Livres
595 294
Membres
673 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Myriam Caillonneau

Auteur

116 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
45 lecteurs
Or
79 lecteurs
Argent
42 lecteurs
Bronze
28 lecteurs
Lu aussi
19 lecteurs
Envies
64 lecteurs
En train de lire
4 lecteurs
Pas apprécié
7 lecteurs
PAL
94 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.15/10
Nombre d'évaluations : 99

0 Citations 59 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Myriam Caillonneau

Sortie France/Français : 2021-04-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Larmes des Aëlwynns, Tome 1 : Le Prince déchu

Elyne, une jeune paysanne découvre que l'un de ses enfants est atteint de la malnoire. Contre l'autorité de son mari et les interdictions du roi, elle va trouver une mage-guide, une magicienne qui soigne les maladies. Celle-ci parvient à ralentir la maladie mais pas à l'enrayer. Elle décide d'emmener l'enfant au Sanctuaire des Mages, mais lorsque les femmes y parviennent c'est pour découvrir que le Sanctuaire a été détruit et tous les mages tués. Attaquées par des soldats du roi et des mages tous de noir vêtus elles ne doivent la vie qu'à un étrange mercenaire possédant la magie des guerrier-élite.

Avec pour postulat de départ un mage félon avide de s'emparer de tous les pouvoirs et voulant rétablir des sortes de dieux maléfiques disparus depuis des millénaires l'intrigue s'avère classique : une lutte du Bien contre le Mal.

Au début du roman l'auteure place son univers assez complet avec une magie inédite avec le Pouvoir des Larmes et des tatouages associés. Des tatouages qui différent avec le type de magie employée par chaque type de personnage.

Elle nous présente également chacun des personnages jouant un rôle prépondérant de l'histoire. La première partie du roman laissant à chacun d'eux d'exprimer sa personnalité et au lecteur le temps de les appréhender. Des personnages très bien dépeints, auxquels on a aucun mal à s'attacher.

Leurs errances permettent de découvrir géographiquement l'univers dans lequel ils évoluent. Un univers plutôt classique mais avec des particularités propres à l'imagination de l'auteure.

Le style de l'écriture est simple, fluide mais immersif ce qui rend la lecture agréable et qui convient à toutes tranches d'âge. Il se passe toujours quelque chose ce qui donne une excellent dynamique de lecture.

Au final une excellente fantasy à l'univers travaillé et aux personnages bien dosés qui donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PlumesDebene 2021-01-13T20:32:14+01:00
Abri 19

« Deux chemins s’offrent à moi : gauche ou droite. Aucune direction n’a ma préférence. » (p. 74)

Les mondes post-apocalyptiques ne sont pas simple à créer car il ne faut pas tomber dans le déjà vu. Dans Abri 19, on retrouve les codes de ces romans avec de la nouveauté – en tout cas pour ma part -. J’ai trouvé l’histoire bien développée, bien ficelée avec un bon rythme. Le seul bémol : la rapidité de la fin. Le rythme est bon, on sait ce qu’il se passe, toutefois quelques pages de plus, développant ainsi un peu plus la fin m’auraient encore plus satisfaite.

Les personnages sont attachants, d’autres insupportables, ils sont imparfaits et donc ils sont justes. Leurs caractères sont bien marqués, ils sont tous différents et permettent à l’histoire d’avancer même si j’aurais aimé que certains soient un peu plus présents. Par la force des choses, Liam est obligé de devenir ce qu’il n’est pas : un héros et c’est ce que j’aime chez ce personnage. Il fait ce qu’il doit faire même s’il n’en a pas envie parce qu’il sait que c’est nécessaire.

La plume de l’auteure est prenante, les émotions passent du personnage au lecteur et les descriptions même si elles peuvent paraître longues sont nécessaires pour comprendre le monde dans lequel les personnages évoluent.

Abri 19 est la preuve que l’auto-édition n’est pas un monde à part pour ceux qui sont rejetés par les maisons d’éditions, parce que l’auto-édition aussi regorge de bons livres qui n’attendent plus que les lecteurs !

~ Alison

Afficher en entier
Les Larmes des Aëlwynns, Tome 2 : Le Dernier Mage

Dans ce deuxième tome on retrouve Kenan mal en point, blessé par une goule et n'ayant plus son glyphe de protection arraché par Garrus, il perd connaissance. Mais ils vont être secourus par des guerriers d'une tribu de barbares qui les emmènent dans une cité au sein d'une grande forêt.

Sur les conseils du grand sorcier de la tribu, ils vont chercher des explications à la prophétie dans le monde d'En-Dessous chez les Da'hels.

Puis toujours accompagné par la guerrier et un Da'hel qui s'est joint à eux ils vont tenter de rejoindre à temps la capitale pour empêcher Garrus de faire revenir un Vorkan en se servant du corps d'Elyne.

Avec la découverte de différents peuples et de nouveaux pays l'univers se développe. On rencontre également de nouveaux monstres qui viennent enrichir le bestiaire. Avec des descriptions précises mais bien dosées l'histoire est toujours aussi prenante.

Au fil de l'aventure les personnages évoluent et Adriel gagne beaucoup en maturité et en puissance devenant mage du cinquième rang.

Avec beaucoup d'actions et une écriture fluide, la dynamique de lecture est excellente. L'alternance des chapitres entre les héros qui se livrent à de nombreux combats et la vie quotidienne d'Elyne aux mains de Garrus ajoutent un plus à la dynamique, pas un seul instant le lecteur ne s'ennuie pris par le suspense constant.

Des personnages très intéressants et bien campés, un univers très visuel, une histoire complexe et très bien menée. On a comme dans le premier opus une très bonne histoire qui ne souffre pas du syndrome de tome de transition comme c'est souvent le cas dans une trilogie.

Afficher en entier
Les Larmes des Aëlwynns, Tome 3 : La Déesse sombre

Après la défaite de Garrus, Adriel et Kenan ont regagné Ysaldin où le prince Joalaïn est monté sur le trône. Tandis qu'Adriel pourchasse les derniers Purificateurs, Kenan recrute des soldats grâce au trésor de son lointain aïeul pour faire face à l'invasion des monstres venus du Nord. Yel dirigé par la guilde des Ombres s'apprête à attaquer Ysaldin. L'Azaï Vorkan prend possession du corps d'Elyne malgré les tentatives de celle-ci pour éviter une emprise totale.

Si l'univers était jusqu’ici très bien décrit comme on pouvait s'y attendre dans cet ultime tome il ne se développe que très peu. Dans le final on découvre une ancienne cité enfouie sous le sable sans que l'on en sache plus sur celle-ci.

A l'instar des tomes précédents l'histoire est prenante, pleine de rebondissements et de nombreux combats qui donnent une excellente dynamique de lecture. Toutefois on aurait aimé que les batailles de masse soient plus exploitées et non quasiment centrées sur les prouesses personnelles de l'ex-mercenaire.

Si l'on ne peut s'empêcher de noter que les personnages soient quelque peu stéréotypés, ils ont été attachants tout le long du cycle et nous ont fait vibrer à chaque fois qu'ils se trouvaient face au danger.

Comme dans mes tomes précédents, l'écriture est fluide et les pages se tournent toutes seules.

Au final, une histoire bien maîtrisée de bout en bout, un univers bien décrit avec des descriptions justement dosées et un rythme trépidant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pela 2021-07-30T14:44:40+02:00
Abri 19

Le genre post-apo ne m'est pas des plus familier mais cette histoire m'a facilement transportée. Il m'invite à découvrir davantage cet auteur et on oublie assez rapidement les quelques passages un rapides.

Afficher en entier
Les Larmes des Aëlwynns, Tome 1 : Le Prince déchu

J'ai lu par hasard ce roman d'heroïc fantasy, fan du genre je n'ai pas accroché avec la couverture et l'ai gardé un moment avant de m'y mettre... quelle erreur !

J'ai vraiment beaucoup aimé, car s'il y a des mages, des sorciers, un roi tyrannique, les héros sont différents : le chevalier est un mercenaire, l'héroïne une mère de famille et le mage ni novice, ni expérimenté.

C'est un excellent roman et il me tarde de lire la suite.

Afficher en entier
Les Larmes des Aëlwynns, Tome 2 : Le Dernier Mage

J'ai apprécié ce second tome, un peu plus sombre et approfondit que le précèdent. Je ne sais si cela vient de ma lecture mais j'avais l'impression que certains détails me manquaient pour parfaire ma vision (ce a quoi ressemble Ekla par exemple).

Afficher en entier
Yggdrasil, Tome 1 : La Prophétie

Une très belle découverte et un auteur que je ne connaissais pas et qui semble vraiment prometteur.

Difficile de lâcher le bouquin pour aller dormir. Les personnages se mettent en place, l'univers nous est présenté habilement, des sortes de très courts apartés nous donnent un aperçu de ce qui se passe du côté obscur de la force sans casser le rythme et l'action débute sans plus s'arrêter.

L'intégrale se trouvait dans ma PAL depuis un bon moment et j'ai enfin pu me pencher dessus avec beaucoup de plaisir à la clé.

Plus qu'à poursuivre avec le tome 2.

Afficher en entier
Yggdrasil, Tome 3 : L'Espoir

Comme pour le tome précédent, j'ai été assez déçu au final. Je pense que je ne suis pas le public cible du bouquin.

Spoiler(cliquez pour révéler)Les atermoiements incessants de Nayla, les bisous-bisous limite en plein combat, les pleurs continus de l'Espoir, le traitement identique qui est fait par l'auteur des autres personnages féminins principaux (Leene et Jani qui souvent paraissent faibles, en proie au doute, vulnérables, alors que l'une est médecin chef et l'autre capitaine de vaisseau et chef de contrebandiers et qu'aucune des deux n'avait attendu l'Espoir pour se démener pour survivre), le Ubanit qu'on nous présente comme le big boss No 2 et qui finalement meure comme une grosse merde sans qu'il y ait vraiment de fight, sans parler de Nayla qui ne sonde aucun esprit à aucun moment (bah non, ce serait trop facile sinon ...).

De belles longueurs aussi qui n'apportent strictement rien à l'histoire.

Encore une fois, le côté Santa Barbara a tout gâché pour moi.

Donc bon, je me suis abstenu de lire la petite nouvelle fournie avec mon édition intégrale (3 tomes c'est bien suffisant) et je m'abstiendrai aussi de lire la suite que l'auteur prépare.

Afficher en entier
Yggdrasil, Tome 2 : La Rébellion

Alors ce tome a été très difficile pour moi. Jusqu'à plus de la moitié du bouquin, cela a été pénible. L'héroïne m'insupportait au possible, un vrai comportement de gamine. Sans parler du côté Santa Barbara qui m'a achevé. Du coup un sentiment très mitigé car la fin du livre est assez sympa et on retrouve ce qui plaisait lors du premier tome Spoiler(cliquez pour révéler)(l'action, la complicité entre Dem et Nayla, les autres personnages de l'équipe).

Jani est davantage présente et on finit la lecture avec pas mal de morts.

J'espère que le tome 3 ira davantage de l'avant avec des personnages plus murs et beaucoup moins d'atermoiements.

Afficher en entier

Dédicaces de Myriam Caillonneau
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Auto-Edition : 4 livres

Independently published : 2 livres

afnil : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode