Livres
515 553
Membres
529 288

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Myriam Morand

27 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Eleatell 2015-01-06T22:41:13+01:00

Biographie

Née un 1er avril (Bélier asc. Taureau).

Passions : écrire + lire + digital scrapbooking + internet + films/séries.

Mes romans sont bien plus axés sur les relations humaines que sur de quelconques technologies futuristes.

Mon but est de bâtir des histoires profondément humaines avec tous les ingrédients qui composent les films à grand spectacle : décors grandioses, aventure et action, amour et humour, drame et rebondissements.

Mes personnages affrontent des problèmes de notre monde réel, en particulier la séduction souvent vénéneuse du pouvoir, la corruption, l’esclavage, les trafics en tout genre. Ils évoluent dans des univers variés aux quatre coins des galaxies du Monde Connu : mégapoles et cités-forteresses, déserts étouffants et jungles verdoyantes, mers paradisiaques et grottes mystérieuses... Je suis fascinée par les beautés de la Nature et j’ai à cœur de les transposer dans mes écrits.

En souhaitant que vous preniez autant de plaisir à découvrir mes univers que j’en ai à les construire.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
44 lecteurs
Or
32 lecteurs
Argent
48 lecteurs
Bronze
15 lecteurs
Lu aussi
5 lecteurs
Envies
103 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
70 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.33/10
Nombre d'évaluations : 40

0 Citations 29 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Myriam Morand

Sortie France/Français : 2016-03-11

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Nathalie-205 2018-06-10T13:37:13+02:00
Avavilka et les arcontes

Une lecture vraiment très sympathique et agréable, un livre qui permet de se détendre et qu'on n'a pas envie de lâcher! Je cherchais quelque chose un peu dans les tons de Jane Austen et j'ai été servie, un personnage féminin fort et pétillant face à des personnages masculins tout aussi intéressants et une histoire d'amour qu'on a envie de soutenir dès le départ, je recommande!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kuri 2018-08-24T19:58:43+02:00
Avavilka et les arcontes

Si je devais commencer par résumer ma lecture, ce serait en termes de plaisir. Le temps passé avec d’Avavilka et Katz fut un régal. Je me suis retrouvée plongée dans l’univers de Lokandre, un monde proche de notre Angleterre victorienne par bien des aspects (les amateurs de romances historiques s’y retrouveront sans nul doute ! mais pas seulement^^).

Nous suivons les pérégrinations de Avavilka, jeune fille issue de la petite noblesse vivant avec sa grand-mère et son chat (son chat géant rouge ! Et rien que ça, c’est super classe), à la campagne. Avavilka et sa grand-mère comme nombre de femmes seules à cette époque, se retrouvent plus ou moins sans le sou, et sans dévoiler le pourquoi du comment se retrouve a devoir s’établir en ville. Mais pas n’importe où en ville, chez deux jeunes aristocrates non seulement fortunés, mais aussi, très bien de leurs personnes. Moddan et Aldenn Morestan qui voient alors leur routine bouleverser par l'arrivée de ces 2 campagnardes. Surtout que la grand-mère d'Avavilka la verrait fort bien marier avec le jeune Aldenn Morestan... Commencent alors, ou plutôt, ce poursuivent, les jeux de pouvoir, d’union, les complots, les envies et rivalités aux milieux du faste de la noblesse.

Vous l’aurez compris, nous nous retrouvons ici entre une romance historique, une dystopie victorienne, et une intrigue presque policière, car tout est loin d’être aussi lisse et calme qu’en apparence chez nos petits arcontes…

J’ai adoré ce roman ! Un très bon moment passé auprès des personnages qui sont tous illustrés dans ce roman (ce qui est fort appréciable) tout comme certains décors et tenus richement décrits. Bref, si vous avez envie de romance, d’évasion, et de gros félin rouge (oui je sais j’en parle encore ! mais il y a aussi de beaux hommes blonds, des intrigues et des épées !) ; n’hésitez pas, foncez les yeux fermés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CedricMurphy 2019-08-02T19:44:21+02:00
Nattasha et les prétendants

Quand j’ai découvert Nattasha et les prétendants, j’y suis d’abord allé à reculons. La romance, même à petite dose, n’est pas trop mon truc. Et pourtant, ici on se démarque vraiment du lot. Pas de sentimentalisme mielleux, la politique est de la partie et les personnages, Nattasha la première, ont bien conscience que les enjeux dépassent de loin la simple romance.

De là, le roman nous emmène de surprises en surprises. On pensait trouver une comédie légère qui enchaînerait des situations romantiques amusantes ? Les premiers chapitres peuvent nous le laisser croire, mais il ne faut pas s’y fier !

Très vite, un soupçon de menace s’élève et noircit l’ambiance. Puis grandit. On passe de la comédie au drame, de la romance au thriller, du calme à la tempête. D’un côté, sur le plan politique : Nattasha met un coup de pied dans la fourmilière traditionnelle en voulant protéger les chat du pays ; coup de pied que les chasseurs décérébrés du coin n’approuvent pas vraiment. Et, forcément, là où il manque un cerveau, les armes ne se font pas rares, elles. D’un autre côté, la tension monte encore quand un prétendant meure de façon étrange…

Inutile de préciser que les personnages sont à la hauteur de ces péripéties qui sont aussi nombreuses et variées que bien amenées. Nattasha et sa volonté aussi tenace que ses nerfs d’acier, Svart et sa franchise, mais aussi Ymerald et Filomon, personnages secondaires à première vue qui volent presque la vedette aux principaux dans la dernière ligne droite. Les sœurs de Nattasha, ainsi que son cher cousin, ne sont pas en reste, de même que les deux journalistes en quête de scandales juteux. En bref, de la tête d’affiche jusqu’aux figurants, chaque protagoniste est réfléchi en profondeur et apporte sa touche personnelle à l’ambiance.

Je ne pourrais en dire plus sans spoiler bien des choses (j’en ai même déjà trop dit). Nattasha n’est pas un livre qui s’explique ; l’histoire va rarement là où on s’y attend et même si certains retournements ne sont pas majeurs, les divulguer en avance gâcherait une partie du plaisir.

Nattasha est donc idéal pour les lecteurs en quête de sentiers nouveaux, pour ceux qui voudraient varier les ambiances et sortir de leur confort, et même pour ceux qui se disent allergiques à la romance (dont je fais partie !) : vous êtes en fait allergique à la mauvaise romance, pleine de guimauve et de fantasmes improbables. Ici, on parle de réalisme en pleine Fantasy et de personnages hauts en couleur bien loin des clichés écervelés du genre. Si vous cherchez une lecture atypique, qui brasse tant de genres que les lister devient difficile (fantasy, thriller, whodunit, politique, romance, comédie, drame, action), Nattasha vous attend !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CedricMurphy 2019-08-03T15:21:30+02:00
Kalia et les réprouvés

Après un Nattasha et les prétendants qui alternait les genres, Kalia et les réprouvés clôt la saga avec succès, dans un ton plus uni mais pas moins haletant.

Ici, l’intrigue démarre fort. Le prologue à lui seul vaut le détour et l’action ne manque pas durant les premiers chapitres. Je ne spoilerai pas les détails, mais la tension monte vite.

J’ai particulièrement aimé comment l’histoire explore la noirceur de ses personnages. Les héros parfaits ou trop « vertueux », ça n’a jamais été ma passion. Je préfère de loin les personnages nuancés, qui révèlent différentes facettes en cours de route. Et ici, j’ai été servi : le trio de tête s’entre-aide et se tire vers le haut, mais réveille aussi la violence qui sommeille en chacun d’eux. A ce titre, les 2 héroïnes font même parfois froid dans le dos !

Le style, quant à lui, est égal à lui-même : direct, clair et efficace. On reconnait bien la patte de l’autrice et on retrouve avec plaisir une lecture fluide comme à son habitude.

Kalia et les réprouvés ravira les fans de fantasy et de jeux politiques ; alors n’attendez plus pour embarquer aux côtés de nos 3 réprouvés !

Afficher en entier
Les mondes d'Alzeruje : Résurrection Tome 1 - Survivre !

S'il est difficile de parler de Résurrection 1 sans en spoiler les nombreux revirements, je peux facilement le conseiller à tout fan de SF et de drame. Ce huis-clos géant vous emportera et vous malmènera d'horreur sociale en stupeur totale de la première à la dernière page ! Pour ma part, j'attends déjà la réception du tome 2 pour me jeter dessus.

Afficher en entier
Les mondes d'Alzeruje : Résurrection Tome 2 - Vivre !

L’introduction fait une parfaite transition entre le tome précédent et celui-ci. On découvre avec plaisir ce nouveau monde qui s’est tant fait attendre dans le livre précédent, aux côtés d’une Ellone égale à elle-même et toujours aussi intéressante.

Par la suite, le retour en arrière sur Boruan m’a plus mitigé au début. Les histoires à rebours qui me plaisent sont rares dans l’absolu, et ce personnage n’était pas vraiment mon préféré déjà dans le tome 1. Cela dit, au fil des pages, il a su devenir intéressant à mes yeux. En particulier suite à un revirement plutôt sinistre (même pour cette saga pourtant sombre par définition) que j’ai trouvé osé et bien pensé. Forcément, après ça, l’histoire ne pouvait que ferrer le lecteur que je suis.

Ce tome a donc su me réconcilier avec Boruan. Petit bémol, cependant : là où j’ai accroché à ce personnage, un autre personnage que je ne nommerai pas et que j’adorais jusque-là a fait une chute vertigineuse dans mon estime.

Au final, le tome 2 n’est pas vraiment mon préféré de la saga mais il reste honnête et toujours aussi bien écrit que son prédécesseur.

Afficher en entier
Les mondes d'Alzeruje : Résurrection Tome 3 - Ensemble !

Suite au revirement final du tome 2, je dois avouer que j’étais moyennement emballé à l’idée d’entamer ce tome 3.

Comme prévu, la romance est au cœur de la première partie de ce tome et, d’une part je n’ai jamais aimé ce genre, d’autre part, je n’ai pas trouvé le couple présenté crédible. Pour moi, un tel duo peut, au mieux, se quitter prétendument sans rancune, au pire s’entretuer…

Cependant, passé le premier tiers, cette romance devient moins centrale et l’histoire repart de plus belle, entre aventure, politique et vengeance. On retrouve un niveau proche du premier tome à mes yeux, en matière de rythme.

Les différentes intrigues trouvent enfin leurs conclusions, de manière particulièrement satisfaisante d’ailleurs (mention spéciale au personnage de Jalyn, mais je n’en dirai pas plus pour ne rien spoiler).

En bref, ce tome me laisse l’avis le plus mitigé, entre son début qui ne m’a pas du tout convaincu et sa fin qui ramène la saga à sa qualité originelle (comme souvent, le tome 1 reste le meilleur).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par S-A-William 2019-10-28T11:43:53+01:00
Kalia et les réprouvés

Un tome qui termine en beauté la série en reprenant des clins d’œil du tome 1 qui font particulièrement plaisir !

J'ai beaucoup aimé suivre les aventures de Kalia, un héroïne bien différente des trois autres. A peine le livre en main que je l'ai dévoré, je n'ai pas su le déposer avant de l'avoir terminé !

Mais comme toujours avec les livres de Myriam Morand, j'en veux plus *O*

Afficher en entier
Les évadés de Résurrection : le crépuscule des voleurs

L’ambiance de ce spin-off est superbe, et m’a rappelé Arsène Lupin (que j’adore).

On repose le contexte de Résurrection sans pour autant être redondant, et les protagonistes hauts en couleur m’ont vite intéressé. Difficile de parler de ce tome sans trop en dire, et sans parler du tome 2 (les 2 forment vraiment un tout ; d’ailleurs, le chapitrage ne reprend pas à zéro dans le tome 2 mais poursuit là où le tome 1 s’est arrêté).

Mon seul bémol : la rencontre des deux héros qui m’a moyennement emballé. Hormis ce point, la romance qui suit m’a paru assez juste et bien menée (et pourtant, je déteste la romance). Elle est plutôt centrale mais sans empiéter sur la partie action et aventure du récit.

En bref, une excellente nouvelle aventure, après une trilogie initiale qui m’avait plu sur certains aspects et mitigé sur d’autres. Ici, j’ai été convaincu d’un bout à l’autre de ce premier tome.

Afficher en entier
Les évadés de Résurrection : l'aube des exclus

Avec ce tome 2, l’histoire s’accélère. Le contexte planté et les personnages bien installés, place à l’action et à la tension.

On retrouve des personnages de la saga d’origine, pour notre plus grand plaisir (mais je n’en dirai pas plus pour éviter de spoiler). La tension monte vite, dès qu’on comprend que tout peut arriver et qu’aucun personnage n’est à l’abri.

En bonus, un message final qui me parle beaucoup : savoir se détacher de ses « racines » pour mieux évoluer dans la vie. Cette « morale » est d’autant plaisante qu’elle s’intègre naturellement dans l’histoire et ne parait ni forcée, ni trop mise en avant.

Enfin, j’ai aimé l’ambiance, qui renvoie sans problème au Résurrection originel tout en se constituant une identité propre. D’ailleurs, je repense souvent à ce spin-off comme de la Fantasy plus que comme de la SF, avec son côté « Aventure » et ses jeux de « capes et d’épées ».

En bref, une réussite pour clôturer à la fois ce spin-off et la saga entière par la même occasion.

Afficher en entier

Dédicaces de Myriam Morand
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Lulu.com : 4 livres

Kindle Edition : 2 livres

Amazon Publishing : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array