Livres
443 357
Membres
378 725

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nick Cutter

53 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par LOANDRE 2017-08-09T14:24:11+02:00
de

Biographie

Nick Cutter alias Craig Davidson

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.67/10
Nombre d'évaluations : 17

0 Citations 9 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Nick Cutter

Sortie France/Français : 2018-11-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Maks 2017-01-08T17:17:23+01:00
Troupe 52

Un roman littéralement effrayant, angoissant, glauque et en même temps super addictif, un véritable concentré d'horreur que j'ai eu du mal à lâcher pour dormir chaque soir, l'auteur sait manier sa plume afin de garder la tension constante ce qui fait que même lors des moments de calme on s'attend toujours à être poussé plus profondément dans l'angoisse, on la rescent presque autant que les personnages eux même.

Le décor à tout pour effrayer, une petite île déserte aux conditions météo peu attrayantes, un seul refuge (une cabane vétuste ou les scouts vont baser leur camp le temps d'une semaine d'aventure), un morceau de forêt, des cailloux, et c'est tout.

Âmes sensibles s'abstenir, vous risquez la nausée et l'écœurement, pour les autres, foncez !

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/01/troupe-52-nick-cutter.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elynias 2017-04-16T19:21:18+02:00
Troupe 52

Une troupe de cinq adolescents se retrouvent isolée, avec leur chef scout, sur une île déserte pour y passer le week-end. Tout se passe comme prévu jusqu'à l'arrivée d'un invité surprise, rongé par la faim et à priori malade. L'histoire est bien construite. De nombreux rapports de police ou d'articles de journaux entrecoupant le récit laissent des indices sur le déroulement de l'histoire et donnent un aperçu sur ce que les personnages seront amenés à vivre. La psychologie des personnages est bien détaillée. Chaque ado a sa propre personnalité un peu clichée (le sportif star, l'intello grassouillet, le violent, sans oublier le psychopathe de service). Tous vont réagir différemment à ce qui leur arrive. La personnalité de Shelley m'a fascinée, un vrai psychopathe en herbe.

J'ai du mal à me prononcer sur ce livre. D'après tous les avis que j'ai pu lire, je m'attendais à quelque chose de différent, de plus glauque, de plus sanglant. Alors oui, c'est parfois un peu répugnant mais pas au point où je me l'imaginais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Severine-22 2017-05-17T12:52:42+02:00
Troupe 52

Un vrai roman d'horreur qui m'a fait frissonner. L'histoire est fluide, très intéressante, les personnages sont attachants, mais on en ressort avec l'estomac tout retourné car les descriptions sont peu ragoutantes, âmes sensibles passez votre chemin. Un livre qu'on ne peut lâcher avant la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lectrice54 2017-11-14T23:02:33+01:00
Troupe 52

Je ne m attendais pas à cela , ça sera un de mes coups de coeur de cette année. Une histoire et des personnages accrochante. Des moments durs et crus à lire à nous en faire retourner l estomac. À ne pas laisser dans les mains de n importe qui...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MELALA 2018-06-29T09:51:56+02:00
Troupe 52

Une histoire bien différente, c'est assez cruel. Certains passages donnent mal au coeur. Le scénario est bien imaginé. Je conseille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesdAnneSophie 2018-11-30T13:05:29+01:00
Little Heaven

Si vous aimez les histoires cauchemardesques, celles qui parlent du Mal à l’état pur, avec des « êtres » effrayants, des endroits glauques, des monstres abominables et du sang à profusion, ce livre est fait pour vous.

Si en plus vous raffolez des atmosphères façon westerns sanglants et répliques assassines, stoppez tout et allez vous procurer Little Heaven, le dernier roman de Nick Cutter.

Alternant entre deux périodes, 1965/66 et 1980, l’auteur nous entraîne dans une aventure en tous points horrifiante.

1965 : Micah, Minerva et Eb, trois tueurs professionnels qui étaient bien partis pour s’entretuer vont finalement devoir faire équipe pour se sortir du pétrin dans un premier temps, puis pour partir à la recherche d’un enfant retenu dans une secte.

Il s’avèrera que c’est bien plus que cela. Little Heaven est le berceau du mal incarné.

1980 : 15 ans se sont écoulés, et nos trois acolytes vont devoir se réunir pour tenter de retrouver la fille de Micah, et repartir pour Little Heaven, endroit honni et plus terrifiant que jamais.

Bêtes immondes, entités malfaisantes, et morts violentes, cruelles et sanglantes sont donc au rendez-vous dans ce roman.

Mais il y a plus.

Une atmosphère, très bien décrite. Pesante. Stressante. Oppressante à souhait.

Des personnages forts. Cabossés. Fêlés. Profondément humains pour certains. Particulièrement diaboliques pour d’autres.

Une histoire, très bien construite. Ancrée. Addictive.

Des dialogues savoureux. Sincèrement, je pense que c’est ce qui m’a le plus accrochée.

Un mélange de vulgarité dosée et de politesse à l’ancienne. Des reparties aux petits oignons. Des inventions d’expressions aussi fines que rocambolesques.

Un décalage entre les phénomènes et le phrasé qui est tout bonnement jubilatoire.

Et un objet livre magnifique : le format, la qualité du papier, la couverture, et une mise en page attirent le regard et mettent l’histoire particulièrement en valeur.

Des dessins, disséminés de ci de là au fil des pages, apportent un vrai plus à cette lecture, facilitant encore plus l’immersion dans cet environnement sombre et angoissant.

