Livres
510 957
Membres
521 375

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Natael Trapp

42 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
18 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
7 lecteurs
Lu aussi
6 lecteurs
Envies
65 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
25 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.76/10
Nombre d'évaluations : 29

0 Citations 19 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Im-a-Sassenach 2019-12-04T23:04:15+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

Coucou les petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique du titre Les 7 vies de Léo Belami écrit par Nataël Trapp que j'ai reçu dans le cadre de l'opération masse critique Babelio autour de la littérature jeunesse/ado/Young Adult. Je les remercie infiniment ainsi que les éditions Robert Laffont/Collection R et Versilio pour ce superbe envoi ! Ce roman m'intriguait énormément ; il me semblait en effet avoir été conçu sur mesure pour ma petite personne et ce sentiment s'est renforcé au fil de ma lecture qui s'est in fine révélée être un pur bonheur de bout en bout. Alors, vous me laissez vous embarquer dans ma DeLorean personnelle, en mode "retour vers le passé" ? C'est parti !

Vous l'aurez sans doute compris, ce qui m'a tout d'abord fortement attirée avec ce livre, c'est son pitch complètement dingue et palpitant qui nous promettait un voyage dans le temps des plus exceptionnels vers la fin des années quatre-vingt, le tout avec une cold case à résoudre au fil de l'intrigue. Il n'en fallait pas plus pour me tenter et le résultat fut résolument à la hauteur de mes attentes !

Pour commencer, je dirais que c'est justement la fonctionnalité "3 en 1" de ce roman qui m'a séduite. Nous avons affaire à une histoire de science-fiction/fantastique mêlée a du roman YA avec tout ce que cela implique : crise identitaire, réflexions existentielles, thématiques actuelles (sempiternelles, même) qui gravitent généralement autour de la question de l'acceptation de la différence et de notre place en ce bas monde... et bien sûr, on n'oublie pas la partie thriller/suspens, absolument cruciale à toute bonne investigation policière de ce nom mais qui ne surplombe pas le reste pour autant !

J'ai effectivement été agréablement surprise par le fait que tout ce qui se rapporte au meurtre de Jessica Stein fasse office de solide fil rouge au récit mais qu'à aucun moment, cela ne prenne le dessus par rapport à l'évolution du personnage principal ou au développement des autres protagonistes et du message fondamental que ce roman a à nous faire passer. L'enquête palpitante et sacrément risquée de Léo fait office d'arrière-plan, ne quitte jamais notre esprit et nous fait avoir juste ce qu'il faut de sueurs froides tout du long, telle une horloge au tic-tac assourdissant qui égrènerait inlassablement chaque minute qui passe avant l'instant fatidique, pour que l'on soit véritablement happés et en apnée presque à chaque page qui se tourne, mais ce n'est cependant pas ce qui m'aura le plus marquée dans Les 7 vies de Léo Belami.

Je vous l'avoue tout de go : si j'avais l'envie irrésistible de me plonger dans la lecture des 7 vies de Léo Belami, ce n'était pas tant pour son suspens insoutenable (qui m'a tout de même diablement bien eue à la fin) et pour sa mystery story rondement bien ficelée (j'ai l'impression de vous parler d'un jambonneau, là, mais tant pis : j'adore cette expression, "être rondement bien ficelé(e)", il fallait donc que je la case ! Quelle histoire mes aïeux...), mais plutôt pour son ambiance du tonnerre et sa reconstitution à mon sens impeccable de cette décennie d'anthologie qu'ont été les années 80. Alors oui, je n'ai pas grandi durant cette période dorée pour tout ce qui tournait autour des films blockbusters/cultes, de la musique et de la mode oh so chic (l'humour toujours !) du fluo et des permanentes à gogo donc je suis clairement mal placée pour juger si la façon dont Nataël Trapp dépeint les fameuses eighties est la plus authentique et crédible possible ou non mais personnellement, j'ai choisi de lui faire confiance les yeux fermés. Et quoiqu'il en soit, une chose est sûre, c'est que quand on lit ce livre, l'immersion est TOTALE. Sérieusement, c'est comme si j'y étais, sur "cette autre planète" que Léo nous décrit au fil de ces pérégrinations trente ans en arrière pour lesquelles je l'ai beaucoup, beaucoup envié (même si cela ne devait résolument pas être simple à vivre), mon rêve absolu étant de pouvoir un jour remonter dans le temps afin de rencontrer mes parents adolescents dans les années 80, voir comment ils étaient à l'époque ainsi que ma ville, les lieux marquants de mon existence... Très sincèrement, je ne pourrais espérer mieux que d'accomplir ce lifegoal unique qui reste au stade de pur fantasme onirique pour le moment. Néanmoins, grâce à la plume très minutieuse, appliquée et vivace de Nataël Trapp, j'ai pu vivre ce fol espoir par procuration en quelque sorte et j'en ai éprouvé une allégresse infinie, une euphorie telle que je m'en suis retrouvée incapable de reposer le livre avant de l'avoir terminé, cela m'était tout bonnement impossible ! Il fallait que je parcoure de nouvelles chambres d'adolescents, que je scrute chacun de leurs posters, chaque recoin de leur vie privée (voyeurisme inapproprié bonjour - quand est-ce que le voyeurisme est approprié au fait ? Pas la peine de répondre à cette question) au rythme de leurs chansons favorites qui égrainent le récit et ont été un pur régal pour mes petites oreilles amoureuses du son si particulier des années 80. Je me suis targuée toute seule comme une grande de pouvoir reconnaître chaque référence faite ou presque à cette époque bénie de la jeunesse de mes parents et ce dans de nombreux domaines : musique, cinéma, télévision, nourriture, tendances capillaires et vestimentaires... Tout y passe, rien n'est épargné, ce qui fait que le portrait que l'on se dresse de cette génération 80 généralement portée aux nues (et à raison à mon sens) est extrêmement complet et fascinant à étudier sous tous les angles. Mais du coup, je pense qu'il est difficile de pouvoir pleinement apprécier ce roman à sa juste valeur si les années 80 ne nous intéressent guère, voire nous rebutent. De mon côté, je ne conçois pas comment l'on peut faire pour ne pas aimer ou rester insensible à cette époque d'innovation créatrice juste folle mais je peux tout de même le comprendre après mûre réflexion. Il faut dire que la nostalgie des années 80, on nous la sert désormais à toutes les sauces (coucou Stranger Things, mon amour) et on en abuse certainement allègrement. Cependant, Les 7 vies de Léo Belami n'est pas que du pur concentré de nostalgie pour faire de la nostalgie (je ne sais pas si je suis bien claire en écrivant cela). Certes, il s'agit d'une jolie ode à cette période bien-aimée de la part d'un enfant devenu grand (et qui a un bel avenir de figure majeure de la littérature française, j'en suis persuadée) qui y a fait ses premiers balbutiements et expériences culturelles et humaines qui vous forgent un être et qui restent gravées pour toujours mais Les 7 vies de Léo Belami est en réalité bien plus que ça.

C'est là que j'en viens à la plus belle surprise que ce roman a pu me faire, à savoir son inattendue dimension philosophique. Comme je vous le disais à l'instant, Les 7 vies de Léo Belami n'est pas là pour faire naître en vous de la nostalgie (car oui, on peut éprouver un sentiment de nostalgie, profonde même, pour une époque que l'on n'a pas vécue soi-même, c'est véridique) pour le simple plaisir de susciter de votre part cette réaction. Il y a tout un fondement derrière cela : les voyages dans le temps de Léo lui permettent en effet de prendre conscience de notre capacité à tous de faire changer les choses, à courber le destin sous la force de notre volonté si tel est notre désir. Nous ne sommes pas prédéfinis à la naissance, nous pouvons tous faire prendre à notre chemin de vie la direction que l'on souhaite si l'on s'en donne les moyens. Bien sûr, il faudra parfois, voire très souvent, faire montre de patience mais le résultat et surtout le cheminement en valent la peine. Je ne m'attendais pas à ce que ce roman recèle d'une sagesse si bien cachée entre les lignes dans un premier temps puis qui finit par se révéler dans toute sa splendeur sur la fin pour mieux nous éblouir de son éclat et de sa pertinence et ce beau cadeau que l'auteur nous fait n'en a rendu ce moment que plus délectable et porteur de splendides valeurs et de leçons importantes à méditer !

Au fond, je dirais que la seule chose qui m'a éventuellement frustrée avec ce titre, c'est sa fin : je suis pour le coup restée un peu sur ma faim car j'aurais franchement voulu savoir ce qu'il était advenu de l'ensemble des sept vies (la sienne comprise) que Léo a bouleversées lors de son improbable traversée du temps. On a certes tous les éléments de réponse qu'il nous faut pour Léo lui même, héros extrêmement attachant et qui nous ressemble, avec ses fêlures, ses peurs, ses doutes mais aussi sa puissante humanité qu'il transcende au sein de cette intrigue, ainsi que pour son entourage direct mais je m'étais pour ma part prise d'affection pour l'ensemble des personnages et j'ai été donc un peu déçue en me rendant compte que la boucle n'avait pas été bouclée pour eux tous. J'imagine qu'ils vont bien, je fais confiance à 200% à l'auteur encore une fois, mais j'aurais voulu que la fin de leur histoire soit écrite noir sur blanc afin d'être totalement satisfaite et soulagée. Je sais, je pousse le pinaillage à l'extrême, c'est plus fort que moi. Néanmoins, cela ne m'a pas empêcher de tout de même trouvée ce dénouement fort à mon goût. Je n'en dirai pas plus afin de maintenir le suspens jusqu'au bout du bout. Ce serait injuste de vous gâcher la surprise, n'est-ce pas ? D'autant plus qu'elle en vaut largement la peine, vous verrez.

Pour conclure, je ne peux que chaudement vous recommander Les 7 vies de Léo Belami. Ce livre m'a mis dans tout mes états : il m'a rendue accro à son atmosphère incomparable a aucune autre, à ses personnages profondément humains, imparfaits, merveilleux à leur manière et proches de nous, à son humour décapant, à son énergie contagieuse, à sa joie survitaminée digne de celle contenue dans un Pschit (pour ceux qui passent par là et qui auraient connu cette boisson, j'ai le besoin vital de savoir quel goût elle a, please), à sa bande son impeccable et à son brio pour nous glacer les sangs pile quand il faut sans jamais faillir, comme tout bon thriller qui se doit I suppose. En bref, je n'ai fait qu'une bouchée de ce roman savoureux, pétillant et extrêmement bien écrit auquel je ne peux que vous conseiller à force cris de donner sa chance ! Vous ne le regretterez pas !

P.S. : Et, que vous soyez fans des eighties ou non, cette capsule temporelle de choc trouvera le moyen de vous embarquer à son bord et de vous persuader qu'il n'y a rien de plus chouette qu'une coupe mulet et des vêtements en licra, foi de Nanette !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Armenia 2019-12-07T17:05:26+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

L'idée est originale mais l'exécution ne m'a pas convaincue. L'écriture est fluide, les références aux 80s sympathiques, mais les personnages m'ont laissée indifférente, et il y a des choix scénaristiques incompréhensibles.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Utopie 2020-01-12T00:29:29+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

J'ai été très agréablement surprise par ce roman, je m'attendais à l'apprécié car il est question dans ce livre d'une enquête et surtout de "voyage dans le temps" mais je ne pensais pas l'aimer autant !

J'ai adoré plonger avec nostalgie au cœur des années 80, avec nostalgie car à cette époque certes je n'étais pas lycéenne comme les personnages de ce livre mais c'est tout de même une partie de mon enfance. J'ai adoré le regard que porte le personnage sur c'est année et toutes les référence culturelles, ça m'a rappelé pleins de souvenirs.

L'histoire est super originale, et même si c'est une enquête, elle est bourrée d'humour.

Les personnages surtout Léo, sont très attachants.

C'est tellement original et intéressant de voir la vie dans la peau d'un autre, de voir à quel point le regard que l'on porte sur les autres change selon qu'on soit populaire ou victime de harcèlement.

Et tout se questionnement sur la liberté qui apporte du sel dans ce roman <3

J'ai énormément apprécié le changement de sex du personnage, j'ai trouvé cela très original, d’ailleurs je ne savais pas que le centre de gravité différait d'un homme à une femme.

Bref, tout ça pour vous dire que je n'ai que peu de temps de lecture par jour et pourtant je l'ai lu en deux jours. Ce livre vaut vraiment le coup d'être plus connu c'est une petite pépite.

J'ai hâte de voir ce que cet auteur nous proposera d'autre dans l'avenir !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BloodShed 2020-01-16T12:17:12+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

Ce livre est un très bonne découverte, j'ai beaucoup aimé le lire. Léo, le personnage principal est un adolescent qui ce pose beaucoup de questions, est-on libre ou notre vie est-elle déjà toute tracée? C'est avec cette idée en tête que Léo décide d'essayer de sauver la vie de Jessica Stein, morte 30 ans plus tôt! J'ai aimé cette lecture, justement parce que le personnage ce pose beaucoup de questions, on y voit aussi la condition adolescente qui n'est pas forcément facile à vivre, et que très souvent les apparences sont trompeuses. Il y a aussi beaucoup de suspenses qui d'ailleurs devient de plus en plus intense dans l'avancement de la lecture. J'adore les références musicales et cinématographiques qui donnent un plus à l'histoire.

Je conseille à tout les amateurs et même aux non amateurs de thriller de lire ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Illuminati_s 2020-01-18T17:04:49+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

C'est un bon livre, bien qu'avec un style d'écriture relativement maladroit. Malgré cela, les personnages sont attachants et l'histoire assez originale. On reconnaît un style très "francoche".

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ThibaultGl 2020-01-25T10:42:30+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

Un assez bon roman ado où se mêle deux époques distinctes : 1988 et 2018. Les clins d’œil des années 80 sont sympas et le roman est plutôt bien écrit. On se prête au jeu avec Léo et on part à la recherche du meurtrier de cette Jessica Stein, en se mettant dans la peau des différents élèves tour à tour. Par contre, j'ai vraiment eu du mal avec la fin et le dénouement du livre. Un peu facile selon moi et j'aurais aimé en savoir davantage. Spoiler(cliquez pour révéler)Pourquoi cet homme voulait tuer Jessica ? Qu'avait-elle fait ? ...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy427 2020-02-25T20:56:39+01:00
Les 7 Vies de Léo Belami

Un livre qui fait du bien. Voilà, en gros, ce que j'en ai pensé.

L'histoire est très prenante, une fois qu'on a commencé, c'est difficile de s'arrêter. On a envie de s'avoir ce qu'il se passe ensuite. C'est très bien écrit, très fluide.

Les personnages, même si on les voit au travers de Léo, sont très attachant. J'ai bien aimé l'aspect selon lequel on ne connaît pas vraiment les gens tant qu'on n'est pas à leur place.

Ce livre offre également une très belle réflexion philosophique sur la notion de liberté. L'auteur laisse à penser que ce sont nos choix qui détermine ce qu'il se passera pour nous plus tard.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je garde quand même quelques interrogations sur certaines choses : Pour quelle raison le prof de sport a-t-il réellement demander à Jessica de la suivre ? Pourquoi Mr Sylvestre était-il prêt du lac ce soir-là ? Était-ce une coïncidence ou un coup monté depuis le début par les deux hommes ? Est-ce que les actions de Léo ont aussi pu changer le destin des autres personnages comme pour Jessica ?

Bravo à Nataël Trapp pour ce beau roman coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DevOroria 2020-04-06T00:24:45+02:00
Les 7 Vies de Léo Belami

Voilà bien un OS à coté duquel il ne faut pas passer ! Chaque élément de ce livre est d’une grande importance et le tout est savamment mélanger afin de créer un thriller adolescent additif absolument (presque) parfait. L’auteur a vraiment du génie sur ce coup : il prend le lecteur par la main, le fait rentrer tout d’abord dans l’univers que côtoie Léo, ses amis, son job, ses soucis, sa famille, bref tout ce qui fait de lui qui il est réellement afin de le comprendre au plus vite et même de commencer à s’y attacher. Mais alors que se termine la première nuit, le lecteur, tout comme Léo, tombe d’assez haut : découvrant un monde qu’il n’a pas bien connu (en théorie, je parle du lecteur moyen), un monde qui lui semble quand même assez familier par les nombreuses références à la population-culture et autre. malgré cela, le lecteur et Léo ont besoin d’un temps d’adaptation afin d’aviser et de connaitre le suite du programme (enfin, surtout Léo, le lecteur lui se laisse guider). A partir de ce moment là, le lecteur s’identifie très facilement à Léo, découvrant lui aussi un nouvel univers dont il n’est pas très éloigné. Le gros point fort de ce livre, ce sont les nombreuses références qui se trouvent à l’intérieur et qui marquent et temporisent le récit (et le gros plus, c’est la playlist de fin du livre, j’ai beaucoup aimé l’idée !) : chaque évènement important en est marqué et ils s’enchainent les uns après les autres avant le grand final qui personnellement m’a beaucoup étonnée ! Le rythme de lecture est absolument incroyable : au fil du temps, le lecteur ne peut que faire un seul constat : encore, encore et toujours plus, a croire que c’est impossible de cacher ce livre avant la fin !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par samsam8366 2020-04-08T17:35:28+02:00
Les 7 Vies de Léo Belami

J'ai passé un bon moment avec ce roman. L'intrigue est bien menée et le suspens est insoutenable. J'avais tête de le terminer pour enfin mettre en place tous les éléments et savoir si le héros pourrait trouver le tueur et l'arrêter.

Le seul point noir de ce livre est le côté hyper-stéréotypé de tous les personnages. J'avais l'impression de les connaitre déjà : le lycéen bourreau des coeur alcoolique et populaire, la fille populaire et peste (blonde bien sur), le petit gros harcelé, etc... C'est dommage mais j'ai quand même été absorbée par cette histoire, je recommande à tous ceux qui veulent passer un bon moment de suspens en se laissant porter !

Afficher en entier
Les 7 Vies de Léo Belami

J'ai adoré ce roman ! J'ai beaucoup accroché à l’écriture, je voyais un film se dérouler devant mes yeux !

Je lis assez rarement de thriller, mais je me rends compte que j’aime beaucoup ce genre de livres. A chaque fois je suis captivée par ma lecture, j’essaye de deviner le dénouement mais je suis toujours surprise par la fin (autrement dit, je suis à côté de la plaque ?).

Au cours du roman, Léo, en se réveillant dans différents corps, découvre la vie de sept personnes et se rend compte des difficultés que chacune traversent. L’auteur aborde certains sujets à travers les réflexions de Léo comme par exemple l’influence du regard des autres, la liberté, les choix que chacun doit faire et les impacts que cela a sur le futur… C’est vraiment intéressant et cela nous permet de prendre du recul et du temps pour réfléchir sur ces sujets.

Les personnages sont tous très attachants y compris ceux moins « sympas » car on les découvre sous un autre jour lorsque Léo habite leurs corps. Merci à l’auteur d’aller plus loin que les clichés. Les stéréotypes sont bien là, mais déconstruits au fur et à mesure lorsqu’on analyse le pourquoi du comment et c’est vraiment un bon point !

Le petit plus : il y a plein de bonnes références musicales comme Indochine, The Cure ou Depeche Mode !

J’ai dévoré cette pépite et je ne peux que vous la recommander !

Bonne lecture !

Afficher en entier

Dédicaces de Natael Trapp
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Robert Laffont : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array