Livres
475 625
Membres
453 536

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Neal Shusterman

Etats-Unis Né(e) le 1962-11-12 ( 57 ans )
2 014 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par DameAmbre 2018-06-20T12:27:34+02:00

Biographie

Neal Shusterman, né le 12 novembre 1962 à Brooklyn, est un romancier, poète et scénariste américain, spécialisé dans le roman policier, la science-fiction, le fantastique et la littérature d'enfance et de jeunesse.

Il grandit dans son quartier natal défavorisé de Brooklyn. Il termine ses études secondaires grâce à une bourse de l'American School Fondation. Il poursuit ses études à l'université de Californie à Irvine, où il obtient des diplômes en psychologie et en art dramatique. Grand sportif, il est également membre de l'équipe de natation de l'université. Pendant ses années d'études en Californie, il tient une chronique humoristique dans le journal universitaire.

Après ses études, il travaille un temps dans une agence d'artistes de Los Angeles qui prend bientôt en charge sa propre carrière. Il publie son premier roman en 1988 et se spécialise rapidement dans la littérature d'enfance et de jeunesse, y abordant successivement ou mêlant dans ses récits les genres populaires du roman policier, du fantastique et de la science-fiction.

Il est surtout connu en France pour la Trilogie des Illumières (Skinjacker Trilogy) et la série romanesque intitulée Les Fragmentés (The Unwind Dystology).

Il est également scénariste pour la télévision, notamment pour des productions du Disney Channel.

(Source, Wiki)

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
990 lecteurs
Or
1 033 lecteurs
Argent
512 lecteurs
Bronze
237 lecteurs
Lu aussi
300 lecteurs
Envies
3 346 lecteurs
En train de lire
112 lecteurs
Pas apprécié
46 lecteurs
PAL
1 484 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.37/10
Nombre d'évaluations : 1 205

0 Citations 585 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Neal Shusterman

Sortie France/Français : 2019-11-28

Sortie Poche France/Français : 2019-11-28

Sortie USA/English : 2019-09-03

Dernier livre
de Neal Shusterman

Sortie France/Français : 2018-11-22

Les derniers commentaires sur ses livres

La Faucheuse, Tome 2 : Thunderhead

Trop contente de retrouver Citra et Rowan !!! Je reste sur ma faim vivement le tome 3!

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

Au début j'avais un peu peur que ça ne soit trop morbide vu le thème du roman mais finalement c'est pas aussi morbide que ça.

Le thème de la mort est bien présent mais j'ai bien aimé comment il est abordé.

La structure du roman est bien entre l'alternance des points de vue de Rowan et de Cinna et l'extrait du journal de bord de faucheur expérimenté.

J'aime bien l'histoire ainsi que les nombreux rebondissement et les personnages sont vraiment bien développé.

Bonne surprise

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

La Faucheuse signe le renouveau du young adult science-fiction. Roman dystopique d’une grande densité du point de vue des thèmes traités. L’univers est tellement bien construit qu’il nous apparaît comme notre futur proche. Dans un monde surpeuplé, les Faucheurs sont les plus redoutés de tous mais l’art de la Mort n’est pas si simple qu’il y parait, les règles et coups bas peuvent devenir nombreux. Un suspens addictif et un véritable coup de cœur pour ma part !

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

ce livre est addictif. j'ai été emporté par l'histoire. les entrées des journaux des différents faucheurs donne une plus grande profondeur à l'histoire. en plus d'être un bon moment de lecture, ce livre apporte aussi une réflexion sur l'humanité. que ce passerait-il si nous vivions dans un monde parfait ? un mon parfait est-il même possible? j'ai hâte de lire le tome 2.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ajc2ht 2019-10-24T11:58:44+02:00
Dry

Mystère...

Un roman avec des éloges dithyrambiques.

"La dernière pépite de Neal Shusterman et son fils !"

« Terrible et magistral. Un roman impossible à lâcher. » Stephen King.

Avec tout ça, et une 4e de couverture accrocheuse, les augures étaient favorables. Et pourtant...

Mystère...

Je me suis engagé dans ce livre dans le cadre d'une lecture commune. C'est la seule raison qui m'a poussé à aller jusqu'au bout.

Le thème est intéressant. A cause du changement climatique, le Sud des Etats-Unis est touché par une sécheresse sans précédent. Les circonstances font que que les robinets sont asséchés en Californie : c'est le "Tap-Out". Les auteurs présentent alors les réactions des uns et des autres face à cette pénurie "soudaine". Ceux qui se concentrent sur leur seule survie, ceux qui cherchent à aider les autres, ceux qui profitent de la situation, les émeutes autour des quelques points d'eau, l'attentisme de ceux qui n'ont pas essayé de quitter le pays... Un thème intéressant.

Ceci dit, c'est le quotidien de bien des pays subsahariens. Le lecteur peut donc réfléchir à la question des réfugiés climatiques en général et comprendre que nous ne sommes qu'au début d'une crise majeure.

Et c'est tout. Parce que pour le reste...

Consternant, navrant, grotesque... Je vous laisse choisir l'adjectif que vous préférez.

L'intrigue tout d'abord.

Tout au long du roman, on passe d'une incohérence à l'autre sans que ni les auteurs ni leurs éditeurs ne sourcillent un instant. Sans blague ?! Quelqu'un a relu le livre avant de le publier ? J'ai le sentiment que ce roman ne connaît son succès que par la réputation de Neal Shusterman.

C'est creux du début à la fin. Il ne se passe rien. La psychologie des personnages n'est pas respectée. Leurs réactions sont absurdes.

Un seul petit exemple pour ne pas vous spoiler : alors que vous vous dirigez vers un refuge secret aux ressources limitées, à quel moment est-ce que vous décidez de vous encombrer d'une petite ordure de profiteur qui a échangé à votre oncle préféré un pack d'eau contre son 4x4 ? A quel moment n'importe qui peut faire confiance à un personnage pareil ? Surtout après lui avoir déboîté l'épaule lorsqu'il a pointé un pistolet sur vous ? A aucun moment vous ne songez qu'il va essayer de se venger, de vous trahir etc.

Le livre est truffé d'incohérences de ce genre !

Même la fin est absurde ! Je ne vous la dévoile pas mais, pour ceux qui envisagent de lire ce roman, imaginez d'abord l'enchaînement de circonstances qui peut amener à un Tap-Out. Imaginez tout ce qu'il faut pour en arriver là, sachant que cette question est une priorité absolue dans n'importe quel pays, même géré par le gouvernement le plus crétin... Je n'en dis pas plus.

Le style à présent.

Ou plutôt l'absence de style.

Est-ce que cela vient de la traduction ou des auteurs ? Vocabulaire pauvre. Syntaxe minimale. On oublie l'inversion du sujet pour les verbes du premier groupe dans les dialogues :

"- Ça va ? je demande.

- Non, ça ne va pas ! Vous tombez dans les pires travers de la traduction anglo-saxonne !"

Et quelques fautes par-ci, par-là.

Nous sommes tout de même dans un roman édité par Robert Laffont, qui a bénéficié d'une armée de lecteurs, correcteurs, relecteurs...

Ajoutez à cela une véritable absence de rythme, une montée en pression qui ne fonctionne pas (peut-être parce que je n'arrêtais pas de m'énerver après la pléthore d'incohérences) et des personnages sans aucun charisme.

Bref, le succès de ce livre est pour moi un mystère total.

Une bonne idée de départ, mais un traitement du sujet absolument navrant.

Ceci dit, ce n'est pas la première fois que je ne suis pas d'accord avec Stephen King...

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

J'ai eu un coup de cœur pour ce premier tome.

Cette trilogie me faisait envie depuis sa sortie, mais je ne me suis pas tout de suite lancée dans l'aventure. Le résumé nous donne peu d'indication sur la société dystopique mise en place par l'auteur. Néanmoins, les commandements du faucheur qui nous sont présentés parviennent à attiser notre curiosité. Finalement, j'ai fini par m’immerger dans cet univers en compagnie de Shamandali3 et c'était un pur plaisir.

L'univers de cette série de science-fiction m'a immédiatement séduite. Il faut dire que cet univers est assez différent du nôtre. La mortalité hasardeuse de l'être humain n'existe plus et la société est dirigée par une source virtuelle: le Thunderhead. Cette vision du monde apparaît dans un premier temps comme utopique. Cependant, la communauté des faucheurs nous permet de nous rendre compte rapidement que ce futur n'est pas si parfait que ça. Les faucheurs sont en dehors de la juridiction du Thunderhead et par conséquent, ils ne doivent suivre que les dix commandements des faucheurs.

La communauté des faucheurs est donc chargée de réguler la population mondiale sur Terre. Je dois dire que leur tâche me semblait faramineuse et assez odieuse. Pourtant, notre immersion dans leur communauté grâce aux personnages de Citra et de Rowan, nous fait rapidement changer d'avis. Le point de vue de ces deux jeunes personnages nous permet de mieux comprendre les choses et de nous poser des questions sur cette société. La société régit par les faucheurs et par le Thunderhead possèdent des failles et ce tome sait parfaitement les mettre en avant.

J'aime énormément les réflexions que Neal Shusterman met en avant dans ce premier tome. L'auteur se sert de deux thèmes qui ont une grande importance dans notre société actuelle: la technologie et la mort. La technologie est un sujet récurrent dans la science-fiction. Elle n'est pas réellement sujette à controverse dans ce premier tome, mais il me semble qu'elle le sera très probablement dans la suite de cette trilogie. En revanche, la mort est un sujet qui a toujours préoccupé l'humanité. J'aime énormément la place centrale qu'elle tient dans cette dystopie, ainsi que les nombreuses implications que le surpassement de la mort cause dans l'intrigue.

En parlant de l'intrigue, j'ai beaucoup aimé celle de ce premier tome. Elle n'est pas d'une originalité extraordinaire, mais le monde dystopique fait qu'elle se distingue grandement des autres. Nous suivons le parcours de deux personnages qui vont se retrouver propulsés dans la communauté des faucheurs malgré eux. Je me suis facilement laissée emporter par leurs parcours à travers la communauté et la manière dont ils prennent peu à peu goût à leurs nouvelles vies.

Les personnages de ce tome sont tous très attachants. J'en aime la plupart et je déteste ceux que l'auteur nous donne envie de détester. Les protagonistes principaux sont Citra et Rowan. J'aime énormément le fait que nous ayons un point de vue masculin et féminin dès le début de l'histoire. Les dystopies récentes mettent souvent en avant un personnage féminin et cela devient parfois un peu lassant. De plus, ces deux points de vue ont un véritable but puisse qu'ils nous permettent de comprendre les clans se formant au sein de la communauté des faucheurs. Personnellement, j'ai une légère préférence pour le personnage de Rowan. Je trouve que son parcours est plus dramatique que celui de Citra, même si elle a également un parcours assez difficile. Je préfère également le côté impassible de Rowan et sa façon de cacher ses sentiments. Cela lui donne une dimension plus intéressante et des réactions moins prévisibles que celle de Citra.

Les Honorables faucheurs que nous découvrons sont nombreux et variés. Dans un premier temps, nous suivons l'Honorable Maître Faraday. J'aime énormément l'éthique de ce faucheur. Nous comprenons rapidement qu'il ne prend aucun plaisir à glaner les gens qui l'entourent. Il ne fait rien de façon hasardeuse. Il a une manière de glaner qui correspond à un équivalent des morts lors de ce qu'ils appellent l'Âge de la Mortalité. L'Honorable Dame Curie a un type de glanage différent, mais qui est dans la continuité de l'éthique des premiers faucheurs. J'aime bien ce personnage, mais je l'apprécie moins que l'Honorable Maître Faraday. Je ne serais pas réellement dire pourquoi. C'est peut-être parce que nous savons moins de choses sur elle que sur lui. Enfin, nous avons l'Honorable Maître Goddard et ses disciples. L'auteur nous dépeint un visage de ses personnages qui m'ont révulsé. Seul l'Honorable Maître Volta trouve grâce à mes yeux. Leurs comportements divergent des deux premiers faucheurs évoqués et cela met bien en exergue les défauts de cette société.

Les rebondissements dans ce premier tome sont nombreux, ce que j'apprécie grandement. Neal Shusterman nous expose son univers et ses personnages au fil des péripéties, sans pour autant ralentir l'avancement de l'intrigue. Il est parvenu à me faire entrer dans son histoire très rapidement et presque automatiquement. Son écriture est très addictive et très agréable à lire. J'aime également sa manière de mettre un extrait des différents journaux de bords des faucheurs entre chaque chapitre. Tous ses choix narratifs et ses procédés d'écritures me paraissent judicieux. De même, la tournure que prennent les choses à la fin de ce livre est superbe. J'ai vraiment hâte de lire le second tome.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ayame11 2019-11-03T17:22:40+01:00
Dry

Superbe. Rien d'autre à dire.

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

Cela faisait 1 an que ce livre traînait dans ma pal, et j'ai profité d'un challenge lecture pour le lire. Je regrette de ne pas l'avoir fait avant !

Au départ, les détails SF m'ont un peu dérangé, pour être honnête. Puis très rapidement, je me suis aperçue que ces détails, ben cetait bien des détails, quoi. Ils portent bien leurs noms ?

Très vite j'ai été happée par l'histoire de Citra et Rowan, deux jeunes qui deviennent apprentis faucheurs .

Ce roman est complètement addictif et le devient de plus en plus, en tournant les pages. Il y a du mystère, des manigances, des tromperies, des amitiés qui se créent, de l'amour aussi.

Il y a des valeurs qui sont inculquées aux apprentis faucheurs, que certains arrivent à détourner, évidemment.

Tout ça, à fait que j'ai passé un super moment. Je me suis vite attachée à Citra et Rowan, j'ai eu de la peine pour eux. J'ai aussi eu peur...

J'ai aussi beaucoup aimé les faucheurs "formateurs", Dame Curie et Maître Farraday. Et aussi les clins d'oeil historique.

J'ai vraiment apprécié la différence entre Maitre Farraday, Dame Curie, et "le méchant " de l'histoire. Les deux premiers ont de véritables mœurs, et, malgré ce métier assez particulier, on sent bien qu'il reste avant tout humain. Et ils inculquent ces valeurs à leurs apprentis.

À l'inverse d'autres, qui eux, n'ont aucuns scrupules....

Bref. Après un début laborieux pour moi, qui n'a pas duré, j'ai vraiment beaucoup aimé. Mon seul regret ? La fin ? ça fait un peu "tu vois tout ça, ben voilà, c'est fini " et moi je suis là "hein ?!mais comment- pourquoi?!" L'auteur nous torture ? à moins qu'il ne veuille nous glaner.... ?

Un livre à découvrir, assurément

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

C'est sans doute l'un des meilleurs livre que j'ai jamais lu, tout y est : l'intrigue magique et des personnages très captivants. Étant une grande fan des livres dystopiques, celui là est en tête de mon classement.

On nous montre les différents aspects de la vie une fois que les humains ont vaincu la mort et c'est un côté très fort du roman, c'est intriguant et malgré l'étrangeté (pour nous terriens mortels) de certaines situations, on a toujours envie d'en savoir plus.

En un mot : addictif.

Afficher en entier
La Faucheuse, Tome 1 : Futur parfait

Wow !

Je ne m'attendais pas à être aussi surprise par ma lecture. "Scythe" n'était pas absolument pas ce à quoi je m'étais attendue, mais au final je suis très satisfaite.

Ce livre aurait mérité un 10/10 si il n'y avait pas, selon moi, quelques petits défauts que je n'ai pas pu complètement oublier.

Premièrement, j'ai trouvé le temps long durant les 100 premières pages. On est déjà un peu perdu par ce qu'on découvre le monde et les personnages, mais en plus de ça il ne se passe pas grand chose pendant un bon petit moment. J'ai pris beaucoup plus de temps à lire le 1er tiers du livre que pour les 2 derniers tiers.

Heureusement que je n'ai pas abandonné ! Quelque chose d'absolument inattendu se produit, ce qui a un énorme impact sur l'histoire, puis tout va en crescendo.

J'ai été bluffé par les nombreux retournements de situations et les révélations que l'on découvre au fur et à mesure. Il y en avait tellement que je n'avait pas prédit ! Ça faisait longtemps qu'un livre ne m'avait pas prise au dépourvue à ce point là, et ça fait du bien de ne pas tout deviner en avance !

Deuxièmement, les personnages. Encore une fois, durant les 100 premières pages il était très difficile pour moi de m'attacher à eux. Seul Scythe Faraday était véritablement intriguant. Mais ni Rowan, ni Citra ne m’intéressaient, et encore moins leur pseudo "romance" qui sort un peu de nulle part. La romance est d'ailleurs, pour moi, la partie la plus faible de l'histoire. Je n'avais rien contre, mais elle ne servait pas à grand chose et n'était pas très bien développée.

En revanche, Citra et Rowan ont une belle évolution. J'étais bien plus attachée à eux à la fin du livre. Scythe Curie est aussi un personnage très bien développé, ainsi que Scythe Volta. J'ai particulièrement aimé le développement de Rowan, qui devient plus sombre.

Enfin, le monde crée par Neal Shusterman est très bien mis en place. Le thème de la mortalité et de la vie m'a fait beaucoup réfléchir. Qu'est ce que vivre, finalement ?

Il me tarde de lire le deuxième tome.

Afficher en entier

On parle de Neal Shusterman ici :

Dédicaces de Neal Shusterman
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Simon & Schuster : 65 livres

Turtleback Books : 39 livres

Tor Books : 15 livres

Anaya : 14 livres

Éditions du Masque : 13 livres

Brilliance Audio : 12 livres

Simon Pulse : 10 livres

HarperTeen : 9 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array