Donc, si vous aimez avoir peur, foncez. Vous avez là de quoi passer de belles nuits blanches...

https://annesophiebooks.wordpress.com/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2018-12-10T09:35:41+01:00
Little Heaven

Que dire de Little Heaven si ce n’est vous prévenir que vous embarquez sur des terres inconnues, terrifiantes et dangereuses pour votre santé mentale. Un conte épique où il est question de terreur et de rédemption. Les personnages principaux sont trois chasseurs de prime qui se lient dans les années 60 et se retrouvent à nouveau dans les années 80. Micah, Minerva et Ebenezer, décident de venir en aide à Ellen qui souhaite être rassurée sur le sort de son neveu Nate, que son beau-frère à emmené vivre avec lui dans une communauté isolée dans les montagnes du Nouveau Mexique. Ce lieu bien nommé Little Heaven par son créateur le révérend Amos, ressemble à tous sauf à un paradis.

J’ai pris beaucoup de plaisir à lire cette histoire même si elle m’a semblé dure et effrayante, ce qui ressort de tout cela est une imagination intense, une créativité à toute épreuve qui m’on fait penser au travail du grand Stephen King mais aussi par ses côtés les plus sombres aux nombreuses nouvelles de Lovecraft. Il y a de très belles scènes notamment avec le prédicateur fêlé qui sont d’anthologie.

J’ai trouvé ce récit très fourni, trop ? Peut-être pas mais entre les différentes temporalités, le jeu entre les chasseurs de prime, ce qu’il se passe dans les bois, à l’intérieur même de la communauté de Little Heaven où encore dans le rocher noir, cela commençait à faire beaucoup pour moi. Les personnages principaux du livre sont justes parfaits, j’ai aimé l’humour décalé d’Eb qui arrive toujours à point nommé pour faire baisser la tension, le côté féministe de Minerva et la grande humanité de Micah. Les méchants ont vraiment méchants et le révérend Amos Flesher m’a rendu malade. Mixer les forces surnaturelles qui grandissent et un lieu de culte trop bizarre était une excellente idée qui a bien fonctionné avec moi. Il faut dire que tout au long des chapitres nous sommes accompagnés par de superbes illustrations qui apporte un plus à notre imagination déjà fort bien sollicitée. Un livre impressionnant qui viendra certainement hanter mes prochaines nuits. Bonne lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Irene-Adler 2018-12-22T21:31:58+01:00
Troupe 52

Ceci sera sûrement ma dernière chronique car c'est sûr, j'ai été infestée… Je sens déjà la faim gronder en moi et je dois me retenir afin de ne pas mordre dans mon clavier pour le bouffer.

— J'AI FAIM !! TRÈÈÈS FAIM !!

Nous étions tranquilles sur la petite île de Falstaff Island, nous 5, les scouts de la Troupe 52, et notre chef, Tim Riggs, un adulte cool et médecin.

On se racontait des histoires qui font peur, on se chambrait, enfin, on chambrait surtout Newton, le petit gros de la bande, le geek, l'intello. On emmerde un peu moins Sheilley, car il est un peu bizarre, il fait peur.

Ephram, faut pas le chercher, il sait se servir de ses poings, son père est taulard, même. Son meilleur ami est Max, il le protège, ils sont ensemble depuis leur bas âge.

Kent, c'est le meneur, le fils du shérif, celui qui pique tout à tout le monde et que personne n'ose remettre à sa place. Celui qui tutoie les profs, le moniteur, celui qui n'obéit pas.

Ceci est donc ma dernière…

Tout est allé très vite après l'arrivée d'un type très malade, très maigre aussi, genre le type qui sort d'un camp de concentration après 10 ans de privations. Il foutait plus la trouille que toutes nos histoires « à faire peur » réunies.

Le pire est arrivé lorsqu'il est mort et que ce qu'il avait en lui est sorti… Argh, quelle horreur, jamais vu ça de ma life, le moniteur médecin non plus.

Je sens tout ça grouiller en moi, me déchirer, monter le long de ma colonne… arriver au cerveau… pas de bol pour eux, j'en ai pas ! Mhouhahahaha… *voix qui s'étrangle* Argh, tiens, si, j'avais bien un cerveau et ils l'ont bouffé.

Si vous voulez frissonner de peur, allez-y, plongez sur le roman et dévorez-le ! Mes amis ont beau être des gamins de 14 ans, chacun a sa petite personnalité et vous ne serez pas déçu de ce que vous lirez car nous n'avons rien à avoir avec les gentils gamins du Club Des Cinq.

Niveau suspense et tension, vous ne serez pas volé sur la marchandise, je vous garanti que votre médecin vous prescrira ensuite des pilules pour faire baisser la tension qui aura monté tout au long du récit.

Et puisque nous ne pouvons que vous conter l'horreur qui s'est produite sur l'île, notre auteur a eu la brillante idée de chiper une idée au King lui-même (Stephen, pas Elvis), celle qu'il avait utilisée dans la narration de Carrie, celle qui ♫ allumait le feu ♫ et dont on racontait une partie des exploits aux travers d'articles de journaux.

Dans notre histoire horrible, vous saurez tout grâce aux extraits de journaux, grâce aux témoignages de miliaires, de médecins, de scientifiques…

Et si vous voulez savoir si je vais m'en sortir et continuer d'écrire des bafouilles, vous devrez d'abord lire Troupe 52, car un scout, quoi qu'il arrive, est toujours prêt !

Prêt à servir, prêt à mourir…

Afficher en entier

On parle de Nick Cutter ici :

Dédicaces de Nick Cutter
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Denoël : 2 livres

Alto : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode