Livres
540 134
Membres
570 285

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Naoko Takeuchi

Auteur

763 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

MangaShojoRomanceFantastiqueAmourMagical girlAmitiéAventureLuneMagieArtbookComédie
ajouté par Tsu-yu-ki 2010-08-25T08:26:58+02:00

Biographie

Naoko Takeuchi est née le 15 mars 1967 à Kofu (se situant dans la préfecture de Yamanashi au Japon), cette ville est réputée pour ses cristaux, ce qui l'influença très probablement dans ses mangas. Elle a obtenu son diplôme de pharmacologie (pour info, le sujet de son mémoire portait sur les ultrasons dans les appareillages médicaux). Par ailleurs, son université se situe au même endroit que le lieu où se déroule l'histoire de Sailor Moon et de Sailor V, à savoir à Shibakouen, dans le Minato-Ku.

Lorsqu'elle était encore à l'université, elle fait ses premiers pas dans l'univers des mangakas en obtenant "Kodansha New Manga Artist" avec Love Call.

C'est lors de l'été 1991 qu'elle publie une histoire qui ne devait être qu'une petite histoire : Sailor V. Et contre toute attente, ce mélange de sentai et de magical girl obtient un succès inattendu, ce qui va pousser la Toei à la contacter et à lui demander de remanier le scénario en une équipe de 5 jeunes filles, ce qui donna son plus grand succès : Bishôjo Senshi Sailor Moon.

Elle se maria en 1999 avec Yoshihiro Togashi, qui est également un mangaka et qui n'est autre que l'auteur de Hunter x Hunter (d'ailleurs, elle l'aida à l'élaboration du premier tome) et Yû Yû Hakusho. Elle eut un fils avec lui qui se prénomme Ôji.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 576 lecteurs
Or
1 968 lecteurs
Argent
1 105 lecteurs
Bronze
877 lecteurs
Lu aussi
2 372 lecteurs
Envies
787 lecteurs
En train de lire
17 lecteurs
Pas apprécié
46 lecteurs
PAL
514 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.41/10
Nombre d'évaluations : 1 525

0 Citations 619 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Naoko Takeuchi

Sortie France/Français : 2021-03-17

Dernier livre
de Naoko Takeuchi

Sortie France/Français : 2021-01-06

Les derniers commentaires sur ses livres

Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 1

Un plaisir de retrouver les guerrières de la Lune dans cette superbe édition avec un très beau papier glacé.

Pas de surprises car je connaissais déjà l’histoire (ayant les premières éditions françaises) mais une lecture malgré tout vraiment très agréable avec cette histoire de magical girl.

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 1

Sailor Moon : Pretty Guardian -❤️❤️❤️❤️

Une odeur caractéristique aux papiers glacés j'adore, des dessins magnifiques ...

Que de nostalgie se manga il m'a ramené à mes jeunes années que du bonheur pour le ❤️.

Excellent ❤️❤️❤️❤️

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian, Tome 1

Je voulais replonger dans mon enfance en lisant ce tome 1 et je découvre que le manga a bien veillit mais reste toujours fidèle à l'idée que je m'en faisais avant. J'aime toujours l'univers même si je trouve certains aspects hors propos à notre époque et certains moments cul cul la praline. Mais c'était une belle redécouverte, je recommande à tout ceux qui ne connaissent pas encore Sailor Moon.

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 1

Je découvre cette série dans une édition magnifique, les planches couleur sont belles ; le style de dessin a un peu vieilli mais ça ne gâche pas ma lecture ! Seul bémol selon moi : les dialogues parfois un peu trop gentillets / naïfs. J’espère que la suite aura plus de profondeurs.

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 2

Un deuxième tome dans la lignée du premier ; j’apprécie toujours découvrir cette série. Et maintenant que l’on connaît le passé des personnages, j’ai hâte de savoir quelle intrigue va apparaître !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AURORA-NEACIA 2021-01-25T00:46:38+01:00
Codename Sailor V, Tome 1

Il était grand temps de s’attaquer au manga sorti juste après « Sailor Moon » : « Sailor V ». Un manga qui est tout aussi intrigant que la série principale.

L’intrigue est assez simple : nous suivons les aventures de Minako alias Sailor V, la guerrière protégée par Venus. Chaque chapitre est sous forme d’enquête où Minako doit débusquer l’ennemi et le vaincre. Nous apprenons progressivement qu’ils appartiennent à la Dark Agency qui cherche à absorber l’énergie vitale des êtres humains (ce plan ne vous rappelle pas quelque chose ?) Quelques indices laissent à penser qu’ils agissent pour le Dark Kingdom, notamment une phrase où le nom de « Kunzite » apparaît. Cela laisse supposer que Sailor V les combattait seule avant la réunion des Sailor Senshi.

Sur l’ancienne version, vous pouvez voir les prix en francs ou encore Minako au karaoké en train de se lâcher sur « Hélène et les garçons » ou bien encore sur du « Balavoine ». J’avoue qu’en le lisant en 2021, cela m’a fait rigoler (petit coup de vieux dans la figure bonjour !).

Côté personnages, ils ne sont pas nombreux. Il y a donc principalement Minako qui j’ai trouvé avait des points communs au niveau de son comportement avec Usagi que l’on retrouve moins dans « Sailor Moon » avec des scènes qui m’ont bien fait rire.

Sachant que le manga a été créé bien après la sortie de « Sailor Moon », j’ai trouvé ça curieux que la meilleure amie de Minako ressemble beaucoup à Ami (Sailor Mercure). J’ai du vérifié la date de parution du manga pour savoir si l’auteure s’en était inspirée pour créer Sailor Mercure, mais non. Juste une forte ressemblance.

Vous pouvez retrouver des visages familiers tout au long des deux volumes. Rei, Ami, Usagi et Makoto font toutes un voire plusieurs cameos dans certains chapitres. Ce que j’ai beaucoup aimé.

Les seules nouveautés sont bien entendu la « Dark Agency » ainsi que ses sbires qui changent à chaque chapitre. Vous avez également deux policiers qui font leur apparition. La cheffe qui est une vraie fan de « Sailor V » et qui veut l’embaucher au sein de la police et son employé qui cherche à l’arrêter à tout prix au risque de perdre sa place, puisque Sailor V lui pique indirectement son travail.

Le seul point négatif au niveau des personnages, je dirais qu’il s’agit du boss qui donne les instructions à « Sailor V ». Personnage énigmatique que l’on ne verra jamais…

Pour résumer : « Sailor V » est un bon manga dans lequel l’auteure pose les bases pour sa série « Sailor Moon ».

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian, Tome 2

Sailor Moon est divisé en 5 arcs narratifs qui se lisent de manière fluide. Dès que le combat contre un « boss » est terminé, nous entrons aussitôt dans un nouvel arc narratif. Il n’y a donc aucun chapitre « filler » (ce qui peut être le cas pour les animes).

Quand nous débutons la lecture du manga, nous apprenons qu’une Sailor (Sailor V) est déjà active et protège Tokyo des criminels. Ce qui peut nous amener à nous questionner sur ce personnage et sur les Sailor de manière générale. Lorsque nous découvrons l’héroïne, le contraste avec Saloir V fait sourire. Usagi est maladroite, a du mal à sortir du lit le matin, est toujours en retard en classe et pleure sans arrêt. Lorsqu’elle devient Sailor Moon, l’une des Sailor devant protéger Tokyo et trouver la Princesse de la Lune, Usagi a du mal à accepter sa destinée. Pouvoirs ou non, Usagi est toujours maladroite et ne veut pas combattre. Quelqu’un d’autre peut bien le faire à sa place.

Rapidement de nouveaux personnages font leur apparition : Tuxedo Mask (l’homme masqué) et quatre nouvelles Sailor aux personnalités bien différentes. Cela ajoute des situations amusantes et d’intéressantes conversations entre les personnages. Je pense que cela rajoute de la vie au manga. Naoko Takeuchi introduit différentes orientations sexuelles : c’était quelque chose de rare quand le manga a été publié, rare et risqué dans un Japon conservateur ! Par ailleurs, l’homosexualité, et le cross-dressing (par exemple une femme qui s’habille en homme) ont eu droit à pas mal de controverse (aussi bien le manga que l’anime). Le couple n’était plus lesbien mais elles étaient des COUSINES ! Imaginez donc l’impact que cela a eu au Japon et dans les pays dans lesquels le manga a été exporté. Pour notre version française, j’ai longtemps pensé que « Œil de Poisson » était une femme. Il a fallu que je regarde l’anime en version japonais sous-titré quelques années plus tard pour réaliser l’erreur qui était intentionnelle !

Une autre chose positive à propos des personnages : au fur et à mesure de la lecture, ils évoluent à leur propre rythme. Ils se remettent en question, montrent qu’ils sont des êtres humains. Cela évite je trouve trop de stéréotypes sur les héros badass qui n’ont peur de rien. On voit des personnages grandir, prendre de l’assurance et montrant de nouvelles facettes de leur personnalité.

Pour finir, Sailor Moon fait partie des « Shojo », qui est généralement considéré pour un public féminin. Je dirais que les enfants entre 10-13 ans peuvent le lire et apprécier l’histoire, malgré que cela soit un peu compliqué avec les histoires de réincarnation (thème assez important). Il faut vraiment faire attention à chaque détail donné par les personnages à propos de leur vie antérieure, leur vie actuelle, et future. Je sais que ce n’est pas facile pour tout le monde

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 2

Ce deuxième tome vient clore le premier arc de la série, celui du Dark Kingdom.A la fin du volume précédent, nos quatre sailors avaient eu la surprise de voir une 5e (et dernière) combattante rejoindre leur groupe: Sailor V, l'idole d'Usagi à travers son jeu vidéo, accompagnée de son chat Artemis. Celle-ci fait une étonnante révélation à nos héroïne, mais est-elle pour autant celle qu'elle prétend être? C'est ce que les premiers chapitres de ce volume vont s'attacher à nous faire découvrir puisque ceux-ci se consacrent essentiellement à révéler à Usagi et aux autres sailors l'histoire - tragique - de la fin du Silver Millénium, le royaume de la Lune, de l'histoire "Roméo et Juliettesque" de sa princesse Sérénity et du prince de la Terre Endimyon tout en répondant à plusieurs grandes questions que nous nous posions : Qui sont ces 4 shi tenno que nos héroïnes affontent depuis le premier volume? Et surtout, qui est la mystérieuse princesse Serenity?

L'action bat également son plein dans ce 2e volume et les affrontements - et le danger qu'affrontent nos héroïnes - vont crescendo jusqu'à culminer dans la seconde moitié du volume, dans un affrontement dantesque contre la grande méchante de ce premier arc, Queen Metallia (dont j'adore le design, simple, mais efficace et surtout très menaçant. Même si l'histoire de Sailor Moon est archi-connue, je n'en dirai pas plus de crainte de spoiler, mais tous les affrontements de ce volume (contre Kunzite bien décidé à venger ses trois frères Shi Tenno tombés au combat, Béryl ou Metallia) sont très bien réussis.

Comme le premier volume avec l'introduction de Sailor V, ce second opus s'arrête sur un excellent cliffhanger (jusqu'à présent le découpage des tomes est un des points forts de cette nouvelle édition) avec l'introduction de l'un des personnages qui divise le plus les fans (personnellement, c'est celui que j'aime le moins tant il m'a toujours agacée) et les présages que Rei voit dans le feu sacré concernant un nouveau péril, augurant du 2e arc...

Pour finir, je voudrais juste dire un petit mot sur cette nouvelle édition qui est juste superbe avec sa couverture cartonnée rigide, ses magnifiques illustrations de couvertures avec un effet pailletté (que j'aurais bien aimé cependant un poil plus visible, l'effet est très discret) et toutes ses pages couleurs qui mettent en avant les magnifiques dessins et illsutrations de début de chapitres de Naoko Takeushi (oui, dans le power couple du manga Togashi/Takeuchi, c'est Madame qui remporte haut la main la palme des plus beaux dessins entre les deux).

Bref une excellente lecture, comme l'oeuvre de son mari Hunter x Hunter, Sailor Moon est l'un de ces mangas incontournables (l'un des pionniers de son genre - le Magical Girl - qui plus est) auxquels, si on est fan du genre, je pense qu'il est nécessaire de jeter au moins un jour un coup d'oeil.

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 1

L'édition est tout simplement magnifique! Les nouvelles couvertures, le papier glacé, les pages en couleurs, le fait que se soit plus grand. Bref, j'adore ce que la maison d'édition a fait. :D

Niveau histoire, pas de grande surprise pour moi vu que je la connais déjà mais c'est un plaisir de découvrir à nouveau les aventures de nos justicières :)

Ce premier tome met en place l'histoire. On découvrir plusieurs personnages qui auront beaucoup d'importance au fur et à mesure. Je me souvenais plus de ce côté un peu naïf mais en soit cela ne gâche rien car c'était une autre époque et puis nos personnages sont jeunes. Je me souvenais plus que Sailor Moon avait 14 ans :o

Bref, une magnifique relecture et j'espère que cela plaira à la nouvelle génération :)

Afficher en entier
Sailor Moon : Pretty Guardian - Eternal Edition, Tome 1

Que c'est agréable de pouvoir relire le manga Sailor moon dans une aussi belle édition !!

Afficher en entier

On parle de Naoko Takeuchi ici :

Dédicaces de Naoko Takeuchi
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Kodansha : 35 livres

Glénat : 24 livres

Pika : 22 livres

Ehapa Comic Collection : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array