Livres
429 071
Membres
350 555

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Morris

Activité et points forts

ajouté par newmoon 2010-10-31T21:36:19+01:00

Biographie

Biographie de René Goscinny

Né à Paris, d'un père d'origine polonaise, et d'une mère d'origine ukrainienne, c'est en Argentine que René Goscinny passe son enfance et son adolescence, avant de partir à New York à la mort de son père. C'est d'ailleurs au cours de ses différents séjours et voyages à l'étranger qu'il rencontre les amis avec qui il crée des personnages de bandes dessinées aujourd'hui rentrés dans l'histoire : 'Lucky Luke', avec Morris, 'Iznogoud', avec Jean Tabary, et surtout 'Astérix et les habitants du village gaulois', avec Uderzo. Son talent s'exprime aussi dans la littérature pour enfants, avec 'Le Petit Nicolas', créé avec son ami Sempé, dans le cinéma (il a écrit le scénario du film 'Le Viager', réalisé par Pierre Tchernia), et dans le milieu de la presse (le mythique magazine Pilote, dans lequel il publie ses premiers 'Astérix'). Il meurt à 51 ans, en laissant une oeuvre immense, vendue tous livres confondus à 500 millions d'exemplaires. Ce faisant, René Goscinny aura contribué à sortir la bande dessinée de son ghetto infantile, pour en faire un genre littéraire à part entière.

Biographie de Morris

C'est en prenant des cours par correspondance que Maurice de Bévère s'initie aux techniques de l'animation. A vingt ans, sous le pseudonyme de Morris, il exerce le métier d'encreur au CBA, un studio belge de dessins animés où il fait la connaissance d'André Franquin (père de Gaston Lagaffe) et de Pierre Culliford (père des Schtroumpfs). A la fermeture de celui-ci, il se lance dans l'illustration et dessine de nombreuses couvertures pour le Moustique et Het Laatste Nieuws. Il invente le personnage de Lucky Luke dont la première aventure, 'Arizona 1980', est publiée en 1946. Il s'installe aux Etats-Unis en 1948, où il fait une double rencontre : celle de sa future femme et de son futur scénariste, René Goscinny. Les connaissances acquises durant ce séjour sur l'histoire du pays et les figures marquantes de la conquête de l'Ouest alimentent les albums de Lucky Luke dont le succès grandit rapidement. Le dessinateur s'associe en outre avec Pierre Vankeer et réalise 'La Chronique du 9e art', de 1964 à 1967. A la mort de Goscinny, il collabore avec divers scénaristes parmi lesquels Vicq, Xavier Fauche, Jean Léturgie, et Guy Vidal. A partir de 1987, il dessine les premiers tomes de la série Rantanplan, quitte les éditions Dargaud et fonde Lucky Production fin 1990. Le talent de Morris a été salué par le XXe Salon international de la bande dessinée d'Angoulême qui lui a décerné le Grand Prix spécial en juin 1992.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
638 ajouts
Or
4 084 ajouts
Argent
4 636 ajouts
Bronze
5 550 ajouts
Lu aussi
10 829 ajouts
Envies
682 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.11/10
Nombre d'évaluations : 352

5 Citations 1 625 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Morris

Sortie France/Français : 2011-11-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2018-07-11T11:49:20+02:00

Si on se replace pour l'époque, c'est assez original. Sinon au vue des autres tomes plus récents, ce n'est pas le meilleur surtout au niveau des dessins... Mais l'oeuvre au global est extraordinaire !!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2018-07-11T14:31:34+02:00

Ce tome contient 3 nouvelles histoires de notre cow-boy... Les dessins sont de mieux en mieux ainsi que les textes... L'ensemble reste pour moi intéressant...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2018-07-12T15:49:54+02:00

Dans ce tome, on découvre la toute première histoire de Lucky Luke où les dessins sont "grossiers" et les textes sont simplistes... La seconde histoire est sur le même ton que les 2 premiers tomes...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gael_leboeuf 2018-07-16T14:03:13+02:00

3 nouvelles histoires dans un seul tome... Nous sommes toujours dans les débuts de notre personnage même si les dessins commencent à s’affiner... Les dialogues restent assez rustres... Tout cela pour dire que Morris reste un très bon dessinateur...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paulinette11 2018-07-23T11:36:11+02:00

Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec la lecture de ce tome. On retrouve avec plaisir Lucky Luke dans une très bonne aventure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Paulinette11 2018-07-23T11:42:18+02:00

Très agréable, bon livre, très bon personnage. Vraiment un très bon tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Reeve 2018-08-14T21:28:22+02:00

Toujours de belles découvertes avec Lucky Luke, à la conquête du far ouest.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayu_lis_ 2018-09-02T21:17:08+02:00

J'aime beaucoup Lucky Luck et je trouve cette histoire fluide, drôle et addictive. J'aime bien ce tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-09-11T13:21:53+02:00

Si vous voulez briller au prochain repas de famille ou à la machine à café, évitez de leur raconter cette aventure de Lucky Luke car elle n’est pas à prendre pour argent comptant : le célèbre desperado dont il est question ici, Billy The Kid, n’est pas canonique !

Ce n’est pas la première fois que les auteurs font entrer des personnages réels dans les aventures de leur lonesome cow-boy, mais ici, ils prennent des grosses libertés en faisant de Billy un sale gamin méritant une grosse fessée.

Évidemment, c’est bien plus drôle ainsi.

Les situations cocasses ne manquent pas et comme la ville où Billy a élu domicile est peuplée de couards de la pire espèce, tout le monde fait moult courbettes devant le sale gamin, lui donne l’argent de la banque, de la diligence, le tout sans qu’il ait besoin de tirer un coup de feu où qu’une victime porte plainte.

Terrorisés qu’il sont, les habitants de Fort Weakling (weakling qui veut dire « faible ») et ce n’est pas la venue du célèbre cow-boy tirant plus vite que son ombre qui va les rendre plus courageux ! Courage, laissons-nous faire et ne nous plaignons pas.

L’album est drôle du fait de Billy, le sale gosse qui ne sait pas lire, qui aime les histoires de princesses, mais sans méchantes sorcières, sinon il cauchemarde ! Billy, qui boit du chocolat chaud, pique des crises et mange des caramels.

Oui, Billy est un gamin en pleine crise d’adolescence, un enfant à qui on a passé tous les caprices, qui a braqué une diligence à pas d’âge et a juste été privé de dessert.

Même Lucky Luke n’arrive pas à en venir à bout tant ce gamin est insolent, lui qui voit le cow-boy comme un type qui le fait rire et tant la population lui fait ses quatre volontés sans broncher.

Si le dessin de Morris est excellent, l’album ne brille pas par les jeux de mots de Goscinny et on le dirait même aux abonnés absents tant on ne « sent » pas sa plume dans cet album, ce qui ne retire rien au fait que je l’apprécie, mais il manque son grain de sel, son groin de folie.

Le scénario reste excellent de par son déroulement et de par la stratégie adoptée par Lucky Luke pour venir à bout de ce sale môme qui n’a pas volé la fessée donnée en couverture, quoiqu’en dise les brillants penseurs qui l’ont consacrée au rang de torture pour enfant (alors que les adultes amateurs de sado-maso l’ont érigée en chose sensuelle).

Je viens d’apprendre qu’une fois de plus, la censure était passée par là dans la case de départ où l’on voit Billy téter le canon d’un revolver, ce qui, à l’époque, avait été jugé inappropriée par ces messieurs de la censure.

Un tome plaisant mais pas du niveau de certains, malgré tout, j’ai de la tendresse pour cet album, et cela, ça ne s’explique pas mais ça me rend sans doute plus indulgente.

J’y vois aussi un reflet de notre société où l’enfant-roi ne doit jamais être contrarié, ni stoppé dans ses bêtises, jamais grondé, et où même les adultes (politiciens) ne sont presque jamais punis pour leur fautes, aussi grosses soient-elles.

J’vous jure, il y a des fessées qui se perde !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zarg 2018-09-19T11:32:23+02:00

Un tome qui m'a beaucoup plu de par la présence à la fois des Daltons et de Rantanplan qui ont un même niveau de bêtise ou presque. C'est une alliance qui fonctionne bien pour nous faire sourire. Cela change un peu des autres tomes.

Afficher en entier

Dédicaces de Morris
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dupuis : 38 livres

Dargaud : 35 livres

France Loisirs : 26 livres

Lucky Comics : 16 livres

Lucky Productions : 8 livres

Lucky Production : 3 livres

Atlas : 2 livres

Le lombard : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode