Livres
421 303
Membres
337 594

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

N.K. Jemisin

Auteur de 10 livres

Thèmes principaux

ajouté par Marion 2011-02-11T15:20:16+01:00

Biographie

N. K. Jemisin vit à Brooklyn. Bloggeuse engagée, elle écrit depuis l’âge de 10 ans.Les Cent Mille royaumes est son premier roman - un début remarquable en fantasy. "Ce premier roman captive le lecteur dès les premières pages."PUBLISHERS WEEKLY *** " Un début impressionnant, qui redonne du souffle aux histoire d'empire dont les dirigeants ont des deiux au bout des doigts."109.COM

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
44 ajouts
Or
81 ajouts
Argent
31 ajouts
Bronze
19 ajouts
Lu aussi
41 ajouts
Envies
276 ajouts
Pas apprécié
20 ajouts
PAL
129 ajouts

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.45/10
Nombre d'évaluations : 43

0 Citations 35 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de N.K. Jemisin

Sortie France/Français : 2018-04-04

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par alexiabutler 2016-08-27T23:45:45+02:00

Etant têtue, j’ai lu le tome 3 alors que les deux précédents ne m’avaient pas plu plus que ça. Mais comme l’auteur invente une nouvelle histoire à chaque fois, avec un nouveau héros et de nouveaux personnages, je n’ai pas perdu espoir ! Malheureusement, j’ai encore moins aimé ce livre que les deux autres. Toujours la même chose : je ne me suis pas attachée aux personnages. Pourtant… c’est une histoire de dieux, de mortels, de lutte de pouvoir… bref, ce que j’aime habituellement ! Mais le style de l’auteur est trop étrange pour moi, je crois.

En bref, une trilogie facilement oubliable, des couvertures magnifiques, de grandes attentes et de grandes déceptions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost-library 2016-11-24T12:29:28+01:00

Au niveau de l'histoire : elle est bien construite même si au final on a très peu de détail sur le fonctionnement du monde. L'auteure nous donne le minimum nécessaire. Il n'y a pas de fioritures excessives sur les différentes nations. Elles sont et c'est tout. Les personnages sont et c'est tout. Et tout est comme ça. L'essence des choses, si vous me suiviez...

Les personnages : Tout comme les faits, certains ne sont pas assez approfondis à mon goût.

Ils doivent être là, remplir leur rôle mais ne sont pas assez travaillés. Ils sont vraiment dans le moment "présent".

On ne voit dans le récit qu'une suite d'évènement sans réelle but. Quelques questions sont là pour étoffer l'affaire : qui a réellement tué la mère de Yeine et pourquoi? Pourquoi Dekarta a rappelé Yeine à Ciel, qui va-t-il choisir pour la succession, qu'est-ce les Dieux lui veulent réellement ?

La fin surprend un peu par les paroles de Dekarta (je ne sais pas si c'est la façon dont est menée l'intrigue ou si je n'y ai simplement pas pensé mais Spoiler(cliquez pour révéler) Dekarta a fait venir Yeine en pensant qu'elle même aurait pu tué sa mère. En même, tout est écrit du point de vue de Yeine et on sait qu'elle n'a pas tué sa mère..

Ce que je reprocherais à la trilogie : chaque tome il y ait une héroïne différente et l'intrigue ne se suit pas trop.

Ce qui est dommage car dans le tome 1, on découvre à peine Yeine et se dit que la suite va nous apporter plus de détail sur elle, sa nouvelle vie. Mais au final non, le tome deux enchaine sur Onie. La Dame Grise sera là mais ce ne sera pas pareil.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost-library 2016-11-24T12:35:01+01:00

Onie nous plonge dans le monde après Yeine, avec le Grand Arbre. Un arbre ? oui ! Il sort d'où ? De la graine à la fin du tome 1...

Beaucoup plus de description dès le départ. On voit le côté bavard du personnage. L'écriture s'adapte à l'héroïne selon le tome. Ce qui nous montre bien que Yeine était quelqu'un d'efficace, une guerrière avant tout. Là, la volubilité de l'artiste est présente. xd

On vient de se faire aux thermes du tome 1 qu'on en retrouve plein de différents dans le tome 2. Je ne parle même pas des personnages qu'on ne revoit pas ou casi-pas.

Je n'accroche pas au personnage d'Oree, et qu'elle soit Itempéene n'aide pas à l'apprécier plus. (Ai-je déjà dis que je ne piffre pas Itempas ?) Elle laisse tout couler, n'agit pas.

Même si on se doute que Brillant est Itempas (ou sa forme humaine du moins) on ne peut pas critiquer Oree et la dire naïve vu qu'elle n'est pas au courant des évènements du tome 1. Mais ça saute aux yeux. (Non ?) Je n'ai pas besoin d'attendre qu'il lui fasse comprendre avec Madding.

