincé.
Je suis tout simplement devenue muette. La douleur m'a rendue muette.
Ajouté par Elenna30 le 15 Janvier 2016
Cette fois, je sais qu'j'm'en sortirais pas indemne. Pourquoi ? Parce que ça fait des mois qu'j'eponge, qu'j'encaisse et j'suis proche de la rupture. Personne s'en doute : ce sourire étiré sur mon visage est plus puissant qu'une muraille en béton. Tout l'monde y croit, tout'l'monde gobe ce qu'j'raconte. Personne creuse, personne fait gaffe. Alors que moi, j'continue d'éponger. Personne s'en doute. Personne s'en doutera sûrement jamais si j'ouvre pas ma gueule. Et c'est peut être mieux comme ça.

Mais j'en suis à un point où les séquelles sont irréversibles, elles sont d'jà gravées sous ma peau, dans mon cerveau, partout. Comme des cicatrices. Des putains de cicatrices qui m'arracheront des larmes la nuit. Des putains de cicatrices qui me feront bugger dans plusieurs années. Des putains de cicatrices qui m'donneront des envies d'hurler à m'en ouvrir les poumons. Des putains de cicatrices qui lacèreront mon corps, mon âme, ma mémoire, et ce toute ma vie. Parce qu'j'ai dépassé mon seuil de tolérance, parce qu'j'peux plus encaisser, parce qu'j'en ai marre de jouer l'éponge. Parce qu'j'ai mal putain et que le monde qui m'entoure est trop égoïste pour s'en soucier.
Est-ce qu'un jour j'te rencontrerais, toi, qui saura voir au dessus de la muraille qu'j'me suis forgée ?
Ajouté par Elenna30 le 15 Janvier 2016
Mes histoires m'habitent, me hantent, m'animent et des fois, il est tout simplement trop dure de les laisser s'en aller.

P H O N E P L A Y
Voir les citations de Morgane Bicail

Informations diverses

Ajouter / Voir plus