J'arrête de vous spoiler toute votre lecture... Je reste déçu de ce tome là. Si on ne savais pas que Brillant était Itempas dès le début, j'aurais peut-être plus apprécie le livre. On ne revoit pas assez Yeine et Naha à mon gout. On découvre de nouvelles génitures dans ce tome, mais aucun n'a vraiment de rôle.

Bref, je me suis ennuyée... Si vous passez le cap du tome 1 : arrêtez-vous là !! le tome 2 et 3 ne servent à rien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lost-library 2016-11-24T12:39:30+01:00

Ayant toute la trilogie à la maison, je me suis lancée dans la lecture du tome 3.

J'en suis au stade où je me demande si j'arriverais à finir ma lecture. Il est encore plus chiant que le 2. Et Sieh m'agace...

Un avis peut-être à venir dans les 6 prochains mois...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lyanaa 2017-07-11T15:13:42+02:00

Je ne sais pas trop quoi en penser... C'est très brouillon, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire, et je me demandais souvent où voulait en venir l'auteur. Beaucoup de choses sont survolées, peu développés et nous laissent avec plus de questions qu'on a réellement de réponses. C'est dommage. J'aurais apprécié un peu plus de logique, de détails et de profondeur pour que tout ça me captive vraiment. Ça manque cruellement!

Ciel est une cité qui m'horripile où règne cruauté et machination, et j'ai eu des difficultés à l'arpenter aux côtés de Yeine. De même que ses habitants sont un peu tous... détestables (je crois que c'est le mot). Quant à Yeine, elle ne m'est pas vraiment attachante. Je la trouve trop passive au vu de ce qui lui arrive parfois et elle est très influençable, il faut le reconnaître. Elle qui est d'un peuple de guerrières et de femmes fortes, quelle déception! Elle laisse les choses se faire, sans réagir vraiment (mis à part quand son peuple est menacé par un conflit, et encore c'est trop dire). C'est frustrant. Je préfère les personnages qui ont un peu plus de personnalité et de caractère. Je l'ai suivi à travers l'histoire, mais sans plus. Et comme je n'aime généralement pas abandonner une lecture avant de l'avoir terminée...

Le suspense, s'il en est, ne fonctionne pas non plus. Les évènements sont d'une évidence monstre et je me suis rapidement ennuyée. C'est dommage, l'idée de départ n'est pas mauvais pourtant. Je n'ai simplement pas adhéré à la suite t à cette narration très passive. Le style est original mais brouillon. A la première personne, le récit m'a perdu nombre de fois dans les réflexions et souvenirs (ou que sais-je encore) de Yeine. J'ai parfois douté qu'il y ait une suite logique à ce qu'elle nous racontait, même si dans l'ensemble ça semble se suivre à peu près. Elle part à droite à gauche, revient au sujet principal, puis repart. Quand il ne lui prend pas tout à coup de converser avec elle même. C'est lassant.

J'attendais beaucoup des Dieux, aussi. Et c'est sans doute pour ça que je suis allée au bout de ma lecture. Malheureusement, l'auteur n'approfondit pas plus. Et me laisse sur ma fin. D'ailleurs cette fin, parlons en (ou pas): je n'appelle pas cela une fin. C'est décevant, se terminant un peu en nœud de boudin et ne déclenchant pour ma part aucune envie de poursuivre avec la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Joyeux-Drille 2017-09-23T21:59:12+02:00

Un remarquable lancement pour ce nouveau cycle, dans un univers inhospitalier sujet à tous les cataclysmes possibles. Dans ce décor apocalyptique et sismique, on suit trois héroïnes : Essun, Damaya et Syénite, toutes trois comme tant d'autres dépositaires d'un don maudit : l'orogenèse. Un roman bouleversant sur la différence et le rejet qu'elle suscite. Une allégorie du racisme régnant dans l'Amérique actuelle.

http://appuyezsurlatouchelecture.blogspot.fr/2017/09/ils-se-mentent-eux-memes-en-disant-quon.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nausicaah 2017-09-27T21:33:33+02:00

Une aventure remarquable en trois temps, qui aspire le lecteur au sein d'un monde dévasté, dont la nature s'acharne à essayer de tuer toute la vie existante.

On se retrouve dans un monde divisé entre deux humanités, une avec des humains "normaux" et ceux qui disposent d'un pouvoir mystérieux... On retrouve donc un clivage presque racial qui détruit de nombreuses vies.

La manière d'écrire est très intéressante et les révélations tout au long du livre ne donnent qu'une envie, d'attaquer le second tome!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2017-12-17T16:16:40+01:00

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/the-fifth-season-n-k-jemisin/

Ma notation: 4/5

L’auteure m’a captivée dès le départ avec son prologue qui nous plonge au beau milieu de la Cinquième Saison. On entre rapidement dans un univers impitoyable où débute la quête pour la survie, une tâche qui s’avère encore plus difficile pour les Orogènes. L’univers est ambitieux et complexe, et pourtant, on sent que N.K. Jemisin en maîtrise parfaitement l’architecture. Elle nous décrit un monde en ruines sombre et sauvage que l’on peut aisément visualiser tout en nous laissant entrevoir des aperçus du passé qui expliquent les comportements d’aujourd’hui!

Et les personnages, je les ai tellement adorés! Peu importe leur âge, les héroïnes sont fortes et déterminées. J’ai admiré Essun pour son courage, son intelligence et sa force, je me suis juste attachée à elle. C’est sans aucun doute mon personnage préféré! Damaya est passée d’une fille fragile à une fille réfléchie, compatissante et impitoyable quand cela est nécessaire. Quant à Syenite, j’étais bouche-bée en voyant tout ce qu’elle était prête à faire pour s’affirmer et survivre.

Au-delà des différentes personnalités que l’auteure a su mettre en avant, c’est la diversité narrative qui m’a conquise. On alterne entre la deuxième personne (pour Essun) et troisième personne (pour Damaya et Syenite) du singulier, et chacune des voix a su véhiculer un sentiment particulier. Quand je lisais les chapitres d’Essun, je sentais que ses pensées l’appartenaient et je ressentais son esprit brisé. Mais quand je repassais au point de vue de Damaya et Syenite, il y avait une certaine distance, comme s’il y avait un effacement de soi au profit du Fulcrum…

En se centrant sur le développement des personnages, The Fifth Season met l’accent sur les émotions, le vivant et toute la philosophie autour de l’humanité et de la considération de l’autre. La relation de méfiance et de mépris qui lie les humains avec les Orogènes n’illustre que trop bien la peur de l’inconnu et le rejet de la différence. Les humains se laissent dominer par la peur et les préjugés et n’hésitent pas ainsi à dénigrer les Orogènes! Franchement, si vous lisez ce livre, vous allez avoir envie de faire des distributions de claques… Les humains sont abominables.

Malgré toutes ces bonnes choses, je pensais n’attribuer que trois étoiles parce qu’il manquait une chose primordiale à mes yeux: de l’action et des catastrophes climatiques. Enfin… Il y en a eu mais pas à l’ampleur attendue. Finalement, c’est la fin qui a tout rattrapé puisque l’auteure a su me surprendre tout en donnant une cohérence à l’histoire! Je n’ai rien vu venir et je pars confiante pour la suite!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lianne80 2017-12-20T14:28:41+01:00

http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/12/les-livres-de-la-terre-fracturee-tome-1.html

Un très bon début de série, solide et qui donne vraiment envie de continuer l'histoire pour en savoir plus. Une réussite.

Dans un monde ou la terre tremble régulièrement et ou la géologie malmène les humains qui vivent à sa surface, une saison commence. Une saison est une époque sombre dans laquelle la vie n'est plus propice et qui rime souvent avec une extinction de masse du à la famine, l'eau polluée ou autres conséquences du à un changement climatique fort.

Nous suivons trois femmes aux prises avec les éléments. Toutes trois sont des orogènes, elles sont nées avec le pouvoir de soumettre la terre et d'utiliser son énergie.

Mais évidemment les gens ont peur de orogènes, car dans ce monde il suffit des fois d'un manque de contrôle ou d'une petite erreur pour que la catastrophe arrive. Les hommes pour se rassurer ont inventé un moyen de contrôler les orogènes : ils les ont déclarés non-humain, et par conséquent peuvent les élever comme du bétail avec des gardiens capable d'annuler leurs pouvoirs pour les surveiller. Ils utilisent leur pouvoir ainsi contrôlé pour réduire les risques et prospérer.

Essen est une orogène cachée, sauvage, une femme et une mère surtout, alors quand elle trouve son fils battu à mort par son mari et celui ci ayant fuit, elle est sous le choc. Le temps qu'elle réussisse à s'en sortir celui ci est déjà loin, et il a en plus pris sa fille avec lui. La voila parti dans une quête de vengeance, et aussi pour sauver sa fille, car si son mari à pu tuer un enfant de 5 ans parce qu'il était orogène, il n'hésitera surement pas à faire la même chose à sa fille quand il découvrira qu'elle l'est aussi ...

A se moment la l'apocalypse survient, et c'est le chaos sur les routes, rien n'est sur et l'avenir de l'homme incertain.

Damaya est une enfant, elle vient de découvrir ses pouvoirs et est rejeté par sa famille. Recueillie par un gardien elle va apprendre les dures lois de la vie pour les orogènes et savoir se soumettre pour survivre, malgré les coups.

Et finalement Syenite, elle habite au Fulcrum, le centre pour orogènes de la capitale. On vient de lui confier une mission, celle d'avoir un enfant d'un des seuls 10 anneaux du centre, un des plus puissant orogènes. Elle n'a bien entendu aucune envie d'avoir des enfants, encore moins avec un inconnu qui a été sélectionné pour elle. Pour facilité sa propre mission elle l'accompagne dans une mission hors centre et les voila parti sur les routes ...

Les vie des trois femmes est terrifiante pour moi, faite de coups durs, de soumission et de décisions difficiles. Qu'elles se cachent ou pas de toute façon elles le payeront.

Franchement ce monde fait froid dans le dos, il est définitivement vraiment cruel.

Je dois dire mon personnage préféré n'est pas une des femmes mais Albâtre, le compagnon forcé de Syenite. J'ai trouvé ce personnage fascinant. Il a une image blasée et défaitiste de la vie et j'ai trouvé ça très juste. Il est certes un peu fou mais dans le vrai en fait, bien plus que Syenite et les autres orogènes du centre qui subissent en se voilant la face, ne voulant surtout pas ouvrir les yeux sur leur vie d'esclavage.

J'ai bien aimé le coté à moitié contemporain avec la technologie à base de pétrole, l'électricité, la médecine, qui font que certains ont mis ce livre aussi en science-fiction. Mais en fait cette technologie n'a rien de fictionnelle pour moi, elle est juste basée sur la notre comme certains livres de fantasy sont basés sur le moyen age, une référence comme une autre. C'est pourquoi je ne l'ai classé personnellement qu'en Fantasy.

J'ai vraiment bien aimé ma lecture. C'est sur qu'on n'en est qu'à l'introduction du monde ça se sent. Ici on découvre la façon dont les humains agissent de façon inhumaine envers les orogènes et la façon qu'ont ceux ci de lutter. Mais en fait on comprend bien à la fin que tout ça n'est qu'une partie du problème et qu'il y a encore vraiment pas mal de points qu'on n'a fait qu'effleurer et qui restent très mystérieux (les mangeurs de pierre ...).

En fait en dehors de ces points qui restent à découvrir ce tome a vraiment une histoire qui se suffit limite à elle même. On n'a pas de cliffhanger ni rien qui nous pousse vraiment à lire la suite si ce n'est l'envie d'en savoir plus. Du coup c'est vraiment une base solide pour la suite que j'ai hâte de découvrir.

Un autre point qui m'a vraiment bien plu est la fluidité du texte. J'avais un peu peur avant de le commencer que vu le sujet il soit dense ou complexe, mais en fait pas du tout. Ça m'a totalement surprise sur le coup d'arriver si facilement à rentrer dans l'histoire. C'est un des gros points fort de ce livre pour moi.

Je dois avouer que j'avais deviné dés le tout début le coté temporalité de ce livre (il m'a tout de suite fait penser à un très célèbre roman, d'un des auteurs français les plus lu, qui est exactement sur le même principe et que j'ai lu dans l'année) et j'ai aussi vu venir au moins une 50ènes de pages avant qu'elle n'arrive l'autre grosse révélation finale. Du coup si j'ai aimé le livre ce n'est pas grâce à ces découvertes la.

C'est sans doute aussi pour ça que mon avis ne sera pas aussi dithyrambique qu'il ne l'est chez d'autres personnes. Oui c'est un très bon roman, et oui il est très solide, original et il a su me prendre dans ses filets mais il n'est pas non plus dans mes plus gros coups de cœur dans l'absolu.

Je reconnais ses qualités et je le recommande bien sur à tout ceux qui aiment la fantasy, les mondes dystopiques et qui cherchent autre chose que des histoires de chevaliers. Foncez, je ne pense pas qu'on puisse vraiment être déçu par ce livre, il mérite sa réputation et son prix Hugo, pas de doute la dessus.

17/20

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chaane 2018-01-04T16:57:53+01:00

Enfin une lecture originale ! Tant au niveau de l'écriture que de l'histoire globale, ce livre est surprenant. Certes, il faut apprécier le style de l'auteure, mais on ne peut nier que c'est bien écrit (et bien traduit !). Moi même j'avoue qu'à certaines passages j'étais perdue et je ne comprenais pas grand chose (comme à la fin), mais on ne perd pas le fil et on poursuit. Au niveau des personnages, j'ai apprécié le caractère particulier de notre héroïne mais moins ceux des persos secondaires.

Sinon, l'ambiance globale m'a, dès le début, rappelé la série de La passe miroir, avec la famille royale, les sceaux, les relations et complots de cour...

Afficher en entier

On parle de N.K. Jemisin ici :

Dédicaces de N.K. Jemisin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Orbit : 5 livres

LGF - Le Livre de Poche : 3 livres

J'ai lu : 2 livres

Milady : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode